Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]

avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Mar 20 Oct - 13:00

Il faisait déjà nuit ; nuit noire, mis à part pour les quelques chambres encore éveillées à cette heure tardive, leurs lumières s'ajoutant à celles qui luisaient dans le ciel. Morland en faisait partie.

Qui dit été, dit étoiles filantes : la chercheuse était restée debout afin d'espérer apercevoir le phénomène par sa fenêtre. Elle se tenait juste devant, les jambes repliées contre son torse, le regard dans l'attente. Comme une gamine à qui on annonce un feu d'artifice. En fait, l'adolescente aurait voulu être dehors, mais les élèves étaient rapatriés vers leurs chambres vers neuf heures du soir. Elle ne voulait pas risquer de se faire remarquer dès le début.

L'autre raison qui poussait l'originaire de Sinnoh à guetter les étoiles filantes étaient son Mélo. Le petit Pokémon était toujours un mystère pour elle ; cependant, selon le pokédex, il avait un lien avec les météores. Morland espérait observer le comportement de la petite créature sous l'influence d'une pluie d'étoiles filantes pour mieux comprendre son partenaire. Pour l'instant, rien. Rien à l'horizon qui pourrait faire penser de près ou de loin à des astres en balade. Par contre, le Mélo commençait à s'agiter de façon singulière : il sautillait partout en criant, comme enthousiaste et particulièrement excité par l'atmosphère ambiante de cette nuit estivale.

Pour tout dire, le Pokémon était tellement bruyant que Morland fut contrainte de passer sa tête dans le couloir rapidement afin de voir si personne n'était réveillé à cause de ce dernier. Erreur.
Erreur parce que la créature dénuée de véritable nom s'engouffra en deux secondes dans le dit-couloir à petits pas pleins d'allégresse, cherchant sans doute à partir le plus haut possible : ni une, ni deux, Morland se dit que la fuite du Mélo était une parfaite excuse pour enfreindre le couvre-feu, et se saisit de son carnet, d'un stylo, d'un téléphone et d'une veste avant d'aller courir après le petit truc.

Machin s'était arrêté devant une porte et sautillait avec entrain sur son pas, en fixant de ses petits yeux enfantins sa propriétaire. La chercheuse prit un moment avant de se rendre compte que le verrou était cassé. Cela dit, puisqu'il y avait un verrou, l'entrée ne devait pas être extrêmement permise. Cependant, plutôt que de laisser le Mélo faire son vacarme et réveiller toute l'académie, Morland préférait encore braver le règlement en pleine nuit et laisser le Pokémon étoile faire son souk dehors. Elle ouvrit la porte et franchit la frontière qui ferait d'elle un sale voyou. Voilà, Morland. Tu es maintenant un voyou.

Voyou promena son regard autour de l'endroit où elle se trouvait. Elle était donc sur le toit ; la surface était plane, la vue magnifique -même si la chercheuse n'était pas exactement en état d'en profiter, puisqu'il faisait nuit. Il n'y avait pas de vent, mais une fraîcheur nocturne poussa l'adolescente à revêtir sa veste. En débardeur et short de pyjama bleus, et surtout, en chaussettes (parce que bien évidemment, Voyou n'avait pas eu le temps de mettre des pantoufles ou une paire de baskets), la longue veste noire devenait une vraie obligation, puisqu'elle permettait à la jeune fille de se couvrir des épaules aux genoux.

Il n'y avait toujours pas d'étoiles filantes, mais à la vue de l'état du petit Mélo, elles ne sauraient tarder. Voyou avait vraiment peur de se faire attraper ; pour cette raison, elle se mit dans un coin où, en franchissant la porte, l'endroit aurait l'air vide. Mis à part pour la petite créature qui trônait au beau milieu du toit, les yeux braqués vers les cieux.

C'est en s'asseyant dans son coin discret que l'originaire de Sinnoh aperçut un objet circulaire qui faisait tache avec le reste de la décoration. De nuit, elle ne savait pas trop ce que c'était. Peut-être que, si en dix minutes personne ne venait, elle irait y jeter un oeil.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Ven 23 Oct - 12:19



Astres en Balade


J'étais épuisée. je n'avais pas cessé de travailler, d'entrainer les miens. Alors oui, Thalan et Antek évolueraient bientot, Kai restait sur son point de vue sur l'évolution mais qui sait ? Peut-etre un jour il souhaiterait devenir un Feunard. Mais j'aimais vraiment trop Kai pour souhaitait qu'il évolue ; je préféré ma peluche dorée toute chaude.
Mais ce soir, je reçu l'appel de trop :

Zéro, j'ai besoin de toi. On a remarqué du mouvement autour de l'Académie. J'pense que tu verras bien depuis le toit. Juste cette nuit, Eleven prendra la suite demain.


