Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Fallen angel [Hikari]

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Fallen angel [Hikari]  Mar 2 Fév - 15:47


--------------------------------------------------------------------

Fallen angel
Pas de nouvelle bonne nouvelle ? Mouai ...



J’ouvrais difficilement les yeux avant de me tourner dans mon lit et de pousser un soupir, j’étais fatigué, je ne me sentais pas bien ; ces derniers jours étaient assez éprouvants pour moi, pour une raison que j’ignorais je dormais moins, quelque chose me tracassais, quelque chose s’était, se passe ou allait se passer et ça me travaillait l’esprit au point d’en faire des nuits blanche et d’en avoir des migraines. Ces dernières se faisaient fréquentes d’ailleurs, au début, ce n’était qu’un simple petit mal de tête qui finissait par passer mais plus le temps passait et plus cette douleur me vrillait la tête, les médicaments n’y faisaient rien et du coup, j’avais presque continuellement mal à la tête. Ce n’était pas la joie, mes nuits blanches étaient couplés à des mauvais rêves, j’avais tendance à m’énerver de plus en plus facilement… Je revoyais assez souvent la vision d’Hikari dans mon esprit, des combats et pas mal de choses flous ; rien de bien notable vu que c’était ma mémoire qui faisait des siennes pour ne pas me permettre de me souvenir de quelque chose qui peut-être aurait pu me permettre de retrouver toute ma tête.

En parlant de se sentir mal, le mal de tête à cause du manque de sommeil vint me déranger ; cette fois, j’écrasais mon oreiller sur ma tête et essayait d’oublier cette migraine mais il ne fallait pas oublier que j’avais une douzaine de monstres qui eux, étaient en pleine forme et que tôt ou tard, ils allaient finir par débarquer ici… Tiens justement, j’entendis vaguement la porte de ma chambre s’ouvrir et les pas léger du pokémon qui venait d’entrer et je le sentis sauter sur le lit et s’approcher de moi ; je ne bougeais pas d’un poil espérant silencieusement que ledit pokémon me laisserait tranquille mais après une ou deux minutes de silence complet, je sentis qu’on m’arrachait l’oreiller des mains et dans un long soupir, je fini par céder. Mon regard fatigué rencontra celui un peu inquiet de la plante sur patte de la maison. Agana, comme tous les autres d’ailleurs, n’eu aucun problème à comprendre qu’une nouvelle fois j’avais passé une mauvaise nuit et qu’il fallait faire quelque chose avant que je ne meure de fatigue. Quelques minutes passèrent toujours en silence, minutes ou Agana utilisa vibra-soin sur moi pour que je me sente un peu mieux et après ça, elle me força à me lever pour aller acheter des médocs et faire un rapide tour par le bureau des rangers pour voir s’il se passait quelque chose d’intéressant là bas.

C’est en fin de matinée donc que je quittais la maison avec la Germignon pour d’abord aller au bureau, de là, je pus apprendre tout ce qu’il s’était passé ses derniers jours que ce soit chez les rangers ou chez les persécuteurs et dans ce fouillis d’informations, une seule chose capta mon attention : une Gardevoir chromatique sauvée juste à temps de la noyade par un ranger qui passait dans les grottes à ce moment là. Immédiatement je pensais à Hikari, après tout c’est la seule Gardevoir chromatique que je connais, elle m’avait raconté pas mal de choses sur elle qui m’avait bien convaincu qu’elle avait plus de problèmes que moi, mais de la à se pousser au suicide…

Suite à notre rencontre, j’avais prit le temps de chercher des informations sur qui elle disait être vraiment et au final, j’avais réussit à trouver des trucs intéressants malgré le fait que maintenant, j’avais le boss sur le dos car j’avais fouillé dans les dossiers et ne l’avais pas mit au courant que j’avais une piste sur la disparue… Nan sérieux j’avais pas besoin de ça…

Je ne suis pas resté longtemps au bureau, juste le temps de récupérer les nouvelles et de faire un passage rapide dans le bureau du psy et déjà je filais jusqu’à la pharmacie la plus proche aller chercher des médicaments avant de me diriger vers l’hôpital, Agana me suivant toujours en courant pour ne pas me perdre de vue, si la Gardevoir était bien Hikari, il fallait que je la vois, la dernière fois, elle était partie sans même que j’ai le temps de dire ouf et je n’avais eu aucune idée d’où la chercher par la suite sur l’île, j’avais ma chance cette fois. Je fus rapidement emmené jusqu’à sa chambre et avant d’entrer, l’infirmière me dit quelque chose qui me fit un peu perdre tout espoir de pouvoir lui parler :

Elle est encore dans le coma mais vous pouvez lui parler, elle vous entendra peut-être.

