Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Aazel, chien des enfers

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Aazel, chien des enfers  Jeu 16 Mar - 13:54




Aazel, chien des enfers
Premier contact

Le persécuteur face à moi demandait à son pokémon d'utiliser synthèse pendant que Galahad se relevait du lame-feuille qu'il n'avait pas réussit à esquiver. J'étais en plein combat d'entrainement face à un pokémon de la région d'Alola, une bestiole de type plante que je ne connaissais pas des masses et qui ne se laissait pas faire ; un Floramachin, le nom m'échappait toujours... Bref, notre position face à lui n'était pas top, même si cela pouvait être pire ; Galahad avait bien réussit à en parti le geler avec laser-glace, mais il avait dû encaisser pas mal de lame-feuille en retour. Un nouvel échange de coups eu lieu avant que l'on arrive à prendre le dessus, la mante religieuse sauta en arrière pour éviter une taillade de la part du Clamiral et sans attendre je lui demandais d'enchainer :

Ne lui laisse pas le temps d'agir ! Lance hydrocanon et enchaine avec plaie-croix !

Galahad s'exécuta le plus rapidement qu'il le pu, son hydrocanon qui gagnait toujours en puissance à chaque entrainement, toucha le pokémon adverse et il en fut de même pour l'attaque plaie-croix. Cela n'avait pas de quoi mettre fin au combat pour le moment alors l'échange de coup repris, le Clamiral évitant une tempête florale grâce à détection et lançant ensuite plusieurs lame-d'air pour contre-attaquer. Finalement, c'est une tierce personne qui stoppa cet échange qui durait depuis un bon moment ; Hawk.

Eh bien... Vous n'y allez pas de main morte. Désolé de vous interrompre ainsi, mais Eleven est demandé pour une mission.

Mon regard agacé par l'interruption du combat se transforma vite en sourcil légèrement haussé à cette entente, je ne tardais pas à suivre le persécuteur après avoir annoncé à l'autre qu'on reprendrait ce combat plus tard. Galahad sur les talons, je demandais à Hawk s'il savait sur quel type de missions je devais partir, histoire de gagner du temps dans la préparation :

Ta mission c'est ça, me répondit-il en me lançant une hyperball. Le boss compte sur toi pour t'occuper d'un pokémon compliqué, t'es un peu son dernier espoir en fait, les rangers n'ont pas réussit à le calmer et le gars à qui le boss a confié cette mission juste avant s'est vu envoyer à l'hôpital ce matin même pour multiples morsures et brûlures. Tu vas adorer, j'en suis sûr !

Je ne fis pas de commentaire, relevant sans problème l'ironie dans sa dernière phrase ; je fixais l'hyperball dans ma main avant de retourner mon regard sur le chemin devant moi, perdu dans mes pensées. Si les rangers n'avaient pas réussit à faire quelque chose de ce pokémon, je ne sais pas ce que j'allais réussir à pouvoir faire avec, mais bon, je ne remettais pas les paroles du boss en question, s'il me demandait ça, c'est que j'avais une chance d'y arriver, au pire, j'avais Galahad avec moi ; le Clamiral s'était certes battu juste avant, mais il pouvait toujours donner une bonne douche froide à ce pokémon compliqué si les choses dégénéraient.

Nous nous dirigions donc vers une autre salle d'entrainement, la ou l'animal avait été laissé après l'incident du matin ; en arrivant devant la porte, je pus voir que quelques personnes se tenaient là, dont le boss. Il avait une mine soucieuse et regardait à travers la vitre pour observer le pokémon qui marchait dans la pièce comme un lion en cage. Mon arrivée ne passa pas inaperçu puisque Hawk nous annonça à voix haute. Sans perdre de temps, je demandais d'un geste de la tête ce que je devais faire avant de regarder à travers la porte : le pokémon en question était un Démolosse.

