Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter

avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Sam 21 Nov - 23:45


Depuis quelques jours, Lancelot semble triste.
A chaque fois qu'on va se promener dans la forêt, il court vers le lac, il s'allonge à côté de l'eau et il attend, patiemment, jusqu'à la tombée de la nuit. Qu'est-ce qu'il attend ? J'aimerai bien le savoir, Kara lui a demandé et la seule chose qu'elle a pu me traduire c'est "quand est-ce qu'on mange ?". Ca a forcément un rapport avec sa vie d'avant notre rencontre, mais j'avoue que je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il attendait. Quelque chose, quelqu'un ? Un événement spécial ? J'en savais rien moi.

Ce soir, j'allais manquer les délicieuses pâtes-bolo' du self. Avec des petits morceaux de viande, de la sauce tomate et surtout, des bonnes pâtes. Ca faisait maintenant trois jours qu'après les cours, au lieu de tranquillement aller manger notre repas du soir, j'accompagnais mon Vivaldaim vers le lac. Alors forcément au bout du troisième jour, j'étais totalement prêt. J'avais pris deux sacs, le premier contenait mes affaires de cours, je profitais des longues heures où je devais rester ici pour travailler un peu mes maths. Dans l'autre sac il y avait le nécessaire pour rester dehors jusqu'à la tombée de la nuit. Lampe torche, pull, sachet de petits bonbons colorés, des gâteaux, une bouteille d'eau. Qu'est-ce qu'on devait pas faire pour ses Pokémons.

J'ai déposé mes affaires à côté d'un arbre, bien sûr j'avais apporté mon oeuf qui était vraiment hors de contrôle. Je n'sais pas si ça peut vraiment se dire pour un oeuf... mais en tout cas, le Pokémon qui allait en sortir allait vraiment être énergique, ça se voyait ! Il ne lui restait plus longtemps avant d'éclore. Première étape de cette sortie nocturne. La partie sportive.
Autant profiter du paysage pour courir un peu, il faisait encore beau, c'était parfait pour faire un petit jogging. Je me suis légèrement étiré, j'ai confié mes affaires à Kara qui s'est mise à l'ombre et a commencé à gratter frénétiquement le sol pour en extraire quelques cailloux. Je revenais dans quelques minutes à peine.

•  •  •

Le Vivaldaim regarda son dresseur partir en trottinant. Il s'en voulait un peu de le forcer à rester ici, mais au fond de lui, le petit Pokémon savait que ses parents n'étaient pas loin, qu'ils allaient revenir le chercher. Il attendait patiemment, jusqu'à tomber de fatigue après la nuit tombée et, comme par magie, il se réveillait le matin dans la chambre de son nouveau dresseur, au chaud. Il était vraiment gentil cet humain, il ne savait toujours pas quoi penser d'eux. Il y avait ces étranges humains qui avaient enlever sa famille, et d'autres humains qui eux étaient gentils, attentionnés. Comment faire la différence d'un simple coup d’œil ?

Le Vivaldaim releva une oreille. Puis une autre. Un bruit ? Un bruit étrange qui venait de... là-bas. Il se mit rapidement sur ses quatre pattes, un étrange bruit, un petit son, un frétillement d'herbe. Il fit deux pas en avant, un bruit inconnu, une étrange sensation qui lui disait d'y aller, de voir, juste comme ça. Regard en arrière. Aaron était en train de revenir, parfait. Lancelot sauta par dessus les affaires de son dresseur et se mit à courir dans la direction du bruit, plus que quelques mètres, quelques foulées et il allait enfin découvrir quel était ce *DING*. Le Vivaldaim s'écrasa par terre. Mais qui avait eu l'idée de planter des ARBRES dans une FORET. Uh.

En quelques secondes, le Vivaldaim se retrouva devant un jeune homme inconnu. Comment faire la différence entre un bon et un mauvais humain ? Attendre Aaron, toujours attendre son dresseur. Celui-ci avait d'ailleurs accéléré le pas en voyant le Pokémon partir du lac, abandonnant son oeuf et ses affaires -et accessoirement sa Ténéfix- et il ne tarda pas à arriver à côté de son Pokémon. Alors, un bon ou un mauvais humain ?

L'éleveur secoua amicalement sa main pour saluer l'inconnu. Un problème peut-être ? Une question ?  
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Dim 22 Nov - 14:37



Ce soir... C'est pâtes-bolo


« Horriblement lent » étaient les mots qui pouvaient le mieux qualifier la journée que je venais de passer en plus de « bordel au bureau » et « impossibilité de se faire discret pour ne pas être mêlé à cela ». Bon ça fait beaucoup mais ça avait vraiment été dur de devoir supporter les gens qui gueulent, les personnes qui arrivent affolées pour dire qu’elles avaient perdu tel ou tel chose alors qu’en fait elle l’avait rangé autre part, les chefs de troupe qui en profitaient pour rajouter leur grain de sel dedans… J’avais manqué de péter un plomb en début d’après midi mais j’avais réussit à me retenir, j’avais réussit à les supporter en étant resté avec Agana et Naerha qui avait elle aussi commencé à se sentir mal à l’aise au milieu de tout ce brouhaha. Alors j’avais fini par m’éclipser discrètement dès que tous avaient le dos tourné, j’étais monté sur Ignis et je lui avais dit de partir le plus loin possible du sombre bâtiment trônant dans le centre ville.

La Galopa s’était arrêtée après une dizaine de minutes aux abords du lac, le soleil commençait déjà à se coucher alors qu’il était encore tôt, les joies de l’automne j’ai envie de dire ; j’avais laissé tout mes compagnons faire leur vie et je m’étais installé au pied d’un arbre à les observer tous pendant de longues minutes n’ayant rien d’autre à faire pour m’occuper. Naerha avait fini par venir se cacher dans mon écharpe pour faire comme moi et fixer toutes les bestioles qui s’étaient décidées de me supporter, ça faisait à peine quelques jours que j’avais récupérée la Sonistrelle des mains de ce rocket à la montagne, j’avais aussi récupéré quelques souvenirs à propos de la chauve souris mais pas tout ; je me souvenais que je l’avais trouvée alors qu’elle n’était qu’un œuf et qu’elle était du genre joyeuse mais après ce passage chez les rockets, je voyais bien que ce côté avait disparu ou du moins, il avait été salit, ces quelques mois n’avaient pas été une partie de plaisir pour elle ou pour moi.

Perdu dans mes pensées, je gratouillais doucement la tête de la Sonistrelle tout en fixant les autres jeunes qui couraient joyeusement, Chi, Agana et Galahad étaient au bord de l’eau à faire les fous tandis qu’Aeterna, Ignis et Zed étaient partis plus loin faire leur vie ; je n’avais pas besoin de les surveiller pour me dire qu’ils ne chercheraient pas les problèmes contrairement au Skélénox qui s’amusait à présent à faire peur au Moustillon. Bref, tout allait bien en cette fin d’après midi.

