Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

L'amer gout de la défaite [PV Aurora]

avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Lun 11 Juil - 22:28



Je me réveillais en sursaut, voyant le massacre de mon équipe dans mon rêve. Cette défaite cuisante contre cette dresseuse m'avait choqué. Je regrdais mes mains puis mes équipiers, tremblant. Je ne réalisais pas qu'on avait perdu, tout perde, contre seulement trois de ses Pokémon... Quelle force, quelle puissance.. Je regardais mes mains, tremblantes. Je me levais, rageant encore contre moi même et ma défaite. On avait rien pu faire te ça me hantait. Je me rendis à la salle de bain et me passais de l'eau sur la figure. En revenant, je m'aperçut qu'Azazel était réveillé.

Désolé gamin, un cauchemar... ça te dit qu'on aille prendre l'air Zazou ?


J'enfilais un jean et une chemise manche courte que je laissais ouverte. Azazel se rua vers moi et grimpa dans mes bras, tandis que je quittais l'école endormie. Il faisait nuit, sans doute était-il 6h, grand max. Je me rendis devant le hall de l'Académie et m'assis dans l'herbe, caressant l'Evoli, repassant inlassablement le combat et cette défaite dans mon esprit. Cette fille était d'une puissance sans conteste avec ses Pokémon, elle était liée à eux, ils étaient prêts à tout pour elle. Son Jungko, méga évolué, avait été grandement impressionant, parvenant à ne pas pénaliser son camarade par Paratonnerre. J'arrachais sans m'en rendre compte de l'herbe, tandis que le soleil se levait sur Edenia. Je sentis alors un poids sur moi et réalisait qu'Azazel dormait sur moi et que j'étais toujours assis dans l'herbe à l'entrée de l'académie. Déplaçant doucement l'évoli, je me penchait en avant, pliant les jambes et m'appuyant sur mes genoux. Le frais de la nuit collait à mon torse nu tandis que j'observait le ferry repartir. C'était les vacances, normal que certains élèves arrivent, afin de chopper l'année correctement.

Cependant, je vis une demoiselle venir. Je regardais l'heure distraitement, il était 7h23. Ca faisait une paie que j'étais là à ruminer. Azazel se réveilla et s'étira. Moi je jetais un coup d'oeil à l'arrivante.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Mar 12 Juil - 16:01

Couleur associée : #FF456A
dialogue en ordinaire
pensées en italique
l'amer goût de la défaite
Le ferry. Un incroyable moyen de transport, que ce soit pour contempler le paysage vers sa destination ou pour faire des rencontres. Le problème à ce moment-ci : il n’y avait que de l’eau à voir et Aurora et Aeris étaient seuls dans ce bateau – mis à part le chauffeur -. Pourtant, elle avait entendu dire que les nouveaux élèves de cette académie venaient de plusieurs régions. Il fallait croire que personne n’allait venir de Kalos. Il était très tôt lorsque le chauffeur du ferry annonçait qu’Edenia était en vue. Mais ce n’était pas étonnant puisque le duo s’était levé vers 6h, déjà parce qu’ils étaient particulièrement matinaux et qu’il valait mieux être en avance qu’en retard ! La jeune éleveuse ne voulait pas rester à Relifac-le-Haut plus longtemps, le déchirement de quitter sa famille d’accueil aurait été davantage important …

Le bateau finit par s’arrêter, la sonnerie de l’ouverture du portique retentissant. Aurora se leva en sursaut alors qu’Aeris profitait déjà de la pression atmosphérique pour faire ses acrobaties. L’éleveuse portait une jupe plissée noire, semblable à celles qu’elle a en uniforme scolaire mais était vêtue d’un top écarlate. Faisant signe à son acolyte, elle finit par sortir du ferry, suivie de près par l’Emolga. Il utilisa sa capacité Flash, le couvrant ainsi d’une lueur blanche qui éclairait le chemin vers la Gakuen Pokémon. En effet, malgré l’aurore et les premiers rayons du soleil apparents, il restait cette pénombre qui empêchait l’éleveuse de voir précisément la voie à prendre. Ce moment lui rappelait son passé, principalement quand elle se perdit dans cette grotte qu’était la Cave Connecterre et lorsque Aeris apparut pour la sauver, entouré de ce même halo lumineux. Aurora ne pouvait s’empêchait de sourire à son Pokémon - ce qu’il rendait bien ! -, manifestant encore et toujours sa reconnaissance.

Les yeux chargés de détermination, ils avancèrent vers le bâtiment éducatif, Aurora plaçant sa valise devant elle pour donner à Aeris de quoi se poser tout en éclairant le chemin. Il ne semblait y avoir personne, du moins à l’extérieur. C’était relativement compréhensible puisqu’en général, il est rare de trouver quelqu’un dehors si tôt dans la journée. Ce n’est pas le cas du duo vu qu’ils prennent soin de se dépenser le matin, en courant ou en volant pour l’Emolga. Elle se demanda s’il n'aurait pas été plus judicieux le prochain ferry, rien que pour intégrer un groupe de nouveaux élèves et être intégrée plus facilement. Mais vu qu’elle s’y trouve, il était davantage excitant et utile d’explorer l’intérieur de l’académie – ce qui lui donnerait une certaine avance - ! Plus ils continuaient leur route, plus ils discernaient le bâtiment, pouvant voir les contours de celui-ci. Elle lâcha un petit « Wouah » de stupeur, se disant que cette académie était très grande, confortant ses pensées qu’elle n’allait pas s’y ennuyer !

Aurora finit par passer le chemin menant à l’entrée, toujours en compagnie de son compagnon Pokémon. Elle essayait de se montrer le plus discrète possible lorsqu’elle approchait le bâtiment - sachant très bien que des roulettes faisaient un bruit particulièrement dérangeant -, tout comme Aeris qui stoppa son attaque Flash, l’éblouissement pouvant réveiller brutalement ceux qui ont la chambre orientée vers l’entrée. Elle souleva son bagage et avança de quelques pas, avant de voir quelqu’un assis par terre avec un Évoli. C'était un jeune garçon qui devait avoir le même âge qu'Aurora. Elle engagea avec politesse.