Je n’avais pas dit un mot après que la dame en blouse blanche m’est accompagné ici, j’étais juste rentré dans la chambre et reconnu sans mal la patiente comme étant Hikari. Je détournais rapidement le regard du lit pour le poser vers la fenêtre que j’ouvrais avant de m’asseoir sur son rebord et de regarder le paysage urbain qui s’étendait sous mes yeux ; j’allais attendre vu que je ne voyais pas vraiment l’intérêt de parler dans le vide, que pouvais-je dire ? Lui demander de se réveiller ? Ça serait bien oui, mais inutile. Un bon moment passa avant que je ne me mette à fredonner les paroles d’une chanson, ça passait le temps et ça couvrait le son des machines qui entouraient le lit dans lequel se trouvait Hikari et Agana qui avait décidé de séjourner dessus en attendant qu’il se passe quelque chose.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Mer 3 Fév - 7:32

Encore une fois, j'ouvrais les yeux et j'observais devant moi. Il n'y avait rien. Q'une légère lueur sombre qui se reflétait sur l'eau. J'avais atterri sur cette île depuis longtemps déjà. Enfin, je ne pourrais dire depuis combien de jours j'étais ici, vu que la notion du temps était inexistante. J'avais l'impression que ça faisait une éternité que j'étais ici, à attendre la main de la faucheuse m'accueillir dans son monde. J'étais assise, le regard désolée qui fixait l'horizon. Je ne pouvais plus bouger ni même sourire. La peine et le regret avait pris refuge dans mon coeur meurtri. De plus, j'étais enchaînée, pour voler mon peu de bonheur que j'avais. J'observai la chaîne sur mon poignet droit d'une couleur verte et je pouvais sentir vibrer cet enthousiasme d'un blondinet que je ne revins plus depuis un bout. Sur mon autre poignait se trouvait une chaîne violette; Une chaîne emplit de tristesse parce qu'elle voulait aider une âme perdue, mais n'a rien pus faire pour empêcher un terrible destin. J'étirai un peu ma jambe droite pour remarquer cette chaîne bleue qui représentait une amitié envers une personne formidable, mais que le destin a décidé de ne plus vouloir de moi. J'étirai l'autre jambe qui était enchaînée par une chaîne jaune. Elle cachait un amour oublié depuis des lustres. Je déplaçai ensuite mes mains vers mon abdomen, puis, je touchai cette immense chaîne rose qui serrait ma taille fortement. Elle représentait une personne que j'avais tant de respect pour elle, mais qu'un accident nous a séparé et a laissé une énorme plaie dans mon coeur. Ces personnes... elles étaient importantes à mes yeux, mais, je ne me souvins aucunement de leur nom. Je sentais seulement le poids de leur jugement sur mon dos, ce qui intensifiait la douleur dans mon coeur. En larme, je demandai le pardon, à plusieurs reprises, mais en vain. On me fixait toujours de ce regard noir et haineux. Je rejoignit mes jambes contre moi et je calai ma tête entre mes mains pour pleurer en silence. Je laissai ses âmes m'insulter sans broncher en retour, car... je n'avais plus aucun souvenir de mon vécu. Je ne savais plus qui j'étais, auparavant.

Je jetai un coup d'oeil sur ma main fissurée et tâchée d'une aura noire et néfaste. Était-ce ma peine et ma souffrance que j'avais ressenti? Les erreurs que j'avais fait là-haut? Je.. je ne sais pas. Je suis tellement confuse et perdue. Tout ce que je me souviens c'est cette douleur aux poumons et ce bruit aiguë aux oreilles. Rien avoir avec le ''bip'' que j'entendais constamment dans ma tête et qui me cognait tel un marteau. Je calai ma tête entre mes genoux. Je voulais tout ce mal arrête et que je puisse retourner en arrière pour savoir qui j'étais. J'étais complètement perdue dans mes remords, quand, soudainement, un son attira mon attention. Une voix masculine qui fredonnait un air musical. Mes yeux hétéroclites s'écarquillèrent légèrement, tandis que je levai tranquillement la tête, tâchée de cette aura noire. J'étais surprise. Je reconnaissais cette voix. Ce garçon aux cheveux noirs dans mes visions... c'était lui! D'où.. d'où venait la voix? Je.. je veux le voir. Cette voix me faisait étrangement du bien. J'avais l'impression que je reprenais à nouveau vie et que le bonheur qu'on m'avait enlevé était revenu. Tu me fais autant du bien, mais j'aimerais bien me rappeler de ton nom..

