Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

William M. Patterson - Un sombre flic

avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: William M. Patterson - Un sombre flic  Sam 13 Aoû - 22:59




William M. Patterson & Chef

Votre Personnage

■ Nom & Prénom : William Matthew Patterson (William M. Patterson)
■ Surnom : Will
■ Âge  : 24 ans
■ Date & Lieu : Le 23 juin à Volucité (Unys)
■ Rang  : Habitant - Gardien de la paix
■ Sexualité  : Hétéro

■ Avatar : Ginoza Nobuchika - Psycho-Pass


Votre Starter

■ Espèce : Mastouffe / Stoutland
■ Surnom  : Chef
■ Type :
■ Sexe  : Mâle
■ Talent : Baigne Sable (Sand Rush) : Double la Vitesse lors des tempêtes de sable.
■ Nature : Sérieux
■ CT /CS : Ball'Ombre et Surf
■ Autres : //




PSYCHOLOGIE
Un minimum de 250 mots est demandé (codage non compté).

William Matthew Patterson, voilà un nom ronflant qui sonne comme celui d'un héros de série noir et qui ne colle pas du tout à un univers mignonnet peuplé de petites créatures adorables et pourvus d'un sens de l'amitié surdéveloppé. Ce fait en lui-même est déjà la preuve d'une psychologie sombre et d'un fort caractère.
William qui préfère le surnom de Will, est un homme sombre et mystérieux. Difficile de connaître les réelles sentiments que cache son visage neutre, et pourtant c'est par son travail que l'on est capable de mieux le comprendre. Méthodique et très bon analyste, il est difficile de le voir paniquer sous la montagne de dossier qui peut parfois s'abattre sur lui. Savoir où sont les prioritées est une chose inné chez lui et son supérieur aurait du mal à faire mieux que lui dans la prise de décision hâtive que peut parfois être obligé de prendre un agent des forces de l'ordre. Il sait toujours par où commencer ses enquêtes et fait toujours valoir son avis même si un de ses camarades est déjà en charge du dossier. C'est ce besoin de tout contrôler qui lui vaux quelques incompatibilités logistiques. Ce n'est pas que le travail d'équipe le rebute, mais il est difficile de trouver un partenaire adapté à ce type de comportement. Il est donc courant que son supérieur reçoit une demande de changement de coéquipier suite à une vexation quelconque. Will quant à lui n'est nullement gêné par le fait que personne ne souhaite s'associer à lui et il se contente donc de mener ses enquêtes seul avec le minimum d'aide. Il est parfois amené à travailler avec les Persécuteurs qu'il ne considère pas véritablement comme des collègues, mais plus comme des aides extérieurs. Son entente avec eux est assez bonne si ceux-ci acceptes ses ordres sans rechigner, mais quand l'un d'eux vient à le contredire il fait preuve d'une main de fer et d'une langue de vipère. Ce n'est pas tant le fait qu'il n'aime pas être contredit que le fait que pour lui la hiérarchie à son importance. Il a beau dire ce qu'il pense même à son supérieur, il ne fera jamais rien pour l'évincer ou désobéir à ses ordres. Will pense fortement que l'univers possède son propre ordre et qu'il n'est pas question que quelqu'un le remette en cause. S'il n'est pas chef c'est qu'il n'était pas destiné à l'être tout simplement. Il lui arrive toutefois de se demander si un être peut changer son destin.


PHYSIQUE
Un minimum de 250 mots est demandé (codage non compté).

