Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]

avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Mar 16 Aoû - 19:44


Peu importe les résultats des combats que l’on mène, on ne relâche pas l’entraînement ! Léo avait toujours un peu peur que ses Pokémon soient lassés par l’idée de s’entraîner et de se battre, mais ça ne semblait pas être le cas. Ils montraient de la bonne humeur à cette idée, et cela faisait vraiment plaisir au jeune dresseur.
Cette après-midi, ils se retrouvaient dans une clairière. Leurs entraînements se faisaient souvent en forêt, c’était un lieu agréable, et où on pouvait bien se reposer après un effort. Gamma développait ses pouvoirs psychiques sur des objets de plus en plus lourds. Nova, lui, attaquait Pistolet à O en faisant quelques acrobaties, pour essayer de couvrir efficacement un plus large espace. L’entraînement était à effectif réduit, Léo ne voulait pas surveiller 8 Pokémon en même temps.

Tout à coup, il entendit un cri, et une sorte de détonation. Cela semblait se rapprocher… Gamma fut déconcentré et les pierres qu’il faisait flotter tombèrent au sol. Puis un Zorua arriva vers eux en courant, paniqué. Il se dirigea vers Léo, puis prit soudainement une forme humaine qu’il reconnut rapidement : celle d’Eleven.

« Kieran ? »

Il était peu probable qu’il s’agisse d’un Zorua autre que celui d’Eleven. En tout cas, il semblait avoir des ennuis, à en interpréter l’expression de son visage. Il reprit sa forme originelle et bondit dans les bras de Léo. Celui-ci le serra contre lui, regardant plus loin ce qui arrivait. Il était probablement poursuivi.
Une créature bipède apparut, majoritairement brune avec le ventre bien plus clair. Fidèle à ses habitudes, Léo ne tarda pas à sortir le Pokédex. Un Kangourex donc, un adversaire qui semblait coriace. À la vue du Pokémon Ténèbres dans les bras de Léo, celui-ci reprit un air agressif et se mit à s’approcher en courant.

« Gamma, Luminocanon ! Nova, Pistolet à O !»

Le Métang était sur le côté, il tira un rayon argenté aux pieds du Kangourex qui dut s’arrêter net. De la poussière vola, et le Pokémon Normal se prit rapidement un jet d’eau dans la figure. Au final, ça l’a même encore plus irrité. Il changea de cible et s’attaque au Pokémon Acier, qui était le plus proche, préparant son poing.

« Contre avec Griffe Acier ! »

Il fila à la rencontre du poing, lui présentant le sien. Le choc se fit sentir, mais Griffe Acier manquait de puissance face à une attaque Marto-Poing. Il fut un peu envoyé vers l’arrière.

« Tête de Fer ! »

Il replia ses bras vers l’arrière et fonça, pointe en avant vers le Kangourex. La douleur semblait se faire sentir, mais il réussit à se ressaisir pour attraper un bras du Métang et l’envoyer valser contre un arbre. Le Pokémon Psy se dématérialisa en une lumière rouge et fonça vers son dresseur, retournant dans sa Ball. C’était quoi ça ? Le Pokédex indiquait une attaque Projection, qui renvoie l’adverse dans sa Ball… Il sortit une Honor Ball, dont s’échappa son Motisma.

« Nova, Bulles d’O ! Ohm, Onde Folie ! »

Le spectre envoya un rayon pourpre vers le kangourou. Celui-ci bondit sur le côté pour l’esquiver, puis se dirigea vers l’étoile, mangeant les bulles dans la figure. Cela ne l’empêcha pas de coller une attaque Ultimapoing, qui fit scratcher le Stari contre un mur. Léo accourut vers lui.

« Nova ! Tu vas bien ? »

Le Pokémon Eau fit clignoter sa pierre rouge en tentant de se relever, tandis que son adversaire s’approcha de lui avec un regard supérieur. On sentait quand même qu’il endurait difficile l’attaque Tête de Fer de tout à l’heure. Par-dessus son épaule, Léo aperçut le Pokémon Plasma zigzaguer avec son habituel sourire. Les conditions de victoire étaient déjà en place.

« Ohm, Onde de Choc ! »

Il chargea et libéra un courant électrique bleuté qui frappa la cible de plein fouet. Avec l’eau qui le recouvrait, cette attaque fut redoutable. Le Pokémon sauvage tomba par terre, immobile.
Léo regarda les trois Pokémon avec un sourire. Victoire ! Il se mit à tendre ses bras avec Kieran au bout, le fixant d’une mine interrogatrice.

« Je me demande pourquoi il en avait tant après toi…  »

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Mar 16 Aoû - 23:29




Pour fêter ça, pizza !
Travail de groupe

Et merde !

L’homme s’arrêta de courir et recula de quelques pas quand il fut dépassé par la Galopa chromatique qui lui bloqua le passage, Ignis se cabra, le menaçant de ses sabots et de ses flammes bleutées qui seraient bien capable de bruler quiconque osait s’en approcher, la situation semblait un peu tendue pour lui, mais un sourire prit place sur son visage à l’entente des mots que je prononçais dans son dos :

J’pensais pas que quand tu disais « entrainement » tu voulais dire aller courir en forêt, j’ai pas que ça à faire moi ; viens te battre plutôt.

Haha, tu me sembles bien impatient aujourd’hui Eleven ; prépare-toi !

D’un même mouvement, je fis sortir mes pokémons face à ceux de mon collègue, un Crustabri, Mesmerella, Galifeu et Scalproie firent leur apparition tandis que de mon côté, les plus jeunes apparaissaient chacun leur tour.

Agana, Neri ! Sur le Crustabri, Tsade et Tenra’ sur Galifeu et les deux autres sur Mesmerella ! Ignis, t’occupes du Scalproie !

Je ne prenais pas le temps de faire des phrases correctes tant la situation m’amusait ; il n’y avait voir le sourire que j’avais, ce n’était pas tous les jours que je pouvais me permettre de me battre librement sans être sur de finir derrière des barreaux ; et à entrainement spéciaux, équipe spéciale. Le but de cet après midi mouvementée était, pour ma part, de bosser le travail d’équipe parmi mes pokémons et tenter de nouvelles choses, tout en évaluant un peu le niveau de chacun sur une situation simple : la fuite d’un criminel qui n’était autre qu’un collègue persécuteur qui avait lui aussi besoin d’entrainer son équipe. Se mettre d’accord avait été plutôt rapide, convaincre le boss aussi, à la seule condition d’être accompagné d’une troupe et de n’utiliser que nos pokémons pour nous battre. Je n’étais pas forcément proche de tous les autres types qui, comme moi, avaient pu commettre n’importe quel crime, mais je faisais l’exception avec un ou deux gars plus âgés que moi, dont celui qui me faisait face. Il n’hésitait pas à aider les autres, du coup, je n’avais pas mis longtemps  à accepter de sortir faire cet entrainement en forêt, d’autant plus que cela commença assez bien de mon côté.

La disposition des types était assez bonne et à deux contre un, la force de mes pokémons valait à peut-près celle du pokémon ennemi ; c’était de bonnes conditions pour tenter de trouver de nouvelles choses à travailler.

