Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

"Agent Zéro, chef" [pv William]

InvitéInvité
MessageSujet: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Mer 17 Aoû - 22:30



J'avais encore quelques jours de vacances avant les cours pour me remettre en forme d'un point de vue physique. Oh bien sur je n'avais pas perdu, mais ça faisait longtemps, je voulais réactiver tout ça. Mais en arrivant à la salle des Perscuteurs, j'ai vu qu'elle était en fin de rénovation. Grognant, j'étais allée au bureau ou se trouvait Méliodas, mon collègue chien de chasse, et mon chef, Mr Kuroso. Ce dernier leva le nez en me voyant mécontente, suivie par Luka, mon Queulorior rouge.

Eh bien Lightning, un soucis ?
Le centre d'entrainement des Persécuteurs est fermé...


Il me regarda puis lacha un soupire et me proposa d'utiliser celle des brigadiers. Il m'y accompagna avant de finalement me laisser une recommandation :

Mon nouveau collègue ne va pas tarder je pense, il vient d'être muté, il sera aussi ton supérieur. A ce titre je veux que toi et Méliodas le rencontrèrent. Donc tu ne bouge pas d'ici, vu ?


Je hochais la tête et il s'en alla, tandis que je sortis mon Amphinobi et mon Jungko de leurs balls. Deux bons coachs physique en somme. Après m'être attaché les cheveux en une queue de cheval, je commençais un petit échauffement perso contre Quatre puis les hostilité démarrèrent : parures, attaques, combo, esquive. Quatre était très rapide, mais avec le temps, j'avais appris à bien l'anticiper, malgré tout, il restait un puissant challenge. Bon le premier à tomber pour une fois, ce ne fut pas moi. Je réussis à coincer le bras du chromatique, le trainant au sol avant de finalement le libérer. A croire qu'il fut vexé, même si ce petit duel m'avait déjà pas mal entamé.

Quatre alla se poser plus loin et Del n'ayant pas envie de combattre, je me mis à m'entrainer à mes frappes sur le sac de sable suspendu dans un coin. Je m'assurais que ma ceinture de ball, mon Executeur et mes clopes n'aient pas bougé avant de commencer des enchainements. Je ne fumais pas vraiment, mais si avant c'était vraiment rare, le phénomène avait su se reproduire quelques fois en peu de temps, j'avais des clopes sur moi c'est tout. Je pouvais m'en passer... J'entendis alors la porte s'ouvrir et m'arrêtais, soufflant. j'attraps la serviette que j'avais amené et que Luka portait autour du coup et m'essuyais avec avant de me tourner vers la porte. Sans doute l'arrivée de mon second supérieur. Un nouveau dans la brigade... Savait-il tenir un chien de chasse en laisse au moins ?





Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Jeu 18 Aoû - 21:39



Rapport 01 : Partenaire ?
Feat Lightning Aki

Deux jours, cela faisait à peine deux jours que Will avait été muté sur Edenia. Il avait rapidement pris ses marques dans sa nouvelle maison, loué avec ses meubles. Sa propriétaire était une femme à la quarantaine passée, au maquillage outrancier, au décolleté plongeant et au penchant marqué pour les motifs léopards. La parfaite incarnation de ce qui semblait être devenu un nouveau mode de vie et dont les pratiquantes se faisaient appeler : "Persian". En définitive cela se résumait à un goût douteux pour les vêtements outrancier et un penchant très affirmé pour la chair fraîche. Si Will avait déjà vu ce genre de créature à Volucité il ne s'attendait certainement pas à devoir en supporter une comme propriétaire. Surtout que madame Chatelle, qu'il était dans l'obligation d'appeler Vivianne, avait multiplié les insinuations lors de la remise des clefs de la maison.
Si ce petit détail le chagrinait quelque peu, il appréciait toutefois sa nouvelle vie sur cette île isolée de tout. Chaque matin ,il faisait un jogging autour du quartier, accompagné de son fidèle Mastouffe et ils trouvaient tout deux les lieux très tranquilles.  

À son nouveau travail il avait eu le plaisir d'être accueillit par un collègue : Ichigo Kuroso. Un jeune homme aux cheveux couleurs de feu et au regard de braise qui semblait prêt à en découdre à tout instant. Il lui avait fait faire le tour du centre et expliqué le fonctionnement des règles spécifiques des forces de l'ordre d'Edenia, notamment la création d'une brigade particulière appelés "Persécuteurs". Ces derniers étaient d'anciens criminels en repentance qui travaillaient maintenant conjointement avec la police et sous les ordres de celle-ci. Etant donné son ancien grade à Volucité, Will serait en charge d'un persécuteur comme partenaire. Cette idée lui avait arraché une grimace. Lui qui avait très rarement travaillé en équipe et dont les collègues n'avaient fait que le critiquer ne se sentait pas le plus à l'aise à l'idée d'avoir un nouveau partenaire qui était, de plus, un ancien criminel. Si Ichigo lui avait laissé deux jours pour ce faire à cette idée, c'était aujourd'hui le jour des présentations. Il devait rencontrer ses nouveaux collègues persécuteurs.

Se levant très tôt encore aujourd'hui il fit son jogging pour ensuite enfiler son traditionnel costume noir. La ball de son Mastouffe et son arme de service à la ceinture il se décida de partir pour la brigade criminelle. Sur le trajet, dans sa nouvelle berline noir qu'il avait pris en location, il se posa un grand nombre de questions sur la meilleure manière de se comporter avec les persécuteurs. Aucune réponse ne lui convenait et il décida de rester lui-même jusqu'au bout, avec son mauvais caractère et son besoin d'autonomie.

Une fois arrivé dans les locaux il ne peina pas à retrouver son chemin dans le labyrinthe de couloirs. Will s'adaptait très rapidement à toutes les situations et il avait très vite pris ses marques au bureau. Il croisa son collègue Ichigo dans le couloir alors qu'il se dirigeait justement à son bureau.


▬ Ah William ! J'allais justement à ton bureau, tes collègues t'attendent justement à la salle d'entraînement de la brigade. Tu sais ou elle se trouve ?

▬ Oui pas de souci, j'y vais tout de suite.


Will avait déjà repéré la dite salle même s'il était certain qu'il n'en serait pas un habitué. Il préférait les entraînements en plein air sous les intempéries plutôt que dans un gymnase isolé du monde extérieur ou le challenge se limitait à effectuer de bons mouvements dans un environnement sain. Pourtant, il n'y avait rien de sain dans le monde extérieur et il était inutile de s'en protéger. Poussant un profond soupir il poussa enfin la porte de la salle d'entraînement.

Il remarqua très rapidement deux personnes et plusieurs pokémons à l'intérieur de la salle. Il y avait un homme blond aux cheveux mi-long couvrant partiellement son visage parcouru par une grande cicatrice. Il était assis par terre le regard dans le vague, une tablette de chocolat à moitié croqué dans la main. Il apporta son attention uniquement quelques secondes à Will avant de fixer à nouveau le mur.

La deuxième personne était de dos, mais il lui semblait que c'était une femme en vue de sa physionomie générale. Ses cheveux roses étaient ramenés en une queue de cheval et elle était en train de se sécher avec une serviette. Il nota toutefois qu'elle portait une arme, des balls et un paquet de cigarette à la ceinture tandis qu'elle était entourée de trois pokémons, un queulorior, un amphinobi et un jungko. Ils devaient sans doute lui appartenir.  