Will est un homme à la prestance certaine et à l'aura sombre. Son corps couleur de marbre blanc fait ressortir sa chevelure corbeau. Les cheveux mi-long aux mèches récalcitrantes, encadre un visage fin aux expressions aussi froides qu'un polagriffe. Ses yeux noisettes qui pourtant pourrait apporter une touche de couleur d'espoir dans les bons jours ne sont là que pour rendre plus perçant sa vue et rendre encore plus mal à l'aise les personnes qui souhaitent soutenir son regard. Nul douceur émane de ce corps taillé pour les exercices physiques et la rigueur du métier des forces de l'ordre. Pourtant il n'est pas dépourvu d'une certaine attirance. Tel un vampire, la peau polie, sans trace d'imperfection ni aucune cicatrice, il possède une aura attirante envoutant toutes les jeunes femmes amoureuses du genre "mauvais garçon" ou "héros mystérieux".
Ses habitudes vestimentaires accentues encore cet effet. Aucune touche de couleur ne vient orner ses vêtements et il porte très souvent des manteaux longs au col relevé pour cacher son cou. Une habitude prise pour résister au froid d'hiver dans les rues de Volucité et qui ne le quittait plus depuis bien longtemps. Souvent en costume noir et chemise blanche pour son travail, il ne porte que du sur-mesure qu'il se fait directement livré de Kalos. Une cravate noire vient toujours compléter sa tenue et on peut apercevoir au verso la forme d'une pokéball argentée, marque du grand couturier à qui il fait appel. En mission il n'est pas rare de le voir porter une paire de gant en cuir qui outre le fait d'accessoiriser sa tenue lui permet de ne pas laisser ses traces sur la scène de crime. Une précaution qui, selon lui, devrait être prise par tous les policiers. Outre cette paire de gant il possède divers gadgets qui lui servent durant l'exercice de ses fonctions tel qu'un Phone Dex dernière génération (le savant mélange entre un pokédex et un téléphone portable) ou encore son arme de fonction un 9mm avec le mot "Judge" gravé sur la crosse.


HISTOIRE
Un minimum de 350 mots est demandé (codage non compté).

La nuit venait de tomber sur la métropole de Volucité. Will était à la terrasse de son appartement situé au sixième étage d'un grand immeuble. La cigarette coincé au coin des lèvres il regardait les lumières de la ville l'esprit vagabond. C'était sa dernière nuit dans cet appartement et sur ce continent, demain matin il partirait pour l'île d'Edenia où il avait reçu sa mutation. Voilà bien une chose qu'il n'aurait jamais pensée possible lui qui avait toujours vécu dans ses rues. Il avait vécu une enfance paisible sans véritable problème et il était devenu agent de police uniquement pour protéger cette ville du chaos et de la noirceur de plus en plus présente dans ce monde.

Il avait suivi les cours de l'académie de police avec une multitude d'agent Caillou comme camarade. Si la pression était grande il avait toutefois réussit à se hisser en tête de classe. Son diplôme avec mention en poche on lui offrit une plaque et une pokéball avec un nouveau compagnon à l'intérieur. Un ponchiot au caractère bien trempé serait maintenant son nouveau meilleur ami et un allié de choix. Il décida naturellement de l'appeler Chef ce qui ne semblait pas déplaire à son nouveau camarade.

Si les premières missions étaient simples, comme la perte d'un miaous par une mère de foyer très vite on lui confia de nouvelles responsabilités. Les "dossiers noirs", les affaires douteuses, étaient un tout autre type d'enquête qui plaisait étrangement à Will. Il ne savait pas ce qui l'attirait le plus dans ses affaires sordides. Il était souvent question de meurtres, d'organisation secrète, de complot de grande envergure et Will avait l'esprit retord qui convenait à ce genre d'enquête. Il c'était frotté à bon nombre d'organisation aux noms plus excentriques les uns que les autres : Team Plasma, Team Aqua, Team Magma, Team Terra, Team Alloha ou encore celle sévissant le plus dans le territoire la Team Rocket. Il avait réussi à arrêter quelques membres de ses organisations criminels, mais aucune "tête pensante". Ce n'était que les abeilles d'une macabre ruche et la reine n'était pas prête d'être délogée de sa salle du trône. Il y avait de quoi décourager bon nombre d'agent, mais Will n'était pas de cette trempe là. Il aimait se mettre dans la tête de ses criminels pour deviner leur prochain méfait. Chaque jour, il entraînait son corps et son esprit afin de permettre à la justice d'exercer ses droits. Ponchiot n'était pas non plus écarté de ses entraînements ce qui lui permit très vite d'acquérir l'expérience nécessaire à ses évolutions ainsi que des attaques très particulières telles que Ball'Ombre ou encore Surf. Sa nature de pokémon secouriste faisait de Mastouffe un compagnon idéal pour combattre le crime et aider la population. Son poil naturellement volumineux lui permet de facilement flotter et de résister au froid. C'est la première caractéristique de son poil qui donna l'idée à Will de lui apprendre l'attaque Surf. Malgré les échecs récurrents dans les premiers temps se fut très vite une réussite et son champ d'action ne se limita plus à la terre ferme.

