Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]

avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Mar 10 Nov - 16:57



Nouvelle Vie


Je venais d'arriver à l'Academie. D'un ton neutre, j'étais aller récupéré les clés de ma chambre avant de gagner cette dernière et de poser sur le petit bureau les papiers que j'avais à remplir. Il me fallait à présent être discret, je devais a l'heure qu'il est être recherché sur Kanto pour homicide. Mais je plaide innocent en étant coupable ; séquestration de mineur, trafic de drogues et de Pokemon. Ces crapules n'avaient que ce qu'elles méritaient. Mais il me fallait assurer mes arrières ; dans un café, a Edenia, j'avais vu que la Team Rocket avaient éclatée et qu'immédiatement après l'arrestation de plusieurs d'entre eux, la Team avait fuit, s'était recluse et les traces sur eux avaient étaient effacées. Un miracle ? Non, une excellente stratégie. Il me fallait à mon tour profiter de tout ceci, exploiter ces criminels pour gommer mon passage.

Je fais sortir Ness de sa Pokeball. Elle s'imprègna de la pièce puis me regarda, ennuyée. Je regardais la pièce et à part la salle de bain, la chambre était fade. Je regardais la Mysdibule et hochait la tête :


Nous décorerons cette chambre ne t'en fais pas. Et nous partions visiter l'île petite fée ?


Je sortis de la pièce, la fermant soigneusement. Le type acier me suivait dans les couloirs déserts à cette heure. On m'avait communiqué un emploi du temps que j'avais vite retenu, comme à mon habitude. Je tuerais le temps en classe et pour cela il me fallait des conquêtes amusantes ayant cours à mes heures. Je déambulait dans les couloirs, m'impregnant des lieux, retenant chaque couloir pour gagner du temps demain. Ness me suit, passive, gardant simplement un œil sur moi. Pour elle, il n'était pas concevable que j'ai des ennuis le premier jour. Finalement, je quittais le bâtiment principal, allant m'installer dans l'herbe, observant les quelques élèves présents. Je m'allongeais observant le ciel, y avait pas à dire, j'étais heureux, tout était fini pour moi, j'étais désormais le maître de ma vie, de mon destin. Oh bien sûr, je devais me refaire une équipe, ayant relâché mes compagnons de Kanto. Je dressais déjà une liste dans mon esprit ; Dracaufeu, Tyranocif, Zeblitz peut être, certains Pokemon m'étaient encore inconnu mais je comptais bien me faire une équipe des plus puissantes !

Ness, assise dans l'herbe, a côté de moi, à arracher des brins d'herbe. Je jetais un regard à la Mysdibule avant de poser une main sur sa tête, lui frottant doucement le haut du crâne :



 Ne t'inquiète pas Ness, nous sommes libres à présent. Nous ne risquons plus rien.


Ness était ma meilleure amie, et la voir songeuse m'était insupportable. Il nous faudrait du temps pour oublier, nous reconstruire. Je prendrais soin de Ness, il n'y a pas à en douter. Une heure pasa, et je me redressais en position assise. Que nous réservait cette fin de journée ?



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Mar 10 Nov - 19:31

Il faisait bon, et frais.
La vie était belle. Les quelques jours que Morland avait passés au sein de l'académie d'Edénia avaient été plein de rebondissements, merveilleux, aventureux. Elle ne s'était jamais sentie aussi bien quelque part avant. Avec à ses côtés son Mélo et Nagel, la chercheuse n'avait plus rien à craindre -avait-elle quelque chose à fuir à Sinnoh ?

Pourtant, la voilà assise sur un banc, au beau milieu d'un coin de verdure. Les yeux rivés sur l'ailleurs, on ne sait pas trop où. Les mains fourrées dans les poches de sa longue veste bleue, qui glissait en ondulant le long de son corps pour s'arrêter à ses genoux. Nagel s'était blotti contre ses cuisses à moitié nues, cachées en partie par une courte jupe noire, et le Mélo jouait avec la fleur de jais qui ornait la coiffure blanche de sa propriétaire.
Morland observait avec une attention toute particulière le rien qui l'entourait. Il y avait, certes, la foule, les bâtiments, un peu tout en somme, mais rien quand même. Rien d'important. L'adolescente contemplait son vide à elle. Elle ressentait le besoin de faire quelque chose, mais quoi ? De bouger un peu, bouger sa vie, bouger n'importe quoi mais accomplir un truc bien, mais quoi ? La jeune fille sentait qu'il lui manquait quelque chose. La tempête qui hurlait dans son coeur le lui disait : ça bouillonnait, puis ça se taisait. Morland aurait espéré pouvoir faire en sorte que ce sentiment s'arrête. Mais elle n'était ni une artiste, ni une célébrité, ni une exploratrice, ni une grande scientifique. Alors elle laissait faire.

Le temps défila, peu à peu, tandis que la citadine s'occupait tant bien que mal, allant en cours, lisant un bouquin, ses écouteurs vissés sur ses oreilles. Elle regarda un peu Nagel et le truc jouer ensemble, observa les nuages, puis le mouvement des feuilles. Elle remonta chercher son petit herbier, puis redescendit, tourna les pages du livre avec enchantement, comme une enfant.

La journée passait doucement, et bientôt, le soleil commença à se coucher. Une lueur rose-bleutée recouvrit le ciel. Morland décida d'arrêter de faire la larve ; la jeune fille prit son herbier sous le bras, et laissa son Mélo guider Nagel et son sonar défectueux.
Il ne fallut pas un instant de plus avant que le petit truc ne décide de faire le malin avec une nouvelle bêtise de son invention.
En effet, Mélo avait (quel petit rigolo) amené Nagel à se méprendre sur la direction à suivre pour arriver à la chambre ; ayant repéré un pauvre Mysdibule sur l'herbe un peu plus loin, la petite créature rose tourna son ami Chovsourir vers l'autre Pokémon, l'invitant à foncer sans crainte ; naïf, la victime se précipita vers un nouveau naufrage.