Je laissais Ignis se débrouiller seule contre le Scalproie, elle, contrairement aux autres, était assez expérimentée pour se débrouiller seule ; bien évidemment, la Galopa n’était pas la seule qui pouvait se débrouiller et se battre sans avoir besoin de mes ordres, Agana, Tenraem et Tsade faisaient aussi parti du lot, mais les guider un peu ne leur ferait pas de mal, surtout que les trois autres pokémons n’étaient pas aussi débrouillard qu’eux et cela pouvait mener à des conflits. Je me concentrais en premier sur Naerha et Kieran qui se battaient ensemble contre la Mesmerella, cette dernière semblait leur tenir tête, bien qu’elle attaquait plus la chauve-souris que le renard de par l’inefficacité de ses attaques psy sur lui. Agana et Neriwe semblaient avoir un peu plus de mal, surement parce que la Loupio débutait son entrainement et ne savait pas vraiment se battre, je me concentrais sur elles plus longtemps, afin d’aider la Germignon à permettre à la type eau d’attaquer le Crustabri avec onde de choc ou rafale psy. Ceux que je laissais bien vite seuls, c’étaient le Griknot et la Roucool ; au niveau relationnel, ils ne s’appréciaient guère plus que ça, mais je dois avouer qu’ils avaient l’air d’avoir trouvé un terrain d’entente face au Galifeu qui subissait leurs assauts répétés sans pouvoir placer énormément de coups, m’enfin, son dresseur était là pour remonter le niveau.

Lance puissance et double pied sur le Griknot !

Je regardais mon dragon se prendre l’attaque avant de voir le type feu/combat tomber sous les coups du tranch’air de Tsade qui l’attaquait dans son dos. Je notais dans un coin de ma tête de continuer d’entrainer le dragon avant de le ramener dans sa ball avec la Roucool vu que leur combat était terminé.

Agana, abri puis toxik ! Neri, enchaine avec onde de choc !

La Germignon bloqua l’onde boréale qui se dirigeait vers la Loupio avant d’empoisonner le Crustabri qui recula un peu, Neriwe se concentra quelques secondes avant de se préparer à lancer son attaque, mais des pas lourds la déconcentrèrent, tout comme le reste du groupe ; une attaque attrition vint frapper le sol pas très loin d’Ignis et un Kangourex énervé fit son apparition sur le terrain, je serrais les dents, n’ayant pas vraiment l’envie de perdre la concentration de tout le monde alors que jusqu’alors, tout se passait bien.

Kieran fait diversion ! Lançais-je au Zorua avant de lancer au reste de ma troupe de me suivre pour continuer les combats un peu plus loin.

Ainsi donc, j’abandonnais mon renard à lui-même face au monstre qui ne tarda pas à lui faire face après qu’il l’ait attaqué avec extrasenseur ; le peu de confiance qui lui restait disparu bien vite quand l’autre animal l’attaqua à son tour avec mitra-poing. Heureusement que le renard avait esquivé, sinon, le coup l’aurait probablement bien mis KO ; pour lui, la seule chose encore envisageable était la fuite, jusqu’à ce que le type normal abandonne l’idée de le transformer en crêpe. Le petit renard prit donc ses pattes à son coup jusqu’à semer le Kangourex, mais ce n’est pas pour autant qu’il s’arrêta de courir, il ne s’arrêta que lorsqu’il se retrouva dans une clairière, face à un humain qui trainait là, il ne lui fallut que quelques secondes pour le reconnaitre et pas plus de temps pour lui faire savoir qui il était en prenant rapidement une illusion de moi avant d’entendre les pas lourd du Kangourex venir dans sa direction. Kieran quitta son illusion et alla se réfugier dans les bras du garçon aux cheveux verts, tremblant comme une feuille. Il ne fit rien d’autre que cela, pendant que l’enfant s’occupa lui-même du type normal avec ses pokémons. Et dire que contre la Mesmerella, il n’avait pas eu de problème à se battre, sa frousse était un problème à régler pour lui permettre d’avancer.

Cette aprèm fut explosive ! Aah, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas battu comme ça. Y’a plus qu’à rentrer au bureau maintenant ! … Mmh ? Y’a un problème Eleven ?

Il me manque un pokémon, part devant avec la troupe, je passerais en soirée.

Le persécuteur haussa des épaules avant de prendre la route, pendant que je me retrouvais seul avec Ignis à devoir chercher le Zorua dans la forêt, par ou avait-il pu partir ? Humpf, je ne mis pas longtemps à sortir Naerha et Tsade de leur ball, leur demandant de chercher le renard par les airs pendant que je cherchais à pied en pistant les traces de pas que le Kangourex avait pu faire au sol ; il ne me fallut que quelques minutes avant de tomber sur cette clairière et de voir la Sonistrelle agrippée à l’épaule d’un garçon que je reconnaissais sans problème pour l’avoir aidé il y a quelques temps déjà ; Kieran se trouvait dans ses bras.

C’était là que tu te cachais ptite fripouille, t’étais pas obligé de partir aussi loin. Je regardais autour de moi, détaillant un peu la scène avant de soupirer : Je suppose qu’il t’a dérangé dans tes activités ; désolé pour ça, ce n’était pas volontaire.

Naerha et Tsade revinrent vite se poser sur mes épaules après avoir surement foncé sur le gamin après avoir remarqué qu’il tenait Kieran dans ses bras ; la Sonistrelle avait du le reconnaitre et empêcher la Roucool d’attaquer aussi, je soupirais tout en regardant le renard, imaginant très bien ce qui avait pu se passer face au Kangourex.

Merci de l’avoir protégé face à ce Kangourex, il nous a un peu dérangés en forêt.



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Mer 17 Aoû - 12:39


Bien évidemment, le Zorua ne pouvait pas répondre à l’interrogation de Léo dans un langage qu’il comprenait. Il n’eut pas besoin de beaucoup de temps pour qu’un Pokémon volant arrive vers eux par la voie des cieux. Après les avoir repéré, il fonça sur eux. Encore un ? Mais il avait fait quoi Kieran pour s’attirer autant d’ennui ?

« Utilise Onde de Ch… »

Il s’arrêta dans son ordre lorsqu’il aperçut une autre figure volante, un Sonistrelle cette fois-ci. Celui-ci accéléra pour arriver au niveau de l’autre oiseau et communiqua avec lui. L’agresseur s’arrêta dans sa course, et le Pokémon Dragon descendit vers le dresseur, avant de se poser sur son épaule, le saluant, comme s’il le connaissait. C’était aussi un Pokémon d’Eleven ? Léo chercha dans ses souvenirs. Il se rappelait qu’il y avait beaucoup de Pokémon chez lui, il n’avait pas forcément mémorisé chacun d’entre eux. Mais maintenant qu’il y repensait, il était fort probable qu’il en avait un. Il sortit son Pokédex pour identifier l’oiseau.

« Roucool, le Pokémon Minoiseau. Roucool a un excellent sens de l'orientation. Il est capable de retrouver son nid sans jamais se tromper, même s'il est très loin de chez lui et dans un environnement qu'il ne connaît pas. »

Au vu de sa réaction suite au dialogue de ce Sonistrelle, on pouvait interpréter que c’était aussi un Pokémon d’Eleven, mais qui ne connaissait pas Léo et pensait donc qu’il voulait du mal de Kieran. En parlant d’Eleven, celui-ci ne tarda pas à se montrer. Le jeune garçon afficha un large sourire, ne pouvant cacher son enthousiasme à l’idée de le revoir. C’était quelqu’un envers qui il était très reconnaissant, et qu’il aimerait mieux connaitre. Il se gratta l’arrière de la tête face aux remerciements.

« Héhé, ce n’est rien… Et non il ne m’a pas dérangé du tout, ça me fait plaisir de le revoir, et vous aussi ! »

Malheureusement pour Eleven, Léo ne prévoyait pas le lâcher tout de suite, il comptait faire le gamin collant.