Une vision plus large des choses étaient parfois nécessaires dans le métier de la police et Will en avait parfaitement conscience. S'il ne pouvait guère compter sur ses camarades qui le trouvait que très peu sympathique, il était courant pour lui de faire appel à des aides extérieurs. C'est de cette manière qu'il rencontra le professeur Cormier, psychologue et criminologue. Cet homme fut un véritable mentor pour lui. Il lui apprit comment fonctionnait l'esprit humain et surtout les travers de son dernier. Ce qu'il se passait quand la lumière de lucidité venait à chanceler ou à s'éteindre. Will apprit beaucoup, mais il se rappelait surtout la dernière phrase de chacune de leur conversation : "Il est risqué de plonger dans les ténèbres pour les observer, car l'on peut toujours y être piégé."
Will ne comprenait que trop bien cette phrase, c'était l'obligation d'un criminologue que de s'approprier l'esprit des fous pour les comprendre. On devait toutefois faire bien attention de retrouver sa lucidité après chaque enquête. Malheureusement pour lui, le jeune agent n'avait pas réussi à se débarrasser de cette sombre aura lors de sa dernière enquête.

Le dossier "Tueur Saltimbanque" avait été le plus complexe de sa carrière. Son patron l'avait envoyé sur le lieu du crime, une vieille maison abandonnée en bord de ville et ce qu'il y avait vu était d'un genre tout à fait macabre. Etant arrivé dans les premiers, Will eut tout le loisir d'analyser la scène dans sa plus pure expression, sans contamination extérieure, ce qui bien entendu n'avait rien de très reluisant. Le cadavre d'un jeune homme avait été disposé à genoux, tête contre sol. Il y avait de multiples entailles sur son corps, dont une assez profonde au niveau du ventre faisant ressortir les organes internes. Pour le reste cela était difficilement identifiable étant donné que le corps avait été carbonisé. La carrure ne laissait toutefois pas de doute sur l'identité masculine du corps et Will prit note de cela avant de laisser passer le reste de l'équipe pour qu'elle puisse faire son travail. Il entendit un homme déglutir dès qu'il fut rentré dans la pièce et cela lui rappela inutilement sa première enquête. Il était parfois fou de voir comme l'être humain était capable de s'habituer à ce genre de choses, pour lui cette vision n'était pas pire que les autres.

Naturellement on lui confia l'affaire, lui qui avait déjà trempé dans pas mal d'enquête similaire et qui avait eu l'enseignement d'un criminologue de renom. Bien entendu comme de coutume personne ne demanda de faire équipe avec lui. Il prit donc les choses en main et commença par analyser le rapport du légiste. Il s'agissait bien d'un homme et plus exactement d'un adolescent, ce qui renforçait encore plus la noirceur de la scène. Les flammes avaient été très intense ce qui laissait supposé non l'utilisation d'un combustible basique mais d'un pokémon. Quand aux lacérations c'était la même conclusion approuvée par un poil de sablaireau retrouvé dans l'une des plaies. Un meurtre fait par des pokémons ? Il y avait de quoi déboussolé toute la logique des choses. Mais il était bien rare de voir une véritable attaque de pokémons contre les humains il y avait plus de chance pour que ce crime soit en fait l'oeuvre d'un dresseur peut orthodoxe. Will n'était que très peu troublé par cette affaire, il pensait rapidement trouver le coupable et c'était là ça pire erreur.