On était bien resté une heure au même endroit avant que je ne me décide de rentrer à la maison, j’avais ramené Zed, Aeterna, Ignis et Agana dans leurs ball, les trois autres ne voulant pas rentrer dedans. J’avais donc longé le lac un petit moment avant de m’enfoncer dans la forêt tout en surveillant que Chi ou Galahad ne s’éloignent pas, je n’avais pas le courage de leur courir après ; les deux pokémons continuaient de se poursuivre tout en avançant, Chi rasait l’herbe en lévitant et Galahad lui, courait dedans et se prenait les branches tombés, il trébuchait donc tous les mètres parce qu’il ne faisait pas attention à ou il allait et cela me fit lâcher un soupir exaspéré ; c’est pas comme ça qu’il évoluera un jour…

Je le sifflais un coup en voyant qu’il s’éloignait trop avant de me retrouver face à un Vivaldaim, il ne semblait pas trouillard étant donné qu’il resta face à moi à me fixer ; j’avais l’habitude de voir des pokémons sauvages d’assez près à force d’errer sur l’île et à la surveiller mais pas près à ce point. Je levais les yeux avant de regarder rapidement autour pour voir quelqu’un approcher tout en secouant une main pour me saluer, plus jeune et un peu plus petit que moi, j’en déduisais qu’il était un élève de l’Académie ; il n’avait pas l’air d’être dangereux mais on ne pouvait jamais être sûr au premier coup d’œil. Comme le Vivaldaim ne bougea pas d’un poil en voyant l’ado arrivé, je notais donc qu’il devait s’agir de son pokémon et vu qu’il semblait attendre de moi qu’il parle, je réfléchis rapidement à un truc avant de le dire en langue des signes, à tout les coups il ne comprendrait rien et je pourrais repartir pour aller manger, parce que ouai, j’avais faim :

[C’est votre pokémon ? Vous devriez faire attention à ce qu’il ne s’éloigne pas trop de vous, l’île n’est pas très sûre le soir.]

Je ne cherchais pas à faire peur mais c’est la seule chose qui m’étais passé à l’esprit à cet instant précis et puis c’était vrai dans un sens ou rockets et pokémons prédateurs sortaient chasser et qu’un Vivaldaim était une proie. Je détaillais le jeune quelques seconde tout comme Naerha qui était toujours blotti dans mon écharpe et Galahad à mes côtés ; Chi s’approcha de lui pour le voir de plus près encore, je sentais la connerie arriver en le voyant tourner autour du dresseur d’un air curieux qui ne présageais rien de bon, m’enfin c’était un spectre, s’il ne faisait pas de bêtises ce n’était pas normal, nan ?




©Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Lun 23 Nov - 22:52



Oh. Mon. Arceus.
Je ne savais pas quoi faire, quoi dire. Dire, c'est un bien grand mot, cet homme venait d'utiliser la langue des signes, la première personne que je rencontrais sur cette île et qui savait utiliser la langue des signes. A ce moment précis, quand je l'ai vu bouger ses mains pour me dire quelques mots, j'ai cru que j'allais tomber dans les pommes. Quelqu'un qui parle en langue des signes c'était encore plus rare qu'un shiney dans le coin. Je suis resté quelques secondes bouche bée, je l'ai regardé gesticulé, j'ai compris son message et... je lui ai serré la main. Quelqu'un qui me comprenait, quelqu'un qui pouvait communiquer normalement avec moi.

J'en aurais presque pleuré, mais c'était pas le bon moment pour ça. J'avais tellement de chose à dire à quelqu'un comme moi. Est-ce qu'il était né sourd lui aussi ? Muet ? Un autre handicap dans le genre ? J'étais tellement excité que je ne m'étais même pas rendu compte que je continuais de lui serrer la main. Hum, hum, reprends-toi Aaron. Je lui ai lâché la pince avant de faire un pas en arrière. Je ne savais pas par où commencer.

Comment exprimer son enjouement en langue des signes, très bonne question. Il faut s'imaginer un Krabby bougeant ses pinces dans tous les sens, un petit sourire de gamin sur le visage et le pauvre interlocuteur devait déjà avoir peur. Aaron toussota, se racla la gorge avant de se mettre à lui "parler" convenablement en langue des signes.

• Je suis désolé, c'est l'émotion. Tu es juste... la première personne que je croise qui... que j'arrive à comprendre à 100% et qui j'espère arrive aussi à me comprendre, sinon je serais en train de parler dans le vide...

Légère pause. Mais si, bien sûr qu'il me comprenait, il n'aurait pas appris une phrase aussi compliqué en LDS juste pour la réciter aux premières personnes qu'il voyait dans la forêt. Qu'est-ce qu'il m'avait dit déjà ? Sur le coup, j'étais tellement surpris de voir un semblable que je n'y avais même pas prêté attention. Mon Pokémon ? Ah oui, Lancelot, il était parti assez rapidement pour une raison qui m'était toujours inconnu. Méchant Pokémon, il aurait pu t'arriver n'importe quoi dans la méchante forêt, tu aurais pu croiser des méchants Pokémon et- oooh mon dieu, quelqu'un avec qui communiquer. Je n'en revenais toujours pas. Mais alors, je pouvais même lui dire comment je m'appeler sans avoir besoin de ma petite plaque militaire. Finalement mon petit Lancelot, on avait bien fait de venir ici.

• Je m'appelle Aaron. J'épelais mon prénom convenablement pour que l'inconnu puisse me comprendre. Effectivement c'est mon Pokémon, j'espère qu'il n'a pas été désagréable avec toi, j'ai du partir quelques secondes et il en a profité pour filer.

Parlons en du Vivaldaim. Il était de nouveau calme et il regardait le Pokémon spectre avec engouement. Première fois qu'il voyait ce Pokémon ? C'était fort possible, dans tous les cas il était de plus en plus intrigué par lui, se relevant doucement pour sautiller à côté de lui, essayant de poser sa truffe sur son corps rougeâtre. Peu commun pour un Skelénox. Je lui aurais bien dit de se calmer, mais je ne parlais jamais sans avoir une très bonne raison, je me contentais de pousser le Vivaldaim pour l'éloigner de son Pokémon.

• Voici Lancelot et elle c'est...

Kara. Merde. Merde, Kara, où est-ce que tu es ? La pauvre Ténéfix devait encore être sur le bord du lac en train de manger. Mon oeuf ? Où es-tu mon petit oeuf ? Et merde, je devais avoir l'air d'un dresseur totalement désorganisé et surtout, totalement paumé.

• Uh, je crois que j'ai perdu un Pokémon, tu sais pas où il faut aller pour trouver le lac ?

Evidemment, quand on court, on ne regarde pas où on va et c'est toujours au moment de rebrousser chemin qu'on se perd dans la forêt, qu'on meurt de faim et de froid, qu'on trouve une maison abandonné et que-ah non, non, ça c'est juste le synopsis d'un mauvais film d'horreur.

Petit sourire gêné. S'il te plait ?

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Jeu 26 Nov - 16:40



Perdu ?


Et merde… J’étais définitivement coincé pour un temps avec cet ado, voilà que la seule fois que je décide de me taire il faut que je tombe sur un sourd… Ou un muet peut-être ? Quoiqu’il en soit, il m’avait compris quand j’avais utilisé la langue des signes ; sa réaction me le fit comprendre, d’abord surpris, il fut rapidement heureux de me voir, genre comme si j’étais un miracle sur cette île. M’enfin je pouvais comprendre, mis à part mes parents je ne connais personne d’autre parlant la langue des signes ici.

Il se mit à me serrer la main alors que je finissais ma phrase, le truc c’est qu’il ne s’arrêta de le faire que quand il commença à se reprendre avant de m’exprimer sa joie d’être tombé sur moi, il m’expliqua rapidement ce que j’avais déjà compris avant de se présenter :

[Je m'appelle Aaron. Effectivement c'est mon Pokémon, j'espère qu'il n'a pas été désagréable avec toi, j'ai du partir quelques secondes et il en a profité pour filer.]

Il m’épela son prénom lentement, Aaron et répondit à ma question ; le Vivaldaim avait décidé de s’éloigner de son dresseur surement plus par curiosité qu’autre chose. En parlant de curiosité, Chi était tout aussi enjoué que le type plante et voyant que tout se passait bien pour le moment entre eux, je retournais pleinement mon attention sur Aaron en lui disant que j’étais juste tombé sur le pokémon par hasard ; les présentations continuèrent par la suite, Aaron me présenta son pokémon et un autre qui ne semblait pas être là, je penchais la tête légèrement sur le côté en voyant l’ado un peu paniqué en voyant qu’il lui manquait un compagnon. Perdre deux pokémons en si peu de temps était comment dire… un exploit ? ou la preuve d’une grande inattention ? Ce n’était pas très sérieux, quoique je n’avais rien à en dire vu qu’il y a encore peu de temps j’étais en train de retourner la ville entière pour retrouver Chi.

