Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]

InvitéInvité
MessageSujet: Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]  Jeu 12 Nov - 11:34

Cela faisait à peine 2 jours que Mayumi avait quitté Cimetronelle et sa maman, à bord du ferry restant dans sa chambre ayant peur des autres passagers. Le bateau accosta durant l'après-midi et la voix indiqua qu'ils étaient arrivés à destination d'Edenia. La jeune fille pris son sac en bandoulière et se dirigea vers la sortie du ferry tout en évitant les chemins bondés de foules, sans trop d'encombre celle-ci arriva à la terre ferme, au porte de la ville qui se nommait Edenia. Mayumi était sur le point de faire l'un de ses plus grands pas de sa vie en franchissant le panneau d'entrée de la ville, heureusement ce n'était pas l'heure de pointe et tout le monde travaillait en ce moment. La jeune fille suivie les panneaux « Académie Pokémon » voulant directement aller à sa chambre pour se reposer après toutes ses émotions. La petite rousse faisait bien attention aux panneaux pour ne pas se perdre dans une ville qu'elle ne connaissait pas et avec plein d'adultes cela serait la pire chose qui pourrait lui arriver et ne tenait pas que cela devienne une réalité. Mayumi faisait toujours en sorte de marcher sur le côté de la rue avec le moins de monde et changer lorsqu'elle voyait un groupe arrivé. Il lui fallut un peu plus de temps que normalement pour traverser la ville mais peu importe du temps tant qu'elle n'avait pas besoin de s'approcher trop près des adultes.

La forêt séparait l'académie de la ville, mais heureusement un chemin était déjà tracé pour s'y rendre facilement. La jeune fille suivit attentivement le chemin en regardant toujours à ses alentours pour vérifier si personne n'arrivait et ne pas louper un panneau indiquant l'académie.

Après 5 minutes de marche environ, Mayumi aperçu l'académie avec ses petits yeux qui brillaient de mille feux. Un nouveau monde s'ouvrait à la jeune fille qui venait d'acquérir son Pokémon les mois précédents, la future coordinatrice devra être assidue en cours et essayer de vaincre sa peur.

Mayumi avança prudemment jusqu'à la grande porte d'entrée de l'académie, elle pouvait observer durant sa route de jolis parcs aux alentours de l'école, des fontaines, de l'herbe verdoyante et de l'air qui respire la fraîcheur. De merveilleuses conditions pour apprendre et s'amuser avec les Pokémon ! La jeune fille franchie la porte de l'académie heureuse et très contente d'être ici, mais ses joyeux sentiments allaient très vite disparaitre. Une sonnerie retentit à l'intérieur de l'académie pour annoncer la fin des cours et permettre aux étudiants de s'amuser et profiter de la journée avec leurs Pokémon.

Malheureusement pour Mayumi, la petite fille se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, une foule d'élèves et de professeur commencèrent à envahir le hall d'entrée pour rejoindre leur dortoir ou sortir dehors profiter du temps. La future coordinatrice vit le monde arrivait, plus âgée qu'elle, elle commença à avoir les mains et les jambes qui tremblèrent. Elle commença à reculer petit à petit jusqu'à se heurter à un mur, à court de force ses jambes lâchèrent et se retrouva par terre contre un mur ne pouvant bouger plus loin. Attirant l'attention de quelques étudiants, Mayumi se mit les mains devant ses yeux pour se retenir de pleurer ne pouvant pas fuir la situation et ayant peur des autres. Elle commença à murmurer le nom de son Pokémon adoré qui pourrait lui l’aider dans cette situation difficile pour la petite fille.