Alors qu'il était à la recherche d'un suspect possédant un pokémon feu et un sablaireau, on le fit vite appeler sur une autre scène de crime. La scène était étrangement similaire, un lieu abandonné, un corps dans une étrange position de prière et une calcination signature. Tout laissait à croire que c'était le même meurtrier et pourtant des détails différaient comme le manque de blessures sur le cadavre. Will laissa le légiste approfondir ces différences, mais cela le perturbait grandement. Il n'avait pas réussi à arrêter le tueur avant que celui-ci ne face une autre victime. Il était rare de tomber sur un fou incapable de s'arrêter à son premier meurtre, mais la malchance voulait qu'un tueur en série décide d'établir son nid à Volucité. Bien entendu la presse pris connaissance de l'affaire et celle-ci fit les gros titres. On surnomma le tueur "le Satimbanque" en raison de l'utilisation de pokémon feu comparable au performance de rue de la mégalopole. Ce surnom agaça énormément Will. Donner un nom à un criminel était la meilleure manière de lui porter de l'intérêt ce qui pouvait encore plus éveiller ses vicieux instincts.

Suite à ce second meurtre une équipe fut mise en place au sein de la police pour arrêter au plus vite le Saltimbanque. Plusieurs duos furent dépêchés pour enquêter. Will fit encore une fois route seul, mais il se devait de colaborer avec ses collègues et il leur fit part de ses intuitions sur une augmentation de violence. Ceux-ci restèrent perplexe et le considérèrent comme un grand pessimiste. Malheureusement un troisième meurtre, moins de vingt-quatre heures après le second fut déclaré. Cela confirma l'hypothèse de Will et on le nomma chef d'équipe.

L'enquête piétina durant plus d'un mois. Les meurtres qui se comptaient maintenant au nombre de six, avaient beaux se ressembler il y avait toujours des différences de carbonisation ou de détail. Les pokémons ayant servi pour les meurtres n'étaient pas les mêmes. Autre fait étrange, les corps étaient ceux de dresseurs qui possédaient les mêmes types de pokémon qui les auraient attaqués. La coïncidence était bien trop grande pour en être véritablement une. Les pokémons des dresseurs semblaient s'être retourné contre eux. C'était une hypothèse qui n'avait rien à voir avec l'intervention d'un Saltimbanque tueur et la police craignait avoir fait une erreur fatale pour leur réputation. Le chef de la police décida de stopper les recherches du tueur et l'on demanda aux dresseurs de la ville d'emmener leur pokémons dans les centres pokémons les plus proches afin qu'une analyse poussé de leurs pokémons soit faite par l'infirmière en chef. Une belle erreur selon Will qui restait persuadé de l'intervention d'une tiers personne dans ces attaques.  

Will continua de mener son enquête sans prévenir son supérieur. Les plus grands spécialistes pokémons se penchaient sur la question d'une "Rébellion pokemon" qui semblait être la solution toute choisit pour cette enquête. La police continuait de donner des interviews confirmant cette hypothèse et la méprise d'interprétation d'un tueur en série. La réputation des forces de l'ordre n'étaient plus en danger et les agents ne pouvaient plus compter que sur les scientifiques pour régler cette affaire. Pour Will tout cela ressemblait bien trop à un abandon pur et simple. Lui n'avait cependant aucune envie de passer à côté de son intuition. Il la suivit jusqu'au bout et fit appel à un grand nombre d'aide extérieur pour élargir son point de vue. C'est à force d'effort que la solution lui parut évident, il y avait bien un "Saltimbanque" derrière cette affaire mais il n'utilisait pas des pokémons feu mais un pokémon psy capable de posséder les autres pokémons sous sa coupe. Ce n'est qu'après recoupement des informations sur les victimes qu'il fut mentionné à de nombreuse reprise un combat de rue face à un dresseur et son hypnomade. Une fois le portrait du suspect établi il fut très facile à Will de le retrouver.