Lorsque Morland se rendit compte de la supercherie, il était déjà trop tard : elle essaya cependant de courir après Nagel en criant son nom pour l'inviter à revenir vers elle. Le Chovsourir se retourna juste avant de heurter le Mysdibule, mais, désorienté et persuadé de n'avoir rien autour de lui, changea de sens soudainement après quelques secondes de sur place et s'écrasa dans le cou d'un jeune homme assis sur l'herbe.
La chercheuse marqua un temps de pause. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait ; l'humain concerné était d'apparence plutôt bellâtre, ce qui est, généralement, signe de popularité dans les académies et autres établissements éducatifs. Malheureusement pour notre discrète demoiselle, qui ne demandait qu'à être tranquille, elle allait bien être obligée d'adresser ses excuses au sinistré, et d'entamer une conversation basique histoire de récupérer son Chovsourir en bonne santé et de ne pas avoir l'air d'une rustre.

Morland se dirigea donc vers le jeune homme, saisissant son putain de Mélo au passage d'un air pas très content. Elle adressa un sourire gêné à son interlocuteur, avant de se dire qu'elle n'avait encore jamais vu sa bouille dans le coin. Pourtant, il était plutôt du genre repérable, avec son style particulier et ses yeux... Irisés ?

> Salut, excuse-moi du dérangement, c'est que le Chovsourir qui t'as foncé dessus est le mien, et il a un sonar en vraiment mauvais état, on pourrait dire qu'il est très très malvoyant.

Mmmh. Mais encore ?

> D'ailleurs, t'es nouveau, non ? Je crois pas t'avoir vu avant.

Mouais. Y'a mieux comme introduction, tu le sais, ça, Morland ? Elle semblait s'en rendre compte, puisque la jeune fille se contenta de regarder derrière le jeune homme, en attendant sa réponse. Elle n'osait pas reprendre son Chovsourir en se jetant sur le torse de l'autre type, ça se fait pas.
La chercheuse pouvait toujours compter sur son Mélo farceur pour faire de nouvelles rencontres.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Sam 14 Nov - 17:34



Nouvelle Vie



Nous retrouvons notre héros encore à bord de l’Océane, le bateau était partit depuis quelques jours du port de Carmin-Sur-Mer, la ville natale d’Aedan Drake. Aujourd’hui marquait le début de nouvelle aventure pour lui, la rentrée à l’académie était pour bientôt et les étudiants étaient, pour la plupart, déjà tout présents. Après avoir tapoté le dos du capitaine pour l’aider à rendre hommage au travail du chef cuistot, le jeune coordinateur avait passer le plus clair de son temps sur le pont du navire afin de voir au plus vite l’île sur laquelle il allait passer l’un des moments les plus importants de sa vie.

*Gakuen n’est plus qu’à quelques minutes ! J’ai tellement hâte de voir à quoi va ressembler ma nouvelle vie ici…*

Aedan était songeur, Nadea quant à elle, elle se contentait d’observer les yeux grands ouverts le magnifique spectacle que l’océan offrait. Le pokémon feu découvrait de tout nouveau paysage et elle était particulièrement enjoué à l’idée de participer à cette grande aventure avec sont dresseur.

Quelques minutes plus tard, le bateau entra enfin dans le port de l’île, de nombreux dresseurs et touriste descendirent pour profiter du beau temps ainsi que du marché situer à quelques mètres seulement du quai. Aedan, avec ses affaires, en profita pour acheter quelques fruits locale pour goûter. Comme tout bon dresseur qui se respect il en fit également profiter son pokémon qui sembla apprécier cette nouvelle nourriture.

Le plus dur allait maintenant commencer pour notre héros, il allait devoir trouver l’académie, malheureusement pour lui, l’orientation n’a jamais été un point fort et c’est donc en se grattant péniblement la tête qu’il chercha désespérément quelques indications susceptibles de le guider vers l’endroit désiré. C’est au bout de quelques longues heures qu’il aperçut enfin la façade de l’académie. C’était gigantesque ! Aedan et Nadea étaient tout deux très impressionnés par la taille des bâtiments.

Aedan Drake - Who … Obligé, je vais pas arrêter de me perdre ici… Bon Nadea nous, ferions mieux de trouver la réceptionniste du coin pour pouvoir poser nos affaires dans notre chambre …

Le pokemon acquiesça avec un large sourire, elle marchait tranquillement au côté de son dresseur. Après quelques minutes, Aedan trouva enfin la réception et après les politesses d’usage, il reçu la clé de sa chambre ainsi qu’un plan de l’académie.

La chambre n’était pas particulièrement extraordinaire, mais ce n’était pas un réel problème, après tout notre héros n’était pas là pour dormir… Une fois ses affaires rangées, Aedan quitta la chambre en prenant bien soin d’oublier de fermer à clé et de prendre son plan. Le jeune homme était très tête en l’air et dire que cela ne faisait quelques minutes qu’il était arrivé à l’académie…

Après avoir réussi l’exploit de retourner à l’accueil Aedan et Nadea décidèrent d’explorer les environs, il y avait beaucoup de dresseurs avec leur pokémon, c’était plutôt beau à voir. Goupix décida qu’il était temps pour elle de se dégourdir les pattes et c’est ainsi qu’elle partit gambader dans l’herbe verte des jardins de l’académie.

Notre héros était perdu dans ses pensées, il marchait sans trop se soucier où il mettait les pieds, mais malheureusement pour lui, c’est comme ça qu’il trébucha sur plusieurs personnes et Pokémons. Le jeune homme tomba à terre, ayant entendu et vu l’action, Nadea se précipita vers Aedan puis elle sauta sur la tête de celui-ci. Le garçon se mit à rire en se grattant l’arrière de son crâne et c’est tout sourire qu’il prit la parole vers les deux dresseurs.