[Le lac n’est pas très loin, suis moi.]

D’un signe de main, j’invitais Aaron à me suivre, ouai j’allais l’aider malgré le fait que je voulais être chez moi, c’était mon métier d’aider les gens même si avec ma tête on pouvait parfois penser le contraire. Bref, je fis demi-tour en coupant à travers la forêt en ignorant Galahad qui râlait parce qu’il avait faim, le Moustillon parti devant en boudant tandis que Chi nous suivait en faisant des grimaces à Lancelot et en essayant de lui faire peur. Naerha, toujours dans mon écharpe dévisageait le jeune à mes côtés et pour que le trajet jusqu’au lac ne soit pas trop long, je me décidais de me présenter à mon tour en plus des trois monstres qui avaient décidés de rester en dehors de leurs ball, c’était mieux de mettre un nom sur un visage :

[Moi c’est Allan, le boudeur c’est Galahad, Chi et Naerha derrière.]

Je désignais chacun des pokémons tout en continuant mon chemin tranquillement vers le lac, deux minutes de marche et on y sera. Galahad était toujours devant et avançait, mais comme bien souvent durant cette soirée, il ne fit pas attention à un tronc et s’écrasa au sol une nouvelle fois, il se releva bien vite avant de remarquer qu’un autre pokémon se trouvait à trois pas de lui, en plus d’affaires humaines. Je fus le suivant à sortir de la forêt et à donc remarqué le pokémon spectre qui ne se trouvait pas vraiment dans son habitat naturel :

[On y est. C’est ton pokémon « perdu » ?]



©Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Lun 30 Nov - 22:20



Le lac n'était pas très loin, encore une bonne nouvelle ! Je l'aimais bien ce gars, gentil, parlant la langue des signes, peut-être la vingtaine ? Ouais, dans le genre. Il semblait jeune mais pas assez pour être encore étudiant ici. Un professeur ? Non, je n'en avais jamais entendu parler. Il me présenta ses Pokémons -on est bien d'accord que c'est inutile car je n'allais pas du tout les retenir, et il allait faire de même avec les miens, mais que voulez vous, c'était les conventions ; on rencontre quelqu'un, on se présente. Un Mateloutre, un Skelenox et une Sonistrelle, j'allais au moins essayer de retenir à qui ils appartenaient. Allan.

Quelques minutes plus tard, on était de nouveau au lac. Kara était toujours là, elle avait entamé le paquet de gâteau et elle gardait un oeil assez protecteur envers l'oeuf pendant mon absence. Je n'allais pas passer pour un moins que rien au moins-eh, c'était mon paquet de gâteau ! La moitié était partie en miette, la Ténéfix s'était faite plaisir pendant mon absence. Je lui ai enlevé le paquet des pattes, mes biscuits au chocolat... Je me suis retourné vers Allan, lui présentant finalement ma dernière créature en langue des signes.

• Et voici Kara, merci de m'avoir aidé, un gâteau ?

J'en pris un avant de lui donner le paquet. Il pouvait le garder parce que finalement je n'avais pas super faim. Je suis retourné aux côtés de mon oeuf. Il n'était pas comme ça avant... si ? Kara, tu l'avais touché ? Réponse négative de la part de mon Pokémon qui commençait à suffoquer. Trop de monde, beaucoup trop de monde autour d'elle. Trop de Pokémons inconnus, alerte, alerte. La Ténéfix avait le regard trouble -si,si, c'est possible- et elle était sur le point de tomber dans les pommes. Une belle team de bras cassés.

• Désolé elle est... hum, comment on disait agoraphobe ? Ce n'était pas un signe que j'utilisais souvent, je l'avais sur le bout des doigts mais...
• Elle n'aime pas la foule. C'était beaucoup plus simple à dire.

Je fis signe à la Ténéfix de filer pour éviter la catastrophe. Elle s'éloigna vers le lac, elle en profita pour se rafraîchir un peu et essayer de reprendre son calme. Ce n'était pas facile tous les jours avec elle. Je me suis assis en face d'Allan pour lui faire signe que tout allait bien avant de rapprocher mon oeuf et de le poser sur mes genoux. Autant faire bonne impression. Il brillait légèrement, la coquille était en bon état, il ne lui restait plus beaucoup de temps, quelques jours je dirais.

• Et voici Oeuf. Il n'est pas très bavard pour le moment mais il est très énergique. Il va bientôt éclore, je dirais dans quelques jours, j'ai trop hâte. Il bouge de plus en plus, on dirait vraiment que c'est un battant, un Pokémon qui va être difficile à gérer. Bien entendu je rigolais, même le plus innocent des Pokémon était ingérable à mes yeux. Best éleveur d'Edenia.

Mais je parlais un peu comme un père là, non ? J'avais tellement hâte, je savais que ce Pokémon, très précisément de Pokémon allait être génial. Le genre de Pokémon auquel je ne m'attendais pas du tout.

J'ai relevé la tête vers Allan, tout sourire. Ouais, un Pokémon énergique, je le sentais déjà vaciller. ... Attendez quoi ? Il bougeait ? Gauche, droite, droite, gauche. Et merde, j'avais prévu que dans quelques jours moi. Je me suis légèrement reculé, j'ai étalé ma veste sur le sol et j'ai posé l'oeuf dessus. Oh mon dieu Allan, il était en train d'éclore. J'ai secoué le jeune homme, il était en train d'éclore, qu'est-ce que je devais faire ? Qu'est-ce que j'étais supposé faire ? Attendre ? L'aider ? Non attendre. Non paniquer ! Non surtout pas paniquer. Allan, qu'est-ce que je dois faire ?! Oh mon dieu.

La coquille sauta légèrement puis se retourna. Ahah, je le savais qu'il était énergique ! A peine sortit de l'oeuf et il voulait déjà en découdre. La coquille recouvrait tout son corps. Rose. Il était rose. Skitty ? Mime Jr ? Munna ? ... Ramoloss. Un regard vide, perdu.

• Oublie tout ce que je viens de dire à propos de la vivacité de mon futur né.

J'avais envie d'éclater de rire. Je m'attendais à tout, sauf à un bébé Ramoloss. Bien. Très bien même. J'avais trouvé cet oeuf alors même si ce n'était pas du tout prévu d'avoir un Ramoloss, j'allais devoir m'y faire. Kara s'était rapproché pour voir la tronche du nouveau-né. Première fois qu'elle voyait un Ramoloss, la pauvre, elle ne savait pas ce qui l'attendait. J'ai enveloppé le bébé rose dans ma veste et je l'ai soulevé. Bordel, qu'est-ce qu'il était lourd, comment il avait fait pour prendre autant de poids en une éclosion. Je souriais ; un Ramoloss, ça c'était vraiment une surprise. Mais avec tout ça, j'avais totalement oublié Allan.

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Mer 2 Déc - 18:25



Naissance


La Ténéfix appartenait bien à Aaron et il semblait posséder un œuf aussi, il me remercia de l’avoir ramené ici avant de me proposer un gâteau, gâteau qui se trouvait dans un paquet défoncé et à moitié mangé par la Ténéfix en question, oh j’avais rien contre le fait que la spectre ai mangé le paquet, il ne m’appartenais pas, aussi j’acceptais, pas pour moi mais pour Galahad qui boudait toujours, c’était lui qui avais le plus faim dans le lot ; je lui donnais un gâteau avant de lui dire d’arrêter de faire la tronche avant de me concentrer encore une fois sur l’ado à mes côtés avant de le voir s’excuser à cause de sa Ténéfix, apparemment elle n’aimait pas la foule, normal pour un pokémon qui passe ses journées dans le noir dans les grottes, seul à manger des cailloux. Kara donc, s’éloigna vers le lac et Chi se décida de la suivre, c’était aussi un spectre, il devait surement se dire qu’il pourrait essayer de convaincre la Ténéfix pour nous jouer des tours dès qu’on aurait le dos tourné, rien de méchant mais à surveiller dans un futur proche.

