Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]

avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]  Sam 19 Nov - 18:28



A quelques jours de Johto, j'avais décidé de me détendre dans un bar. Mais cette fois, sans me bourrer, je tenais pas a ravoir une mauvaise surprise en allant me coucher. Et j'avais pour but de me changer les idées après ce mois intense. J'avais passé du temps avec Lightning, afin que l'on fasse connaissance. Mais je m'étais aussi très entrainé et j'avais libérer nombre de mes Pokemon. Et surtout, j'avais vu et revu cette vision de la Gardevoir du gardien de nuit pour y trouver tout les détails et convaincre Lightning de renoncer. Bien sur, j'avais échoué et je me retrouvais dans un bar a chercher du bon temps, même si je n'avais pas la tête a ça. Alors j'étais assis au bar a boire une bière, Alcatraz, Ezio et Azazel dans leurs balls. L'ambiance était la même a chaque fois dans ce bled : des joueurs de cartes jouaient bruyamment ou pas selon le jeu. Il y avait de la musique par un minuscule orchestre. Une petite ambiance pour un petit moral. Sans doute parce que j'allais passer plusieurs heures en mer en allant a Johto j'avais l'impression d'être dans une taverne ou chaque pirate et brigand dépense son magot volé aux plus riches. Mais on était plus dans l'univers de la mafia. Je ne prêtais pas vraiment attention aux quelques bousculades ni même a l'homme qui s'installa au bar près de moi. Je relançais ma choppe au barman

Remets m'en une l'ami


Il me servit et je posais l'argent sur le comptoir en récupérant ma boisson. Deux bières, pour mes aptitudes de buveurs, c'était rien. Juste de quoi mettre de côté mes problèmes, ce film d'avenir tournant dans mon esprit sans cesse a chaque fois que j'y songeais, les details m'assaillant a chaque fois.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]  Ven 2 Déc - 20:56




Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas
Ennui

La nuit était tombée depuis quelques heures déjà, pour me libérer d'une journée de travail qui n'était en soit, pas tout à fait terminée, je me retrouvais dans un bar pas très loin du QG en attendant que l'on ai à nouveau besoin de mon aide.

Un peu plus tôt dans la journée, j'avais exceptionnellement été amené à bosser avec l'équipe B, ordre du boss ; parait-il qu'ils étaient un peu en sous-nombre, du moins, ce n'était pas la première fois que j'entendais parler du fait qu'un persécuteur quelconque rejoigne temporairement cette équipe, aujourd'hui était mon tour apparemment et ce, jusqu'à ce que l'affaire sur laquelle j'avais été mis soit réglée. Un peu de changement ne faisait pas trop de mal, même si au premier abord je laissais bien voir que je n'en avais rien à foutre. J'en étais donc à attendre la fin d'un interrogatoire qui durerait une bonne partie de la nuit après que l'on se soit occupé de plusieurs arrestations de types soupçonnés de faire parti de la team rocket ; et comme je n'étais pas le seul à attendre que le temps passe, Hawk m'avait tiré hors de mon livre pour m'embarquer dans ce fameux bar ; même si cela me faisait un peu chier de me retrouver là, je n'avais pas résisté longtemps à sa demande étant donné que je me retrouverais seul au bout d'un moment.

Hawk me ressemblait un peu sur le point de vue "s'occuper en ville le soir quand il ne se passe rien", les soirées étaient, depuis quelques temps, devenues assez nombreuses pour que je saches les appréhender. Après une ou deux cuites bien senties prises en compagnie de l'autre persécuteur, je savais que j'allais me retrouver seul avec mon verre au bar et que j'allais devoir me tenir pour le surveiller ; c'était un fêtard qui pouvait être pire buveur que moi s'il le voulait. M'enfin, le contexte était un poil différent de la normale ; nous n'avions pas terminé notre journée, il fallait donc absolument limiter la consommation d'alcool sinon, nous risquions de nous faire sévèrement engueuler et je n'avais pas envie de me retrouver en cellule pour le reste de la nuit. Bon, ce n'est pas comme si j'avais très envie de boire ce soir, mais on n'était sûr de rien avec Hawk.