« Mais, qu’est-ce que vous faites ici ? Vous aussi vous vous entraîniez ? Vous devenez quoi depuis la dernière fois ? »

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Jeu 18 Aoû - 16:46




Pour fêter ça, pizza !
Faux-airs

Plus que lui, c'était plutôt moi que ça dérangeait de voir Kieran perché dans les bras du gamin après, allez savoir, lui avoir demandé de l'aide ou pas vraiment laissé le choix de se battre à sa place ? Depuis le temps... Il devrait pouvoir réussir à au moins intimider un pokémon sauvage avec ses illusions non ? Cette frousse lui attirera des problèmes dans le futur, j'en suis sûr ; il n'y aura pas tout le temps quelqu'un dans le coin pour l'aider, il fallait qu'il le comprenne un jour ou l'autre.

Héhé, ce n’est rien… Et non il ne m’a pas dérangé du tout, ça me fait plaisir de le revoir, et vous aussi !

Nous en étions donc là, l'un tout souriant montrant vraiment que ses propos étaient vrais, tandis que moi... Ça ne me faisait ni chaud, ni froid en fait ; oui je mériterais surement des claques pour dire ça, mais en même temps, je ne m'attendais pas vraiment à le revoir un jour après son histoire de Terhal volé. J'imagine que ce dernier devait bien se porter, il avait évolué le soir de sa récupération pendant que l'on se battait contre le pauvre type qui n'avait fait que de dépenser son argent pour le gagner à une vente aux enchères. Lui n'avais pas eu de chances, mais vu que rien ne semblait s'être passé depuis, j'imagine qu'il n'avait rien tenté suite aux menaces que j'avais pu lui faire.

Mais, qu’est-ce que vous faites ici ? Vous aussi vous vous entraîniez ? Vous devenez quoi depuis la dernière fois ?

Whoa whoa whoa, trente secondes. Trop de questions ; moi qui voulais filer vite fait pour retourner au bureau faire rapidos un rapport avec Hawk, bin, c'était raté, j'allais définitivement devoir passer plus tard. Bon, c'est pas grave, ce n'était pas vraiment un problème ; le majeur problème si vous voulez mon avis, c'est que je n'arrivais pas à remettre la main sur le prénom du gamin, difficile pour parler dans ces conditions hein ? Bon, il y avait pleins de manière pour ne pas avoir de problèmes pour discuter à un inconnu, mais quand même, c'était la troisième fois que je croisais ce gamin et je n'avais pas retenu son prénom ; ce n'était pas très sérieux, fallait que je fasse un effort là. Bon, je me doutais bien qu'il allait mal le prendre, mais bon, il ne connaissait même pas mon vrai prénom, ça revenait quasiment au même dans un sens ou l'autre du coup. Mais bon, était-ce d'une réelle importance ? Me connaissant, j'allais vite l'appeler à nouveau "gamin". Je terminais un peu mon inspection de cette clairière avant de plonger mon regard dans celui du garçon et de lui répondre de mon habituelle voix neutre :

En quoi ça te regarde gamin ?

Je dévisageais quelques secondes sa réaction avant de laisser un léger sourire apparaitre sur mes lèvres, je repris alors la parole, cette fois en abandonnant mon ton neutre pour un légèrement plus amusé, vivant ; qui montrait bien que malgré l’air que je pouvais donner, j’étais de bon poil aujourd’hui, l’entrainement en forêt y avait grandement participé :

Ça va, pas la peine de faire cette tête, je rigolais. J’entrainais mes monstres avec un collègue un peu plus loin, jusqu’à ce que ce Kangourex vienne nous déranger. M’enfin, c’est pas important. J’vais rentrer sur Edenia maintenant que j’ai tout le monde. Je fis une pause, réfléchissant à quelque chose avant d’ajouter : Tu veux venir ?

Quitte à le remercier, autant le faire en bonne et due forme, surtout qu’il avait l’air de ne pas vouloir me lâcher les baskets maintenant qu’il m’avait revu. Je répondrais à ses autres questions une fois là bas, peut-être.



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Mar 23 Aoû - 20:18


L’expression du visage de Léo changea à très grande vitesse. Il écarquilla les yeux, subitement bien refroidi. D’accord, il le prenait comme ça ? Sympa. Il sentait presque un goût de dégoût dans la bouche, et il fut empli d’une grande gêne. Ce genre de moment où tu as envie de ne temporairement plus exister, ne sachant pas quoi faire face à la situation qui fait face. Eleven changea d’expression pour dire qu’il rigolait. Ha… ha… Ce que c’était drôle. Bon, il relativisait, ce genre de chose on ne le dit pas à la première personne qui passe. Enfin, c’est ce qu’il pensait, peut-être que « Monsieur Grincheux » s’amusait à réagir comme ça à chaque fois que n’importe qui lui posait une question, mais il ne lui avait pas fait le coup auparavant donc ça ne semblait pas si probable. Léo essaya de rendre le sourire mais galérait, il n’appréciait pas trop la blague. Mais celui qu’il avait jugé grincheux au début ne le paraissait pas vraiment aujourd’hui. Il entraînait donc ses Pokémon avec un partenaire de travail. Peut-être un travail où il avait besoin de ses Pokémon du coup. Le Grand Détective Léo Weber se nota tout ça dans un coin de la tête. Il se contentera de ça en attendant d’avoir son vrai nom. Puis, Eleven lui proposa de venir avec lui en ville.
Oh… il ne s’y attendait pas à celle-là. Encore une fois, il montra un bref air surpris. Léo avait envie de faire la gueule, mais en même temps il appréciait la proposition.

« D’accord, je viens, c’est gentil de proposer. »

Allons, pour une fois que l’adulte ne tirait pas la tronche et montrait un minimum de joie de vivre, ce n’était pas à lui de faire le dépité. Il lâcha Kieran pour le laisser se balader comme il le souhaitait et se tourna vers ses Pokémon, qu’il fit rentrer dans leur Ball respective. Voilà, il était prêt à partir.

Léo marchait les bras derrière la tête, se demandant ce qu’il pouvait lancer comme sujet de conversation ; il était peu probable que ce soit Eleven qui démarre quoi que ce soit. Ah oui, il ne s’était pas pris le temps de répondre à une question qu’il avait posé tout à l’heure.
Il tourna la tête vers lui, souriant.

« Et du coup, qu’est-ce que vous devenez depuis la dernière fois ? »

En fait, il voulait directement demander « Qu’est-ce que vous faites dans la vie ? », mais il ne risquait pas d’avoir la réponse si facilement, il fallait faire attention à ses formulations pour avoir les informations nécessaires à la satisfaction de sa grande curiosité.

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Mar 23 Aoû - 23:27




Pour fêter ça, pizza !
En ville

La surprise qui pu se lire sur le visage du gamin fut assez drôle à voir, certes, c’était très prévisible comme réaction, ce genre de réponse surprenait et pouvait énerver, voir gêner, mais même si mes paroles restaient une blague de très mauvais goût, au moins, j’étais sûr qu’il ne m’harcèlerait pas de question, ou du moins, il allait faire un peu plus attention à ce qu’il demandait et cela me permettrait de trouver des réponses claires, simples et assez précises pour ne pas qu’une multitudes d’autres questions n’apparaissent. Je le vis hésiter à propos de ma proposition, encore sous le joug de ma mauvaise blague, mais il accepta ; c’était parfait, il ramena ses pokémons dans leurs ball et laissa Kieran faire sa vie en le lâchant, pour ma part je ramenais Ignis et Tsade dans leur sphère de capture avant de prendre la marche, Naerha toujours perchée sur mon épaule à sa plus grande habitude.

