Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Compte à rebours [Light]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Compte à rebours [Light]  Lun 26 Oct - 13:19


Compte à rebours


Quatre jours se sont passés depuis que Light avait fini dans la maison hantée avec Tsuka et qu’elle avait eu le droit à certaines révélations sur son père ; les choses s’étaient pas mal bousculées en quatre jours, Aaron était né, Alazia avait évolué en Kirlia et une Evoli s’était décidée de rester avec nous après l’avoir sauvé des crochets d’un Séviper. Et ce n’était pas finit, ce matin, après être rentré du boulot, c’est la Momartik de Tsuka qui est venue frapper à la porte. Levé péniblement, j’avais laissé Shiro faire la traduction en écrivant, tout simplement aller chez Light cet après-midi car Tsuka avait des infos. Euh ah ouai, les infos sur Steven, et peut-être Alessio aussi. J’avais pas envie d’y être, mais j’avais dit à Light que je ne la lâcherai pas et que je l’aiderai ; je me bougerai donc.

Saeko ne resta pas bien longtemps, le temps de me dire cela et deux trois choses en plus ; pas très bavarde la spectre. Elle ne m’avait même pas dit si Tsuka allait mieux avec tous les coups qu’il s’était pris l’autre jour, bon il était surement parti voir un médecin pour être soigné mais il n’empêche que je m’attendais à ce qu’elle me dise que tout allait bien de son côté. M’enfin je verrais bien ça cette après-midi hein. Une fois la spectre partie, je retournais tout simplement finir ma nuit après avoir demandé à Tsyam de préparer des affaires pour la semaine. Le Grenousse s’était exécuté sans poser de questions, aucuns dans la maison n’avait à s’en poser vu que je m’étais décidé pendant ces quatre jour à tout leur expliquer de A à Z, de ce qu’il s’est passé avant à comment allaient se passer les prochains jours. Je n’avais rien dit de plus, ne sachant même pas ce que me réserverai le futur après la date fatidique du combat contre les deux rockets. Maintenant qu’ils savaient tout ce qu’il fallait savoir, ils se préparaient, même s’il était clair que je ne les emmènerai pas tous au combat.

Ainsi, en début d’après-midi après avoir mangé, je finis de préparer mes affaires et embarquais toute ma troupe ainsi que l’œuf en direction du vieux quartier industriel ; seul Shiro, Phi, Xeiya et Khajana étaient sortis, Shiro car il n’avait pas de ball, Phi et Xeiya car elles faisaient leurs vies et Khajana car elle me cassait les pieds depuis le réveil. Impossible de la ramener dans la sphère bicolore, la Salamèche s’était décidé d’être chiante aujourd’hui ; j’espère qu’elle ne se fera pas remarquer une fois chez Light…

De l’autre côté du quartier ouest justement, Light s’entrainait à l’extérieur de chez elle comme bien souvent ; quelques pokémons de son équipe étaient eux aussi çà et là à ne rien faire ou à s’échanger des coups. A la seule différence qu’aujourd’hui, quelqu’un allait s’inviter à l’entrainement et ce quelqu’un se déplaçait de toits en toits discrètement ; capuche rabattue sur la tête, le pokémon n’eut aucun mal à arriver chez la ranger sans se faire voir. Il observa quelques secondes Light donner des coups dans le vide, c’était tentant, le Baggaïd avait l’habitude de se battre avec son maître et se battre contre les cibles en mission mais jamais avec une personne qui s’avérait être un allié pour un temps restreint ; et puis la ranger était une cible de choix, il devait juste lui dire que Tsuka passerait bientôt et que j’arrivais, il pouvait se permettre de se battre rapidement contre elle en attendant. Sans demander son reste, le pokémon ténèbre bondit du toit et atterri aux pieds de la ranger, poinglace chargé en direction de son ventre.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Lun 26 Oct - 18:55



Dweyn et Tsuka


2 jours que j'avais rencontré Svet et que j'avais une nouvelle recrue, une Ponyta chromatique au caractère pire que celui de Zack et Ruby mélangé du nom de Dweyn... Une vraie teigne. Rien que la nourrir était impossible, et en plus de ça j'étais contrainte de l'attacher pour ne pas qu'elle fuit a cause de sa jambe. Et le pire était qu'elle refusait de parler. Même Ruby galérait à l'approcher. Ce matin, j'étais restée assise non loin d'elle tandis que le soleil se levait. je lui avais amené à manger tandis qu'elle dormait encore. 6h elle se leva, et décida de manger, en me surveillant. Je lachais un soupire frustré avant de finalement aller prendre un petit déjà sur les coups de 6h40 avant de m'entrainer. Nuos étions prêts a nous battre mais je décidais malgré tout d'intensifier l'entrainement, et l'objet qui me servait le plus était le couteaux. J'en avais obtenus plusieurs de mon boss pour m'entrainer au lancer que je commençais à maitriser. Aussi, de 7h à 8h30, je lançais dans une cible les couteaux. J'avais finis assise. Clairement, fallait pas etre un génie pour savoir faire ça...

Viens Light on va dehors


Del, toujours à l'affut. Je rassemblais les 10 couteaux avant de sortir dans la cours arrière et a observer les duos d'entrainement ; Quatre vs Nero, Mars vs Gaijin, et mes Félins qui coachaient les Canins. Je me place face à Del avant d'engager le combat. Mes mains sont protégées par des bandes d'entrainements qui recouvre aussi mes poignets, histoire de pouvoir frapper la peau dure de certains de mes Pokémon. J'esquive les coups de Del sans mal, anticipant, bondissant si besoin. Finalement, il file entrainer Akiko et je me retrouve seule, a enchainer des techniques que je connaissais déjà a la perfection. Mais soudain, un Baggaid bondit sur moi et je recule d'un bond, évitant le poing glace. Je fronce les sourcils  mais avant que je ne pus risposter, il enchaina d'un Balayage qui me poussa a rouler sur le coté. mais tandis que je me relevais il en profita pour utiliser Vampipoing ; je croisais les bras pour me protégeais du coup et heuresement il tapa là. Mais brusquement, je me sentis fatiguée. Mais je réussis néanmoins à frapper un coup de baggaid avant que Del n'arrive d'un coté, Akira de l'autre.

Je regardais mon adversaire en soufflant ; qu'est ce qu'il voulait. Le pokémon m'informa que Tsuka allait arriver pour nous transmettre des infos. J'étais ravie de voir Tsuka. Je me tournais vers Akira, lui demandant comment ça va ou s'il voulait boire un truc. Du coin de l'oeil je surveillais Ruby qui tentait une nouvelle approche avec Dweyn



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mar 27 Oct - 15:34


Casse pied


J’arrivais chez Light toujours en surveillant Khajana, je sentais que la Salamèche allait causer des problèmes aux pokémons de la ranger ; j’allais devoir la garder à l’œil. En passant par derrière, je pu voir que Light se battait contre le Baggaïd de Tsuka, je plissais les yeux en voyant le pokémon utiliser vampipoing sur la ranger qui était déjà au sol et en la voyant répliquer un peu lentement ; je m’approchais d’eux tandis que Del faisait de même et le combat s’arrêta, le Baggaïd semblait un peu déçu mais il finit par s’adresser à Light. Surement pour dire la même chose que Saeko avec moi ce matin à propos du passage de Tsu.

J’aidais Light à se relever avant qu’elle ne me demande comment ça allait, mieux qu’elle en tout cas, elle avait pas l’air d’avoir apprécier les coups du pokémon ténèbre qui déjà partait faire sa vie à l’orée de la forêt, ou non qui semblait plutôt attendre quelque chose ; adossé à un arbre, son regard était fixé côté forêt. C’est surement par-là que Tsuka débarquerai. De mon côté, je laissais sortir tous mes pokémons de leurs balls en leurs rappelant de ne pas déranger les entrainements de l’équipe de Light et tandis qu’ils se dispersaient tous un peu partout, je vis ce que je ne voulais pas voir ; Khajana s’était dirigée à vive allure vers Quatre et « s’amusait » maintenant à jouer les grandes face au type eau. Enfin ça c’est jusqu’à ce qu’elle se décide de l’attaquer avec griffe acier ; bon heureusement qu’il est de type eau et ténèbre et qu’il résiste aux attaques acier hein… J’appelais la Salamèche pour qu’elle arrête ses conneries mais à part un grognement pas sympathique et une fuite en direction de Ruby, la type feu ne semblait pas décidée à se calmer.

J’allais donc pour aller la chercher et la ramener dans sa ball quitte à me cramer les mains, quand une énorme boule de poils me sauta dessus, fourrure crème, allure canine, Fuyu venait d’entrer en scène en étant accompagné par les deux piafs du blond. Je reculais en arrière tout en gardant mon équilibre, c’est qu’il était lourd l’animal mais il était beaucoup plus joyeux qu’il y a quelques jours ; le Feunard salua Light et descendit de mes bras avant de rester assis à nos côtés en attendant que Tsuka arrive, chose qui ne devrait plus tarder maintenant. Bon cependant, fallait encore que je ramène la Salamèche pour qu’elle arrête de causer des ennuis, surtout qu’elle était un peu trop près à mon goût de Ruby et du Ponyta chromatique qui était attaché, oreilles en arrières.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mer 28 Oct - 19:45



Mise a  l'épreuve


Le baggaid alla près du bord de la foret, attendant son dresseur. Je soufflais encore un coup, récupérant de mon combat tandis qu'Akira me regardait, l'air légèrement inquiet avant de sortir la ttalité de ses Pokémon. Mars, Nero et Gaijin étaient allé prendre une pause. Quatre quand a lui restait près de d'Eli, ma Milobelus. Les Pokémon d'Akira se dispersèrent mais je remarquais vite Khajana qui s'approchait de Quatre pour commençait à frimer face au Ninja, lui sur ses gardes. Finalement, la Salamèche usa de Griffe Acier, faisant plonger Eli dans le bassin et reculer Quatre.

Akira se dirigea vers son Pokémon, moi sur les talons quand j'aperçut un éclair crème foncer sur nous. Avant que je pus dire à Akira de faire attention, Fuyu lui sauta dans les bras. La salamèche fuya vers Ruby et Dweyn et, question de sécurité pour elle, je m'approchais des 3 types feu. Dweyn plaquait ses oreilles en arrière tirant sur le lien qui la rattachait à nous. Ruby tenta de calmer la Ponyta tout en tenant à distance la Salamèche. Fuyu s'assit et Akira me suivit vers la fauteuse de troubles qui prit la fuite en nous voyant. Pour ma part je m'approchais de Dweyn et tirait sur la corde pour la calmer avant de la caressait. Mais a part une bonne tentative de morsure et un coup retourné au galopa, je n'obtins rien de la jument. Finalement, je reculais avec Ruby qui avait réussit à esquiver. Je ne savais pas quoi faire avec Dweyn...