Décidant de faire justice seul Will se mit en chasse du suspect. Le suivant de près il ne pouvait qu'attendre que ce dernier face un faux pas. Cela pris deux semaines, de longs jours à attendre en planque dans une voiture d'occasion datant de bien avant la naissance de l'agent de police. Mangeant sur le pouce il avait quelques peu maigris. Les collègues de boulot le trouvait encore plus étrange que d'habitude et il décida de demander congé pour poursuivre sa mission jusqu'au bout. Il eut bien raison d'attendre, car un soir, le suspect parti drapé dans un perméable regardant de tout côté s'il n'était pas suivi. Un comportement bien étrange qu'il ne lui connaissait pas malgré les jours d'observations. Il le suivi à pied afin de ne pas éveiller les soupçons. La traque dura un moment, passant de ruelle en ruelle, du centre de la ville jusqu'à un endroit plus isolé, plus similaire aux autres lieux des crimes. Malgré l'heure tardive des jeunes gens se trouvaient encore dehors. Des adolescents, de la même tranche d'âge que toutes les victimes. Il y avait bien trop de détail similaire pour que tout cela ne soit le fruit que d'une étrange coïncidence. Sans suivi une scène bien étrange ou le policier suivait le criminel qui suivait lui-même la futur victime. L'adrénaline que ressentait Will lui donnait des palpitations. Il fallait attendre, attendre la preuve irréfutable, le suspens était véritablement insoutenable. C'est alors que le "Satimbanque" proposa un combat pokémon à sa proie. Celle-ci trop pressé d'en découdre sans doute poussé par une ébullition d'hormones adolescentes accepta volontiers. La demoiselle fit appelle à un pyroli à la fourrure flamboyante et se retrouva rapidement face à un hypnomade. Au bout de quelques passes le suspect semblait être pleinement rassasié et il demanda à son pokémon de prendre entièrement le contrôle de son adversaire. Celui-ci s'exécuta et le pyroli sembla vaciller pour se retourner face à sa dresseuse. Will avait maintenant toutes les preuves qu'il souhaitait. La "Rébellion Pokémon" était une belle imposture qui discréditerait pour un moment la police de Volucité et il était ravi de savoir qu'il allait apporter les preuves flagrantes de son intuition à son supérieur.

Alors que le pyroli s'apprêtait à mordre sa dresseuse, Will en profita pour faire appel à Chef. Une lumière blanche surgit alors des ténèbres pour faire apparaître un mastouffe au regard glacial qui s'interposa très vite devant son nouvel adversaire pour l'envoyer valser contre un mur à coup de morsure. L'hypnomade et son dresseur en état de choc n'amorcèrent aucun mouvement de fuite. Will eu donc tout le loisir de passer derrière le dos du Saltimbanque pour le plaquer au sol et lui passer les menottes. Chef quant à lui se chargea de mettre K.O l'hypnomade sous les ordres de l'agent de police.

Rapidement les renforts arrivèrent après un bref coup de fil de Will à son supérieur. Ce dernier semblait très mécontent mais pour le policier ce n'était qu'un détail sans importance. Prenant soin de ne pas laissé échappé son prisonnier il alla questionné la dresseuse qui n'était pas passé loin d'une nouvelle calcination macabre. Il pri sa déposition avant de se faire héler par son supérieur. Ce dernier était un homme d'un certain âge près de la retraite et n'avait guère aimé l'agitation de ses derniers temps sur cette affaire de tueur en série. Sans que Will ne puisse comprendre quoi que ce soit, sans doute trop joyeux de son succès il se retrouva à devoir donner sa plaque et son arme de fonction à son supérieur.

Le chef de la police n'aimait pas qu'on puisse le tourné lui et son équipe en ridicule. Il avait pris la décision d'informer la presse d'une "Rébellion Pokémon" et ne souhaitait pas changer de discours. Il fit donc en sorte que cette affaire ne s'ébruite pas. Will fut mis à l'écart pour cause d'insubordination. On le critiqua grandement sur son manque de collaboration et de camaraderie. Avant qu'il ne puisse se défendre on lui coupa l'herbe sous le pied en lui annonçant sa prochaine mutation dans une île lointaine. C'était ça où il devait donner sa plaque. Quant à la "Rébellion" elle trouva un bouc émissaire dans l'hypnomade du Saltimbanque. On expliqua alors son pouvoir de contrôle sur les autres pokémons et on le fit euthanasier pour le "bien de tous". Quand au Saltimbanque lui-même il se retrouva en prison, non pour les meurtres macabres qu'il avait commis, mais pour un autre homicide plus "classique" qui n'avait pas été élucidé jusqu'à maintenant. Pour Will c'était une bien sombre affaire et il n'arrivait pas à croire que la police était si corruptible.