- Sparky…


Dernière édition par Mayumi Aoki le Lun 30 Nov - 20:43, édité 1 fois
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]  Jeu 12 Nov - 15:31


La géographie.
Franchement, c’est ça qu’on apprenait aux jeunes qui rentraient à l’école ? Léo se demandait si ce n’était pas une bonne chose d’être resté à la maison plutôt que d’aller en cours quand il était à Volucité. Certes, c’était quelque chose qui pouvait être intéressant, mais de manière tellement moindre par rapport à ses centres d’intérêts. Ses deux passions se trouvaient dans le rôle de dresseur et dans la mécanique. La localisation des villes influentes de la région de Johto n’était pas le premier de ses soucis. On ne parlera pas non plus de l’évolution du marché des Poké Ball dans la région de Kalos suite à l’ouverture de la « célèbre » usine de Romant-sous-Bois, et tous les sujets du même genre.
C’était le genre de cours où on a le regard vide en pensant à tout sauf à ce que le prof dit, et qu’on a la tête posée sur l’une de nos mains, tellement elle est à deux doigts de tomber sur la table. Et c’est quand on prononce ton nom que tu te réveilles, mais sans savoir pourquoi t’as été appelé, ce qui fait que tu passes sacrément pour un con.

Puis arrive ce moment magique. Ce moment où ce doux son artificiel pénètre tes oreilles. Ce moment où la sonnerie retentit. La sonnerie de la fin du cours. Mais pas n’importe quel cours. Le DERNIER cours de la journée ! Celui qui précède les heures qui vont passer avant d’aller dormir, où tu es libre de faire ce que tu veux. Une sonnerie d’ailleurs qu’on n’a pas à entendre deux fois avant de détaler hors de la salle, content d’avoir enfin fini une journée bien barbante.

Le dresseur aux cheveux verts quitta la salle de cours et descendit les escaliers pour rejoindre le hall d’accueil -zone reliant les différents recoins de l’Académie- dans le but de retourner au dortoir.
Mais quelque chose attira directement son attention quand il y arriva. Vers l’entrée, se trouvait une jeune fille aux cheveux rouges qui était (littéralement) dos au mur, assise par terre. Elle semblait complètement désemparée, qu’est-ce qu’elle avait ? Léo regardait autour de lui et remarqua des élèves qui détournaient le regard vers elle, mais sans plus réagir que ça. Il entendit même quelques réactions moqueuses. Non mais sérieusement les gens ? Ça ne les dérangeait pas que quelqu’un soit par terre, ramassant la poussière et aux bords des larmes ? Enfin pour les larmes, c’est ce qu’il supposait. Elle avait les mains devant les yeux donc difficile à dire, mais elle tremblait quelque peu et ne semblait pas très heureuse.

Léo sortit de la masse d’élèves désintéressés et se dirigea vers elle. Il s’adossa aussi au mur et se mit par terre aussi, dans une position similaire, avant de lui adresser la parole d’un air mélangeant la compassion et une petite inquiétude, avec la question la plus classique et non-recherchée :

« Qu’est-ce qui ne va pas ?  »

_________________
Présentation ⚡️ Équipe ⚡️ Carnet ⚡️ Téléphone ⚡️ Email


color=#0033FF


Dernière édition par Léo Weber le Ven 13 Nov - 23:28, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]  Ven 13 Nov - 16:09

La jeune fille était littéralement paralysée par la population qui la regardait maintenant, impossible de bouger un membre et de retenir ses larmes dans une telle situation. Mayumi ne pouvait s'empêcher de penser à Sparky et à sa mère dans un moment comme ça. Combien de temps les gens allaient encore regarder la petite fille se demandait-elle… A chaque coup d'œil qu'elle pouvait effectuer grâce à l'ouverture de ses doigts pour regarder si des étudiants la fixé encore et malheureusement oui. La coordinatrice ne pouvait bouger sa main pour faire sortir son Pichu pour l'aider à surmonter ce moment difficile pour elle. Mayumi senti une personne s'assoir à ses côtés contre le mur, elle tourna la tête bien que tremblante regardant qui cela pouvait bien être et aperçu un enfant avec des cheveux verts. Le jeune garçon demanda à Mayumi qu'est-ce qui n'allait pas avec une douce voix qui inspirait la confiance et apaisante. La petite fille répondit au garçon avec une voix tremblante :

