Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]

avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Lun 19 Oct - 4:41

Première leçon


Ouvert aux élèves




Un cours ouvert à tous... Pas la meilleur idée pour un premier cours pratique, surtout quand le professeur était quelqu'un de mal à l'aise devant public. Le département avait jugé qu'en tant que nouvel enseignant, il devait faire ses preuves et ils avaient décidé que d'ouvrir son cours à tous le temps d'une séance était le meilleur moyen de le faire connaître auprès des élèves. Après tout, l'ancien professeur de stratégie était aussi l'ancien directeur de l'école, ce cours avait donc une très bonne réputation et on serait curieux de voir si celui qui le donnait maintenant serait à la hauteur de la tâche qui l'attendait. Celui-ci n'avait, il était vrai, aucune expérience d'enseignement et n'avait été engager que sur recommandation d'un ancien professeur, sans avoir jamais eut de formation pour la profession et cela ne mettait pas beaucoup l'administration en confiance, mais il était la seule personne disponible pour reprendre le poste rapidement, ils n'avaient donc pas réellement eu le choix.

Mickey regarda l'horloge qui était fixer au mur pour la 14ième fois déjà. Midi trente-quatre. Le cours commença à treize heure et quart, donc plus de 40 minutes avant le début de la fin pour lui. Cela faisait maintenant un peu plus de 30 minutes qu'il faisait les cents pas dans la salle d'entraînement à attendre les élèves qui ne viendrait peut-être jamais. Au départ, il s'était dit qu'il arriverait seulement 15 minutes d'avance, pour ne pas avoir le temps de stresser, mais il avait mal réglé son réveil et il était plutôt arriver 1 heure et 15 minutes à l'avance. L'enseignant portait ses shorts de sport et un vieux T-shirt, soit sa tenu de sport, comme il avait indiqué aux élèves de porter la leur. Adonis le Tygnon était assis dans un coin de la pièce et observait son dresseur se ronger les ongles tout en marchant. Pour la 4ième fois déjà, il s'arrêta devant son pokémon et prit la parole.

-Et si ils ne m'aiment pas? Si les gens n'apprécient pas mon cours? Qu'est-ce qui va se passé alors? Tu crois qu'ils vont me renvoyer? Merde, j'ai pas envie de me faire renvoyer moi!

Sans attendre de réponse du Tygnon qui poussa un soupir de découragement, le boxer se remit à marcher de long en large en jetant des regards nerveux à l'horloge. Après un moment à répéter la même routine, un cloche sonna, faisant sursauté Mickey qui regarda l'horloge. Treize heure. Quinze minute avant l'enfer. L'ex-champion, habituellement si calme, lança un regard paniquer à son Tygnon qui était en train de se lever et qui lui pointa la porte d'un signe du gant en laissant échapper un "Tyg", comme pour l'encourager. Le professeur regarda vers l'entré de la pièce et aperçu des élèves qui commençait à entrer dans la salle, sans doute pour le cours. Il tenta du mieux qu'il pouvait de se calmer et les salua d'un geste de la main.

-B- Bonjour! Je- Je suis le professeur Ri- Richards! In- Installez vous, on va co- commencer bientôt!

Bon, ça n'avait pas été trop pénible... Il regarda l'horloge une nouvelle fois. 13h04. 11 minutes...

avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Lun 19 Oct - 11:37

C'était la pause repas.

Morland avait décidé qu'elle ne mangerait pas, parce qu'elle n'avait pas envie de manger, mais aussi parce qu'elle ne ressentait pas le besoin de manger, mais surtout parce qu'elle n'avait pas envie de manger.
L'adolescente s'était installée sur son lit, et croquait négligemment une barre chocolatée histoire d'avoir sa dose de nutriments. Assez faible physiquement, elle avait besoin de maintenir son organisme en forme à grands coups de sucre.

Les bras avant posés sur la couverture, la tête sur ses poignets, elle observait le truc qui lui servait de Pokémon déambuler un peu partout. Morland se disait, peut-être bien que je fais des études dans la recherche, mais il faudrait que mon partenaire apprenne à se défendre : ce n'est qu'un bébé, mais c'est sûrement pas une loque comme moi qui arrivera à le sauver en cas de danger.
Oui, certes. Le problème, c'est que son truc ne connaissant que Ecras'Face en tant qu'attaque offensive, Morland voyait mal le petit Mélo écraser de toute les forces de ses petites pattes un énorme Tyranocif.

La scène était même plutôt comique.

Plongée dans ses pensées, l'originaire de Sinnoh ne vit pas le temps défiler. Elle réfléchissait à l'avenir de son Pokémon, qu'elle avait tout compte fait embarqué sans réfléchir. En fait, à bien y penser, elle ne connaissait même pas la petite créature, mis à part ses observations et ses petites expériences. Le Mélo ne semblait pas se plaindre de sa situation, et tant mieux, d'ailleurs, mais Morland désirait vraiment passer un peu plus de temps avec lui. D'autant plus qu'elle trouvait la bestiole assez attachante.

Soudain, l'esprit de l'adolescente entra en ébullition, lorsque son regard rencontra les aiguilles de son horloge, qui pointaient vers 13h04. Il n'y avait pas un cours, à 13h15, par hasard ?
Agenda, agenda, montre-toi. Les mains fines de la chercheuse feuilletèrent les pages du carnet, à la recherche de l'emploi du temps. Ah, si tiens, ça alors un cours, quelle surprise. Un cours de, voyons-voir, stratégie ? Intéressant. Pour être sincère, la jeune fille ne voyait pas trop ce qu'elle allait faire là-bas, avec son pauvre Mélo tout petit et inexpérimenté. Et son propriétaire encore plus frêle et faible que le minuscule Pokémon même. Elle redoutait un peu le cours, à vrai dire.

Remarquant la note ajoutée au crayon de bois qui stipulait que l'apport d'une tenue de sport était fortement conseillé, voire obligatoire, Morland se mit à fouiller ses placards à la hâte. Elle jeta en vrac sur son lit un jogging noir plutôt classique et un débardeur gris un peu échancré. Enfilant tout ça et des baskets, la chercheuse prit le truc dans ses bras, qui poussa un petit cri de surprise, et se rua dans le couloir avec son sac à dos de cours à moitié ouvert.

Ce fut exactement une minute avant le début du cours, à 13h14, que l'adolescente arriva dans la salle. Bien évidemment, presque tout le monde était là.

Elle était un peu essoufflée, mais n'osait pas le montrer. Sa gorge était glacée et brûlante à la fois, alors qu'elle respirait ; ses yeux froids se posèrent sur le professeur. Il n'était pas très grand, ne semblait pas très massif, mais semblait posséder une musculature très développée. Il n'avait pas vraiment l'air très à l'aise, mais Morland ne lui en tint pas rigueur. Elle pouvait comprendre son trac. Heureusement pour lui, l'adolescente ne comptait pas poser de problèmes, allait même tenter de s'effacer le plus possible.

Parce que bon, Morland en tenue de sport, c'est un peu un comble.
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Lun 19 Oct - 22:18

Cours.
Un mot simple, très courant dans le langage de la plupart des étudiants. Un mot que Léo entendait avant d’arriver à Gakuen, dont il connaissait la définition basique, mais dont il ignorait totalement le fond. Il n’avait en effet pas eu l’occasion d’avoir droit à un enseignement dans une salle de classe, supporté par un professeur qualifié. C’était sa mère adoptive qui s’était occupée de son éducation.
Il s’agissait donc là d’une expérience nouvelle pour lui. Mais il ne s’inquiétait pas trop, les autres ont eu ça durant toute leur enfance et ne s’en portent pas mal.