Si Will avait naturellement eu droit de consulter les dossiers des persécuteurs il n'en avait toutefois rien fait et préférait avoir son propre avis. Il aurait sans doute su, rien qu'en voyant ces pokémons qui était la jeune femme, mais ce n'était définitivement pas le cas. Cette dernière se décida à lui porter un minimum d'attention et il en profita pour engager la conversation :


▬ Bonjour, je suis William Patterson, la nouvelle recrue de la brigade criminelle. Puis-je connaître vos identités à tous les deux ainsi que vos spécialités si vous en avez ?


© Feniix
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Sam 20 Aoû - 11:19



J'observais le nouveau venu, me rappelant de la présence de Méliodas. Discret comme gars, fallait pas que je l'oublie en mission un jour. Même si ce gars était plus doué sur un ordinateur que sur le terrain...

Le jeune homme qui s'était présenté à la porte de la salle était plus grand que moi, chose assez facile, avec des cheveux noirs, et des yeux gris foncé, un air assez froid sur le visage. Il portait une tenue sombre et finie par ouvrir la bouche, alors que je glissais une cigarette éteinte entre mes lèvres. Pourquoi éteinte ? Parce que déjà, on fume pas a l'intérieur, ensuite, après un effort, y a plus intelligent que bouffer de la fumée. Alors je comblais juste le réflexe.

Bonjour, je suis William Patterson, la nouvelle recrue de la brigade criminelle. Puis-je connaître vos identités à tous les deux ainsi que vos spécialités si vous en avez ?


En entendant ça, Luka, mon Queulorior, se rua vers lui en courant et lui tendis la patte, m'arrachant un petit sourire sur cet air froid que j'avais au taff. Je fis signe à Méliodas de se présenter en premier.

Méliodas Rechigo, agent Bêta, spécialisé dans le hack informatique.


Simple, clair et concis. De son coté, Luka revint vers moi après avoir serré la main du chef. 'Fin du chef, une nouvelle recrue. Il était clairement notre supérieur, mais pour autant, avait-il la bougeotte du chef Kuroso pour nous tenir sagement ? Je le regardais en coin, mes yeux bleus azur cherchant à voir s'il saurait, moi, me tenir, mieux que ces satané flics de la section général. Je pris alors la cigarette entre mes doigts avant de parler d'un ton mille fois plus neutre que celui de Méliodas.

Agent Zéro, Lightning Aki. J'ai été muté la semaine dernière dans cette unité. Spécialisée dans le combat à distance et au corps à corps, ainsi que dans le combat Pokémon et la relation avec eux. Voici Del, mon Jungko, Luka, mon Queulorior et enfin, Quatre, mon Amphinobi.


Si l'amphinobi fit un bref salut de la tête, Del le scrutait calmement, sans broncher, sans être intimidé. Il me regarda un instant, posant à voix haute la question que je me posais. Bien sure, j'étais la seule a l'avoir compris, ainsi je reportais mon regard sur William :

Vous pensez avoir la force pour controler des Persécuteurs de terrain comme nous... ? Hey !


Je me retournais vers Méliodas, qui m'avait lancé un petit morceau de chocolat dans la nuque. Il me lança un regard d'avertissement. Je ne bronchais plus ; il avait raison, si mon caractère ne plaisait pas à ce nouveau, il était pleinement en droit de porter la main sur moi, ou de me coller un coup d'Executeur. Shoya m'avait récemment confirmé que si il était pointé sur moi, je pouvais mangé u coup et que la sécurité pourrais voler si mon arme perso se retrouvait entre les mains d'un des deux chef, apparemment enregistrés. J'attendais donc calmement la réponse de William.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Lun 22 Aoû - 11:32



Rapport 01 : Partenaire ?
Feat Lightning Aki

Le queuelorior fut le premier à bouger et il s'avança patte tendue vers Will. Ce dernier le regarda d'un air froid, se demandant véritablement ce que pouvait lui vouloir l'animal. Quand il compris que c'était juste de la politesse il tendit également sa main pour serrer la patte du pokémon, laissant apparaitre un fin sourire. La présentation faite, le petit artiste se replaça auprès de son apparente propriétaire qui en profita pour faire signe à son collègue de commencer les présentations humaines.


▬ Méliodas Rechigo, agent Bêta, spécialisé dans le hack informatique.

Will pris mentalement note que l'homme n'était pas fait pour le terrain mais plus pour un travail d'analyste bien plus adapté à ses capacités. Il hocha donc la tête tout en soutenant le court regard qu'il avait eu l'occasion de capter. Il reporta alors toute son attention sur la jeune femme qui le regardait de ses pupilles azur, une cigarette à la main.

▬ Agent Zéro, Lightning Aki. J'ai été muté la semaine dernière dans cette unité. Spécialisée dans le combat à distance et au corps à corps, ainsi que dans le combat Pokémon et la relation avec eux. Voici Del, mon Jungko, Luka, mon Queulorior et enfin, Quatre, mon Amphinobi.

L'inspecteur ne c'était pas trompé et les pokémons de la pièce appartenait bien à cette Lightning, une jeune femme aux multiples spécialités. Il doutait toutefois que cette dernière soit une experte des relations humains-pokémon. Elle n'avait véritablement pas l'allure d'une scientifique ou d'une éthologiste. Il laissa ce point de côté et se concentra sur les pokémons, entre autre l'amphinobi qui lui avait fait un petit mouvement de tête, équivalent d'un "bonjour". Si ce dernier semblait un peu moins aimable que Lucas, le queulorior, celui qui était le plus froid restait le jungko. Will se sentait littéralement scruté comme s'il avait été un ennemi potentiel. Après un échange de regard entre le dit pokémon et sa dresseuse, celle-ci pris la parole.

▬ Vous pensez avoir la force pour controler des Persécuteurs de terrain comme nous... ? Hey !

Un morceau de chocolat vola soudainement à travers la pièce pour aller se planter dans le cou de Lightning et lui couper la parole. Elle se retourna sur Méliodas avec un regard noir et sembla comprendre la parole cachée derrière ce geste car elle se radoucie soudainement et attendit que Will réponde à sa question. Une question qui avait fait sourire Will, un sourire d'amusement froid qui lui était si particulier. Il s'attendait à avoir des soucis avec ses nouveaux collègues et cette franchise était donc la solution la plus préférable de tous les cas de figures qu'il avait envisagé.

▬ Mon but n'est pas de vous contrôler mais de travailler avec vous. Je n'hésiterai toutefois pas à vous arrêter si nécessaire que ce soit par la force ou par d'autres moyens. Cependant si vous avez un quelconque doute sur mes capacités je préfère que l'on règle ça maintenant avant que cela ne pose problème sur le terrain. J'aurais volontier fait un match pokémon avec vous mais je ne possède que mon fidèle partenaire que voici.

Prenant la pokéball à sa ceinture, il fit apparaître Chef, son mastouffe, qui observa l'assemblée d'un regard brillant, pour ensuite s'asseoir juste à côté de Will tout en défiant du regard le jungko de Lightning. De toute évidence les "alphas" se défiaient afin de connaître les véritables intentions de l'autre.