Le boss raccrocha et un soupir passa mes lèvre. Luka, assis sur le plan de travail de la cuisine, me regarda avec compassion tandis que je me préparais un café. C'était très rare que j'en prenne, a croire qu'Akira et ses méthodes de veille avaient eut raison de moi. Je lui envoyais d'ailleurs un message pour savoir s'il travaillait, histoire que je passe par l'intérieur plutôt que par l'extérieur pour accéder au toit. Mais avec ma chance, la réponse était évidente : Akira me répondit qu'il ne travaillait pas ce soir. Pour une fois qu'on échangeait les roles...  Je lachais un nouveau soupire puis je remarquais le petit Queulorior qui tendais ces pattes vers moi. Je souris tendrement avant de le prendre dans mes bras. Luka me déposa un bisou sur la joue. J'avais gagné le titre de maman avec ce petit, quoi que je fasse. Je le reposais au sol et il se dirigea vers sa chambre, sa queue trainant au sol.

Luka, ta queue.


Il me regarda puis attrapa sa queue qui avait laissé un fin trait rouge au sol. Puis il alla se coucher. Il ne faisait pas encore attention au fait qu'il était un crayon sur patte, et il me faudrait demander a Shiro de lui apprendre à écrire. Je gagnais ma chambre et enfila mon manteau et récupérant mon Executeur, par sécurité. Je le glissais dans sa gaine et fermait le long manteau noir que j'avais. je passais un coup de brosse dans mes cheveux roses avant de sortir. Quatre m'attendait : Luka avait du le prévenir. Je remerciais le combattant de se rendre disponible, puis sortit. Ruby leva la tete vers moi et s'approcha. Je lui indiquais notre mission et montait en selle.

L'étalon de feu s'élança vers l'Académie au petit galop mais finalement, je décidais de l'arrêter. Je venais de voir une étoile filante et je me souviens avoir entendu à la radio que cette nuit il y en aurait plein. Marchant à un rythme régulier mais pas nerveux, nous observions les étoiles avant d'arriver à l'Académie. Bon, je ne pouvait pas passer par dedans.. Me fallait passer par le bord... Le truc c'est que mon unité volante n'était pas disponible ; Tris dormait à poing fermé après sa journée de patrouille. Je fit donc le tour du batiment avec mes deux Pokémon. A part escalader, il n'y avait pas franchement d'issue. J'expliquais le topo à Quatre qui commença son ascension tandis que je m'accrochais à lui. Le toit arriva plutot vite.

J'observais les alentours, faisant le tour du toit avant d'en passer à un autre. Mais à un moment, je distinguais une forme humaine assise. J'arrêtais Quatre et sortit l'arme. L'Executeur produisait de la lumière et je m'approchais ; en fait, il ne s'agissait que d'une fille plus jeune que moi qui était a coup sure une étudiante. je baissais mon Executeur avant de prendre la parole.

Eh toi. Tu fais quoi la ?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Ven 23 Oct - 20:50

Dix minutes passèrent. Il n'y avait toujours personne : peu confiante, Morland s'avança doucement, à quatre pattes, vers la forme qui l'intriguait tant. Soudain, la chercheuse s'arrêta net, surprise par le petit sillon lumineux qui venait de fendre le ciel ; son Mélo commençait à trembler d'excitation, ne parvenant même plus à se mouvoir tant il était remué par le phénomène astronomique.
Finalement, après deux bonnes minutes, Morland décida de continuer son chemin, et finit par arriver en face de l'objet de ses convoitises. Celui-ci était ovale, parsemé de taches colorées ; un œuf de Pokémon, sans aucun doute. Extrêmement étonnée qu'une telle chose se retrouve sur le toit de l'académie, l'étudiante saisit délicatement sa trouvaille, avant de le scruter avec attention, s'asseyant à nouveau sur le sol, cette fois-ci plus à découvert. Un peu de temps plus tard, elle avait sorti son carnet et sa plume, et notait rapidement des informations à propos de l'oeuf.

Je viens de faire une découverte pour le moins étrange ; un œuf, sur le toit de l'académie ! J'ai décidé de faire des notes rapides à propos de cette trouvaille. Je pense garder l’œuf, afin de savoir ce qui en sortira.
L’œuf n'a pas l'air sur le point d'éclore. Je sens, rarement, un léger tremblement en le tenant dans mes bras. Il est de taille moyenne, n'a aucune fissure. De toute évidence, quelqu'un l'a déposé là, mais qui ? ---> peut-être aurais-je l'occasion de faire des recherches là-dessus.
Contrairement à certains œufs, celui-ci ne laisse pas deviner l'espèce du Pokémon qui en sortira : il est tout à fait générique, blanc, parsemé de marques colorées. Je n'arrive pas à déterminer leur couleur exacte à cause de l'obscurité.

