Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]

InvitéInvité
MessageSujet: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Dim 4 Oct - 20:54



Dispute Sauvetage


2 jours s'étaient écoulés depuis les révélations d'Akira. J'étais rester au repos tout ce temps mais finalement, mon boss m'avait joint pour m'annoncer une nouvelle. Je m'étais rendu au travail avec Ruby et Del. J'entrais avec le code dans l'immense batiment noir et me dirigeais vers le bureau de mon chef. Je toquais une fois et entrais dans le bureau :

- Ah Zero ! Enfin sur pied. Bon, je m'étale pas des masses hein... Sache une chose, tu es monté en grade. Nous avons créer la Brigade Criminelle et je te nomme donc à son bord. Ah aussi, on m'a ramené cet oeuf, mais j'ai pas vraiment le temps. vu que tu es encore en repos, tu peux le gérer s'il te plait ?


Après cette tirade, je me retrouvais vite dehors avec l'oeuf dans mes bras. Il semblait assez récent. Je rentrais à la maison avec une insigne en plus et un futur locataire. En rentrant, je regardais mon téléphone, mais pas de message. Je déposais l'oeuf dans une couveuse et le laisser en sécurité. Puis Akiko vint m'embeter encore comme depuis deux jours :

- Tu sais, tu peux me le dire hein si tu aimes Akira ! Promis j'le dirais paaaaaaaas


Je lachais un soupire et partit dehors. Je pris mon cahier ou je notais les entrainements et regardais ou en était chacun, m'asseyant dans l'herbe. Devant moi, Nero et Dankoma s'exerçaient à l'esquive. Puis soudain :

- Tu compte te mentir encore longtemps ?


Je tournais la tête vers Zack. Le Luxray vint se placer près de moi avec un air compatissant. Je sentais gros ce qui allait venir. Mais comme toujours, j'allais nier. Car j'avais besoin de savoir. Que ce soit sur au fond de moi. Et si c'était à sens unique ?

- Je ne pense pas que te voiler la face t'aider à vraiment avancer. Et...
- Et si vous me lachiez avec Akira ?! J'veux dire, j'ai pas besoin de conseil pour gérer ma vie privée !


Je me levais et d'un pas rageux, me dirigeais à la maison pour ranger le cahier avant d'attraper mon sabre. Gaijin me signala qu'Akiko avait filé chez Akira, sans doute pour voir Xeiya. J'attrapais l'arme neuve et descendis au dojo, dans le sous sol de la maison. Je commençais à m'entrainer quand Shiro vint me voir.

- Vous pouvez pas me lacher ?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Lun 5 Oct - 13:14


Quand dispute devient sauvetage


PDV AKIRA :
Il fallait y avoir pensé, comment cela ne m’était-il pas venu à l’esprit plus tôt ? Deux jours étaient passés depuis que les braconniers nous ont attaqués et donc cela veut dire aussi qu’il y a deux jours, Light est venu dormir avec moi sous les yeux de deux pokémons complètements gaga du « couple » que l’on formait à savoir Xeiya et Alazia. Je ne cherche pas à revenir sur cela, à vrai dire le simple fait d’y penser me donne la migraine à cause du nombre interminable de questions que les deux pokémons m’ont posé par la suite. Ça s’était presque terminé en crise de nerf, heureusement que Phi avait été là pour calmer tout le monde.

La première journée, tout le monde fut donc dans son coin à bouder et râler pour la raison cité précédemment et la deuxième journée, alors que je dormais encore après une nuit de travail, c’est le facteur qui se décida de me déranger. Descendant les escaliers d’un pas lourd, j’ouvris la porte pour le voir me tendre un paquet, paquet que je pris en regardant directement la provenance : Kalos. L’adresse m’était bien connue puisqu’il s’agissait de celle de mes parents et une vague d’inquiétude me prit en devinant ce qu’ils avaient pu m’envoyer. Je plantais le facteur devant la porte avant de me diriger dans le salon et d’ouvrir le carton, comme je l’avais deviné, un œuf s’y trouvait, protégé dans sa petite protection de verre ; je me mis une claque mentale, il fallait vraiment que je leurs explique qu’on n’envoyait pas des œufs de pokémon par la poste. M’enfin, celui là ne semblait pas avoir souffert du voyage. Je finis par le poser dans la chambre ou se trouvait déjà l’œuf combat que j’étais allez chercher une semaine plus tôt au centre d’adoption et prit le bout de papier griffonné qui accompagnait le morceau de vie avant de le lire rapidement ; des nouvelles de tout le monde, Misaki qui allait bientôt avoir son premier pokémon, Keitaro qui voyageait toujours et qui se trouvait en ce moment même à Johto et la nature de l’œuf : un de type ténèbre. Mes parents s’étaient par contre bien réservé le droit de ne pas me dire de quel pokémon il s’agissait, ce sera donc une surprise comme pour l’autre.

Remontant dans ma chambre pour finir de dormir, je vis qu’Akiko était arrivé et bavardait joyeusement avec Xeiya, je ne cherchais pas à savoir de quoi il en retournait et continua mon chemin en direction de mon lit.

PDV EXT.SHIRO :
Le spectre était songeur depuis quelques temps, une atmosphère lourde pesait dans la maison, au début ce n’était pas grand-chose, personne ne sembla le remarquer mais au fil du temps, l’air se chargeait de plus en plus d’électricité ; surtout depuis que le sujet qui occupait toute la maisonnée tournait autour de la relation de Light et d’Akira. Shiro avait été un peu surpris au début et n’avais pas été très sur du sens des paroles d’Akiko, il avait écouté silencieux, toutes les discussions des différents pokémons qui parlaient de ça, il avait observé la dresseuse, son comportement, ses réactions et il avait finit par se rendre à l’évidence, il y avait bien quelque chose. Pas mal de choses s’étaient passées ses derniers temps, rendant encore plus facilement l’atmosphère explosive, Shiro n’avait pas participé à ses évènements, mais il avait été là dans l’ombre, il avait sacrifié une partie de ses balades nocturnes pour rester aux côtés de Light, invisible, pendant qu’elle se réveillait en criant à cause de ses cauchemars, il l’avait hypnotisé parfois pour lui permettre de dormir un peu mieux même si ce n’était pas des plus efficaces mais aujourd’hui, il voulait mettre la main à la pâte, il voulait réellement avoir l’avis personnel de Light, il voulait l’entendre dire la vérité et ne pas esquiver le sujet en niant, mais il avait mal choisi sa journée.

Akiko avait commencé alors que Light venait de recevoir un œuf de son boss, la ranger avait ignoré la type ténèbre et était parti prendre des notes sur l’entrainement qui avait lieu dehors, ce fut au tour de Zack d’ajouter son grain de sel et cela suffit à ce qu’elle explose. Light fila dans le sous-sol et Shiro l’avait suivi, à présent hésitant de lui poser l’ultime question.

Vous pouvez pas me lâcher ?

Abattant son sabre contre une cible, Light lança un regard noir vers le spectre, si elle espérait pouvoir le faire partir c’était raté, car le Spectrum avait bien l’intention de rester et d’avoir ce qu’il voulait :

Là, là.., je n’ai encore rien dit.

Shiro lança un regard soucieux en direction de Light, une nouvelle fois, elle allait s’épuiser à fond pour se changer les idées. Ce n’était pas bon pour elle, elle le savait bien mais que voulez-vous, la miss est têtue, aussi Shiro essaya d’aborder la chose de manière douce, espérant ne pas énerver encore plus la dresseuse :

Ta technique est plus belle à voir quand tu es calme… Tu sais, ce n’est pas en t’énervant à leur moindre questions et en détruisant des mannequins que tu auras une réponse Lightning.