Aedan Drake - Hey salut, moi, c’est Aedan Drake et elle s’est Nadea … Je suis nouveau et je me suis déjà perdu. J’espère sincèrement qu’au moins l’un d’entre vous deux sait où sont les dortoirs parce que moi je n'en ai pas la moindre idée…

Le jeune homme se mit à rire comme si de rien n’était puis il reprit une nouvelle fois la parole

Aedan Drake - Et sinon ? Vous la forme ? J’espère que je viens pas casser un moment romantique entre vous deux…



© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Lun 16 Nov - 18:38

''Je.. j'en peux plus. Qu'ais-je fais pour mériter de souffrir de cette façon? Pourquoi étais-je destinée à souffrir ainsi?'' Voilà quelques qui passaient sans cesse dans ma tête ces temps-ci. Pourquoi? Je n'en sais point. Ma première ''vision'' fut avec la rencontre d'Allan. Cependant, depuis ce jour, les visions deviennent plus fréquentes et féroces. Plus tristes, plus sombres et désespérantes. J'avais l'impression qu'on m'avait condamné à souffrir pour le restant de ma vie. De plus, mon énergie disparaissait mystérieusement tandis que ma mana était très instable. Je ne savais jamais si je pouvais utiliser adéquatement mes capacités. C'était un vrai cauchemar..

Encore aujourd'hui, alors que j'essayai de profiter du temps pour me changer les idées, je fus soudainement  prise d'une grosse migraine. Sous la douleur, je me tenais la tête entre mes mains et je m'allongeai brusquement sur la terre, en plein milieu de la forêt. Je me répétais mainte fois que je devais tenais, mais le cillement dans mon cerveau était insupportable et ça me faisait affreusement mal. Les tremblements de mon corps et les gémissements dû à la douleur suivirent. J'étais rendue une simple victime de ma nature pokémon qui me rejetait et je ne pouvais rien y faire pour arrêter ça.

Après quelques minutes, les visions déchirantes que j'eus s'estompèrent. Le mal de tête m'abandonna et me laissa tranquille. Par contre, alors que j'essayai difficilement de me redresser, je sentais qu'une énorme boule encombrait ma gorge et voulait sortir. Donc, par force, je crachais sur le sol et, voyant le liquide rouge, mes yeux vairons s'écarquillèrent. Il.. je.. je crachais du sang? Non... pourquoi?

Sous le choc, je restais à quatre pattes sur la terre, puis, des larmes coulèrent sur mon visage, alors que je serrais fortement mes dents entre elles. ''Pourquoi?'' me répétais-je mentalement. Plus j'entendais ce mot, plus mon désespoir et ma peine se transforme en colère. Soudain, alors que je me redressai rapidement, je serrais mes poids et fronça les sourcils. Je fus pris d'une énorme colère.

-POURQUOI JE DOIS SUBIR ÇA? criai-je en voulant donne un gros high-kick sur l'arbre devant moi.

Toutefois, au moment que mon pied était supposé de toucher l'arbre de toutes mes forces, je fus mystérieusement téléportée et je frappai un jeune adolescent à chevelure brune. Quand j'ouvris mes yeux, je remarquai qu'on m'observai. Je rougis violemment tandis que la stupeur me frappa au visage. La panique envahi mes pensés.

-Oh gosh.. oooh.. j-je suis désolée.. c-c-ce n'était pas mon intention! dis-je, paniquée

HRP:
 
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Mar 17 Nov - 19:18



Réactions en Chaine


Assis dans l'herbe, je fus percuter de plein fouet par un Chovsourire apparement perdu. Fronçant les sourcils, je retirais la boule plumeuse de mon cou avant de me lever, Ness ayant reculé par réflexe après voir été percutée. Le Pokemon semblait perdu contrairement à la fille aux cheveux blancs qui accourut vers moi en bredouillant des excuses. Je l'observais attentivement pour cerner ses habitudes de paroles et retenais tout très vite. Elle s'excusa pour son Pokemon venu me percuter puis, après m'avoir observer, la jeune fille me demanda si j'étais nouveau. Je la regardais, un peu pris de court, trop occupé à remarquer toutes les micros expressions sur son visage.

Effectivement je suis arrivé ce matin, je su....


En lui parlant je lui rendais le Pokemon vol. Mais on fut interrompu par un gamin brun, d'environ 16 ans. La jeune fille face à moi était peu être un peu plus jeune et je pensais immédiatement à un chercheur passionné par sa peau pâle. Le gamin se cassa la figure devant nous avant de se relever et de se présenter rapidement lui et son Pokemon. Il se gratta l'arrière de la tête avec un sourire niais à la gueule. Je retenais tout cela malgré moi. Je me retenais d'ailleurs de lacher un soupire agacé. Notre inconnu et clown de service se nommait Aedan Drake, étant accompagné de Nadea, une Goupix. La présence du type feu fit d'ailleurs remuer les mâchoires géantes de ma petite fée.

Aedan finit finalement par demander s'il dérangeait pas. Non, il ne dérangeait pas, et encore moins un moment romantique mais cette jeune fille que je supposais Chercheuse m'intriguait. Non, tu n'as pas interrompu un instant romantique mais plutôt une rencontre simple avec une nouvelle proie intrigante. Je décidais donc de me présenter, au moins pour ma première interlocutrice, me tournant vers elle.

Je te disais donc que je m'appelle Shane, et voici Ness. Ce n'est pas grave si ton Pokemon m'a foncé dessus, cela arrive, surtout s'il a un han.... ATTENTION



Je vis le flash avant que le coup ne frappe ; rapidement je m'interposais entre la demoiselle et la source lumineuse qui n'était rien d'autre qu'une Gardevoir chromatique, venant de se téléporter, qui colla un violent coup de pied entouré d'une aura bleutée à Aedan qui, le pauvre, ne réussit pas à esquiver assez vite et fut envoyé un peu plus loin de façon violente. Je lançais un regard de défi à la type psy qui nous bredouillait mentalement des excuses. Un shiny.... Je reculais loin de la jeune fille que j'avais protégé -pour rien au final- et me plaçait en position de combat ; je tenais ma chance.


Mais cette Gardevoir n'était pas normale. Elle semblait.. désespérée, alerte et en colère. Je me redressais, quittant ma position agressive. Je fixais cette gardevoir comme si mes yeux hétérochromes scrutaient son âme.


Qui es tu ?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Jeu 19 Nov - 18:09

C'est fou tout ce qui peut arriver en cinq minutes.