▬ Si je ne peux pas me mesurer à vous avec mon mastouffe, au risque de faire un match déséquilibré, nous pouvons toutefois convenir d'une autre "évaluation". J'ai été formé à Unys dans la ville de Volucité, je pratique les arts martiaux, notamment le Krav Maga et je suis aussi adepte des stratégies militaires. J'ai déjà été un grand nombre de fois sur le terrain et je ne pense pas rester cloisonner au centre comme un agent de bureau. C'est avec vous Lightning que je serais amené le plus à travailler sur le terrain, nous devons impérativement nous faire confiance pour notre sécurité. Quant à vous Méliodas je compte sur vos capacités pour être un analyste capable de nous aider au moindre problème et garder nos arrières. C'est uniquement par la confiance et non par la force brute que nous parviendrons à travailler ensemble. J'ose espérer que vous comprenez facilement sans que l'on en arrive aux mains.


Croisant les bras sur son torse il attendait que ses paroles produisent l'effet esconpté. Il espérait que celle-ci soit suffisante pour les convaincres. Quand bien même il accepterait n'importe quel duel, même si cela portait sur quelque chose en dehors de ses capacités comme le hacking informatique. Il fallait parfois savoir se mettre en danger pour réussir. C'était une des choses qu'il avait apprise lors de sa vie à Unys.

© Feniix
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Mar 23 Aoû - 0:17




Ses mots, au p'tit nouveau, me laissairent échapper un bref sourire narquois. Travailler, coopérer, ils savaient tous le dire, mais c'était jamais le cas. Pourquoi lui il serait différent ? Tsss, toujours les mêmes blablas. Il sortis un Mastouffe, que Del dévisagea avec un regard de maitre, il jaugeait un potentiel adversaire, et encore, sous sa forme méga, il chercherait comment le couper en rondelle.

Si je ne peux pas me mesurer à vous avec mon mastouffe, au risque de faire un match déséquilibré, nous pouvons toutefois convenir d'une autre "évaluation". J'ai été formé à Unys dans la ville de Volucité, je pratique les arts martiaux, notamment le Krav Maga et je suis aussi adepte des stratégies militaires. J'ai déjà été un grand nombre de fois sur le terrain et je ne pense pas rester cloisonner au centre comme un agent de bureau. C'est avec vous Lightning que je serais amené le plus à travailler sur le terrain, nous devons impérativement nous faire confiance pour notre sécurité. Quant à vous Méliodas je compte sur vos capacités pour être un analyste capable de nous aider au moindre problème et garder nos arrières. C'est uniquement par la confiance et non par la force brute que nous parviendrons à travailler ensemble. J'ose espérer que vous comprenez facilement sans que l'on en arrive aux mains.


Un combat au corps à corps ? Pour ma part, je bénéficiais de pas mal d'entrainement en foret ainsi que d'une formation en box thai. Aux mots qui lui étaient adressés, Méliodas hocha la tête avant de croquer à nouveau dans sa tablette de chocolat. Pour ma part, je glissais ma cigarette entre mes lèvres, jouant avec, hochant vaguement la tête en l'entendant parler. Je n'avais jamais agit avec de vrais agents, j'étais juste là pour manger les balles à leurs places.

Après m'être séchée, je remis mon large manteau que gardait Luka depuis le début en étant assis dessus. Un long manteau noir doté d'une large capuche, cachant complètement l'Executeur ainsi que mes balls. Je rappelais d'ailleurs Quatre dans sa ball, tandis que Del ouvrit la bouche :

Tu pense vraiment que celui là va te faire vivre mieux ?


Je regardais le Jungko, hochant la tête. Comme moi, il avait vu que le p'tit nouveaux ne semblait pas convaincu de ma capacité relationnelle avec les Pokémon. Je comprenais leurs langages, c'est tout. Mais ça suffisait pour des fois devoir intervenir auprès de rangers. Méliodas regarda sa montre et se leva, quittant la salle assez vite, saluant son nouveau chef ainsi que son Pokémon. Coinçant la cigarette entre mes dents, je réajustais ma veste avant de la recaler dans mes doigts.

Quand on vient de l'unité général et qu'on est Persécuteurs, on ne fais pas confiance à ses supérieurs, parce qu'ils ne connaissent que le fouet pour leurs chiens de chasses. Parait que dans ces unités, c'est différent, je demande a voir. Je sais juste que mon boulot c'est de manger les coups à votre place. Prouvez moi que j'peux faire confiance, que vous n'etes pas maitre et moi chien, a partir de celà, on pourra peut etre gagner des points.


Je rappelais mon jungko dans sa ball et sortis l'Executeur de son fourreau, et de le pousser jusqu'à mon chef. S'il le saisissait, une voix résonnerais dans sa tete par le scanner digital pour dire qu'il était utilisateur valide et qu'il pouvait utiliser l'arme sur un Persécuteur. La détente serait obligatoirement dévérouillé. A part Ichigo et lui, j'étais la seule a pouvoir utiliser ce bijou de technologie, permettant de capter mon état mental pour agir en conséquence. Si William l'utilisais sur moi, il est clair qu'on travaillerait pas en bon terme. Car l'Executeur ne broncherais pas malgré son état mental, pour cette arme, seule moi pouvait être instable. Méritait encore d'être améliorer comme on dit.

Cependant, s'il me le rendait. Je quitterait ce masque froid que j'avais pour les inconnus quand j'étais au bureau. Méliodas n'y avait pas droit, Ichigo non plus, s'amusant clairement d'avoir une gamine dans son unité, mais étant ravi de voir mes précédents rapports. Il avait d'ailleurs traités les agents de l'unité général de "chiens", appuyant qu'on était apparemment plus humain qu'eux. Et notre petit nouveau, il en dirait quoi lui ?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Ven 26 Aoû - 23:36



Rapport 01 : Partenaire ?
Feat Lightning Aki

Des hochements de têtes, voilà les réactions qu'il avait réussit à récolter. Le jeune homme croquait dans sa tablette de chocolat tandis que Lightning s'amusait avec une cigarette entre ses lèvres. Elle termina de se sécher, enfila un manteau bien trop large pour ses frêles épaules et fit rentré son amphinobi dans sa pokéball, s'apprêtant visiblement à partir.

Méliodas pris toutefois congé le premier tout en saluant Will une dernière fois. La jeune femme réajusta le manteau sur ses épaules pour sortir une nouvelle réplique sur le même ton que la première.

▬- Quand on vient de l'unité général et qu'on est Persécuteurs, on ne fais pas confiance à ses supérieurs, parce qu'ils ne connaissent que le fouet pour leurs chiens de chasses. Parait que dans ces unités, c'est différent, je demande a voir. Je sais juste que mon boulot c'est de manger les coups à votre place. Prouvez moi que j'peux faire confiance, que vous n'etes pas maitre et moi chien, a partir de celà, on pourra peut etre gagner des points.


Will tica intérieurement sur le fort accent de la jeune femme. Si cela avait été mal dit, ou du moins dans un langage mêlant celui des éleveurs d'écremeuh au saltimbanque des rues, le message était bel et bien passé. L'unité général était aussi pourris que la police de Volucité. Il y avait de quoi abattre le pauvre agent, qui avait espéré que la vie soit meilleure sur cette île. Si cela était profondément démoralisant ce n'était toutefois pas le nerf de la conversation. La jeune femme n'avait plus confiance en aucun représentant de la loi et encore moins ses supérieurs. C'était là une chose bien ennuyeuse quand on était obligé de faire équipe pour partir en mission.