Les études de Morland furent alors interrompues par un bruit sourd ; les yeux écarquillés, l'adolescente se dit qu'elle ne vivait décidément pas une soirée banale : une personne venait d'escalader le mur de l'académie à l'aide de son Pokémon, et avait à la main un objet qui, ma foi, paraissait assez menaçant. Se recroquevillant sur elle-même, l'originaire de Sinnoh serra contre son poitrail son nouveau petit chouchou, consciente qu'elle n'étais pas censée être ici. En fait, à toute allure, elle cherchait une excuse afin de ne pas se faire sévèrement punir. L'autre personne avançait vers elle à pas réguliers, silhouette intimidante dans les ténèbres d'une nuit d'été.

Enfin, le visage de Morland se retrouva en pleine lumière. La femme baissa son arme, avant de lui demander ce qu'elle pouvait bien foutre là.

C'est ce moment précis que truc choisit pour laisser parler ses instincts ; les étoiles filantes se faisaient de plus en plus fréquentes, et bientôt, on pouvait en voir à, à peine, cinq secondes d'intervalle. Il arrivait même que deux météores parcourent le ciel au même moment. Le Mélo commença à crier, à faire un vacarme pire encore que celui qu'il avait commencé à causer dans les couloirs de l'établissement, et fit comme une danse de farandole, qu'il aurait sans doute exécutée tout en tournoyant si seulement il n'était pas le seul de son espèce dans le coin. La danse était impressionnante à voir, même si il ne s'agissait que d'un seul minuscule Pokémon ; elle avait cet aspect mystique et inaccessible qu'ont toutes les manifestations religieuses des humains ; la différence était que cette fois-ci, il s'agissait d'une créature totalement étrangère aux grands singes, ce qui lui donnait un air presque particulièrement évolué, voir venu d'ailleurs. Comme si quelque chose de profondément ancré en ce si jeune Mélo lui ordonnait de danser, d'effectuer une chorégraphie qu'il n'avait jamais pu apprendre, étant si jeune qu'il titubait parfois en marchant : et la petite créature ne faisait aucun faux-pas, et se retrouvait doté d'une grâce singulière.

Happée par le spectacle, Morland en oublia momentanément la personne qui attendait d'elle une explication, et sortit son téléphone afin de filmer les gestes de son truc, pour pouvoir étudier en détail ce comportement plus tard. Elle n'oublia pas de faire rentrer le ciel constellé d'étoiles filantes dans le champ de sa vidéo, souhaitant vérifier si cette danse avait un quelconque rapport avec la fréquence d'apparition de ce feu d'artifice stellaire.
Improvisant un trépied de fortune avec son carnet (qui avait été acheté par la jeune fille rien que pour sa forme opportune), Morland posa son téléphone dessus afin de pouvoir donner son excuse à son interlocutrice, sûre d'avoir, à présent, une bonne justification.

> Excusez-moi, je suis étudiante en recherche ici, et ce Mélo est le mien. Il a commencé à faire un vacarme pas possible tout à l'heure et s'est enfui de ma chambre : pour éviter que tout le monde ne se réveille, je suis restée dehors avec lui. Comme il est encore très petit, je n'ai pas envie de le laisser seul, surtout qu'en plus son comportement est vraiment intéressant pour moi, en tant que chercheuse.

Parfait. Morland était plutôt contente : avec un peu de chance, cela suffirait. Elle desserra son emprise sur l’œuf et décida de se présenter, au cas où la femme ici présente ferait partie du personnel de l'école.

> Et je m'appelle Morland, je suis arrivée ici il y a peu de temps.

Ah, mais. Mais non, c'est pas vraiment logique, en fait. En y réfléchissant, la chercheuse se dit qu'un membre du personnel passerait simplement par la porte, au lieu de tout escalader. Elle haussa légèrement les sourcils, se demandant sincèrement si cette fille ne devrait pas être la première à justifier sa présence. M'enfin, si elle était malveillante, Morland l'aurait sans doute déjà senti passer.

> Si je puis me permettre, vous n'êtes pas du personnel, si ?

Tout d'un coup moins confiante, la jeune fille serra de nouveau son œuf contre elle, tandis que son Mélo, insouciant, continuait sa ronde solitaire.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Sam 24 Oct - 22:09



Etoiles Filantes


La fille était assise, serrant contre elle un oeuf ; clairement, ce n'était pas ma cible. Mais alors qu'elle allait s'expliquer, je levais la tête, observant la multitude d'étoiles, dubitative. Inconsciemment, je souhaitais que tous mes problèmes finissent au plus vite, que je retrouve ma vie calme ou alors ma vie simplement parsemé de quelques criminels dangereux. Je lachais un soupir silencieux en sachant que tout voeu ne m'aiderait jamais vraiment. La jeune fille filmait avec son téléphone le Mélo et les étoiles ; sans doute une chercheuse. Finalement, elle se tourna vers moi :

Excusez-moi, je suis étudiante en recherche ici, et ce Mélo est le mien. Il a commencé à faire un vacarme pas possible tout à l'heure et s'est enfui de ma chambre : pour éviter que tout le monde ne se réveille, je suis restée dehors avec lui. Comme il est encore très petit, je n'ai pas envie de le laisser seul, surtout qu'en plus son comportement est vraiment intéressant pour moi, en tant que chercheuse. Et je m'appelle Morland, je suis arrivée ici il y a peu de temps.