L’œuf qu’Aaron me présenta bougeait un peu, j’y connaissais pas grand choses aux œufs de pokémon mais à la couleur on dirait un de type eau, il ressemblait vaguement à celui que le boss m’avait donné et qui contenait le Moustillon à l’époque, Galahad n’avait pas mis énormément de temps à éclore après ça et heureusement sinon j’en aurais surement fait une omelette ! L’œuf d’Aaron brillait un peu, il allait éclore bientôt ; lui disais quelques jours, moi je pensais plutôt à quelques heures ; les pokémons ont tendance à briller quand ils évoluent, c’est un peu pareil quand ils sortent de l’œuf, c’était complètement bizarre et j’y comprenais rien mais c’était comme ça, y’a que chez les pokémons que ça arrive.

Dans tous les cas, Aaron semblait heureux d’avoir un œuf, il était tout sourire et ses gestes montrait vraiment qu’il avait hâte, s’il était donc élève à l’académie, il devait surement être éleveur. Cependant quand l’œuf se mit à bouger de plus en plus j’eu le droit d’être secoué comme un prunier sous le jeune qui paniquait à moitié, je n’eu pas le temps de lui attraper les bras pour lui dire de se calmer qu’il fit demi-tour et mis l’œuf dans son manteau. Pendant que l’éclosion avait lieu, je me remettais un peu de mes émotions, franchement, j’avais pas de raisons de ne pas apprécier ce jeune mais il avait un peu trop d’énergie à mon goût et avait des changements d’émotions qui ne me permettait pas de réagir à temps pour éviter les assauts. Le plus étonnant chez lui c’est le fait qu’il ait réussit à me faire sourire après avoir vu quel pokémon était sorti de l’œuf, un Ramoloss ; en effet, pas de vitalité comme tu aurais pu le penser. J’avais eu un petit sourire amusé en le voyant parler, c’était bien le premier inconnu depuis mon retour sur l’île à réussir à me faire sourire tiens ; ça méritais que je m’intéresse un peu plus à lui, sa bonne humeur était plutôt contagieuse.

Voyant que le jeune m’avait un peu oublié à cause de son Ramoloss, je m’approchais pour observer un peu ledit pokémon, ce n’est pas le genre qui atterrira dans mon équipe c’est sur. Je ne m’approchait pas beaucoup, seulement un pas, c’est Naerha qui se décida de dire à Aaron qu’on existait toujours en allant se poser sur son épaule pour voir le pokémon rose de plus près. Quand à moi eh bah, je pris un gâteau avant de le manger et de reparler en attendant de voir l’évolution des choses :

[T’as prévu de lui donner un nom ?]



©Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Sam 5 Déc - 14:52



Un surnom, un surnom.
Là pour le moment, je n'en savais absolument rien. Truc ? Non déjà pris par le Mélo de Morland. Moi je pensais avoir un truc tout mignon tout rose tout... bon d'accord j'avoue, avec sa tête de "je sais pas trop ce qui se passe autour de moi alors je souris bêtement", il me faisait totalement craquer. Mais je n'allais pas l'avouer devant un parfait inconnu, j'aimais les Pokémons que je voulais de toute façon. Je regardais la bestiole rose dans les yeux. Le regard vide, digne des plus grands Ramoloss. Thélonious. Un nom classe pour un Pokémon qui respire la classe. J'ai rapidement répondu à Allan en langue des signes.

• Ouais, je pense l'appeler Thélonious.

Va savoir pourquoi. Thélonious. C'était le genre de vieux prénom que j'aimais bien et puis je venais juste de finir de regarder The 100. Un peu plus loin, Kara regardait le spectre qui n'arrêtait pas de le suivre depuis quelques minutes. Même lorsqu'elle était dans sa grotte de naissance elle ne voyait pas beaucoup d'autres Pokémon. Quelques Racaillou, deux-trois Nosferapti mais la plupart du temps elle restait seule, préférant être tranquille pour manger ses cailloux. Malgré ça, elle était toujours heureuse de rencontrer un congénère, d'autant plus que celui-là ne passait pas inaperçu avec sa couleur rougeoyante. Elle fit signe au Skelenox de s'approcher pour lui murmurer quelque chose. Une bêtise ? Sûrement. Quelque chose que seul deux spectres peuvent comprendre.

De mon côté je me retournais vers Allan. Le pauvre, je l'avais totalement snobé en voyant l'oeuf éclore. Non pour être plus précis je ne l'avais pas snobé, j'avais juste été tellement surpris, anxieux, joyeux et paniqué que je n'avais pas su quoi faire -à part le secouer comme un arbre fruitier-. Je me suis assis par terre, invitant le jeune homme à faire pareil. J'ai déposé le truc rose sur mes genoux, je l'ai enveloppé avec ma veste pour éviter qu'il tombe déjà malade et je me suis excusé au près d'Allan.


• Je suis désolé de t'avoir secoué tout à l'heure, c'est mon premier oeuf, je suppose que tous les éleveurs doivent passer par là un jour.

Le premier oeuf. Sûrement une expérience très traumatisante pour tous ceux qui rêvent d'élever leurs petits monstres. Tout n'était pas aussi parfait que dans les films qu'on voyait à la télé. Les morceaux de coquilles partout, l'anxiété de savoir ce qui va en sortir. Brrr, j'étais bien heureux d'en avoir enfin fini. Mais assez parlé de moi.

• Et toi qu'est-ce que tu fais ici ? Tu sembles bien connaître les alentours de l'académie, mais je ne t'y ai jamais vu.

Oh je voulais deviner. Qu'est-ce qu'un homme comme lui pouvait faire. Le concierge ? Non, je l'avais déjà rencontré et il n'était pas aussi sympathique que lui. Il travaillait peut-être au self ? Non, c'était pareil, j'aurais déjà du le voir. Dans des bureaux ? Peut-être... ou alors il travaillait en ville et venait juste régulièrement ici. C'était également possible... Et puis comment ça se faisait qu'il connaissait la langue des signes lui aussi ? Est-ce qu'il était sourd, muet, les deux peut-être ! J'avais envie de lui poser tellement de question que je ne savais pas trop par quoi commencer.

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Mar 15 Déc - 15:02



Oups
Spoiler:
 


Thélonious… Le moins qu’on puisse dire c’est que c’était original comme nom, peu commun mais peut-être un peu trop bien pour un Ramoloss, bon j’avais pas de commentaire à faire dessus car au niveau imagination je ne volait pas plus haut mais il n’empêche que je trouvais que ce nom claquait trop pour ce truc rose. J’eu un très léger hochement de tête après avoir lu le nom qu’Aaron m’avait épelé avant de poser mon regard une dernière fois sur le pokémon qu’il tenait dans ses bras. Ouai, c’était vraiment pas mon genre de pokémon…

Aaron finit par s’assoir au sol avant de me proposer de faire de même mais je déclinais l’offre, préférant m’adosser contre un arbre qui se tenait non loin, bras croisé contre mon torse. J’eus un petit moment d’absence par la suite, mon regard balaya l’endroit assez rapidement, s’arrêtant sur de petits détails comme une baie dans un arbre ou un Cornèbre perché sur une branche à roupiller, le coin était tranquille, c’était... reposant et surtout différent de l’ambiance de cet après midi au bureau et le fait de parler en langue des signes avec Aaron était au final pas si mal que ça, nos voix ne brouillaient pas le bruit du vent et de l’eau du lac. Je vis du coin de l’œil l’adolescent s’excuser de m’avoir pris pour un arbre un peu plus tôt et je lui répondis un vague « ce n’est pas grave » sans le regarder.