Le début de la marche fut silencieuse, les mains dans les poches de mon manteau, j’étais en tête et regardais tranquillement le paysage passer au fur et à mesure que l’on avançait ; pour aller plus vite, on coupait directement à travers la forêt sans croiser la moindre présence humaine ou animale, il faut dire que l’île perdait toute sa vie en hiver, si on voulait voir des pokémons sauvages, il fallait plutôt aller dans la montagne, là ou se trouvaient la plus grande majorité des pokémons glace. Finalement, une question finit par venir, ou revenir plutôt, je me tournais légèrement en direction du garçon pour l’écouter avant de lui répondre :

La routine, des entrainements, des combats, quelques emmerdes, rien de bien différent de la dernière fois. Mmh, j’ai essayé de faire un effort sur ma sociabilité et gentillesse aussi.

Je n’allais pas parler de la récupération brusque de ma mémoire car ça ne le concernait pas, tout comme la virée au bar que j’avais fait et dont le seul souvenir qui me restait était la gueule de bois du lendemain ; ouai, malgré tout ma mémoire me faisait encore bien défaut, même si pour le coup, l’alcool était l’acteur majeur de cet oubli. Ouai, le bilan n’était pas fameux, mais déjà que j’avais froissé le gamin avec une blague de mauvais goût, mieux valait faire comme si rien d’autre de ce que j’avais dit ne s’était passé, c’était mieux ainsi.

Et toi ? Pas de problèmes depuis la dernière fois ?

Ma voix s’était faite un peu plus sérieuse, si le dresseur avait eu d’autres problèmes, le mieux que je pouvais faire était de l’aider, il fallait bien que je continue de faire des efforts et atteigne mes objectifs, même si mes bonnes actions n’étaient généralement pas reconnues car non montrées à des flics, ni au boss. J’ajoutais à ma question la demande de me lui rappeler son prénom, avec une excuse bien nulle du type « ma mémoire me joue souvent des tours, j’oublis souvent des choses toutes bêtes » sur un ton désolé ; bon, il était vrai que ma mémoire n’était pas des plus fonctionnelle avec le trauma crânien que j’avais eu, mais le gamin ne le savait pas et n’avait pas à le savoir.

J’écoutais sa réponse avant de quitter la forêt, Edenia n’était plus très loin, à peine une dizaine de minutes à pied, plus sa traversée pour aller jusqu’en son centre pour aller manger un truc. Sans oublier de foutre la paix à certains de mes pokémons qui préféraient surement rentrer à la maison que de rester enfermés dans leurs ball pour une durée indéterminée ; ainsi donc, je fis un rapide topo avec mes pokémon après avoir laisser le gamin seul cinq minutes avant de laisser Kieran et Ignis ramener une bonne partie des plus jeunes ; en fait, il n’y en avait que deux qui avaient décidés de rester et il s’agissait bien évidemment de la Sonistrelle et de la Loupio. Bon, Neri était crevée donc elle allait rester dans sa filetball pour se reposer et Naerha resterait sur mon épaule ; je confiais donc les balls restantes à mon illusion avant de le laisser filer sur le dos de la Galopa, c’était le mieux pour qu’ils rentrent à la maison sans attirer l’attention de quelconques voleurs ; une présence humaine rebutais toujours un peu les voyous, même si certains étaient capables du pire. C’est en confiance que je laissais les deux pokémons s’en aller avant de reprendre la route en direction des chaines de restaurants qui se trouvaient dans le centre-ville avec le garçon aux cheveux verts. Direction la pizzeria.

Le restaurant n’avait rien d’exceptionnel en soi, un petit endroit au milieu de pleins d’autres boutiques, non loin de la grand-place, ni du bureau des forces de l’ordre, ça me permettrait d’y passer ensuite faire mon rapport. Mais avant ça : manger ; cet entrainement m’avait creusé l’appétit. Je m’installais à une table avec le garçon avant de lui dire :

Si t’as faim n’hésite pas à prendre un truc, c’est moi qui paie ; pour te remercier d’avoir tiré Kieran des pattes de ce Kangourex.



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Jeu 25 Aoû - 11:33


La routine, entraînements et combats… Oui oui oui, voici un indice supplémentaire pour le Grand Détective Léo Weber ! Peut-être est-il un champion d’arène ! Ou bien un ranger ? Il n’avait pas en tête beaucoup d’autres exemples de métiers se basant sur l’utilisation des Pokémon. Eleven disait ensuite faire un effort sur sa sociabilité et sa gentillesse… Ces dires surprenaient Léo. Enfin, pas en soi le fait de faire un effort, mais le fait de le dire aussi facilement, assumant le caractère de cochon qu’il pouvait avoir. Mais cela faisait plaisir à entendre aux oreilles du jeune dresseur.
Puis il lui demanda s’il n’avait pas eu d’autres problèmes depuis… Non, il n’en a pas eu… Enfin, rien qui avait assez d’ampleur. Il repensait à Matt, qui avait rencontré un problème similaire à celui qu’il avait eu avant de rencontrer Eleven. C’est vrai que maintenant, il connaissait l’identité du criminel. Enfin, si ce qu’on lui a dit était vrai. Vu l’état dans lequel était ce garçon, il aurait très bien pu mélanger des informations et en faire de mauvaises interprétations. Léo voulait le croire, mais il préférait ne pas crier cette information sur tous les toits sans avoir de preuve avérée. Et si on lui demandait sa source maintenant, ça impliquerait Matt dans l’histoire, et ce n’était pas le but, Léo avait sa confiance.

« Non, tout va bien ! Je m’entraîne tous les jours pour éviter qu’un tel problème ne se reproduise. »

En plus de ça, il lui avait demandé son prénom. Le jeune garçon fut un peu refroidi à cette demande. Après, c’est vrai qu’Eleven n’avait pas pris le réflexe de le nommer par son prénom, forcément après on oublie.

« Je m’appelle Léo. »

La voix du jeune garçon était ici moins enjouée, mais il comprenait un peu le problème. Au pire, ce n’est pas si grave.
Eleven prit le temps de s’entretenir avec ses Pokémon pour laisser la plupart d’entre eux rentrer, puis Léo le suivit jusque dans une pizzeria. Oh, il l’emmenait carrément manger ? Le ventre du dresseur ne pouvait dire non. Ils s’installèrent tous deux à une table, puis Léo fut invité à ne pas hésiter à prendre quelque chose si le cœur lui en disant, ou plutôt si l’estomac lui en disait. Il tira encore un air gêné vis-à-vis des remerciements, redisant que ce n’était pas grand-chose. Il jeta un œil à la carte. Ce genre de choix était toujours douloureux, une vraie torture…

« Vous avez fait votre choix, messieurs ? »

Un homme châtain un peu maigrichon s’était rapproché, un dispositif électronique à la main. Messieurs… il lui en donnera des messieurs, on ne fait pas vieillir les gens comme ça. Mais à part ça, oui il avait choisi.

« Oui, je prendrai une pizza raclette s’il-vous-plait ! »

Le serveur prit note de la commande sur sa machine.

« Une raclette… bien, vous désirez une boisson avec ceci ? »

Léo sortit un grand sourire, espérant naïvement que cela aidera son vœu à être exaucé.

« Un jus de pomme s’il-vous plait ! »

Son interlocuteur se gratta la tête, un peu confus.

« Je suis désolé, mais on n’a pas de ça ici… Un coca peut-être ? »

MAIS C’EST QUOI TOUS CES RESTAURANTS QUI PROPOSENT PAS DE JUS DE POMME ? Le garçon aux cheveux verts gonfla légèrement ses joues. Par contre les boissons qui piquent, chères, et pas bonnes pour la santé, y en a toujours. Il croisa les bras, ne cachant pas sa déception.