Elle desserra sa prise sur l'oeuf avant de me regarder de la tête au pied. Quatre se posta derière moi, en position accroupie histoire de ne pas être trop intimidant. Je regardais l'Amphinobi avant de finalement ranger mon arme : cette gamine -'fin je dis ça, mais j'n'ai que 17 ans- n'était pas un danger. Fallait pas faire mon boulot pour le savoir ou le sentir. Morland reprit la parole, hésitante :

Si je puis me permettre, vous n'êtes pas du personnel, si ?


Question légitime quoi que peu futée. Jamais un membre du personnel n'aurait une arme et n'aurait escalader le batiment. Il est vrai que si Akira avait travaillé cette nuit, j'aurais épargné a Quatre cette escalade, quoi qu'il s'en fichait bien le geek de service. Et quand bien même je fasse un peu plus agée que mon age, je devais faire au plus 19 ans, soit, j'avais encore l'age d'étudier a Gakuen. Mais finalement je décidais de repondre à Morland sans soucis, après tout, a quoi bon nier que j'avais arrêté l'école ?

En effet, je ne suis pas du personnel de l'école. Et je ne suis pas non plus élève, bien que je sois en age. En fait.. j'ai arrêté d'étudier a Gakuen il y a presque deux ans pour voyager a Kalos durant 8 mois. Je n'ai pas repris mes études, a quoi bon ? Du coup, j'ai trouver du boulot en tant que ranger.  


Ranger.. Non Light, tu n'es plus ranger, tu es Persécuteur, tu traques les criminels qui sont comme toi : des membres de Team. Ton travail de chien de chasse te pousse a chasser le crime de partout en plus d'aider les Pokémon.
C'était vrai, je n'étais plus une ranger, j'étais devenue flic. Et ça, je ne pourrais rien y changer. je levais la tête vers le ciel, dégagé et lumineux de ces trainées d'étoiles. Quatre me donna un léger coup de coude. Je réalisais alors que j'avais du travail et que rester avec cette gamine n'était pas une bonne idée ; si ma proie, encore invisible certes, venait à se pointe, Morland aurait un gros problème et ça serait pas bon pour mon dossier. Je me raclais la gorge.

Hum.. Tu devrais rentrer dans le batiment. Tu sais, les nuits sont certes très belles depuis le toit, mais si un pion arrive tu auras de gros problèmes.  


Mentir pour se couvrir, voila ma seule option


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Lun 26 Oct - 10:54

Ranger ?

Morland se laissa aller à une petite réflexion. Ranger ? Mais d'où est-ce que les rangers allaient travailler au beau milieu de la nuit, sur le toit de l'Académie ?

Il est vrai que l'endroit offrait un point de vue spectaculaire sur tous les environs, et que repérer un Pokémon en danger était probablement plus facile depuis un point surélevé. Mais quand même ? Au beau milieu de la nuit ?
Puis il faut dire que le truc que la jeune femme avait sorti tout à l'heure, en s'approchant de Morland, était plus effrayant qu'un simple capstick.

Peut-être que l'interlocutrice de notre demoiselle ne lui avait pas tout dit. L'étudiante décida de ne pas s'en mêler plus que ça ; tout le monde a le droit de garder des secrets. Cela dit, si cette personne était là, c'est probablement parce que quelque chose de singulier prenait place dans les environs : et en parlant d'événement hors du commun, l'oeuf que Morland serrait dans ses bras, dissimulé sur le toit, à un endroit qui rendrait la ponte d'un Pokémon compliquée (et surtout sans nid ou abri de quelque sorte que ce soit), était assez particulier pour être signalé.

Mais d'un autre côté, Morland avait peur qu'on lui retire sa nouvelle trouvaille. Les oeufs, comme ça, elle s'y attachait beaucoup. Comme à un tamagotchi, comme à un animal virtuel qu'on a le devoir de choyer jour après jour : tant que la chercheuse ne saurait pas le contenu du contenant, elle ne voudra pas s'en séparer.
Mais hormis ça, Morland n'avait pas trop envie de rentrer maintenant non plus. Le ciel était magnifique, constellé d'étoiles filantes, et la situation était trop belle pour s'arrêter maintenant. En fait, bien que sage de nature, la citadine crevait d'envie de partager le quotidien d'un ranger, (ou supposé ranger), ne serait-ce qu'une nuit ou qu'une heure. Et puis peut-être que cet oeuf était important ? Même si ce ne serait pas la première fois que Morland récupère un Pokémon sans se soucier des conséquences de son adoption, elle ne voudrait pas qu'on lui prenne la coquille deux semaines, voire un mois plus tard, juste parce qu'elle ne l'avait pas rendu avant. La chercheuse avait tendance à se faire beaucoup de films lorsqu'elle sentait faire quelque chose de mal. Garder cet oeuf sorti de nulle part sans demander l'autorisation, et visiblement caché à un endroit interdit d'accès pour la majorité des personnes résidant à l'académie, ça paraissait assez "mal".

