Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Quand tout s'enchaine [Light]

avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Quand tout s'enchaine [Light]  Ven 26 Aoû - 14:40




Quand tout s'enchaine
SMS

C'est les sourcils froncés que je lisais les messages que j'avais pu recevoir dans la matinée après m'être réveillé à mon habitude en milieu d'après-midi, il n'y avait rien de particulièrement intéressant, sauf un, sans forme de politesse ou de gentillesse aucune et envoyé par Light. Déjà que je n'étais pas très bien réveillé, le fait de lire quelque chose du genre n'allait pas m'aider à être de bonne humeur aujourd'hui ; j'abandonnais mon téléphone et mon lit le temps d'aller prendre une douche, puis je descendis dans la cuisine prendre un truc à manger après avoir salué toute ma troupe qui, elle, était déjà réveillée depuis le matin.

Je relisais le message en boucle en compagnie de Shiro qui y jetait aussi un œil par dessus mon épaule, outre le fait de me lancer une pique à propos de mon énorme manque de nouvelles, ce qui n'avait pas été la chose la plus intelligente que j'eus fait dans ma vie, c'est surtout le fait qu'elle m'annonce sans aucune forme de pitié qu'elle partait pour Johto « si cela m'intéressait de le savoir » qui me gênait. Alazia m'avait dit qu'elle avait prévenu Steven et lui avait demandé de faire passer le message à Light non ? Ne l'avait-il pas fait ? Je terminais d'une traite mon café avant de me lever, un peu sous la surprise du spectre qui sentait déjà que cette affaire allait mal se terminer.

Tu ne lui réponds pas ? Me demanda t-il en utilisant ses habituels feux follets pour écrire dans les airs

Autant aller lui parler directement et essayer de la convaincre de rester ici.

Je pouvais sentir le spectre me souhaiter bonne chance d'avance, je savais bien que ma probabilité de réussir à la convaincre était proche de 0%, mais bon, si Steven n'avait rien fait, je pouvais au moins la mettre au courant par moi même et parler du reste de son message ou ensuite, ou avant, cela dépendait de comment la conversation commençait.

L'un de vous veux venir ?

Question bête, tous devait bien sentir la tempête approcher ; c'est beau de se sentir soutenu... M'enfin, s'ils ne voulaient pas venir, ils seraient au moins là pour mon retour, la faute à ne quasi rien faire de la journée quand je bossais deux nuits de suite. Je terminais donc de me préparer rapidement avant de quitter la maison et de me diriger vers le loft ou habitait ma copine, le trajet me parut un peu trop rapide pour le coup, mais tant pis, je n'allais pas reculer sans raisons ; j'entrais dans la maison avant d'aller dans le salon et d'appeler la demoiselle d'une voix forte, attendant qu'elle ne se montre pour que l'on parle.



Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  Sam 27 Aoû - 21:46




Droite, gauche, droite, pied, coude, enchaine, droite... Je passais la matinée à enchainer des coups, a peine revenue des cours, après avoir envoyer un message bien haineux à Akira. Je sais, faut pas envoyer de message à chaud comme ça, mais faut pas déconner ! Je sentais pas ce voyage a Johto, mon père voulait me dissuader d'y aller, me disant simplement qu'Alazia etait venue lui parler... A chaque fois, j'avais fuit à ce moment ; la gardevoir de mon copain venait voir mon père, même pas moi. Steven arriva dans le jardin ou je m'entrainais aux coté de Gaijin et Mars, qui se mettaient au point sur des duos.

Light.


Je l'ignorais. J'avais pas envie. Finalement, mon père me faucha les jambes et me fit tomber... 'fin, il me rattrapa, me forçant à ne plus bouger et a l'écouter, sans autres options.

T'es chiante quand tu t'y mets tu le sais ça ? *soupire* Alazia ne t'a pas trouvé, elle était pressée, donc maintenant tu vas m'écouter : elle ne sait pas si c'est a Johto ou non, mais ça finira en bain de sang ! Par sécurité, reste ici !


Je gardais la tête tournée tout le long et finis par me dégager, reprenant mon entrainement :

Mes Pokémon sont forts, je ne vais pas en emmener beaucoup de mes compagnons, que des volontaires. Et on risque rien. C'est scolaire.