« De l’eau, s’il-vous-plait. »

Le serveur nota la carafe d’eau, sans faire de remarque, ne voulant pas aggraver la chose, la satisfaction des clients étant importante. Le truc, c’est que si un seul client tous les trois mois désire une certaine boisson, il n’y avait pas d’intérêt pour l’enseigne de la proposer. Mais ça, Léo ne s’était pas assez penché sur la question pour le comprendre. Il se tourna ensuite vers Eleven, espérant que sa demande soit plus correcte que celle du gamin.

« Et pour vous monsieur ? »

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Ven 26 Aoû - 12:27




Pour fêter ça, pizza !
Commande

Un serveur vint assez rapidement prendre notre commande, s'adressant dans un premier temps à Léo qui semblait être assez content, jusqu'à ce qu'il demande une boisson qui n'était pas servi dans le restaurant et là, on pouvait vraiment lire toute la déception du gamin sur son visage ; il avait tendance à vite changer d'humeur non ? Ça devait être au moins la troisième fois que sa voix prenait un ton beaucoup moins enjoué en un temps restreint ; il allait finir complètement déprimé si ça continuait ainsi... Je commandais rapidement ensuite, une reine et de la limonade suffiraient, le serveur ne perdit pas de temps à aller donner la commande en cuisine par la suite.

Mon regard se posait sur Léo qui continuait de bouder, il semblait y tenir à son jus de pomme et c'était aussi étonnant de savoir que ce restaurant n'en proposait pas sur leur carte, les boissons fruitées, c'est un peu la base pour des enfants si on ne voulait pas leur donner des boissons gazeuse du type coca comme le serveur avait proposé au gamin à la place, c'était un peu mieux que de l'eau plate aussi, histoire de marquer quelque chose ou se faire juste plaisir. Je pouvais comprendre que c'était énervant de ne pas avoir ce que l'on voulait, mais quand même, je trouvais qu'il en faisait un peu trop pour si peu, ce n'était qu'une ridicule petite bouteille de jus de pomme après tout, m'enfin.

Tout se passe bien à l'Académie ?

J'avais demandé ça pour essayer de lancer une conversation et changer les idées du garçon quand à ce pauvre jus de pomme, il était dresseur là-bas il me semble ; enfin, il avait dit qu'il entrainait ses pokémons un peu plus tôt, c'était certes pour ne pas tomber sur un autre voleur comme il l'avait dit, mais peut-être que cela se liait aussi aux cours qu'il pouvait avoir ? Dans tous les cas, poser des questions sur lui me posait moins de problèmes que de répondre à des questions sur moi étant donné que je n'aimais pas trop parler de ma personne.

Une serveuse finit par venir nous donner nos boissons avant de repartir, je la remerciais avant d'en boire une gorgée et d'écouter Léo parler le temps que nos pizzas ne nous soient servies.



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Mar 30 Aoû - 13:11


C’est quoi ta boisson préférée ? – L’orangina ! Et toi ? – Moi c’est le coca, mais light hein ! Et toi Pierrot ? – Moi ce que je préfère, c’est le 7up.
Voilà ce que pouvait facilement donner une discussion sur ce sujet avec des adolescents. Soda, soda everywhere. En fait, ce n’était pas que Léo n’aimait pas ces boissons, juste qu’elles ne l’ont jamais attiré. Lorsqu’il était à Volucité, le jus de pomme était la boisson que sa mère adoptive lui proposait, en-dehors de l’eau. Il n’en avait pas tous les jours non plus, car plus chère, mais ça renforçait encore plus le désir d’en boire. Ici, à Edenia, il y a accès plus facilement, et forcément, quand on est plus habitué à avoir quelque chose, on en déprécie le manque. Mais bon, ce n’était qu’un petit caprice dont il se remettra bien vite. Et ce caprice venait d’être interrompu par une question d’Eleven, lui demandant comment ça se passait à l’Académie. Tiens tiens, il s’intéressait à ça ?

« En quoi ça te regarde, ad… non je plaisante. »

Il n’avait pas assumé jusqu’au bout, ne voulant pas non plus que ce soit mal pris. Même si au fond, le jeune garçon devait être le plus susceptible des deux. Il restait quand même un peu souriant à l’idée de lui avoir renvoyé le coup.
Vu son âge, il semblait évident qu’il soit à l’Académie oui. Peut-être lui avait-il dit quand il s’était présenté, il ne s’en souvenait plus vraiment. On leur apporta les boissons, puis Léo remplit son verre avec la carafe d’eau, puis but quelques gorgées avant de répondre.

« Pour l’instant c’est calme. Ça va bientôt faire un an que j’y suis en tant que dresseur, le temps passe vite… Y a eu des aventures, comme avec vous, mais des fois je me demande si j’aurais voulu les vivre, si je n’aurais pas été mieux chez moi, à Volucité. Je ne sais pas trop... »

En prononçant ces mots, il n’était bien sûr plus aussi enjoué. Mais ne voulant pas détruire l’ambiance, il changea de sujet.

« Comme dit, je m’entraîne souvent, et je pense avoir bien progressé depuis la dernière fois ! J’ai même affronté Astera lorsqu’elle est venue ici récemment, j’étais plutôt content de mes performances. »

Il aimait bien se mettre en valeur oui. Mais il doit bien montrer qu’il est sûr de lui. Si lui-même ne croit pas en sa force, il n’ira pas bien loin. Et ceux qui montrent des doutes sont plus aptes à être proies de personnes peu fréquentables. Mais bref, c’était l’heure de poser la question naïve et indiscrète.

« Au fait, tout à l’heure, vous vous entraîniez avec un collègue c’est ça ? C’est quoi votre travail ? »

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Sam 3 Sep - 17:04




Pour fêter ça, pizza !
Qui suis-je ?

Affalé et assis en tailleur de manière bancale sur la chaise, je faisais tranquillement face au gamin qui se contentait de boire son verre d'eau avant de prendre la parole d'une manière qui me surpris un peu, tant je ne m'y attendais pas vraiment, j'avais juste très légèrement haussé un sourcil avant de reposer mon verre sur la table et de me redresser sur ma chaise, écoutant bien ce que le garçon avait à me dire :

En quoi ça te regarde, ad… non je plaisante.

Cela n'aurait tenu qu'à moi, je l'aurais encouragé à terminé sa phrase, mais il n'avait pas l'air de vraiment assumer ce qu'il disait, avait-il peur de représailles ? Possible, après tout, j'étais du genre à répondre de travers assez facilement, ce qui pouvait parfois surprendre et laisser un goût amer chez les gens ; ouai, pour me répondre ça, Léo n'avait vraiment pas apprécié ma réponse et intérieurement, cela me faisait rire de le voir essayer de jouer la tête brulée. M'enfin, j'étais tout ouïe pour écouter ce qu'il avait à dire maintenant, c'était sûr ; souriant au gamin aux cheveux verts, je le laissais reprendre la parole :

Pour l’instant c’est calme. Ça va bientôt faire un an que j’y suis en tant que dresseur, le temps passe vite… Y a eu des aventures, comme avec vous, mais des fois je me demande si j’aurais voulu les vivre, si je n’aurais pas été mieux chez moi, à Volucité. Je ne sais pas trop... Comme dit, je m’entraîne souvent, et je pense avoir bien progressé depuis la dernière fois ! J’ai même affronté Astera lorsqu’elle est venue ici récemment, j’étais plutôt content de mes performances.