Morland décida donc de signaler la provenance de son oeuf, priant pour qu'il ne lui soit pas retiré.

> Je devrais peut-être rentrer, mais avant ça, vu que vous êtes là pour le boulot je suppose...

Belle déduction, Morland. C'est vrai qu'on escalade pas souvent les académies en pleine nuit pour la forme.

> ... J'ai trouvé cet oeuf sur le toit y'a une vingtaine de minute. Il était là-bas.

La chercheuse, en prononçant ces derniers mots, pointa un coin du toit qui, caché par une installation, n'est visible que depuis un certain angle -celui où l'adolescente se cachait tout à l'heure.

> Je ne suis pas flic ni détective, mais si quelqu'un ou quelque chose a caché un oeuf à un endroit où on n'est pas censés aller en pleine nuit, c'est qu'il compte le récupérer un jour, non ?

Morland ne savait pas comment exposer son hypothèse sans avoir l'air arrogante, et sans se donner l'image d'une mademoiselle je-sais-tout. Elle s'arrêta là, gardant pour elle le fait que, le verrou de la porte étant brisé, si la ranger cherchait quelque chose ou quelqu'un, il avait très bien pu se faufiler par la porte et se cacher dans l'académie. Ou bien était-il reparti ? Peut-être même que cet oeuf n'avait aucun rapport avec le reste.

Mais pourtant, dans la tête de Morland, l'image cocasse d'un Mélo hurlant et courant dans toute l'académie s'imposait comme un motif suffisant pour cacher honteusement un objet et se casser avant que le dresseur rapplique avec son Pokémon.

Du moins, c'est ce que l'originaire de Sinnoh voulait croire, pour pouvoir prolonger son séjour sur le toit. Elle trouvait cette nouvelle rencontre vraiment intéressante, et aimait beaucoup passer du temps avec des personnes qui sortent du lot, ne serait-ce que pour les observer et garder une image d'eux dans sa mémoire. En plus, si cette jeune femme avait réellement voyagé autant de temps dans une région étrangère, elle devait probablement avoir de l'expérience et une certaine débrouillardise.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Lun 26 Oct - 14:15



Danger Imminent


La jeune fille hésita une seconde face à ma recommendation et me montra son oeuf :

 Je devrais peut-être rentrer, mais avant ça, vu que vous êtes là pour le boulot je suppose... J'ai trouvé cet oeuf sur le toit y'a une vingtaine de minute. Il était là-bas. Je ne suis pas flic ni détective, mais si quelqu'un ou quelque chose a caché un oeuf à un endroit où on n'est pas censés aller en pleine nuit, c'est qu'il compte le récupérer un jour, non ?


j'haussais un sourcil ; en effet, c'est louche de laisser un oeuf sur un toit. D'un regard, je demandais à Morland de me passer son oeuf. Elle me le tendis, et je l'observais minutieusement, même sans lumière. Bon, je ne pouvais pas distinguer l'espèce. Mais l'oeuf semblait globalement en bonne santé. Je rendis l'oeuf à la jeune fille :

Cet oeuf ne semble pas mal en point... Je pense que tu pourrais le garder et que personne ne te le réclamera. Si cela ce trouve, c'est un pokémon vol qui l'a déposé ici.


Je souhaitais que Morland garde son oeuf. Elle y semblait attachée. Soudain, un mouvement attira mon attention sur un des toits. Je fis signe a Quatre qui s'élança vers la silhouette à toute allure comme un ninja. J'attrapais ma lampe torche à ma ceinture -bah quoi ?- et l'allumais. J'observais le toit jusqu'à ce qu'une gerbe d'eau se fasse voir. Je fronçais les sourcils et indiquait à Morland de se cacher là ou elle avait trouvé l'oeuf. Je m'y rendit à sa suite, rangeant ma lampe pour la remplacer par mon Executeur allumé en mode paralysie.  

Le silence revint. Le ciel brillait de multiples étoiles, mais sur le coup, ce qui m'arrangeait était la lumière que cela apportait. Mais cela ne dura pas éternellement ; après quelques minutes d'attentes, le ciel se dégagea du surplus d'étoiles filantes. Le Mélo finit par se tourner vers nous, assez dubitatif. Quatre revient vers nous, poursuivit par un Blindépique qui s'arreta a une dizaine de metres de nous. Je jurais entre mes dents quand un homme cagoulé se pointa vers nous. On dirait un ninja mais il ne semblait pas franchement équipé.