D'un coup, je voyais les chaînes s'illuminer. Je les fixais, surprise de cette réaction soudaine. Je ne comprenait point ce qu'il arrivait. La chaîne verte me supplia de toujours garder espoir en un jour nouveau et heureux, avant de disparaître en un éclat de lumière. La violette me demanda de rester toujours la personne que j'ai été dans le passé et que je devais continuer à avancer pour réaliser mes rêves, puis, elle disparue aussitôt. Mes bras étaient, maintenant, libres de bouger. Donc, prenant mon courage à deux mains, je me redressai difficilement pour observer la lumière qui résonnait cette voix si familière. Ensuite, la chaîne bleue me dit de ne point écouter les autres et que j'étais une personne incroyablement gentille et brave et me libéra de mon sort. La jaune, elle, me dit quelque chose qui réveilla un sentiment fort en moi. «Ma fille, c'est l'heure que tu reviens à toi et que tu rejoins celui qui sera là pour toi. ******, réveilles-toi!» dit-elle, avant de disparaître, à son tour. Je pouvais maintenant avancée pour pouvoir toucher cette lueur, si chaleureuse. Je voulais te rejoindre, toi qui m'est important. J'avançais vers cette faille lumineuse qui résonnait ta voix. Plus que je m'approchais, plus que mon corps se purifiait et que mes souvenirs revinrent à moi. Pourtant, nos noms restèrent inconnus. Pourquoi?

J'étais si proche de cette lumière, mais, d'un coup, mon ventre se serra, m'arrêtant nette dans ma démarche. La stupeur collée au visage, je baissai mon regard pour remarquer la grande chaîne qui me tenait prisonnière. Cette chaîne, remplit de colères et de tristesses, m'empêchait de continuer. Paniquée, je tirai dessus et ce, de toute mes forces, pour essayer de la briser, mais le lien était tellement résistant que je ne fis que blesser mes mains. Les larmes commencèrent, à nouveau, à couler sur mes joues, totalement paniquée. Néanmoins, je n'abandonnai point pour autant. J'essayai de toucher la lumière du bout de mes doigts, cependant, au moment que j'arrivais pour la toucher, je fus subitement tirer vers l'arrière. J'entendis les clochettes sonnées derrière moi, suivis d'un rire. Non.. elle était venue me chercher. J'essayais tant bien que mal d'étirer plus mon bras pour toucher la faille lumineuse, sanglotante, mais en vain. Je fus tirée vers le bas et je tombai maintenant dans le crépuscule. Je voyais cette lueur d'espoir se dissiper peu à peu, alors que je gesticulais pour essayer de rattraper cette lumière. Les larmes ruisselantes sur mes joues, j'avais des visions de nous deux dans plusieurs endroits différents. De belles visions passèrent en un éclair, tandis que je tombai plus profond dans les ténèbres.

-..Allan. Don't leave me..


Dans la chambre de la Gardevoir, alors qu'on pouvait entendre le persécuteur chantonner, un événement étrange vint aussitôt perturber la pièce. La Gardevoir chromatique, qui était dans le coma et ce, depuis des jours, laissa quelques larmes coulées sur ses joues, avant que la machine commence à ralentir sur le bip sonore. Le rythme cardiaque devint de plus en plus faible. Était-ce les derniers battements de coeur que le pokémon psychique laissera?