La demoiselle niait, mais le spectre savait qu’elle cherchait une réponse au fond d’elle et ça le sidérait de la voir se torturer l’esprit au lieu d’aller demander à l’autre concerné de l’histoire si oui ou non il ressentait la même chose pour elle. Cela lui laissa penser que si Light ne lui disait rien, il pourrait aller demander à Akira, après tout il savait comment faire cracher le morceau au jeune homme.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Lun 5 Oct - 19:25



Dispute Sauvetage


Shiro affronta mon regard noir tandis que je frappais une cible. Le spectrum me fixa une seconde avant de tenter quelque chose.

Ta technique est plus belle à voir quand tu es calme… Tu sais, ce n’est pas en t’énervant à leur moindre questions et en détruisant des mannequins que tu auras une réponse Lightning.


Je me reportais à mon entrainement le temps qu'il parle mais ses derniers mots me firent freiner. Je lachais un soupir, passa mon sabre sur mon épaule et regardant le spectre. Clairement, il voulait me faire cracher le morceau mais il n'aurait jamais rien de moi. La colère sourde au fond de mes tripes devint peu a peu cette stratégie meutrière qui faisait de moi ce limier pour le crime. Je posais doucement mon regard sur le spectre avant de répondre :

- Ecoute moi bien. Je ne suis pas amoureuse d'Akira. C'est.. banale le sentimental. J'ai déjà donné assez de ce coté là.


Je me remis à l'entrainement mais Shiro ne me lachais pas. Clairement, il voulais percer l'abcès hors ici, l'abcès était la disparition de Raven. Mon sabre se coinça alors dans la cible, me faisant lacher un profond soupir. Au fond, je n'avais peur que de deux chose : qu'Akira ne rende pas mes sentiments a son égard, ou alors qu'il disparaisse comme le précédent garçon dont j'étais tombée amoureuse. J'avais retenu la leçon, j'ai clairement le coeur fragile donc j'évite les idylles. Je n'avais pas envie de revivre encore ce sentiment de trahison de la première fois. Finalement, ne supportant plus le regard de Shiro, je me tournais vers lui avant de lui balancer d'un ton froid :

- Je sais qu'Akira est très différent des autres mais ce n'est pas une raison. Pour moi, tout ça c'est de l'histoire ancienne, je jette et j'enchaine. Maintenant, qu'on laisse tranquille avec cette histoire.


Sous la rage, je retirais d'un coup mon sabre de la cible et le rangea dans son fourreau. Je montais alors au salon, attrapais ma guitare et allait m'enfermer dans ma chambre. Clairement, je passais le reste de l'après midi à jouer. Mais finalement, une tempête se déclara durant la fin de l'après midi. Je me rendis au salon, posais ma guitare et vérifier que mes Pokémons soient rentrés ou alors à l'abri. L'orage grondait par moment et je m'aperçus vite qu'Akiko n'était pas là.

- Del, ou est Akiko ?!


Le dragon venait d'arriver et se séchait. Il me regarda avant de me rappeler que la Farfuret avait filé chez Akira et qu'elle devait y etre en sécurité. Par précaution, j'attrapais mon Pokématos et composais le numéro du garçon. Les sonneries se firent longues tandis que je priais pour qu'il décroche. Finalement, sa voix me répondit.

- Akira ? Akiko est chez toi ? Vu la tempête je préfèrerais qu'elle reste avec toi jusqu'à ce que ça se calme. Ca ne t'embete pas ?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Mar 6 Oct - 16:08


Quand dispute deviens sauvetage


PDV EXT.SHIRO :
Shiro ne détourna pas son regard de la dresseuse une seule seconde, il savait que Light allait encore nier, à vrai dire, il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle lui donne une réponse positive mais il écoutait :

Ecoute-moi bien. Je ne suis pas amoureuse d'Akira. C'est... Banale le sentimental. J'ai déjà donné assez de ce coté là. Je sais qu'Akira est très différent des autres mais ce n'est pas une raison. Pour moi, tout ça c'est de l'histoire ancienne, je jette et j'enchaine. Maintenant, qu'on laisse tranquille avec cette histoire.

Light quitta la pièce après avoir salement amoché une cible avec son sabre, quand elle passa à côté du spectre, ce dernier lui donna son impression globale sur la situation toujours en la suivant du regard :

C’est bien la première que je ne te vois pas essayer de te battre pour quelque chose qui pourrait t’être profitable dans le futur…

Une porte qui se claque fut la seule réponse du spectre qui remonta à l’étage en traversant le plafond, il vit Light grimper à l’étage avec sa guitare et une nouvelle fois une porte claqua et Shiro ne put s’empêcher de pousser un soupir exaspéré à cause du comportement de l’humaine. D’un roulement d’yeux vers Zack, il fit comprendre au félin que la demoiselle n’abandonnait toujours pas et qu’elle était bien trop sur les nerfs pour pouvoir parler de quoi que ce soit avec elle.

Il ne lui restait plus qu’à aller voir Akira, le spectre savait qu’il pouvait avoir une conversation calme avec lui à moins qu’un de ses pokémons ne se décide d’intervenir. Dans aucuns des deux cas Shiro voulait user de ses attaques pour avoir le fin mot de l’histoire bien qu’un coup d’attaque psy pouvait régler le problème. Le Spectrum fini par sortir de la maison pour aller réfléchir à tout ça en paix, il irait voir Akira dans la soirée pour lui parler.

PDV AKIRA :
La journée était longue, ayant passé une partie de l’après midi à me tourner les pouces et regarder Acht courir à travers la maison sans but précis, j’avais décidé de partir faire un tour en ville, bon ils annonçaient une tempête mais pour le moment il ne se passait rien donc je me permis de faire un rapide tour du quartier avant de rentrer et de me prendre l’Evoli dans les jambes. J’eu un soupir en le voyant relever la tête vers moi et de le voir remarquer ma présence, l’expression foncer tête baissée prenait tout son sens avec lui tellement il ne regardait jamais ou il allait à courir partout.

Je le pris dans mes bras histoire qu’il arrête de faire le fou avant de remarquer que Phi se tenait devant une des fenêtres de la véranda et observait le ciel, je n’avais pas besoin de plus pour savoir que la tempête serait bientôt là, je ramenais donc Aleph dans sa ball et fit vérifiais que tout le monde soit bien à l’intérieur de la maison avant qu’un écho de la part de tous mes pokémons ne me rappelle que Xeiya n’était toujours pas rentré. A vrai dire, elle n’était déjà plus là quand je me suis réveillé en tout début d’après midi ; en temps normal, je ne me serais pas fait de soucis, je savais qu’elle rentrerait mais avec la tempête qui approchait, j’eu un doute. Alazia eu la gentillesse de me dire qu’elle avait vu partir l’Hélédelle et Akiko en direction de la forêt et sans perdre une minute de plus, j’embarquais Gilgamesh, Phi et Acht avec moi pour aller les chercher.

La pluie ne tarda pas à commencer à tomber, rejoignant la forêt le plus vite possible, nous nous y engageâmes avant de commencer nos recherches, j’espérais que Xeiya et Akiko aient été intelligentes et étaient retournées à la maison, ou au pire qu’elles s’étaient trouvé un endroit pour s’abriter le temps que la tempête passe ; déjà le vent commençait lui aussi à se lever et la pluie à se faire plus forte, masquant les bruits qui nous entouraient. Heureusement, le vieux spectre avaient encore une bonne ouïe et je pu ainsi décrocher mon téléphone et prendre l’appel que je n’avais pas entendu :

Allo ?