- Bonjour, s'exclama-t-elle avec enthousiasme.

Aurora passa sa tête pour voir le Hall d'entrée. A première vue, il était spacieux mais vide. Elle reprit en fronçant les sourcils.

- Il n'y a pas grand monde. J'ai pourtant entendu dire qu'il y avait beaucoup d'arrivées à cette période !

Elle lâcha sa valise, Aeris se posant alors dessus. Elle fixa le Pokémon Évolutif en plein étirement pour finalement lui adresser un sourire.

- Quel charmant petit Évoli, annonça-t-elle, pensant à ceux qu'elle a rencontré lorsqu'elle allait à Relifac-le-Haut pour la première fois, avant de reprendre. Je m'appelle Aurora, Aurora Laurel Montgomery.

Aurora leva sa main en guise de salut avant de regarder autour d'elle, découvrant le paysage environnant. Les paysages boisés, la vue qui donnait sur la mer, le cadre semblait parfait. En espérant que le reste allait suivre !

ft. Shane A. Carter
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Mer 13 Juil - 0:00




J'aurais adoré que cette fille ne me remarque pas. Pas de bol... Elle me dit un bonjour avant de passer la tête dans le hall vide, vu l'heure. Je me levais, Azazel me regardant et je pris l'Evoli dans mes bras, son poil doux chatouillant mon torse partiellement couvert par ma chemise ouverte. J'allais m'en aller pour avoir la paix pour réfléchir, mais je fus.. rattrapé.

Il n'y a pas grand monde. J'ai pourtant entendu dire qu'il y avait beaucoup d'arrivées à cette période !


Elle s'approcha un peu et je me tournais vers elle, Azazel rabattant ses oreilles en arrière, timide. Je le comprenait à dei. Moi j'avais juste envie d'etre tranquille, de pas aller en cours et de réfléchir pour etre le meilleur dresseur. Ma défaite me rongeait littéralement, j'étais pas bien, et sur le coup, mon regard était vide, dénué de sentiment et je ne faisais pas mes efforts habituels pour masquer mes émotions. J'étais a cet instant un livre ouvert. La demoiselle regarda Zazou, perturber par cette inspection de la jeune fille, assez mignonne on va pas mentir. Elle débordait de joie, de sérénité. C'était.. apaisant.

Quel charmant petit Évoli, Je m'appelle Aurora, Aurora Laurel Montgomery.


Elle leva la main, tandis que j'étais surpris. Pourquoi ? Bah elle était gentille, ça se voyait, et j'étais le pire des salaud. J'avais une aura noire autour de moi, ça sonnait faux quelque part. Aussi je la regardais un peu comme si j'étais en état de choc. Sans doute ma déprime passagère jouait un role, mais en soit, j'étais surpris, et bien plus. C'est Zazou qui me ramena sur terre avec un "Evooooo", redressant les oreilles. Je me ressaisi un instant, me redressant correctement :

Euh je.. Shane. Shane Aaron Carter. Et lui c'est Zazou.. euh.. Azazel !


Ah bah là le mec plein d'assurance, il était complètement mort, j'étais comme sonné, dans un monde parallèle. Zazou leva la tête vers moi, surpris de mon attitude. Mais j'avais pas envie de faire des efforts, je prenais le risque de me montrer tel quel a cette fille, après tout, peu importe, on s'en fout. Je regretterai plus tard... Je réalisais alors que le silence prenait de plus en plus de place mais je n'en étais pas mal a l'aise, a vrai dire j'ignorais combien de temps j'avais passé dans mes pensées.

Tu viens faire quoi dans cette Académie ?


Banal mais je devais regagner en aplomb d'urgence.


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Mer 13 Juil - 11:29

Couleur associée : #FF456A
dialogue en ordinaire
pensées en italique
l'amer goût de la défaite
Aurora assistait à une situation plutôt … atypique ! Du moins, rien d’étonnant n’avait été perçu au départ. Son interlocuteur prit le Pokémon Évolutif dans ses bras, ce que faisait la plupart des personnes qui avaient un Pokémon ! Elle-même gardait souvent Aeris, de par son jeune âge et donc la vitesse à laquelle il se fatiguait. D’ailleurs, l’Emolga, toujours assis sur la valise, dévisageait le jeune homme du regard, d’un air circonspect. En effet, lorsque l’éleveuse ne l’était pas, c’est Aeris qui était méfiant à sa place. Ils avaient passé tellement de temps ensemble que leur caractère respectif étaient complémentaires, l’un comblait les lacunes de l’autre et inversement. Le Pokémon Pteromys faisait signe à Aurora en rabattant sa membrane planante et en laissant apparaître l’électricité qui circulait dans ses joues. Ainsi interpelée, elle fixait son partenaire Pokémon et comprit directement le message – soit disant caché – pour finalement acquiescer. Ils se préservaient après ce qu’ils ont vécu, réveillant une certaine prudence à chaque nouvelle rencontre. Dans son attitude, Aeris voyait qu’Aurora le remerciait.

Ils retournèrent leur attention sur cette matinale entrevue, comme si de rien n’était. Elle remarquait en ce garçon un certain absentéisme – à la manière de la famille des Parecool – plutôt étonnant. A vrai dire, Aurora n’avait jamais connu ce genre de situation, ce qui la mettait particulièrement mal à l’aise. L’éleveuse se demandait si son interlocuteur était dans cet état parce qu’il l’était naturellement ou parce qu’il ne s’était pas réveillé correctement … D’autant plus qu’il semblait plongé dans ses songes, ce qui confortait cette deuxième idée. Ou peut-être que …

- Est-ce que … ça va ? Je peux vous laisser tous les deux, je vous ai surement dérangés dans votre … sorte de méditation, interrogea-t-elle, elle-même n’étant pas convaincue par ses propos. En réalité, l’éleveuse exposait cette idée avec le peu qu’elle a vu du garçon, soit lui par terre et à moitié torse nu. Non pas que le spectacle lui était déplaisant, au contraire, cette attitude assez floue attisait la curiosité d’Aurora.  