HRP:
 
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Mar 9 Fév - 13:23


--------------------------------------------------------------------

Fallen angel
Sauvée in extremis

Ma voix résonnait doucement dans la petite pièce qu’étais cette chambre d’hôpital, toujours assis sur le bord de la fenêtre, je regardais quelques étages plus bas les gens marcher dans la rue, les voitures rouler sur la route et quelques Roucool voler ici et là. Je repensais aux documents que j’avais lu récemment, aux informations auxquelles j’avais eu accès ; comment dire en bref… Hikari, ou Saphir plutôt, n’avait pas eu de chance, déjà victime des rockets quand elle était humaine il a fallut qu’elle devienne malgré elle cobaye chez eux et se retrouve dans le corps d’un pokémon. Et maintenant elle s’était suicidée… Même au niveau des missions qu’on lui avait donné en tant que Ranger il y avait des choses bizarres, non sérieusement, en donner cours et « s’infiltrer dans un dance battle pour gagner le pokémon volé et arrêter les bandits »… Il y avait de quoi se poser des questions sur ce que le boss avait reçu comme informations pour qu’un Ranger aille danser pour aller récupérer un pokémon. Bref, il y avait quelques missions ratés parmi toute la liste qu’on m’avait donné et certaines étaient en rapport avec la team rocket, j’avais de quoi me sentir privilégié, normalement je n’ai pas accès aux documents les impliquant.

Je m’arrêtais de chanter et me tournais immédiatement en direction du lit quand j’entendis Agana m’appeler, la Germignon sautillais sur le lit et poussais des cris qui me disaient que quelque chose d’anormal se passait ; c’est alors à ce moment là que le son d’une machine en particulier arriva à mes oreilles *bip* c’était lent, beaucoup plus lent que précédemment *bip*, le rythme cardiaque de la Gardevoir ralentissait de plus en plus et surtout en la regardant je vis qu’elle pleurait ; surpris, marqué par cette vision, j’eu une seconde d’absence avant qu’un nouveau ne se fasse entendre, plus long que les précédents *biiip*

Ma main écrasa le bouton pour appeler les infirmiers et sans attendre j’appelais la Gardevoir par son prénom, une fois, deux fois et aucuns changements, je vérifiais alors si elle respirait encore ; mes gestes étaient mécaniques, je ne réfléchissais pas à ce que je faisais, la seule chose qui m’importais à ce moment était qu’Hikari ne meure pas, mais je n’eus pas à faire grand-chose de plus qu’une équipe d’infirmiers entraient déjà en trombe dans la chambre et me demandèrent de sortir. Je refusais, c’était instinctif mais je fus rapidement poussé hors de la chambre avec Agana avant de voir la porte se refermer sèchement sous mes yeux ; je serrais les dents et me retenais de les insulter, ils ne faisaient que leur travail après tout, cela ne servait à rien de le faire je le sais mais pour le coup, l’envie de le faire avait été grande. Je me retrouvais donc devant cette porte à devoir attendre qu’ils ressortent sans pouvoir rien faire.

J’avais l’impression que le temps passé à attendre était une éternité, j’avais très rapidement commencé à faire les cent pas devant la porte sous le regard de mon pokémon qui s’était calé dans un coin contre un mur et qui attendait aussi qu’il se passe quelque chose. Cinq minutes passèrent, cinq très longues minutes comme je le disais avant qu’un des infirmiers ne ressorte pour me parle, la nouvelle tomba : tout était rentré dans l’ordre, elle respirait, elle était en vie. J’étais soulagé de l’entendre mais je ne le montrais pas à l’homme qui me faisait face, il se heurta à mon expression fermée quand il me dit que ça ne servait à rien d’attendre qu’Hikari se réveille, je refusais de partir et attendit que lui et ses collègues s’en aille tous pour re-rentrer dans la chambre. Cette fois pas de bêtises, je m’assis en tailleur sur une chaise juste à côté du lit et me remis à attendre que la Gardevoir se réveille tout en lui lançant de rapide coups d’œil de temps à autre ; si elle avait réussit à pleurer précédemment alors elle finirait par se réveiller, j’espérais.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Dim 14 Fév - 16:42


je tombai dans un trou sans fin et je ne pouvais rien faire pour empêcher ce châtiment. J'étais condamnée à rejoindre l'Arche où que mon âme sera sûrement détruite. Je ne pouvais empêcher cette triste destinée, mise à part de prier pour un miracle arrive. Cependant, étant dans la panique la plus totale, je ne réagissais que par mon instinct et j'essayai tant bien que mal de rejoindre la lueur lumineuse qui disparaissait peu à peu. En effet, au fur et à muser que cette faille lumineuse se dissipait, je ressentais mon corps se refroidir. Je pouvais sentir l'odeur de la mort qui rôdait autour de moi. L'aura noire essayait de m'engloutir pour que je ne fasse qu'un avec les ténèbres. Néanmoins, malgré que j'étais terrifiée à l'idée de disparaître et ce, à tout jamais, je continuais à me débattre contre cette Faucheuse qui se réjouissait de me voir dans un tel état.