Ce début de soirée s'était donc déroulé sans accros, alternant une partie de billard et un temps indéterminé en compagnie de quelques filles autour d'une table ; l'ambiance n'était pas trop pourrie, mais pas des plus animées non plus, je m'ennuyais et j'avais la tête ailleurs, j'avais envie d'aller finir mon livre et pourquoi pas piquer un somme, mais non, je devais surveiller Hawk qui s'éclatait plutôt bien lui. Soupirant discrètement, j'avais fini par quitter la table pour me poser au bar ou une place était libre, je commandais une boisson au barman sans faire attention aux gens qui m'entouraient, mais c'est bien au moment ou j'allais boire que je me pris une grande claque dans le dos ; manquant légèrement de m'étouffer et de recracher mon verre dans le même temps, une voix s'adressa à moi d'un rire :

N'bois pas trop Eleven ! On retourne bosser après j'te rappelle !

Je toussais plusieurs fois avant de lancer un regard noir à Hawk qui rit encore une fois avant de commander à son tour et de repartir du bar d'un bon pas en direction de la table. C'était lui qui me disait ça alors qu'il n'en était plus à son premier verre... M'bref. Comme prévu, c'est à ce moment là que je me retrouvais seul avec mon verre que je n'avais plus envie de boire après cet incident, assis en tailleur sur un des tabourets. Dos au bar, je lançais quelques coups d'oeil peu animés de vie à droite et à gauche dans la salle, comme si je cherchais quelque chose avant de me rabattre sur l'observation intensive du contenu du verre que je tenais, j'voulais quitter ce bar.



Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]  Sam 14 Jan - 8:53

Le mec à coté de moi semblait être en plein taff, vu la remarque de son collègue. Je lui lançais un regard, il semblait complètement blasé. Sans doute pas plus que moi. Mais pas moins pour autant. Il semblait costaud, mais pas spécialement épais. J'étais persuadé d'avoir vu sa tete au moins une fois, mais ou ? Je sais juste que j'ai déjà rencontré ses traits, ceux de son pote aussi, mais je reconnais tellement de gens à cause de ma mémoire... Je cherchais mais rien ne me revenait. Autant j'y aurais prêté attention, j'aurais pu retrouver, autant là, je l'ignore. Peut être un simple habitant d'Edenia. Mais forcément, a force de fouiner dans ma mémoire, ce film d'enfer me revient. J'aimerais pourvoir ranger ma mémoire, histoire de trier ce que je veux voir ou pas. Et ce film irait au même endroit que le souvenir de ma vente, ou que de mon enfance de merde. Je finis mon verre et le posais plus fort que prévu sur le bar, mes jointures blanchissant dessus. Oui j'avais toujours la haine. J'avais quelque chose qui grondait au fond de mes tripes, quelques choses qui ne demandait qu'à sortir.

Je finis par souffler un coup, relachant totalement la pression de mes muscles... et manquant de tomber tellement ils étaient tendus en ce laps de temps. Je me redressais et me replaçais sur mon siège, l'air incognito. La musique commençait à m'etre insupportable, et ce sentiment de solitude aussi. La  Je reportais mon regard sur mon inconnu a coté de moi. Et la phrase m'échappa :

- Toi aussi t'as une vie de merde ? Et si j'te propose de t'en échapper un moment en allant sur la plage ?

_________________

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]  Dim 5 Fév - 14:41





Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas
Echappatoire

Ce bar était d'un ennui... C'était franchement démotivant ; d'un léger mouvement de main, je faisais tourner ma boisson dans mon verre, comme pour faire passer le temps, j'avais envie d'être loin d'ici ; rien ne me retenait vraiment de rester ici en fait, mais dans ce bar ou au QG, quelqu'un finirait bien par me faire chier à un moment ou un autre. Hawk l'avait déjà fait, mais si je retournais seul dans le bâtiment des forces de l'ordre, ça pouvait recommencer. Mon instinct me le disait, valait mieux que j'reste ici pour le moment, à surveiller du coin de l'oeil la consommation d'alcool de mon collègue ainsi que toutes les têtes présentes dans le bar. Ça faisait une occupation, même minime.