Il lacha un soupire avant de regagner l'intérieur, sachant que me convaincre serais compliqué. Arrivant dans le salon, il croisa Akira, qui venait d'arriver. D'un signe de pouce, il désigna ma position. Ca sentait l'orage, clairement. Gaijin interrompit une seconde son entrainement avec Mars, me demandant de pas enflammer les choses. Hé ho, j'ai des nerfs moi aussi ! Je collais un violent coup de coude dans le sac de sable que je frappais depuis un moment. J'avais ramener mes cheveux en queue de cheval, et mes poings etaient couverts de gant spéciaux, tandis que j'avais un débardeur qui laisse voir mon ventre et un pantalon slim m'arrivant en haut du genoux. Quand Akira arriva, je ne m'interrompis pas de suite.

Si tu viens aussi m'empecher de partir, laisse tomber, c'est mort.


Je collais un dernier coup qui décrocha le sac qui atterit sur le sol. Je lachais un soupire, attrapant mon paquet de cigarette, posé à coté de ma ceinture, au sol, et d'en allumer une. Je me calmais les nerfs maintenant, on va dire qu'Akira n'aurait rien pour me calmer. Je soufflais la fumée, croisant mon bras libre avant de le regarder en coin :

Tu viens m'apporter la preuve que t'es toujours vivant ?





Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  Dim 28 Aoû - 13:53




Quand tout s'enchaine
début de dispute

Mon regard croisa celui de Steven une fois qu'il rentra dans la maison, m'indiquant d'un signe de la main ou se trouvait Light ; à sa tête, je ne doutais pas du fait qu'apparemment, oui, il avait essayé de convaincre Light de rester, mais il s'était totalement raté, ou il n'avait vraiment pas mit du sien pour le faire, au choix. Je me dirigeais dans le jardin, sortant sur la terrasse avant de m'adosser au mur, attendant calmement que la jeune fille aux cheveux rose daigne bien arrêter de frapper un sac de sable qui n'avait sûrement rien demandé à la base.

Si tu viens aussi m'empêcher de partir, laisse tomber, c'est mort.

Bon, au moins j'étais prévenu, l'affaire serait encore plus compliqué à gérer que prévu, mais bon, qui ne tente rien n'a rien ; je la regardais allumer une cigarette avant de prendre la parole :

Qui n'essayerait pas de le faire en connaissant l'issue de cette histoire hein ? C'est quel prof qui t'as proposé ce voyage ? Et Steven t'as dit quoi à propos de la vision d'Alazia ?

Des questions, histoires d'en savoir un peu plus sur cette affaire qui avait de très grandes chances de se finir dans le sang, certes, cela pouvait s'avérer être totalement faux, Alazia pouvait s'être trompé et n'avoir fait qu'un cauchemar, mais quand même, la Gardevoir n'avait aucune raison particulière de rêver de quelque chose de ce genre, surtout après ne pas être passé chez Light pendant un certain temps et comme sa première vision s'était avérée être vraie, je restais alerte quand au fait que celle-ci pouvait aussi se réaliser.

T'en penses quoi toi de ce voyage ?

J'écoutais ce qu'elle avait à me dire, voir si Steven lui avait bien donné toutes les infos qu'Alazia m'avait fait part et cherchant s'il n'y avait pas une arnaque quelque part ; personne ne parlait d'un voyage à l'académie et envoyer seulement une poignée d'élève en terre inconnue sans être entouré était un peu bizarre, les chances de pièges étaient grandes, mais peut-être que j'en faisais trop par rapport aux précédents évènements qui avaient pu nous tomber dessus? Allez savoir, je ne pouvais plus vraiment être tranquille maintenant que je m'étais retrouvé au milieu d'affaires qui à la base ne me concernaient pas, la faute d'avoir jouée la tête brulée vous me direz, mais savoir que Light pouvait se retrouver en danger face à je-ne-sais-quoi me mettait mal à l'aise.

Tu viens m'apporter la preuve que t'es toujours vivant ?