Puis vinrent de nouvelles questions qui ne m’enchantèrent guère, qu’est ce que je fais ici ? Pourquoi je traîne dans le coin ? C’était un peu dans l’ordre des questions personnelles non ? Je me renfermais un peu sur moi-même en lisant la question, je n’aimais pas être interrogé sur ma vie ou quoi que ce soit qui s’y rapprochait ; parce que ma vie n’était pas intéressante et que je n’avais pas envie de dire que d’une certaine manière j’étais un sale type. Comment répondre à cela ? Je pouvais mentir sans aucun problème et lui faire croire que j’étais quelqu’un de sympa avec un métier pas trop chiant mais ça ne collait pas vraiment à la tête que je tirais actuellement, ni celle que je tirais quotidiennement en fait.

Je réfléchis pendant bien quelques minutes avant de réaliser qu’Aaron attendait toujours une réponse de ma part et que j’étais resté silencieux et immobile depuis un certains temps déjà ; merde, merde, merde… Je ne pu rien faire d’autre que de me gratter la tête et de m’excuser à voix haute :

Désolé… Je n’aime pas vraiment parler de… merde ! Je n’aime pas parler de moi, désolé…

Voilà, voilà, j’enchainais les mini-bourdes en un rien de temps, bon ce n’était pas vraiment des bêtises vu que je n’avais pas dit à Aaron que je n’avais aucuns problèmes mais peut-être venais-je de briser ses espoirs qu’il croise quelqu’un qui soit comme lui ; je m’excusais une dernière fois en langue des signes avant de baisser la tête et de fixer le sol. Mmh, peut-être que je pouvais ajouter un autre truc au lieu de m’excuser comme un imbécile, après tout la question que le jeune avait posée était large, je pouvais faire en sorte de m’éloigner du sujet principal :

Je venais juste me changer les idées après une journée un peu longue… Rien de vraiment intéressant en somme.




©Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Mer 23 Déc - 20:06



... Je crois que je l'avais vexé.
Ou bien gêné, ou alors j'avais dit une connerie ? Je ne savais pas trop ce que j'avais fait, mais je l'avais fait buguer. Il ne voulait pas me répondre, ni même me regarder pour me dire "oh ça te regarde le mioche ?". Je cherchais pas du tout les embrouilles, s'il ne voulait rien dire et profiter du calme, je pouvais le comprendre (ahahah). Mais là je ne savais pas quoi faire. Le secouer comme un arbre à baie ? Nan déjà fait, il n'avait pas totalement apprécié. Et si je toussotais ? Généralement ça faisait réagir les gens... oui mais s'il était sourd lui aussi ? J'allais me bousiller la gorge pour rien ! J'ai regardé Kara qui manigançait toujours avec le Skelenox, pour une fois qu'elle n'était pas totalement sauvage avec un inconnu. Spectre power.

Bon. Qu'est-ce que je faisais moi du coup. J'attendais qu'il réagisse ? Mais s'il était vraiment cassé, qu'il avait disjoncté, je pouvais encore attendre longtemps. Bon remarque je pouvais attendre quelques minutes. ... Bon non aller, j'me lève pour voir si tout va bien. Aaaaaah, ah, il a bougé ! Je ne bouge pas de ma place. J'étais perdu, je ne savais plus du tout quoi faire. Lui non plus apparemment, mais il était à présent réveillé. Il a bougé les lèvres avant de repartir en langue des signes. Il parlait ? Peut-être, j'avais rien entendu alors je ne pouvais pas en être sûr. Tout ce que j'avais compris c'était "merde" à l'oral et qu'il n'aimait pas parler de lui en langue des signes. Pas de problème, vraiment, je ne voulais pas lui forcer la main. Pourtant, après quelques secondes de silence gênant, il compléta sa phrase. Il restait assez vague : il était là pour se changer les idées après le travail.

Hmm. C'était louche tout ça. Après ce qui m'était arrivé avec Léo à la décharge je me méfiais des gens qui paraissaient suspects. Et qu'est-ce que c'était qu'une longue journée de travail ? Voler des Pokémons, les revendre au marché noir, courir pour échapper aux rangers de l'île ? Je plissais légèrement les yeux. Ou alors c'était d'avoir un job minable dans un commerce un peu agité la journée ; travailler dans un bureau avec un patron qui gueule toute la journée. Je n'en savais rien, pas de quoi en faire un drame. S'il voulait me voler, il l'aurait déjà fait en profitant de mon handicap.
Thélonious qui était sagement allongé sur mes genoux, utilisa l'attaque Bâillement sans trop savoir pourquoi. Une grosse bulle sortit de sa bouche avant d'exploser quelques centimètres plus loin. Oups, je crois qu'un de mes Pokémon avait encore fait une connerie.

Un peu plus loin, Kara -qui venait de voir l'attaque du Ramoloss- avait fait signe au Skelenox de se rapprocher. Qu'est-ce qu'ils avaient bien pu manigancer ces deux-là. Ils s'approchèrent dangereusement de nous (chose incroyable pour la Tenefix qui devait flipper à l'idée de se retrouver proche de plus de trois personnes en même temps), lentement pour laisser le temps au Bâillement de faire effet sur les êtres entourant le Ramoloss.

Bizarrement, je n'étais plus du tout en pleine forme.


avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Jeu 24 Déc - 13:24



Bagarre

Ce silence était pesant, j’avais merdé, complètement merdé, Aaron n’avais rien répondu suite à ce que je venais de lui dire, il avait même commencé à se montrer méfiant ; ouai j’étais pas le mec le plus net de l’île en même temps, c’était facile de penser que je pouvais faire mal à la première personne que je croisais, des limites m’étaient imposées, je n’aimais pas ça mais pour le bien d’autrui c’était mieux… Ouai. L’ado avait plissé les yeux, il semblait réfléchir à ce que je venais de dire, à retourner ma phrase dans tous les sens pour essayer de déceler un message caché ou je ne sais quoi ; je n’aimais pas ça, je me renfrognais et plongeais le bas de ma tête dans mon écharpe avant de m’assoir, le mieux aurait été de partir je le sais mais je me sentais d’un coup fatigué, je vis le Ramoloss bailler j’eu le temps de me dire merde et je m’endormis comme un abrutis au pied de cet arbre

Je n’avais aucune idée de si Aaron s’était endormi, surement, il était le plus proche de son Ramoloss vu qu’il tenait l’animal sur ses jambes ; Naerha avait du s’endormir aussi vu qu’elle commençait déjà à piquer du nez quelques minutes plus tôt, il ne restait plus que Lancelot, Galahad et les deux spectres, ils étaient les plus éloigné, ils n’avaient pas du être touchés mais ça n’annonçait rien de bon pour la suite.

Kara et Chi riaient bien tous les deux, ils avaient bien vu qu’on s’était endormi après que le pokémon psy ait utilisé son attaque bâillement, la Ténéfix a demandé au Skélénox de s’approcher pour voir ce qu’il se passait, le chromatique eu un rire en voyant qu’on dormait, le rire qui ne présage rien de très bon pour la suite. Chi laissa Kara faire sa vie tandis que lui s’approchait d’Aaron, le jeune homme l’intriguait un peu, il ne parlait pas du tout lui, c’était différent de moi qui parlait de temps en temps vous voyez ? Il tourna un peu autour de la tête de l’ado hésitant à l’embêter un peu mais il avait envie de s’amuser, il voleta jusqu’aux sacs du jeune avant d’en ouvrir un et de regarder ce qu’il y avait dedans : des feuilles, des crayons, rien de bien intéressant mis à part les crayons pour dessiner, il eu la force de porter le sac et de jeter un peu les affaires autour au fur et à mesure de ses recherches, avec le vent, les feuilles de cours s’envolaient un peu partout et certaines rejoignirent le lac. Chi parti ensuite à l’exploration du deuxième sac : de la nourriture, à boire et un pull, rien d’intéressant non plus mais voir les gâteaux lui rappela qu’ils devaient rentrer pour aller manger mais je dormais, on était donc coincé ici pour le moment. Le Skélénox se permit d’ouvrir le paquet et de se servir, il avait faim, il allait donc se permettre de manger pour caler son estomac.