Désorientée, voire carrément perdue, Morland était tétanisée. Tout avait si bien commencé, pourtant ! Le jeune homme aux yeux bizarres, là... Shane, c'est ça ? Il se présentait gentiment, avenant, notre chercheuse avait même pu remettre Nagel bien à sa place sur son épaule gauche. Puis tout d'un coup, tout s'est enchaîné : un type est tombé juste devant les deux pauvres victimes, avant de se présenter ; Morland nota son prénom car elle le trouvait harmonieux, et fut à ça près de sourire en voyant le jeune homme se casser la figure. Puis tout d'un coup, de nulle part, parce que la logique et la notion d'espace c'est pour les tapettes, la catastrophe arriva. Shane tenta de protéger Morland en s'interposant entre elle et le supposé danger, puis il suffit d'à peine une ou deux secondes pour que Aedan se prenne un high-kick splendide dans la figure, par un Gardevoir chromatique apparu de littéralement nulle part.

Morland était partagée entre l'envie d'aider le brun à se remettre du coup (assez balèze soit dit en passant), et le besoin intense de s'intéresser au superbe spécimen qui venait de poper devant ses yeux ébahis. Nagel piaillait, complètement paniqué ; afin de le calmer, la chercheuse lui gratta le haut du crâne doucement tout en se dirigeant vers Aedan, histoire de faire bonne figure, pendant que Shane se préoccupait surtout du Pokémon Psy.

Le pauvre, l'attaque l'avait totalement envoyé valser. Morland lui tendit une main solidaire afin de l'aider à se relever, souriant malgré elle face au ridicule de la situation. D'une oreille attentive, l'étudiante se concentrait en même temps sur ce qui se passait du côté de Gardevoir. Cette créature était assez puissante pour décocher un coup de pied renforcé par une aura, envoyer dans les roses un pauvre type qui n'avait rien demandé, puis s'exprimer dans une langue parfaite par télépathie à plusieurs personnes. Pas mal, et surtout, intéressant.
Tout en prêtant attention à ce qui se déroulait à côté, la demoiselle se présenta brièvement au blessé, pour mieux lui proposer de l'aide. Si elle ne le faisait pas, ça n'allait pas être l'excentrique qui le ferait à sa place. Vu sa réaction lors de l'apparition du Gardevoir, il ne semblait pas vraiment intéressé par le blessé. Puis vu son air bellâtre, ça devait plus être un homme un brin séducteur, ou au moins flirteur. M'enfin.

> C'était assez violent. Je m'appelle Morland. Tu peux tenir debout, t'as peut-être un peu mal au crâne ?

Morland hésita deux secondes à poser des questions plus précises, pour le bien de ses recherches. Ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour embêter Aedan... Oh, puis on s'en fout. Soyons dingues.

> Tu as des trous de mémoire ? Tu te sens peut-être un peu spécial ? Je me dis, vu que ce Pokémon y a mis de la puissance psychique, peut-être que ça s'est ressenti ?

Il est rare que des Pokémon Psy attaquent au corps à corps : c'était donc une opportunité géniale pour ramasser des information tout en faisant la gentille. Songeuse, plongée dans des réflexions scientifiques, Morland s'était enfin tirée de sa béatitude pour entrer dans un état d'étonnement quasi-philosophique.

Les sacrifices sont nécessaires afin de progresser dans la connaissance du monde, non ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Ven 20 Nov - 0:11



Nouvelle Vie



Lorsque vous arrivez dans un nouvel endroit, il est préférable de se faire de nouveaux amis, après tout la solitude est l’une des pires choses au monde. C’est donc pour éviter ceci que notre jeune coordinateur ce montrait toujours très amical, il n’était pas le stéréotype du brun ténébreux toujours seul. Il se montrait tel qu’il était, un garçon souriant, amical, aimant rire et se faire de nouveaux amis. Bien souvent pour briser la glace, il est conseillé de faire quelques blagues pour détendre l’atmosphère et le moins que nous puissions dire, c’est qu’Aedan était plutôt doué dans ce domaine.

Tout se passait plutôt bien, il fit la connaissance d’un garçon prénommé Shane qui ressemblait beaucoup à un cliché de bad-boy ayant un passé qui la fait devenir un solitaire. La situation faisait beaucoup sourire Aedan, pendant ce temps Nadea se mit à renifler l’air comme si quelque chose allait arriver, elle sauta de la tête de son dresseur quand soudain un flash lumineux apparut et puis ce fut le trou noir pour notre héros qui fut envoyé au tapis en l’espace de quelques secondes.

Le jeune homme n’avait rien vu venir, un pokemon venait de surgir de nulle part ! Immédiatement, Nadea accourus auprès de son dresseur comme pour s’assurer qu’il n’avait rien de grave. De son côté, Aedan se roulait en boule en se tenant le visage, la situation était quelque peu comique, le pokemon feu semblait soulagé de voir son dresseur râler dans sa barbe comme il avait l’habitude de faire lorsqu’il était énervé.

Notre héros malgré sa douleur entendait tout ce qu’il se disait et il constata que son nouvel ami Shane n’avait guère d’inquiétude sur son état physique. Cependant, ce ne fut pas le cas de la fille qui trouva que la situation n’était pas suffisamment étrange pour prendre le temps de se présenter. Elle posa quelques questions sur l’état de santé d’Aedan, ce dernier tourna la tête vers la demoiselle avant de lui répondre passablement énerver.

Aedan Drake - NON, MAIS BIEN SÜR QUE J’AI MAL ! Ah bordel, je vois des canartichos voler au-dessus de ma tête, c’est normal ?

Aedan se gratta fortement la tête quand Morland lui demanda s’il ne se sentait pas un peu spécial.

Aedan Drake - Aedan a toujours été spécial, tu sais… Sans déconner ton prénom, c’est vraiment Morland ? C’est étrange non ? Enfin pas grave, tu restes très jolie quand même pas de soucis. Ah et désolé si je t’ai crié dessus, ce n’était pas mon intention, tu sais, je viens d’arriver et la journée à été passablement longue donc je m’attendais pas à me retrouver au tapis, mais on pourrait peut-être parler de ça un soir en buvant un coup toi et moi non ?

Le jeune homme se releva avec l’aide de Morland, il continuait de se tenir la tête avant de fixer Shane et le pokemon sauvage.