- Je... J’ai peur des gens…

Mayumi avait réussi à répondre au jeune étudiant alors qu'elle était dans une situation peu confortable pour elle. Elle avait pu remarquer que le garçon avait une allure assez jeune, elle pouvait lui donner à peu près le même âge qu'elle, ce qui pouvait faciliter les interactions avec lui. La petite fille leva un peu sa tête pour regarder l'enfant qui était venu l'aider, le scrutant très vite fait, Mayumi pouvait voir son visage qui donnait envie d'être son ami et sa position similaire à la petite fille pour une meilleure aisance et paraissait tout de suite plus proche de Mayumi qu'une personne qui aurait posé la question debout et devant elle la regardant de haut, ce qui n’aurait pas arrangé la situation.

La petite fille commençait à trembler de moins en moins tandis que les étudiants commençait à se dissiper, marre de voir une fille par terre ou peut-être maintenant que quelqu'un c'était dévoué pour l'aider cela n'intéressait plus personne…

Les tremblements de Mayumi diminuaient petit à petit que la foule se dissipait et ses yeux n'arrêtaient pas de regarder Léo avec ses petits yeux rouges sans détourner son regard, comme une sorte d'admiration pour son acte et ne voulait surtout pas regarder les gens autour d'elle et préféré le visage de Léo qui lui inspirait la confiance.

- Désolé…

Mayumi rassemblait toutes ses forces pour arriver à s’excuser envers le jeune garçon, pas qu’elle est faite une mauvaise action ou autre, mais que celui-ci est dû s’exposer devant tout le monde et sûrement des camarades de classe. La petite fille prit une grande bouffé d’air pour reprendre ses esprits et de l’air après une telle situation.

- À cause de moi tu…
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]  Ven 13 Nov - 20:47


HRP:
 


Les autres élèves continuaient à la regarder elle, et moi aussi du coup, maintenant que je l’ai rejoint. Ils semblaient prendre ça comme un spectacle. Je ne voyais pas ce qu’il y avait de si intéressant à voir. Elle tourna la tête vers moi pour répondre à ma question. Elle avait peur des gens ? Ouch, c’était un sacré problème. L’Académie était tellement fréquentée, elle risquait d’être souvent dans cette situation avec beaucoup de monde autour. Trop souvent même. J’avais un peu de peine pour elle…

Elle commençait à se calmer petit à petit, au fur et à mesure que les gens retournaient à leurs occupations. Elle plongeait son regard dans le mien, sûrement pour ne pas avoir à regarder la foule, ça devait la rassurer. Assumant ce dans quoi je me suis engagé, je n’arrêtais pas de la regarder non plus. Si je détournais le regard, le réconfort que j’essayais de lui apporter perdrait de sa valeur. Je me sentais plutôt gêné du coup, je dois l’avouer, je me demande de quoi on avait l’air. Mais je semblais réussir à l’apaiser, j’étais content. Elle semblait avoir à peu près le même âge que moi, ça devait jouer un peu. Ce genre de point commun peut aider.
Je ne suis pas trop habitué à apporter un tel soutien à des gens. Plus petit, c’était moi qu’on devait réconforter. Je réveillais ma mère adoptive trois fois par nuit parfois, à cause de mauvais rêves. La pauvre, ça ne devait pas être évident pour elle. Mais aujourd’hui ça me fait sourire, et elle aussi je pense.

Elle prit la parole en s’excusant. Pourquoi donc ? Elle n’a pas à s’en vouloir, elle n’a pas choisi d’avoir cette phobie. Elle prit une inspiration avant de continuer, mais n’arrivait pas à finir sa phrase. Bon au final, il faut croire qu’elle n’avait pas tant réussi à se calmer. Elle se rejetait la faute dessus, pensant que je lui en voulais. Il fallait lui faire comprendre tranquillement la situation, ne pas être brusque, bien choisir ses mots. À en voir l’intérêt de la majorité pour cette fille, si je ne le fais pas, personne ne le fera.