Il finit par se présenter, suite à la vive intervention de son Évoli, volant un sourire à l’éleveuse. Même Aeris semblait amusé. Aurora passa sa main sur la tête de l’Emolga avant de reprendre.

- Lui, c’est Aeris !

Le principal intéresse leva sa patte, accompagnant le geste par un cri de joie. Aurora fut quelque peu surprise par les réactions du garçon vis-à-vis de son Pokémon. C’est comme s’il était perdu et seule la vue d’Évoli le ramenait sur Terre. Elle était plutôt intriguée mais il serait déplacé de demander pourquoi il est dans cet état, alors qu’ils viennent juste de se rencontrer. Elle lui laissait le temps de reprendre ses esprits en regardant derrière elle, cherchant au loin un ferry avant de se souvenir que les arrivées étaient à des intervalles plutôt larges, d’autant plus très tôt le matin ! Aurora se demandait s’ils allaient la prendre en charge maintenant si elle est toute seule. Enfin, en se présentant tout de suite, elle risquerait de déranger les autres élèves et non loin de là l’idée de se faire des ennemis dès le début !

Soudain, on attirait l’attention de l’éleveuse par une question. Revenant alors vers Shane, elle lui répondit d’un ton neutre.

- Ah, y étudier, je souhaite suivre le cursus Élevage. J’ai pu m’inscrire par correspondance. Et toi, qu’est-ce que tu y fais ?

Elle retournait à son caractère intéressée. Il est dit qu’il était facile de discerner, par exemple, un dresseur d’un coordinateur de par leurs pratiques différentes, ce qui affecterait leur attitude. Or,  Aurora trouvait cela absurde et elle n’avait donc aucune idée sur ce qu’il pouvait bien faire. _ Une chose est sûre, il s’occupe très bien de ses Pokémons, pensa-t-elle en regardant celui qui se trouvait dans ses bras. Aurora et Aeris étaient tout de même rassurés puisque beaucoup de personnes éprouvaient un malin plaisir à maltraiter les Pokémons, les poussant sans cesse à leurs limites et sans se soucier de leurs ressentis. Elle n’espérait pas voir ce genre de personnage à l’Académie.

- J’imagine que tu es plutôt du matin, non ?, interrogea-t-elle avec plaisanterie. C’est plutôt rare de voir quelqu’un de mon âge debout à cette heure-ci, du moins à Kalos !

Aurora semblait davantage à l’aise, tout comme Aeris. En espérant que l’élan soit le même pour la suite !

ft. Shane A. Carter
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Mer 13 Juil - 12:27



Aurora semblait un peu destabilisée par mon état, je le voyais bien. Mentalement, je me mis une claque tandis qu'elle me répondais d'une voix d'abord neutre puis interessée.

Ah, y étudier, je souhaite suivre le cursus Élevage. J’ai pu m’inscrire par correspondance. Et toi, qu’est-ce que tu y fais ?


Une éleveuse ? On en voit peu, ils sont plutot discrets. Diziel est un éleveur et je l'aime bien, peut etre que toutes les personnes gentilles sont dans cette classe. C'est Azazel qui me devança pour répondre à la demoiselle, lançant des "Evo evo evoliiii" qu'au final nul ne comprenait. Je faisais confiance à Zazou pour flairer les bonnes personnes, il avait fuit son dresseur et m'avait adopté tout de suite. Cette peluche voyait peut etre un peu de lumière en moi.. Je souris en regardant Azazel, qui était choqué qu'on ne le comprenne pas.

Je crois qu'il a voulu te dire que j'étais dresseurs. Les badges, les arènes, tout ça quoi.


Je souris tandis que l'évoli hochait le tete dans mes bras. Il se mit à gesticuler et je desserais doucement ma prise sur lui en veillant a te pas le faire tomber. Aurora reprit tandis que, rapidement, je l'observait. De long cheveux roses... Ce détail me fit échapper un frissons. Mon adversaire avait des cheveux semblables, quoi que moins pales.

J’imagine que tu es plutôt du matin, non ? C’est plutôt rare de voir quelqu’un de mon âge debout à cette heure-ci, du moins à Kalos !


Je souris à sa remarque avant d'hausser les épaules.

On va dire que je suis tombé du lit et que j'ai par erreur réveillé cette crapule, donc pour laisser les autres dormir on est venu prendre l'air.


Azazel hocha de nouveau la tete, de plus en plus vite, a tel point que je du l'arreter moi même avec une caresse entre les oreilles. Puis je fis tilt. Elle venait de Kalos ?! Je n'avais rien a craindre d'elle, l'enquête n'était pas aller jusqu'à Kalos ! Entre Diziel qui venait de Lavandia et Olivia, que j'avais connu plus jeune, je vivais presque un stress constant qu'ils découvrent mon passé, mais Aurora n'avait aucune chance de savoir ! Mon sourire s'agrandit à cette pensée tandis que mon regard se posa sur ses valises.

Tu veux qu'on dépose tes valises à la consignes ? Le secrétariat n'ouvre qu'à 9h mais je peux te faire visiter. Bon vu que c'est les vacances tu ne verras pas grand monde dans l'académie mais voila.


Je souris et pris doucement la direction du hall, me plaçant à coté des valises de la demoiselle.


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Mer 13 Juil - 17:12

Couleur associée : #FF456A
dialogue en ordinaire
pensées en italique
l'amer goût de la défaite
Les interventions de l’Évoli étaient impressionnantes ! Il s’était montré particulièrement timide lorsqu’Aurora arriva tandis qu’ici, il entreprit la réponse aux interrogations de l’éleveuse, lui donnant un air candide et mignon. Étrangement, elle se retrouvait dans ce qu’elle voyait. Il est vrai que le duo avait pour habitude de tout faire ensemble, créant des liens d’une grande solidité. Peut-être qu’ils ne se connaissaient pas par cœur, mais ils n’en étaient pas trop loin ! La complémentarité primait sur tout le reste ce qui incitait Aurora à choisir l’élevage plutôt que les autres cursus. Il n’y avait pas d’autres facteurs entre elle et ses Pokémons, comme la grâce, la beauté ou la force physique - bien que parfois, Aeris voulait se dégourdir les pattes et se défoulait sur des rochers ou autres éléments plutôt solides -. Cependant, Aurora ne doutait pas des aptitudes apportées par les autres cursus et respectait tous les choix ! Elle avait simplement fait le sien, rien ne l’empêchant de faire un combat de temps en temps tout de même ! La voie du dresseur était celle de Shane. L’éleveuse n’était pas réellement surprise et trouvait même que cela lui allait à la perfection. La curiosité envahissante, Aurora ne put s’empêcher d’y ajouter une succession de questions relativement liées.