Khajana était aller cette fois embêté Akiko et Del qui révisaient calmement les différentes faiblesses d'un type à l'autre. Exaspéré le dragon sapin écartais non stop Khajana de sa queue avant de finalement la soulever ne craignant pas franchement ses tentatives d'attaque feu. Finalement, Akira rentra dans sa ball la type feu.

Hé Light ? Oh oh tu m'écoute ?


Je sursaute avant de regarder celui qui venait de me parler : Ruby. Il dresse les oreilles vers moi puis regarde dans la meme direction que moi il y a deux secondes : Akira. Il roula des yeux, amusé. Je croisais les bras avant de le regarder en lui demandant ce qu'il voulait. Il m'apprit que Dweyn acceptait que je soigne ses dernière blessures avec une Hyper Potion en échange d'aller faire un tour. J'acquiesais et partit chercher la potion avant d'aller en appliquer doucement sur les blessures de la jument. A ma surprise elle se laissa faire. Finalement, je la laisser aller se balader un coup avec Ruby, tant qu'elle restait avec lui. Elle accepta le marché et les deux équidés quittèrent la clairière. Puis je rejoignis Akira qui se tenait près de Fuyu, attendant Tsuka. Je fis un signe au Feunard qui s'écarta un peu.. jusqu'à ce que Kai s'approche, curieux.
Je plongeais mon regard dans celui du gardien

- T'es vraiment sur de vouloir te lancer dans cette guerre contre la Team Rocket ? Tu n'es pas obligé de risquer ta vie de la sorte...


J'avais détourné le regard sur la fin. La vérité était tapie au fond de moi ; je tenais trop à lui pour le laisser courir un aussi gros danger sans tenter de l'en dissuader.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Jeu 29 Oct - 14:18


Au complet


Voyant que le cheval chromatique était peu enclin à vouloir être embêté et que l’autre équidé cherchait à l’écarter de là, Khajana grogna en secouant un peu ses pattes et fila en me voyant arriver vers elle en compagnie de Light. Direction de Del et d’Akiko qui s’entrainaient… je soupirais en la voyant courir après la queue de Del et se faire soulever, je continuais de m’approcher et la ramenais dans sa ball sans qu’elle n’ait le temps de fuir à nouveau. Je m’excusais auprès de Del et d’Akiko avant de prendre bien soin de verrouiller la ball pour être sûr qu’elle ne la force pas pour sortir ; Fuyu qui était resté à mes côtés sembla rire un instant de la situation, oui par rapport à la première fois, l’asticot sur patte qu’était Khajana s’était bien affirmé, ce n’était plus une Salamèche perdue et méfiante mais bien une râleuse un peu trop sûre d’elle qui se trouvait dans mon équipe. Qu’est-ce que se sera dans le futur hein ?

Light ne tarda pas à me rejoindre à nouveau après qu’elle ait lâché la Ponyta chromatique qui semblait bien sauvage, j’allais la questionner à ce sujet quand elle en entama un autre après avoir demandé à Fuyu de s’écarter un peu ; le renard à neuf queue ne broncha pas et se concentra d’ailleurs sur sa sous-évolution qui le fixais depuis quelques secondes déjà. Le Feunard s’approcha un peu du Goupix tout en remuant joyeusement ses neuf queues, il invitait le renard roux au jeu, surtout qu’Acht venait de s’incruster entre temps avec sa bonne humeur et son énergie inépuisable.

T'es vraiment sûr de vouloir te lancer dans cette guerre contre la Team Rocket ? Tu n'es pas obligé de risquer ta vie de la sorte...

… Oh si tu savais, si je suis là prêt à t’aider c’est pas parce que ça me fait plaisir, c’est juste parce que je tiens trop à toi en plus d’avoir des comptes à régler avec un membre de cette Team.
… C’est ce que j’aurais pu répondre, malheureusement, c’est à ce moment-là que Tsuka se décida d’apparaître juste derrière nous avec Téléport, son Queulorior sur le dos, ses deux spectres à chaque bras et une pile de dossier dans les mains :

Il n’a plus vraiment le choix de toute manière… Oui moi aussi je suis heureux de te voir miss.

Vous les sentez les regards mauvais qui se lancent entre eux ? Je restais silencieux en les voyant s’affronter du regard une ou deux secondes avant que Tsuka ne nous dise d’aller dans le salon pour aller parler de notre affaire au calme ; bon, il semblait aller bien et avait fait l’effort de se soigner c’est déjà ça et puis autre point à noter, il était calme. Pour une fois depuis bien longtemps, on sentait bien qu’il ne jouait pas et qu’il était lui-même. Certes il tirait la gueule en voyant Light mais pour sa survie, il n’allait rien faire d’autre que de se montrer un peu plus sociable que d’habitude ; et puis bon… Il avait Antara et Saeko à ses côtés alors il devrait se tenir à carreau.

Je le suivis à l’intérieur ou il posa les dossiers qu’il tenait sur la table, ils n’étaient pas bien gros ces dossiers ; enfin… Y’en avait qu’un seul qui sortais du lot et j’imaginais bien qu’il devait s’agir du sien mais pour les autres… Je n’en avais aucunes idées. Antara et le Queulorior ne nous suivirent pas à l’intérieur, préférant aller discuter plus ou moins joyeusement avec les leurs, il ne restait que la Momartik aux côtés du blond tandis que Gilgamesh se décida de rester avec moi pour cette entrevue. Tout le monde s’assit sur une chaise et écouta ce que Tsuka avait à dire après qu’il ait sorti une feuille d’un des dossiers :

… Bon sachant que je ne sais pas ce que vous allez prendre comme étant une bonne ou une mauvaise nouvelle, je vais y aller cash : il vous reste 7 jours pour vous préparer avant que Steven et Alessio attaquent.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Jeu 29 Oct - 17:53



TITRE pkmn Révélations


Avant meme qu'Akira n'est ouvert la bouche pour répondre, je serrais les dents quand une présence se matérialisa derrière nous ; Tsuka venait d'arriver avec 3 de ses Pokémon. Je ne retins pas un sourire ni même un regard sombre : déjà qu'on s'aimait pas beaucoup, fallait en plus qu'il vienne au mauvais moment.

Il n’a plus vraiment le choix de toute manière… Oui moi aussi je suis heureux de te voir miss.


Je répondis par un grognement inaudible. Quand j'pense que ce type est ma seule chance de vaincre mon père... Bon pour une fois, le blond semblait calme et enclin à me lâcher les baskets. Il nous rapatria à l'intérieur. Del dispensa Akiko pour nous rejoindre, tandis qu'on prenait place sur le canapé dans le salon. Tsuka sorti une feuille du dossier qu'il tenait

… Bon sachant que je ne sais pas ce que vous allez prendre comme étant une bonne ou une mauvaise nouvelle, je vais y aller cash : il vous reste 7 jours pour vous préparer avant que Steven et Alessio attaquent.


J'entendis Del lâcher un soupire ; le lieutenant pensais comme moi : nous étions prêts, mais pas a recevoir une attaque. Plutôt offensifs que défensifs. Voila ce que nous étions chez moi. Je jetais un regard à Del, appuyé au mur, bras croisés. Il haussa un sourcil avant de me faire signe de proposer ce que nous avions en tête l'un et l'autre :

- Alors on attaque avant. Dans 5 jours on les attaque. On bénéficiera de l'effet de surprise et s'ils tentent de fuir, certains Pokémons rester ici pourront gérer. Les miens sont prêts.


Si Tsuka afficha un air neutre en levant la tête vers moi, Akira lui affichait clairement sa surprise, son regard cherchant à savoir si je disais un truc sensé ou non. Mais tout était jouable si on le calculait bien. Tsuka et moi connaissions la base. Nous avions pas mal d'avantage qu'il nous faudrait exploiter. Del était d'accord avec moi et il savait déjà qui viendrait et qui resterait. Le plus important étant d'être nous, autant entrainés que nos Pokémon. Et clairement, de nous 3, le moins aptes à cette gueguerre était Akira ; Tsua et moi recevions un entrainement régulier, demandant toujours plus et on avait l'habitude d'être malmenés -faisons nous une raison, j'étais dans un job physique ou il y avait beaucoup de mecs, donc prendre des coups était devenu une habitude.

Mais je posais mon regard sur Akira puis sur Tsuka. Clairement, je n'écoutais plus ce qu'il racontait, je sentais Del attentif de toute façon. Finalement, Tsuka finit de parler et je me tournais vers Akira :

- Tu vas venir t'entrainer avec moi. Vaut mieux ça plutot que commencer par Del


Je me levais mais avant de suivre Akira dehors, je me tournais vers Tsuka ; tous les Pokémon étaient sortis, on était plus que nous deux.
- J'vais te demander un truc... Protège Akira, qu'il ne risque pas sa vie là bas


Même si j'avais regarder le gardien de nuit une seconde, je fixais les yeux bleus de Tsuka, refusant catégoriquement que lui refuse ma requête


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Sam 31 Oct - 17:46


Soupir


Je soupirais après que Tsuka nous ai annoncer ce qui allait se passer, une attaque ; Steven et Alessio n’avaient pas froid aux yeux ça non, je commençais déjà à réfléchir à une solution, un moyen d’éviter de se retrouver coincé ici. On ne pouvait pas tenir un siège, c’était insensé et le loft ne tiendrait pas longtemps aux attaques des pokémons, il faudrait donc tomber sur eux et se livrer un combat à mort sur le champ de bataille ou un truc du genre.

Alors on attaque avant. Dans 5 jours on les attaque. On bénéficiera de l'effet de surprise et s'ils tentent de fuir, certains Pokémons rester ici pourront gérer. Les miens sont prêts.

Ouai voilà, dans le genre insensé on pouvait faire ça. Je regardais Light sans cacher ma surprise, cinq jours… C’était pas beaucoup, même si ça restait au fond une bonne idée, bon pour la clique, je ne me faisait pas vraiment de soucis mais pour moi-même, je m’en faisait plus. Bah ouai, j’étais pas un pokémon et pas un ranger ou un flic ; les gens dont je devais m’occuper étaient des ados pré pubère pas très malin qui s’amusaient à rentrer après un couvre-feu… Le fossé était immense entre ça et un Commandant rocket !