Il se saisit de ce bout de papier appelé emploi du temps, sur lequel il pouvait retrouver l’horaire de chacun de ses cours. 13h15, stratégie et entraînement, par… M. Richards ? Super, ça donnait un peu plus envie à Léo de participer à un cours dont il connaissait le professeur. Apparemment, il fallait venir avec une tenue de sport. Le jeune garçon regarda bêtement les vêtements qu’il portait, et en vint rapidement à la conclusion qu’elle était adaptée. Des baskets, pantacourt, manches courtes. Quelque chose de plutôt léger dans l’ensemble, rien pour le gêner lors d’un effort physique donc. S’il pouvait économiser de l’argent, autant qu’il le fasse. Les Pokémon des élèves semblaient y être invités -logique vu le cours dont il s’agit-, il prit donc avec lui les Balls respectives de Kelvin et Gamma et se rendit au lieu indiqué pour ce cours : la salle d’entraînement.

Il arriva dans cette grande salle. Si grande, mais pourtant si vide. Un grand rectangle plat et quasiment sans obstacle, où on pouvait donc se déplacer très librement. D’après l’horloge il était 13h08. Il était arrivé avec un peu d’avance, mais il y avait déjà des élèves. Il reconnut rapidement le professeur qui semblait plutôt mal à l’aise. Pourquoi serait-il mal à l’aise ? Il n’était pas un habitué non plus ? C’est vrai que pour le coup, être un enseignant pour la première fois doit être plus difficile qu’être un élève, il fallait sûrement bien s’y préparer. Léo le salua avec un sourire pour essayer de le réconforter un peu. Il était impatient de voir comment il allait enseigner sa matière. Il rejoignit ensuite les autres élèves.

_________________

color=#0033FF
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Mar 20 Oct - 19:18








Première leçon



Je peut l'avouer, j'ai RIEN foutu de ma matinée. J'avais pas eu cours et donc comme à mon habitude je me baladais. Mais cette fois je restais à l'intérieur de l'académie, car j'avais cours l'aprem, et je voulais fermement participer au cours de stratégie à 13h15, parce que le prof qui le fait est Mickey Richards. J'avais rencontré son prof lors de son "retour" à Gakuen et ça avait été comment dire ... mouvementé, et trop long à expliquer !

J'avais donc mis une tenue de sport simple : débardeur, short, baskets. Je préférais ma tenue habituelle mais tant pis, le cours oblige ! Il est 12h30, je part manger. Je prend mon temps, pas besoin de me presser, j'allais même surement arriver en avance. Après un repas léger, je décide de partir à la salle d'entrainement, le lieu du cours. J'y arrive à 13h05, 10 minutes en avance, ça passe. D'autres élèves étaient déjà a l'intérieur, d'autres entraient comme moi.

Je cherche donc probablement la seule tête familière de ce cours : le prof. J'eut juste à balayer la salle de la tête pour le trouver, lui et son Tygnon. D'ailleurs en parlant de lui il s'exprime aux élèves :

" B- Bonjour! Je- Je suis le professeur Ri- Richards! In- Installez vous, on va co- commencer bientôt! "

Oula, il semble pas bien, trop stressé. Je décide donc d'aller le saluer et de lui redonner un peu de courage. Je m'avance vers lui et Kuma s'approche d'Adonis. Le Riolu salue le Tygnon d'un regard combatif et d'un sourire, et moi je serre la main de M. Richards en lui disant :

" Mon boxeur préféré ! Allez, faites le à l'instinct. "

Je lui sourit tout en lui disant ce conseil, puis part me mettre avec les élèves, faisant signe à Kuma de me suivre, ce qu'il fit.


© Jawilsia sur Never Utopia

avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Sam 24 Oct - 21:11

Première leçon


Ouvert aux élèves




L'un des premiers élèves à entrer dans la salle fut Iraki Ukiama, que Mickey avant rencontré lors de sa première journée en tant qu'enseignant à Gakuen. L'élève avait été témoin d'une triste scène entre le professeur et un surveillant, ainsi que de la naissance de Sun Wukong, le Ouisticram. L'élève, voyant sans doute la détresse dans les yeux du professeur c'était approché de lui et lui avait glissé quelques mots en lui serrant la main, tandis que son Pokémon, un Riolu nommé Kuma, saluait Adonis.

-Mon boxeur préféré ! Allez, faites le à l'instinct.

Iraki retourna ensuite du coté des élèves, son petit pokémon sur les talons. Ces quelques mots avaient légèrement apaisé Mickey qui, bien qu'il était toujours stressé, n'était plus aussi désespéré qu'avant. Quelques minutes plus tard, une autre figure qui lui était familière entra dans la pièce. Le jeune Léo Weber avec lequel il avait vécu quelques mésaventures dans la vieille usine désaffecté. L'élève lui fit un sourire auquel Mickey répondit avant de soupirer. Il espérait que son premier cours ne soit pas à l'image de sa première semaine à l'académie, soit mouvementé. Il regarda la flux des élèves qui continuèrent à entrer pendant un moment, jusqu'à ce que la petite aiguille atteigne le "3" qui signifierait que l'heure était venu. À 13h14, celle qui sembla être la dernière étudiante entra, accompagné de son pokémon, un Mélo.

Mickey jeta un regard d'ensemble sur le groupe qui se dessinait devant lui. Une trentaine d'élève, soit un peu plus que ce à quoi il s'attendait. Il recommença à stresser un peu, mais un coup de le dos, gracieuseté d'Adonis, lui redonna le courage de commencer la séance. Il s'éclairci la gorge, réclamant le silence de la part des étudiants, et prit la parole.

-Bonjour à vous tous et bienvenue au premier cours de stratégie et d'entraînement. Je suis le professeur Richards et c'est moi qui vais m'occuper de la séance d'aujourd'hui. Avant de se lancer dans la stratégie, il est important d'avoir des pokémons bien entraîné, et avant chaque entraînement, un petit échauffement est toujours nécessaire. Je vous demanderais donc tous de laisser sortir vos pokémon pour un petit jogging. Pas plus de un par personne, sinon on risque de manquer d'espace. Pas de trop gros non plus.

Les élèves s'exécutèrent alors, laissant sortir toute une variété de pokémon, allant du frèle Rosélia au costaud Élektek, en passant même par le pas très adapté au jogging Magnéti. Certains dresseurs donnèrent alors l'instruction à leur pokémon de commencer à courir, avant que Mickey frappe dans ses mains pour attirer l'attention de tout le monde.

-Je crois que l'on s'est mal compris... Je suis un adepte de la théorie selon laquelle un dresseur doit comprendre ce qu'un pokémon vit pour bien pouvoir l'entraîner! Alors allez tout le monde, on fait des tours de piste, au pas de course!

Certains élèves le regardèrent alors avec un air ahuri, alors que d'autres soupiraient avant de se mettre à courir aux cotés de leur pokémon, tout en essayant de garder le rythme. Après quelques instants, Mickey et Adonis se joignirent au mouvement, faisant eux aussi des tours de piste. Le cours était bel et bien commencé.


avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Dim 25 Oct - 20:36

Morland était à moitié surprise.

En effet, l'adolescente s'attendait à devoir bouger un peu, puisqu'on avait demandé aux élèves de se ramener en tenue de sport. Cela dit, elle n'avait pas prévu que son professeur de stratégie ait une philosophie aussi particulière ; mais la chercheuse, ouverte d'esprit, trouvait la méthode intéressante. Elle se demandait si un entraînement qui privilégie l'égalité entre le dresseur et son Pokémon pouvait avoir des avantages ou des bénéfices sur le Pokémon lui-même et son évolution mentale et physique : par contre, nul doute que que l'esprit et le corps de son dresseur doivent être considérablement améliorés.

Bon, ça, c'était pour la partie théorique.

La partie réelle, elle, gravitait autour de deux problèmes majeurs ; le Mélo de Morland avait déjà tendance à trébucher en suivant sa propriétaire, des tours de piste à un rythme soutenu risquaient d'être compliqués. Second problème, l'intéressée n'avait, pour ainsi dire, pratiqué aucun sport, même pas la marche rapide, depuis de très, très nombreuses années, c'est à dire au moins depuis l'école élémentaire. Comme, afin de se donner bonne conscience, Morland avait décidé de ne pas se faire de dispense pour ses années à l'académie, elle n'avait pas d'autre choix que d'assumer ses flemmarderies passées, et de se mettre à faire des tours de piste à petites foulées, même si sa vie était probablement en jeu.