- Oh ! Tu es déjà allé dans une arène ? Comment c’est à l’intérieur ? Est-ce que c’est vrai que les arbitres des arènes sont aussi froids qu’une attaque Glaciation ? Tu as des badges ? Qu’est-ce que tu en fais ? J’ai connu un groupe de Roller Skateurs à Neuvartault qui les mettaient sur leurs casques en guise de décoration …, elle regarda en l’air avant de reprendre. C’était plutôt moche et prétentieux de leur part, ils exposaient leurs succès, ce qui mettait mal à l’aise tous les autres qui n’avaient pas réussi les arènes. J’ai tellement espéré qu’ils se les fassent voler durant mon séjour mais malheureusement, ils s’en sont sortis indemnes.

Et voici la nature bavarde d’Aurora. Lorsqu’elle était lancée sur un sujet, il était difficile de l’arrêter jusqu’à ce qu’elle y arrive à terme. Quelques secondes suivant la tirade suffisaient pour qu’elle remarque qu’elle avait véritablement monopolisé la parole. Elle lâcha un petit « - Pardon. », plaçant sa main sur sa bouche. Aeris, lui, se contentait de regarder affectueusement son acolyte. A force, cela ne l’étonnait plus. Il fallait dire que, parfois, ses prises de parole étaient d’un ennui mais c’était sa façon à elle d’aller de l’avant. Au départ, lorsqu’elle était enfant et qu’elle voyait qu’aucune personne ne venait vers elle, elle croyait qu’il fallait que ce soit elle qui aille faire le premier pas. A croire qu’il lui restait quelques séquelles de cette période … Après tout, on n’efface pas son passé, on apprend à vivre avec. L’Emolga, qui reconnaissait cette attitude vaporeuse, lui sourit et tournait son regard vers Shane. Faisant de même, Aurora vit qu’il l’observait, sûrement une partie du haut de son corps. Cependant, il était impossible pour elle de savoir l’élément sur lequel portait l’attention du dresseur. L’éleveuse s’orienta de nouveau vers Aeris, haussant légèrement les sourcils. Il finit par répondre quant à sa présence ici.

- Ah, il faudrait opter pour un lit plus grand du coup, rétorqua la jeune fille sur le ton de l’humour. Justement, j’ai essayé de faire le moins de bruit possible lorsque je suis sortie du ferry pour éviter de les réveiller !

L’attitude du Pokémon Évolutif l’amusait, ses hochements de tête étant particulièrement drôles ! L’attention d’Aurora était captée par ce Pokémon de type Normal mais elle put discerner cette nouvelle expression sur le visage du garçon. Ce rictus semblait être une marque de satisfaction … L’éleveuse plissait quelque peu ses yeux jusqu’au moment où elle suivit le regard de Shane - celui-ci menant aux valises - qui, lui, fit une proposition.

- Oui, elles ne boucheront plus le passage de là-bas, s’exclama-t-elle alors qu’elle suivit le garçon. Elle reprit après entendu la seconde partie cette prise de parole, surprise. 9h ?! Je suis très en avance décidément.

Aurora et Aeris soupiraient au même moment, il allait falloir attendre encore un peu.  Mais pour s’occuper, Shane lui proposait de faire une visite de l’académie, ce à quoi elle ne put refuser ! Ainsi, ce temps ne serait pas perdu - chose que le duo ne supportait absolument pas -. Une fois l’affaire des valises accomplie, ils profitèrent pleinement du Hall d’entrée et de son incroyable surface.

- Il y a de quoi accueillir beaucoup d’élèves ici, annonça-t-elle avant de reprendre la précédente conversation. En fait, tu ne pars pas de l’Académie toi, pendant les vacances ?

Aurora n’allait pas plus loin dans les questions. Elle pourrait empiéter sur des choses qui ne la concernaient pas. En tout cas, elle pourrait apprécier la compagnie du dresseur, malgré ses quelques suspicions - qu’Aeris semblaient partager et qu’il ne se gênerait pas rappeler -.

ft. Shane A. Carter
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Mer 13 Juil - 20:52



Aurora m'avait déballé plein de question, je ne suivis pas tout et elle remarqua vite qu'elle s'emportait, lachant un petit pardon. Acceptant qu'on bouge ses valises, j'ai soulevé la plus lourde, faisant passer Azazel sur mon épaule. On déposa les valises avant de regagner le hall. Aurora regardait l'immense batise dont je connaissais tout les recoins a cause ou grace à ma mémoire. Pendant son tour d'horizon, j'attachais ma chemise et repris Azazel dans les bras, laissant les 3 première boutons défaits.

Il y a de quoi accueillir beaucoup d’élèves ici. En fait, tu ne pars pas de l’Académie toi, pendant les vacances ?


Aie, la question qui coince. J'affichais malgré tout une grimace le temps d'une micro seconde, cherchant une excuse. Puis finalement :

J'ai pas envie de rentrer chez moi.. A vrai dire c'est ici mon chez moi, vu que je suis orphelin


Ca faisait moche, mais c'était vrai. Si ca se trouvent mes connards de géniteurs étaient vivant et millionaires, mais je disais vrai à Aurora, pour moi, mes parents n'étaient plus de ce monde. Je passais une main dans ma tignasse brune et rouge, sans regarder Aurora, un peu gênée de lui dire ça, mais aujourd'hui, je jouais la transparence. L'Académie était truffée d'ados à problèmes, je n'étais qu'un parmis tant d'autres.. Mais combien ont été vendus et s'en souviendront à jamais ?