Je me décidais de rester silencieux, s’ils pensaient de cinq jours était suffisant, je devais faire avec ; bon Tsuka s’en foutait royalement apparemment, comme si ça ne le concernait pas du tout mais ça ne l’empêchais pas de continuer de parler tout en échangeant de nombreux regards avec sa Momartik comme s’ils étaient dans une autre conversation :

Steven ne sera pas vraiment surpris à ce que tu veuilles attaquer plus tôt, il a beau être contrôlé par le Neitram, il n’a pas perdu ses capacités à réfléchir ; c’est un Commandant ne l’oublie pas. Ils ont arrêté de se préparer depuis bien longtemps, ils ne finalisent que les derniers détails sur leur attaque. La seule chose à laquelle ils ne s’attendent surement pas c’est que vous soyez mieux préparés qu’ils le pensent.

Light n’écoutait plus vraiment tandis que je m’affligeais sur mon sort futur et encore, la suite n’était pas mieux… :

Tu vas venir t'entrainer avec moi. Vaut mieux ça plutôt que commencer par Del.

Je soupirais… Que ce soit Del ou Light, j’allais finir rapidement six pieds sous terre ; là maintenant, j’avais envie de disparaître. Sans un mot je sortis à l’extérieur ou tout le monde était parti ; je pris néanmoins le temps de poser les ball d’Aleph et de Khajana sur la table pour éviter qu’elles s’ouvrent en plein combat et qu’on se retrouve gênés par un asticot à patte ou par un serpent de mer géant. Je m’étirais pendant qu’à l’intérieur, Light échangeait quelques mots avec Tsuka :

J'vais te demander un truc... Protège Akira, qu'il ne risque pas sa vie là-bas.

Je sais ce que j’ai à faire, pas besoin de me le rappeler ; tu devrais plus te concentrer sur ton père que sur lui, ça pourrais te couter cher le jour J.

Avec un dernier regard vers sa spectre, Tsuka sorti à l’extérieur avec ses dossiers et prit la direction du centre d’Edenia avec Saeko ; lui demandant ou il allait, je n’eus comme réponse qu’un « j’ai des trucs à régler, je reviens plus tard pour voir si t’es pas encore mort ». Encourageant, vraiment ; ça faisait du bien de se savoir soutenu, je soupirais encore tout en me disant que je devrais vraiment mieux choisir mes amis par le futur et finis par poser un regard vers Light qui semblait déjà bien décidée à me faire bouffer la poussière. Oh joie.



©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Dim 1 Nov - 19:03



Parades et chutes


Je quittais la pièce après la réponse de Tsuka, qui tournait dans ma tête.

tu devrais plus te concentrer sur ton père que sur lui, ça pourrais te couter cher le jour J


Tsuka partit en ville. Bon au moins il allait pas nous embêter. Je réfléchissais vaguement en fixant Akira ; il fallait qu'il arrive a contrer. Bon, me fallait aussi un frappeur juste pour la démo. Je sifflais alors Mars qui se tenait pas loin. Parfait ! Je fis signe a Akira de me suivre avec Mars. On se cala dans un coin ou l'herbe permettait la chute en amortissant ma mal. Quand on arriva à l'endroit je me tournais vers Akira.

On va pas s'casser la tête ; j'vais t'apprendre a contrer, humain comme Pokémon.. mais tu vas commencer contre un humain. Regarde bien comment je réagis


Il recula, histoire de pas manger une attaque de Mars et je fis signe au guerrier de feu. Je me plaçais, un pied en arrière, bras légèrement levés. Mars commença par un semblant de stratopercut et j'esquivais d'un bond sur le coté, bras croisés devant moi. Et avec raison ; le Braségali tenta un coup de pied rotatif qui toucha mes cotes. Je roulais sur le cotés avant de me relever sous la puissance du coup. Mars frappa de face et j'encaissais, reculant en arrière avant de bondir et deprendre appui sur mes pieds pour feinter et ainsi faucher le Braségali. Je soufflais un coup puis me tournais vers Akira, l'invitant à se placer face à moi.

Ok, tu as regardé ? Le jeu de jambes est primordial, donc si je passe a gauche, tu vas a droite. Si j'avance, tu recule, tout bête. les jambes doivent toujours être fléchies. Les bras maintenant, toujours face a soi, près a encaisser. Pas trop près, tu pourrais te prendre un coup de toi meme. Toujours fixer et anticiper mon adversaire. Go ?


Il était pas rassuré. Mais qui le serais en voyant que j'encaisse les coups d'un Braségali ? Et pour ne pas masquer la chose, yant un t-shirt laissant voir mon ventre, mon remarque la grande cicatrice sur mon flanc gauche, hérité d'un Scalproie. Ou mon épaule brulée aussi. Bref, rien qui ne mets en confiance.
Je fis un pas vers Akira, il recula. Je tournais rapidement a gauche, puis a droite ; il suivais, attentif. Il était plus grand que moi, et il n'était sans doute pas lent. Je me mis en position de frappe, les yeux assombris par la concentration et l'observation. Je frappais un coup de poing en face avant de me déporter sur la gauche. Akira contra sans problème avant de suivre mon jeu de jambe. Ok, il suivait. J'enchainais avec un coup de taekwondo ; un coup de pied au niveau du torse. Encore une fois, il para en écartant ma jambe.

Mais brusquement, mes espoirs s'envolèrent ; tandis que je reprenais appui, je me propulsais et réussit, comme avec Mars, a feinter puis finalement le faucher. Tentant de suivre, Akira se fit faucher et tomba. Je m'écartais, il se relevais, et la reprise se fut ; j'enchainais les coups isolés, tous simples mais parfois plus complexe ; Akira ne parait pas tout, les chutes étaient nombreuses et mes coups se faisaient précis. Je frappais sans force -'fin le minimum syndicale quoi- avant de voir Akira chuter et se relever. Mais ce temps là était long. Je plissais les yeux :

Profite de la propulsion que tu gagne du coup pour se remettre debout plus vite. Un adversaire au sol est une proie, Del ne te le dira jamais assez.


Je repartis à l'attaque, mais sans grand progrès ; Akira avait beau gagné en souplesse, il négligeais toujours un détail qui le faisait rater. De temps a autre, il esquivais un fauchage en sautant, mais un coup d'épaule le faisait tomber. Coups, parade, chute, coups, parades...Le soleil finit par annoncer la fin de l'entrainement. Je soufflais avant d'aider Akira à se relever. J'avais peur d'y être allé fort, mais 5 jours, ce n'est rien. Finalement, mon regard retrouva son aspect normal tandis que je rentrais avec le gardien de nuit :

Tout va bien ?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Lun 2 Nov - 16:37


Gamelles


Light ne perdit pas de temps à me faire une démo de comment je devais me positionner avec Mars, j’écoutais et observais le pokémon combat et la ranger échanger quelques coups, concentré, ce qu’elle racontait était logique, essayez d’esquiver un coup avec des jambes tendus j’vous jure que vous verrez rapidement des étoiles. M’enfin y’avait toujours une différence entre la théorie et la pratique.

Je cernais du mieux que je pouvais les mouvements de Light sans manquer de remarquer les énormes balafres qu’elle avait sur le corps ; c’était pas beau à voir… Bref, l’enchainement avec Mars ne dura pas longtemps, ainsi venait donc ce que je pouvais appeler la séance de torture. Bon j’exagère peut-être un peu car au départ je ne me débrouillais pas trop mal, j’esquivais et parais les coups sans trop de mal ; gauche, droite, bas, feinte, pied, droite… j’avais le temps d’analyser et de penser que Light restait une prof assez sympa même si sa tête faisait peur. Malheureusement, cela dégringolât rapidement dès que Light réussit à me faucher ; c’est pas grave, on se relève et on enchaîne, ouai mais les erreurs se faisaient plus fréquentes à mesures que la vitesse augmentait et du coup, les gamelles se faisaient aussi plus fréquentes. Pied, droite, bas, gau… Non droite ! Et BAM ! au sol… Déstabilisé par mes nombreuses chutes, je laissais beaucoup d’ouvertures et Light en profitait ; elle au moins restait parfaitement concentrée… Et merde ! Je roulais sur le côté et me relevais avant de parer un coup de poing et d’enchainer, je pensais beaucoup trop… Bon aller ! Concentration ! Je vidais un peu ma tête et recommençais à esquiver, parer et tomber jusqu’à ce que le soleil commence à se coucher. Résultat des courses ? Si demain j’arrivais à bouger, ce serait un miracle !

Tout va bien ?

Light m’aida à me relever, je la fixais quelques secondes avant de lui dire que j’avais vécu pire ; j’allais donc globalement bien même si je ne sentais plus mes fesses à force de rencontres avec le sol. On rentra à l’intérieur avant de se mettre à table ; là maintenant je pouvais me laisser à penser ce que je voulais sans être sur de me prendre un coup ! M’enfin je repensais surtout à cette séance de torture, ça n’avait pas été grandiose mais ça n’était pas trop mal non plus pour début, avouons le qu’il y a pire que moi. Mais c’est pas comme ça que j’allais tenir face aux deux rockets et à leurs pokémons.

Tsuka revint après que nous ayons finis de manger, à vrai dire, on allait se remettre à l’entrainement quand il arriva, il s’installa dans l’herbe avec Fuyu à ses côtés et ne nous lâcha plus du regard par la suite. Bon apparemment quelque chose s’était passé car il semblait moins enclin à la conversation qu’en début d’aprèm, d’ailleurs, un simple « faites comme si j’étais pas là » était la seule phrase qui sortit de sa bouche avant que l’on se remette à bosser. Globalement, cette deuxième session se passa mieux que la première, j’avais pigé le truc c’était au moins ça, j’étais encore un peu lent sur certains mouvements mais je faisais gaffe à ce que je faisais et donc je tombais moins souvent tout en enchainant mieux les assauts de Light.

On s’arrêta vers 21h30 parce que je devais me préparer pour aller bosser. Eh oui, c’est pas parce que j’allais me battre contre des rockets que je pouvais me dispenser d’aller travailler. Je devais faire avec et les autres aussi, je compenserais en dormant moins histoire de ne pas perdre trop d’heures qui étaient cruciales en ces cinq jours de temps. Je filais directement prendre une douche et revint dans le salon à peine une quinzaine de minutes plus tard en entendant le ton monter entre Tsuka et Light, allons bon qu’est ce qu’il se passait encore ?



©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mar 3 Nov - 18:11



Tension et Voltage


Akira hocha la tête quand je le relevais. Mais clairement, son regard laissait trahir que chaque coups avait son poids. Nous sommes rentrés et avons mangé en vitesse. 'Fin Akira prenait son temps, il l'avait mérité cette pause. Pour ma part je mangeais vite, par habitude. Le reste des Pokemons allaient à leurs rythme. Tsuka arriva tandis que je débarrassais avec Akiko, Quatre faisant le remplissage du lave vaisselle.