Du coup, Morland regarda truc, et truc regarda Morland. Une petite et rare étincelle de complicité s'alluma au croisement des deux regards déterminés, et le singulier binôme se mit en route. L'adolescente gardait un oeil sur son petit Pokémon afin de pouvoir le relever si jamais il tombait. Elle était d'ailleurs soulagée de constater la lenteur de son partenaire, car cela lui donnait une bonne excuse pour ne pas courir à grandes foulées comme les heureux dresseurs des créatures plus massives (c'est à dire, taille humaine et au-delà).

L'originaire de Sinnoh observa avec étonnement que le professeur Richards s'était joint aux élèves avec son Pokémon. L'étudiante apprécia ce comportement, qui changeait beaucoup par rapport aux enseignants qui restaient simplement sur le bord de la piste, chronomètre en main, se donnant un faux air de superviseurs, prônant la santé de leurs élèves alors qu'eux-même avaient visiblement plusieurs kilos en trop. C'est aussi le fait de tomber plusieurs années consécutives sur ce genre de personnes qui avait donné à Morland l'envie de juste éviter les cours de sport comme la peste : enfiler un jogging ne fait pas de vous un sportif, si l'effort ne vient pas avec. Sinon, toutes les personnes ayant déjà joué "Au Clair de la Lune" sur un piano seraient devenus des pianistes professionnels, et toutes celles ayant déjà réussi une mayonnaise seraient d'ores et déjà chefs cinq étoiles à Unys ou à Kalos.

Le petit Mélo trébucha une première fois. Il se releva tout seul et continua à courir de ses petits pas maladroits. En voyant son protégé mettre autant de volonté et d'efforts dans ce simple exercice, Morland se surprit à ressentir une sorte de compassion, et un attachement prononcé pour la petite boule rose. Elle qui, d'ordinaire, aimait les Pokémon à distance, sans trop se lier à eux, commençait à avoir beaucoup d'affection pour ce truc qu'elle avait embarqué avec elle à Edénia sans trop savoir pourquoi.
Le Mélo tomba une seconde fois. Alors que des Pokémon plus résistants continuaient les tours de piste sans ciller, la petite créature commençait à s'épuiser. La troisième fois, Morland l'aida à se relever. Il n'y avait pas tant de temps que ça qui s'était écoulé ; l'échauffement était juste un peu difficile pour un aussi jeune Pokémon. Lorsque Mélo tomba pour la quatrième fois, Morland jugea que c'en était assez, et porta juste son Pokémon à l'extérieur de la piste, le gardant dans ses bras pour qu'il puisse se reposer. Même la jeune fille avait réussi à garder le rythme jusqu'à ce que son partenaire se fatigue : cette expérience lui fit prendre conscience qu'elle devait non seulement s'occuper de son truc à l'aide de nourriture et de caresses, mais aussi en l'entraînant, même si Mélo ne se battrait sûrement jamais.

Ainsi, sans crainte d'avoir des reproches, Morland, après deux ou trois tours de piste, resta aux côtés de truc-muche le temps que la petite chose récupère de son tout premier échauffement.
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Lun 26 Oct - 23:16

On commence par un échauffement. Quelque chose de normal après tout.
Léo fit sortir son Elekid de sa Poké Ball et commença à trottiner avec lui, avant d’être rapidement interrompu par le professeur qui frappait dans ses mains. Il fit part de sa théorie plutôt logique selon laquelle le dresseur devait tout autant s’entraîner, chose que la plupart n’avaient pas compris. Ils pensaient que c’était pour leur Pokémon qu’il fallait ramener un jogging ? Le jeune dresseur commençait à s’imaginer des Pokémon comme Chétiflor porter un pantalon… Il chassa rapidement cette image de sa tête avant de reprendre ses tours de piste, accompagné par Kelvin.

Il commençait à en entendre certains râler sur la question. A croire que l’humain ne cherche qu’à se plaindre plutôt que d’affronter ses difficultés et aller de l’avant. Si le premier cours représente déjà trop d’efforts, c’est à la petite cuillère qu’on les ramassera à la fin de l’année. Faire du sport ne dérangeait pas Léo, au contraire. Lui et son Pokémon aimaient beaucoup se défouler, ils passaient quasiment l’entièreté de leur journée à l’extérieur à Volucité, quand ils n’étaient pas en train de bidouiller sa planche.

Léo regarda Kelvin avant d’accélérer un peu le pas. Commençant à se faire distancer, Kelvin accéléra à son tour, repassa au niveau de son dresseur, puis le dépassa. Ce dernier accéléra son rythme à son tour et ainsi de suite, se faisant la course durant quelques secondes, avant de reprendre un rythme normal. Ils montraient là une certaine impatience d’aborder les choses sérieuses.
Il venait de remarquer après ça que M. Richards les avait rejoints. Chose qu’il considérait normal aussi après tout, il aimait ce qu’il faisait. Il remarqua aussi une élève qui s’était écartée du groupe, visiblement pour se reposer. Déjà épuisée ? Il se demandait comment elle allait faire pour la suite des événements, il ne s’agissait là que d’un échauffement.

_________________

color=#0033FF
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Mar 27 Oct - 11:38








Jogging



Je rejoins le groupe d'élèves après avoir salué le prof qui ne tarde pas et commence le cours en se présentant. Il nous demande de faire sortir un seul Pokémon, et pas trop gros pour un petit jogging. Je regarde Kuma qui me regarde aussi, bon bah ce sera que lui. Même pas la peine de penser à Raksh ou Akuto, et je vois pas trop comment une masse de pierres se propulsant par du gaz et un dinosaure court sur pattes pourraient faire un bon jogging ... M'enfin, je regarde chaque personne sortir son Pokémon puis d'un signe de tête je dit à Kuma qu'il est tant de commencer, et alors que je commençais à courir avec mon Pokémon, comme plusieurs personnes y compris un courageux gamin avec son Elékid, le prof nous interrompt.

Il fait la remarque que dans son cours il faut que le dresseur bosse autant que le Pokémon et que tous ceux qui ne courent pas, comment à le faire. Personnellement ça me semblait logique ... tout comme le petit groupe qui avait commencé avec moi. Tout le monde se met donc à courir et je fais signe à Kuma d'accélérer légèrement, pour ne pas se retrouver coincé dans le peloton. Après avoir donné son ordre le prof nous rejoignit, pour s’entraîner avec nous, et bien décidément j'ai encore plus d'estime pour ce type maintenant, j'avais plus l'habitude de voir les profs discuter et boire un café en oubliant leurs élèves ! Je continue à courir, mais je me fais dépasser par le gamin que j'ai repéré tout à l'heure, il fait la course avec son Elékid, se taquinant mutuellement en accélérant et en s'arrêtant. J'en connais deux qui vont être crevés à se taper la bourre comme ça ! Pas comme si je l'avais jamais fait avec les miens de Pokémon, mais pour la course c'est un bon avantage d'être grand et ça, ils avaient finis par le comprendre, vu qu'ils ne le font plus.

D'ailleurs en parlant de personnes crevés, ça fait plusieurs fois que j'entend un "pof", je me retourne et regarde au fond du peloton, pour y voir une dresseuse relever son Mélo. Le pauvre petit, ça doit pas être facile un jogging pour lui, c'est comme si je faisais courir Mist. Au bout de plusieurs chutes la dresseuse prend son Pokémon et va se mettre sur le côté, ouais, c'est mieux pour lui, et j'ai l'impression que ça fera pas tant de mal que ça à la fille, elle à l'air toute maigre, pas du tout sportive. Kuma me tire la jambe et me fait comprendre de me reconcentrer sur le jogging, vu que je regardais de partout. On dirait que c'est lui le dresseur alors que c'est lui le plus chiant de nous deux, j'y crois pas ! En tout cas, on va bien voir qui y arrive ou non plus tard, quand ça va se compliquer, mais voyons jusque où ce prof va rien que pour des entraînements ...