Ok les filles. Vous allez gentiment me filer l'oeuf. Il a pas été déposé ici par hasard, vous vous doutez bien.

Hé l'affreux, tu sais quoi, dégage. Cet oeuf a déjà une proprio et je préfère que ce oit cette jeune fille.


Je sentais déjà le sourire qu'il me lançait. Je sifflais un coup entre mes dents et Quatre arma Laser glace sur ses pieds, passant à un bleu très clair sur les parties blanches de sa peau ; il venait de changer de type. Le filon de glace fusa vers le dresseur mais son Pokémon s'interposa avant de nous lancer un Poing Boost. Quatre s'écarta et lança un Sheauriken sur le type plante, qui s'écarta de nous.
Pourquoi j'avais entrainé Morland la dedans ?! Elle aurait des problèmes a cause de moi. Le type nous chargea mais je l'envoyer valser d'un coup de pied rotatif bien senti. Je m'écartais un peu de Morland pour éviter qu'elle ne prenne des coups. Le type refonça vers nous et réussit à me faucher les jambes, me faisant basculer et lacher l'Executeur. Je réussis néanmois à le faire passer au dessus de moi et à l'envoyer contre le mur qui évitait de basculer quand on était sur le toit. Le garde corps quoi. Je bondis sur mes pieds, récupéra mon arme et m'approcha de lui, Executeur pret à tirer droit sur lui.

Je te confirme que tu peux garder ton oeuf Mrland.





Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Lun 26 Oct - 18:43

Tout s'était déroulé en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

La déduction de Morland, contre toute attente, n'était pas une fantaisie. Un criminel avait surgi des ténèbres pour reprendre son précieux bien, accompagné de son redoutable Pokémon. Avec la puissance de son Amphinobi, -par ailleurs fort impressionnante-, l'autre jeune femme était parvenue à le maîtriser. Vraiment très rapidement, et de manière étrangement professionnelle : pas sûr qu'un ranger aurait pu être aussi efficace dans une situation pareille. D'autant plus que l'arme que cette jeune adulte aux cheveux roses avait braqué sur son adversaire était définitivement dangereuse : c'était la première fois que Morland se retrouvait confrontée de face à l'usage de ces sortes de pistolets.

Bon.

Confuse, la chercheuse était juste restée assise, dans son coin. Discrètement, en faisant en sorte que les deux dingues soient trop absorbés dans leur combat pour remarquer quoi que ce soit, la demoiselle avait sorti son téléphone et pris quelques clichés, ainsi qu'une courte vidéo d'une quinzaine de secondes. Pas pour les diffuser sur les réseaux sociaux : Morland avait ces sites en horreur, mais juste pour se rappeler que cette soirée avait existé, et, si jamais elle parvenait à se lier suffisamment d'affection avec quelqu'un, pour lui prouver que toutes ses aventures (mésaventures ?) n'étaient pas que des mensonges destinés à la valoriser. Précieuses, précieuses photos.

Par contre, cet œuf devait vraiment avoir beaucoup de valeur. Morland le scrutait avec un œil interrogateur. Quel Pokémon pouvait bien sommeiller dedans ? Quels secrets renfermaient cette coquille scellée ? La chercheuse en était toute impatiente. Elle espérait surtout que la créature qui fendrait les parois de son abri soit intéressante d'un point de vue scientifique. La rareté, la valeur économique, qu'importe ? Morland aimait les choses hors du commun, qui valent la peine d'être étudiées. Un Pokémon sans histoire l'intéressait de par son caractère, mais ce ne serait pas quelque chose qu'elle irait capturer.
Le Mélo s'était calmé. Il avait un air béat affiché sur sa bouille d'ange. C'est vrai que ce petit Pokémon n'était pas si passionnant que ça, mis à part au sujet de ses présumées origines extra-terrestres, et aussi par rapport à son comportement lors des manifestations de météores dans le ciel. Mais, malgré tout, l'adolescente ne se voyait pas se séparer de son partenaire. Le soir, elle avait pris l'habitude de jouer avec, de le faire rouler sur son lit, et de le nettoyer consciencieusement. La petite chose s'était faite une place dans le quotidien de l'étudiante, jour après jour, et commençait peu à peu à s'immiscer de la même façon dans son cœur. Morland, qui mettait d'ordinaire une distance relative entre elle et les autres, aimait sincèrement son Mélo. Et avait abandonné le projet de lui donner un nom.