Mais pas de soucis hein, j'ai grandi sans eux, j'en ai presque aucun souvenir.


Et là, la surprise ; alors que je souriais a Aurora pour faire passer la pilule, enchainant directement avec ma précédente phrase, Azazel me donna un coup de patte, me traitant de menteur. Ou du moins ça y ressemblait. Je passais une main sur mon cou, là ou m'avait touché le renard. Je finis par me retourner vers Aurora, gêné de cet incident. Passant outre, je lui montrer les salles d'administration ainsi que le self avant de prendre la route du dehors.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Jeu 14 Juil - 11:07

Couleur associée : #FF456A
dialogue en ordinaire
pensées en italique
l'amer goût de la défaite
Mouvement de chute. La réponse allait vers le pire. Aurora se stoppa net, gardant une immobilité physique pendant quelques secondes. A l’ouïe du mot « orphelin », son passé lui ressurgit. Il avait cette scène qu’elle n’arrivait pas à se défaire. Lorsqu’elle était une jeune enfant - environ à ses cinq-six ans – et au siège de l’organisme tenu des orphelins, l’éleveuse se rappelait de cette salle où il y avait tous les autres enfants du même âge qu’elle et où il était dans leur intérêt de jouer à l’enfant épanoui, à l’enfant qui joue. On cherchait à ce qu’ils soient faux avec eux-mêmes … Pour certains, cette stratégie marchait mais pour d’autres, cela ne changeait rien à la situation. Aurora ne se plaisait pas à masquer sa sincérité, d’autant plus qu’on la croyait être une fille bizarre.

Il y avait cette différence entre être orphelin et croire qu’on l’est. On avait toujours considéré la jeune fille comme telle et à force, elle-même se le disait. Or, Aurora ne savait pas si utiliser ce terme était juste quant à sa situation. En effet, elle ne savait en aucun cas si ses parents étaient en vie ou non mais étrangement, elle n’y portait plus grande importance avec le temps. Il y avait juste ce pincement à chaque fois qu’elle entendait ce mot - ou un autre qui appartenait au même champ lexical – comme s’il influençait directement la pensée de l’éleveuse. De toute manière, il devenait facile pour elle de quitter cet aspect émotionnel, signe qu’elle apprenait à vivre avec. D’ailleurs, elle finit par quitter toutes ses images défilant dans sa tête et prit la parole, sa voix descendant d’un demi-ton.

- Oh … Désolée.

_ Moi aussi je le suis mais je ne sais pas si je peux te le dire, pensa-t-elle directement après cette manifestation empathique. A vrai dire, repenser à son passé lui rappelait qu’il fallait se montrer méfiant et ce avec n’importe qui. Il n’y avait qu’Aeris et sa famille d’accueil de Relifac-le-Haut qui avaient échappé à cette habitude. Aurora laissait Shane prendre une petite avance, alors qu’elle fixait vaguement son dos. Elle se demandait comment il faisait pour l’avouer sans montrer une quelconque marque de mépris, de remord ou de tristesse. Lorsqu’elle en parlait à quelqu’un - et ô qu’il est rare qu’elle le fasse ! -, l’éleveuse se montrait particulièrement froide ou se retenait de pleurer, ayant une voix relativement tremblante. Il y avait aussi cette gêne en elle qui bloquait l’évocation des détails, voire qui bloquait tout mot ! Le nombre de fois où elle voulut se confiait et que rien ne sortait à cause des réactions qui pourraient suivre … Et oui, une part d’elle avait toujours peur des jugements. Encore ici, elle ne pouvait savoir la manière à laquelle son interlocuteur allait réagir si elle parlait de ce sujet, alors même qu’il pourrait comprendre ce qui lui était arrivé. Elle aurait peur de paniquer, se souvenant encore de son amertume pour ceux - orphelins qui logeaient avec elle ou autres enfants qu’elle croisait - qui se moquaient d’elle. Cela ne devait plus se produire.

Shane annonçant qu’il n’avait pas connu ses parents, elle continuait à penser. Moi non plus et c’est horrible. Avait-il vécu le même genre de situations qu’elle ? Aurora envisageait davantage cette idée. Mais c’est la réaction de l’Évoli qui était la plus surprenante. Ce coup ne semblait pas dépourvu de sens … Aeris, lui, se fâchait sur Aurora lorsqu’elle en dissimulait trop, attisant ainsi l’impulsivité de la jeune fille pour qu’elle extériorise. Le duo avait la capacité de décortiquer les comportements de l’autre. Cela ne serait pas étonnant que ce soit la même chose avec Shane et son Évoli. L’éleveuse fixait son Emolga, ils pensaient comprendre. Soit il en avait trop dit, soit il mentait.

- Tu as su vivre avec ?, interrogea-t-elle en précisant la période de l’enfance.

Elle-même ne saurait pas quoi répondre à ce genre de question. Du moins si elle faisait pleinement confiance à la personne, elle répondrait un honnête « Non. » Ses pensées revenaient à la visite de l’Académie et tout lui paraissait génial. On la guida vers l’administration - lieu où allait se rendre plus tard pour finaliser son inscription - et le self, qui lui aussi était spacieux. Aurora suivait Shane avec attention.

ft. Shane A. Carter
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Jeu 14 Juil - 12:39



Azazel me fixait avec un regard perçant, qui me mettais mal a l'aise, alors qu'on gagnait l'extérieur. J'entendis la question d'Aurora. Je me figeais en pleine marche, un pied devant l'autre. Si j'avais su vivre avec ? C'était risible. J'avais vécu avec, sans émotions personnelles, sans rien, avec le sentiments d'être un objet toute ma vie, ni plus ni moins qu'une machine détectant le mensonge. Ouais, voila ce que j'avais été ! Un objet et le reste du temps, un connard. Le vent soufflait et je ressentis ce besoin intérieur de tout déballer, de vider mon sac une bonne fois pour toute. Je posais l'évoli au sol et me redressais. j'étais dos à la jeune fille, passant une main dans ma tignasse. Je ne cherchais pas mes mots, je vidais simplement mon sac.