© Jawilsia sur Never Utopia

avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Mer 4 Nov - 22:16

Première leçon


Ouvert aux élèves




Mickey et Adonis courraient légèrement en retrait des étudiants et de leurs compagnons pour pouvoir plus facilement les observer à l’œuvre. Si certain s’en sortait très bien, d’autres éprouvaient un peu plus de difficulté, comme une jeune fille et son Mélo qui, après plusieurs chutes, avait décidé de se retirer sur le côté de la piste pour regarder les autres en attendant que l’exercice soit complété. Le professeur décida de ne pas lui en tenir rigueur, après tout, Mélo était peut-être son seul pokémon et, comme ils avaient tous pu le remarquer, ce n’était pas une créature très adaptée à la course. Et puis, au moins ils avaient fait l’effort d’essayer de suivre pendant un moment. Les autres continuèrent leur jogging, certains faisant la course contre leur pokémon pour s’encourager mutuellement, d’autres courant côte à côte avec leur compagnon d’un pas constant.

L’ex-boxeur et son Tygnon se retirèrent du cercle de course tout en faisant signe aux autres de continuer pendant encore un petit moment. Ils se retirèrent dans une petite pièce adjacente d’où ils ressortirent en trainant un gros appareil monter sur roulette. Ils l’installèrent au milieu de la pièce sous le regard curieux des étudiants qui avait ralenti un peu le rythme. L’appareil ressemblait à une grosse borne d’arcade avec un coussin sur le devant qui semblait fixer sur une espèce de rail vertical. Un gros cadran numérique était fixé sur le haut de l’appareil. Mickey fit signe aux étudiants de cesser leur course et de s’approcher pour qu’il puisse commencer ses explications.

-Bon, maintenant que l’échauffement est terminé, on va passer à l’étape suivante. L’appareil ici présent sert à calculer la puissance des attaques physiques de vos pokémons. Quand nous aurons les résultats, je pourrai vous donner un programme d’entrainement approprié. Adonis, un petit Mitra-Poing pour en faire l’exemple?

Le pokémon combat hocha la tête avant d’aller d’installer dans la machine. Il ferma les yeux, se plaçant en position pour frapper, rassemblant toute son énergie, avant de finalement tout relacher d’un coup en frappant sur le coussin situé sur le devant de l’appareil. Le cadran se mit à clignoté un peu, plusieurs chiffres y défilant, avant que celui-ci s’immobilise sur 873.

-Voilà. Pour ceux qui ont des pokémons plus petits, ne vous inquiétez pas, la cible est ajustable. Demandez à vos pokémons d’utiliser leur attaque la plus puissante, mais n’oubliez pas, vous n’êtes pas en compétitions avec les autres, on veut simplement pouvoir vous aidez au mieux de vos capacités! Maintenant, placer vous en file et on va pouvoir commencer. Avant de donner l’instruction à votre pokémon, vous me donnez votre nom et celui de votre pokémon. Allez-y!

Mickey se plaça sur le côté de la machine, près pour pouvoir ajuster la hauteur du coussin si le besoin s’en faisait sentir.

Spoiler:
 

avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Mer 4 Nov - 23:05

Morland sentait sa mort approcher à grands pas. Elle se rappelait soudain pourquoi son sixième sens lui hurlait de se dispenser de sport chaque année.

Pas très confiante, l'adolescente avait vraiment peur du ridicule, avec son tout petit Mélo, pas du tout adapté au combat. Personne ne pouvait savoir que sa vocation était plus la recherche que le dressage, qui plus est. La demoiselle baissa le regard, observant son Pokémon qui avait reprit du poil de la bête. Bon, avait quoi le petit truc allait-il attaquer ? Ecras'Face ? Sérieusement ? C'est vrai que à part ça, Morland n'allait pas demander à son partenaire de charmer le bouton ou de l'applaudir. Le chiffre ne serait alors pas représentatif de ses réelles capacités.
Bon, pourvu que la puissance des humains ne soit pas évaluée aussi, aucun doute sur le fait que la jeune fille aurait un score inférieur à celui de son bébé, minuscule, faible Pokémon.

La file avançait inexorablement. En général, les Pokémon avaient un score supérieur à 300, mis à part quelques rares exceptions. Personne ne faisait de commentaire moqueur ou quoi que ce soit, mais ça n'empêchait pas la chercheuse d'être intimidée à propos de son tour qui approchait peu à peu. Plus que trois personnes. Deux personnes. Une personne. La citadine commença à sentir son visage surchauffer et ses mains transpirer. Elle qui croyait avoir trouvé confiance en elle.

Moment fatidique !

Morland s'approcha du professeur. Il avait dû remarquer son petit temps de pause durant la course, mais bon. Ce type semblait compréhensif. La jeune fille laissa une ou deux secondes passer avant de prononcer le nom de Mélo et son prénom à elle sans plus de forme que ça, histoire d'en finir au plus vite.

> Je m'appelle Morland, et

Mon Mélo s'appelle... Mon Mélo s'appelle ? Truc ? Pouvait-elle vraiment dire ça ? Bah, allez, c'est mignon, Truc. C'est pas méchant. Truc ! Truc, viens manger, Truc ! Voilà. Parfaitement affectif.

> Mon Mélo s'appelle Truc.

Allez, une petite demande afin d'avoir la clémence du public. Petit sourire affectueux, hop hop hop. C'est toujours de bonne augure chez les dresseurs, de faire un petit sourire affectueux à son compagnon.

> Il est encore très jeune, donc il fait de son mieux.

Morland attendit de croiser le regard de son Pokémon, et l'ajustement de la machine à sa petite taille, avant de lancer l'attaque de la honte. Elle avait terriblement peur de se mettre à rire aussi, mais la pression que lui mettait cette simple apparition de quelques secondes devant une classe inconnue allait probablement l'en empêcher de toute façon.

> Vas-y, Truc, Ecras'Face !

Bah voilà, Truc ça sonnait tout mignon. C'est adorable, Truc comme prénom.
Le tout petit Pokémon poussa un petit cri de petit Pokémon, avant de courir de toute sa petite vitesse vers le bouton. Il fit un minuscule saut avant de s'écraser contre le gros bouton qui faisait sa taille.

Pof.

Il avait fait Pof, le petit Mélo. Juste un petit bruit étouffé. Des petits soufflements amusés retentirent dans la file, derrière, et même Morland lança un sourire compatissant à son partenaire, qui fronçait les sourcils d'un air de caïd. Il retourna vers sa propriétaire, tout fier, avec son petit score de 138.
Morland attendit que le nombre disparaisse de l'écran avant de partir de l'autre côté de la machine. Aucune trace de cette performance ne devait être aperçue. La chercheuse se baissa ensuite pour caresser doucement son petit truc, aussi honteuse que attendrie, à la fois pour ne pas lever les yeux et pour récompenser le Pokémon de ses gros efforts.

Finalement, lorsque la chaleur qui lui avait monté à la tête dû au stress finit par s'estomper, la demoiselle leva le regard pour observer les autres Pokémon présents dans la file. Dommage, apporter un pokédex en cours aurait été bien trop bruyant, bien que intéressant.
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Jeu 5 Nov - 1:17

Léo et Kelvin commencèrent à ralentir le rythme quand ils aperçurent le professeur et son Tygnon revenir avec un bouton géant. À quoi cela pouvait-il bien servir ? Il leur fit signe de s’arrêter là et de venir le rejoindre, avant qu’il ne commence ses explications.

Un appareil qui mesure la force brute ? C’est cool la technologie.
Il demandait au dénommé Adonis de montrer l’exemple avec une puissante attaque Mitra-Poing. Le calculateur afficha le résultat de 873. Personne n’aurait voulu être à la place du gros coussin qui servait de bouton.
Les élèves se placèrent en file, passant les uns après les autres. C’est là que Léo se dit que ce système était vraiment inadapté vu certains Pokémon qui testaient leur force à la machine. Il y avait par exemple un Pokémon à plume. Honnêtement, avec des ailes ce n’était juste pas possible. Il devait se contenter de se propulser en avant avec son bec, pour arriver à un score de 266. Il y avait également un petit Pokémon rose haut comme un tiers de pomme. En fait on devrait dire qu’une pomme est haute comme trois de ces Pokémon roses. Ah oui, il reconnaissait la petite bête de celle qui avait arrêté son jogging. N’ayant pas de membre pouvant être qualifié de poing, il dut se jeter entièrement face au coussin, s’écrasant littéralement contre lui. Score de 138. Léo était presque mal à l’aise pour le Pokémon et son dresseur, ne pouvant donc pas prendre part aux petits ricanements qui se faisaient entendre.