Tant de gentillesse et de sympathie dans ces paroles, même pas un regard droit dans les yeux en plus, elle m'en voulait, c'était sûr, pour quoi ? Je sentais que j'allais vite le savoir, mais cela se lierait au fait que je n'ai pas donné de nouvelles, surtout si jusque là elle me pensait mort. Oh, on pouvait dire que je l'ai un peu été les premiers jours, mais après tout ce temps, ça commençait à peine à aller mieux et cela rechuterait bien vite après cette conversation, je le sentais. Je croisais les bras avant de lui répondre :

Il me semble t'avoir répondu il y a quelques jours que je passerais te voir, mais le doux sms que tu m'as envoyé m'a donné l'envie de faire ça aujourd'hui, en plus de vouloir te faire part de ma non-envie de te voir partir à Johto, mais comme tu t'en fiches de cela, j'imagine que l'on va devoir plutôt se concentrer sur des évènements passé pour avoir une conversation. Je fis une petite pause avant de reprendre, entrant clairement dans le sujet : Tu m'expliques en quoi ça te pose problème que je sorte pour me vider la tête ?



Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  Dim 28 Aoû - 16:24




Akira m'observa avant d'ouvrir la bouche :

Qui n'essayerait pas de le faire en connaissant l'issue de cette histoire hein ? C'est quel prof qui t'as proposé ce voyage ? Et Steven t'as dit quoi à propos de la vision d'Alazia ? T'en penses quoi toi de ce voyage ?


Ma machoire se contracta après que j'ai soufflé ma fumée. Il m'agaçais déjà, j'étais assez grand epour vivre ma vie, lui n'avait pas besoin de moi c'était réciproque. J'observais vaguement Mars et Gaijin, sachant parfaitement que ce dernier était attentif à notre discussion, tout comme Zack qui se tenait derrière la baie vitrée.

Avec tout mon respect pour Alazia, elle s'est peut-être trompée de voyage, de personne, je sais pas. Et en admettant qu'elle ait raison, je sais ce qui m'attends j'agirais en conséquence. Sinon ce voyage m'ait donné par mon prof de stratégie, mon père m'a tout dit, comme quoi nero y resterait, Zack serait blessé, moi avec Ruby, idem. Ainsi que les Pokémon du gars.


J'avais insisté sur le mot "père" ; avant l'histoire Plasma, j'appelais encore mon père par son prénom, 90% du temps, hors là, non. Preuve que faute d'avoir pu aider mon copain, je m'étais rapprochée de mon paternel. Et ce que j'en pense...

Pour ma part, je pense que ce voyage me fera du bien, je serais loin d'ici, je pourrais prouver ma valeur, j'me changerais les idées. Ouais, je suis heureuse de faire ce voyage.


Je recrachais ma fumée, attendant qu'il réponde à ma question à son tour. Il le fis, avec autant de sympathie que moi. J'eus un léger rire, reprenant une latte de ma clope, expiant la fumée au passage.

Tu m'expliques en quoi ça te pose problème que je sorte pour me vider la tête ?


Je reportais mon regard bleu sur lui. la tension était palpable, Gaijin et Mars s'étaient arrêtés et rentraient discrètement dans la maison. J'étais persuadée qu'on pouvait entendre l'orage, un bon temps à dispute. Il n'y avait que quelques nuages.

En soit je m'en fiche que tu sorte ou quoi. T'es adulte, t'es grand, j'ai bien pigé que j'étais pas indispensable. Ce que j'ai pas kiffé c'est que ça fait plusieurs semaines que t'es injoignable, que je m'inquiète pour toi ! Qu'à chaque fois que je suis passée, tes Pokémon m'ont dit que t'étais sorti alors qu'en fait tu restais chez toi. Moi j'ai voulu t'aider, t'as préféré m'exclure. J'ai compris, c'est bon. Moi non plus j'étais pas bien, je suis retournée au bureau me ré-engager comme Persécuteur, mais j'me suis mise de coté pour essayer de t'aider, parce que je sais ce que c'est qu'enlever la vie d'un humain, aussi con soit il ! Mais non, toi tu restais seul, j'ai juste eut UN message, et encore, bref. Puis on m'apprends quoi ? Que tu sors avec la CPE, apparemment pas si en peine que ça. Ouais, tu m'as blessé Akira.