D'un coup, j'entendis la voix d'Allan qui m’interpellait, à plusieurs reprises. J'essayai de lui communiquer en criant son nom, mais ma voix ne pouvait le rejoindre. Nous étions dans deux mondes différents et j'étais la seule personne qui pouvait entendre ce que le ranger me disait. Ensuite, alors que je continuais toujours cette bataille contre la Mort, je sentis une forte chaleur me toucher le coup, comme si une main essayait de prendre mon pouls. L'énergie du jeune homme semblait être mon remède pour guérir. Oui, je me souviens enfin pourquoi j'étais venue ici. J.ai fais une tentative de suicide pour pouvoir protéger les gens autour de moi, mais était-ce lui qui m'avait faite changer d'avis?

La suite fut incompréhensible pour moi. J'entendais plusieurs voix qui m'étaient totalement étrangères et discutèrent entre eux. Il en a même un du groupe qui demanda au Allan de sortir de la pièce. La peur me reprit à nouveau. Je ne savais guère si je vais arriver à survivre, vu que, moi-même, je commençais à fatiguer. J'avais l'impression que cette bataille avec la Faucheuse durait une éternité. Je ne voulais point abandonner, mais mon corps ne me suivait plus. Il était rendu glacé et attendait patiemment pour rejoindre les âmes des autres défunts. Je commençais alors à me faire à l'idée que je ne pourrais le rejoindre à nouveau et l'aider dans sa quête, puis, d'un coup, je sentis une énorme décharge électrique au niveau de ma poitrine. Cela était vraiment douloureux, mais je sentais, à nouveau, mon corps se réchauffer. Cette énergie essayait-elle de me ramener à la vie? Un autre choque plus puissant me frappa dans la poitrine, faisant battre mon corps rapidement. Je ne pouvais qu'espérer qu'ils réussissent leurs efforts, vu que je pouvais les aider davantage. Par contre, la Faucheuse, qui refusait que je m'échappe de ses griffes, déposa brusquement ses mains sur la chaîne qui me tenait prisonnière et tira fort pour me ramener proche d'elle. Je sentis une forte tension sur mon ventre, ce qui me fit gémir de douleur, avant d'entendre, à nouveau, les clochettes. Elle voulait mon âme et ça se ressentait dans ses gestes aussi violents. Cependant, les personnes qui essayaient désespérément de me sauver, voulait me garder en vie. Donc, pendant longtemps, vu que je ne pourrais vous dire le nombre de temps que ça a duré, je ressentais cette pulsion électrique qui s'intensifiait à chaque fois et la mort qui tirait sur cette chaîne, voulant me ramener dans les ténèbres. Je poussais des cris d'agonie, suppliant maintes fois que ça s'arrête, puis, par miracle, je sentais la chaîne se déserrer La Mort avait lâché prise, cependant,elle me laissa comprendre que ce n'était que partie remise. Je sentis une autre décharge électrique suivit d'un ''bip'' répétitif et régulier dans ma tête. Je fermai les yeux, tombant dans l'inconscience sous cette énorme bataille.