Akira ? Akiko est chez toi ? Vu la tempête je préfèrerais qu'elle reste avec toi jusqu'à ce que ça se calme. Ca ne t'embête pas ?

… Comment dire, si la Farfuret était restée à la maison, non ça ne m’aurait pas posé de problèmes mais malheureusement ce n’était pas le cas.

… Akiko était à la maison ce matin mais elle est partie entre temps avec Xeiya et elles ne sont pas revenues depuis. Apparemment elles sont dans la forêt je suis déjà en train de les cherc…. Allo ? ….

Un petit bip sonore me fit comprendre que la communication venait d’être coupée, il ne manquait plus que ça… Bon au moins Light était prévenue et si elle voulait ramener Akiko avec elle, elle savait ou chercher. Pour ma part, je repris mon chemin à travers les arbres en espérant trouver rapidement un signe d’un des deux pokémons.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Mar 6 Oct - 19:32



Akiko Xeiya


La réponse d'Akira me fit passer en transe.


Akiko était à la maison ce matin mais elle est partie entre temps avec Xeiya et elles ne sont pas revenues depuis. Apparemment elles sont dans la forêt je suis déjà en train de les cherc…. Allo ? ….


Je me vêtis de mon manteau d'agent, attrapa une de mes corde de secourisme et me ruais dehors. Del me barra le passage, voulant m'accompagner. Je serrais les dents, lui demandant de me laisser passer, que tous le monde devrait rester ici. Je devais ramener Akiko au plus vite, je n'avais aucune autre solution. Finalement, cédant sous un ordre strict et sec, le Jungko concéda de me laisser passer. Je m'élancer dans la foret quand la pluie commença à tomber. Un hennissement me parvint et j'aperçus Ruby qui me suivait de près. le galopa arriva à ma hauteur et me permit de monter tandis qu'il restait au galop. Je ne dis rien pour Ruby, je le connaissait bien.

Le Galopa évitait les obstacles malgré la pluie, le vent et le tonnerre. La visibilité était médiocre. Le son était réduit au souffle du vent. Le Galopa accèléré encore tandis que j'aperçut une lueur qui courrait. Je stoppais Ruby, analysant avant de reconnaitre Phi. Je lançais Ruby vers le groupe et de m'arrêter devant Akira, a quelques metres. Je lui tendis la main

- J'veux pas etre chiante mais avec Ruby on ira plus vite. Autant qu'on se sépare vu que tu as des Pokémon avec toi


Il en fut ainsi ; Akira monta derrière moi sur le galopa. Bien que ce dernier tapa du pied, il ne fit rien de plus ; Ruby ne supportait pas vraiment d'avoir un autre cavalier que moi. Phi, Gigalmesh et Acht se dirigèrent dans une autre direction et le cheval de feu se lança a nouveau dans sa course, vers la montagne tandis que l'autre groupe se chargeait du lac. Le Galopa ne perdait rien de son rythme et je reussis quand même a signaler à Akira :

- Ca sent le coup fourré à la montagne, alors tiens toi bien, ça va secouer pas mal


Je donnais un léger coup de talon au Pokémon feu qui accéléra d'avantage en utilisant Hate. Arrivés au pied de la montagne, je balayais la zone du regard. Nous étions trempés mais qu'importe. Ruby souffla un coup, tête en bas avant de redresser la tête, les oreilles tendues vers l'avant. Immédiatement, il s'élança vers une cote rocheuse. Ruby était agile, nous nous entrainions souvent pour tenir le coup dans ce type de cas. Je rappelais à Akira de bien s'accrocher et laissai l'instinct de Ruby me guider. Finalement, après une mode dizaine de minutes a grimper la paroi rocheuse malgré la boue et malgré les éboulements intempestifs, nous arrivons face à une toute petite corniche. Malgré le vent, Ruby pousse un hennissement et des cri parviennent de l'autre coté, sans doute d'une caverne qui a due se retrouver bouchée. Je bondis du Galopa et regardai de l'autre coté. J'étais septique et finalement me résolut : Ruby ne pourrais pas passer et hors de question que je passe prendre un aussi gros risque à Akira. Je me tournais vers lui :

- Elles doivent être de l'autre coté de ce bout de corniche. Ruby pourra jamais passer alors j'y vais.


Je détachais ma corde de ma ceinture et l'attachais au cou du cheval de feu avant de commencer à me l'attacher autour de la taille. J'avais l'habitude de se type d'exercice, j'étais formée pour ce genre de mission. Je lançais un regard a Akira, lui montrant qu'on échangerais pas les roles mais que j'aurais besoin qu'il garde la corde tendue tout le long



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Mer 7 Oct - 17:46


Descente en enfer


La pluie, la pluie, la pluie et toujours la pluie, je ne voyais rien d’autre que de la pluie autour de moi et pas un signe d’Akiko ou de Xeiya. Pour nous aider à y voir plus clair, Phi utilisait Flash, on ne pouvait pas faire mieux pour y voir plus clair de toute manière, même une attaque Zénith ne fonctionnerai pas face au vent et à la pluie qui tombait. Quelques minutes s’étaient passés et j’étais déjà trempé jusqu’aux os, un vrai déluge. Nous continuions d’avancer en direction de la montagne quand je vis que quelqu’un s’approchais de nous. Je levais la tête en direction du cavalier avant de voir Light me tendre la main et me dire :

J'veux pas être chiante mais avec Ruby on ira plus vite. Autant qu'on se sépare vu que tu as des Pokémon avec toi.

J’acquiesçai avant de monter sur le dos de Ruby, rapidement je disais à mes trois pokémons de rentrer à la maison s’ils ne trouvaient rien et après ça, l’étalon de feu parti en direction de la montagne. Cette course ne dura pas bien longtemps avant que Ruby ne commence à monter sur la paroi de la montagne, dix petites minutes de galère passèrent à éviter de perdre l’équilibre, à éviter de rester coincer dans la boue et à éviter les pierres qui se décrochaient de la paroi sous la force du vent.

Nous finîmes donc par arriver à une petite corniche, je descendis du Galopa avant de m’avancer prudemment au bord, observant le terrain ; il ne semblait vraiment pas praticable pour de l’escalade, les rochers étaient plutôt lisses par endroit et les quelques prises possibles étaient éloignés les unes des autres. On pouvait aussi voir qu’un précédent éboulement avait bloqué l’entrée d’une caverne. Me tournant vers Light, je la vis finir de s’attacher une corde autour de la taille et m’en tendre un bout, le passage étant dangereux pour Ruby et possédant une chance incroyable en montagne, Light était donc la plus désignée pour y aller ; c’était aussi son métier et était entrainée à ce genre de d’exercice. Je la laissais donc commencer à descendre après l’avoir prévenue que la paroi était glissante et peu praticable, je gardais donc la corde tendu malgré la pluie et le vent qui ne m’aidait pas dans ma tâche et surement, j’aidais Light à descendre en bas de la corniche.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Mer 7 Oct - 22:56



Escalade risquée


Je me laissais glisser peu à peu le long de la paroi malgré le vent. Je descendais doucement jusqu'à la cavité. Je pris un appui stable et commença a retirer des pierres. Je m'écorchais un peu les doigts mais peu importe, un a un je dégageais les caillous les plus petits jusqu'a sentir une force de l'autre coté. Akiko dégagea un des cailloux et me permettre de dégager le passage. Je fis grimper Akiko tandis que l'oiseau décolla immédiatement pour rejoindre son dresseur.