C'était vrai, il m'avait fait mal. Je le fixais de mes yeux bleus, ma cigarette se consommant entre mes doigts. Je finis par écraser cette dernière dans mon poing, ignorant la douleur de la pointe de braise. Je fixais Akira, ravalant les larmes qui faisaient un peu briller mes yeux. Je jugeais avoir déjà assez pleuré ces denieres semaines entre les cauchemars et son ignorance. Peu importe ce qu'il dirait ce serais vain je le sentais, je le savais. Il m'avait fait du mal quand j'avais tenté de le joindre et de l'aider. Si c'est ça un couple, très peu pour moi. Quoi qu'il arrive, j'irais à Johto !



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween




Dernière édition par Lightning Aki le Mar 13 Sep - 17:00, édité 1 fois
avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  Dim 28 Aoû - 20:12




Quand tout s'enchaine
longs discours

J'écoutais Light me dire absolument tout ce qu'elle avait besoin de dire, répondant à toutes mes questions en gardant toujours un ton qui entretenait sans problèmes la tension qui se trouvait entre nous, elle m'énonça tout, du fait que ses pokémons seraient blessés, quelle pouvait l'être aussi et que Nero allait y perdre la vie, elle me dit qu'elle avait envie de faire ce voyage, que ça lui permettrait de se vider la tête alors que tout dans sa manière d'être montrait le contraire ; depuis quand montrait-elle autant de non intérêt quand à ses pokémons ? J'avais l'impression qu'elle se foutait totalement de ce qu'il pouvait arriver, elle voulait juste prouver sa valeur dans des arènes, montrer qu'elle était forte ; je doutais fort qu'elle pourrait agir en conséquence si le bain de sang qu'Alazia avait vu se réalisait, elle ne calculait pas vraiment ce qu'elle disait. Tout ça parce que je la gonflais de ma simple présence et de ma recherche d'explications. Au final il n'y avait que de la douleur dans ses paroles, je le remarquais bien.

En soit je m'en fiche que tu sortes ou quoi. T'es adulte, t'es grand, j'ai bien pigé que j'étais pas indispensable. Ce que j'ai pas kiffé c'est que ça fait plusieurs semaines que t'es injoignable, que je m'inquiète pour toi ! Qu'à chaque fois que je suis passée, tes Pokémon m'ont dit que t'étais sorti alors qu'en fait tu restais chez toi. Moi j'ai voulu t'aider, t'as préféré m'exclure. J'ai compris, c'est bon. Moi non plus j'étais pas bien, je suis retournée au bureau me ré-engager comme Persécuteur, mais j'me suis mise de coté pour essayer de t'aider, parce que je sais ce que c'est qu'enlever la vie d'un humain, aussi con soit il ! Mais non, toi tu restais seul, j'ai juste eut UN message, et encore, bref. Puis on m'apprends quoi ? Que tu sors avec la CPE, apparemment pas si en peine que ça. Ouais, tu m'as blessé Akira.

Je plissais les yeux après son long discours, elle y allait fort de mon point de vue, j'essayais de me mettre à sa place quelques instants, histoire de peser le poids de ses paroles par rapport aux rares décisions que j'avais pu prendre durant ces dernières semaines, n'exagérait-elle pas un peu en me disant que j'avais préféré l'exclure ? C'était fort comme mot, alors certes, oui, elle était passée et je n'avais pas daigné bouger mon cul de ma chambre, mais personne n'avait vraiment pu me voir durant la première semaine, ni même pendant la deuxième ; c'est ensuite que les choses avaient commencées à bougées avec Alazia qui s'était décidé de passer à l'attaque, se sentant elle aussi responsable de qu'il s'était passé ; moi aussi j'avais un point de vue et un ressentit à montrer à Light et je ne me privais pas de le faire, gardant toujours un ton calme, mais légèrement tendu à cause de la situation :

