Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Voyage à travers les légendes [Aldercy]

InvitéInvité
MessageSujet: Voyage à travers les légendes [Aldercy]  Lun 19 Oct - 11:07

Des bruits de pas, lents et réguliers, résonnent doucement, comme le rayonnement de lumières tamisées à travers les rayons de la bibliothèque. Une silhouette, frêle par sa carrure mais imposante par son aspect, sillonne un à un les rayonnages de livres. Armée de son chariot dont les roues ne faisaient pas le moindre bruit, elle ramenait les livres ramenés à leur place et restait toujours attentive aux besoins de chacun. Tantôt quelqu'un avait besoin d'elle pour trouver un ouvrage, tantôt quelqu'un voulait emprunter un livre, tantôt quelqu'un voulait proposer de nouvelles publications à ajouter à la collection déjà grande de l'académie. Mélodia, jeune bibliothécaire de son état, répondait à chacun de la même manière.


Son aphasie, bien qu'handicapante dans la vie de tous les jours, ne l'empêchait jamais de réchauffer le cœur des élèves égarés dans l'immensité de la culture et de la connaissance. Jour après jour, elle guidait chacun d'entre eux avec une étonnante simplicité, parvenant même par de simples gestes et quelques dessins au crayon à papier à faire comprendre des notions pourtant complexes. Mais c'était bien ainsi qu'elle procédait, veillant sans compromis à ce que l'intégrité de ce lieu soit préservée, à travers un silence conservé, une classification impeccable et une compartimentation claire et nette, permettant à chacun de travailler à sa façon : seul, en groupe, avec des livres ou par internet, avec ou sans l'aide d'un aîné pour leur montrer la voie. Mélodia régnait ainsi sur la bibliothèque comme une princesse mystérieuse dans un royaume dont les règles étaient tout autres que celles du monde extérieur. Une terre dans laquelle bon nombre de gens s'aventuraient à la recherche de savoir, de rire ou de frissons à travers toutes les œuvres culturelles qui la composaient.

Un matin en particulier, marqua l'arrivée d'une commande bien précise. Un professeur d'histoire semblait avoir fouiller par mont et par vaux pour retrouver des ouvrages d'une grande rareté. Toutefois à la réception, la jeune femme aux cheveux blancs se heurta à une grande difficulté. Chacun de ces livres, tous autant qu'ils sont, semblaient n'avoir rien en commun. Aucun auteur, aucun titre, aucun éditeur ou aucun domaine ne semblait lier chaque livre entre eux. Leur entrée dans la base de données ainsi que leur classement n'allait pas être une mince affaire, tout en sachant que ce même professeur arriverait sûrement incessamment sous peu pour constater du résultat de ses recherches apparemment intensives. Ayant devant elle un grand nombre d'heures de travail, Mélodia s'enfonça lentement à travers les dix cartons de livres précautionneusement emballés mêlés à des revues scientifiques connues provenant de maisons comme la Worldwide Geographic ou encore la Journal of Archeologic Pokemon Sciences, afin d'enregistrer un à un chaque nouvel ouvrage dans la base de données, les empilant ensuite pour former des groupes logiques malgré le manque de liaison apparente entre chacun de ces manuscrits. Ce n'est qu'une fois l'enregistrement et le premier classement réalisé, que la porte de la bibliothèque s'ouvrit, apportant un brin d'air venant rafraîchir l'odeur du papier et de la colle de reliure de ces anciens textes.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Voyage à travers les légendes [Aldercy]  Mer 11 Nov - 21:21