Plus tard, j'ouvrais mes yeux pour remarquer ce ciel sombre, peu éclairer. J'étais encore assise sur cette île assez étrange soit-elle. Je laissai tomber un soupir, prouvant mon désarroi de ce retour. Je regardai, à nouveau, les membres de mon corps pour remarquer ces chaînes noires qui entouraient mes mains et mes chevilles. Bizarrement, je sentais que celles-ci n'avaient aucun souvenir. Elles étaient vides et semblaient ne pas exister. Pourtant, je les voyais bien et semblaient bien réelles. Elles étaient là, mais je ne ressentais aucune pression qui me poussait à ne pas bouger.  Était-ce une illusion que mon âme avait créé? Malheureusement, quand je me baissais légèrement la tête, je voyais encore cette chaîne rose qui me retenait prisonnière ici. Pourquoi? Pourquoi toi, tu étais capable de me tenir ainsi, en ta merci? Je levai ma tête, énervée par cette chaîne qui blessait énormément le coeur meurtri, puis, je fus surprise de revoir cette faille lumineuse proche de moi. Mes yeux s'écarquillèrent tandis que j'affichais un sourire soulagé sur mon visage. Il.. il était encore là. Donc, sans trop attendre, je me levai difficilement pour avancer vers mon petit miracle, d'un pas très lent. Chaque pas était un effort pour moi. Le combat que j'avais subi fut sûrement la cause de toute cette fatigue et cette souffrance. J'avançai vers mon source d'espoir, mais je fus stoppée par la chaîne qui refusait de ce briser. Épuisée, je tombai sur le sable gris et commençait à sangloter. Il n'avait rien à faire, je ne pouvais me défaire de ce souvenir qui hantait mon coeur depuis. J'avais bien beau vouloir goûter une nouvelle fois à la vie, mais cette peine et cette colère étaient trop profonde pour me laisser revivre. Je ne pouvais que pleurer, croyant que mon espoir était tombé à l'eau. C'était fini pour moi...

-Laisse-moi te donner un coup de main, Saphir-chan!

Soudain, sans avertir, je sentais la chaîne se briser en un rien de temps. Surprise, je me redressai et voulais faire face à mon sauveur. Cependant, au moment que je m'étais redressée, je sentais cette personne me pousser dans la faille lumineuse.

-Retrouve-moi. J'ai besoin de ton aide.

... Hope?


J'ouvrais finalement mes yeux hétéroclites et je remarquai maintenant ce plafond blanc. MMh.. étais-je revenue dans le monde des vivants? Je me tournai légèrement ma tête bleuâtre vers ma droite pour remarquer cette machine qui faisait un ''bip'' constant et était relié à un masque que j'avais sur le visage. J'eus immédiatement le réflexe de l'enlever avant de retourne ma tête pour faire face à Allan. Un doux sourire soulagé apparu sur mes lèvres. Non, je n'avais point rêver, il avait resté ici jusqu'à mon réveil. Des larmes apparurent dans mes yeux, étant heureuse de le voir ici.

-Hey.. dis-je d'une voix légèrement faible, mais douce.
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Lun 22 Fév - 21:58


--------------------------------------------------------------------

Fallen angel
Questions

Spoiler:
 

Peut-être une bonne heure dû passer avant que les choses n’avancent, je n’avais pas fait grand-chose durant ce temps, j’étais resté assis à veiller et à attendre le réveil d’Hikari sans me dire que c’était en vain pour aujourd’hui ; j’avais contemplé les quelques imperfections de mon manteau qui avait mangé pas mal de coups avec les années au point d’en perdre son cuir à quelques endroits, il y avait des trous dans le dos à cause d’attaques et des traces de morsures et de griffures de pokémons sur les bras. Il avait du être un bon bouclier pour éviter les catastrophes, les dernières marques laissé sur ce manteau étaient celle d’Aeterna lors d’un entrainement, la Feunard n’y allait pas doucement, jamais même, c’était dans son caractère d’être comme ça.

J’avais donc passé une bonne heure à moitié plongé dans mes pensées, à essayer de réfléchir à tout un tas de choses plus ou moins intéressantes à propos d’Hikari, de ma mémoire, du boulot… Agana avait fini par se mettre à roupiller dans un coin, à force d’attendre comme ça on fini par s’ennuyer et quand on s’ennuie on a vite tendance à s’endormir, ça ne faisait pas exception chez les pokémons apparemment. M’enfin, peut-être que quelque chose finira par se passer ? Je dois avouer que je commençais sérieusement à m’ennuyer moi aussi, aller… si dans une nouvelle heure il ne se passe rien, je rentrerais ; rester ici indéfiniment ne servirait à rien, d’autant plus que j’avais des choses à faire en ville.