Non. J'ai jamais su vivre avec, j'ai vécu avec, j'ai pas eut l'choix.


Un "Evo" curieux mais punisseur se fit entendre. Je regardais le fennec, assis au sol. Et j'ai eut un léger rire. Ouais, Azazel voulait faire de moi un modèle de sincérité, après tout, j'étais contre le mensonge non ? Sur mes lèvres se forma un rictus que la demoiselle ne pouvait pas voir.

On apprends pas a vivre quand ses parents vous ont vendu quand vous aviez 4 ans. OUais, mes parents m'ont vendus, comme un objet ! Toute ma vie je n'ai été que ça ! Un objet pour ces trafiquants qui ont soit disant été ma nouvelle famille ! Un détecteur de mensonge a cause de ma mémoire, un objet sexuel ! Rien de plus ! Donc non, j'ai jamais appri a vivre avec, j'ai jamais pu vivre en fait, j'ai rien été d'autre qu'un objet avant de devenir le connard que je suis, celui qui enchaine les nanas, celui qui va au bar piller des gens aux jeux comme le poker, un connard, une ordure, un putain de monstre !


Elle n'avait rien du comprendre, je n'avais pas bougé, serrant les points. Par terre, Azazel me regardait, apeuré presque. Il avait raison d'avoir peur de moi. Je tremblais avant de réaliser que des larmes de colère coulaient sur mes joues. Gakuen était devenu ma maison, mes Pokémons étaient mes amis, ma famille, ils étaient tout pour moi.

J'ai toujours voulu être le meilleur, j'ai toujours tout fait pour l'etre, le plus fort. Je l'étais avant de cette fille arrive avec ses Pokémon ! Un misérable Jungko, un foutu Luxray et un piaf d'Etouraptor ! Elle a tout foutu en l'air ! Je fais pas parti de ces gens qui pleurent sur leurs sort, j'ai eut une vie de merde, j'ai pas eut de chance, bah soit ! J'y peux rien ! C'est pas ma faute si j'suis un ado a problème ! J'ai juste pas eut de bol !


Je balançais un coup dans l'arbre le plus proche. Aurora n'avait rien demandé, une part de moi regrettait qu'elle assiste à ce spectacle, déplorable, pitoyable autant que je l'étais. La douleur sur mon poing abimé par l'écorce fit couler pour de bon les larmes que je retenais depuis 18 ans. A genoux, la tete baissée et les yeux cachés par une tignasse brune et rouge, j'affichais l'image de ce que j'étais depuis cette sombre défaite il y a deux jours ; brisé. J'étais un gamin perdu qui n'avait pas eut une vie vivable mais j'étais là, meurtri et meurtrier. Et je venais de craquer. Pour la première fois depuis 18 ans, j'ai craqué. Aurora savait de moi bien plus qu'Azazel n'en savait ce matin sur l'herbe. L'Evoli s'approcha d'ailleurs de moi avant de sauter dans mes bras, se blottissant contre moi tandis que je le serrais fort dans mes bras, répétant un "désolé" tout juste audible. J'étais vidé, j'étais seul. Pourquoi Aurora ? J'en sais rien, a croire que cette défaite m'avait affecté plus que prévu.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Dim 17 Juil - 12:07

HRP : J'ai supprimé pour reposter parce qu'il y a eu un problème au niveau du codage !

Couleur associée : #FF456A
dialogue en ordinaire
pensées en italique
l'amer goût de la défaite
Ils arrivèrent à l’espace extérieur de l’Académie. A vrai dire, Aurora ne regardait plus la décoration et le mobilier environnant. Elle ne percevait que les réactions de son interlocuteur et celles d’Aeris. D’ailleurs, il s’était posé dans les bras de l’éleveuse pour le reste de la visite, celui-ci se fatiguant plutôt vite de par son jeune âge. Elle écarquilla les yeux en entendant la réponse, à la fois cru et chargée de sens. Elle-même aurait répondu à la négative … L’éleveuse coupait la phrase, laissant la première partie pour rester sur la seconde. Ces mots avaient leur poids, changeant complétement l’atmosphère pour l’assombrir. Elle s’attendait à une suite, alors qu’elle s’arrêta dans sa route. Aeris avait exactement la même réaction, lui avait placé ses pattes sur sa bouche pour éviter les manifestations de stupeur. A ces moments-là, il ne fallait pas chercher à exprimer son étonnement ou sa compassion. On avait déjà fait preuve de ces réactions envers Aurora durant son passé et la jeune fille n’avait pas forcément bien réagi, s’étant souvent emportée et exposant ainsi sa colère. Connaissant ce qui pourrait suivre, elle restait silencieuse mais rien ne pourrait enlever le choc de son visage. Il semblait figé ou immobile, insistant davantage sur le fait qu’elle soit ahurie.

La tirade suivante évoquait le passé du garçon. Il était dans la confession, il relatait plusieurs faits avec une sorte de rage qu’Aurora n’avait jamais entendue. Elle écoutait attentivement alors qu’elle ne bougeait plus, ou du moins, elle captait certains mots. « vendu » ; « objet » ; « sexuel » ; les accumulations et répétitions du mot « jamais » … Toute cette enfance, gâchée par ces actes atroces et les conséquences qui devaient suivre. Shane avait vécu un traumatisme, c’est certains. A l’ouïe de ses mots, elle manquait de perdre l’équilibre, attisant la crainte chez Aeris. Il lui suggéra de s’assoir, ce qu’elle finit par faire à la sortie de l’Académie. Sa respiration se faisait forte de par la brutalité, le sens terrifiant que chacun de ces mots dégageait. Ses yeux se mouillèrent, elle était profondément touchée par cette histoire. Elle se sentait coupable d’avoir évoqué indirectement la famille, elle n’aurait jamais dû relever les vacances dans le dialogue de départ. En n’ouvrant pas le sujet, cela ne serait probablement jamais arrivé. Elle se sentait nulle sur ce coup-là. D’autant plus que l’éleveuse sentait que son interlocuteur était blessé à l’idée d’exposer toute cette vérité. Elle-même se sentait affectée, surtout lorsqu’elle le croyait voir pleurer. Aurora retenait les siennes, elle essayait de se faire toute petite. Il craquait véritablement puisqu’il évoquait ses buts et la façon à laquelle ils avaient été brisés … Une tragédie.