Nous avons repris l'entraînement dans l'après midi avec Akira, cette fois ci, je m'adaptais aussi à lui, mais je remarquais vite qu'il progressait alors je montais le rythme et les chutes se faisaient moins nombreuses. J'en profitais pour lui inculquer l'anticipation et l'esquive. L'entraînement finit tandis que le ciel s'assombrissait, vers 21h ou plus. Akira devait aller travailler aussi je notais dans ma tête de le laisser dormir demain matin, j'irais entraînée Dweyn, qui semblait aller bien mieux.

Akira monta prendre une douche tandis que je partis à la cuisine me servir à boire. Tsuka rentra à son tour, il avait passé l'aprèm derrière la maison, à tirer la gueule. Je sais que Gaijin avait préparé une chambre en bas, une qui était vide où je stockais ma guitare et mes quelques objets précieux. Le gallame avait tout transféré dans ma chambre qui était la plus grande. J'avais l'avantage d'être propriétaire de cette grande baraque que mon père adoptif m'avait légué, sachant le sort qui lui était destiné. Il l'avait eut de ses parents et donc, je n'avais plus rien à payer de cette maison.

- Gaijin t'a préparé une chambre au cas où tu voudrais te reposer.

Rien ne me répondit sauf le bruit de la douche que prenait le gardien de nuit. Tsuka se posa adossé au mur, semblant ruminer quelque chose. Je lâchais un soupir avant de finir de me rincer les mains avant de prendre un truc à grignoter. Bien sûr, Gaijin, qui préparais à manger, me repris, me signalant de ne pas manger avant manger. Je roulais des yeux et partit avec mon bout de pain entre les dents. Je le retirais de ma bouche en passant devant le blanc :

- Tu pourrais nous dire ce qu'il va pas plutôt que grogner dans ton coin sérieux. Surtout que t'as rien foutu de l'aprèm depuis que t'es revenu


Tsuka leva les yeux vers moi et commença à m'en mettre plein la gueule. J'allais répliquer quand Akira descendit. Préférant me montrer hôte vivable, je pris la direction de ma chambre avant de m'arrêter devant le gardien de nuit.

- Tu pourras prendre ma chambre pour dormir, je serais sans doute au boulot quand tu rentrera. Mange un truc avant d'y aller.


Puis je montais dans ma chambre. Gaijin avait préparé à manger pour ceux qui s'entraînaient tard, donc Akira aurait de quoi manger puisqu'a part mes patrouilleurs nocturnes, personne ne mangeait à cette heure ci. Je me calais dans ma chambre sur ma terrasse avec ma guitare et me mît à jouer des notes au hasard. Juste histoire de souffler, mangeant mon bout de pain. Finalement, je dormais un coup après avoir manger après tous le monde et me lever sur les coups de 4h43 pour aller au taff. Pourquoi si tôt ? Pistage d'un groupe louche qui avait été aperçu dans la semaine. Je restais au port environ une heure accompagnée de Kolasi et Akiko. Finalement je tombais sur deux trafiquants de drogue que j'arrêtais facilement, après une petite course et un coup d'exécuteur. Je les ramenais au QG avec le convoi que j'étais contrainte d'appeler. Mais pour un Persecuteur et deux bonhommes, c'est une voiture qui vient me chercher. Je récupérais ma prime et rentrais, je fus ramener chez moi vers 8h.

Akira dormait encore, ou plutôt, venait de se coucher. Je n'étais pas fatiguée même si je n'avais dormi que 5h. Je me calais devant la TV quand Gaijin et Dweyn m'appelaient pour un entraînement, direction le terrain vague, histoire qu'Akira se repose.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mar 3 Nov - 20:45


Coups sur coups


Tu pourrais nous dire ce qu'il va pas plutôt que grogner dans ton coin sérieux. Surtout que t'as rien foutu de l'aprèm depuis que t'es revenu.

Il fallait bien qu’ils s’engueulent au moins une fois hein ? Je descendais les escaliers tout en entendant Light faire des remarques à Tsuka sur le fait qu’il était resté tout l’après-midi assis à nous fixer presque sans bouger et évidemment, ces remarques ne plaisaient pas au rocket…

Laisse-moi clarifier deux trois choses : Si je dis rien c’est que t’as pas à savoir, surtout si ça ne touche pas ton père ; de nous deux pour le moment, c’est moi qui ai le plus bossé, que ce soit pour surveiller ton père en permanence ou pour réfléchir à des plans au cas où la situations tourne mal pour toi, sans oublier le fait que tu m’as demander de gérer certaines choses qui ne me mettent pas dans une situation favorable. Si t’avais un peu mieux regardé t’aurais bien remarqué que je ne foutais pas rien cet après-midi !

N’ayant pas tout suivis, je regardais Light revenir vers moi, tout aussi agacée que Tsuka qui me lança un regard noir pour une raison que j’ignorais. Que je sache, je n’avais rien fait de mal hein ? Je m’étais juste pris des coups toute la journée et manger, c’est pas à cause de ça que je recevais ce regard hein ?

Tu pourras prendre ma chambre pour dormir, je serais sans doute au boulot quand tu rentreras. Mange un truc avant d'y aller.

J’acquiesçais avant de lancer un dernier regard à Tsuka qui venait de s’asseoir par terre et qui écrivait frénétiquement quelque chose sur des feuilles, à nouveau plongé dans son monde organisé, je le laissais tranquille, prit une pomme, des balls au hasard puis le chemin de l’Académie en compagnie de Shiro qui voulait m’accompagner pour cette nuit. Nuit qui fut calme et un peu ennuyante par moment, surtout que bon, j’avais pas pris les meilleurs pokémons pour tenir une conversation sans problèmes dans les couloirs. Ouai, Aleph et Xeiya ne faisaient pas bon ménage à l’intérieur d’un bâtiment, du coup, c’est Taizeen et Shiro qui durent me tenir compagnie pour la nuit. Finalement, après toutes ses heures à tourner en rond dans le noir, le matin arriva. Shiro était parti plus tôt pour aller en ville et Taizeen était rentré dans sa ball pour dormir, j’allais de ce pas faire de même en me dirigeant chez Light mais je fus arrêté en cours de route par un Maitre de capacité ultra flippant ; je ne préférais même pas parler de cette rencontre, si ce n’est qu’Aleph et Xeiya avaient appris rapidement des capacités.

Bref, j’arrivais un peu avant 8h00 du mat chez Light et me dirigeais directement dans sa chambre sans prendre le temps de savoir si elle était là ou pas ; direction les bras de Morphée ! … En fait non, Tsuka me réveilla après quoi… 1h de sommeil ? Je lui lançais un regard pas très ravi de son action mais il n’en avait rien à faire :

Dehors dans 5 minutes, j’ai à te parler.

Il sortit de la chambre et je m’étalais à nouveau dans le lit en soupirant, il avait vraiment que ça à faire de me réveiller à cette heure pour parler ? Sérieusement… Je finis par me lever à contre cœur et habillé, je descendis les escaliers pour rejoindre le blond qui était en pleine forme malgré de micro cernes sous les yeux ; je le suivis en forêt sans poser de question, c’était si privé que ça ce qu’il avait à me dire pour qu’on s’éloigne de chez Light ? On marcha bien 10 minutes avant que Tsuka ne s’arrête dans un espace un peu dégagé, seul son Baggaïd se trouvait là avec Alazia, je fronçais les sourcils en voyant la Kirlia qui semblait soucieuse, j’allais demander au blond ce qu’il se passait quand je vis son poing arriver en direction de mon visage. A temps, j’esquivais le coup et alors que mon regard surpris lui demandait silencieusement ce qu’il lui prenait, la réponse se fit entendre distinctement dans mes oreilles :

Désolé mais je passe à la vitesse supérieure pour que tu sois prêt à temps.

Un autre coup partis bien rapidement et ce fut ainsi pendant au moins deux heures, jusqu’à ce que le Baggaïd arrête le combat. Oh bordel ce que j’avais bouffé ! ça c’est sur je pouvais dire que ce n’était pas pareil qu’avec Light, je ne sais pas comment on pouvait évaluer les dégâts, dire que j’avais mal était un euphémisme, je ne sentais plus mes muscles et j’avais le nez en sang. Les dents serrées, je lançais un regard noir à Tsuka tout en me tenant le nez ; Alazia s’affairait déjà à me soigner avec vibra-soin et se permettait elle aussi de lancer des regards mauvais au blond qui était parfaitement serein malgré le fait que j’avais réussi à rouvrir une de ses dernières blessures à l’œil et fait bouffer quelques poings qu’il avait bien senti passer. Tout ça pour parler hein ? Tsss, il aurait pu le dire tout de suite qu’il voulait m’entrainer ! Alazia finit par me demander de me calmer, ce que je fis au bout de quelques minutes et nous priment le chemin du retour chez Light, je restais en retrait du blond avec Alazia qui continuait d’utiliser son pouvoir psy pour me soigner en marchant. En arrivant, je remarquais que la plupart des pokémons de Light et des miens se trouvaient dehors et ne tardèrent pas à nous fixer avec un drôle d’air. Quoi ?!? C’est pas comme si on venait de finir un entrainement surprise et qu’on pissait le sang hein, faut pas faire cette tête.



©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mer 4 Nov - 19:02



Enfance Grandie


Après en avoir pris plein la tête par Dweyn et avoir rencontré l'étrange personnage qu'est le MdC, je regagnais la maison à dos de la ponyta. Mais quelque chose manquait ; tout etait trop calme. Sans doute Akira dormait encore. Je me glissais au bas de la jument et gagnait la maison ; dehors, Akiko et Quatre s'entraînaient à la précision des coups sans attaques. Je montais prendre une douche dans la seconde salle de bain pour ne pas réveiller Akira en passant. L'eau s'écoulant de mes cheveux était sombre du à la poussière que Dweyn m'avait fait mangé par son rodéo. Je m'habillais d'un sort noir et d'un haut à motif militaire kaki collant au torse histoire de pas être gênée en m'entraînant.

Je descendis ensuite au rez de chaussée mais avant que je ne descende au dojo, je fus appelé par Heka de l'extérieur. Je me ruais dehors avant de voir Akira revenir en piteux état, Tsuka devant lui s'en sortant bien. Je fais vite le lien et une vague de colère me submerge ; Tsuka a entraîné Akira alors que ce dernier devait se reposer et apparemment, le rocket avait été brutal, sans ménagement. Je m'approchais de Tsuka qui me regardait avec un air de défi dans le regard ; immédiatement, je sortis l'Exécuteur, l'activant en mode Paralysie. J'entendis vaguement un avertissement de Del.