Je soufflais et tirait un coup sur la corde. Je penais soin de grimper doucement, malgré la pluie battante qui masquait bien ma vue, l'orage grondant à mes oreilles. Je montais avec précaution, prise par prise. Mais soudain, mon pied céda ; la pierre venait de craquer et me fit perdre une prise. Je glissais, mes doigts abimés n'ayant la force de me retenir. Mais Ruby me retenait, Akira aussi. Je soufflais, collée à la paroie, Akiko s'accrochant dans mon dos. Je repris doucement la montée, prenant soin de ne pas glisser. Mais le frottement de la corde sur la paroi fit briser la roche qui, sous l'érosion, s'éffondra.. mais j'étais en dessous. L'éboulement fonçait sur moi mais d'un bond, je parvins à m'écarter sur le coté, attrapant Akiko qui avait manqué de tomber. J'étais en mauvaise posture : de profil a la paroi, ne me retenant que par une seule main. Je retirais ma capuche et plaçais la farfuret à l'intérieur. Doucement, je repris l'ascenssion sous le tonnerre et les éclairs.

Après quelques chose qui me sembla interminable, j'atteignis le bord de la paroi, hissait dessus et m'éloigna immédiatement du bord, sur la terre ferme. Je fis descendre Akiko et me relevais, essoufflée. La Farfuret et sa camarade nous regardaient avec des airs coupables. Mais sur le coup je m'en foutais un peu. Mon coeur tapait pleine puissance dans ma poitrine tandis que je récupérais mon souffle. J'avais eut une chance de dingue avec cet éboulement, et mes doigts étaient en sang.. mais j'étais en vie. Et apparemment, j'atais pas la seule a avoir eut peur. je sentis les bras d'Akira se serrer autour de moi et je me laissais aller contre lui. Cette étreinte dura deux petites secondes, peut etre trois. Puis je me détachais doucement du gardien. Nous avions récupéré nos deux fugueuses et ce ne serait pas sans conséquences. Je donnais à Akiko un regard sévère et elle s'assit sur Ruby, juste derrière l'encolure du galopa.

- Allez viens, on rentre


Je fis un sourire à Akira avant de remonter sur Ruby avec Akira, qui garda Xeiya avec lui. Ruby nous ramena vite chez Akira, chez qui j'allais pour la première fois. Cependant, nous étions tous trempés...



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Jeu 8 Oct - 18:39


Au sec


La descente de Light se passa sans problèmes mais dura pas mal de temps, si Ruby se contentait de garder les quatre sabots plantés dans le sol et de ne pas se faire embarquer dans le trou s’il arrivait un problème, je devais m’occuper de tenir cette corde sans qu’elle ne me glisse entre les mains et avec toute la pluie qui tombait, ce n’était pas facile. Finalement après de longues minutes d’attente dans une position peu confortable en ayant les muscles tendus, Xeiya finit par apparaître au dessus de la corniche et un petit coup dans la corde m’indiqua que Light recommençais sa grimpette.

L’opération recommença donc mais en sens inverse, tout commença plutôt bien, je continuais de garder cette fichue corde trempée tendue et après ce qui sembla être trente seconde de galère, un coup vers le bas me fit faire un pas en avant ; je repris de bons appuis le plus rapidement possible et retirait la corde en arrière pour faire remonter Light. A ce rythme on allait passer la nuit ici… La remonte recommença jusqu’à ce qu’un nouveau rocher s’arrache de la paroi au niveau de la corde, j’eu le temps de tirer ladite corde sur le côté tout en espérant que Light ne se prenne rien mais en sentant que le poids sur la corde ne changeait pas, je me remis à tirer la corde pour faire remonter la ranger avec Ruby. Dès que Light apparu au bord de la corniche, je la tirais et la laissais s’éloigner le plus possible dans un dernier effort. Elle laissa descendre Akiko de sa capuche et se releva avec un peu de mal, je la pris rapidement dans mes bras le temps qu’elle reprenne ses esprits et nous rentrâmes sur Edenia à nouveau le plus rapidement possible.

Ruby nous mena jusque chez moi, je descendis donc le premier de l’étalon avant de tous les dépêcher de rentrer dans la maison. J’ouvris la porte et entra avant d’esquiver une pile de serviettes lancés par une Phi qui devait se tenir derrière la porte depuis plusieurs minutes déjà. J’en attrapais une au passage avant de partir au fond de la maison pour laisser Ruby entrer dans la véranda, une grande bourrasque s’engouffra dans la pièce quand le Galopa entra et je ne tardais pas à refermer la baie vitrée pour ne pas inonder la maison à cause de la pluie. Quand je retournais dans le salon, je pouvais voir que Gilgamesh aidait Light à enlever son manteau et Phi s’empressa de lui lancer une des nombreuses serviettes que personne n’avait rattrapé en entrant et de faire de même avec Akiko. Acht était encore emmitouflé dans une serviette près d’un radiateur et je pouvais voir la queue enflammée de Khajana dépasser de sous une armoire. Taizeen et Alazia étaient manquants mais surement pas loin. Je me lançais alors dans la montée de l’escalier pour rejoindre ma chambre quelques instants, en haut des marches, je m’arrêtais une seconde avant de m’adresser à Light d’une voix forte pour qu’elle m’entende :

Fait comme chez toi, je te ramène de quoi te changer.

Je m’engageais dans le couloir puis dans ma chambre, prit quelques vêtements dans l’armoire et fit le trajet inverse. Light n’avais pas changé de place depuis qu’on était arrivés, j'haussais un sourcil en sa direction avant de m’approcher d’elle, d’attraper son bras et de la tirer en direction de la salle de bain. C’est alors à ce moment là que je vis dans quel état étaient ses mains, écorchés et en sang. Je la poussais dans la pièce avant de lui mettre les habits dans les bras et d’échanger une rapide parole :

Je m’occuperais de tes mains après que t’ai pris une douche.

Je quittais ensuite la pièce après avoir refermé la porte pour retourner dans le salon et m’occuper de tous ceux qui avaient dût affronter la pluie en cette fin de journée.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Jeu 8 Oct - 22:04



Timidité inconnue


Akira nous fit rentrer, permettant à Ruby de se placer sous la véranda. J'étais assez timide de rentrer chez lui ; je n'allais jamais les autres. En même temps, je ne fréquentais pas beaucoup de monde. Pas grand monde d'humains surtout. J'observai la pièce après avoir esquivé une serviette lancée par Phi. J'observais la maison : a ma droite se trouvait la cuisine, non loin se trouvait un escalier. Je fis un pas en avant tandis qu'Akiko restait près de moi. Le salon était immense.. Akira disparut à l'étage et je l'entendis a peine me dire de faire comme chez moi.. Sauf que je ne suis PAS chez moi. Akiko me regarda une seconde tandis que je ne bronchais pas d'un pouce, observant tout. Bien sure, je pris soin de me sécher avec une des serviettes lancée par Phi, que j'avais chopé au vol.

Mais brusquement, Akira m'attrapa le bras et m'entraina de force à la salle de bain, tandis qu'Akiko s'accrocha à mon épaule au dernier moment. Le gardien me donna une petite pile de vêtement et sortis de la salle de bain en disant :

Je m’occuperais de tes mains après que t’ai pris une douche.