Le spectre volait toujours avec le sac dans les pattes, d’un geste pas très assuré il prit un gâteau, puis un deuxième avant d’entendre des cris de mécontentement dans son dos, Galahad ne dormais pas et n’étais pas super content de voir que les deux spectres profitaient de la situation pour mettre la pagaille, il demanda au Skélénox de lâcher le sac mais ce dernier l’ignora, nouvelle demande et même réaction, le Moustillon attaqua alors le spectre pour qu’il lâche le sac, il utilisa lame d’air pour cela et Chi, surpris se prit l’attaque et lâcha le sac en plus de son gâteau qui tombèrent à l’eau, oui le spectre s’était déplacé jusqu’au dessus de l’eau pour manger et maintenant il n’avait plus rien. Les deux pokémons commencèrent à se battre ; personne n’était la pour les arrêter de toute manière.

J’entendais qu’il y avait quelque chose près de moi, lentement, je finis par me réveiller, j’ouvris les yeux et la première chose que je vis fut Chi en train d’attaquer Galahad avec représailles, le Moustillon répliqua avec tranche-nuit, sauf que le spectre esquiva et l’attaque se dirigea droit sur Aaron ; je me jetais d’un coup sur lui pour le pousser avec le Ramoloss vu qu’il dormait encore, je me pris un bout de l’attaque et retenais un cri de douleur ; je me relevais immédiatement sans remarquer que la pierre feu que j’avais acheté pour Aeterna était tombée de ma poche ; avec c’est avec les dents serrées que je lançais un regard noir à mes deux pokémons qui continuaient de se battre.

Vous allez arrêter vos conneries oui ?!? Vous me tapez sérieusement sur le système vous deux !

Le Moustillon et le Skélénox se tournèrent vers moi surpris de me voir réveillé, ils se calmèrent immédiatement en voyant que j’étais énervé, il ne fallait pas que je le sois plus, ils le savaient sinon ils allaient morfler pour les trois prochains jours. Néanmoins, ils commencèrent tous les deux a argumenter sur ce que je supposais être le pourquoi ils se battaient, mon regard balaya la zone et je remarquais que c’était le bordel, des feuilles et des crayons partout, des endroits avec des trous a cause des impacts des attaques, un truc qui flottait sur l’eau… Ils n’y étaient pas aller de main morte.



©Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Jeu 24 Déc - 16:11



Hmm, les bonnes pâtes-bolo'.
Ici tout était fait en pâtes, les chaises, les tables, les couverts, les assiettes, tout le self avait été fabriqué en pâte, le rêve. Mais attention, il ne fallait manger que le contenu des assiettes, les pâtes-bolo' ! Si on croquait dans un pied de table on nous envoyait voir le psychologue, enfin c'est ce que disait la cantinière. J'avais trop envie de croquer dans la table, elle sentait beaucoup trop bon ! Alors je l'ai fait, et en une seconde je me suis retrouvé dans une pièce noire, une arme en pâte était braqué sur moi. On me demandait des renseignements sur Zubatman. Non, je ne devais pas le trahir, je ne pouvais rien dire, jamais vous ne saurez la vérité sur Zubatman, mwahahah !

J'ai ouvert les yeux brusquement, on venait de me pousser ou je rêve ? Nan, je rêvais. Enfin je crois... J'ai serré le petit Ramoloss dans mes bras pour éviter de le lancer dans les buissons de derrière. Je me frottais doucement les yeux. L'attaque Bâillement avait fait son petit effet et la plupart des Pokémons et des humains aux alentours s'étaient endormi. Je pensais très fort dans ma tête "C'est super efficace." Ne pouvant pas faire la blague à Allan qui était apparemment occupé.

Lancelot qui s'était assoupi un peu plus loin fut réveillé par une feuille, elle s'écrasa sur son visage avec le vent. Une feuille oui, mais de cours. Avec de l'encre dessus, des gribouillis, des cours. Mes sacs avaient disparu, et à présent la moitié de mes cahiers, de mes feuilles et de mes crayons étaient éparpillés tout autour du lac. Le vent balayait les feuilles qui atterrissaient dans le lac en quelques secondes, mes cahiers étaient couverts de boue, et j'ne parle même pas de mes crayons dont la moitié avait totalement disparu pendant la bataille. Et pour ce qui est de mon deuxième sac... il flottait maintenant à la surface de l'eau. Tous mes cours de la semaine s'étaient envolés, noyés, déchirés. Je me relevais brusquement, portant mon Ramoloss avec seulement un bras. Je courais après les feuilles qui avaient du mal à s'envoler, Lancelot m'aida également à en attraper quelques unes qui lui passait sous la truffe. Il allait m'entendre celui-là ! Enfin non, pas m'entendre... me voir ? Roh et puis, il allait voir celui-là !

Un peu plus loin, Kara venait de repérer quelque chose. Ses yeux brillaient, elle n'avait jamais vu quelque chose de semblable. Une belle pierre, jaune et orange. Elle se mit à courir partout et me rejoignit quelques mètres plus loin pour me montrer sa trouvaille. Une pierre feu ? Elle n'avait pas pu apparaître là comme ça. Attends Kara !
Trop tard. La Ténéfix croqua dans la pierre et en quelques bouchées seulement, elle avait fini de manger la pierre feu. C'était pas... dangereux ça ? Quelques secondes après elle ouvrit la bouche avant de bouger dans tous les sens. Quoi qu'est-ce que tu avais ? Chaud ? Ça piquait ? Tu viens de bouffer une pierre FEU aussi. La femelle s'approcha du lac avant de boire des litres d'eau, le pire c'était qu'elle rigolait. Elle était heureuse d'avoir fait une connerie. J'ai regardé Allan, c'était à lui cette pierre n'est-ce pas ? Oups. J'ai attrapé ma Ténéfix par le pied avant de la secouer de haut en bas. Recrache là, recrache la pierre ! Donne à 'Ronron ! Rien à faire, la pierre était déjà partie loin. Je reposais le Pokémon par terre, elle était un peu... secouée. Je regardais Allan, ne sachant pas trop quoi dire. Son Pokémon avait autant foutu le bordel que le mien mais peut-être que cette pierre était plus importante que de simple cours de maths ?

• Je suis désolé, je, je peux t'en payer une autre sans problème, je voulais vraiment pas qu'elle la mange, je ne pensais qu'elle serait assez folle pour manger une pierre feu !

Mais qui m'avait donné une Ténéfix morfale aussi ! Lancelot continuait de rassembler mes affaires. Il avait ramassé le sac pour y ranger les quelques cahiers qui n'étaient pas trop sales, les feuilles qu'on venait de ramasser et les rares stylos qu'on avait pu repérer dans la boue. Une dizaine de feuille continuaient de voler et, alors que je voulais continuer à parler à Allan, je me fis agresser par l'une d'elle qui s'écrasa quelques secondes sur mon visage avant de reprendre sa route. Le Pokémon responsable de ça allait vraiment passer un mauvais quart d'heure. Le problème c'était qu'il était en lévitation au dessus du lac. Je ne pouvais pas vraiment l'engueuler non plus, ce n'était pas mon Pokémon. Raaaah, tout ça c'était de la faute du Ramoloss. Je secouais le corps rose, c'était de ta faute ! Si je loupais mes prochains contrôles et que j'me retrouvais sans diplôme, à la rue, ça allait être de ta faute.