Aedan Drake - Hé Shane ! Ça t’aurait étouffé d’avoir un semblant de compassion pour moi ? Sans déconner quoi ! Tous les deux, on est pote maintenant, ce qui m’arrive doit t’inquiéter ! Mais tu as préféré choisir la fille plutôt que moi franchement… Franchement… Bon ok j’aurais fait pareil.

Puis il pointa du doigt le Gardevoir, c’était la première fois qu’il en voyait un de cette couleur. Ne venant pas de la région originaire de ce pokemon il ne le connaissait pas très bien, il avait regardé déjà quelques combats avec ce genre de pokemon mais ses connaissances étaient limité mais cela ne l’empêchât pas de parler de façon plutôt agressive.

Aedan Drake - Hé tronche de fantôme ! D’où t’as cru que tu pouvais agresser les gens comme ça ! En plus pourquoi m’avoir visé moi ! C’est moi le héros de l’histoire ! Je suis le gentil et en plus de ça, je passe pour un faible devant Morland ! Je viens de me faire botter les fesses devant elle, je vais devoir sortir le grand jeu pour rattraper tes conneries ! Par ta faute Shane passe encore plus pour le BG de service et ça c’est juste pas possible !

Une fois sa phrase terminée, le jeune coordinateur se mit assis sur le sol les jambes croisées, il tourna la tête en direction opposée du groupe tout en faisant mine de bouder.

Aedan Drake - J’attends des excuses ! Et puisque tu es un pokemon tu vas devoir te laisser capturer par moi NA !

Et oui… Aedan prenait rarement les choses aux sérieux. Il était insouciant et l’académie allait vite devoir apprendre à vivre avec lui. Une chose est sûre… La fête ne fait que commencer.



© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Lun 23 Nov - 20:05

Je voyais le jeune adolescent qui ne bougeait plus. Il était au sol. Je voyais bien qu'il n'était point mort, vu que je ressentais encore son aura, mais le voir au sol, ça me rongeait de l'intérieur. Je me traitais de toutes les noms dans ma tête, faisant grandir une mystérieuse énergie négative en moi. Je ressentais une profonde honte et une rage naissante moi-même. Je me détestais tellement...

Puis, alors que j'étais en train de toujours paniqué, un jeune homme, aux yeux uniques, se leva pour mieux me fixer. Bizarrement, il me mettait mal à l'aise. J'avais l'impression qui voulait scruter mon âme pour chercher chaque petit secret au fond de moi. C'était perturbant. Il me demanda ensuite, en gardant toujours ce regard scruteur sur moi, qui j'étais. J'essayai tant bien que mal de me calmer pour pouvoir répondre correctement, mais en vain. La situation était beaucoup trop grave pour que je puisse reprendre le contrôle de mes émotions.

-Je.. je suis Hi-kari. Mais mais... je n'ais pas voulu lui faire mal. Je vous le jure! dis-je, toujours aussi paniquée.

Je baissai un peu mon regard vairon au sol, ayant une mine de culpabilité. Je m'en voulais de l'avoir frappé de la sorte. Je m'en veux. Je ne sas point combien de fois que je vais m'excuser pour mon geste. Je.. je suis rendue nuisible même pour les gens que je ne connaissais pas. Qu'ais-je fait pour mériter ça? Pourquoi devais-je subir un tel malheur? Pourquoi... ?

-Hé tronche de fantôme!

Je me relevai subitement la tête pour remarquer que la victime de mon coup allait bien. Cela me soulagea un peu, son agressivité envers moi n'était point apprécié. Oui, je comprenais que mon geste, même si c'était un pur accident, n'était guère doux et fâcherait surement, seulement, son agressivité était purement gratuit. De plus, il délirait complètement sur le fait qu'il était le héro principal de l'histoire. Je serrais les poings. J'avais écrabouiller sa cervelle et maintenant, il délirait complètement. Il se prenait pour un héro d'un jeu. Je suis un monstre d'avoir fait ça. Je me déteste...

Cependant, un souvenir vint à moi. Un mauvais souvenir. En fait, Aedan invoque ma capture. Ceci me laissa de glace. J'avais l'impression que j'avais affaire avec la Team Rocket. Sur un excès de rage, je tremblais et serra fort mes poings.

-JE NE SUIS PAS À CAPTURER!!! criai-je.

Bizarrement, quand j'ouvris mes yeux, les trois adolescents étaient tous immobiles. Je m'approchais de celui aux yeux étranges pour le pousser, mais, au moment que je touchai son épaule, celui-ci partie dans un éclat de lumière. Je reculai, surprise de ce phénomène, puis, j'entendais une voix sombre qui provenait du sol.

-Tu deviendras mienne. Ton coeur m'appartient. Sens les Ténèbres qui t'enveloppent et te refroidissent..
-Whaaa...

Je fus littéralement prise par mes chevilles par une force inconnue. Tout de suite, j'essayai de m'enlever de cette emprise, mais en vain. Cette étrange énergie était beaucoup trop puissante pour que je puisse lui tenir tête. De plus, baissant mon regard lumineux, je remarquai que j'avais des jambes humaines et cela me perturba. Puis, me débattant, je finis engloutie par les ténèbres. Un cri fit entendre de ma part, tandis que je tombai dans un trou noir sans fin. J'avais tendu la main, espérant que quelqu'un me sorte de ce calvaire. Malheureusement pour moi, j'étais seule au monde ici...

Après des longues secondes à tomber dans le crépuscule, je fus attrapée par une masse d'énergie noire. Elle immobilisa peu à peu mes bras, alors que je me débattais pour me libérer. Peu à peu, mes gestes furent plus lents et moins constants. Mes pupilles devinrent plus uniformes, faisant totalement disparaître le cristallin.  Je sentais que je m'endormais et, peu de temps après, je rejoignis le monde des rêves.