J'étais perplexe. Akiko me regarda, perdue autant que moi puis s'assit sur le lavabo. Finalement, je décidais d'obéir. Je retirais mon T shirt comme je pus avec l'aide d'Akiko a cause de mes mains, ainsi que mon short. Je me glissais sous la douche et retirait les saleté, rinçant mes cheveux au passage. Je repensais à la journée, notamment ma dispute avec Shiro et Zack quant à Akira. Et me voici coincé chez lui. Je passais mon visage sous l'eau avant de passer mes mains dessus. Finalement, je soupirais, éteignant l'eau avant d'essorer mes cheveux le plus possible. Je sortis de la douche et Akiko me tendis la serviette. je me séchais vite avant d'enfiler le T shirt donné par Akira. Il m'était trop grand mais qu'importe. Cependant, malgré le fait qu'il m'avait laissé un short à lui, donc forcément plus long qu'un short de meuf, je préfèrais garder mon short, qui était quand même fait pour résister a l'eau ou ce type de mission. Bien qu'un peu mouillé, il sècherait en peu de temps. J'enfilais mon short et sortit de la salle de bain après avoir étendu la serviette.

Timide, je descendis au salon. Acht passa en courant devant moi tandis que la Farfuret sauta pour l'esquiver. Je rejoignis Akira qui était à la cuisine, en train de boire un café. Juste avant, je rejoignis mon galopa, s'assurant qu'il ne manquait de rien. Mais Akira semblait avoir fait le nécessaire pour l'étalon. En m'approchant du jeune homme je fis d'une voix timide :

- La salle de bain est libre, tu devrais prendre une douche ca fais du bien


Je lui fit un petit sourire tandis qu'Akiko lançait des regards lourds de sens.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Ven 9 Oct - 22:37


Panne de courant


Après m’être occupé d’un peu tout le monde j’allais dans la cuisine, je vis que c’était la que se cachaient Alazia et Taizeen qui fouillaient tiroirs et frigo, regardant l’heure, je vis qu’en effet il était temps de manger. Je bu rapidement un café avant que Light ne revienne en étant accompagnée d’Akiko. Elle me proposa à mon tour d’aller prendre une douche, chose que j’irais faire mais avant, j’avais dit que je m’occuperais de ses mains. Alazia se téléporta sur le bar pour saluer joyeusement Light et au même moment, Gilgamesh arrivait avec des bandes et du désinfectant, le Dimoclès restait fidèle à lui-même, toujours là quand on avait besoin de lui. Je laissais Alazia soigner Light dans le salon en utilisant Vibra-soin et j’en profitais pour sortir rapidement quelques plats pour préparer quelque chose à manger. Commençant à m’affairer en cuisine, je du rapidement laisser Phi prendre la relève quand Alazia me dit qu’elle avait fini avec la ranger.

Passant de la cuisine au salon en une demi-seconde, je voyais pour la première fois la tenue totale de la ranger, soit un de mes T-shirts et son short de ranger ; comment dire… C’était bizarre de la voir porter un de mes vêtements, c’était un peu comme si on était en couple et le côté robe de chambre que mon T-shirt trop long pour elle faisait n’arrangeait en rien cette pensée, surtout que pour le coup, même si l’habit était trop grand pour Light, il restait plutôt court en soi. Je m’approchais d’elle et dans un silence inconfortable, je bandais rapidement ses mains avant de quitter la pièce en lui disant que j’allais me doucher sans lui lancer un regard.

Après dix minutes, je ressortis de la salle de bain propre et les idées claires, je retournais donc dans le salon pour voir que Light semblait faire doucement le tour de la maison du regard, Alazia expliquait juste à la ranger ou se trouvaient les différentes pièces de la maison, n’habitant pas un labyrinthe, je comprenais la non envie de la type psy de vouloir faire la visite complète en visitant chaque pièce. Je les laissais donc faire et retournais dans la cuisine finir de préparer le repas, quelques minutes plus tard, tout le monde s’installait à table pour manger dans le calme.

La tempête n’a vraiment pas l’air de se calmer.

Simple remarque parmi les remarques les plus banales du monde, j’eu un regard vers la véranda, il faisait nuit noire et on ne voyait rien mais on pouvait très bien entendre la pluie tomber et le vent souffler dehors ; les Rangers risquaient d’avoir du taf dans les jours à venir avec les dégâts qu’il y aurait. Je pris une nouvelle bouchée de viande quand d’un coup, toutes les lumières de la maison s’éteignirent sans se rallumer par la suite ; il y eu quelques secondes de silence avant que je ne me décide à me lever :

Je vais chercher des bougies…

Nous n’étions pas dans le noir complet, Ruby et Khajana faisaient un peu de lumière avec les flammes qu’ils produisaient mais ce n’était clairement pas assez pour réussir à finir le repas. J’abaissais les interrupteurs au passage pour me rendre jusqu’à une armoire pour chercher quelques bougies pendant que Phi fit briller le bout de sa queue pour faire plus de lumière. Je disposais les quelques bâtonnets de cire sur la table et sur quelques meubles avoisinants pour éclairer la pièce un maximum et les allumait avec un feu-follet fait par Alazia. Après le baiser au lac et le café d’Edenia, voilà qu’on se retrouvait à faire un pseudo diner aux chandelles sous une tempête…




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Sam 10 Oct - 22:04



Bataille Mousseuse


Le dimoclès apporta le necessaire de soin tandis qu'Alazia vient me saluer. La Tarsal m'entaine ensuite au salon et me laisse m'assesoir sur le canapé en demandant mes mains. Elle commença a utiliser Vibra Soin et la douleur s'estompa. Je laissais la tarsal poursuivre avant qu'elle ne passe le relais à Akira ; le soin des Pokémon ne faisait pas autant de miracle sur un humain. Akira sortit vite de la cuisine mais en m'apercevant, eut un moment d'hésitation. Un lueur d'imcompréhension traversa mon regard mais il finit par s'occuper des blessures. J'avais beau avoir l'habitude, les blessures aux mains étaient toujours les plus douloureuses.

Mais quand il eut finit, il partit a la douche sans même un regard, comme s'il m'évitait. Je le regardait partir, perplexe. Akiko sauta sur mes genoux, aussi perdue que moi, tandis que la type fée me présenta chaque pièce. Akira redescendit finalement de la douche et alla préparer à manger. Etrangement, je cessais d'écouter Alazia et observait Akira. Sa réaction tout à l'heure m'eut fait une sorte de boule au ventre. Je réalise alors que les deux femelles m'observent attentivement. Qu'est ce qu'il me prend la ? Je secouais la tête au moment ou Akira annonça qu'on passait à table. Avec Akiko, nous attendions que tous les autres s'installent avant de s'asseoir. Sur la véranda, Ruby avait finalement choisit de s'allonger, les pattes repliées sous lui, observant la tempête, les oreilles en avant. Il me faudra le féliciter de sa sympathie de tout à l'heure. J'entendis a peine la remarque d'Akira, mais j'hochais cependant la tête. Puis le repas se passa dans le calme jusqu'à ce que les plombs sautent. J'allais appeler Zack, comme d'habitude, mais le son resta dans ma gorge : Zack n'était pas avec moi.

Je vais chercher des bougies…


Malgré la lumière produite par les types feu, nous n'y voyons pas beaucoup. Akiko y voyait parfaitement, je le savais, mais pour moi, c'était autre chose. Akira disposa les bougies avant de se rasseoir mais l'ambiance s'était légèrement tendue. Nous débarrassons tous les deux tandis que les autres Pokémon vont a leurs occupations. A la cuisine, j'aide Akira a faire la vaisselle vu que le courant est mort, on doit tout faire à la patte. Alazia nous amène les bougies pour nous permettre d'y voir clair. Je lavais les assiettes tandis qu'Akira les essuyais.