Mes pokémons sont du genre à écouter de ce que je dis, pour la plupart, mais il n'empêche que même si j'ai demandé à ce que personne ne me dérange, toi, tu es une des rares personnes qui déroge aux règles ; si tu savais que j'étais là, pourquoi tu n'as pas cherché à forcer le passage en sachant que tu ne risquais pas de te prendre une attaque pour te faire fuir ? Shiro et Alazia sont ceux qui m'ont le plus vu durant ces semaines, mais je ne leur ai pas plus adressé la parole que j'ai répondu à tes messages ; j'ai du sortir quoi, cinq fois à tout casser ? Et une seule fois avec une personne, j'avais besoin de passer une soirée normale, sans penser à un quelconque problème qui aurait pu me venir en tête avec toi, j'avais besoin de passer une soirée avec quelqu'un qui n'avait pas de problèmes de ce genre et il s'avère que cette soirée je l'ai passé avec la CPE, oui, mais malheureusement, cette soirée elle ne fut pas tranquille puisque j'ai fini par lui raconter l'histoire avec lourdingue de son début à sa fin ; pour m'en débarrasser définitivement et cela ne m'a pas fait de bien du tout. Alors ne me dit pas que je n'étais "pas si en peine que ça", j'ai autant souffert de mon acte et de cette soirée que j'ai pu te faire du mal en ne donnant aucun signe de vie durant ces semaines.

Qui avait le plus mal dans tout ça ? Difficile de le dire, mais dans les deux cas, ce n'était pas joyeux ; je continuais de parler, un peu énervé de tout ça :

Je sais bien que tu pouvais m'aider, tu as vécu pire que moi, t'aurais pu trouver une meilleure solution pour moi que de rester enfermer à ressasser cette scène à longueur de journée sans réussir à penser à autre chose, mais que veux-tu ? Je suis un imbécile, tu le sais bien, il n'y a que des idiots comme moi pour suivre sans se poser de questions des personnes en danger de mort et les aider ; c'est bien maintenant qu'on en cause que je me rend compte que je te fais du mal et que ce ne sera pas juste en te disant "désolé d'avoir pensé qu'à ma gueule" que tu vas me pardonner, mais bon sang, ne pense pas que je cherche à t'abandonner parce que je ne t'ai pas donné de nouvelles, c'est n'importe quoi.

J'avais fini par quitter le mur contre lequel j'étais toujours adossé pour m'approcher de Light tout en parlant et de cela, mon ton avait fini par se faire un peu plus doux, comme pour calmer la tension qui régnait.



Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  Mar 13 Sep - 17:30




Akira m'écouta calmement, avant de dire que j'aurais très bien pu forcer le passage à ses Pokémon. Sauf que je suis pas débile : si il voulait etre seul, c'est pas pour que je joue les exceptions. Puis il enfonça le couteau en disant que je lui rappelais ses problèmes. En gros, à moi seule, j'étais un problème, une ado qui mériterait de passer son temps dans un foyer pour jeune étraqués que dans la police du coin. Je détournais le regard d'Akira, croisant les bras. Il continua son monologue :

Je suis un imbécile, tu le sais bien, il n'y a que des idiots comme moi pour suivre sans se poser de questions des personnes en danger de mort et les aider ; c'est bien maintenant qu'on en cause que je me rend compte que je te fais du mal et que ce ne sera pas juste en te disant "désolé d'avoir pensé qu'à ma gueule" que tu vas me pardonner, mais bon sang, ne pense pas que je cherche à t'abandonner parce que je ne t'ai pas donné de nouvelles, c'est n'importe quoi.


La bombe était lachée et le mot a ne pas dire était dit. "Abandonner". Je ne bougeais pas mais on pu voir que ma machoire se contracter à l'entente de ce mot si représentatif de ma vie. Akira se rapprocha doucement, comme d'un Pokémon effrayé. Et dès qu'il fut tout proche, je reculais d'un coup, le regardant, les larmes aux yeux, ces yeux bleus devenu glacials. Pour moi, Akira m'avait abdonné, comme mon frère quand il m'avait laissé a Erik, comme Raven, repartis a Hoenn, comme Yuki qui a disparu, comme Toxic qui avait repris sa liberté, comme Erik lui même qui a préféré me cacher la vérité, comme mon père quand il a fait son petit voyage après etre redevenu normal. Comme beaucoup trop de monde Akira m'avait abandonner. Et j'en avais marre de laisser des chances à tout le monde.

Tu cherche pas a m'abandonner ? Pourtant ça fait le même effet, et je m'y connais. Je sais pas si t'as remarqué mais j'ai l'habitude de me faire abandonner. *soupire* Tu sais quoi ? j'ai voulu respecter tes demandes en ne forçant pas le passage ! Comme tu l'as si bien dit, j'suis un problème, j'ai des problèmes. Et dès que je pense en avoir fini, ça recommence. Tu crois que j'en ai pas marre ?!