« Ce n’est rien de grave, je ne peux pas te laisser ici dans un tel état… Je comprends qu’on ne se sente pas à l’aise quand on est entouré d’inconnus, mais ces personnes ne te veulent pas forcément du mal. Au fond, pourquoi les craindre ? »

Je ne m’en suis rendu compte qu’après avoir terminé ma phrase, mais je viens peut-être d’un peu trop m’avancer, je ne connaissais rien d’elle, elle avait peut-être des raisons précises en fait.

Les rumeurs se propagent tellement vite dans l’établissement, je pense que si quelqu’un comme elle était là depuis un certain temps, ça se saurait. Si je voulais vraiment la mettre à l’aise, je devais aussi rendre la conversation moins impersonnelle. Je me relevais et me plaça face à elle, avant de me baisser pour lui tendre la main, en lui faisant un sourire aussi réconfortant que je le pouvais.

« Ne restons pas planté là, le sol est un peu froid en plus. Je m’appelle Léo, tu es nouvelle non ? »

_________________
Présentation ⚡️ Équipe ⚡️ Carnet ⚡️ Téléphone ⚡️ Email


color=#0033FF
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]  Mar 17 Nov - 21:32

Le jeune garçon était toujours assis à côté de la petite fille, à son écoute et attention. Le garçon voulait aider la rouquine et ne pas la laisser traversait ce moment difficile toute seule. Bien sûr, il était obligé de savoir pourquoi elle avait peur pour pouvoir l'aider ensuite, et pour cela il fallait lui demander. Le garçon aux cheveux verts demanda à Mayumi pourquoi craindre les autres et surtout qu'il ne pouvait pas la laisser par terre comme ça.

Les craindre… Ce n'est pas vraiment la vision de la jeune fille, juste que…  Depuis ce fameux jour c'était comme ça qu'elle vivait sa vie. Ce n'était pas son choix de se refermer mais une obligation pour qu'elle puisse encore profiter de l'air extérieure de sa chambre. D'habitude Sparky est toujours là pour aider et encourager sa dresseuse, mais au vu de son arrivée elle avait décidé de laisser son petit Pichu dans sa ball pour voir comment c'était à l'académie et si c'était autorisé dans l'enceinte de l'école. L'enfant se présenta à Mayumi, Léo, profitant de l'occasion pour se lever et tendre sa main en direction de la jeune fille pour l'aider. Il lui demanda si elle ne voulait pas aller autre part, le sol étant un peu froid.

- Léo… Je m’appelle Mayumi et je viens d’arriver en ville. Je… Je veux bien essayer...

La jeune fille s’essuya les yeux avec sa manche et pris une grande bouffée d’air pour rassembler ses forces avant de se relever. Après avoir appris le nom du jeune garçon, celui-ci résonnait dans sa tête. Léo, léo, léo, léo, léo, léo… Serait-il son premier ami de l’académie ? Est-il trop tôt pour dire que leur relation était amicale ? Léo se sentait peut-être obliger de venir en aide à une jeune fille mais ne voulait pas être son ami et se conduisait juste d’une bonne façon devant tout le monde. Mayumi leva sa main pour prendre celle de Léo, qui l'aida à se relever.

- Merci... Ça te dérangerait si on sortait dehors ? J'aimerais voir un peu le parc...

Mayumi n'avait pas vraiment répondu à la question de Léo qui demandait pour la raison de craindre les autres, mais elle avait peur de lui dire la vérité concernant sa famille et ne voulait surtout pas qu'on croit que son Père a toujours été un mauvais Père à cause de sa... Elle pourrait peut-être l'expliquer à Léo après plus ample connaissance et confiance.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]  

Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le premier pas à l'académie [PV Léo] [Fini]
» Premier cours à l'Académie Tsuki [Cours d'éducation civique] [PV n'importe quel élève]
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-