Tu m'explique ?! Tu t'es pas dis qu'après en avoir pris plein la gueule et avoir bossé Akira devait au moins se reposer ?! Tu veux le tuer de tes mains ou tu te fous de ma gueule !? J'te demande un truc et tu fais le total inverse ! T'es inconscient ou quoi ?!


Cette fois je fus soulevée tandis que Del renouvelait son avertissement. Le Jungko me posa plus loin avec un regard sévère et je finis par lacher un soupir, me dirigeant vers Akira en rangeant l'Executeur. Je l'attrapais par la main et l'emmenait à la salle de bain de l'étage histoire de le soigner, au delà de son nez qui saignait pas mal, il avait beaucoup de trace de coups. Je lâchais un soupir avant de lui laisser libre accès au lavabo pour qu'il rincé le sang. Il fallait stopper l'hémorragie le temps qu'Alazia calme ca de vibra soin. Je lui tendis une serviette pour qu'il stoppe le saignement sans que je lui fasse mal. Puis j'allais chercher de la glace pour ses bleus, ruminant contre Tsuka. Gaijin arriva et me proposa de prendre la relève. N'étant pas du tout doué pour soigner un blessé, je cède ma place au médecin guerrier.

Je descendis au dojo et mit en place un mannequin d'entrainement aux arts martiaux. J'avais besoin d'évacuer toute la colère envers Tsuka. Je plaçais un coup, puis un deuxième, coup de pied, encore et encore. A la porte du dojo, dans l'escalier, Del m'observait avec Saigai. Je frappais encore, bougeais sans arret, je continuais sans pause de frapper. J'me souviens qu'en arrivant ici j'avais aucune expérience, jamais je n'aurais pu penser devenir le fort, celui qui bouffe le faible. En y pensant, je m'arrêtais. Dans ton équipe, c'est toi la faible. Je collais encore un coup avant de m'asseoir brusquement en tailleur, exténuer par les 1à minutes de coups que je venais d’enchaîner sans répits. Si Raven avait raison à l'époque, il aurait tord maintenant. A cette pensée, je sentis la blessure à ma cote qui me brulait. Juste un souvenir, mais rester à jamais gravée dans ma peau.

Tu crois qu'elle s'en souviens encore ?
Jamais elle n'oublieras ce qu'il lui a dit. Ce n'est pas que contre Tsuka qu'elle est énervée, c'est aussi contre elle. Car elle a laissé une faille apparaitre. Pour elle c'est une marque de faiblesse... Et je pense que voir Akira dans cet état, elle a du se souvenir de ce qu'elle ressent pour lui.


L'Absol se tourna vers son camarade, remarquant combien Del avait grandi depuis ce jour d'hiver ou les Rockets m'avaient envoyé au tapis. Anciennement un petit Arcko stratégique mais encore innocent, il était devenu un guerrier malin, qui sait exploiter toutes les failles. Finalement, les deux compères remontèrent au salon, indiquant au passage à Akira ou je me trouvais. Pour ma part, je n'avais pas bouger, assise sur les tapis d'entrainement, réfléchissant a des meilleurs angles d'attaques, ou j'en étais, quelles techniques utiliser, que deviendra ma relation avec Akira après tout ça. Je rouvris les yeux en y pensant. Je savais pas trop trop quoi penser. Je m'allongeais sur le dos, par flemme de me relever, mais apparemment, un effort aussi important épuise. Je finis par m'endormir sur le tatami, perdue dans mes songes.
Je fus cependant réveillée en sursaut quand je sentis une présence au dessus de moi. J'ouvris les yeux avant de voir un Akira accroupi derrière moi, penché au dessus de ma tete



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Ven 6 Nov - 19:15


Repos mérité


Mon nez ne s’arrêtait pas de saigner et malgré les vibra-soins d'Alazia, la douleur avait du mal à se calmer. Aaron, Tsyam et Anastasia ne tardèrent pas à venir à ma rencontre en voyant dans quel état j'étais ; Light débarqua deux secondes plus tard après avoir été appelée par Héka et elle comprit rapidement ce qu'il s'était passé il y a encore 10 minutes.

Tu m'expliques ?! Tu t'es pas dis qu'après en avoir pris plein la gueule et avoir bossé Akira devait au moins se reposer ?! Tu veux le tuer de tes mains ou tu te fous de ma gueule !? J'te demande un truc et tu fais le total inverse ! T'es inconscient ou quoi ?!

Je n'écoutais pas vraiment ce que Light racontait, à vrai dire l'entendre engueuler Tsuka me donnait la migraine, je vis que Tsuka soutenait juste le regard de Light tout en restant silencieux, il ne changerait pas ses positions ; ils avaient chacun leurs méthodes mais il ne faut pas oublier qu'on n'avait pas beaucoup de temps devant nous. Light prenait son temps et graduait ses entrainements, tandis que Tsuka ne laissait aucune place à la surprise ; il avait toujours appris sur le tas et cette violence laissait transparaître la manière dont il devait s'entrainer en tant que rocket, et encore, là il s'était retenu pour moi.

Light m'envoya illico dans la salle de bain pour que j'arrête de jouer la fontaine, penché au dessus du lavabo, celui ci pris rapidement une teinte rouge mais heureusement, les vibra-soins faisaient effet et après une ou deux minutes de galère la tête en arrière, l_e saignement finis par s'arrêter. D'ailleurs, Gaijin prit rapidement la place de Light pour me soigner, bon il ne restait plus grand chose à faire vu qu'Alazia avait déjà bien calmer la douleur de mes muscles meurtris par les coups du blond mais je laissais le Gallame faire. Quelques minutes après, il me laissais sortir de la salle de bain et je pus ainsi retourner dormir après avoir changé de T-shirt, celui que je portait étant taché de sang. Anastasia resta avec moi pour dormir et cette fois, personne n'osa me réveiller. J'avais dormi cinq heures, ce qui n'était pas beaucoup mais je me sentais reposé, on étais donc en milieu d'après midi quand je sortis de la chambre avec l'Evoli dans les bras. Anastasia allait beaucoup mieux depuis qu'elle est arrivée, elle boite encore un peu et en profite donc pour se faire porter et ainsi ne pas faire d'effort mais cela ne durerait pas longtemps.

Ne voyant pas Light dans la maison ni même à l'extérieur, je me rappelais que Saigai et Del m'avaient dis qu'elle se trouvait dans le dojo avant que j'aille dormir, je m'y rendis donc toujours avec l'Evoli dans les bras. En entrant, je vis que Light était allongée sur le tatami et qu'elle dormait, je me fis rapidement la réflexion qu'il y avait mieux comme endroit pour dormir et m'approchais d'elle pour la réveiller en douceur mais je n'eu le temps que de m'accroupir à ses côtés avant de la voir ouvrir les yeux d'un coup; je lui sourit avant de lui parler :

Je vois que je ne suis pas le seul qui avait besoin de se reposer. Tu viens manger un truc avec moi ?

Je me doutais bien que Light avait du resté enfermée tout ce temps sans prendre la peine d'aller manger quelque chose, elle était dans le même cas que moi qui n'avait pas manger depuis... 6h du matin environ, et encore il s'agissait d'un café pour ne pas m'endormir. Autant dire que la maintenant, j'avais plutôt faim. Je me relevais et quittais la pièce en premier, je lâchais Anastasia une fois arrivé en haut des escaliers et prit la direction de la cuisine pour aller chercher un truc à manger.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Sam 7 Nov - 16:32



Nourriture Volée


Akira me fit un sourire en me voyant réveillée. Je lui rendis avant qu'il ne dise :

Je vois que je ne suis pas le seul qui avait besoin de se reposer. Tu viens manger un truc avec moi ?


Comme pour appuyer ses propos, mon ventre me signala qu'il crevait de faim. La veille je n'avais pas mangé grand chose. Il se leva et quitta la pièce. Je roulais sur le coté avant de me lever et de suivre le jeune homme. Il lâcha sa Evoli avant de se dirigeait vers la cuisine. Je retirai les bandes sur mes mains, qui limitaient les frottement, avant de me les rincer. J'indiquais a Akira le placard avec tous ce qui étaient a grignoter. Il ouvrit le placard, attrapant un paquet de gâteaux. L'envie de l’embêter fut tentante ; je m'approchais directement et, au moment ou il s'apprêtait à prendre un truc a manger, je lui chipais le paquet des mains avant de partir dans le salon. Bon bien sur, il me poursuivit. Et finit par m'attraper -merci la table basse de me barrer la route. Je me débattais comme pas permis, collé a son dos et tenu par la taille pour pas fuir bien sur, sinon c'est pas drole. Je tentais de garder le paquet de gateau mais finalement, mes efforts furent anéantis quand Akira récupéra le paquet. Il avait eut le point faible ; les chatouilles. Au bout de quelques secondes, j'avais cédé et lui, vainqueur, repartais à la cuisine. Sale goinfre.

Résultat, je me pris du pain et de la pate a tartinet pour me faire un sandwich. Le mode fat hein, genre un quart de la baguette. Mais au moment ou je m'appretais a le manger, Akira décida de se venger et me vola mon sandwich avant de partir dehors, moi sur les talons. Au bout d'un temps, il se planta, mon précieux quart de baguette au chocolat en main. Après quelques sauts a tenter de la reprendre, je décidais finalement à bouder, allant m'asseoir en tailleur a deux pas de la, les bras croiser, a faire la tete.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Sam 7 Nov - 18:31


Au parc


Light me suivis de près jusqu'à la cuisine, elle m'indiqua ou se trouvait la réserve de nourriture et je me servis, je prit un paquet, l'ouvrit et m’apprêtait à attraper un des gâteaux quand Light se décida de m'en empêcher en me volant le paquet et en fuyant dans le salon ; je la suivis immédiatement pour aller récupérer le précieux paquet, Light voulait s'amuser, moi je voulais manger ; la poursuite se termina très rapidement étant donné que le mobilier de la demoiselle semblait être avec moi pour la stopper dans sa course, j'attrapais Light à la taille pour l'empêcher d'aller plus loin et essayait en même temps de récupérer le paquet. Après avoir forcé quelques secondes, ce sont bien les chatouilles qui finirent par faire céder la ranger et ainsi je pu récupérer le paquet de gâteaux à moitié écrasé par endroits, je retournais ensuite à la cuisine pour aller manger.