Ma voix se brisa sur cette dernière question qui, en soit, n'avait pas de réponse. Une larme avait glissé doucement sur ma joue. J'en avais marre, j'étais en colère et fatiguée. Je voulais la paix, rien de plus. J'avais pas envie de le voir, plus maintenant, c'était trop tard pour se faire pardonner d'un battement de cils. Et en même temps, ce que je disais me faisait mal, sans doute autant qu'a lui. Il était pas responsable de tout. C'était juste la goutte d'eau. C'était juste pas le bon moment. J'avais des nerfs, je n'étais pas quelqu'un qui parlait beaucoup de ce qu'elle ressentait. On avait beau me croire fort je n'étais pas invincible.

D'autres larmes avaient réussis à s'échapper et je vis Zack qui gardait ses oreilles dressés derrière la vitre. J'avais envie de me barrer, d'être seule. Mais je fixais Akira, tremblant de façon imperceptible. Je sentais que notre relation se briait. L'écart d'age étit sans oute trop important en fait. Comment pouvait-il encore comprendre des mœurs adolescentes ? Je n'avais pas la pire des vies, mais a coté de lui, j'avais vécu un enfer, marqué au fer rouge pas les abandons successif. C'était juste pas le bo moment. C'était juste la goutte d'eau...




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  Mer 12 Oct - 16:54




Quand tout s'enchaine
Problèmes

Je me heurtais à un mur, les choses s'empiraient et rien ne pouvait à nouveau calmer la situation, Light recula de manière assez vive à mon approche, les larmes aux yeux, blessée par ce que je venais de dire ; ça me faisait mal de voir ça, mais d'un autre côté, elle n'essayait pas vraiment d'arranger les choses, à se lamenter de son sort personnel et de toutes les merdes qui lui arrivaient à cause de personnes extérieures ; elle ne cherchait plus à se battre, elle craquait et ses paroles avaient le don de m'agacer à nouveau alors que j'essayais de calmer le jeu :

Tu cherches pas à m'abandonner ? Pourtant ça fait le même effet, et je m'y connais. Je ne sais pas si t'as remarqué mais j'ai l'habitude de me faire abandonner. Tu sais quoi ? J'ai voulu respecter tes demandes en ne forçant pas le passage ! Comme tu l'as si bien dit, j'suis un problème, j'ai des problèmes . Et dès que je pense en avoir fini, ça recommence. Tu crois que j'en ai pas marre ?!

Je serrais les dents, ayant l'impression de me faire accuser, parce qu'elle pensait que je l'abandonnais alors qu'il ne s'agissait rien de cela à la base et en plus de cela, elle réinterprétait ce que je lui disais, ce qui avait encore plus le don de me foutre sur les nerfs.

Qui t'as abandonné ? Steven pour être parti après qu'il ai récupéré ses esprits ? Moi pour essayer de me remettre du fait que j'ai tué quelqu'un ? Tu réalises qu'on n'était pas bien après ce qu'on à vécu ? Tu ne trouves pas ça normal qu'on ai eu envie de nous isoler ? j'veux bien croire que tu voulais nous aider, mais dans son cas comme le mien on voulait juste être seuls, ça n'a rien à voir avec un abandon ! Il me semble te l'avoir déjà dit, mais si je voulais le faire, je l'aurais fait depuis longtemps. Je ne me suis pas foutu dans la merde avec toi pour te lâcher dès que quelque chose ne va pas de mon côté okay ? Et je n'ai jamais dit que tu étais un problème, ce n'est pas toi qui a décidé de naître fille de rockets ou de te retrouvé confronter si souvent à ce lourdingue de plasma après qu'on se soit rencontré.