Aurora le voyait se défouler sur un arbre, ce qui ne changeait à son état. Le regardant, effondré, elle faisait tilt. Alors qu’elle avait Aeris sur les genoux, elle le regardait pour lui confronter son idée. Il semblait y approuver, bien que toujours sous le choc et craintif quant à la suite des événements. L’éleveuse hésitait, elle souhaitait tenter mais son caractère l’empêchait de faire quelque chose. L’Emolga la poussait comme il pouvait … Elle fixait Shane, se disant qu’il n’y avait pas de quoi tergiverser. Il avait vécu tellement pire qu’elle. Entreprenant, Aeris attrapa le bout de la jupe d’Aurora pour la trainer jusqu’au garçon. Elle se laissait faire, affichant un visage relativement neutre. Du moins, ses yeux étaient marqués par l’émotion depuis la révélation. Une fois à destination, Aurora restait debout quelques instants avant de poser sa main sur l’épaule du garçon, dans un geste affectueux. Elle attendait pour finalement s’assoir à côté de lui, Aeris se posant sur les genoux de l’éleveuse. Elle ne cherchait pas à attirer le regard du garçon. Elle prenait la parole avec cette voix tremblante qu’elle avait lorsqu’elle évoque sa particularité.

- Je suis née sous X. Je n’ai jamais connu mes parents et j’ai surtout souffert de leur lâcheté pendant mon enfance. Tout le monde pensait que j’étais bizarre, qu’il y avait quelque chose chez moi qui avait repoussé mes parents. Les autres enfants, même les autres du programme pour orphelins, se moquaient de moi. A force, les parents faisaient de même et de rumeur se créaient au fur et à mesure.

C’était à son tour d’être dans la confession. Elle reprit sa respiration, se mordait la lèvre inférieure pour contenir le surplus d’émotion.

- Je … J’ai parcouru la quasi-totalité des terres de Kalos, changeant de famille d’accueil à chaque fois. Jusqu’à ce que j’arrive à Relifac-le-Haut, ville où j’ai rencontré Aeris pour la première fois.

Elle fixait le concerné. En exposant tout cela et surtout en évoquant cette rencontre, Aurora souriait. Elle était comme redevable à Shane pour son aveu, il fallait qu’elle parle en retour.

- Désolée d’avoir lancé le sujet …

Elle semblait mal à l’aise. Pour y remédier, Aeris prenait appui sur les jambes de l’éleveuse et sautait pour faire des acrobaties dans les airs, l’amusant.

ft. Shane A. Carter
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Dim 17 Juil - 22:18




Aurora reste un temps sans bouger tandis queje pleurais lamentablement dans le peluche de l'évoli. Azazel blotti son museau contre moi, écoutant mes excuses. La demoiselle finit par poser une main sur mon épaule. Elle s'assit à mes cotés avant de parler.

Je suis née sous X. Je n’ai jamais connu mes parents et j’ai surtout souffert de leur lâcheté pendant mon enfance. Tout le monde pensait que j’étais bizarre, qu’il y avait quelque chose chez moi qui avait repoussé mes parents. Les autres enfants, même les autres du programme pour orphelins, se moquaient de moi. A force, les parents faisaient de même et de rumeur se créaient au fur et à mesure. Je … J’ai parcouru la quasi-totalité des terres de Kalos, changeant de famille d’accueil à chaque fois. Jusqu’à ce que j’arrive à Relifac-le-Haut, ville où j’ai rencontré Aeris pour la première fois.


Mon premier réflexe fut de lever vers elle un regard sombre, caché par mes cheveux bruns et floutés par les larmes. J'entendais trop souvent des gamins se plaindre de leurs parents, de leurs vies passées. Mon souffle était encore bref, saccadé, et je sentais la colère monter avant de redescende vite a l'entente des mots d'Aurora. Elle était désolée. Elle l'était vraiment. La colère quitta mon regard peu a peu, se faisant remplacer par de la compassion. Je desserrais mon étreinte d'Azazel avant de me relever. Je passais le revers de ma main sur mes yeux et retirais les traces de larmes. Azazel me regarda avant de frotter sa petite tête à moi. Je devais me ressaisir.

Je suis désolé de tout ce que tu as vécu. Je.. je devrais te laisser


Que pouvais je dire ? Rien, je ne pouvais rien dire. J'avais vécu bien pire que naitre sous X, j'avais vécu bien pire que voyager dans une région. Mais j'étais assez humain pour préserver Aurora de moi, j'étais néfaste, je lui rappelais son passé. Alors je commençais à partir.

C'est mieux pour toi si.. Si on revient pas sur le sujet


Je serrais Zazou contre moi. Avec Aurora, il y avait un truc en plus. Et je ne voulais pas la mettre en danger à son tour.


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Mar 19 Juil - 16:44

Couleur associée : #FF456A
dialogue en ordinaire
pensées en italique
l'amer goût de la défaite
Aurora regardait attentivement Aeris faire ses acrobaties et cela lui faisait toujours le même effet. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire, malgré l’état dans lequel elle est avant, aussi grave soit-il. L’éleveuse semblait absorbée par le Pokémon Pteromys, étant le but recherché par celui-ci. A vrai dire, elle ne pensait à rien d’autre, il n’y avait qu’elle et l’Emolga à ce moment-là. Elle attrapa le petit Pokémon Électrik dans l’une de ses ascendances pour le câliner, lui apportant cette marque d’affection et de réconfort. Car oui, s’il optait pour cette stratégie, il s’agissait bien pour remonter le moral de la jeune éleveuse. Il était arrivé à ses fins.