Le tour de Léo arriva. Il se plaça au niveau du professeur avec Kelvin. Par question de principe, il communiqua une nouvelle fois à M. Richards son nom et celui de son Pokémon, souriant.

« Léo Weber, et voici Kelvin. », disait-il en visant le Pokémon Electrik du regard.

Le Pokémon s’avança et se mit en position, attendant l’ajustement de l’appareil, puis l’ordre de Léo. La seule attaque qu’il connaissait qui exploitait les muscles de son bras était Balayage. La question ne se posait pas bien longtemps.

« Utilise Balayage. »

L’Elekid plaça son bras vers l’arrière avant de frapper aussi fort qu’il le pouvait le coussin. Le petit problème était que c’était une attaque dépendant du poids de la cible, et le résultat pouvait donc contenir certaines imprécisions. Le coussin semblait tout de même bien amortir le coup, compensant avec le poids de la structure métallique.
Et c’est un 369.
Bon après il faut dire que Léo l’avait plus entraîné sur ses attaques électriques. Et Elekid était parmi ceux qu’on appelait parfois "Bébé Pokémon". Un score compréhensible donc. Il rejoignit les autres élèves en compagnie de son Pokémon.

_________________

color=#0033FF
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Ven 13 Nov - 13:53








Test !



Sorry ! :
 

Le prof s'arrêta de courir et partit dans une salle en nous faisant signe de continuer. Alors c'est quoi la prochaine étape ? Tandis que je me creuse la tête pour essayer de trouver ce qu'on allait faire, M. Richards ramène un gros bouton monté sur des roulettes, il y a un petit écran aussi, on va devoir taper là-dedans ? Le prof nous fait signe d'arrêter et de se rapprocher. Il nous explique ensuite que c'est une machine permettant de calculer la force physique d'un Pokémon, bingo ! Il ordonne un Mitra-poing à son Tygnon en guise d'exemple ... 873, ouais, c'est un gros résultat. Kuma sourit lorsqu'il voit le score d'Adonis, il va vouloir au moins l'égaler, mais ça risque d'être dur.

Les élèves passent chacun leur tour, énonçant leur nom et celui de leur Pokémon, faisant principalement des résultats autour de 300, et ben ils sont loin d'être au niveau du Tygnon ! Alors que je ne prêtais plus trop attention, je vois que la fille au Mélo s'approche du bouton. Elle dit son nom et celui de son Pokémon, tout en précisant qu'il est jeune. Elle s'appelle donc Morland et son Mélo ... Truc ? Je ne peut m'empêcher de sourire au nom de son Mélo, c'est original au moins ! Elle lui demande de faire un Ecras'face, c'est sa meilleure attaque physique ? Le petit Truc met un coup de tête au bouton, faisant un simple " Pof " et affichant un 138, je ne peut m'empêcher d'avoir de la compassion pour elle et son petit compagnon, il deviendra plus fort mais comme elle a dit il est jeune.

D'autres élèves passent et le gamin et son Elékid s'approchent du bouton. Léo Weber et Kelvin, qui va lancer un Balayage, attaque qui fait un score de 368, déjà plus haut que la moyenne, pas mal ! Il repart vers les élèves et alors que quelques autres passent c'est mon tour. Je m'approche donc du bouton, Kuma juste à côté de moi. Je regarde le prof et commence :

" Moi c'est Iraki Ukiama, et mon Riolu s'appelle Kuma. Oh et au fait, laissez le bouton un peu haut s'il vous plait.

L'attaque que Kuma va lancer à besoin que la cible soit haute s'il est a terre ou vice-versa, donc bon, atant le laisser en hauteur.

" Allez, Pied Voltige ! "

Le Riolu fit quelques pas en arrière, pour prendre un peu d'élan. Il ferma les yeux et se concentra ( levant ses deux grandes oreilles noires ) puis se lança vers le bouton. A environ un mètre de celui-ci, il sauta, jambe gauche en avant et utilisa Pied Voltige du pied droit, en inversant la position de ses jambes. Il frappa le coussin de plein fouet, puis ratterrit sur le sol, revenant en reculant vers moi. Le score monte, puis s'arrête à 504. On se regarde Kuma et moi en se souriant, on a pas la force du prof mais on est bien au dessus de la moyenne, cool ! On repart donc se mettre au milieu des élèves.


© Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Iraki Ukiama le Dim 22 Nov - 19:33, édité 1 fois
avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Mer 18 Nov - 5:06

Première leçon


Ouvert aux élèves




Tous les élèves suivirent les instructions de Mickey et l'exercice se déroula sans aucun incident. Le professeur se rendit compte bien assez tôt que sa technique n'était pas la plus adapté pour tous les pokémon, mais c'était le mieux qu'il avait pu trouver. Certains résultats furent plutôt prévisible, comme par exemple, les pokémon de type combat obtinrent des résultats plus élevé les pokémon n'ayant pas d'attaque puissante des résultats plus faible. Une fois que tout le monde eut passé, Mickey et Adonis rangèrent la machine dans un coin et retournèrent devant les élèves pour s'adresser à eux.

-Je vais allez chercher vos fiches d'étudiants et observer vos résultats, puis je vais vous appelez un par un, en ordre alphabétique de nom de famille, pour vous donnez quelques conseils d'entraînement concernant le pokémon que vous avez utilise pour l'exercice. En attendant votre nom, vous pouvez vous entraînez librement individuellement ou bien à plusieurs. Après votre entretien, vous pourrez finir votre entraînement ou partir. Si vous souhaitez des conseils pour d'autres pokémon ou bien un véritable programme, vous pourrez m'en glisser un mot et on fixera un rendez-vous en dehors des heures de cours. Pendant que je suis en entretiens, Adonis va superviser les entraînements.

Le boxeur courut donc jusqu'au secrétariat demandé les fiches des étudiants dont il avait maintenant les noms puis revint rapidement dans la salle d'entraînement où il remarqua que plusieurs élèves s'étaient mis au travail. Il alla donc s'installer dans un coin et classa les copies en ordre alphabétique, notant au passage si le score obtenu était bon, passable ou mauvais, en prenant bien sûr en compte de quel pokémon il s'agissait. Une fois cette tâche complété, il appela le premier élève.

-Addams, John!

----------------------------------------

La majorité des élèves étaient déjà passé en entrevue et la plupart d'entre eux avait déserté les lieux, seuls certains parmi les premiers étaient resté pendant un moment, mais avec le temps que chaque entretiens prenaient, beaucoup avaient depuis quitter aussi. Mickey regarda la prochaine fiche. Il s'agissait de celle de l'élève avec le Mélo qui avait fait un score de 138. Le professeur se leva pour faire l'appel.

-Puissant, Morland!

La jeune femme s'approcha avec son Mélo et Mickey lui fit signe de s'asseoir au sol en face lui et il plaça la fiche avec le score entre eux. Il regarda les notes qu'il avait prit, puis prit la parole.

-Bon, c'est certain que si l'on compare avec la moyenne du groupe, 138, c'est plutôt faible. Mais je suis parfaitement conscient que Mélo n'est pas un pokémon connu pour sa puissance et ses prouesses en combat et que vous n'êtes probablement ici que par curiosité. J'ai aussi remarqué que vous n'aviez pas complété le jogging et je ne vous en tiens pas rigueur, je suis conscient que tout entraînement n'est pas adapté à tout pokémon.

Il avait dit cela en premier lieu pour rassurer la jeune femme, mais il se doutait qu'elle n'avait sans doute pas besoin d'encouragement, puisque si elle n'avait pas aimé le cours, elle ne viendrait plus, tout simplement. Après tout, c'était une séance ouverte d'un cours qui n'était obligatoire qu'aux dresseurs. Et selon la fiche de l'étudiante, celle-ci était chercheuse.