Sous-entendais-je que j'étais un des éléments qui a apportés des problèmes à Light ? Oui, complètement, après tout, c'était moi qui avait fait le premier pas et mon geste infirme du passé avait aujourd'hui une ampleur qui faisait très mal, mais le cas de Lourdingue était spécial du fait qu'il y avait une autre chose qui aurait pu éviter de découler jusqu'à son meurtre : le choix de Light à avoir fait parti de la team plasma. Si elle n'avait eu aucune liaison avec eux, rien ne se serait passé, c'était aussi simple que cela ; pour le cas rocket c'était différent, mais après, je ne connaissais pas moi-même l'histoire entière, Light ne s'étant vraiment pas dévoilée sur ce sujet, ou même à son passé en général ; ouai, je connaissais presque rien d'elle au final, même après une année à s'être côtoyés et à avoir galéré ensemble. M'enfin, ce n'était pas ce qui m'importait le plus pour le moment ; Light n'était pas la seule à en avoir marre là.



Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  Mer 19 Oct - 20:20




Je regardais Akira. J'étais égoiste, mais lui aussi. Mes mots me blessaient autant que lui.

Qui t'as abandonné ? Steven pour être parti après qu'il ai récupéré ses esprits ? Moi pour essayer de me remettre du fait que j'ai tué quelqu'un ? Tu réalises qu'on n'était pas bien après ce qu'on à vécu ? Tu ne trouves pas ça normal qu'on ai eu envie de nous isoler ? j'veux bien croire que tu voulais nous aider, mais dans son cas comme le mien on voulait juste être seuls, ça n'a rien à voir avec un abandon ! Il me semble te l'avoir déjà dit, mais si je voulais le faire, je l'aurais fait depuis longtemps. Je ne me suis pas foutu dans la merde avec toi pour te lâcher dès que quelque chose ne va pas de mon côté okay ? Et je n'ai jamais dit que tu étais un problème, ce n'est pas toi qui a décidé de naître fille de rockets ou de te retrouvé confronter si souvent à ce lourdingue de plasma après qu'on se soit rencontré.


Il ne sait pas. Il ne sait rien de mon passé. A qui la faute? Comment vous voulez que je raconte ce que j'ai vécu à Akira ? Je ne veux pas voir ne serait-ce que l'ombre de la pitié dans ses yeux. Mais la, je voyais de l'énervement. La tension avait crevé le plafond. Je le fixais, d'autres reproches insensés et puérils sur les lèvres. Mais une main se posa sur mon épaule. Gaijin venait de se téléporter à moi, voyant qu'à se rythme, ça finirait en rupture qui font toujours mal des années plus tard. Je me dégageais de Gaijin qui fit signe à Luka de venir. Le petit peintre s'avança, fit un petit calin aux jambes d'Akira -il ne prend qu'à sa hauteur, et Luka était très petit pour son espèce- avant de venir vers moi, d'attraper ma main et de me tirer vers la maison. Au contact de la patte de Luka, le monde s'est arrêté pour moi. Et la colère me gagna. La colère contre moi. Mais quelle conne ! Une fois dans la maison, je gagnais ma chambre, claquant la porte.

Au jardin, Gaijin se tenait face à Akira avec un air désolé sur le visage.

Je suis désolé.. Lightning est tout le temps à fleur de peau en ce moment.. Ho ce n'est pas une excuse mais je crois que tous les deux, vous avez besoin d'air.


Il passa près d'Akira, une main sur son épaule, puis rentra. On était en break, voilà ce qu'il se passait. Le soir même, après m'être défoulée contre moi même sur un sac de frappe dans le dojo, je remontais peu avant l'heure du repas. Mes Pokémon discutaient tous par groupe, comme d'habitude. L'ambiance était simple, comme à son habitude. Mais moi, j'avais désormais un vide en moi. Alors que je sortais de la douche, mon père se présenta dans ma chambre. Sans un mot, il ouvrit ses bras ou je me réfugiais. Steven était plus grand que moi, c'était pratique. Ce fut les chutes du Niagara, je pleurais, les nerfs au bout du rouleur et le cœur aux bords des lèvres.

Chut... t'en fais pas Lightning, c'est seulement pour que vous retrouviez vos esprits...


Sa main caressait mes cheveux, et je compris alors ; je vivais mon premier chagrin d'amour.


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand tout s'enchaine [Light]  

Quand tout s'enchaine [Light]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Break-out : Quand tout vol en éclat... [Ouvert à tous les agents]
» [PV] Quand tout part en fumée. {Lyrad}
» [Jour 2] Quand tout ne se déroule pas comme prévu...
» Quand tout vas mal souvient toi que l'avion décolle contre le vent • Olympe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-