Lightning rappela son jungko dans sa ball et sorti son arme pour la pousser jusqu'à Will. Ce dernier la regarda d'un air des plus perplexes. Qu'espérait-elle faire ? Est-ce que tout cela était un banal test ? Il semblait bien que c'était le cas car la jeune femme le dévisageai attendant qu'il daigne faire quelque chose. Que pouvait-il faire véritablement ? Prendre l'arme et lui tirer dessus sans une véritable raison valable ? Voilà quelque chose de totalement idiot qui ne lui ressemblait pas. Toutefois il était curieux d'une chose, qu'est-ce que pouvait bien être cette arme ? Elle ne ressemblait à rien de connu, le modèle était bien loin de ressembler aux armes conventionnelles utilisés dans les forces de l'ordre. Il n'en avait d'ailleurs pas vu non plus à la ceinture des agents d'Edenia. Il devait s'agir d'une arme parfaitement unique appartenant à la jeune femme.  

Saisissant l'arme au sol il entendit rapidement une voix lui vriller le crâne. Cette dernière parfaitement robotique affirmait qu'il était un utilisateur valide et que la sécurité avait été enlevée. De toute évidence l'arme était une véritable merveille de technologie capable de reconnaître son porteur. Si cette dernière avait enlevé la sécurité cela signifiait tout bonnement que les agents supérieurs avaient plein pouvoir sur son utilisation. Par réflexe Will mis en joue la jeune femme qui ne broncha pas. L'arme se mit alors à vibrer pour adopter une autre forme, sans doute plus adapté au combat. L'agent aurait adoré appuyer sur la gâchette uniquement pour voir comment cette arme fonctionnait. Elle semblait si légère qu'il était bien difficile de sentir les balles qu'elle devait contenir dans le chargeur, si tenté qu'elle en contienne évidement. Plissant un oeil il jugea de la visé parfaite de l'arme. Il n'y avait rien à dire c'était bel et bien une arme de combat.

Will repris une position basique et non plus celle d'un tireur aguerris. D'un mouvement de la main il fit tournoyer l'arme pour que le canon se retrouve dans la paume de sa main et la tendis en direction de la jeune femme.

▬ C'est une arme magnifique, j'aimerais bien que vous me la fassiez essayer un jour. Oh je ne suis pas certains de savoir m'en servir car elle semble être d'une technologie peu commune, mais je pense qu'appuyer sur une gachette n'est pas la chose la plus compliquée à faire sinon il y aurait bien moins de mort dans le monde.


Il attendait donc que la jeune femme reprenne sont bien, un léger sourire sur les lèvres. Elle lui plaisait bien cette petite avec son air farouche et sa détermination à toute épreuve. Il ne savait pas si elle ferait une bonne cooéquipière mais en tout cas elle était aussi têtue que lui ce qui promettait une relation riche en rebondissement. Avec cette pensée il regarda son mastouffe, après tout son meilleur partenaire était lui aussi pourvu d'un caractère fort.  

© Feniix
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Sam 27 Aoû - 20:16



William saisi l'Executeur après un moment et l'observa : noir, léger, une bonne prise en main. Mais la voix sembla le perturber. Finallement, le policier de Volucité me braqua l'arme dessus. Imperceptiblement, mes muscles se tendirent. Luka, devant moi, se cramponna a ma jambe en voyant l'homme me tenir en joue. Du bout des doigts, je caressais sa tête, fixant William, ma cigarette dans la bouche et mon autre main dans la poche de mon manteau.

Finalement, l'homme baissa l'arme, après l'avoir examiné. L'Executeur repassa en mode éteint. J'étais rassurée que l'arme ne soit qu'en mode paralysie quand un Persécuteurs était visé. Il attrapa le canon plasma de l'arme, me tendant la crosse, alors que j'approchais. J'écoutais alors l'homme qui afficha un mince sourire.

C'est une arme magnifique, j'aimerais bien que vous me la fassiez essayer un jour. Oh je ne suis pas certains de savoir m'en servir car elle semble être d'une technologie peu commune, mais je pense qu'appuyer sur une gachette n'est pas la chose la plus compliquée à faire sinon il y aurait bien moins de mort dans le monde.


Je saisis l'arme, me détendant complètement ; j'étais la seule utilisatrice de l'Executeur, ça n'en changerait jamais, je le sais. Je replaçais mon jouet de fonction dans son fourreau, au niveau de ma hanche. Mon supérieur regardait son Mastouffe tandis que Luka se cala sur mon dos, s'accrochant à mes épaules. Je m'étais clairement détendu, il avait le petit test de confiance haut la main. J'étais prête à coopérer sur le terrain, tant qu'il me laissait agir avec mes méthodes.

J'ignore si je pourrais vous la faire essayer, c'est une arme volée aux Rocket il y a un temps, vous et l'Inspecteur Ichigo êtes les deux seules personnes à pouvoir l'utiliser, à part moi. Disons que je m'en sépare rarement, sauf en cours bien entendu.


S'il était futé, il tilterait directement que j'étais encore étudiante. Ma montre se mit alors à sonner. Je regardais qui m'appelait avant de voir que c'était Ichigo et décrochais, histoire de ne pas me faire gronder. Comme d'habitude, j'étais en haut parleur au QG.

Miss, est-ce que tu peux remonter au bureau, histoire qu'on montre l'espace à notre petit nouveau ?
Je dis ça, je dis rien, il vous a entendu chef. On arrive


Ichigo rigola puis raccrocha. il était cool comme chef, faut pas se mentir. Je regardais l'heure, j'avais encore le temps avant les cours obligatoire. Actuellement, je ratais de l'histoire, mais comme je connais le programme pour l'avoir déjà vécu... On s'en fiche. Je fis signe a William de venir et je quittais la salle d'entrainement, direction le bureau de l'unité A.







Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween




Dernière édition par Lightning Aki le Mar 13 Sep - 17:33, édité 1 fois
avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Dim 28 Aoû - 17:12



Rapport 01 : Partenaire ?
Feat Lightning Aki

Elle saisit l'arme tout naturellement, sa main sans doute largement habitué à la porter. Son queulorior se cala sur son dos, s'accrochant à ses épaules dans une position qui lui semblait tout naturellement mais faisait passer Lightning pour une mère chimpenfeu portant son petit.

▬ J'ignore si je pourrais vous la faire essayer, c'est une arme volée aux Rocket il y a un temps, vous et l'Inspecteur Ichigo êtes les deux seules personnes à pouvoir l'utiliser, à part moi. Disons que je m'en sépare rarement, sauf en cours bien entendu.


Will souleva un sourcil interrogateur au mot "cours". La jeune femme était donc étudiante. Elle en avait l'âge du moins et il aurait été étonnant que cela soit autrement mais cela faisait sonnait toujours étrange quand on venait d'avoir en main l'arme qui trônait naturellement à sa ceinture. Autre fait étrange, les Persécuteurs étaient tous des criminels et savoir qu'une "étudiante" avait finit dans ce genre d'équipe ne laissait rien présagé de bon pour la jeunesse actuelle.

La montre de Lightning se mit à sonner et elle appuya dessus pour entendre la voix de son interlocuteur.


▬ Miss, est-ce que tu peux remonter au bureau, histoire qu'on montre l'espace à notre petit nouveau ?

▬ Je dis ça, je dis rien, il vous a entendu chef. On arrive.