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Mar 29 Déc - 14:19



Excuses

J’insultais Chi de tous les noms possible et inimaginables qui me passaient par la tête, pour se prendre un savon, la, le spectre s’en prenait un ; s’il n’était pas si inatteignable vous vous imaginez bien que je lui aurais calé un coup de pied entre les deux orbites de son crâne pour lui faire comprendre qu’il était allé trop loin. Galahad s’était déjà mis ne quête d’aider Aaron à récupérer ses affaires, c’était un peu de sa faute aussi, avec ses attaques eau il avait détruit une partie des cours du jeune homme ; alors il se permit au moins d’aller chercher le sac qui flottait dans l’eau et de le ramener sur la berge et de ramasser un ou deux crayons qui trainaient par-ci par-là, les feuilles volantes étant inatteignable pour lui.

Chi lui se tenait toujours au dessus de l’eau, malgré le fait qu’il me regardait avec un air qui montrait qu’il semblait comprendre qu’il avait fait une connerie, je voyais bien dans son regard une étincelle d’amusement qui disait qu’il ne regrettait pas d’avoir fait ça. J’eu un grognement avant de rageusement le ramener dans son honorball ; maudit spectre !

Aaron courait un peu partout pour récupérer ses cours, j’attrapais une feuille qui passa non loin de moi avant de brièvement regarder de quoi il s’agissa… Brrr de l’histoire… J’ai jamais aimé ça. Bref, les feuilles qui se trouvaient dans l’eau étaient déjà perdues, inutile d’essayer de les récupérer elles ne feraient que s’arracher et l’encre se serait effacée. Je récupérais le sac qui avait fait un tour dans le lac avant de regarder son contenu, une bouteille d’eau, de la nourriture et un pull, le tout trempé bien évidemment. Bon au moins je pouvais me permettre de faire sortir Aeterna ou Ignis pour faire sécher le tout (même si la nourriture est irrécupérable elle aussi). Mmh pour la survie des affaires de l’ado, je fis sortir Ignis ; la Galopa chromatique ne les brûlerait pas contrairement à la Goupix qui serait capable de le faire pour une raison inconnue, j’étais pas forcément jouasse de faire sortir la chromatique, avec sa couleur anormale ça attirait le regard et pas forcément celui de personnes bien intentionnées. J’eu un rapide regard vers Aaron qui secouait sa Ténéfix dans tous les sens au bord de l’eau, haussait un sourcil un peu surpris de l’agissement du garçon et laissait la Galopa commencer à sécher ses affaires.

Le regard perdu d’Aaron croisa le mien, je plissais les yeux, vis la spectre rire un coup avant de regarder ce que le jeune me disais : quoi désolé ? Quoi, repayer quoi ?? Ma pierre feu ?? Ma main alla machinalement chercher ladite pierre dans la poche ou elle se trouvait, ou elle devait se trouver plutôt… Je soupirais quand je réalisais qu’elle avait disparu, ou plutôt qu’elle avait fait un aller simple dans l’estomac de la Ténéfix ; bon, j’allais devoir me taire la dessus pendant quelques temps pour ne pas à avoir à supporter la colère de ma Goupix, c’est qu’elle voulait évoluer bordel et que les pierres feu ça coutait cher ! Bon, bon, bon c’est pas grave, on ne pouvait plus rien faire de toute manière, le mal était fait et je doute qu’Aaron ai l’argent nécessaire pour en repayer une.

C’est pas grave, ne t’embête pas avec ça ; j’arriverai à en trouver une autre.

J’espérais vraiment pouvoir en trouver une autre, car c’est pas le boss qui allait m’en refiler une ça c’est sur et aller retourner la montagne ne me tentais pas vraiment. Mmpf me restait plus qu’à attendre ma prochaine paye pour espérer pouvoir en acheter une. J’avais hâte dit donc…

Je suis désolé que Chi et Galahad aient retourné toutes tes affaires, c’est pas dans leurs habitudes de faire des conneries de ce genre… M’enfin, j’me suis permis de sécher ton sac, je peux rien faire pour tes cours par contre…

Il est vrai qu’il y a deux ans j’étais encore à l’Académie, j’avais du garder mes cours quelque part chez moi ou chez mes parents mais je n’avais pas étudié en tant qu’éleveur donc on ne devait pas voir la même chose et puis Edenia n’était pas à côté du lac comparé à l’Académie, ça servait à rien de faire un aller-retour juste pour ça. Je redonnais le sac à son propriétaire ainsi que la feuille que j’avais attrapé plus tôt, promis dès que je rentre Chi comprendra qu’il n’aurait pas du profiter de l’attaque du Ramoloss pour s’amuser.




©Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Jeu 21 Jan - 20:10



Je finissais de ramasser mes feuilles et de les entasser dans mon sac.
Allan me redonna mon deuxième, mon pull était encore mouillé mais après un petit tour à la machine et au sèche linge il allait être de nouveau propre. Je remerciais le dresseur ainsi que son Pokémon aux couleurs assez inhabituels. Encore un shiny ? Décidément il avait beaucoup de chance dans la vie celui-là. Je lançais un regard noir à Kara qui comprenait que manger les pierres évolutives des autres, ce n'était pas vraiment une bonne idée. Néanmoins, je n'avais jamais pensé que c'était possible qu'elle puisse manger une pierre feu, est-ce qu'elle était capable d'en manger d'autres comme des pierres eau ou plante ? A voir, j'avais envie de retenter l'expérience mais je ne voulais pas voler d'autres pierre à ce pauvre Allan.

Un peu plus loin, les buissons se mirent à frétiller, Kara me montra la direction des bruits comme elle avait l'habitude de le faire. Trois ombres imposantes se déplaçaient vers nous. Je me redressais avant de prendre mes sacs et de rejoindre Allan. Qu'est-ce que c'était encore. Trois Ursaring s'avancèrent, l'un était un peu dans les vapes, mais les deux plus grands semblaient déterminés. Est-ce qu'on avait fait du bruit ? Impossible de vraiment savoir mais ils n'avaient pas l'air commode.

On allait vite partir de cette forêt, on les avait clairement dérangé pendant leur sieste et ils n'avaient pas l'air d'avoir apprécié. Je regardais Allan, on devrait peut-être partir maintenant avant qu'ils nous prennent comme des menaces, non ?
Mais non, éclair de génie ! Je sortais le paquet de gâteau du sac, le plastique était encore mouillé mais on pouvait clairement voir à quoi ils étaient. Je pointais le milieu du sachet. Gâteaux au chocolat, enrobés de miel ! Et oui, vous avez bien enten-lu ! Des gâteaux au miel, des Ursaring, tout est clair ?

Je regardais Allan, captant son regard, je secouais la tête d'un air "mais si ça va marcher". Ils avaient peut-être juste faim et je préférais donner mes gâteaux plutôt que de les jeter. J'ouvris le paquet avant d'en lancer un vers les ours. Le biscuit s'écrasa sur le ventre du Pokémon avant de tomber par terre et de se briser en deux. Allez gros nounours, c'est pour toi, mange le petit biscuit ! L'Ursaring regarda le gâteau quelques secondes avant de regarder ses deux congénères. Peut-être qu'un ça ne suffisait pas ? Je m'emparais d'un autre biscuit avant de le lancer. Non ? Toujours pas ? Allan, je crois que j'ai encore merdé.




avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Ven 22 Jan - 12:48


-------------------------------------------------------------------

Ce soir... c'est pâtes-bolo
Fuite rapide

Je terminais de lancer un regard noir à Chi quand quelques bruits se firent entendre du côté de la forêt, vu le bruissement que les branches et les buissons faisaient, quelque chose d’assez gros approchait ; je m’étais tourné en direction du son et je vis assez rapidement trois grosses ombres s’approcher de la ou on se trouvait avec Aaron, ces trois ombres finirent par laisser apparaitre trois Ursaring. Il ne manquait plus que ça… Vu qu’ils ne semblaient pas de très bonne humeur et que l’un d’entre eux me semblait un peu dans les choux, j’imagine qu’ils devaient tranquillement dormir et qu’on les a réveillé, ou plutôt, le bazar fait par nos pokémons les ont réveillé.