Le réveil ne fut pas tendre avec Aldercy. Se réveiller si tôt était nécessaire pour elle et ses travaux, mais il fallait admettre qu’elle avait peut-être un peu abusé aujourd’hui. La professeur s’extirpa difficilement de son lit, finit par s’y rassoir doucement. Se frottant les yeux, elle appela les pokémons qui étaient autour d’elle à se montrer. Ainsi un Mélancolux se dévoila de l’abat-jour de la lumière de la chambre, un Tylton vint se poser sur sa tête en un soupir de satisfaction. La jeune femme tourna sa tête, cherchant ses autres amis. D’un coup d’œil elle repéra son Loupio, qui dormait toujours dans sa bassine d’eau attitrée... Mais où était passé son vaillant gardien ? Elle était incapable de flairer sa présence. Mollement elle se redressa, son Tylton suivant le mouvement en restant sur son crâne. Le jeune pokémon spectre se matérialisa devant elle, voulant l’aider à trouver ses vêtements. Impossible de refuser, elle se sentait encore la tête sévèrement embrumée. Elle fila à la salle de bain se débarbouiller, pendant que Farazen tentait de trouver des éléments de la garde-robe de sa dresseuse qui soient un minimum portable. Voilà des semaines qu’elle travaillait d’arrache-pied sur plusieurs sujets, et il semblait désormais qu’elle venait d’atteindre un point de fatigue sans précédent.

Farazen l’aida presque à s’habiller, signe qu’il fallait faire une petite pause pour quelques jours. Le pauvre pokémon spectre, de son aspect humain, semblait confus face au désordre auquel faisait face Aldercy. Des piles de notes et des classeurs penchaient dangereusement sur le lit. Le bureau était couvert de carnets et de papiers. Boom avait déjà tenté d’aider un peu, rien à faire. Le Mélancolux, sans plaisanterie, avait même proposé d’y mettre le feu. Une solution tentante mais qui n’aurait plu à personne du bâtiment où ils logeaient tous. Alerté par le son d’un tapotis contre le bois, Farazen s’esquiva un instant jusqu’à la porte d’entrée de la chambre d’Aldercy. Sans surprise il vit Boom, affublé d’un sac contenant sûrement l’élixir de vie du professeur.


« Ah, ouais, volontiers, ça fait longtemps que j’en ai pas bu du comme ça… » Marmonna la jeune femme, manquant de se louper en se posant sur la chaise de son bureau.

Son gardien spectral posa alors le sac kraft sur les quelques centimètres carré libres du bureau. La récolte de Boom se résumait à un café au lait aromatisé à la noisette, une brioche fourrée au haricot rouge et un petit wrap au poulet/salade. Petit déjeuner atypique mais qui permettait à Aldercy de tenir une grande partie de la journée, ou pour être plus précise, l’équivalent d’une grosse dizaine d’heure en instance de recherche. Boom et Farazen, dos à la porte, l’observait alors se servir doucement de chacun des produits présent dans le sac. Comme depuis quelques matins, Boom se mit à classer rapidement certaines notes que Aldercy avaient fait la veille. Farazen se posa alors sur le lit, observant son collègue, dans sa bassine, mener un sommeil de plomb. En voilà un qui avait le luxe de se permettre un repos constant. Enfin, la jeune femme n’allait certainement pas demander au Loupio de l’aider à classer certains documents.

Le téléphone gisant sous quelques papiers se manifesta. Ce qu’elle avait commandé venait d’arriver à l’académie. C’était pas trop tôt ! Sur sa tête, le Tylton doré était bercé par les légers mouvements de tête d’Aldercy. Autant ne pas tarder à aller chercher tout ça. Cette fois aidée de Boom, elle retrouva une veste, une écharpe, et c’était parti pour sortir, sa douceur lactée en main.


« Veille bien sur Fybriss et Carina, d’accord ? » Lança Aldercy à Farazen, avant de fermer la porte.

Accompagnée de Boom, son fidèle Spectrum à forme présentement humaine, et de son pauvre Tylton encore tout endormi, elle s’en alla à la bibliothèque de l’établissement. Encore enfarinée, le trajet lui sembla bien court. La voilà déjà devant les portes du modeste bâtiment. Bien sûr elle y était déjà allé pour faire quelques recherches, mais pour tous ces travaux, c’était inédit qu’elle aille retirer des bouquins qu’elle avait elle-même commandé. Il y avait bien un début à tout. Boom ouvrit la porte doucement, sans un bruit, laissant entrer un échantillon de la brise matinale rapidement suivi d’Aldercy, finissant de siroter son latte. Elle connaissait les règles de la bibliothèque : pas de produits alimentaires susceptibles d’abimer les livres. Sans grâce elle fit un bref mouvement de poignet pour balancer son gobelet dans une des poubelles, Boom réceptionna l’arc réalisé par le contenant pour le laisser atterrir doucement au fond des déchets déjà présent.