L'inspecteur Koroso, que Will avait facilement reconnu se mit à rire avant de raccrocher. C'était vraiment une personne bien étrange qui sous un sourire dirigeait ses équipes d'une main de fer. La jeune femme invita son supérieur à la suivre d'un signe de la main. Elle semblait s'être détendu et Will était heureux d'avoir réussi son "test de confiance". Malgré ça, lui-même restait froid, imperturbable. Il fit signe à Chef de les suivres, en fermant naturellement la marche comme il le faisait de nombreuse fois quand son dresseur était accompagné.

Le nouveau duo pris la direction du bureau de l'unité A. Comme souvent des gens saluèrent Will tandis que celui-ci leur répondait d'un "bonjour" morne le regard fixé sur le reste du chemin à parcourir et non sur les interlocuteurs fugaces. Il se posait uniquement la question de savoir ce que voulait bien lui montrer l'inspecteur Koroso. N'avait-il pas déjà fait le tour le premier jour ? Y avait-il encore des pièces secrètes ou quelques choses du genre ? Décidément la journée serait longue pour l'inspecteur mais au moins il avait l'impression d'avoir déjà réussit quelque chose de positif. Ses yeux se posèrent naturellement sur la tignasse rose de sa nouvelle subordonnée. Si jeune et déjà plongé dans les pires crasses du monde. Qu'avait-elle fait pour tomber dans la case des "méchants" ? Elle était robuste et devait s'entraîner régulièrement. Il aurait naturellement pu apprendre tout d'elle d'un simple regard sur son dossier mais il s'y refusait. On ne connaissait pas vraiment une personne avec des lignes griffonnés sur un morceau de papier. Que penserait-on de lui si c'était le cas ? Il avait été contre sa hiérarchie à Volucité et cela était bel et bien marqué noir sur blanc sur son dossier de police. Aucun doute qu'il devait avoir une sale réputation si on ne se fiait qu'à cela. D'ailleurs il ne comprenait pas réellement comment il en était venu à obtenir quelques responsabilités à Edenia. Avait-il fait impression ? D'une manière ou d'une autre c'était sans doute le cas. Il n'y avait pas véritablement réfléchis et il se demandait maintenant si l'inspecteur Koroso avait déjà lu son dossier. Autant de questions inutiles qui encombraient son cerveau mais qu'il chassa rapidement une fois devant le bureau de son collègue.

© Feniix
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Mar 13 Sep - 18:07



Tandis qu'on marchait vers le bureau, je fis descendre le petit peinte de me dos avant de me mettre à son niveau et de lui dire qu'il était assez grand pour marcher tout seul. Il avait pris l'habitude d'etre un bébé et se comportait comme tel, sauf qu'il commençait à etre de plus en plus sur le terrain, même en étant le plus jeune de mes guerriers avec Leaf. William salua ses collègues tout le long du chemin et quand on arriva au bureau, j'ouvris la porte avec mon bracelet. Ichigo Kuroso leva immédiatement la tête avant d'afficher un grand sourire.

Rapide ! Bien, William, il me semble que tu ne connaisse pas le labo, en général personne n'y va lors de son premier jour. Light, Shoya a des infos sur.. tu sais quoi


Il rebaissa vite la tête et je ressortis immédiatement, m'assurant à peine de la présence de l'inspecteur et son Mastouffe. Je voulais ces informations sur cet étrangers qui faisait parti de la Team Plasma et que l'on avait vu lors de l'entrevue qui mit fin à la vie de Lourdingue. On arriva vite au bureau et je m'approchais des ordinateurs sur lesquels travaillaient l'analyste. La brune ne s'interrompit pas, s'adressant simplement à moi :

Tu maintiens toujours que c'est toi qui a tué ce sbire ?
Légitime défense. Tu as la liste ?
Pour qui tu me prends ?


Une liste de 6 hommes s'afficha, tous des criminels suspectés d'être des Plasma et ayant tous un lien avec Lourdingue, ce Plasma dont javais l'identité avant sa mort. Je les parcourait tous, mais aucun ne semblait correspondre. J'imprimais toutes les fiches, les regardant attentivement. Puis je réalisais alors la présence de William. Je me raclais la gorge :

Shoya, voici l'inspecteur Patterson. Inspecteur, voici Shoya, l'analyste assignée aux différentes brigades.


Je retournais sur mes papiers, les laissant faire connaissance. Je me prêparais déjà aux questions de mon supérieur quant à mes recherches. Mais voila pourquoi j'étais ici : j'avais fait partis de la Team Plasma. Et j'avais couvert Akira, j'avais fait un petit séjour en cellule histoire de manger les réprimandes nécessaires, mais grace à la légitime défense, ça avait été raccourcis, puis on manquait trop d'effectif.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Jeu 15 Sep - 21:11



Rapport 01 : Partenaire ?
Feat Lightning Aki

La jeune fille ouvrit la porte dans un "bip" caractéristique du déverrouillage avec le bracelet électronique attaché à son poignet. Ichigo leva directement la tête de sa liasse de document pour nous dire tout en souriant :

▬ Rapide ! Bien, William, il me semble que tu ne connaisse pas le labo, en général personne n'y va lors de son premier jour. Light, Shoya a des infos sur.. tu sais quoi .


William hocha la tête, attestant son manque de connaissance des lieux et vit son collègue replonger le nez dans ses papiers, un pli soucieux sur le front. Il ne devait pas avoir que ça à faire. Toutefois l'inspecteur avait montré une pointe de curiosité à la mention d'un "tu sais quoi" cachottier. Existait-il déjà des secrets au sein de la brigade ? Cela semblait concerner Lightning et Will se voyait mal poser des questions personnelles à la jeune femme. D'autant plus que la relation de confiance entre eux n'était pas encore parfaitement établie. Une question maladroite pourrait facilement faire basculer la situation du mauvais côté de la balance.

Suivant sa nouvelle partenaire qui n'avait pas perdu de temps pour sortir du bureau, l'inspecteur eut encore droit à une séance de bonjour avant d'arriver devant une porte en verre où un panneau indiquait sobrement "laboratoire d'analyse". Lightning fit fonctionner la porte dans un nouveau "bip" et on aperçut les monstrueuses machines du laboratoire. De nombreux écrans, une lumière tamisée, permettant sans doute aux analystes d'apaiser leurs yeux et une femme à la chevelure brune remonté en une queue de cheval en train de pianoter sans s'arrêter sur le clavier de son ordinateur. Elle ne décrocha pas les yeux de son écran à l'arrivé des protagonistes et Lightning alla à ses côtés. Sans même s'interrompre elle posa une question à la jeune Persécutrice.

▬ Tu maintiens toujours que c'est toi qui a tué ce sbire ?

▬ Légitime défense. Tu as la liste ?

▬ Pour qui tu me prends ?


Sur le plus gros des écrans, accroché au mur face à eux, une série de photos s'afficha. Six visages, six hommes qui semblaient avoir un quelconque lien avec l'affaire de Lightning. Une affaire toute personnelle si Will avait bien compris. Il y avait peu de choses qu'il ne comprenait pas avec ses capacités d'analyses. Toutefois savoir que la jeune fille avait déjà du sang sur les mains avait quelque chose d'impressionnant. Bien entendu il aurait été préférable qu'une innocente personne ne soit pas confronté à ce genre de situation mais il était difficile de ne pas devoir recourir à la violence dans un monde aussi pourrit. L'inspecteur savait maintenant à quoi s'en tenir, du moins savait-il que sa coéquipière restait une criminelle capable de tout. Ce n'était pas une mauvaise chose pour les enquêtes de terrain qui était loin d'être une promenade de santé.