Au final, mon souhait silencieux pour qu’il se passe quelque chose fut exaucé car il ne tarda pas à y avoir du mouvement du côté du lit, Hikari avait fini par se réveiller. Je la regardais retirer le masque qu’elle portait jusqu’à présent pour l’aider à respirer, d’une voix un peu faible elle me salua avant de me sourire ; je ne répondis pas tout de suite, continuant de fixer son corps fatigué, de toutes les fois ou j’avais pu me montrer insensible face à quelque chose de cette sorte, cette fois, je ressentais une sorte de malaise en moi, j’avais l’impression d’avoir mal, la voir dans cet état me faisait mal et la voir sourire était dérangeant. Je me refermais sur moi-même quelques instants pour ne pas laisser tout cet afflux de sentiment prendre le dessus, après tout, je ne voyais pas la situation actuelle comme étant quelque chose qu’on pourrait qualifier de joyeux, un hôpital, ça n’est pas un endroit pour sourire ; après toute les merdes qui m’étaient arrivés et toutes les fois ou j’avais fini ici, j’avais perdu toute raison de sourire dans ce lieu. Ce n’était pas le cas d’Hikari pourtant, elle continuait de sourire alors qu’elle avait des problèmes, alors qu’elle avait essayé de se suicider, ça ne collait pas non, comment fais-tu Hikari… Pourquoi souris-tu après tout ça ? …

Comment tu te sens ?

Je le voyais bien qu’elle était crevée, qu’elle avait besoin de se reposer mais c’était la seule question convenable que je pouvais lui poser, pour essayer de savoir comment elle en était venu à la au lieu de chercher de l’aide, pour essayer de trouver une piste pour le futur, pour… je ne sais pas, répondre à toute les questions que je pouvais me poser... Je gardais toujours une tête neutre, j’avais remis mon masque comme lorsque l’on s’était rencontré, c’était la seule chose qui pouvait montrer que je gardais une certaine distance avec les autres, parce que si je le voulais vraiment je ne serais pas là. Ma voix était monotone, pas forcément froide mais elle reflétait assez bien la manière dont je me sentais en ce moment, vide, indécis, mal en point suite aux nombreuses insomnies que je vivais dernièrement… D’un côté ou d’un autre ce n’était pas la joie.

J’avais fini par me lever de ma chaise et marcher un peu en rond dans la chambre avant de retourner m’accouder à la fenêtre, à nouveau mon regard se perdit dans le paysage et mes pensée retournèrent sur le pourquoi j’étais venu ici à la base : parce qu’Hikari avait fait une tentative de suicide, parce que j’avais réussit à trouver des informations sur la personne qu’elle était par le passé et parce que je voulais lui parler de son départ rapide lors de notre rencontre qui m’était un peu resté en travers de la gorge.

Tu dois bien te douter que je ne suis pas juste là pour savoir comment tu vas…

Toujours le même ton, toujours le regard perdu dans le paysage, mes yeux finirent par recroiser ceux de la Gardevoir chromatique qui n’en était pas vraiment une ; je ne savais pas vraiment par ou commencer, il y avait tellement de choses que je voulais aborder malgré le fait que la situation ne se prêtait pas à de telles discussions.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Ven 26 Fév - 16:06

Le sourire aux lèvres, je ne pouvais m'empêcher de me sentir aussi soulagée de revoir cette vie que j'avais tant détester. J'avais l'impression que mes soucis avaient disparu depuis tout à l'heure. Peut-être que cette solitude que je ressentais depuis un baille était comblée par sa simple présence? Pourtant, malgré ce bonheur, je pouvais ressentir que quelque chose clochait. Je sentais un malaise dans cette pièce. Était-ce moi qui ressentait cela, au plus profond de moi? Possible, mais je ne saurais pourquoi essayait de prendre le dessus dans cette pièce. Donc, malgré cette lourdeur, j'essayai de démontrer ma sérénité à travers mes yeux vairons et mon bonheur à travers mon doux sourire, puis, d'une tête neutre, comme s'il avait posé un masque pour cacher quelque chose, Allan me demanda comment je me sentais.

-Hey bien, ça serait  te mentir si je disais que je me sens bien et en forme. Enfin, disons que ça va mieux. dis-je toujours avec cette intonation douce.