« J’espère que j’arrive pas trop tard, je ne vous ai pas trop embarrassé avec tout ce bordel ? » Lança doucement Aldercy, au comptoir où commençait déjà à se trier les quelques bouquins choisis en ligne.

Poliment, la jeune femme décala doucement une de ces piles, dans le but de voir la bibliothécaire.


« Ok enfin, vous prenez pas trop la tête, j’ai fait le tour de eBulbi et – BON SANG ?! »

Elle n’eut pas le temps d’en dire plus que Boom lui masqua sagement la bouche, et peina à lui expliquer qu’une bibliothèque était un lieu d’étude et de calme : lui aussi eut un sursaut, beaucoup plus discret qu’Aldercy, et s’exclama silencieusement :


« Depuis quand vous êtes employée ici ?! Enfin ça ne me dérange pas bien sûr mais je suis surpris de vous voir là. Erhm… Vous allez bien ? Comment va votre père ? »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Voyage à travers les légendes [Aldercy]  Jeu 12 Nov - 14:51

La vue de Mélodia étant obstruée par les livres, la jeune fille ne put voir le visage de la personne entrant dans sa bibliothèque. Celle-ci, pleine de courtoisie, se présenta directement à son bureau, en commençant par s'excuser pour la gêne occasionnée par l'arrivée d'autant de livres. Puis, lorsque leurs regards se croisèrent, la réaction de la professeur d'Histoire fut immédiate.

« Ok enfin, vous prenez pas trop la tête, j’ai fait le tour de eBulbi et – BON SANG ?! »

Mélodia, les bras posés, croisés sur son bureau, leva immédiatement le bras pour poser son doigt sur ses lèvres, intimant à sa précieuse connaissance de préserver au mieux le silence qui régnait ici. Heureusement, le Spectrum accompagnant celle-ci, actuellement sous forme humaine, accompagna Mélodia dans cette démarche en masquant de façon sans gêne la bouche d'Aldercy. Ayant en tête autant de questions que sa dresseuse, Boom commença alors le dialogue.

« Depuis quand vous êtes employée ici ?! Enfin ça ne me dérange pas bien sûr mais je suis surpris de vous voir là. Erhm… Vous allez bien ? Comment va votre père ? »

Difficile de répondre lorsque l'on a pas l'usage de la parole. Afin de rester claire et concise, l'adolescente aphasique répondit dans l'ordre à chacune des questions. Utilisant un mélange entre des signes simples compréhensibles par tout le monde et le langage des signes, elle finit par répondre ainsi : 'Trois mois', 'Oui', 'Bien'. La bibliothécaire savait bien qu'Aldercy et Boom pouvaient avoir un grand nombre de questions à poser, malheureusement, Mélodia préféra clore le sujet en refaisant le signe du silence, tentant de faire comprendre que ce sujet ne devait pas être abordé et surtout pas ici, en public.

Préférant retourner au sujet de base qui les intéressait, Mélodia tourna son écran d'ordinateur vers Aldercy pour lui montrer que chacun de ces livres a été déjà correctement référencé dans la base de données. Ceux-ci étaient donc désormais libres d'utilisation par le public. Toutefois, ces livres ayant étés commandés par la professeur d'Histoire, il était normal de lui permettre de les consulter en priorité ainsi que de discuter avec elle de leur classement afin qu'elle n'ait pas à devoir tous les retrouver dans l'immensité de la bibliothèque. Peut-être par exemple voulait-elle les conserver tous ensemble dans une zone précise de la bâtisse en attendant que ces recherches soient terminées, un scénario qui était tout à fait réalisable.