Lightning demanda à imprimer les fiches des six hommes et les regarda attentivement sous le regard interrogateur de son supérieur. Elle sembla soudain sentir son regard et se rappeler de sa présence.

▬ Shoya, voici l'inspecteur Patterson. Inspecteur, voici Shoya, l'analyste assignée aux différentes brigades.

▬ Enchanté ! Je suis nouveau cela ne fait que quelques jours que je suis ici. Ichigo à tenue à ce que Lightning me fasse visiter le laboratoire d'analyse. J'espère que nous pourrons collaborer sans problème et que je pourrais compter sur vous au moment opportun.


S'en suivit une longue conversation pleine de banalité où Will tenta d'en apprendre le plus possible sur l'analyste et ses capacités. Il comprit très vite que celle-ci était à ranger dans la case des Persécuteurs, mais cela n'enlevait en rien son talent pour l'informatique. Bien au contraire le service semblait satisfait de ses brillantes analyses. La preuve en était que la jeune coéquipière de l'inspecteur était encore plongée dans ses fiches. À la fin de la conversation, l'inspecteur pris congé tout en remerciant l'analyste d'avoir bien voulu prendre un peu de son temps pour présenter son travail.

▬ Lightning ? Pouvons-nous y aller ?


Ne souhaitant pas la sortir trop violemment de ses pensées, l'inspecteur ouvra la marche son fidèle mastouffe sur ses pas, tout désigné pour surveillé ses arrières. La jeune femme suivie son supérieur non sans prendre soin de garder ses feuilles à la main. Ce n'est qu'au détour du couloir que l'inspecteur proposa naturellement un café à sa nouvelle coéquipière. La machine se trouvant non loin d'eux il l'invita à choisir sa boisson tandis qu'il mettait déjà les pièces dans le mécanisme. Il se servi le dernier et pris un café noir sans sucre. Voyant une table de bar métallique juste à côté, il y déposa les deux gobelets en plastique.

▬ J'ai crus comprendre que vous étiez mêlée à une sale affaire. Loin de moi l'idée de juger vos compétences mais souhaitez-vous de l'aide ? Un regard neuf peut parfois aider. Comme je l'ai dit tout à l'heure si nous devons faire équipe il faut se faire confiance et la confiance ça passe aussi par l'entraide.


Will pris une gorgée de son café. Noir, noir comme les pupilles des cadavres du Saltimbanque, des victimes qu'il n'avait pas réussit à sauver. Une gorgée de plus et ses idées noires s'envoleraient comme une nuée de corbeau qui viendront l'attaquer à un autre moment de réflexion.

© Feniix
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Mar 20 Sep - 16:24



William discutait avec Shoya, qui présentait son travail, tandis que je parcourais les fiches avant de me rendre à l'évidence : mon homme n'était pas dans ceux-là. J'en connaissait deux et les autres avaient tous un critère défaillant. Je lachais un soupire.

Lightning ? Pouvons-nous y aller ?


Je relevais la tête vers William qui ouvrit la marche. Je rappelais Luka et fit sortir Del de sa ball, lui tendant les feuilles. Mon lieutenant prit les feuilles et les observa rapidement. Alazia lui avait fait une reconstituions mentale de la scène dans le hangar Plasma, et je faisais confiance à l'instant du dragon de plante pour m'aider a retrouver ce Plasma. Pas pour le tuer ou me venger, plutôt pour l'aider a sortir de la Team Plasma. Il m'avait rendu la totalité de ma team sans négocier, c'était conséquent.

Avec ce que tu sais Del, je te fais confiance pour me faire un rapport quand je rentrerais avec Quatre et Luka.
Aucun soucis, je vais rentrer maintenant, en passant par la foret ce sera rapide.


J'hochais la tête et suivit mon chef tandis que Del prenait la route de la sortie de derrière, passant par le refuge ou étaient les Pokémon de Brigade. Alors que je suivait William, les mains dans les poches de mon long manteau, il me proposa un café. Bon, le soucis c'est que j'en buvais pas. Mais il me laissa choisir ma boisson à la machine et je pris comme a mon habitude : un chocolat chaud. Il posa les deux gobelets à la table en métal ou j'étais appuyé, perdue vaguement dans mes pensées quand il parla :

J'ai crus comprendre que vous étiez mêlée à une sale affaire. Loin de moi l'idée de juger vos compétences mais souhaitez-vous de l'aide ? Un regard neuf peut parfois aider. Comme je l'ai dit tout à l'heure si nous devons faire équipe il faut se faire confiance et la confiance ça passe aussi par l'entraide.


Un bref sourire se dessina sur mes lèvres et je bus une gorgée de ma boisson. Il avait jamais ouvert mon dossier, c'était évident. Mon crime n'était pas énorme, mais assez pour que je sois classée dans la position d'un criminel dormant, c'est a dire quelqu'un de trop instables pour un jour espérer avoir un vrai travaille mettant à profits ses capacités si elles sont présentes. Finalement, toujours sans le regarder, je lui répondis, calmement, sans animosité.

Premièrement, je préfère être tutoyer, j'ai seulement 18 ans, pas quarante. Et m'aider... Vous savez, mon seul crime a été de faire confiance à la mauvaise personne au mauvais moment, je me suis retrouvée dans une révolte contre la Team Rocket pour sauver une vieille amie, une gardevoir qui m'a aidé à son tour. Et mon don a comprendre nos amis m'a fait aller dans la Team Plasma. Voici la raison de pourquoi je suis ici.


Je caressais le Mastouffe avant de reprendre une gorgée de mon chocolat. Je repris.

Ca semble bien léger, mais ajouter à ça une jeune fille complètement instable et souffrant de très légers troubles du comportement, et vous avez le parfait Persécuteurs. Sans compter que.. mes affaires de familles sont assez compliquées et que j'ai peu de chance. Cette histoire de sbire Plasma tué est une bavure, j'ai pris cher pour ça puis on m'a muté. Aujourd'hui je vais bien et c'est mon choix d'être Persécuteur. Je n'ai pas besoin d'aide.


J'avais levé mon regard azur sur l'homme sombre en face de moi sur la fin de mon monologue. Il me semble que ces raisons suffisaient pour que je prennent cher. Mais lui, il allait en penser quoi ?



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Mer 5 Oct - 21:28



Rapport 01 : Partenaire ?
Feat Lightning Aki

Comment pouvait-elle ne pas avoir l'air d'une enfant ? Lightning avait une chevelure de couleur rose bonbon et elle était maintenant en train de boire un chocolat chaud. La seule chose qui pouvait troubler cette image d'innocence était l'arme à sa ceinture. Outre le fait que Will savait maintenant qu'elle avait déjà pris une vie et qu'elle était considérée comme une criminelle. L'inspecteur avait du mal à cerné toute la complexité du personnage qui était devant lui. Il n'aimait pas véritablement savoir que la jeune fille à peine majeur et encore étudiante avait sombré depuis bien longtemps dans un monde obscure où il ne fait pas bon si perdre seul.