Je mis quelques secondes pour réfléchir, peut-être comparer un peu l'expérience qu'avait eu le gamin quand il s'était fait voler son pokémon par rapport à ce que j'avais pu vivre, mais les réponses revenaient bien au même dans les deux cas :

Ça peut sembler idiot ce que je vais dire, mais personne n'a envie de vivre ce genre d'aventure ; se faire voler un pokémon, perdre un proche ou tout autre scénario du genre n'est jamais agréable à vivre, c'est normal de sentir l'envie d'avoir été ailleurs à ce moment pour ne pas vivre ces mauvaises aventures.

Inutile de dire que parfois, cela pouvait aller jusqu'à changer les gens ; il suffisait parfois de peu pour se transformer en grand méchant mue par la vengeance ou le pouvoir, m'enfin, tout le monde le savait bien, mais nous ne vivons pas dans un monde de bisounours, la réalité n'était pas joyeuse, m'enfin, je dis ça avec mon regard pollué par tout ce que j'avais pu faire/vivre/etc ; j'avais du mal à voir des choses positives, mais en même temps, ce n'était pas trop ma vie actuelle qui pouvait me le permettre, bref.

A l'entente du fait qu'il ai dit participé au combat d'arène qui avait eu lieu il y a quelques semaines déjà, je me mis à réfléchir plusieurs longues secondes sans jamais réussir à me mettre l'image de la championne dans la tête, quels pokémons utilisait-elle déjà ? Elle venait de Kalos il me semble ; tant de réflexions qui prouvaient bien que la quêtes des badges et les combats d'arènes, c'était une chose bien lointaine pour moi, je crois que je ne m'y étais jamais vraiment intéressé en fait et ce n'est surement pas demain la veille que ça allait se faire. Mais bon, pour la jeunesse, cela devait être plus intéressant, surtout pour ceux qui ce retrouvaient coincés à l'académie à devoir étudier au lieu de parcourir les régions au gré du vent.

Au fait, tout à l’heure, vous vous entraîniez avec un collègue c’est ça ? C’est quoi votre travail ?

La question qui pique, la voilà, enfin ; que dire, que faire ? Vraiment l'envoyer balader ? Non, ce n'était pas la meilleure idée, je réfléchissais, très rapidement, avant qu'une idée ne me vienne, ça allait pouvoir me dépanner le temps que je trouve autre chose ; j'acquiesçais la première phrase du garçon avant de prendre la parole :

Pourquoi tu ne devinerais pas ? Ça t'aiderais peut-être à trouver d'autres réponses aux questions que tu te poses sur moi.

Il devait surement avoir des pistes sur le genre de métier que je pouvais avoir, mais je n'étais pas trop d'avis de lui dire la vérité quand à ce que je faisais, ce n'était ni l'endroit, ni la bonne personne à qui le dire.



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Ven 9 Sep - 15:40


Qu’il le devine ? Mouais, ça ne l’arrangeait pas trop mais… c’était un défi ? Léo le prenait comme ça en tout cas, challenge accepted. Rassemblons les éléments.

Tout d’abord, il demande à se faire appeler « Eleven ». Pourquoi aurait-il la nécessité de cacher son identité ? Le jeune garçon réfléchit s’il y avait déjà croisé d’autres personnes qui avaient masqué leur identité… Il sentit comme une petite boule dans la gorge en repensant à celui qui avait volé son Pokémon. Mais il ne pouvait pas croire que cet adulte était du même genre de cet individu. Dans le cas du voleur, l’identité fut cachée pour éviter différents problèmes suite à des actes qu’il commet. Eleven ne semblait pas avoir la joie de vivre, peut-être avait-il un passé avec des choses à se reprocher, qu’il n’assumait pas ? Après, c’était peut-être juste parce qu’il n’aimait pas donner son nom, plausible aussi. Certains n’aiment pas l’idée de donner ce genre d’information aussi facilement.
Léo se creusait la tête pour se remémorer des éléments lors de leur première rencontre. Qu’est-ce qu’il savait sur lui… Déjà, il semblait vivre à Edenia, et visiblement seul. Il possède une grande équipe de Pokémon de toutes sortes et de toutes tailles. Il lui arrivait de s’entraîner, à voir si c’est régulier ou non. Ça l’était probablement puisqu’il semblait avoir une certaine expérience en combat lorsqu’ils ont combattu contre l’acheteur de Gamma. Était-ce son travail qui lui obligeait à faire cela ? Ou pour coller à la théorie des choses à se reprocher, peut-être était-ce juste pour se défendre des conséquences d’actes qui ont eu lieu dans le passé ? Néanmoins, comme il l’avait souligné plus tôt, il s’était entraîné avec un collègue. Ce n’était pas forcément une habitude que l’on a lorsqu’on est livreur de pizza. En tout cas, c’est peu commun. Il se souvenait aussi d’une phrase qui l’avait marqué après avoir rencontré deux types louches la nuit.

[FLASHBACK]

« Entre des types comme ces deux mecs et moi ; je suis le plus à craindre dans ces rues la nuit. »

[/FLASHBACK]

Eleven ne semble pourtant pas méchant. En tout cas, ce n’était pas ce qu’il laissait paraitre lorsqu’il était avec Léo. Mais peut-être n’était-ce qu’une couverture. Mais vu comment il l’avait aidé pour retrouver son Terhal, il serait étrange que ce soit un criminel faisant partie de la Team Rocket. Ou alors il y avait un plan vachement tordu derrière tout ça. Non, il ne pouvait pas croire à ce genre de chose. Peut-être disait-il ça parce qu’il n’est pas très bien dans sa tête, et essaye de se calmer, il disait d’ailleurs tout à l’heure faire des efforts sur sa gentillesse et sa sociabilité. On retomberait sur la théorie des choses à se reprocher. Mais de quelle manière cela peut-être lié à son travail… s’il l’avait invité à deviner, c’était qu’il y avait des indices. S’il était pâtissier, infirmier, ou coiffeur, il ne lui aurait pas demandé, il n’y avait pas vraiment d’intérêt à ce qu’il propose des professions au hasard.
Léo avait un peu peur de prendre la parole. Il se sentirait plutôt idiot de déballer une théorie de ce genre si elle était loin de la réalité. Mais après tout, c’était ce que l’adulte lui avait demandé… alors lançons-nous. Le jeune garçon se pencha vers l’avant et se mit à parler à voix plus basse, ne voulant pas se faire entendre par les autres. Surtout si ces faits étaient avérés, Eleven n’avait peut-être pas envie que tout le monde le sache.

« Puisque vous le demandez, voici ma théorie. Désolé si je suis complètement à côté de la plaque. Je pense que vous cachez quelque chose que vous ne voulez pas que les gens sachent. Quelque chose que vous avez fait et que vous regrettez. Vous utilisez un pseudonyme pour ne pas être reconnu. À un moment vous m’aviez dit que vous étiez à craindre, comme si vous étiez un "méchant refoulé". Vous connaissez bien Edenia et semblez avoir des contacts exceptionnels vu que vous avez trouvé l’entrée du fameux rep… »

Le garçon aux cheveux verts s’arrêta net en voyant une serveuse arriver avec deux assiettes. Il se redressa pour la laisser poser son assiette et la remercia aimablement. Après qu’elle se soit éloignée, il se pencha à nouveau pour terminer ce qu’il avait commencé.