L'héritière des Kaiten se leva donc, récupéra son trousseau de clés ainsi qu'un diable sur lequel elle commença à empiler les livres. Une fois les livres tous rassemblés, elle guida Aldercy jusqu'à une salle de travail particulière qu'elle ouvrit à l'aide de ses clés. Installant chacun des livres sur les tables en fonction du premier classement qu'elle avait effectué, Mélodia invita l'amie de son père à démarrer son travail en lui expliquant ce qu'elle souhaitait faire.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Voyage à travers les légendes [Aldercy]  Ven 13 Nov - 13:00

Boom finit par lâcher sa dresseuse au moment où il la vit devenir un peu plus pâle que la normale. Il serait temps en effet de la laisser un peu respirer. Tout en l’aidant à se ventiler, le spectre s’apprêta à poser une nouvelle question, jusqu’à voir le « silence » demandé par Mélodia. Après quelques secondes où il chargea ce petit mouvement, le spectre fit un bref petit signe de tête. Le message était passé.

« Ravi de savoir qu’il se porte bien et qu’il se repose. » Se contenta-t-il de clore, à voix basse et sans sarcasme aucun.

Bien entendu qu’elle ne risquait pas de tirer la causette vis-à-vis de son père. Tant de choses s’étaient passées, et ses actions au sein de l’académie en avait marqué plus d’un. Son pied, notamment, était rentré dans les mémoires et dans les fesses d’une poignée de valeureux étudiants. La marque Kaiten s’était gravée d’une façon ou d’une autre chez chacun. Mais il ne fallait pas se flouer : Boom fut surpris de voir l’influence de son long congé sur Aldercy. La jeune femme, à défaut de dépérir, avait fait preuve d’un caractère plus exécrable que jamais dans un premier temps. Irritable, vaguement colérique – c’était les premiers symptômes. Puis, soudainement, au bout de quelques semaines, un changement s’était effectué. Ses deux pokémons spectres en avaient été les témoins : un matin, ils l’avaient retrouvé à activement travailler sur de quelconques sujets ayant attrait des traductions anciennes et des recherches plus ou moins obscures. Et la voilà tombée depuis quelques temps dans ces travaux d’apparence sans queue ni tête. Mais il lui fallait un maximum de matériel pour parvenir à ses fins, c’était quelque chose de sûr et certain.

Elle jeta un coup d’œil distrait sur l’ordinateur de Mélodia. Encore des chiffres, trop de chiffre. Elle eut une courte absence, cessa de regarder l’écran. C’était bien une des choses sur lesquelles elle avait du mal à travailler. Un peur peut-être, il lui sera nécessaire de faire acquisition d’une de ces machines. Boom aida Mélodia à stocker les livres sur le diable, et se proposa poliment pour les amener là où Mélodia le désirait. Aldercy se mit à les suivre, l’esprit encore distrait. Peut-être aurait-elle mieux fait de scanner une partie de ses notes sur une de ces machines électroniques ? Question pratique. La jeune femme favorisait le support papier presque par sentimentalisme, il fallait peut-être songer à monter de gamme. La fille Kaiten ouvrant la porte sur une des salles de travail, Aldercy observa les quelques bouquins qu’elle avait commandé. Certains étaient dans un état absolument ignoble, les pages s’en détachant presque. Mais tout semblait en un morceau, Mélodia a dut faire preuve de grande douceur pour manier tout ce fatras inclassable pour le commun des mortels. Aldercy en faisant partie certes, mais au moins elle savait par quel ouvrage il fallait commencer. Une fois les livres posés sur la table, Boom se mit assis sur une des chaises, invitant Aldercy à faire de même – elle l’ignora poliment, restant debout, face aux piles effectuées par la jeune bibliothécaire.


« Merci beaucoup. Désolée que ça te tombe dessus sans prévenir, j’aurai du laisser un mot plus explicite la veille quant à la nature de la commande. »

La jeune femme posa ses mains sur les bouquins. Elle pouvait presque sentir le trajet qu’ils avaient parcouru, rien qu’à la sensation tactile de leur couverture épaisse, parfois rugueuse.

« J’imagine que tu as déjà regardé les titres ou le contenu, donc je vais faire bref. »

Elle scinda la première pile en deux, par ordre de publication des titres.