Il alla se coller au fond de la pièce en me voyant entrer, à le voir ainsi, je pouvais dire sans problème qu'il était complètement stressé, ce qui le rendait inutilement agressif, bien qu'une certaine rage devait l'animer. En plus de ça, il était mal en point bien qu'il tenait encore fermement sur ses pattes. Je soupirais, je ne savais pas comment m'y prendre alors j'appliquais ce que je faisais toujours : j'allais droit au problème. M'avançant d'un pas assuré vers le Démolosse, celui-ci prit mon action pour une attaque et n'hésita pas à me sauter dessus, il réussit à me renverser et tenta d'atteindre ma gorge, mais mes mains atteignirent la sienne d'abord, je le retenais du mieux que je pouvais, remarquant qu'il avait beaucoup plus de force que ce que j'avais imaginé et me décidais de l'envoyer valser sur le côté d'un coup de pied dans le ventre. Je demandais d'un geste de la main à ceux qui étaient de l'autre côté de la porte de ne pas intervenir et me redressais rapidement, le chien revenant à l'assaut. Cela dû bien durer cinq minutes avant que je me décide de mettre fin à la chose ; je laissais à nouveau le chien me sauter dessus avant de le renverser, de bloquer sa gueule d'une main contre le sol et de planter mon couteau contre sa gorge. L'instant qui suivit se passa dans un grand le silence, le Démolosse s'était complètement immobilisé, le boss, Hawk et les autres personnes qui assistaient retenaient leur respiration pendant que certains avaient même fermé les yeux ou mis une main devant leur bouche en me voyant agir de la sorte. Mais n'allez pas croire que je venais sauvagement d'égorger ce pokémon, loin de là cette idée ; je fixais l'animal tout en reprenant ma respiration, il n'osait plus bouger, il tremblait même, signe que je venais de gagner ce combat, c'était moi le chef, le test était terminé.

Je passais une main entre ses cornes avant de retirer le couteau du sol et de détacher l'hyperball de ma ceinture pour le capturer ; je venais de remplir ma mission il semblerait. En espérant que je n'ai pas à nouveau recours à mon couteau dans le futur, parce que oui, il était question que l'animal reste avec moi à partir de maintenant. Une fois capturé, les flics ouvrirent la porte pour me rejoindre, Hawk m'aidant à me relever.

Ça va ? Rien de cassé ? Me demanda le boss pendant que le persécuteur aux tatouages inspectait la manche de mon pull couverte de trou avant de s'exclamer que je devais aller à l'infirmerie.

Ce n'est rien, juste une égratignure, il fallait bien que ça arrive. Dit-je alors que l'adrénaline redescendait, mon bras picotait par endroit, mais pour le moment la douleur était supportable tant que le Persécuteur ne manipulait pas mon bras n'importe comment.

Mec, tu pisses le sang !

Je roulais des yeux alors qu'il me montrait l'état de mon bras, bon... Il est vrai que je saignais beaucoup, je laissais échapper un léger soupir de mes lèvres pendant qu'il me tirait jusqu'à l'infirmerie du QG. Les soins durèrent un moment le temps que le sang s'arrête de couler ; une fois cela fait, Hawk me raccompagna jusqu'à l'entrée du bâtiment en silence, il ne m'adressa la parole que lorsque je m'apprêtais à en sortir :

Je ne me fais pas de soucis pour lui ; en vous regardant vous battre j'ai trouvé qu'il te ressemblait un peu. Il fit une pause avant de reprendre : T'as réussi à remonter la pente Eleven, t'arrivera à le sortir de là lui aussi.

J'espère que t'as raison... Répondis-je simplement en essayant de cacher le doute dans ma voix.

Il ne restait qu'à voir ce que le futur allait nous apporter à ce pokémon et moi...



Azayim

_________________
.
#003366

Aazel, chien des enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Poochy
» Un cerbère parmi tant d'autres [Lisanna]
» Le gentil toutou à son Papa!
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: LA VILLE : Edenia :: Centre Ville :: Force de l'Ordre :: Brigade Criminelle :: Les Persécuteurs :: Espace d'Entrainements-