« Je disais donc. Le repère. Ça beau être un endroit pourtant bien caché, vous l’aviez trouvé en quelques jours. S’il était si simple à trouver, ça se saurait, peu de gens en connaissent l’existence actuellement. Bref, pour en revenir au pseudonyme, il n’aurait pas d’intérêt si vous aviez un métier où vous utiliseriez votre véritable identité à l’intérieur et également en communication avec l’extérieur. Je pense que votre métier vous permet cette couverture. Et que celui-ci est lié à vos compétences en combat. Vu comment vous avez géré mon problème, j’aurais pensé à un policier, mais je ne pense pas que cela vous permettrait de cacher votre identité. Soit je suis sur la mauvaise piste, soit c’est un métier compliqué que je ne connais pas. »

Voilà, il avait tout déballé. Il croisait maintenant les doigts pour ne pas être à des années-lumière de la réalité. Si c’était le cas, il se sentirait vachement ridicule, et Eleven pouvait mal prendre ce genre de choses. La description qu’avait faite Léo n’était pas très glorieuse.

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Dim 2 Oct - 14:50




Pour fêter ça, pizza !
Rapides explications

Je laissais Léo réfléchir à ce que je venais de lui dire, le temps qu’il rassemble toutes les idées qui pouvaient passer dans sa tête et me les expliquer ensuite ; en soi, il n’était pas difficile de deviner ce dans quoi je bossais, surtout après m’avoir vu agir plusieurs fois, donc ce jeu de devinette se finirait bien vite. Je l’écoutais donc quand il prit la parole, d’une voix assez basse, comme s’il ne voulait pas que des oreilles distraites ne l’entendent ; cela me valut aussi de devoir me pencher un peu au dessus de la table, au moins le temps qu’il m’explique sa théorie comme il le disait bien.

Je pense que vous cachez quelque chose que vous ne voulez pas que les gens sachent. Quelque chose que vous avez fait et que vous regrettez. Vous utilisez un pseudonyme pour ne pas être reconnu. À un moment vous m’aviez dit que vous étiez à craindre, comme si vous étiez un "méchant refoulé".

Bien, décortiquons un peu ses dires ; j’avais deux visions des choses que le gamin expliquait, celle avant accident et celle après accident, le tremplin étant mon amnésie, le peu de mémoire que j’avais récupéré me faisait présentement réfléchir sur comment je pouvais voir la chose. Cachais-je les meurtres que j’avais fais ? Etant donné que j’étais persécuteur, cela voulait-dire, même sans que les gens le sache, que j’avais commis des crimes, avec le temps et sans ma mémoire, j’avais fini par l’accepter jusqu’à ce cette dernière ne me rappelle ce que j’avais fait et de là, une grosse remise en question avait du se faire. Accepter ses crimes connus ou les regretter ? Par le passé, ils avaient été totalement volontaires, je n’avais regretté aucun de mes gestes, mais aujourd’hui, la question pouvait se reposer, quand ces souvenirs m’étaient revenus, j’avais eu un gros moment d’hésitation, mais le temps passant un peu, j’en revenais à la même décision : je ne regrettais pas, j’acceptais ma condition de criminel, mais pour ce qui était de cacher ces actes, il est vrai que personne dans mon entourage ne pouvait se permettre de savoir ce que j’avais fait puisque je restais muet quand la question se posait.

Ensuite, la question du pseudonyme… Ce n’était pas tout à fait ça, il servait à la fois à se cacher mais aussi à être reconnu, c’était pour le boulot, un simple nom de code pour se reconnaitre entre nous et il servait aussi en mission ; après, l’habitude de l’utilisation en était venu à me faire appeler ainsi dès que je me trouvais dans une situation particulière qui présentait un danger, même minime.

De mes actes passés et même présents et futurs, je restais un méchant, j’avais l’habitude d’user un peu trop de la violence pour régler des conflits et j’étais capable de commettre d’autres crimes. Le repentir restait une question qui devait trouver de nouvelles bases elle aussi.

Nos pizzas finirent par arriver, le temps d’une pause de quelques secondes, j’entamais mon repas avant que Léo ne reprenne la parole sur le sujet du repère une fois la serveuse éloignée :

Je disais donc. Le repère. Ça beau être un endroit pourtant bien caché, vous l’aviez trouvé en quelques jours. S’il était si simple à trouver, ça se saurait, peu de gens en connaissent l’existence actuellement.

Je me passais bien de commentaire sur cela, que ce soit sur les contacts exceptionnels ou sur la manière dont j’ai réussit à récupéré des infos sur le repère. Nous en venions donc à la conclusion : Flic. Si on voulait généraliser cela de manière extrêmement grossière, ouai, on pouvait dire policier, même si être comparé à eux ne me plaisaient pas.

Je ne suis pas tout à fait flic, je bosse dans une unité spéciale de la brigade criminelle, j’suis pas censé en parler mais en gros, jm’occupe de tous les cas graves sur l’île et notre identité doit rester secrète à tous, d’où le fait que tu ne peux pas savoir mon nom.

C’était assez clair selon moi, Léo n’avait pas besoin de tout savoir, du simple mot « persécuteur » jusqu’à tous les détails de ma vie et mon prénom, je ne voulais pas lui dire et je ne pouvais pas me le permettre vu qu’il avait réussit à se retrouver nez à nez avec un membre de la Team rocket et à un marché noir basé sous la fête foraine du quartier sud d’Edenia ; il était dangereux sans le vouloir et qui sait ce que cela pouvait entrainer s’il s’avérait être encore surveillé par un sbire ? J’étais son premier contact direct après qu’il ait été volé, cela pouvait m’attirer des ennuis et j’en avais assez comme ça avec le travail pour le moment.



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Lun 3 Oct - 5:48


La brigade… criminelle ? Jamais entendu parler. Il voulait lui en demander plus mais il se prit rapidement un « j’suis pas censé en parler ». Bon, il demandera à Google du coup, après tout lui il sait tout, et il ne cache pas d’informations. Eleven expliqua les raisons pour lesquelles il ne pouvait connaitre son nom. Léo était un peu triste de la réponse, et ça se voyait sur sa tête. Il aurait aimé le rencontrer dans des conditions plus personnelles, ça aurait pu aider à en savoir plus.

« Je comprends… »

Néanmoins, la Terre ne s’arrêtait pas de tourner, et l’estomac réclamait toujours son dû. Il ne tarda pas à se mettre à déguster cette savoureuse pizza. Il se prit le temps de manger plusieurs bouchées avant de se reprendre la parole.

« Mais vous pouvez essayer de le garder aussi longtemps que vous le voulez, je finirai par l’avoir ! »

Pendant un instant, il se montrait plus souriant, comme s’il relevait un défi, mais ça ne tarda pas. Triste serait un mot fort, mais il ne transpirait pas spécialement la joie dans ses prochaines paroles, et avait le regard un peu détourné. Disons qu’il était un peu gêné.

« Vous savez, si je veux connaître votre nom, ce n’est pas que de la simple curiosité, ou pour vous embêter. Même si je pense que ce n’est pas réciproque, je… je vous considère comme quequ’un d’assez proche. Ça peut paraître bête vu que nous nous connaissons peu et n’avons pas beaucoup discuté. Mais avant de venir ici, je n’avais qu’une personne pour m’aider en cas de coup dur, et elle n’a pas pu me suivre à Edenia. Même si pour l’instant vous ne m’avez aidé qu’une fois, c’était quelque chose d’énorme. J’étais face à une étape que je n’aurais pas pu franchir seul, je pense. Je vous l’ai déjà dit mais je vous en suis très reconnaissant, et du coup ça m’embête de devoir vous appeler par un pseudonyme. »

Après ce monologue, il but un peu d'eau, vu comme sa gorge venait de s'assécher. Il ne cherchait pas à attirer la pitié pour avoir sa réponse, il ne cherchait qu’à être honnête et se justifier. C’était peut-être tout aussi gênant pour Eleven à l’écouter. Après tout, il s’agissait d’un enfant dont il ne se souvenait pas du prénom. Léo n’a pas non plus oublié que lorsqu’il s’était occupé de lui, il semblait être comme forcé d’apporter son aide, il n’y avait pas beaucoup de bonne volonté dans ses questions. Mais les faits sont là, et le jeune garçon éprouvait même une petite admiration envers lui.