« Ici. Il s’agit de simples travaux de recherches effectués d’abord par un certain bonhomme ( Elle tapote le nom de l’auteur distraitement sur un des ouvrages ), quelques années plus tard un groupe de scientifique est venu faire de petites… Corrections, quant à ses études. En fait ils n’ont pas seulement actualisés ses recherches, ils ont dut en retirer une partie par souci de budget. C’est nul mais c’est comme ça. Donc les plus vieux bouquins ici contiennent des informations qui ont été complètement effacées des plus récents. Mais les plus récents sont aussi nécessaires vu qu’ils contiennent des approfondissements scientifiques de certains sujets. »

Aldercy prit son carnet de note, en arracha une page pour en faire un petit « marqueur », qu’elle mit entre les nouvelles et anciennes éditions de la pile de bouquin nouvellement formée. Elle continua, énonçant grossièrement les autres « thématiques » liées aux ouvrages. Des études sur la cryptographie ancienne, autant le sujet que les études en question, une brève encyclopédie sur certaines notions encore plus obscures vis-à-vis de certains pokémons… Des archives publiques de données de recherches archéologiques, et ainsi de suite.

« C’est vrai que ça semble être un lot sans queue ni tête, mais faut prendre ça comme des outils. D’une part j’ai besoin d’apprendre des notions pour comprendre certains textes, d’autre part il existe de nombreux points sans réponse sur des textes que j’ai pu faire lire à mes élèves. Donc j’ai pris un petit break le temps de pouvoir nuancer ce qu’il y avait sur les manuels actuels. »

Elle sembla pousser un léger soupir, rajoutant :


« Il me suffirait juste d’avoir quelques bases en génétiques pour pouvoir lire convenablement les « arbres généalogiques » de certains types de Pokémon. C’est une des rares notions où je n’ai pas encore osé trop m’aventurer. Déjà je joue les « aventurières » dans les tonnes de bouquins ici présents. Il y a des traces de certains pokémons qui ne sont pas recensés dans la plupart des encyclopédies, ou même de certains bouquins pseudo-mythologiques… Je me doute de pouvoir trouver des écrits là-dessus, mais si j’ai un aperçu ça sera déjà appréciable pour mon travail. »

Nouveau léger soupir. Cette fois réalisé par le Tylton qui était posté sur sa tête. Le pokémon commençait doucement à émerger. Il s’étira, sautilla légèrement sur la tête d’Aldercy, avant de se rendre compte qu’ils n’étaient plus dans la chambre. Il initia un envol avant de se faire rattraper par Aldercy, qui lui lança doucement :

« Ta-ta-ta. Ici ce n’est pas fait pour jouer, mon mignon. Tiens, regarde, je te présente Mélodia. Je pense que tu ne l’as encore jamais vue. »

Elle tourna alors ses mains tenant la boule de coton vivante vers la jeune fille. Le pokémon cligna successivement des yeux, avant d’émettre un bref roucoulement de politesse envers la fille Kaiten. Boom songea alors qu’il était mieux que ça se passe ainsi : Farazen ayant été « traumatisé à vie » de la présence de Drew, que le Tylton d’Aldercy passe en premier par les yeux de Mélodia, ça aidera sûrement tout le monde à surmonter la vision « Kaitenesque » qui avait envahi l’aura familial de Drew.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Voyage à travers les légendes [Aldercy]  Dim 15 Nov - 15:51

Ce premier contact avec une ancienne connaissance de son père semblait se passer correctement. Requiem avait en effet de quoi être nerveux, jusque là, c'était la présence de Drew et son comportement envers sa fille qui permettait à son illusion de gagner en crédit. Aujourd'hui, les gens ont plus l'occasion de se confronter à lui et à son incarnation de Mélodia ce qui augmente les risques d'être découvert. Heureusement, cela fait maintenant plus d'un an qu'il s'est attribué ce rôle, la nervosité ne l'envahit donc pas outre mesure, l'habitude lui offrant une assurance suffisante malgré le changement de donne. Montrant donc le chemin à suivre, la jeune femme fut agréablement surprise de voir à quel point Boom pouvait être serviable et prévenant, l'aidant sans hésitation à charger le diable et à le transporter jusqu'à la salle de travail. Une fois les livres déposés, Aldercy commença ses explications.