Pendant quelques secondes, voir minutes, le pokémon psy resta la tête baissée, sans réponse. Ses yeux étaient clos, ne laissant guère paraître son regard, puis, lentement, elle leva la tête et ouvrir légèrement ses yeux. Aucune émotion traversait sur son visage. Elle possédait une mine froide et vide, comme si on avait enlevé sa vie en un fragment de seconde. Soudain, alors qu'on pouvait remarquer les pupilles de la Gardevoir, une aura noire entourait celle-ci qui joignit ses mains ensembles et envoya une boule ténébreuse sur Aedan. Voaynt qu'elle avait touché sa cible, elle se téléporta prhce de lui et toucha son front, dessina une étrange marque. Elle se téléporta à nouveau et utilisa une étrange capacité. Elle ressemblait étrangement à un écran brumeux qu'utilisait les pokémons fées, mais l'énergie plongeait les personnes dans un noir total. La couleur du pokémon chromatique changea. Il devint noire et blanc. Est-ce vraiment un Gardevoir que les adolescent avaient en face d'eux?

HRP:
 
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Sam 28 Nov - 10:20



Noir et Blanc


Aedan commença sa crise, un délire de gamin égocentrique, draguant au passage Morland tandis que la jeune fille s'inquiétait pour lui. Je roulais des yeux tandis que mon tour vint, Aedan fr n me reprochant de ne pas m'inquiéter pour lui. Repassant la scène dans ma tête, je vérifiais chaque détails avant d'ouvrir la bouche :


Aedan, j'ai bien vite remarqué que, vu où te frappait le coup, tu n'aurais rien eut. Si si j'ai protéger Morland c'est uniquement un rapport de force ; tu es costaud je pense


Sur ce genre de personne, c'est la flatterie qui vous fera gagner en confiance. Mais le garçon ne m'écoutait pas, reprochant à la Gardevoir, qui s'excusait sans cesse, de l'avoir attaqué, me faisant passer pour le beau gosse de service. Je roulais des yeux discrètement ; moi au moins, en arrivant, je ne m'étais pas cassé la gueule. Mais le jeune homme sortit la phrase de trop :

J’attends des excuses ! Et puisque tu es un pokemon tu vas devoir te laisser capturer par moi NA !


J'avais bien entendu ?! Je tournais un regard froid vers le jeune homme ; il était sincère. Mais la gardevoir fut plus rapide, aussi vive que Ness qui se posa devant moi, prête à user d'Abri, une des CT qu'elle connaissait. La gardevoir ouvrit des yeux rouge et bleu, ses couleurs changèrent peu à peu. Je me rapprochais de Morland et d'Aedan, histoire pouvoir les aider ; le Mélo et le Chovsourire qu'avait la jeune fille ne nous serait pas très utile, tout comme la Goupix du garçon. La type fée semblait possédée, mais je demandais à ma Mysdibule de restée très attentive. Un Pokémon immobile N'est pas forcément bon signe...

Finalement, la Gardevoir releva la tête. Ouvrant les yeux, je fus frappé par le vide présent dans son regard. Ness resta devant moi, je lui chuchotais de se tenir prête, que j'étais avec elle. Nous avions l'avantage de type avec Tête de Fer et Fulmifer. Brusquement, la gardevoir envoya une sorte de ball'Ombre qui endormit directement Aedan. Je regardais Aedan, sur le coup j'vais paraitre empathique, mais lui demander de se réveiller s'appellera surtout sauver sa peau. Mais avant que je n'ai pu ouvrir la bouche, Hikari se trouva à coté d'Aedan. D'un bras, je fis reculer Morland, être sur qu'elle ne prenne rien jusqu'à ce que la sombre fée se retéléporte devant nous et couvre le terrain d'une attaque Champ Brumeux... noir. On voyait rien. Instinctivement, Ness ouvrit la gueule avec Croc Feu, me permettant en une seconde de visualiser parfaitement ou je me trouvais. La lumière des flammes se dissipa tout de suite, mais ça y est, j'y voyais. En fait non, je ne voyais rien. Mais je savais ou se trouvais chaque élément sous 3 aspects ; dans le noir, dans la pleine lumière du jour et avec la lumière produite par Ness.

Entendant Aedan bougeait comme un con à cause de ce qui semblait etre un cauchemar, je me baissais à ses cotés et le secoua, pour le réveiller. Mais apparemment, je n'y arriverais pas seul. Je me tournais vers Morland, balançant d'un ton presque froid, très calme :

Faut qu'on le réveille, quelqu'un d'endormi est vulnérable et sans vouloir t'affoler, ce Pokémon va nous tuer en deux minutes.


Je me levais, me positionnant face à la gardevoir. Nous étions tous les deux à part égal en se qui concerne la visualisation du terrain, mais nous avons deux points différent : je ne la voyais pas bouger, mais elle si. Et elle ignorait que je connaissais mon environnement. Chacun sa particularité. Je sentais le souffle de Ness pas loin, sa machoire orienté vers l'attaquante. Un combat ne servirait à rien. Ce Pokémon semblait souffrir. Mais clairement, elle s'en était pris à un innocent.. Bon d'accord, Aedan n'avait pas été malin, mais très con de dire qu'il voulait la capturer. Je jugeais cela ; la Gardevoir ne semblait pas avoir menti en nous disant être désolée. Je touchais la tête de Ness ; la Mysdibule comprit ce signal qui voulait dire "si notre ennemi bouge, frappe fort avec l'avantage". Si la Gardevoir se rapprochait trop de ma petite fée, elle n'hésiterait pas à lui envoyer un Tête de Fer bien sentie, mais pour le moment, elle préparait Abri si besoin. Je levais la tête vers la gardevoir en noir et blanc :

On ne te veut pas de mal ! Mon pote plaisantait en voulant t'attraper, je te jure que ce n'est pas son but. Fais moi confiance et arrête ces hostilités ou tu le paiera cher.


HRP:
 


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

avatar
Morland F. Puissant
Messages : 89
Nombres de Rp : 67
Date d'inscription : 18/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 12 400$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Sam 5 Déc - 18:35

La situation, peu à peu, devenait totalement chaotique et incompréhensible. Morland avait du mal à intégrer tout ce qui se passait autour d'elle ; personne, absolument personne dans ce fichu parc, n'était capable de réagir normalement.