Au bout d'un moment, mon nez se mit a me gratter, mais en me grattant je me mis de la mousse sur le nez. Akira me regarda a ce moment là. il sourit doucement avant de me signalais que j'avais un truc sur le nez. Et bêtement... bah je touche mon nez avec les mains pleines de mousse.
Le Gardien de nuit commence a rire et, louchant, je réalisais qu'il se foutait de moi. Je pris un air faussement vexé avant de lui en mettre aussi sur le nez et d'en rire à mon tour. Autant dire que nous sommes partis en bataille comme de vrais gamins.
On avait de la mousse de partout, et finalement, Akira me tient les bras avant de me mettre de la mousse partout sur la figure en évitant les yeux bien sur. On était morts de rire, certes, jusqu'au moment ou Phi se pointa avec une tête plutot sévère qui nous arrêta immédiatement. Deux enfants qui vont se faire punir, voila de quoi nous avions l'air a présent.





Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Dim 11 Oct - 17:08


Enfermés dans le noir


Après avoir fini le repas, il était temps d’aller faire la vaisselle, eh oui qui dit panne de courant dit zéro machines fonctionnelles et donc il fallait tout nettoyer à la main. Light commença donc à nettoyer les assiettes et je m’occupais de les essuyer et de les ranger. Dans le noir, ce n’est pas pratique, heureusement qu’on avait un minimum de lumière avec les bougies posées un peu partout. Tandis que j’essuyais une énième assiette, mon regard se tourna vers Light qui se grattait le nez, je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire en voyant qu’elle s’était mise un peu de mousse sur son nez :

T’as un truc sur le nez.

Reprenant mon action tout en gardant un œil sur la Ranger, je vis qu’elle reproduisit son geste, toujours en aillant de la mousse sur les mains. Je commençais alors à retenir un rire sous l’incompréhension de Light qui remarqua alors bien vite le pourquoi du comment ; prenant un air légèrement vexé, elle ne perdit pas une seconde pour m’attaquer par surprise en me mettant de la mousse sur le visage. Je vous laisse imaginer la suite, une bataille de mousse commença dans la cuisine entre nous deux, la bouteille de produit vaisselle perdit rapidement de son contenu tandis qu’on se lançais la mousse tout en évitant de glisser sur le sol trempé de la cuisine. Néanmoins, je finis par réussir à attraper les mains de Light et à finir de lui faire une magnifique barbe de père noël avant que Phi ne débarque dans la cuisine à cause du raffut que l’on faisait. La Pharamp nous lança un regard noir et constata les dégâts pendant quelques secondes, de la mousse partout, absolument partout, sur les murs, sur les plats, sur le sol, sur nous… Bien que l’on se soit arrêté de rire en voyant la tête sévère du pokémon lumière, je ne restais pas longtemps sérieux ; lui lançant un regard faussement désolé je gardais un grand sourire sur mon visage tout en lui disant qu’on allait tout nettoyer, Phi poussa un soupir exaspéré en m’entendant et quitta la cuisine, ne voulant plus s’occuper de nous.

Lançant un regard à Light et à sa barbe mousseuse, j’eu à nouveau un rire en lui disant ça lui allait bien. Je contemplais alors les dégâts que l’on avait fait en nous battant et me pinçais les lèvres en voyant qu’on allait mettre du temps à tout nettoyer. M’apprêtant donc à sortir de la cuisine pour aller chercher de quoi nettoyer cette mer de mousse, je vis qu’un nouvel individu venait de faire son entrée dans la pièce, Acht. Mes yeux s’ouvrir d’horreur en réalisant qu’il allait faire une connerie mais trop tard, l’Evoli, trop heureux de voir de la mousse partout eu une soudaine envie lui aussi de s’amuser dedans, et il commença à courir dans notre direction, et il glissa sur une flaque d’eau, et ne contrôlant plus ses petites pattes il glissa jusqu’à Light qui se le prit dans les jambes et qui perdit l’équilibre. J’eu le temps d’attraper la Ranger mais elle glissa elle aussi et bascula dans ma direction, et je perdis l’équilibre, et me retrouvait les fesses au sol avec Light au-dessus de moi.

Je pris une ou deux secondes pour me remettre de cette chute du genre domino et demandait à Light si tout allait bien, question stupide étant donné que c’était moi qui m’étais pris le sol ; un rapide regard vers Acht m’indiqua que lui allait très bien vu qu’il se roulait joyeusement dans de la mousse. Light finit par se relever et ainsi, nous quittions notre position compromettante. Aucuns commentaires ne se fit par la suite, nous rangions et nettoyions rapidement la pièce avant de nous dire qu’il fallait que l’on aille à nouveau prendre une douche vu que nous étions pleins de mousse et trempés, encore.

Une nouvelle fois, nous nous dirigions vers la salle de bain, Light entra la première, j’entrais rapidement pour prendre une serviette pour aller prendre une douche à l’étage mais Akiko ne semblait pas vraiment d’accord avec le fait que je sorte de la pièce, elle me poussa pour que je reste à l’intérieur et Alazia s’occupa de fermer la porte avec ses pouvoirs psy. Je forçais la poignée sans pouvoir l’ouvrir et remarquais que de la glace prenait toute la serrure ; elles venaient de nous enfermer tous les deux dans la petite pièce.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Dim 11 Oct - 19:18



Ambiguité Douteuse


Malgré le regard noir de Phi, Akira se pencha vers moi me disant que la mousse comme ça, ça m'allait bien. Je lui soufflais donc de la mousse au museau avant de réaliser l'ampleur de la catastrophe : il y avait de la mousse partout. Je fis comme je peux pour me débarrasser de ma barbe moussante.

Mais je n'avais pas prévu Acht qui fonça vers nous comme un taré avant de foncer dans mes pattes. Je basculais mais quand Akira me rattrapa, il bascula en arrière, résultat : la mousse qui vole et deux jeunes dans une positions on ne peut plus compromettante. Il y eut un temps de latence pendant lequel nos deux regards étaient vissés ensemble. Je me redressais ensuite, génée. Nous nous mimes au rangement et je récupérais ma montre après avoir tout nettoyer; mon téléphone était intégrer a ce pokématos remonté au format montre. Pratique mais je l'ignorais encore a quel point.

Finalement, une nouvelle douche s'imposait... Nous allions a la salle de bain et Akira prit une serviette avant de sortir. Mais Akiko le poussa a l'interieur. En voyant le coup de la Farfuret je m'empressais de me ruer sur la porte, en vain : Alazia et ses pouvoirs psy valaient bien plus que mes séances d'entrainement quotidienne. Nous étions dans le noir, dans une petite salle de bains. J'suis la seule qui pense que ça fait beaucoup ? Je lachais un soupire avant d'allumer ma montre : le Pokématos produit une faible lumière, mais c'était mieux que rien. Bon Akiko avait gelé la serrure, aussi, on était coincés le temps que Phi trouve une solution. Oui je me doutais que Phi viendrait nous libérer pour nous dire qu'on était pas doués. J'accrochais ma montre en hauteur de façon a mieux y voir.

A ce moment, je recu de l'eau sur la joue. Je me tournais vers Akira qui, malgré le peu de lumière, pensais que je ne le verrais pas. Je croisais les bras et me raclais la gorge quand il prétexta que c'était parce qu'il me restait de la mousse. Je m'appretais a lui rendre la pareil avec l'eau de la douche et allait actionner le robinet tandis qu'il se tenait a coté de la douche. Mais le bougre m'avait anticipé et ce fut une douche froide que je pris en pleine truffe : il te nait la pomme de douche au dessus de ma tete. Il éclata de rire et j'attrapais le jet avant de lui retournais l'eau en pleine poire. Voila, s'il état encore un peu sec il n'en était plus rien. Il m'attrapa d'un coup, me balança sur son épaule tandis que je me débattais comme un diable avant qu'il ne me mette dans la baignoire pour mieux me foutre de l'eau partout, étant mort de rire. Quand il coupa l'eau, je lui en crachais à la figure. Bientot, le noir fut total mais les coups de flotte fusaient de partout.