En voyant la tête que tiraient les trois pokémons, j’avais reculé d’un pas et posé ma main sur la ball de Zed, si les trois pokémons se décidaient d’attaquer, la présence du Métalosse serait surement nécessaire ; ce n’est pas Chi qui allait les mettre KO, ça c’est sur. Evidemment, Aaron c’était décidé d’avoir une illumination au même moment ; gardant un œil sur les trois ours, je regardais l’ado sortir un paquet de gâteau non entamé de son sac avant de lire ce qu’il me pointait du doigt sur le sachet « gâteaux au chocolat enrobés de miel »… Sérieusement ?? Mon regard en disait long sur l’idée qu’avait eu Aaron, nan franchement, c’est pas des gâteaux comme ça qui allaient calmer les Ursaring ; j’étais très sceptique mais je laissais Aaron faire tout en surveillant les trois pokémons qui grognaient, prêt à envoyer mon Métalosse et la Galopa au combat.

Aaron lança un premier gâteau qui rebondit contre le ventre d’un des Ursaring avant de s’écraser au sol, puis il en lança un deuxième, inutile de dire que les trois pokémons devaient nous prendre pour des demeurés à ce moment là, ils se regardaient quelques instants entre eux et finalement l’un des trois pokémons se décida d’attraper un morceau d’un gâteaux écrasés au sol avant de le renifler mais il ne prit même pas le temps d’y goûter avant de le lâcher et de pousser un rugissement qui faisait froid dans le dos. Tu vois Aaron ? Mon regard t’avais bien dit que ça ne marcherait pas ! D’un signe de main rapide vers Aaron, j’ordonnais le repli après avoir vu Ignis lancer hypnose sur les trois Ours ; quand le premier s’endormit, je ramenais déjà Chi et Galahad dans leurs balls histoire d’êtres plus rapide, quand le deuxième s’endormit, je tirais Aaron dans une direction qui nous permettrait de nous éloigner du danger et quand le troisième s’endor… Non, en fait le troisième ne s’endormit pas ! J’attrapais la ball d’Ignis et la ramenais dedans avant de reprendre ma course direction la sortie de la forêt ; Aaron avait intérêt à me suivre s’il ne voulait pas se perdre bêtement.


-------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Aaron W. Cooper
Messages : 69
Nombres de Rp : 46
Date d'inscription : 27/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 380$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Lun 15 Fév - 11:27



Moment d'espoir. L'un des Ursaring prit l'un des biscuit pour le renifler, malheureusement, je venais encore de fail aujourd'hui. Ils se regardèrent entre-eux, d'un air un peu surpris. Les Pokémons n'avaient pas du tout envie de manger des biscuits au miel. C'était dommage parce que ces biscuits étaient quand même assez cher, c'était pas de la mauvaise qualité donc ils pouvaient faire un peu effort parce que je les avais quand même payé avec mon propre argent et ça aurait pu servir à nourrir mes Pokémons et... ah on s'en va là ? Okay.

Je fis signe à mes Pokémons d'approcher pour rapidement les faire rentrer dans leur ball respective. Je ramassais rapidement mes sacs avant de porter le gros Ramoloss et de commencer à courir avec Allan. Pourtant, y'avait des chances que ça marche, je vois pas pourquoi les Pokémons ne voulaient pas goûter mes biscuits. Ma mère, elle m'obligeait à goûter ! Après, on aime ou on aime pas, mais au moins on goûte. Ces Pokémons sauvages étaient vraiment mal élevé. Je me suis arrêté, voulant leur crier à quel point j'étais déçu. L'un des Ursaring n'avait pas été hypnotisé par l'attaque et il nous courait après. Voyant que je m'étais arrêté, il s'arrêta a son tour à quelques mètres de moi.

Euh... en fait non, je voulais rien. Je recommençais à courir pour rattraper Allan. [insérer ici la musique de Benny Hill] Pitié, je voulais sortir de cette forêt et rentrer à l'académie. Quelques minutes de course plus tard, les arbres étaient de moins en moins rapprochés et quelques mètres plus loin, on pouvait enfin dire qu'on était sortit de la forêt. Je repris mon souffle avant de me retourner vers l'Ursaring. Il avait abandonné sa course en voyant le bâtiment scolaire au loin.

• Gouais, t'est ça, gasse toi méghant !

C'était sorti tout seul. L'ours n'avait sûrement même pas entendu vu que j'avais parlé doucement, mais le dire m'avait soulagé. Je me suis retourné vers Allan, oups, lui il m'avait sûrement entendu. Je repris la conversation en langue des signes.

• Désolé je me suis emporté, merci de m'avoir aidé avec les ours, je pensais que les gâteaux allaient suffire à les calmer...

Vraiment, je le pensais sur le coup.

• Je pense que je vais rentrer à l'académie pour m'occuper de mon nouveau né. Encore merci, peut-être qu'on se reverra bientôt.

Je lui tendais ma main, il était gentil, un peu bizarre mais gentil, et surtout c'était le seul qui parlait la langue des signes ici.



Spoiler:
 
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  Lun 15 Fév - 17:38


--------------------------------------------------------------------

Ce soir... c'est pâtes-bolo
Retour à la maison

C’était rare que je me mette à courir vite comme ça, surtout que sur les trois Ursaring il n’y en avait qu’un seul qui nous coursait, je n’avais pas prit le temps de m’arrêter pour voir si le pokémon continuait de nous suivre mais j’étais sur d’une chose, une fois à la lisière de la forêt il ne nous suivrait plus à cause de la proximité des bâtiments de l’Académie. La course dura quelques minutes, minutes ou j’insultais intérieurement l’ado d’avoir eu cette idée splendide que d’avoir essayé de donner de la nourriture à ces pokémons qui voulaient juste notre peau, c’est pas comme s’ils étaient réputés pour être inoffensifs en plus !

Une fois en dehors de la forêt j’arrêtais enfin de courir, j’étais tellement plongé dans cette course que j’en avais presque oublié de respirer, j’avais la gorge en feu. Bon, la bonne nouvelle dans tout ça c’est que l’Ursaring s’était bien arrêté de courir et qu’Aaron avait réussit à me suivre ; pas de mort à déclarer, tout finissait bien.

Gouais, t'est ça, gasse toi méghant ! Désolé je me suis emporté, merci de m'avoir aidé avec les ours, je pensais que les gâteaux allaient suffire à les calmer...

J’écoutais et lisais ce que le jeune me disais avant de soupirer, je crois qu’il lui manquait une case ou un truc du genre, il était encore persuadé que son idée aurait pu marcher… Je jetais un coup d’œil à l’intérieur de la forêt pour voir que le pokémon normal nous fixait toujours et je répondis à Aaron assez rapidement :

Ton idée ne marche que si le pokémon en question est une proie par rapport à toi, pas l’inverse… ou alors c’est qu’il est vraiment affamé…

J’hésitais à lui demander si savait vraiment quel pokémon s’était trouvé face à nous et nous avait coursé car c’était très étonnant de le voir agir ainsi alors qu’il était totalement paniqué pour des choses moindres. Mais rapidement il me dit qu’il n’allait pas rester plus longtemps ici pour s’occuper de son Ramoloss, j’acquiesçais cette idée, partir loin d’ici était le mieux à faire pour le moment. J’avais hésité à lui serrer la main quand je vis qu’il me la tendit mais pour la moindre des politesses, je rendis le geste en ajoutant un au revoir ; je ne perdis pas de temps à faire ressortir Ignis de sa ball et monter sur son dos avant de partir au galop en direction d’Edenia, le trajet fut rapide une nouvelle fois, le soleil était à présent couché et le calme était revenu pour la soirée qui se termina devant un film et une assiette de pâtes bolognaises.



Spoiler:
 

--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter  

Ce soir... c'est pâtes-bolo. • Allan Walter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !
» Allons au cinéma ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-