La première surprise de la chercheuse -qui avait fait sursauter copieusement ses deux petits acolytes- avait été la réaction, disons spontanée, du jeune Aedan. Qui s'était mis à crier en réponse aux questions de la pauvre demoiselle qui avait été d'ailleurs la seule à se préoccuper de son état. Ce type parlait de lui à la troisième personne, ce qui est déjà plutôt flippant ; après, il osait qualifier le prénom "Morland" de étrange ? L'intéressée manqua de froncer fortement les sourcils, mais se contenta de croiser les bras en restant à une distance respectable de son interlocuteur au cas où. Au cas où l'envie prodigieuse de lui coller une claque deviendrait trop pressante : Morland n'aime pas beaucoup les compliments louches et autres techniques de drague simiesques.

L'adolescente consentit finalement à aider l'autre rustre à se relever ; ce dernier s'en prit immédiatement à Shane. Notre chercheuse regrettait de plus en plus son sexe féminin tandis qu'elle écoutait l'hyperactif déblatérer ses bêtises : Shane, lui, était imperturbable, intelligent, futé, trop dark. Mais plus futé que le reste puisqu'il utilisait la technique de la flatterie, ruse que Morland aimait bien mettre en pratique de temps à autres pour se sortir des mauvais pas. Bravo, Shane. C'est bien. Les fourbes reconnaissent les techniques des autres fourbes.

Le reste de l'action se déroula en un éclair : ébahie, écrasée par l'incrédibilité du spectacle qui s'offrait à elle, la demoiselle était partagée entre une intense satisfaction, une peur saisissante et un étonnement aussi scientifique que philosophique lorsque tout fut fini.
La Gardevoir avait subitement changé du tout au tout, furieuse à cause des déclarations de Aedan (ça se comprend tu me diras). La fée, après avoir marqué Aedan d'un sceau qui le plongea dans un sommeil tumultueux, plongea tout le parc (ou du moins l'endroit qui entourait les quatre protagonistes de cette étrange histoire) dans une brume opaque et si sombre qu'il était impossible d'y voir quoi que ce soit.
Si la situation n'était pas aussi terrifiante, il est certain que Morland aurait essayé d'étudier le phénomène en détail : pour le moment, la jeune fille avait pour ordre de réveiller Aedan. Celle-ci observa le début des négociations entre Shane et le Pokémon... Démoniaque ? Avant de laisser le reste au jeune homme dark : il avait l'air assez malin pour pouvoir négocier intelligemment. Cette tâche, que l'on déléguait souvent à Morland, allait enfin arrêter de peser sur les épaules de la demoiselle : enfin allait-elle pouvoir laisser parler son coeur plutôt que sa diplomatie.

Actuellement, le coeur de Morland lui disait que Aedan avait été un parfait enfoiré, malgré les dires de Shane : et le coeur de Morland lui disait aussi qu'elle pouvait parfaitement joindre l'utile à l'agréable. La demoiselle invita son Mélo et Nagel à se ranger derrière elle, avant d'infliger le châtiment féminin par excellence au ronfleur tourmenté en face d'elle. Châtiment qui atterrit un peu à côté de l'endroit prévu, eh, il fait noir.

C'est ainsi que Aedan se prit une sacrée patate dans la figure, genre, dans le nez : quand on connaît la bonne façon de positionner son poing et de concentrer sa puissance dedans, pas besoin de force pour asséner un coup puissant à l'opposant. Tout excité de voir sa copine taper quelqu'un, Truc arriva en courant gentiment et donna plein de petits coups de pattes dans le torse de Aedan en criant innocemment, l'air de dire "wéééééé !". Le petit Pokémon n'avait pas conscience de la gravité de la situation, et Morland espérait que l'autre abruti se réveillerait. La chercheuse bouillonnait, insurgée par le comportement de ce pauvre type, et en même temps paniquée par la situation dans laquelle elle se retrouvait à cause de lui.

... Attendez, c'est des claques, qu'une femme est censée donner ? Bah, les patates c'est plus efficace et marrant à faire, quand même.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Dim 6 Déc - 20:47



Nouvelle Vie



* Hum … Who, qu’Est-ce qui se passe ? Je suis où là ? C’est … C’est vraiment un endroit bizarre, je… Je crois que … C’est quoi la lumière là-bas ?*

Aedan marchait vers la lumière, il était comme dans une sorte de grotte remplis de brume obscure. Visiblement, il n’avait pas encore conscience qu’il était dans le monde des rêves, il continuait donc sa marche sans trop se soucier de comprendre pourquoi il était ici. Soudain, une sensation désagréable parcourue son corps, il se stoppa net.

*Cette voix … Non … C’est … C’est toi Maya ? Tu fais quoi ici ? *

La lumière avait pris la forme d’une vieille connaissance, notre héros voulu toucher son visage, mais la jeune fille s’enfuit en courant laissant trainer derrière elle un flot de lumière. Instinctivement, le coordinateur poursuivit son amie qui disparut après quelques secondes. Aedan tourna autour de lui, il n’y avait que de l’obscurité, que de la brume, cet endroit était vraiment étrange mais soudain Maya apparue de nouveau. Le garçon la regarda avec un large sourire et cette dernière s’approcha pour venir déposer un baiser sur les lèvres d’Aedan, notre héros voulu prolonger le baisé encore quelques instants tout en prenant les mains de Maya, mais cette dernière recula d’un pas avant de perdre son sourire… Elle ne lâcha pas du regard le jeune homme, la haine et la colère remplissait le visage de la jeune fille.

Maya - Tu m’as abandonné… Tu nous as tous abandonné…

La famille de notre héros apparu ainsi que ses amis et tous étaient remplis de haine, de colère. Aedan fit un pas pour leurs parler, mais soudain, il tomba, la sensation de chute était vraiment intense. Notre héros avait l’impression de tomber d’un immeuble d’une centaine d’étages, son cœur ne cessait de battre de plus en plus vite. Le choc fut rude à encaissé, Aedan était au sol tandis qu’il voyait toutes les personnes qui étaient importantes pour lui s’éloigner. Nadea apparut pour venir renifler la main de son dresseur avant de s’enfuir elle aussi.