Au bout d'un tems, je me trouvais adossée au mur, coincé par un Akira armé d'une pomme de douche. A ma gauche, le bord de la douche, à ma droite, son bras et face a moi, lui. Et quand j'vous dis que ça faisais trop... On était tellement trempés que je sentais le t-shirt d'Akira me coller à la peau. Au sens propre quoi. Je sentais son souffle juste devant moi et brusquement, la lumière s'alluma : on avait du appuyer sur l'interrupteur sans faire attention. Et la, je pus constater que si la salle de ban n'était pas trop trop tempée (on avait surtout batailler dans la douche ou la baignoire) nous étions dans un cas critique. Nos deux t-shirts collaient a fond a notre peau et je pus voir chaque muscle du torse d'Akira sans problème. Nos corps n'étaient pas si espacés que ça, environ 10 centimètres.. On était essouflés par nos jeux de gamins et nous soufflions comme pas permis. Ce qui rendait d'ailleurs la chose plutot bizarre en soit...

- Bon j'ai réussi a vous libérer et.. Euh on m'explique ?


Phi venait de dégeler la serrure et rentra en trombe dans la salle de bain. Elle nous observa ce qui me fit lacher le regard d'Akira. Le jeune homme, tout aussi léger, se décala loin de moi avant d'aller se sécher, sans bruit. Il me tendis une serviette et je me séchais a fond. Je n'osais plus regarder Akira, la situation précédente étant quand meme des plus ambigue


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Dim 11 Oct - 23:29


Perdu


Une nouvelle bataille eu lieu entre moi et Light, mais cette fois ci, nous étions tous les deux enfermés dans la salle de bain et dans le noir complet, oh la montre de la Ranger faisait bien un peu de lumière mais elle finit par se remettre en veille bien rapidement ; je lançais l’offensive en arrosant Light au visage, elle tomba facilement dans le piège en allumant le robinet de la douche et se prit toute l’eau car je tenais le pommeau de douche. Rapidement, cela chavira en bataille entre la douche et la baignoire et celui qui serait le plus trempée de nous deux, le point positif c’est que ça nous permettait de nous débarrasser de toute la mousse du précédent combat.

Je n’eus aucun mal à envoyer Light faire un tour dans la baignoire, ainsi coincé, il m’était plus facile de l’arroser avec l’eau froide. Cela ne l’empêcha pas cependant de me cracher de l’eau dès que je fermais le robinet. Et si je parlais d’un point positif plus haut, il y avait aussi un point négatif à cette bataille ; on se marrait bien ouai mais l’atmosphère n’était pas vraiment enfantine comme elle l’était lors de la bataille de mousse dans la cuisine, c’était plus… Adulte, je commençais un peu à m’y perdre, on pourrait presque aller plus loin ; continuant de nous battre joyeusement, Light fini par se retrouver coincée entre la douche et moi-même. Proche, nous étions à quoi, quelques centimètres l’un de l’autre ? Nos vêtements collaient à nos corps et nos respirations étaient saccadées, je m’en fichais un peu en fait, mon regard était rivé sur Light, mon cerveau tournait à fond et penser quelque chose de cohérent n’étais pas ma priorité. Je sentais que je commençais à me laisser aller, après tout j’étais un peu perdu quand à la relation que j’entretenais avec Light ; amitié, amour, les frontières étaient flous et en ce moment même, elles l’étaient encore plus.

La lumière se ralluma d’un coup. Proche, nous nous regardions quelques secondes avant de détailler rapidement les dégâts que l’on s’était causés, trempées à nouveau de la tête aux pieds mais cette fois ci, nos habits épousaient vraiment nos corps, marquant nos muscles et nos formes ainsi que nos esprits. On se détailla quoi ? Deux secondes ? Avant qu’un bruit de porte ne se fasse entendre, je me décollais de Light tandis que Phi entrait dans la pièce, elle avait réussit à faire fondre la glace qu’Akiko avait crée autour de la serrure et de la poignée et elle nous demanda qu’est ce que l’on foutait. Silence, je me décollais complètement de Light et attrapais une serviette avant de commencer à me sécher, Light faisant de même. M’essuyant les cheveux, j’eu un moment d’absence ou je reprenais une nouvelle fois mes esprits. Il fallait que je me calme.

Ce n’est rien Phi… On a juste fait une bataille d’eau.

Oui, juste. Qui sais ce qu’on aurait pu faire d’autre par la suite, qui sait ce que J’aurais pu faire d’autre… Je quittais la pièce en demandant à Light de me suivre, Phi nous regarda monter à l’étage un peu sans comprendre et retourna à ses occupations. Pour ma part, je laissais Light devant ma chambre après lui avoir dit :

J’te laisse ma chambre pour cette nuit… Aehm… Pense à changer de T-shirt, tu risques d’attraper froid.

Tout en parlant, je la regardais de bas en haut, déjà que la tenue qu’elle portait était courte, le fais qu’elle soit en plus trempée ne l’aidait pas. Je pris des affaires pour moi et alla dans la chambre d’amis pas encore préparée. Fermant la porte, je restais collé contre cette dernière avant de prendre mon visage entre mes mains ; quel est le pire ? Réaliser que j’allais faire la plus grosse connerie de ma vie ou réaliser que grâce à ça Light ne me laissais pas indifférent ? … Je fini par me changer avant de prendre une couverture posée sur le bureau de la chambre et de m’emmitoufler dedans, je glissais contre le mur avant de me plonger dans mes pensées. J’avais l’impression de devenir fou.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Lun 12 Oct - 18:55



Rêve et Révélations


Akira finit par me demander de la suivre à l'étage. J'étais perplexe au vue de son ton mais finalement, j'acceptais de le suivre sans un mot. Il se dirigea vers sa chambre avant de me dire calmement :

J’te laisse ma chambre pour cette nuit… Aehm… Pense à changer de T-shirt, tu risques d’attraper froid.


C'est vrai que meme si mes cheveux étaient quasi-secs, le t-shirt ne l'étais pas. Akira prit quelques trucs puis sortis. Je le regardais une seconde s'enfermer dans la chambre d'amis avant d'aller dans la sienne et de changer de t-shirt. Celui ci était un peu plus court. Je m'assis sur le lit, perdue dans mes pensées. Ou en étais-je ? Je repensais par flash a la soirée, d'abord la bataille de mousse, puis la salle de bains.. Ce dernier moment avait remuer quelque chose en moi. Je repensais au regard d'Akira sur moi. A mon regard passant sur son torse puis dans ses yeux ambrés. Un frisson remonta mon échine a cette pensée mais je préférais passer outre ; comme je l'ai dit a Shiro, je ne voulais plus revivre des sentiments enfouis que j'avais mis du temps a oublier.

Je fermais les yeux une seconde, passant ma main dans mes cheveux et soufflant un coup. Je me sentis mieux. Je devais tout oublier, ne pas me laisser atteindre. Après tout... un Persécuteur n'avait pas a ressentir quoi que ce soit.. Quelle excuse de merde ! Impossible pour moi de dormir malgré la fatigue, aussi je marchais en rond, le lion dans sa cage était de retour. Je m'en voulais sans savoir pourquoi.. Je menais un combat entre raison et sentiments. Finalement, la fatigue gagna...