« Ici. Il s’agit de simples travaux de recherches effectués d’abord par un certain bonhomme  quelques années plus tard un groupe de scientifique est venu faire de petites… Corrections, quant à ses études. En fait ils n’ont pas seulement actualisés ses recherches, ils ont dut en retirer une partie par souci de budget. C’est nul mais c’est comme ça. Donc les plus vieux bouquins ici contiennent des informations qui ont été complètement effacées des plus récents. Mais les plus récents sont aussi nécessaires vu qu’ils contiennent des approfondissements scientifiques de certains sujets. C’est vrai que ça semble être un lot sans queue ni tête, mais faut prendre ça comme des outils. D’une part j’ai besoin d’apprendre des notions pour comprendre certains textes, d’autre part il existe de nombreux points sans réponse sur des textes que j’ai pu faire lire à mes élèves. Donc j’ai pris un petit break le temps de pouvoir nuancer ce qu’il y avait sur les manuels actuels. »

Ainsi donc voici l'explication de ces écrits sans queue ni tête. Si l'esprit de Mélodia avait été actif, celui-ci aurait certainement put s'en rendre compte, malheureusement, elle restait bien souvent en repos, ne s'éveillant qu'en cas de véritable nécessité comme l'apprentissage de la gestion de la bibliothèque. Requiem lui, bien qu'intelligent et très prompt à apprendre avec une grande célérité, n'avait que peu d'affinités avec les manières humaines. L'apprentissage de l'ordinateur, de la lecture et de l'écriture, ce sont fait pendant de longs moments en secret avec Drew et Mélodia lorsqu'elle pouvait mêler son esprit au sien. C'est la raison pour laquelle ce genre de détails pouvait encore lui échapper. Ayant désormais une idée de ce qui pouvait donc relier ces livres entre eux, l'incarnation de Mélodia pouvait donc désormais révéler toute son utilité à Aldercy.

« Il me suffirait juste d’avoir quelques bases en génétiques pour pouvoir lire convenablement les « arbres généalogiques » de certains types de Pokémon. C’est une des rares notions où je n’ai pas encore osé trop m’aventurer. Déjà je joue les « aventurières » dans les tonnes de bouquins ici présents. Il y a des traces de certains pokémons qui ne sont pas recensés dans la plupart des encyclopédies, ou même de certains bouquins pseudo-mythologiques… Je me doute de pouvoir trouver des écrits là-dessus, mais si j’ai un aperçu ça sera déjà appréciable pour mon travail. »

De la génétique, de la phylogénie et de la mythologie Pokémon, nul doute qu'Aldercy tentait de démêler le vrai du faux concernant les témoignages du passé sur les Pokémon légendaires ou disparus depuis longtemps. Qu'à cela ne tienne, Requiem connaissait en grande partie les livres de cette bibliothèque. A défaut d'en avoir lu le contenu, il connaissait le titre de la plupart des ouvrages présents dans cette enceinte, ce qui devrait lui permettre de vite retrouver les informations demandées par son interlocutrice. Tandis que la professeur d'Histoire commençait à séparer les livres en fonction de ses besoins, la créature qui ornait sa tête entama sa phase de réveil, sautillant avec légèreté avant de commencer à prendre son envol de façon machinale. Malheureusement son départ pour les cieux fut interrompu de façon assez brutale lorsque la femme aux cheveux rouge l'attrapa d'un geste précis et mesuré.

« Ta-ta-ta. Ici ce n’est pas fait pour jouer, mon mignon. Tiens, regarde, je te présente Mélodia. Je pense que tu ne l’as encore jamais vue. »

C'était donc bien un Tylton tout blanc et cotonneux qui venait d'émerger et de saluer poliment Mélodia. Celle-ci en réponse lui offrit une aimable et douce caresse accompagnée d'un sourire afin de ne rendre son réveil que plus agréable. Une fois la politesse transmise et l'envie de travailler rassemblée, la jeune adulte aux cheveux blanc leur fit signe à tous de s'installer en attendant son retour. L'illusion de l'héritière des Kaiten commença alors à traverser différents rayons de la bibliothèque à la recherche d'ouvrages qui pourraient aider Aldercy dans ses recherches. Un, puis deux, puis trois, et c'est finalement chargée de cinq lourds volumes que Mélodia revint dans la salle de travail. Posant ceux-ci à l'écart afin de ne pas les mélanger avec les volumes commandés par la dresseuse, elle les lui présenta volume par volume pour qu'elle puisse en découvrir les titres.