Je fus vite distrait par Light qui se faisait un sandwich au nutella, l'idée de vengeance et de l'empêcher de manger quelques minutes de plus me traversa l'esprit et ainsi, je volais le morceau de baguette des mains de la demoiselle et fila à l'extérieur ; je couru bien deux bonnes minutes avec Light sur les talons avant de m'arrêter et de continuer de l'empêcher de pouvoir manger, comme elle est plus petite que moi, je n'avais qu'à lever le bras en l'air et la regarder essayer de reprendre le morceau de pain en sautant plusieurs fois, je riais bien de cette situation mais elle m'avait cherché juste avant à l'intérieur, c'était au final une petite vengeance pas méchante. Finalement, Light se décida de bouder en s'asseyant au sol et en croisant les bras, je la regardais toujours amusé de la situation et prit la parole :

Tu n'en veux déjà plus ? Si c'est comme ça je peux me permettre de la manger à ta place hein.

Light me lança un regard noir, et alors que je liais la parole au geste, elle se releva rapidement pour tenter une dernière fois de récupérer sa nourriture, cette fois ci, elle me sauta dessus et attrapa mon bras pour m'empêcher de garder la baguette hors de portée d'elle et après un nouveau moment à se débattre, je finis par lui rendre le sandwich sans manquer de lui étaler du nutella sur le nez au passage. Naturellement ensuite, nous nous miment à marcher jusqu'au parc qui bordait l'Académie, finissions de manger (parce que j'avais penser à embarquer le paquet de gâteaux avec moi) et continuâmes notre chemin au calme.

Il n'y avait pas énormément de monde en ce milieu d'après midi, quelques personnes se baladaient avec leurs pokémons, d'autres étaient seuls, certains nous regardaient comme si on étais en couple, d'autres ne nous prêtaient pas du tout attention, j'ignorais ceux qui nous regardait et jetais le paquet de gâteaux vide dans une poubelle ; ainsi commençait un petit tour dans le parc avant de rentrer.



©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Sam 7 Nov - 23:18



Pas en Couple


Akira ne se gêna pas pour se moquer de mon attitude d'enfant, avant de prononcer l'impensable.

Tu n'en veux déjà plus ? Si c'est comme ça je peux me permettre de la manger à ta place hein.


Je tournais vers lui un regard assassin. Il oserait me faire ça ? Mais oui ! Il approcha MON sandwich de SA bouche.. avant que je ne lui saute littéralement dessus, tel un lion et après une bataille et une trace sur le nez, j'avais récupéré mon bien. Bon, Akira se foutait encore de moi en me voyant tenter de lécher le bout de mon nez alors que ma langue était trop courte. je savais que je tenais ce réflexe de mes compagnons ; 80% des Pokémon se lèchent le nez quand ils ont un truc dessus. Finalement, je retirais le nutella avec mon doigt avant de le lécher et d'attaquer mon gouter durement acquis.

Dans la continuité de ce repas de 16h et de notre course poursuite, nous avons bavardé tout et de rien, notamment de l'injustice des vols de gateaux en fait. Puis Akira me fit l'étrange proposition de m'invité au bal de l'Académie. Sans tourner la tete vers lui, je le regardais du coin de l'oeil avant d'hausser les épaules en acceptant. Mais un détail attirait mon attention ; pourquoi moi ? 'Fin, Akira voyait un paquet de gonzesses entre l'équipe professoral, l'équipe administrative et les élèves de l'Académie, alors pourquoi inviter la petite ranger qui vit avec une vingtaine de Pokémon au bord de la foret et qui a pour quotidien de traquer des criminels et s'entrainer ? La question était légitime non ? Faudrait que je demande à l'avenir. Je rejettais un coup d'oeil en coin au gardien de nuit ; on dirait qu'il décrochait un peu entre le travail et notre "mission" suicide. Je réalisais après une seconde que je le fixais et détourna le regard sur les quelques gens dans le parc. Un petit couple de vieux nous regarda passer tandis que je venais de finir mon gouter ; leurs sourire trahissait clairement le "Ils sont mignons c'est deux jeunes". On était pas en couple que je sache, mais faut croire qu'a part nous, tout le monde disait l'inverse. Par un vieux tic, penser à ça me fit me mordre la lèvre.

Dans l'ombre des arbres, j'ignorais que nos pisteurs professionnels nous collaient aux baskets, à tout commenter. Des miens, on avais Akiko et Mei, les deux jeunes filles du groupes. Elles étaient accompagnées de Aaron et Acht, issus de l'équipe d gardien de nuit.
Finalement, après une petite heure de balade a discuter comme des ados, on prit le chemin du retour, continuant cette petite balade agréable. C'est vrai que c'était rare pour moi de décrocher, et la j'étais comme une gosse ; a par les balades pleine vitesse avec Ruby, je ne quittais pas souvent mon quotidien.

En rentrant, le repas sentais bon ; Gaijin avait du préparer à manger de bonne heure en raison de quelques affamés. N'ayant pas franchement envie de suivre la bousculade général, je proposais au gardien de nuit un truc alternatif des moins désagréables :

Ca te dis qu'on prenne à manger là-haut et qu'on se regarde un film dans ma chambre, tranquillement sans etre embêtés toutes les 3 secondes ?


Je sortais un plateau ainsi que les assiettes pour tous le monde, en en prenant deux. Luka vint me voir, tenant les pattes pour m'aider. je le remerciais avant de lui rappeler qu'il était encore trop petit pour ça. Je laissais Mars mettre la table puis regardais Akira pour connaitre sa réponse.


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Dim 8 Nov - 14:15


Nourriture et film


La discussion allait bon train entre moi et Light, on abordait un peu tout et n'importe quoi comme sujet même si au final, cela tourna beaucoup autour du vol de nourriture par rapport à ce qu'il c'était passé un peu plus tôt. Je profitais d'un petit moment de vide dans la conversation pour proposer à Light de m'accompagner, j'avais sorti ça d'un naturel qui m'avais fait un peu peur sur le coup étant donné que dans mon cerveau les choses se bousculaient un peu, c'est peut-être le fait qu'un couple de vieux nous fixaient qui m'avait fait agir ainsi ? Au final on s'en fichait un peu, Light avait accepté avec un haussement d'épaule comme si je venais de lui proposer d'aller faire une partie de jeux vidéos et nous continuâmes notre route tranquillement.

Dans les buissons non loin de là, quatre mâlins nous surveillaient, Mei, Akiko, Aaron et Acht ; allez savoir comment ils avaient fait pour recruter Acht et comment cela se faisait-il qu'il n'avait toujours pas explosé pour aller courir et/ou sauter sur un pokémon innocent histoire de jouer avec, Akiko faisait plein de remarques, Acht écoutait tout en surveillant nos faits et gestes, Mei parlait aussi et Aaron restait silencieux, pas forcément sûr de tout comprendre.

Pendant ce temps, je continuais de discuter avec Light, une bonne heure de marche passa avant que nous rentrâmes chez elle. Apparemment, le repas était prêt vu l'odeur qui se dégageait de la cuisine, il était encore tôt pour manger mais pour ceux qui s'entrainaient, leurs estomacs devaient crier famine. Je remarquais que les pokémons de Tsuka avaient tous en parti disparus et que le blond lui même ne semblait pas être là, son Arbok était enroulé en boule autour d'une lampe dans un coin du salon et son Démolosse était assis près de la fenêtre tel un chien de garde qui surveillait la maison en absence de son maître, je ne l'avais pas remarqué mais entres les pattes du chien des enfer se trouvait le minuscule Pyronnille qui faisait un peu tâche dans l'équipe du blond. Je me fis un instant la réflexion qu'à part Fuyu et Antara, aucuns des autres pokémon que Tsuka laissais sortir n'avaient tentés une approche de sociabilisation avec les pokémons de Light ou même les miens, bon j'exagère, certains avaient échangés quelques paroles mais sauf pour les deux cités plus hauts, aucuns n'avaient tenus des conversations entières ou participés à des entrainements etc...

Ca te dis qu'on prenne à manger là-haut et qu'on se regarde un film dans ma chambre, tranquillement sans etre embêtés toutes les 3 secondes ?

Mmh ? Je me tournais vers Light pour écouter ce qu'elle me racontait, aller manger dans sa chambre et ne rien foutre ? ça suit le programme qu'on a vécu cet après midi ; j'acceptais d'un hochement de tête et après avoir préparé un plateau de nourriture, nous allâmes donc dans la chambre de la ranger. On s'installa confortablement dans le lit et après avoir pris une première bouchée de nourriture, Light lança le film sur son ordinateur portable.



©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mer 11 Nov - 10:51



Etrange Réveil


Je prit deux assiettes avec de la nourriture et des sodas et montais à l'étage avec Akira à l'étage. Il s'allongea sur mon lit tandis que je posais le plateau sur mon petit bureau le temps de mettre mon PC portable sur le lit en le branchant. J'avais de la place sur mon lit, j'allais pas me plaindre. Je posais le PC et le plateau au milieu du lit et m'installais de l'autre côté, lançant le film.

On mangeait, discutait tout en regardant le film. Quand on vida nos assiettes, je les reposais sur le plateau et allait mettre ce dernier sur le bureau avant de revenir m'installer, allongée en travers de mon lit, posant ma tête sur le torse d'Akira en étant perpendiculaire à lui. Il haussa un sourcil, se reconcentrant sur le film ensuite. Pourquoi j'avais ça ? Pour l'embêter principalement.
Le film tournait, les commentaires sur les film se faisant de plus en plus rare. Tandis que l'action retombait, je sentis mes yeux lourds et je lâchais prise, tombant dans les bras de Morphée. Les 5h de dodo de la veille et du dojo ne m'aidaient pas à tenir avec ces entraînements, et je finis par m'endormir.

Je me réveillais en sursaut dans la nuit, regardant l'heure sur ma montre digital : 2h du matin. Mon ordi était en veille prolongée, comme éteint. Je baillais avant d'essayer de me redresser ; Akira avait dû me replacer vu que j'avais ma tête sur l'oreiller, et il s'était endormi aussi. Son bras était par dessus moi. Je me libérais avant de déposer le PC sur ma table de chevet puis me rallongeais, fixant le ciel par la lucarne au plafond. Finalement, le sommeil me regagna...

Je me réveillais en sentant un mouvement contre mon dos ainsi que de la lumière. Encore endormie, je sentis un souffle chaud quitter ma nuque. Je tourne la tete avant de réaliser que je suis contre le torse d'Akira, dos à lui. Immédiatement, je rougis, totalement gênée par la situation. Je replongeais la tete dans le coussin le temps qu'il se réveille, mais sans doute il m'avait déjà grillé...



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mer 11 Nov - 22:03



De retour pour dormir


On mangeait tout en ‘regardant’ le film, la première partie de la soirée se passa en discutant, commentant le film et mangeant ; la deuxième fut plus silencieuse, les paroles échangées se faisaient plus rares et finalement, le film se termina. Light dormait déjà à ce moment là. Je l’allongeais dans le lit, décala un peu l’ordinateur par flemme de me lever et m’allongeait à mon tour, m’endormant presque aussitôt.