Voilà donc où il en était, écrasant sa troisième cigarette sur le rebord de son balcon il se demandait comment allait être sa vie à son nouveau poste sur Edenia. Il avait le coeur lourd et les pensées sombres étaient monnaie courantes dans son esprit. Il rêvait parfois que les cadavres calcinés étaient ceux de ses camarades et que lui le nouveau Saltimbanque prenait un plaisir malsain dans cette scène. Il se réveillait souvent en sueur tout en se disant que c'était peut-être ce qu'il désirait au fond, que cette police peu loyal soit détruite à coup de lance-flamme. Will se reprenait toutefois en se rappellant la dernière parole de son maître : "Il est risqué de plonger dans les ténèbres pour les observer, car l'on peut toujours y être piégé."

Il était l'heure, il avait souhaité prendre le bateau à la première heure du jour afin de profiter un maximum de sa dernière nuit. Prenant sa valise à la main, son manteau sous le coude, il fit revenir Chef dans sa pokéball et prit la direction du port.
Le bateau n'était pas des plus élégant et ressemblait plus à un ancien navire de pêche recyclé dans le tourisme. Ouvrant son nouveau paquet de cigarette, Will se fit la remarque que plus de la moitié finirait à la mer durant le trajet car il fallait au moins ça pour supporter la situation. Le capitaine du navire était un vieux loup de mer peu bavard qui installa Will dans un coin et ne pipa mot durant la traversé ce qui ne dérangea pas son client.

Au bout de plusieurs heures et de plusieurs cigarettes, les contours de l'île se dessinèrent enfin. L'agent de police était soulagé de cette vision et une fois le bateau amarré au port il se pressa de poser pied à terre. Il ne savait pas comment prendre ce nouveau départ mais il était ravi de quitter la brigade de police de Volucité pourris jusqu'à la moelle. Il espérait toutefois que ce n'était pas le cas aussi de celle d'Edenia.


TOI-MÊME

■ Prénom / Surnom : Feniix
■ Âge  : Lors de la première diffusion de pokémon en France j'avais cinq ans... Je vous laisse deviner mon âge.
■ Comment as-tu connu le forum ? : Google est ton ami o//
■ Autres  :  :yeah:

■ Code : Validé




♣ Nymphe Eastmile


Dernière édition par William M. Patterson le Dim 14 Aoû - 2:17, édité 3 fois
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: William M. Patterson - Un sombre flic  Sam 13 Aoû - 23:46

Gino *o* Bon j'le voulais comme PNJ parce que gino quoi *^* mais j'garderais Kogami pas grave Very Happy
Bizarrement, ton histoire me rappelle vaguement un certain manga totalement génial, c'est peut etre une impression Wink
J'apporte déjà une chose, un petit rappelle : il nous faudrait savoir comment se passe l'enfance de Will ^^ Quelques lignes suffisent Wink

Bonne continuation (j'ai ENFIN cette prez qui vaut de l'or que j'ai tant réclamée *^*)

_________________

avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: William M. Patterson - Un sombre flic  Dim 14 Aoû - 1:35

Enfin après tant de réclamation de ma fan j'ai terminé !

J'ai rajouté une demie-ligne sur l'enfance de Will disant qu'elle était sans problème x)
Sinon pour l'histoire ce n'était pas voulu mais peut-être que la fin te montrera la non-cohérence avec "le manga totalement génial dont on ne citera pas le nom" xD
InvitéInvité
MessageSujet: Re: William M. Patterson - Un sombre flic  Dim 14 Aoû - 2:19

okay tout est bon je valide ! N'oublie pas de faire ta fiche Pokémon et ton carnet avant de rp !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: William M. Patterson - Un sombre flic  

William M. Patterson - Un sombre flic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une ruelle sombre
» Flic, flac, floc (PV Alehandra)
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» .Sombre rêve. |.Libre.|
» William Delacroix [ Voleur ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Membres désactivés-