▬ Premièrement, je préfère être tutoyer, j'ai seulement 18 ans, pas quarante. Et m'aider... Vous savez, mon seul crime a été de faire confiance à la mauvaise personne au mauvais moment, je me suis retrouvée dans une révolte contre la Team Rocket pour sauver une vieille amie, une gardevoir qui m'a aidé à son tour. Et mon don a comprendre nos amis m'a fait aller dans la Team Plasma. Voici la raison de pourquoi je suis ici.


La seule mention des noms de la Team Rocket et de la Team Plasma fit naturellement serrés les poings de l'inspecteur. Il ne connaissait que trop bien ces noms qui figuraient bien trop souvent sur les rapports d'enquêtes. Ces organisations lui avaient déjà donnés bien du mal à Unys mais il ne s'attendait pas à ce que leur influence s'étende jusqu'à Edenia. Pourtant il n'y avait aucune raison pour que cela ne soit pas le cas.

Il ne pouvait toutefois pas blâmer sa nouvelle collègue qui avait mal placé sa confiance. Elle était jeune et ne pouvait sans doute pas se douter que la confiance était quelque chose de précieux qui était souvent bafoué pour les pires raisons. Toutefois il ne comprenait pas en quoi son "don" l'avait poussé à rejoindre la Team Plasma. Avait-elle réellement un don d'ailleurs ?

Observant son mastouffe accepter volontiers la caresse de la jeune fille il se demandait si tous les deux n'étaient pas en pleine conversation. Chef n'était pas très expressif avec son dresseur, le serait-il plus avec quelqu'un capable de le comprendre ? Voilà une question que l'inspecteur garderait un moment en tête. Toutefois si son pokémon avait accepté que Lightning le touche cela ne pouvait que signifier qu'on pouvait lui faire confiance malgré son passé criminel.

▬ Ca semble bien léger, mais ajouter à ça une jeune fille complètement instable et souffrant de très légers troubles du comportement, et vous avez le parfait Persécuteurs. Sans compter que.. mes affaires de familles sont assez compliquées et que j'ai peu de chance. Cette histoire de sbire Plasma tué est une bavure, j'ai pris cher pour ça puis on m'a muté. Aujourd'hui je vais bien et c'est mon choix d'être Persécuteur. Je n'ai pas besoin d'aide.


Will se mit à sourire intérieurement, "de très légers troubles du comportement" c'était une bonne description pour son propre état d'esprit. Il ne savait pas cependant s'il était "l'inspecteur idéal" mais il s'évertuait à faire de sont mieux chaque jour. En tout cas Lightning semblait avoir accepté son sort et affirmait même que cela était son choix d'être Persécutrice. Will avait un doute sur ce soit disant choix mais il préféra ne rien dire de peur de vexer la demoiselle qui lui avait déjà fait la remarque sur son vouvoiement et le fait qu'elle était bien trop jeune pour ça. Quant a cette histoire de sbire Plasma, la bavure avait semblé lui avoir coûté sa récente mutation dans l'unité générale. Inutile que l'inspecteur lui face une réprimande de plus et de toute manière il n'en savait pas assez sur cette affaire pour se permettre un jugement.

▬ Comme tu le souhaites Lightning mais comme je l'ai dit la confiance ça passe par l'entraîde si tu as besoin n'hésite pas à m'appeler. Tiens !


L'inspecteur sort de sa poche une carte de visite à son nom et un stylo. Au dos de la carte il note son numéro de portable personnel et la fait ensuite glisser sur la table jusqu'à Lightning.

▬ J'espère que ton "instabilité" ne nous coûtera pas une nouvelle bavure. Maintenant que tu fais parti de mon équipe tu devras être irréprochables. Il en va de même pour moi. Je compte sur toi pour me surveiller et vérifier que je ne tombe pas du mauvais côté de la barrière. Personne n'est parfait Lightning mais quand on travaille dans l'ombre on doit s'évertuer à chercher constamment la lumière.

Le message se voulait encourageant mais il était porteur d'une certaine force. Will connaissait ses faiblesses mieux que quiconque et il savait qu'il aurait à un moment où un autre besoin d'aide. Lightning pouvait jouer le rôle de sa "lumière". Encore fallait-il qu'elle accepte ce drôle de rôle qu'il était en train de lui confier.

© Feniix
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Mer 5 Oct - 22:47



Mon chef me rappela que la confiance avait un certain prix, chose que la môme de 16 ans que j'étais ignorait. Abandonnée... voila ce que j'étais. Raven m'avait couté bien plus cher que prévu, mais aujourd'hui je pouvais quand même vivre de mon métier. Puis je songeais à redonner des spectacles, vu que je m'y remettais un peu avec Ruby. Mais bientot Johto...

J'espère que ton "instabilité" ne nous coûtera pas une nouvelle bavure. Maintenant que tu fais parti de mon équipe tu devras être irréprochables. Il en va de même pour moi. Je compte sur toi pour me surveiller et vérifier que je ne tombe pas du mauvais côté de la barrière. Personne n'est parfait Lightning mais quand on travaille dans l'ombre on doit s'évertuer à chercher constamment la lumière.


Il venait de me tendre son numéro que j'enregistrais dans ma montre téléphone avant de lever mon regard vers lui sur sa dernière phrase, qui manqua de me faire lacher un rire nerveux que j'arrivais a réprimer. Rebaissant les yeux sur ma boisson, j'hochais la tête, laissant comprendre que j'acceptais de le "surveiller". Je remarquais alors seulement que mes poings, de chaque cotés de mon gobelet, étaient serrés jusqu'à faire blanchir mes jointures. Je relachais brutalement la pression, me détendant d'un coup ; l'évocation de mon passé criminel et la pensée de Raven m'avait tendue. Pour faire passer tout ça l'air de rien, je repris une gorgée de mon chocolat, qui acheva la boisson. Trop petits ces gobelets...

Un vide s'était installé entre l'inspecteur et moi-même, j'étais pas très a l'aise avec les humains, c'était un fait, après deux ans passés en majorité avec mon équipe seulement, j'avais fini par rejoindre le clan des Pokémon. Je me tournais vers le Mastouffe, le détaillant : il était clairement bien traité par son dresseur. Son regard montrait qu'il était intelligent et sa musculature montrait qu'il n'en était pas à ses débuts dans la police. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres alors que je caressais encore le gros chien après avoir silencieusement demandé son accord.

T'es pas très bavard mais t'es clairement un bon compagnon


Certains Pokémon ne parlaient pas, soit par choix, comme mon galopa, soit parce qu'ils ne savaient pas parler, simplement, comme Dankoma, mon Rexilius. Et dieu sait qu'on a essayé. D'autre ont beau apprendre ils n'arrivent pas a former de vraies phrases, comme Luka, qui écrivait ou dessiner ce qu'il voulait exprimer. Et bien sure, en ce cas présent, je m'adressais au Pokémon plutot qu'au dresseur. Malpolie que je suis.. Mais que voulez vous ? Les humains n'avaient rien a m'apprendre en comparaison de nos compagnons.

Je réalisais alors que j'avais complètement fait passer William à la trappe. Je me raclais la gorge, interrompant la séance grattouilles du type normal.

Votre Mastouffe a l'air très attaché à vous.. Son regard montre qu'il est très intelligent et qu'il sait être méfiant face aux mauvaises personnes.