Toujours à attendre que quelque chose se passe, mon esprit se focalisa sur ce qu'il se passait à côté de moi, quelque chose ne semblait pas aller avec mon voisin ; le bruit du verre posé sur le bar ne laissait pas de place au doute, trop de force avait été mit dans cette action pour que tout aille bien ; je le regardais du coin de l'oeil une demi-seconde sans daigner bouger la tête et retournait à l'observation de la salle, en gardant cependant mon attention tournée vers le gars qui avait lâché son verre. Je pouvais sentir la tension dans ses muscles, ce type là, il laissait échapper une aura qui ne disait rien qui vaille ; aussi, instinctivement, je m'étais mis sur le qui-vive, je m'étais redressé sur mon tabouret et avait quitté ma position en tailleur pour laisser pendre une jambe dans le vide ; c'était fait de manière totalement naturelle, l'habitude d'agir ainsi, mais cette scène ne dura que quelques secondes à peine avant que le jeune ne souffle, sans chercher à être discret ; je repris une gorgée de ma boisson avant de lui lancer encore un coup d'oeil, toujours aussi rapide et discret. Il s'était lui aussi réinstallé dans son siège et moi, je continuais d'écouter et d'observer comme si de rien n'était ; mon regard se porta vers l'entrée du bar  alors que quelqu'un y entrait avant qu'une voix inconnue ne m'interpelle, juste à côté de moi.

Toi aussi t'as une vie de merde ? Et si j'te propose de t'en échapper un moment en allant sur la plage ?

J'avais vite tourné ma tête en sa direction, sans rien répondre ; ouai, ce gars bizarre s'était adressé à moi, il avait du remarquer que je m'emmerdais sérieusement, ce qui voulait dire aussi qu'il avait pris le temps à un moment ou à un autre de m'observer et je n'y avais pas vraiment porté attention. Je le fixais d'un regard plus que sérieux pendant quelques secondes avant de prendre mon verre et de le finir ; me décidant, je posais à mon tour mon verre sur le bar avant d'interpeller le barman et de désigner mon collègue du doigt pour dire que c'était lui qui payait mon verre, puis je retournais mon attention vers le jeune avant de lui faire un signe de la tête pour lui dire de me suivre, j'acceptais de sortir pour marcher à la plage. Dans le meilleur des cas, il ne s'agissait que de ça et je me faisais des idées, dans le pire des cas, c'était un piège et je pensais pouvoir m'en sortir s'il restait seul ; bien qu'il était plus grand que moi, il n'était pas forcément plus épais et puis je bouffais des entrainements quasiment tous les jours. Dans le cas ou c'était une catastrophe, j'avais quelques pokémons avec moi. Pas de quoi s'affoler donc.

Je sortais du bar en compagnie de cet inconnu et commençais à marcher silencieusement en direction de la plage avant de prendre la parole en premier, ce qui était rare :

Y'a un truc qui t'emmerdes ? Si c'est pas indiscret bien sûr.

Mon timbre de voix ne laissait pas vraiment savoir si je m'intéressais vraiment au gars ou pas ; j'avais plus posé la question pour combler le vide qui s'installait qu'autre chose en fait, Edenia était complètement silencieuse loin des bars. Continuant de marcher calmement, je fis sortir Akh de sa ball pour faire un peu de lumière ; de ce fait, je profitais de l'apparition du Lugulabre pour sortir une cigarette et l'allumer avec ses flammes avant d'en proposer une au brun qui m'accompagnait.



Azayim

_________________
.
#003366
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]  

Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vous pouvez me tuer l'ami... Mais ne m'insultez pas [pv Allan]
» Baelor Noirmarées ∞ Vous pouvez me tuer mon ami, mais ne m’insultez pas !
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» Vous n'avez pas les os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie ! - Edward Bird

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: LES ALENTOURS DE L'ÉCOLE :: La Plage-