-Cependant, je tiens quand même à vous préciser qu'il est important pour tout pokémon de faire un peu d'exercice, si on veut qu'ils restent en santé, donc lui faire faire une promenade à l'extérieur de temps à autre ne serait pas un luxe, même en allant à son rythme à lui, pour le dégourdir un peu. Si vous souhaitez faire combattre votre pokémon, je vous conseille aussi de lui apprendre des attaques légèrement plus puissante qu'Ecras'Face, mais ce n'est aucunement une obligation! Si vous avez une question ou un commentaire, c'est le moment! Sinon, vous pouvez partir!

----------------------------------------

Il ne restait que très peu d'élève sur la liste, mais parmi eux se trouvait les deux seuls à qui Mickey avait déjà eu à faire avant aujourd'hui. D'ailleurs le prochain était l'un de ceux là, celui dont le pokémon avait eu le meilleur score aujourd'hui, après Adonis bien sûr.

-Ukiama, Iraki!

L'élève et son Riolu s'approchèrent de lui et, encore une fois, le professeur leur fit signe de s'asseoir et répéta le même rituel qu'avec les autres qui étaient passés avant lui en déposant la fiche entre eux.

-Tout d'abord je dois félicité Kuma, qui a obtenu le meilleur score de l'après-midi, avec son 504, un pointage plus que respectable pour un pokémon qui n'a pas fini sa croissance. Apparemment, vous prenez son entraînement déjà très à coeur et il y a peu de conseil que je peux vous donner, puisque son potentiel en tant que Riolu semble être déjà bien maximiser. La prochaine étape à son développement est sans aucun doute, si il le désire, l'évolution, qui devrait se produire très bientôt!

Mickey jeta un oeil sur la fiche de l'élève pour vérifié son cursus. Ranger. Le cours ne lui était donc pas obligatoire, mais selon Mickey, ils risquaient tout de même de se revoir sous peu.

-Les Lucario sont des pokémon puissant et pas toujours facile à entraîner, si jamais votre pokémon choisi d'évoluer et que vous avez besoin de nouveau conseil, n'hésitez pas à me faire signe. Maintenant, si vous avez une question ou un commentaire, c'est le moment! Sinon, vous pouvez partir!
----------------------------------------

Il ne restait enfin qu'un seul élève à rencontrer, soit le deuxième qu'il avait déjà rencontré auparavant, lors d'une mésaventure en ville...

-Weber, Léo!

Pour une énième fois cette après-midi là, Mickey regarda un élève accompagné de son pokémon, ici un Elekid, s'approcher et s'asseoir devant lui. Pour une dernière fois, il déposa une fiche entre lui et son interlocuteur.

-Donc, le score de 369 obtenu par Kelvin et un score très correcte, qui se situe tout près de la moyenne du groupe et de ce que j'attendais de la part de vos pokémon. Bien que fort physiquement, il est certain que l'intérêt réel d'un Élekid ne se situe pas seulement dans ses prouesses physiques, puisque comme nous avons déjà pu le constater tous les deux, il excelle aussi pour certaines techniques dîtes "spéciale".

Le professeur fit un petit sourire à l'élève à ce moment là, le souvenir d'une attaque Cage-Éclair qui avait paralyser son Tygnon encore bien frais en mémoire. Il regarda la fiche de Léo pour confirmer ce qu'il s'avait déjà, soit qu'il était dans le cursus dresseur.

-Comme vous étudiez dans le but d'être dresseur, nous aurons sans aucun doute l'occasion de nous revoir et de nous pencher sur cet aspect de la stratégie en ce qui concerne Élekid. Si vous avez une question ou un commentaire, c'est le moment! Sinon, vous pouvez partir!

----------------------------------------

Il ne pouvait pas croire que c'était enfin terminé. Avoir une discussion avec chacun des élèves n'avait peut-être pas été sa meilleur idée, puisqu'il était maintenant complètement vidé. Tout le monde avait maintenant quitter la salle et il y était seul avec Adonis. Il s'écrasa sur un tapis et poussa un long soupir de soulagement. Le pire était sans doute passé... Du moins, il l'espérait grandement...

Notes HRP:
 

avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Jeu 19 Nov - 18:37

Tandis que le professeur était parti chercher les fiches des étudiants, Morland se retira dans un coin isolé de la salle d'entraînement. Elle ne voulait pas être gênée par les autres élèves, et entraîner son Mélo, si faible, devant le reste de la classe et les Pokémon entraînés au combat par leurs dresseurs l'intimidait un peu.
Une fois à l'aise, la chercheuse plaça ses poings au niveau des bras de son Mélo, et lui ordonna de foutre des patates dedans. Concentré, les lèvres serrées, le truc s'exécuta, distribuant de petits coups de poings vraiment minables, mais au moins adorables. Morland voyait bien que son partenaire était très investi dans son entraînement, et décida de ne pas le déranger plus que ça. Après tout, il faisait de son mieux.

Quelque part, l'adolescente aurait vraiment bien aimé avoir un bon score. Par pur égoïsme, jalousie peut-être, en voyant ce jeune Riolu qui avait dépassé quasiment tout le monde. Peut-être la jeune fille voulait-elle se démarquer dans le bon sens du terme, peut-être cherchait-elle un peu d'attention, comme beaucoup d'adolescents. Ses ambitions étaient immenses : la réalité, elle, n'avait rien de grandiloquent.
Maintenant, il faut voir la réalité en face : Mélo n'est définitivement pas un Pokémon adapté au combat. Aux concours, peut-être ? Mais pas au combat. Morland, elle non plus, n'est pas vraiment taillée pour le sport. Ses explorations sont souvent essoufflantes même si exaltantes : un peu d'entraînement s'avérait nécessaire.

Son nom fut scandé. Puissant, Morland !

Son Mélo dans les bras, l'intéressée s'assit sagement devant le professeur Richards. Elle ne le regarda pas dans les yeux.
Cependant, le sportif se montra très pédagogue et compréhensif. Il comprenait que Mélo ne soit pas une créature puissante, ni endurante. Il avait remarqué le statut de chercheuse de Morland, avait compris qu'elle n'était là que par curiosité.
Plus à l'aise après ce discours, la demoiselle releva la tête, s'intéressant sincèrement aux explications de son professeur. Elle le respectait et allait donc écouter et essayer de suivre ses conseils. Sans surprise, ça parlait de faire sortir un peu petit Mélo, de conserver le Pokémon en bonne santé. Une fois le speech terminé, Morland se décida à parler un peu, d'une voix qui reflétait sa compréhension des dires de l'enseignant.

> Merci pour l'entretien. Je comptais déjà entraîner un peu mon Mélo histoire qu'il se développe un peu, surtout que j'ai pu voir pendant le cours qu'il est plutôt motivé. C'est vrai que je suis venue par curiosité, et ce n'était pas vraiment une mauvaise expérience.

La chercheuse se releva, se préparant à partir.

> Désolée du commentaire, mais j'avais remarqué que vous n'étiez pas à l'aise au début du cours, du coup je voulais juste dire que vous vous êtes vraiment bien débrouillé.

Ah, Morland. Si altruiste, si gentille.
Après cette petite remarque un peu personnelle, la demoiselle s'éclipsa discrètement de la salle après avoir salué son enseignant. Ayant une heure de pause avant le prochain cours, l'adolescente décida simplement de se reposer dans sa chambre, tout en rêvassant, son regard rivé sur le plafond. En tentant de s'imaginer un Mélo plus puissant, l'esprit de la chercheuse pensa immédiatement à un Mélodelfe bien développé et majestueux, de cette majesté étrange et particulière des espèces dont on ne sait rien. Truc sautillait un peu partout sur le lit, guilleret.