Je regardais mon chef, me souvenant que ce dernier avait l'air surpris quand je parlais de mon affectation partiels aux rangers qui géraient le relationnel avec les Pokémon. Je préférait éviter une surprise à mon chef le jour ou j'écouterais les stratégies de mon Jungko sans que lui n'y comprenne rien.

J'ai l'impression que... Que ma relation avec mes Pokémon vous a surpris toute a l'heure.. Eh bien.. C'est simplement que je les comprends. Certains parlent, d'autres agissent avec leurs langages corporels. Au début ce fut un long travail de plusieurs mois avant que je ne les comprennent bien et j'ai appris qu'il fallait des années pour devenir un bon.. comportementaliste Pokémon. En gros je suis une sorte de.. murmureur si on veut..


Je me grattais la nuque, un peu gênée : pour lui, soit il me croyait, soit ça resterait la lubie d'une adolescente assez tarée pour etre flic avec des criminels.


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
William M. Patterson
Messages : 30
Nombres de Rp : 14
Date d'inscription : 04/08/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 4 240$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Ven 7 Oct - 21:16



Rapport 01 : Partenaire ?
Feat Lightning Aki

Le café était noir mais le mélange avec l'eau laissait un goût infecte dans la bouche. C'était toujours comme sa avec les boissons des distributeurs. Même la plus performante des machines, était incapable de refaire ce que l'homme avait mis plusieurs siècles à maîtriser. Le problème venait surtout du temps que l'on devait consacrer à cette activité. La machine mettait moins d'une minute alors qu'il fallait bien un quart d'heure pour obtenir un café digne de ce nom avec l'amertume parfaite. Tout se résumait donc au temps. Dans un monde où il comptait beaucoup trop, quelques minutes en moins semblaient nécessaires.

Ce forçant à finir son gobelet, il se mit à observer sa coéquipière qui avait accepté son "rôle de lumière". Elle observait maintenant mastouffe d'un regard inquisiteur. Que cherchait-elle ?

▬ T'es pas très bavard mais t'es clairement un bon compagnon.


Will faillit lâcher un "comme son dresseur" mais il se retient. Il était vrai qu'il avait beaucoup parlé depuis sa rencontre avec Lightning. Devenait-il sociable ? Oh il n'avait jamais vraiment été insociable mais il pesait ses mots et ne parlait pas pour rien dire. En tout cas l'inspecteur était heureux que son pokémon ne soit pas plus sociable avec la jeune fille sous prétexte qu'elle avait un don. Cela aurait été blessant pour lui même s'il ne l'aurait sans doute pas admis. Pour le reste Lightning avait raison Chef était le parfait compagnon.

▬ J'ai l'impression que... Que ma relation avec mes Pokémon vous a surpris toute a l'heure.. Eh bien.. C'est simplement que je les comprends. Certains parlent, d'autres agissent avec leurs langages corporels. Au début ce fut un long travail de plusieurs mois avant que je ne les comprennent bien et j'ai appris qu'il fallait des années pour devenir un bon.. comportementaliste Pokémon. En gros je suis une sorte de.. murmureur si on veut..


Certains parlent et d'autres non ? Will lança un regard à son mastouffe. Ne savait-il pas parler ou était-il volontairement muet ? Voilà bien une question qui resterait sans réponse à moins que la jeune fille lui dise la réponse en tout cas il était peu bavard selon ses dires. Il était vrai que l'inspecteur avait été assez surpris de son "don". Will n'était pas du genre à croire en tout et n'importe quoi mais il pouvait admettre que certaines choses étaient au-delà de sa compréhension. Le fait de pouvoir comprendre le langage pokémon était l'une de ses choses peu probables et pourtant répandu à travers le monde entier. Il existait bon nombre de légendes relatant l'histoire d'un héros (rarement une héroïne) à même de comprendre les pokémons du monde entier. Devait-il y croire ? Il y avait autant de raisons que ce soit le cas et tout autant pour que ce ne soit pas le cas. Il laissait toutefois à Lightning le bénéfice du doute.

▬ Je crois que tu peux commencer par me tutoyer. Il est inconvenant que je te tutoie si tu n'en fait pas autant. Pour ton "don" je suis perplexe en effet. Je n'ai jamais rencontré de "murmureur" auparavant. C'est assez nouveau pour moi. J'ai déjà rencontré un bon nombre de comportementaliste mais aucun prétendait que les pokémons leur parlait. C'est difficile à avaler mais il y a bien des légendes qui affirment que cela est possible et on dit que les légendes ont toutes une part de vérité. Alors admettons. De toute façon j'aurais bien l'occasion de voir tes talents d'interlocutrice privilégiée sur le terrain.


Il lui adressa un pâle sourire. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas véritablement sourit et ce geste lui semblait peu commun au final. Plus il voyait d'atrocité avec son travail moins il se sentait humain. Le fait de se concentrer sur les criminels et leurs moyens de fonctionner ne l'avait pas aidé. Bien au contraire il avait senti la noirceur en lui prendre de l'ampleur. Le professeur Cormier lui avait assez répété pourtant : "Il est risqué de plonger dans les ténèbres pour les observer car l'ont peut toujours y être piégé.". C'était peut-être le cas de Lightning également. Elle avait donné sa confiance à la mauvaise personne et c'était laissé entraîné dans la pénombre. Y avait-il une chance que tout deux ne deviennent pas des ombres ?

© Feniix
InvitéInvité
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  Dim 9 Oct - 11:25




A la suite de ma révélation, William posa le regard sur son compagnon

Je crois que tu peux commencer par me tutoyer. Il est inconvenant que je te tutoie si tu n'en fait pas autant. Pour ton "don" je suis perplexe en effet. Je n'ai jamais rencontré de "murmureur" auparavant. C'est assez nouveau pour moi. J'ai déjà rencontré un bon nombre de comportementaliste mais aucun prétendait que les pokémons leur parlait. C'est difficile à avaler mais il y a bien des légendes qui affirment que cela est possible et on dit que les légendes ont toutes une part de vérité. Alors admettons. De toute façon j'aurais bien l'occasion de voir tes talents d'interlocutrice privilégiée sur le terrain.


Je lui rendis son maigre sourire mais il semblait perdu dans ses pensées. Je regardais l'heure et vit sur ma montre que j'avais plusieurs messages textes. Apparemment Dankoma avait eut la sale idée de visiter le sous bois, et il s'était trouvé coincé. U long soupire de désespoir m'échappa. Ce Pokémon était jeune et son évolution, même si elle datait de quelques mois, n'avait pas encore était pleinement assimilée par le dinosaure de pierre. Je me raclais la gorge, attirant l'attention de Will :

Je dois rentrer. j'ai encore du travail et.. Mon rexilius s'est retrouvé pris au piège en foret. Je dois aider mes compagnons, désolée. M'en veut pas. De toute façon je reste joignable sans soucis. A plus tard !


Je venais au passage de lui envoyer un message pour qu'il ait mon numéro et filais, rejoignant le hal. j'avais l'impression que cette vie dans l'unité A serait bien plus supportable qu'avec mes anciens supérieurs.  Une fois devant le grand batiment sombre qui surplombait la ville, je fis sortir Luka de sa Pokéball et se dernier nous téléporta à la maison. Aujourd'hui je pouvais compter un humain de plus dans mon entourage !

HRP:
 


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Agent Zéro, chef" [pv William]  

"Agent Zéro, chef" [pv William]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» Le chef de la DCPJ accuse d'implication dans les kidnappings

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-