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Mer 19 Oct - 19:09




Pour fêter ça, pizza !
Apparition surprise

Mais vous pouvez essayer de le garder aussi longtemps que vous le voulez, je finirai par l’avoir !

J'eu un léger rire en entendant les paroles de Léo, à croire que d'essayer de savoir comment je m'appelais relevait du défi pour lui ; j'avais bien envie de lui dire d'essayer, mais il se doutait bien que je ne dirais absolument rien à ce propos, cette affaire était bouclée pour le moment, mais peut-être qu'un jour cela changera, il y aura bien un moment ou il connaitra mon prénom, une fois que je serait sûr que tout danger sera éloigné de lui et que je ne risquais pas de perdre mon identité qui s'était bien retrouvé en jeu au repaire ; entre le mec de la fête foraine et la fille au cerveau lavé qui gardait la porte, je ne doutais pas que des caméras avaient du en plus voir ma tête même si je l'avais caché sous mon écharpe. De là, on pouvait bien s'imaginer que ce marché noir surveillait ses clients réguliers ou non, mais une part de doute pouvait rester quand à cette question étant donné qu'il ne s'était rien passé d'anormal depuis belle lurette, m'enfin, je restais prudent, tout pouvais arriver.

Je n'ai fait que mon boulot même si ce n'était pas grand chose et puis ton histoire s'est avéré être plus intéressante que prévu ; on serait encore en train de chercher ces cornèbres si tu ne t'étais pas fait voler. Des deux côtés on a eu de la chance du coup, dis-je pour lui répondre.

Mais comme dit, cette affaire ce Terhal et de prénom était bouclée, on n'avais plus à revenir dessus : il fallait juste que je me décide de faire mon job correctement et que j'informe le QG que j'avais trouvé le repaire, mais j'avais d'autres choses à faire pour le moment, comme empêcher Neri de foutre le bordel sur la table par exemple ; saloperie de Loupio !

Il fallait bien se douter que cela aurait dû arriver, la type electrik ne semblait pas aussi fatigué qu'à la sortie de la foret et elle avait décidée de sortir de sa ball en la forçant, apparaissant donc sur la table et manquant de renverser les verres, je l'attrapais rapidement avant de la forcer à rester sur mes jambes après lui avoir lancé un regard qui en disait long sur ce que je pouvais faire si elle n'écoutait pas, elle s'immobilisa alors, jetant des coups d'oeil en direction de Léo, de Naerha toujours sur mon épaule et de nos assiettes qui avaient l'air d'attiser sa curiosité.

Tu mangerais quand on rentrera à la maison, t'attends pour le moment.

Non, rien à faire, elle continuait de lancer un regard remplis d'étoiles au gamin pour qu'il lui donne de la nourriture, je soupirais, c'était ce que je n'aimais pas chez les jeunes pokémons, ils n'écoutaient jamais rien...



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Jeu 1 Déc - 19:55


Léo n’eut pas le temps de reprendre sa dégustation bien longtemps. Un intrus arriva rapidement sur la table, envieux de la nourriture présente. Eleven récupéra bien vite ce Pokémon avant qu’il ne cause de dégât, tandis que Léo mis ses deux couverts dans la main gauche afin de sortir le Pokédex de la droite. La mignonne créature répondait au nom de Loupio, et était de Type… EAU/ÉLECTRIK ? C’était marrant, c’est comme si ses éléments préféré et craint étaient assemblés en un seul Pokémon. Et d’un coup, ça suscitait bien son intérêt. Son dresseur lui fit comprendre qu’il n’aura rien, mais le Pokémon Poisson l’ignora, demandant par le regard à Léo s’il était un peu plus gentil. Il se disait qu’il aurait du mal à refuser quoi que ce soit à une telle bouille. Il découpa soigneusement avec ses couverts un petit bout de la pizza et le tendit au Pokémon affamé, qui s’approcha. Celui-ci semblait aux anges. Il ouvrit la bouche et frôla le doigt en récupérant la nourriture. Ça chatouilla un peu le dresseur, qui lâcha un petit rire. En fait, rien qu’en fixant le Pokémon aquatique, Léo se sentait pris d’un élan d’affection, mais il se retint. Il réalisait qu’à force de parler et de s’occuper des autres, la pizza elle, elle refroidissait. Accélérant le rythme, il enchaîna les bouchées en découpant rapidement les morceaux un à un.
Puis, son regard finit par repasser par le Loupio, auquel il sourit encore.

« J’aime beaucoup votre Pokémon. Enfin, j’aime bien les Pokémon Électrik en général, peut-être que vous l’avez remarqué. »


_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  Dim 18 Déc - 12:32




Pour fêter ça, pizza !
Grande attention

Je ne disais rien, observant juste Neri réclamer de sa bouille de la nourriture à Léo, le garçon avait profité du grabuge de la type eau sur la table pour la scanner au pokédex, ce qui avait valu au pokémon de fixer l'appareil avec de gros yeux avant de s'approcher encore par pure curiosité. D'un autre côté, Neri semblait avoir suscité l'intérêt du garçon, à croire qu'ils s'étaient trouvés tous les deux.

La Loupio fut bien heureuse quand Léo lui proposa un bout de pizza, au point de manquer de lui manger un doigt, l'estomac agissait plus que le cerveau. Je récupérais ensuite la pokémon, mon regard se posant sur elle d'un air de dire "c'est bon, t'as eu ce que tu voulais, t'es contente ?", ce par quoi elle poussa un petit cri joyeux, pt'être bien qu'elle avait trouvé cette pizza raclette à son goût après tout, néanmoins, elle avait fini par arrêté de gigoter dans tous les sens, ce qui me laissait à loisir le temps de me concentrer sur mon assiette pour la finir avant d'écouter d'une oreille Léo parler :

J’aime beaucoup votre Pokémon. Enfin, j’aime bien les Pokémon Électrik en général, peut-être que vous l’avez remarqué.

Il est vrai que la Loupio avait accroché l'oeil du dresseur et si mes souvenirs étaient bon, il possédait un Elékid et un Motisma, pas forcément des pokémons que j'appréciais en soit, j'étais plus attiré par les pokémons de type feu personnellement.

Elle s'appelle Neriwe, Neri pour faire plus simple ; je l'ai récupéré y'a pas très longtemps, elle s'est fait jeté de son groupe.

En soit, ce que je venais de dire n'était pas si triste que cela en avait l'air, l'acclimatation à la maison s'était fait très rapidement, la Loupio s'était vite fait adopté par Galahad qui s'y prenait à coeur joie pour la protéger ; après tout elle était toute jeune et plutôt aventurière, elle avait le don de se mettre dans des situations difficiles et le Clamiral était bien utile pour garder un oeil sur elle. Tout le monde l'avait accepté, bref, il n'y avait pas à s'en faire pour elle.



Azayim

_________________
.
#003366
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]  

Pour fêter ça, pizza ! [PV Tonton :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» La pizza...
» Un verre pour se changer les idées (Tonton Victor)
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: LA VILLE : Edenia :: Centre Ville :: Chaînes de Restaurants-