On est encore loin de l'élégant Mélodelfe. Mais qui sait, un jour peut-être, Morland pourra assister avec plaisir à l'évolution finale de son partenaire si attachant.

avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Jeu 19 Nov - 19:24


Après que tout le monde soit passé, le professeur annonça qu’il allait chercher les fiches de chacun des élèves pour ensuite les appeler à tour de rôle par ordre alphabétique.
N’étant pas un habitué de ce genre de procédé, Léo ne se rendait pas forcément compte d’à quel point c’était génial d’être au fond de l’alphabet. Ou pas. Eh bien il allait y goûter ici-même. Avant de partir, il leur était proposé de s’entraîner, mais il ne voyait pas trop quoi faire dans une salle de ce genre, sans pour autant que ce soit dangereux. Il se contenta de garder une oreille attentive et de se concentrer sur les conseils que donnait M. Richards aux autres élèves du groupe. Il pourrait peut-être y saisir quelques informations intéressantes concernant ses autres Pokémon, ou garder ça en tête pour d’autres qui rejoindrait son équipe plus tard. Kelvin y prêta la même attention.
Après ce petit entretien, ils pouvaient quitter le cours. Au final, il n’y aura pas eu autant de pratiques qu’il le pensait. C’était surtout une séance pour que le professeur sache où chacun des élèves se situe. Il faut dire que vu la diversité des profils, proposer un cours générique pouvait être compliqué. Du moins c’est ce que le dresseur supposait.

Tous passèrent les uns après les autres. Le boxeur donnait des conseils différents en fonction du Pokémon, chose normale. Malgré les plus faibles connaissances de Léo, tout ce qui se disait lui paraissait logique, ce professeur savait de quoi il parlait.

Puis après que tout le monde soit passé, le tour de Léo vint. Il s’assit en tailleur en face de son professeur avant qu’il ne place sa fiche entre eux. Son score est apparemment très honnête, c’est un peu l’impression qu’il avait eu en voyant celui des autres. Ils sont d’accord sur le fait qu’Elekid n’a pas été forgé uniquement pour taper avec ses poings. Et ils l’avaient déjà effectivement vu ensemble. M. Richards lui souriait, sûrement en repensant aux événements à l’usine désaffectée. Le garçon aux cheveux verts lui rendit ce sourire. C’était une sacré rencontre quand même. Il se mit à le vouvoyer, ce qui le surprit un peu. Mais il pouvait comprendre qu’il y ait certaines conventions à respecter en cours. Il annonça que le cas de Pokémon comme Elekid finira par être abordé, avant de l’inviter à prendre la parole s’il avait quelque chose à ajouter. Et effectivement, il avait une question, un peu spécifique. Il réfléchit quelques secondes à la formulation de ses phrases et se lança.

« Ok, ce que vous venait de dire correspond à ce que je pensais. Mais j’ai une question oui. Les attaques physiques restent quand même pratiques dans plusieurs situations, mais Kelvin ne connait que Balayage et Vive-Attaque. L’une étant dépendante du poids, et l’autre étant basée sur la vitesse et non les dégâts. Je sais que les Elekid peuvent apprendre Poing-Eclair, une attaque puissante et faite pour frapper fort dans toutes circonstances. Est-ce que vous auriez des conseils ou des pistes pour un entraînement à ce sujet ? »

C’était un professeur d’entraînement après tout. Léo ne savait pas trop comment orienter ses entraînements généralement. Parfois on peut se baser sur une attaque similaire que connait le Pokémon, ou alors qu’un collègue de l’équipe lui apprenne. Les Pokémon qui maîtrisent une attaque sont logiquement plus aptes à les enseigner par la suite.

_________________

color=#0033FF
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Dim 22 Nov - 19:33








Fin du test ( et du cours )



Tous les élèves sont passés, et je crois que si j'ai bien suivi j'ai eu le meilleur score avec Kuma, j'le savait fort mais pas au point de battre toute une poignée d'élèves ! Bon c'est vrai qu'il s'est pas mal entraîné tout seul, et que quand il m'as rejoint on s’entraînait pas mal tous les deux et on se quittait presque pas, mais ça reste tout de même étonnant.
Le prof nous dit qu'il va chercher les fiches des élèves pour avoir un entretien personnel avec chaque personne et nous précise qu'en attendant notre tour, on pouvait s’entraîner. Le prof parti ensuite dans une salle adjacente et moi d'un mouvement de tête je fais signe à mon Riolu de me suivre.
On se dirige dans un coin où y a pas beaucoup de monde et on fait notre séance d'entrainement habituelle : Kuma devait imiter mes coups en se concentrant sur mon aura, pour reproduire chacun de mes gestes, ça nous entraîne tous les deux et c'est pas trop crevant donc ça va !

Dans notre entraînement, on ne voit pas le temps passer avec Kuma, et je me fait surprendre par le prof m’appelant ... déjà ? J'arrête donc mon activité et me dirige vers l'enseignant.
Il me demande de m'asseoir devant lui, ce que je fais et il pose une feuille entre nous deux.
Premièrement il me félicite du score de Kuma, le meilleur de la journée, petit regard complice entre mon Pokémon et moi, puis il enchaîne sur le fait que le fait que Kuma s’entraîne régulièrement est visible et que la prochaine étape serait surement l'évolution. Il rajoute ensuite comme quoi les Lucario ne sont pas faciles à entraîner et que si j'avais besoin d'aide je pouvais venir le voir. C'est vrai que ses cours ne sont pas obligatoires pour les rangers mais je pense revenir, et comme il l'as dit j'aurai peut être besoin d'aide quand Kuma aura évolué.

" Merci, je ne pensais pas qu'il allait autant se détacher des autres. En ce qui concerne l'entrainement oui, en en fait très régulièrement mais si je veux devenir ranger, il faut que je m'habitue à des conditions physiques extrêmes, mes compagnons aussi. En ce qui concerne l'évolution, je pense peut être venir vous voir une fois en privé, car oui je pense aussi qu'il est sur le point d'évoluer, mais ce n'est pas pour Lucario que j'aurai besoin d'aide, je pense pouvoir m'en sortir sur ce point, en revanche pour Méga-Lucario, saurez-vous m'aider si je vous demande de m'apprendre comment faire une Méga-évolution ?

J'en demande beaucoup au prof, mais je sens qu'il en est capable, et les Méga c'est la porte finale qu'un Pokémon et son dresseur doivent franchir, alors si ce prof peut m'ouvrir cette porte autant essayer ! En parlant de Méga, faudra que je troue mon porte-monnaie pour acheter l'équipement ... Aie aie aie ...

Infos:
 



©️ Jawilsia sur Never Utopia

avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Ven 27 Nov - 6:49

Première leçon


Ouvert aux élèves




La jeune femme au Mélo l'écouta attentivement décrire ses observations avant de lui confirmer qu'elle avait bien l'intention d'entraîner son pokémon, ne serait-ce que pour qu'il garde la forme. Mickey hocha la tête alors que la jeune Morland se levait pour partir. Voilà qui était une bonne nouvelle. Les pokémon étaient d'étonnantes créatures et on ne devait surtout pas négligé le fait qu'ils avaient besoin d'exercice. Alors que le professeur se préparait à appeler le prochain élève, celle qui venait de terminer son entrevue se retourna vers lui pour le féliciter pour son cours et pour lui dire que bien que son stress était apparent au départ, il s'en était bien sorti. Mickey la remercia d'un sourire, puis l'observa quitter la salle avant de faire l'appel du prochain.

----------------------------------------

Le jeune Ukiama lui confirma que c'était dans leurs plans de procéder rapidement à l'évolution du pokémon combat, mais il lui annonça aussi qui souhaitait passer au niveau supérieur assez rapidement aussi. La Méga-Évolution. Le jeune ranger demanda alors au professeur si il croyait être en mesure de l'aider, le moment voulu, à les aider lui et Kuma à maîtriser cette technique de combat surpuissante. Mickey prit un petit bout de papier et griffona quelque chose dessus au crayon.

-Je n'ai jamais expérimenté là Méga-Évolution moi-même, mais c'est vrai que j'en connais la théorie. C'est un peu hors de mes champs de compétence, mais ça ne coute rien de tenter le coup.

Le boxeur se leva en même temps qu'Iraki et lui tendit le morceau de papier pour qu'il le prenne avec lui.