Citation :
Mythologie et cryptozoologie : Théories sur les Pokémon disparus et les témoignages anciens.
Phylogénie du vivant : Développement des espèces humaines, végétales et Pokémon.
Écritures anciennes : Alphabet et Dictionnaire de langues disparues. Tome 2 : Zarbi.
National Geographics : Merveilles archéologiques d'aujourd'hui.
Pokémon Légendaires : Mythe de la création et Genèse de nouvelles légendes.

Chacun de ces livres était relié d'une façon ou d'une autre aux travaux très précis détaillés dans les livres commandés par Aldercy. Ils relataient de façon globale une culture dont on pouvait ensuite trouver des approfondissements dans les écrits des scientifiques réunis par la jeune femme « de bonne compagnie » comme pouvait dire le père de Mélodia. Une fois les ouvrages présentés, Mélodia récupéra sur son chariot un dernier petit livre bien plus coloré. Une fois celui-ci en main, elle le présenta à Pillow avec un sourire agréable. C'était un livre pour les plus jeunes, un livre qui parlait d'un papa et d'une maman Tylton qui voulaient un petit enfant.

Revenant à la table, il était désormais temps de se mettre au travail. La bibliothécaire s'installa sur une chaise, non loin d'Aldercy et commença donc à prendre de quoi écrire. Le but était désormais d'assister au moins la professeur d'Histoire afin d'accélérer autant que possible la progression de ses recherches. Celle-ci ayant manifesté quelques lacunes dans certains domaines, chacun des livres apportés par Mélodia avait pour but de combler ces manquements de façon très rapide. Le premier livre était une sorte de Pokédex recensant tous les Pokémon connus ou inconnus. Chacun de ces Pokémon était alors lié aux traces que l'on a de lui dans le passé. Lorsqu'un Pokémon n'avait pas été découvert mais que l'Histoire parle de sa découverte dans des temps anciens, sa fiche est rajouté en fonction de sa provenance comme dans n'importe quel autre Pokédex, permettant ainsi à Aldercy de retrouver de façon très rapide tous les témoignages anciens liés à tous les Pokémon possibles. Le second ouvrage expliquait la théorie de l'évolution autant pour les humains, plantes et les Pokémon. Au delà de toutes les théories expliquées, chacune était illustrée d'un arbre phylogénique permettant de mieux se représenter la parenté entre les espèces. Les dernières pages montrent l'arbre du vivant complet en fonction de tous les autres arbres déterminés auparavant. Pour le troisième livre, c'était plus simple. Ce manuel plus petit que les autres était un condensé permettant de traduire les langues anciennes, dans le cas présent, le langage des Zarbi qui fut décrypté il y a peu.

Le quatrième livre lui, parlait des ruines connues, découvertes et de leur analyse. Laissant de côté la mythologie au profit de l'Histoire et de ce que toutes les recherches archéologiques ont put prouver de façon extrêmement pragmatique et étayée. C'était comme un manuel touristique extrêmement exhaustif permettant de se faire une idée précise de tous les sites archéologiques connus à ce jour. Pour terminer, le dernier livre était un recueil de mythologies. Racontant la genèse de ce monde tel que nos ancêtres l'ont imaginée à travers les siècles et les pouvoirs quasi divins des Pokémon. Tous ces livres allaient donc permettre de combler des lacunes, de lancer des hypothèses et de permettre d'avancer à pas de géant dans les recherche de la femme aux cheveux ardents. Connaissant bien ces livres, Mélodia était prête à jouer le rôle de copilote afin de trouver chaque parcelle d'information qui sera nécessaire à la progression de l'amie de son père.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Voyage à travers les légendes [Aldercy]  

Voyage à travers les légendes [Aldercy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-