Elle commençait à regretter cet aveu. Elle cherchait à le comprendre, lui ne pourrait peut-être pas car leur passé se situaient à des degrés bien différents. Aurora avait, elle, la possibilité d’être dans l’empathie alors que lui, non. Même, il ne devait pas savoir la douleur qui se cachait derrière la naissance sous X. Lui pouvait être le fils de quelqu’un – bien que cette personne n’était pas de bonne conscience – alors qu’elle, n’avait aucun portrait sur lequel elle pouvait poser son regard, aucun repère quant à sa propre existence. Il pouvait savoir de qui il tenait sa chevelure, tandis qu’elle ne pouvait qu’imaginer qu’elle appartienne à sa mère … De même pour tous ses caractères physiques et moraux, rien ne la dirigeait durant cette période qui était pourtant la plus importante pour une personne. Son enfance était gâchée par l’égoïsme d’un couple alors que lui avait subi le machiavélisme d’un autre. On ne choisit pas ses parents, n’est-ce pas ? Lui avait tout perdu alors qu’elle n’avait rien à perdre, Aurora était déjà brisée lorsqu’elle fut née et dut vivre avec dans cet état. Shane, lui, avait souffert et cela se sentait de par l’émotion qu’il dégageait. Même lorsqu’elle ne le regardait pas, la jeune fille arrivait à percevoir ce qu’il pouvait ressentir – ou ce qu’il souhaitait qu’on ressente à son égard.

Elle s’en voulait d’avoir parlé puisque dans un premier temps, elle mettait son interlocuteur dans un sale état, et dans un second temps, elle-même se détruisait de l’intérieur. Toute cette souffrance qu’elle avait tu tout ce temps venait de ressurgir à la minute où elle envisageait de lui révéler son passé. Aurora n’aurait pas dû être autant dans la confidence, elle aurait juste pu lui dire qu’elle avait eu une enfance difficile avec des parents absents – et l’expression est faible dans le cas de l’éleveuse – mais non, elle lui avait tout raconté, absolument tout sur sa peine personnelle. Elle était forte puisqu’elle ne manifestait aucune marque de tristesse ou c’est parce qu’elle se mordait tellement la lèvre inférieure que les larmes ne coulèrent pas. Elle aurait pu s’effondrer mais ce n’était pas son genre de montrer cette fragilité à laquelle elle voulait remédier, au moins, depuis ces dix dernières années. A force de pleurer tous les soirs l’orgueil de ses parents, on en sortait plus fort et on pleurait moins la fois prochaine.

Aurora écoutait son interlocuteur lorsqu’il reprit la parole et lui répondit le plus naturellement possible.

- En effet, clore le sujet serait la meilleure décision à prendre, annonça-t-elle en se levant à son tour, Aeris se posant ainsi sur l’épaule de sa partenaire. La jeune éleveuse regardait attentivement l’Évoli du garçon, il fallait croire que ses Pokémons l’aidaient à se sentir mieux, tout comme l’Emolga avec Aurora. Elle sentait finalement cette connexion entre elle et Shane, sûrement parce qu’ils étaient similaires sur plusieurs points – qu’ils soient relatifs à leur caractère ou à leur fragilité du moment. Changeant alors le sujet, elle esquissait un léger sourire.

- Quelle évolution lui correspondrait le mieux ?, interrogea-t-elle en fixant le Pokémon Évolutif. Dans la mesure où il s’agit d’un de ses buts !

Aurora regagnait en calme et sérénité mais elle ne pourrait oublier cette journée. Elle sentait que cette rencontre était spéciale …

ft. Shane A. Carter
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  Lun 25 Juil - 10:53




Aurora semblait une fille gentille, la main sur le coeur, et j'étais un danger, une ombre "maléfique" pour elle. Je me levais quand elle parla.

En effet, clore le sujet serait la meilleure décision à prendre


Je la regardais un instant avant de me remettre en route vers le hall d'entrée, pour regagner ma chambre. Mais Zazou bougeait dans tous les sens, apparemment pas content qu'on s'en aille. Je le soulevais et le portais a bout de bras devant moi, dans un regard qui lui demandait de ne pas faire d'histoire. Le pokémon d'évolution baissa les oreilles et hocha la tête avant de lever les oreilles à l'entente de la voix d'Aurora.

Quelle évolution lui correspondrait le mieux ? Dans la mesure où il s’agit d’un de ses buts !


Je lui jetais un regard en coin avant de reporter mon regard sur Azazel. Quelle évolution ? Pyroli, Voltali et Aquali était bannis on va dire, car ce serait moi qui forcerait les choses. Pour Phyllali et Givrali, il lui fallait de l'expérience près de la Pierre Mousse et la Pierre Gelée. Hors je savais qu'Azazel n'était pas encore incliné pour le combat. Nymphali ? Sans doute, mais je savais que le rose c'était pas son truc. Il en restait donc deux, deux évolutions particulière.

Une évolution qui prouverait qu'il est heureux


Azazel dressa les oreilles, acquiesçant ce que je disais. Je lui sourit et le reprit dans mes bras. Azazel évoluerait soit en Mentali, soit en Noctali, car son bonheur était aujourd'hui mon but auprès de lui. Le petit type normal mordilla ma main et dans un élan débile j'attrapais un caillou et un papier que j'avais dans la poche avant d'écrire mon numéro dessus avec le caillou, qui était noir. Je donnais le papier a Aurora.

Si un jour on t'emmerde, dis le moi.


Ouais j'étais débile, je voulais m'éloigner d'elle mais je lui donnais mon numéro. J'avais encore et de plus en plus un minimum de conscience ; j'avais ravivé une plaie, si quelqu'un s'amusait à blesser la jeune fille, je m'en occuperais personnellement. Aurora faisait parti des gens qui n'avaient pas besoin de souffrir plus que ce que leurs passé leurs avait fait vivre. Et sur ses mots, je partyis pour de bons, sans me retourner cette fois.

FIN:
 



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'amer gout de la défaite [PV Aurora]  

L'amer gout de la défaite [PV Aurora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quel sport faite vous?
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» Une mère et son bébé sortent indemnes d'un égout...
» Invictus : Flandres morne plaine ...
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ♦ Hélène & Lilieth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-