Quoi qu'il en soit... La scène était très confuse et surtout totalement improbable. Le criminel, maîtrisé, gisait contre le garde-corps. Devant lui, la ranger semblait assez impassible : elle devait probablement avoir l'habitude, mais quand même. Elle n'avait quasiment pas cillé pendant l'affrontement. Morland aurait bien voulu intervenir, pour se donner un air. La vérité, c'est que l'adolescente n'avait rien fait, comme d'habitude. Mauvais réflexes, la frousse, l'urgence de la situation, la mauvaise forme physique : voilà les éléments qui s'étaient fusionnés dans l'esprit de la jeune fille, avant qu'elle ne se recroqueville, son œuf contre le torse et le Mélo dans le creux de ses bras, dans l'endroit le plus sûr possible qu'on lui avait indiqué.

Maintenant, se sentant comme lâche, la chercheuse ne savait pas quoi dire. Le criminel devait probablement l'entendre aussi : pour une raison inconnue, ça la stressait. Ce qui la stressait aussi, c'était de voir cette jeune femme, pas beaucoup plus vieille qu'elle, qui accomplissait toutes ces choses sans frémir : une héroïne, une fille assurée, qui penchait plus du côté adulte que du côté enfant. Morland l'idéalisait un peu, dans la situation présente, et trouvait par conséquent le fait de lui parler beaucoup plus embarrassant. Comme si un civil, paysan et tranquille, se retrouvait tout d'un coup face à un vétéran de guerre qui a vécu assez de choses pour remplir cent vies.

> ... Merci pour l'oeuf, je suppose.

Le regard de l'adolescente, posé à la base sur le visage de son interlocutrice, avait dévié vaguement vers la droite alors qu'elle s'exprimait. Comme si ses yeux bleus avaient trouvé un point invisible sur lequel se fixer dans le cosmos.
Morland laissa s'écouler quelques secondes durant lesquelles elle ne dit rien, pensive. Puis, lentement, elle se releva, épousseta son pyjama et sa veste, et reposa le Mélo au sol, qui fut très content de tourner autour de l'Amphinobi de la jeune femme, comme il le faisait à chaque nouvelle rencontre.

> Je suis contente de pouvoir le garder, le Pokémon qui va en sortir doit sûrement être intéressant.

La chercheuse parlait dans une voix qui oscillait entre le murmure et l'intonation claire, quoi qu'un peu forcée. Vu l'heure tardive, n'importe qui pouvait mettre ça sur le compte de la fatigue sans problèmes. La demoiselle réussit à faire planer un sourire sur son pâle visage, dirigeant son attention sur son petit Pokémon qui continuait à courir.

> Si il n'avait pas fait tout ce bruit, l'autre se serait peut-être barré avec l’œuf, non ?

Peut-être que cette sortie nocturne n'avait pas été si inutile, finalement. Morland tentait de se donner une raison d'être là. Puis de toute façon, sans elle, que serait devenu cet œuf ? Si ça se trouve, la ranger n'avait pas le temps de s'en occuper. (Autant garder espoir).
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Sam 7 Nov - 10:39



Fin de Nuit


J'étais essoufflée par ce petit combat mais rien de grand. J'attrapais la ball du Blindepique et je rappelais dans sa ball. Finalement, d'un regard froid, je tirais un coup paralysant sur ce vaurien. Quand il tomba inconscient, sonné par le choc électrique du pistolet, mes muscles se relâchèrent. J'activais mon Pokematos, prévenant les troupes de ma position. Il fallait que je ramène Morland avant qu'ils n'arrivent, ou j'aurais des problèmes. Impliquer des civils dans ce genre d'emmerde n'est pas la meilleure des idées.

Je me tournais vers l'adolescente en rangeant l'exécuteur derrière ma hanche. Elle avait quelque chose dans le regard... Du respect. Oui c'était ça. Elle ne devait pas savoir ce qu'est un Persécuteur, elle ne doit pas savoir que cela implique d'être un criminel dit comme repenti mais toujours aussi dangereux. Elle se leva, me regarda avant de détourner le regard sur son œuf. Le Melo pour sa part, tournait autour de Quatre, qui se tenait en position debout. La jeune fille me remercia et je sentais la fatigue dans ses paroles. Il fallait qu'elle aille se coucher. Mais d'un coup...
Si il n'avait pas fait tout ce bruit, l'autre se serait peut-être barré avec l’œuf, non ?

Sans bouger la tête de mon criminel, je regardais Morland du coin de l'oeil. Cherchait-elle à se donner de l'importance sur ce qu'il venait de se passer ? Je glissais les mains dans mes poches de manteau. Que contenait cette oeuf ? J'étais curieuse mais j'avais déjà top de jeunes Pokémon a gérer. Luka me voyait comme sa mère, Kai avait encore besoin de moi, Antek et Thalan étaient proche de l'évolution sans y être. Finalement, je relevais la tête, toujours sans fixer Morland.