La nuit fut courte, ou plutôt, elle passa très rapidement. J’avais très bien dormi et ne me sentais absolument plus fatigué. Quand j’ouvris les yeux, le soleil était déjà levé et je me retrouvais face à une touffe de cheveux roses, je mis quelques secondes à replacer tous les éléments de la veille en ordre dans ma tête et réalisais enfin que j’utilisais Light comme une peluche. Ouai, j’avais du bouger dans la nuit car je m’étais endormi côté mur hier ; la ranger se trouvais actuellement dos à moi et surtout elle était dans mes bras. Pas que ça me dérange au contraire mais c’était pas vraiment dans mes habitudes d’utiliser les gens comme peluche quand je dors…

Je lâchais donc Light qui semblait être réveillée elle aussi et en profitait pour lui mettre un petit coup d’oreiller sur la tête avant de me lever et de partir directement prendre une douche. Il devait être un peu plus de 10h quand je sorti de la salle de bain et descendit à la cuisine manger et truc et boire un café, tout le monde était déjà réveillé dans la maison, sauf peut-être Shiro qui avait du aller faire une balade nocturne et qui devait donc se cacher quelque part à roupiller. Comme d’habitude, certains pokémons s’entrainaient tandis que d’autres bavardaient entre eux calmement. Tsuka était assis au bord de la forêt sous un arbre et écrivait -encore- des choses tandis qu’Aulii et Sylvana se reposaient à ses côtés. En fait, la plupart des pokémons que Tsuka avait sorti étaient pour la plupart allongés et dormaient, signe qu’ils avaient dû courir partout hier après midi ; à vrai dire je ne sais même pas s’il le blond est rentré cette nuit pour dormir. Je m’approchais de lui avant de voir les cernes sous ses yeux, comparé à moi, il était crevé.

Tu devrais aller dormir au lieu de réfléchir à toutes les choses qui pourraient nous tomber dessus, faut que tu sois en forme pour ça toi aussi.

Je le fixais quelques secondes avant de l’entendre soupirer, on pouvait voir sur ses traits qu’il n’avait pas beaucoup dormi dernièrement et qu’il en faisait un peu trop ; il se frotta les yeux et s’immobilisa un temps avant de finir par se lever après que je lui ai retiré le carnet remplis de note de sa vue. Evidemment ça ne lui plaisais pas, mais la il ne pouvait rien faire d’autre qu’aller dormir. Il rentra dans la maison en portant Aulii et Suy et en étant suivis par Sylvana, il s’enferma dans la chambre que Light lui avait prêté pour la semaine et n’en ressortit plus de la matinée.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Ven 13 Nov - 18:02



Reprise et boulot


Akira m'avait grillée ; tandis que je refermais les yeux, je sentis un mouvement contre mon dos alors qu'il se redressait. Mais à ce moment, il me colla un coussin sur la tête. Quand il se leva, je lui re balançais le coussin qui s'écrasa dans son sillage. Je me levais en grognant avant de prendre le coussin et le ramasser. Je me rallongeais dans mon lit, dans le but de me rendormir. Luka et Kai passèrent doucement la porte de la chambre et vinrent avec moi.

Vers 10h, Akira sorti de la douche, je l'entendais passer dans le couloir et décidais enfin à me lever. Je me rendis à la salle de bain reliée à ma chambre, attrapant au passage un débardeur rouge et noir et un short aux couleurs militaire. Je me douchais un coup et l'eau me fit enfin réaliser ; je venais de passer la nuit avec Akira et à par mon réveil nocturne, j'avais très bien dormi. Je sortis de la douche en m'enroulant dans une serviette. Je m'habillais, songeuse. Puis finalement, je décidais de descendre. Je croisais Tsuka qui avait l'air épuisé, étendant Akira lui dire de dormir. Mais je comprenais mieux Tsuka dans ce cas présent ; le danger était présent, cette mission était suicidaire. Tsuka se torturait l'esprit de façon bien plus visible que moi. Luka me suivit à la cuisine, Kai suivant Heka a l'extérieur. Je me pris un truc à grignoter en guise de petit déjeuner puis me rendis dans la clairière de derrière ou j'attrapais deux bâtons lisses assez longs. Je sifflais un coup et Akira se retourna, et j'en profitais pour le lui lancer. Aujourd'hui, je m'entraînais pied nu. Je me mis face à Akira :

Il n'est pas impossible que l'on chope des barre de métal, autant savoir l'utiliser.


J'espacais doucement mes mains, histoire qu'elles soient à largeur de bassin. Je le tendis devant moi, lui expliquant les méthodes de défense. Je lui montrai la parade : faire glisser le bâton de l'adversaire sur le sien. On enchaînait face à face,à distance, les trois coups, pendant 20 minutes. Rien de fatiguant, juste des "gammes" du combat. A la fin, nous n'étions pas très fatigués, je rangeais les deux bâtons. Je reçu un message sur mon téléphone, comme quoi je devais participer à l'interrogatoire du type que j'avais chopé la dernière fois. Je fais la moue une seconde avant de me tourner vers Akira :

Je dois aller au bureau.. On s'entraînera cette après midi.


Je lui souris avant de m'approcher de Ruby et me mettre en selle, embarcant Akiko avec moi. Le Galopa se lança au galop, direction le bureau.
L'interrogatoire me prit plus d'une heure avant que la crapule crache le nom de ses complices. Je rentrais vers 13h, après avoir grignoter un truc en ville. J'arrivais avec Ruby et Akiko et cherchais Akira du regard. Il jouais de la guitare sur la terrasse donnant sur la clairière. Je m'approchais après être descendu du Galopa et écoutais le gardien de nuit. Quand ce dernier finit son morceau, il leva la tête vers moi et je lui fais un sourire.

Joli morceau. Tu m'en veux pas de te déranger pour t'entrainer ?


Je lui souris et lui tendis la main. Aujourd'hui j'allais l'affronter purement. Il ne nous restait que deux jours.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Sam 14 Nov - 17:28



Danse mortelle


Light finit par descendre à son tour, elle prit un truc à manger à la cuisine et sortie dehors pendant que je posais le dossier sur lequel Tsuka écrivait auparavant sur la table, il le retrouvera sans problèmes comme ça. La ranger quant à elle ne tarda pas à m’appeler et à me lancer un bâton que j’attrapais sans difficulté, elle m’expliqua rapidement deux trois trucs, comme quoi on pouvait peut-être trouver des barres en métal chez les rockets et comment les utiliser. Mouai, j’étais sceptique quand à cela, Steven et Alessio ne négligeront aucuns détails, ils ne nous permettront pas de trouver quelque chose en chemin pour nous aider à taper plus fort mais je ne dit rien la dessus à Light, je me contentais de l’écouter et ensuite, on échangea quelques coups tranquillement pendant une vingtaine de minutes jusqu’à ce que Light reçu un message sur son téléphone. Elle partit rapidement bosser, je ne la retenais pas plus longtemps et retournais à la maison ou un certain Evoli hyperactif m’attendais, il me sauta dessus sans hésiter et bizarrement, je le trouvais un peu trop calme par rapport à d’habitude ; il ne gigotait pas dans tous les sens et était silencieux. Je fronçais légèrement les sourcils en voyant que l’Evoli me fixait, un déclic se fit dans ma tête, je crois que j’avais compris :

Tu veux évoluer maintenant ?

Le renard évolutif acquiesça, j’allais donc chercher la pierre foudre qui se trouvait dans mon sac pour la lui donner ; Acht avait pas mal hésité sur ce qu’il voulait être mais après mûre réflexions il avait finit par choisir et ainsi j’étais partis acheter une pierre, je lui avais laissé encore du temps pour qu’il soit sur de lui mais maintenant, la question ne semblait plus se poser. Je posais la pierre foudre sur la table et la laissais à l’Evoli qui posa une patte dessus et qui évolua donc. La suite se passa très rapidement, j’eu à peine le temps de faire quelque chose qu’Acht fila à vive allure dehors sous sa nouvelle forme, heureux. Preuve qu’il n’était absolument pas malade et qu’il ne changerait pas de caractère, bon j’espérais au moins qu’il se calme un peu mais bon, à le voir courir partout comme ça, j’me dis que ça ne changerais surement pas.

La fin de la matinée se passa au calme, on mangea vers 12h avec les pokémons et ensuite j’attendis que Light rentre et pour cela, je m’installais sur la terrasse et jouait un morceau de guitare ; cette fois, pas de Khajana énervée, pas de pokémon surexcités ou quoi que ce soit, c’était vraiment très calme. Finalement, la ranger arriva sur Ruby et vint me voir pour m’annoncer qu’il était à nouveau temps de reprendre la séance de torture :

Joli morceau. Tu m'en veux pas de te déranger pour t'entrainer ?

Pas du tout. Je suis un peu la pour ça en même temps.

Malgré le fait que la date fatidique approchait, j’essayais de rester souriant, calme… Enfin, rester moi-même quoi ; dès qu’on avait un moment libre, j’essayais de penser à autre chose, c’était certes pas facile mais bon, c’était bien la seule chose que je pouvais faire pour rester calme. Je pris la main que Light me tendais, posais la guitare et nous nous dirigeâmes vers un coin un peu isolés, seuls ; ici personne ne nous dérangerais. On s’échauffa rapidement et ensuite on commença à nous battre, feinte, droite, bas, contre, on échangea silencieusement tout un tas de coups et de combos ; on ne se quittait pas des yeux, on analysait, on réfléchissait ; concentrés, on ne réalisait pas vraiment que cet échange de coups était plus une danse qu’un combat d’entrainement.



©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Dim 15 Nov - 20:51



L'amour brille sous les étoiles


Akira était concentré, esquivait ou contrait avec habilité. Il n'y ai pas de raison qui pousserait le jeune homme a prendre un coup. Pour ma part, je forçais un rythme croissant ; je devais le reconnaitre, Tsuka avait fait du bon boulot. Akira ne tombait que rarement, réussissant même à me coller des coups qui me forcèrent à reculer.

Cet échange de coups était limite gracieux, chacun agissant en fonction de l'autre. de temps à autres, je glissais un conseil a Akira pour améliorer sa précision, sa défense ou encore ses combos. On était seuls, tranquilles, et concentrés. Rien ne passerait, et le jour J approchait à grands pas. A grands pas de géant.
Pourquoi avait-je entrainé Akira la dedans ? Pourquoi lui voulait-il me suivre ? Pourquoi avait-il fallu qu'il connaisse Tsuka ? Pourquoi sur ce bateau en flamme j'avais du aller le chercher ? Pourquoi pas un autre ranger ? Pourquoi ce Plasma était venu nous emmerder au lac ? Tant de pourquoi qui ne conduisait qu'à une seule conclusion....