Mais mon sommeil n'était pas de tout repos : j'étais en ville, dans les ruelles d'Edenia, seule. Je savais ce que je cherchais, aussi j'attendais, cachée dans un coin de ruelle. J'attendais, l'Excuteur en mode paaralysie était ma seule source lumineuse. Je soufflais un coup puis une ombre passa a la vitesse du vent. Je me lançais a sa suite et finalement, le criminel se retrouva acculé. Je tirais, visant droit sur lui... Mais finalement, il devint Akira et le choc électrique l'atteint de plein fouet. Réalisant ma faute, j'hurlais son nom avant de me ruer vers lui :

- Akira ! Ca va ? Réponds moi s'teuplait ! Reste avec moi ! T'as pas le droit de me laisser


Dans mon rêve un coup de tonnerre, puis la pluie.. Simple écho de la réalité. Mais j'ignorais aussi que les larmes de cette scène tragique ainsi que mes dires étaient bien réels...


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Mer 14 Oct - 19:18


Nuit blanche


Assis au sol, bras entourant mes jambes, tête baissée et appuyée sur mes genoux, je laissais les évènements de la journée repasser en boucle dans ma tête. J’étais perdu, comme souvent en ce moment, tout ce mélangeait dans ma tête, c’était un peu comme la tempête qui faisait rage à l’extérieur, ouai, c’était le bordel ; tellement que j’eu rapidement une migraine. Grimaçant un peu, je relevais la tête pour me masser les tempes et jeter un coup d’œil à l’extérieur, le vent ne faiblissait pas et la pluie continuait de s’écraser au sol dans un bruit sourd continuel. Je me levais et m’approchais de la fenêtre, la lune peinait à éclairer l’extérieur, on n’y voyait pas grand-chose. Je poussais un soupir tout en continuant de fixer un point invisible à l’extérieur, le vide finit par se faire dans ma tête ; il ne fallait pas que je me pose trop de questions sous peine de recommencer à me torturer l’esprit.

Malheureusement, j’eu vite fait de commencer à m’ennuyer ferme et observer la tempête dans le noir complet n’était pas très efficace pour m’occuper l’esprit. Quelle heure était-il ? 01h04. Je n’avais pas envie de dormir malgré ce qu’il s’était passé aujourd’hui, chercher Xeiya et Akiko avait été pénible mais pas assez crevant ; peut-être que le fait que je devais travailler cette nuit jouait aussi, mais avec la tempête et la balade catastrophe des deux pokémons, je n’avais pas pu me permettre d’aller à l’Académie faire mon job. Je restais cinq minutes de plus devant la fenêtre avant de quitter la chambre et de redescendre dans le salon, mis à part la pluie et le vent à l’extérieur, il n’y avait pas un bruit. Tout le monde était parti dormir sauf moi qui me tenait debout au milieu de la pièce à écouter le silence, quoique… un bruit métallique me fit comprendre que Gilgamesh était encore debout lui aussi, surement en train de surveiller les petits ou de me surveiller moi ; je ne cherchais pas plus à savoir ce que le Dimoclès faisait et parti dans la cuisine me faire un café, pas la meilleure chose à boire quand on doit dormir certes mais je n’avais rien d’autre à faire.

2h27. Je refermais un livre avant de me demander ce que je pouvais faire de nouveau, j’avais lu à peine une trentaine de page ; cette nuit était longue. Je quittais ma place assise non loin de Ruby sans un bruit et allait reposer le livre dans la bibliothèque, mon regard dériva sur les différentes étagères et je fini par tomber sur les différentes balls de mes pokémons et sur celle d’Aleph un peu à l’écart ; dès que le soleil sera levé il me faudra le faire sortir de là. J’attrapais toutes les balls sauf celle du serpent de mer et prit un tissu, l’instant nettoyage eu lieu toujours dans le silence, il me prit bien 20 petites minutes et après les avoir reposés à leur place je me décidais enfin à essayer d’aller dormir. Je n’avais clairement pas envie d’y aller mais il fallait bien que je me repose. Je remontais alors à l’étage pour la je ne sais combientième fois de la nuit et alors que je m’apprêtais à rentrer dans la chambre d’amis, j’entendis Light crier mon prénom.

Ni une, ni deux, je fis marche arrière et ouvrit la porte de ma chambre d’un coup en prononçant le nom de la Ranger mais seul des sanglots me répondirent dans l’obscurité, je m’approchais alors du lit pour voir que Light délirait en dormant ; elle s’agrippait à la couverture tout en disant des choses incompréhensibles, j’entendais mon prénom et des « me laisse pas toute seule », des larmes coulaient sur ses joues mais elle dormait. Accroupis au bord du lit, je n’hésitais pas à attraper une de ses mains et à la serrer doucement tout en essayant de la calmer :

Light, calme toi. Tout va bien…

La ranger s’agrippa à ma main avant de commencer à se détendre et de finir par arrêter de délirer, de ma main libre, je lui caressais les cheveux tout en évitant de la réveiller ; je me décidais de rester avec elle, on n’était pas sur d’une nouvelle crise et puis elle était tellement accrochée à mon bras que je ne pouvais pas partir sans la réveiller. Le reste de la nuit passa donc en silence ou Light dormit calmement tandis que moi j’étais resté éveillé assis au sol à lui servir de peluche. La tempête finit par se calmer d’ailleurs, et peu après le soleil commença à se lever, c’est à peu près à ce moment là que je finis par quitter la chambre pour aller me faire un nouveau café, préparer le petit déjeuné et attendre que tout le monde se réveille. Mais d’abord, je partis sortir Aleph de sa rapideball, maintenant que la tempête était loin, le Léviator pouvait retourner à l’eau.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  Ven 16 Oct - 18:46



Fin ?


Dans mon songe, le paysage changea quand Akira me prit la main en me rassura ; la ruelle, la pluie se dissipèrent jusqu'à disparaître. Je sentais une brise dans mes cheveux mais le flou caractéristique des rêves me rattrapa vite.

Le reste de la nuit se passa calmement pour mon cas tandis qu'inconsciemment je tenais la main d'Akira, presque comme si ma vie en dépendait. C'est d'ailleurs son départ qui me fit bouger avant d'être réveillée par le soleil naissant. Je le vis quitter la pièce malgré mon esprit en buée. Je regardais dehors, le soleil se levait peu à peu. Je me redressais sur un coude, passant mon autre main dans mes cheveux, mes pensées dirigées vers la soirée dernière. Finalement, je décidais de me lever, me rendant à la salle de bain, troquant le T-shirt d'Akira contre le mien qui avait finalement séché. Je descendit ensuite ou une grande partie de l'équipe d'Akira etait à table. Ruby broutait de l'herbe derrière la maison du jeune homme. J'avais envoyé un message à Del pour lui signaler que j'allais bien.

Akira finit par passer la porte et je compris qu'il venait de relâcher Aleph, enfermé depuis la veille. Je lui fis un sourire avant de prendre un rapide petit déjeuner. Je m'aperçois alors qu'Akira semblait épuisé.

- Tu devrais dormir cette après midi, même ce matin, tu es exténué

Je lui souris. Plus tard dans la matinée, peu après avoir mangé, je reçu un coup de téléphone de mon chef, me demandant aller patrouiller afin de voir où on en était des dégâts de la tempête. Ruby er Akiko m'attendaient déjà dans la rue tandis que je remerciais Akira de son accueil nocturne. Je lui fis un bisou sur la joue avant de monter sur la Galopa et de regagner ma maison et d'organiser les patrouilles ; nous avions du travail.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]  

Quand dispute devient sauvetage [pv Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand le plan du métro devient superflu ...
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Sauvetage in-extremis et fouille en duo [Paul Nyllis][Terminé]
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-