Sans doute. On ne sait pas ce qu'il y a dans cet oeuf. Pour ma part, il n'y a aucun problème à ce que tu garde cet oeuf, ton Mélo est en pleine santé, tu prendra soin de cet oeuf, je le sais.


Je ne la connaissait pas, mais il n'y avait qu'a voir son Mélo. Je sentais que si la boule rose avait un problème, la jeune fille serait la pour lui. Finalement, je souris à la jeune fille.

Bon..; Il te faut rentrer Morland, tu dois avoir cours. Oublis ce que tu as vu pour ce soir.. Je pense que ce sera mieux.


HRP:
 



Said no more counting dollars We'll be counting stars


©️ Halloween


avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  Dim 8 Nov - 21:27

Morland se sentait investie d'une sorte de mission sacrée. Comme si la garde de cet oeuf (qui n'était pourtant qu'un oeuf, après tout), était quelque chose de très important, de très solennel. La chercheuse avait une tâche à accomplir. On lui avait confié un être, pas encore né, tout droit sauvé de l'esprit calculateur d'un voleur sans scrupules.

La grande rose avait dit à la petite blanche que son Mélo était en très bonne santé. Cette dernière s'en retrouvait flattée. Flattée de voir que ses efforts pour garantir à son Pokémon le confort qu'il méritait valaient quelque chose. Après tout, elle le savait, la citadine avait été très irresponsable d'arracher la petite boule sans défense à sa famille et sa vie tranquille ; il était donc de son devoir de s'occuper correctement de son partenaire malgré lui, de lui offrir tout ce dont la frêle créature avait besoin.

Le truc était comme un tout petit Tamagotchi.
Les Pokémon sont comme des Tamagotchis.

Tout d'abord, il y a l'oeuf. L'objet tremble. Mystérieux. Qu'importe ce qu'on en fait, il tremble toujours, et on se demande à quel moment il voudra bien nous délivrer son secret. Ensuite, il y a la phase où l'on s'occupe de la créature : on le nourrit, de trucs plus ou moins sains, de friandises, on joue avec et on l'entraîne, surtout. Parfois, on gagne de l'argent grâce à notre Pokémon. Il arrive que le Tamagotchi rencontre son âme soeur, et fasse un oeuf avec. La boucle et bouclée. La descendance est garantie. Un Pokémon. Un Tamagotchi. C'est pareil. Un oeuf de Pokémon. Un oeuf de Tamagotchi. Dans tous les cas, il éclora bien un jour.

Morland fixait sa trouvaille d'un air impérieux, comme si cela aurait le pouvoir de faire sortir le petit embryon qui se développait à l'intérieur plus vite. La jeune fille pensait presque voir le foetus de son prochain partenaire animé de soubresauts, en rythme avec les battements de son coeur tout neuf au beau milieu de la coquille, comme au centre d'un univers.

L'étrange femme, qui inspirait tant de respect à notre chercheuse, sonna le glas des adieux ; il était temps de se séparer. Allez, Morland. Il est temps de retrouver ton train-train quotidien. Arriveras-tu à trouver le sommeil, après cet avant-goût exaltant de la vie telle que tu l'entends ? Morland hocha la tête.

> Oui. Je vais y aller maintenant. Merci encore de me laisser garder cet œuf, j'en prendrais soin.

L'originaire de Sinnoh se demandait si elle parviendrait un jour à avoir l'air aussi brave que cette graine de héros. Elle se donnait pour l'instant l'impression de paraître chétive et ordinaire. Mais son coeur bouillonnait à chaque manifestation d'aventure, et ça lui faisait mal à la poitrine, comme quelque chose qui doit sortir. Morland avait vraiment besoin de se détacher, de s'épanouir. De faire quelque chose d'incroyable, qu'elle pourrait raconter aux autres en disant "et tout ça, c'est moi qui l'ai fait, et pas un autre", et sans mentir, sans rien exagérer ni inventer. La chercheuse se voyait déjà avec son gros anorak et ses bottes fourrées, en train de patauger dans des neiges épaisses, à la recherche d'un groupe de Pokémon unique. Elle se voyait affronter des tempêtes, des créatures hostiles, pour le bien de ses recherches, et revenir avec un rapport détaillé et adulé.

Après être rentrée d'un pas un peu hésitant, la demoiselle s'allongea sur le dos, en étoile, se laissant tomber sur son lit avec un bruit mat. Elle observa très longtemps son plafond. Je devrais acheter des étoiles phosphorescentes, qu'elle se disait. Pour avoir l'impression d'être quelque part.
Finalement, le sourire aux lèvres, fatiguée, l'adolescente plongea dans un sommeil sans rêves, son Mélo, exténué, lové au creux de ses reins.

En voilà, une soirée inoubliable.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]  

Astres en balades et découverte insolite. [PV Lightning]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» un outil insolite
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: ACADÉMIE POKEMON : Les Dortoirs :: Le Toit de l'École-