Mais mon inattention me valut cher et ce sont mes réflexes qui causèrent la chose : Akira me colla un coup et en esquivant, je trébuchais en arrière, l'entrainant avec moi dans la pente juste derrière moi. On se retrouve à dévaler la pente jusqu'en bas avant de nous écrouler tout les deux à la reception. L'un a coté de l'autre ? Na.. trop facile ça ! J'étais le dos au sol, dans l'herbe, Akira à moitié sur moi, retenu juste par ses bras, son regard dans le mien. Situation gênante hein ? J'en reviens un poil plus haut : la seule conclusion était que je l'aimais, mais clairement, je ne pourrais jamais lui demander s'il ressentais la même chose. Et j'avais peur que cette mission suicide ne me fasse le perdre. Je tenais trop à lui et si jamais il lui arrivais quelque chose jamais je ne me le pardonnerais. Peut etre que jamais je ne m'en remettrais. Après tout... il est des rares à connaitre une grande partie de mon histoire, de ce que je cache au yeux du monde. Il ne sait pas que ma mère est une tueuse, il ignore que je suis moi même entre les barreaux et la liberté et les barreaux. Après tout, s'il le savait.. sans doute me tournerait-il le dos ?

Notre situation dura peut etre 3, 4, 5 secondes avant que je ne baisse les yeux, me mordant la lèvre, gênée par cette proximité pas si désagréable que ça. Akira commença à se redresser, ou du moins, à bouger. Je relève la tête et, sans doute a cause de l'adolescence, j'ai envie de l'embrasser. Et apparemment c'est partagé ; nos lèvres se rapprochent, doucement. Mais juste au moment ou elles manquent de se frôler.. Une sonnerie de téléphone retentit, nous faisant presque tout les deux soupirer.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Lun 16 Nov - 17:52



Destin de m*rde, le retour

Tout avait bien commencé mais comme d’habitude, il ne fallait pas croire que ça durerait ; ça ne durait jamais longtemps les moments calme entre moi et Light et la, c’est un coup de ma part et une esquive mal gérée de Light qui nous trimballa au bas d’une petite pente. Je m’étais instinctivement accroché à Light lors de notre roulade et j’avais finis sur elle une fois que nous rencontrions le sol à nouveau plat. Une seconde passa, je relevais la tête pour croiser le regard de Light, proche, trop proche ; trois, quatre, cinq, je bougeais pour ne pas écraser Light plus longtemps et la ranger se mordit la lèvre sous mes yeux.

C’est à ce moment là que j’ai eu un petit bug, un peu comme la fois de la tempête pendant qu’on faisait une bataille d’eau, enfermés dans la salle de bain. Trop de proximité, trop de pensées qui ne s’organisent pas dans ma tête et il fallait que Light affiche son expression gênée à trois centimètres de moi… Je replaçais rapidement une mèche de cheveux de Light en arrière et elle releva la tête vers moi, je me dis alors que plus que des mots, une simple action serait plus efficace pour qu’on puisse exprimer ce qu’on ressentait ; le regard de Light n’avait l’air que de demander ça, une action, un contact qui pourrais mettre fin à un tas de questions et de doute.

Mais encore une fois, le destin n’en fit qu’à sa tête, seulement à quelques millimètres d’embrasser Light, une sonnerie de téléphone se fit entendre, celle de mon téléphone plus précisément ; le contact se brisa et je soupirais en entendant le téléphone, appeler à un moment pareil… Ce n’était pas très sympa. Je me relevais donc bien rapidement et remontait la pente pour aller chercher l’appareil que j’avais laissé de côté pour le combat et décrochais de justesse. La voix de mon frère se fit entendre et une conversation endiablée commença et dura au moins cinq bonnes minutes ; blablabla Johto, blablabla déplacement, blablabla venir te voir, j’avais du mal à suivre le rythme du flot de paroles qui arrivait à mes oreilles mais j’en retenais l’essentiel. Mon frère voulait passer me voir, mon regard se posa rapidement sur Light, que dire ? Oui, non ? Ce n’était vraiment pas le moment pour prendre une décision étant donné ce qui nous arrivait dessus, j’hésitais un peu pour le coup mais après encore deux minutes de blabla interminable de la part du frangin, je finis par lui dire que je le rappellerais plus tard étant donné que j’étais beaucoup occupé pour le moment. Ahem.

Je raccrochais et regardais Light, je reposais le téléphone au sol et me rapprochais de la ranger qui attendais et qui m’avais surement regardé tourner en rond tout en parlant, avec un petit sourire désolé, je m’adressais à elle :

Désolé, mon frère est trop bavard… Ahm… On reprend ?

Passer à autre chose, se concentrer sur notre objectif principal, s'entrainer ; je laissais de côté ce mini épisode dans l’herbe pour le moment, on aura le temps de revenir dessus plus tard, ce soir ou après l’attaque, une fois que tout sera réglé.



©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Dim 29 Nov - 22:03



Trop Proches


Alors que la sonnerie retentit, Akira soupira avant de se lever tandis que je ne bougeais pas, reposant ma tete au sol, lachant a mon tour un soupir exaspéré. Finalement, entendant Akira mener une conversation, je décidais de remonter. Akira raccrocha, s'excusant que son frère l'appelle. Je scrutais le gardien de nuit Quand ce dernier me rejoignit avec un petit sourire. J'étais perturbée, j'hésitais à me rendre au bal, je luttais contre ce raz de marée de sentiments qui déjà avait causé ma perte.

Ahm… On reprend ?


Mon regard finit par se planter dans le sien. Reprendre bêtement ne servirait à rien a par réduire mes propres capacités. Je réfléchis deux minutes. Comment entrainer Akira de façon sérieuse tout en restant très attentive ? Finalement l'apparition m'apparut d'elle même.

On va varier un peu. Demain tu t'entrainera avec Quatre et Del. Viens, on va s'entrainer au lancer de couteaux. Disons que si tu as des couteaux, tu peux te battre a distance et au corps a corps. Chose que je ne peux faire que si j'ai mon Executeur.

Mon Executeur. Ce pistolet de la mort qui trônait souvent à ma ceinture ou alors dans un coin précis de mon dojo, à charger. Suivie d'Akira, je me rendis au dojo, au sous sol. La salle était simple, recouvrant une grande part du sous sol de la maison. Un pan entier de mur était couvert de miroirs, l'escalier parralèlle au mur cachait en dessous des équipements. Face aux miroirs se tenaient des cibles. J'attrapais une malette et l'ouvrit, dévoilant une dizaine de couteaux de lancer, très fin mais on pouvait voir qu'avec ça on blaguait pas. J'attrapais les dix lames avant de me placer face à la cible. j'expliquais bien ma position au jeune homme avant de lancer le couteau qui manqua de peu le centre. Je laissais ensuite Akira se placer à ma place et lancer plusieurs couteaux, mais aucun ne touchait véritablement la cible : soit il manquait de force, soit de précisions. je l'observais attentivement.

Finalement, après plusieurs échec, je m'approchais avant qu'il lance un couteau et posais ma main contre ses abdos pour le forcer à gainer. Meme si il fut comme un moment surpris, l'effet fut le bon :

Pense à gainer. Tu gagneras en force. Et tire à l'expiration.


Je m'éloignais de lui doucement, savourant malgré moi la proximité de l'instant. On continua encore 2h cet entrainement avant de s'autoriser une pause pour aller se préparer pour le bal.






Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  Mer 2 Déc - 17:12



Nouveau jour


Light m’emmena jusqu’au dojo par la suite, vaste pièce se trouvant au sous sol de sa maison, pour cette reprise, petit changement, après les poings et les barres en fer, les couteaux… Génial ça s’annonçait passionnant. M’enfin bon fallait que je me plie aux règles hein et que je mette la scène qui venait de se passer dans un coin de ma tête. Nous descendions donc dans le dojo, je ne fis pas attention au décor, c’était une salle d’entrainement pour le combat, c’était pas mon truc bref. J’écoutais un peu distraitement ce que Light me racontait, la position à avoir, la manière de lancer, enfin le même baratin à chaque début d’entrainement quoi ; je m’y collais alors que ça me gonflait un peu, trouver des barres de fer dans le QG était idiot en soi, et se ramener avec des couteaux aussi, parce qu’on allait se retrouver face à des pokémons avant de se retrouver face aux rockets et que les pokémons se contrefiche qu’on ai des couteaux dans les mains car eux peuvent faire bien mieux.

Premiers lancers catastrophique, j’étais pas concentré, je me surprenais moi-même à foirer mes lancers alors que d’habitude je suis assez bon à cela, la situation dans laquelle on se trouvait me perturbait donc beaucoup trop, Light qui agissais bizarrement et moi qui faisait de même, la mission dans laquelle on s’était lancé… C’était de la folie, tout simplement.

L’après midi passa au final assez rapidement, à lancer et relancer des lames qui se plantaient dans des cibles circulaires immobiles, rien d’extraordinaire en soi ; si Light avait réussit à se reconcentré, moi j’étais complètement à l’ouest à réfléchir sur ce qui pourrait bien se passer dans deux jours, déjà que j’aurais la chance de devoir me battre contre Del et Quatre demain, j’imagine même pas le bordel que ce sera quand on sera à la montagne… L’heure d’aller se préparer pour le bal sonna, je quittais donc Light pour retourner chez moi avec Phi, au moins là on pourrait penser à autre chose.

________________________________________________________________________________________________

J’ouvrais les yeux avec l’impression de n’avoir presque pas dormi, Light dans les bras, je ne bougeais pas pendant cinq minutes avant de regarder l’heure tout en me relevant en faisant attention de ne pas réveiller la ranger, 6h22… Il était tôt bordel ! Je soupirais avant de me lever sachant que je n’arriverais pas à me rendormir, quelques souvenirs de la soirée me revinrent en tête, plutôt mouvementée, un dénouement positif, ça m’avait bien changé les idées je dois l’avouer. Je pris un rapide petit déjeuner avant de sortir sur la terrasse à l’extérieur, le soleil était déjà en train de se lever et dans quelques heures je serais en train de bouffer des coups, encore. Anastasia qui semblait émergé elle aussi vint se caler sur mes jambes alors que je venais de m’assoir dos au mur, ainsi silencieusement je regardais le soleil se lever en compagnie de l’Evoli en attendant le réveil des autres.


©Azayim

_________________
#CC0033

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Compte à rebours [Light]  

Compte à rebours [Light]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Deuxième tour, retour... double compte à rebours
» Compte à rebours des événements
» Compte à rebours
» COMPTE À REBOURS.
» Compte à rebours [Light]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-