-Voici mon numéro de téléphone, quand vous serez prêt, il suffira de me lâcher un coup de téléphone et on se fixera un rendez-vous pour un entraînement privé.

L'élève prit le bout de papier en le remerciant avant de quitter la salle comme les autres avant lui. Mickey, quant à lui, repris sa liste et appela encore une fois l'élève suivant.

----------------------------------------

Le jeune Léo, dernier élève encore présent dans la salle, lui posa aussi une question, cette fois-ci concernant une attaque qu'il voulait apprendre à son Elekid, soit Poing Éclair. Comme il n'y avait plus personne dans la salle, Mickey se dit qu'il n'y avait rien de mal à faire une petite démonstration pour le jeune. Le boxeur se leva donc et fit signe à Adonis, qui était toujours en retrait, de s'approcher. Celui-ci grogna en direction de Kelvin, se souvenant de leur dernière rencontre, mais ne fit rien de plus.

-Adonis, si tu pouvais nous faire un Poing Éclair sur ce coussin s'il te plait?

Le Tygnon hocha la tête avant de se mettre en position de combat, les deux poings levés au niveau du visage. Soudainement, l'air se mit à crépité autour du poing droit du pokémon combat et rapidement, on vit apparaître des petits éclairs statiques tout autour du gant du pokémon. Petits éclairs qui devinrent rapidement gros et qui continuèrent de gagner en intensité jusqu'à ce que le pokémon puncheur libère l'énergie accumulé en frappant de toute ses forces dans le coussin qui absorba l'électricité relativement facilement.

-La théorie pour l'attaque est simple, ce qui est encore plus vrai pour un pokémon électrique qui a déjà du contrôle sur l'énergie statique. Pour donner un coup de poing normal, il ne faut pas connaître de technique particulière, c'est un mouvement de base. Bien sûr, certaine technique comme Mitra-Poing ou Ultimapoing sont de "simple" punch, mais ils puissent quand même dans l'énergie du pokémon, contrairement au mouvement qu'est le coup de poing de base.

Mickey prit une pause dans son explication et fit signe à Adonis d'illustrer ses propos. Celui-ci ce mit donc à donné des coups de poing rapide, mais puissant seulement à cause de la force de ses muscles et non à cause d'une énergie ajouté.

-L'attaque Poing Éclair peut donc être séparé en deux volets. Le poing classique et la maîtrise de l'énergie électrique. Beaucoup plus facile pour un pokémon comme Elekid que pour un Tygnon ou un Mackogneur disons. Ces pokémon peuvent faire circuler naturellement l'énergie électrique dans leur corps habituellement et donc, créer l'effet que je viens de démontrer avec Adonis. 2 étapes. Accumuler l'énergie dans le poing. Puis relâcher en frappant, tout simplement.

Adonis s'exécuta une nouvelle fois, pour que l'élève puisse observer à souhait.

-Au départ, peut-être qu'il n'arrivera qu'à faire sortir de petits étincelles d'énergie statique, mais avec un peu de pratique, il devrait pouvoir exécuter l'attaque relativement facilement. Si vous voulez, vous pouvez vous entraîner un peu pendant que je range la salle, mais quand j'aurai terminé, il faudra partir. N'ayez crainte pour le coussin, il est fait pour résister à ce genre de coup, donc n'hésitez pas à frapper!

Suite à ces mots, le professeur s'éloigna et commença à ranger les divers équipements qui avaient été utilisé par les élèves pendant leurs entraînements personnels.

avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Ven 27 Nov - 14:36


Le professeur demanda à son Tygnon de faire une petite démonstration. Léo et son Elekid regardaient attentivement, les bras croisés. Il se mit en position et demeura immobile, puis de l’électricité commençait à se dégager timidement du poing du Pokémon. L’énergie s’accumula peu à peu, puis il frappa violemment le coussin.
M. Richards expliqua alors comment ça fonctionne. On peut distinguer deux parties pour cette attaque. D’une part le coup de poing en lui-même, d’autre part l’intensité de l’électricité accumulée. C’est bien sur ce dernier point que Kelvin va devoir miser pour causer un maximum de dégâts. Il avait malgré tout déjà pu entraîner ses muscles du bras avec son attaque Balayage. Adonis répéta l’opération pour une seconde démonstration, à laquelle ils restaient attentifs. Il fut invité à essayer pendant que le professeur rangeait le matériel.

Léo regardait Kelvin qui prit l’initiative de s’y essayer. Il fermait les yeux et leva son poing. Un peu d’électricité s’en dégagea, puis il frappa dans le vide. Son dresseur ne fut pas convaincu par la puissance cette attaque. Il lui fit signe d’aller essayer directement sur le coussin. Il leva à nouveau son poing et quelques éclairs frétillèrent autour de celui-ci, puis il frappa. Léo, dubitatif, lui adressa la parole, toujours en croisant les bras.

« Kelvin, tu sais comme moi que tu peux faire mieux, ne te retiens pas. La puissance de ton attaque dépendra surtout de l’énergie que tu accumules, c’est là-dessus que tu dois prendre des points. »

Il se plaça au niveau de son Pokémon et lui adressa la parole avec un sourire complice.

« D’abord, charge de l’électricité dans ton bras. »

Le garçon aux cheveux verts commença à faire tournoyer son bras droit. Le Pokémon électrique exécuta la même action. Telle une dynamo, de l’électricité s’accumula en faisant tourner le bras de plus en plus rapidement. Ils restèrent ainsi pendant quelques secondes.

« Et maintenant, utilise Poing-Éclair ! »

Léo donna un coup de poing dans le vide tandis que, de manière synchrone, Kelvin frappa le coussin. Quelques éclairs jaillirent, on sentait là une attaque plus puissante. Ils levèrent tous les deux la tête pour voir le score affiché par la machine.
421.
Cette puissance ajoutée par l’électricité emmagasinée faisait clairement le point fort de ce coup.

« Bravo Kelvin ! »

Il se baissa pour se mettre au niveau de son Pokémon et lui fit un "highfive".
Tandis que le boxeur continuait son rangement, Léo et son Pokémon partirent en courant tout en le saluant d’un geste de la main, très contents du résultat du cours.

« Merci M. Richards, à bientôt ! »

Spoiler:
 

_________________

color=#0033FF
avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  Dim 13 Déc - 0:48

Mickey Richards a écrit:

Première leçon


Ouvert aux élèves




Alors qu’il finissait de ranger la salle avec Adonis, Mickey continua d’observer distraitement Léo et son pokémon qui se pratiquait auprès du coussin. L’Elekid semblait avoir de la difficulté à charger suffisamment d’énergie électrique dans son poing, ce qui aurait pourtant dût être la partie la plus facile de l’exercice pour un pokémon électrique. Le professeur alla s’approcher du jeune élève et de son pokémon pour leur donner des conseils supplémentaires, lorsqu’il vit que le dresseur prenait lui-même les choses en main en faisant un petit discours d’encouragement à son pokémon. Léo se mit alors à indiquer lui-même à Kelvin les gestes à effectuer en faisant tout d’abord tournoyer rapidement son bras. Cette idée sembla porter fruit, puisque des étincelles de courant se mirent alors à tournoyer autour du bras du pokémon électrique qui, en même temps que son dresseur juste à côté, donna alors un coup de poing sur le coussin de la machine dont le compteur afficha un 421.

Mickey sourit en voyant le résultat. Il s’agissait tout de même d’une amélioration d’une cinquante de point par rapport au résultat obtenu avec balayage, ce qui était somme toute très bon. Le jeune garçon sembla lui aussi satisfait de son résultat, puisqu’il fit un high-five avec son pokémon avant de quitter la salle en courant et en le saluant la main et en lui disant au revoir. Au final, Mickey se dit que le cours n’avait pas été si mal que ça. C’est donc satisfait du résultat qu’il rangea le coussin et sorti de la salle.

FIN DU RP

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]  

Première leçon [Ouvert aux élèves ; Max 5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Les relations entre élèves de Beauxbâtons
» Panneau d'Affichage des élèves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-