Le sentiment d’abandon était de plus en plus intense, jamais il n’avait ressenti une émotion aussi forte. Notre héros avait l’impression de tomber d’un immeuble d’une centaine d’étages, son cœur ne cessait de battre de plus en plus vite. Aedan ne comprenait plus rien, il était perdu, son esprit sombrait doucement dans la folie. Plus les minutes passaient et plus le rire démoniaque s’amplifiait, c’était la fin de tout… Du moins, c’Est-ce que l’esprit de notre héros se disait. Soudain, toute la brume obscure dans la grotte se rassembla pour forme une sorte d’être vivant … C’était le rire… Avec sa main, il souleva notre héros pour le rapprocher à quelques centimètres de son visage.

Ombre - Ahahah … Avec sa main, il souleva notre héros pour le rapprocher à quelques centimètres de son visage. Tu as déjà un pied dans le royaume des morts et lorsque tu n’auras plus la force de lutter, tu mourras… C’est la fin…

L’ombre avala notre héros qui tomba encore une fois dans l’inconnu cependant, durant sa chute, il ressentit de la souffrance… Mais pas la même souffrance qu’avant, c’était de la douleur physique, petit à petit les coups se faisaient plus nombreux, c’est alors qu’il finit par quitter ce monde pour revenir à la réalité. Il ouvrit lentement les yeux pour finir par regarder Morland … Se souvenant de ce qu’il venait d’endurer, il prit la jeune femme dans ses bras, ne se souciant absolument pas de la douleur qu’il ressentait sur son visage. Son corps tremblait encore tout comme sa voix, mais il rassembla toute sa force pour chuchoter au creux de l’oreille de Morland

Aedan Drake - … Me… Merci….



© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  Lun 25 Jan - 18:17

La Gardevoir observa les actions de ses adversaires par cet événement si soudain. Cela intriguait la créature qui espérait d'en faire qu'une bouchée de ses ennemis. Elle rêvait de pouvoir capturer les âmes des pauvres adolescents. Elle en avait déjà perturbé un, ce qui la satisfaisait énormément. Voir les personnes souffrir et apeurer semblait amuser le pokémon de type psychique. Puis, curieuse, elle écouta les dires du jeune dresseur qui lui dit que son ami blaguait et qu'il ne voulait point lui faire de mal. Ce message passa comme du beurre pour la créature, mais point pour une autre âme. Malgré que Le garçon à chevelure brune ne pouvait guère la voir, le pokémon ''sauvage'' pencha légèrement la tête sur le côté, confuse de ses dires, puis, des paroles sorties entre ses lèvres.

-I'm not.. doing this..

Les paroles étaient parasités par des sons étranges et des pleures. On avait l'impression que cette voix, qui dégageait de la détresse, venait de loin. C'était comme si cette voix sortait d'une autre dimension et qu'on essayait de la bannir de ce monde. Peut-être que les adolescents reconnaissaient cette voix féminine qui essayait tant bien que mal de communiquer.

Sous ses paroles, la Gardevoir aux regards vides de lumière fixa devant elle. Une aura noires entourait le corps du pokémon fée. Elle était prête pour les attaquer et les purger de ce monde. Soudain, sans avertir, son regard brillant dans le noir se tourna légèrement vers sa droite. Quelque chose avait attiré son attention. Ou plutôt, quelqu'un, vu qu'une voix assez féminine se fit entendre. Cette femme demanda s'il avait une personne parmi ce brouillard épais et lourd, ignorant du danger qu'il était présent. La Gardevoir, se retourne vers le jeune homme et laissa un énorme sourire sur son visage, avant de se téléporter à côté de la pauvre femme pour l'attaquer par surprise.

La Gardevoir commença par lui donner des coups de poing, soit un dans le visage de la femme et un dans le ventre. La demoiselle reçu les coups de plein fouet, prise par surprise par cette attaque si soudaine. Ensuite, Gardevoir leva la femme avec sa force psychique et d'une main furtive, elle lança une sphère noire sur elle. Un cris d'agonie se fit entendre, tandis qu'un léger rire malsain et qui raisonnait dans le lieu chaotique se faisait rage. La gardevoir concentrai à nouveau son énergie entre ses mains, préparant une sphère plus grosse et puissante. Peut-être envisageait-elle de détruire l'Académie?



''J'étais prise au piège. Je tombai dans un trou sombre et infini. Plus j'allais au profond des ténèbres, plus que je sentais mes forces disparaissaient. Je pouvais tout sentir, tout entendre ce qu'il se passait, mais je ne pouvait rien faire. Je n'avais plus le contrôle de mon corps et j'étais en train de disparaître dans le crépuscule. Je sentais cette énorme honte envers moi-même. J'avais échoué ma mission,mais c'était mieux que je pars de ce monde qui m'est destiné. Après tout, ne suis-je point l'élément principal qui cause le malheur aux gens autour de moi? Pfff, j'ai été stupide de vouloir créer les gens autour de moi, alors que c'est moi qui créait leur malheur. J'ai fait plus de tort que de bien. De plus avec mes recherches, je croyais  que mon ancienne vie était correcte et que j'avais été une bonne personne, cependant, ce n'était point le cas. J'étais pourrie jusqu'aux os. Je mérite cette mort douloureuse qu'on me réservait maintenant...

Mais avant, je devais empêcher un autre drame d'arriver. Je devais réunir mes dernières forces, ma dernière volonté pour pouvoir sauver les gens qui habitait sur Edenia. Je vais empecher de causer un autre malheur. Je serais peut-être juger du doigt, mais j'aurais au moins fait un truc bien dans ma vie.''


La Gardevoir, qui avait fait une énorme boule noire c'était arrêté dans ses mouvements. La brume se dissipa tandis qu'on pouvait remarquer la gardevoir, qui avait toujours cette couleur noire collée sur sa peau, avait une lueur lumineuse autour d'elle. La Gardevoir se retourna vers les enfants et, avant de se téléporter dans sa boule noire, elle laissa un simple sourire. Un sourire qu'il voulait tout dire. Un sourire qui avait de la culpabilité. Un sourire d'une dernière fois. C'était un au revoir...

HRP:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]  

Nouvelle vie [Morland-Aedan-Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-