Après mes dires, je le vis se lever pour marcher en rond dans la chambre. J'haussai mon sourcil droit, me demandant pourquoi avait-il subitement lever de sa chaise, mais je m'approfondis guère mon questionnement. Je ne voulais point utiliser mes capacités psychiques pour savoir ce qui le tracassait autant, malgré que j'avais une petite idée. Je ne voulais le blesser d'avantage au niveau de sa mémoire et de son esprit. Donc, faisant mine de n'avoir rien remarqué, je levai doucement mes bras pour les poser sur chacun des côtés de mon corps. Ensuite, je contractais mes muscles pour me redresser tranquillement. Malgré que cette bataille contre la faucheuse n'était seulement qu'une illusion de la mort elle-même, cette hallucination m'avait laissé des séquelles sur mon corps pokémon qui était lourd et légèrement raide. Je retenais même les gémissements de douleur de cette action. Je ne voulais point alerter le jeune Walter de ma situation actuelle et de le mettre encore plus mal à l'aise que maintenant.

Finalement, alors que je m'étais enfin redressée, Allan décida de s'accouder contre la fenêtre, contemplant le paysage et ce, silencieusement. Ce silence de sa part me perturbait un peu, vu que je crois que celui-ci avait beaucoup de questions à me poser, mais ne savait guère par où commencer. D'ailleurs, celui-ci me fit comprendre qu'il n'était guère venu ici seulement pour savoir comment j'allais, avant de se retourner la tête pour percer mon regard hétéroclite avec le sien. J’entrouvris légèrement ma bouche avant de baisser mon regard et de coller mes lèvres ensemble. Je savais qu'il allait me poser des questions à propos de ma tentative de suicide, pourtant, je fus quand même surprise par cet rapprochement. En fait, je ne savais point quoi dire et où commencer. Devais-je lui parler de cette femme que j'avais gravement blessé? De cette perte de contrôle inattendu? De toutes mes visions glauques que j'avais eu depuis notre rencontre? Je ne sais pas trop...

Bref, je restai quelques secondes dans cette position, gardant le silence le plus total, puis, je décidai enfin de prendre la parole.

-Je euhm.. je supposes que tu veux des explications à propos de ma venue à l'hôpital? *pause* Hé bien euhm.. j'ai.. j'avais décidé de mettre un terme à ma souffrance pour protéger les gens et les pokémons d'Edenia. Je ne sais aucunement contrôler ma puissance psychique qui s'accroître de jour en jour et je suis trop dangereuse pour continuer à me promener librement sur l'île. Je ne voudrais qu'on me capture et qu'on m'utilise comme arme. Ça me tuerait de savoir qu'on peut m'utiliser pour faire du mal a des innocents, tu comprends?

Pendant tout mon monologue, je gardais mon regard baissé, ne voulant croiser celui du Ranger, par honte de mon geste. Je levai légèrement mes bras pour regarder mes mains d'un air mélancolique avant de reprendre.

-Mais, en même temps.. je ne veux pas en arriver là. Je veux retrouver ma vie d'avant, afin de pouvoir accomplir mon but. Je ne sais tellement plus quoi faire.. je ferais tout pour retrouver mon vrai corps, mais je ne veux guère que des sacrifices soient faits.

Je laissai un soupir passer entre mes lèvres avant de déposer mes mains sur la couverture blanche de l'hôpital et d'afficher un petit sourire sur le coin de mes lèvres. Je levai à nouveau ma tête et je fixai le jeune homme à chevelure sombre. J'avais les yeux un peu humide, mais mon sourire était sincère, pour les rares fois qu'il l'était.

-Je voulais te remercier d'être rester jusqu'à mon réveil et de t'être déplacé pour venir jusqu'ici. Peut-être bien que tu n'es pas venu seulement pour savoir si j'allais bien, mais je suis quand même heureuse de te voir ici. Merci milles fois. dis-je en fermant mes yeux et en penchant la tête sur le côté droite, souriante.
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Jeu 3 Mar - 19:07


--------------------------------------------------------------------

Fallen angel
Idée farfelue

Je n’avais pas longtemps gardé le contact visuel avec Hikari, juste le temps de l’entendre me dire qu’elle allait mieux, oui mieux, elle se réveillait d’un coma en même temps. Mais je sentais que par rapport à ce qu’elle aurait pu vivre avant sa tentative de suicide, elle était comment dire… plus en paix avec elle-même ? Plus posée ? Quelque chose avait changé dans tous les cas. J’avais replongé mon regard sur le paysage urbain qui se dévoilait à la fenêtre et continuait de prêter une oreille attentive à c que la Gardevoir disait ; du coin de l’œil j’avais vu qu’elle s’était redressée sur le lit et avais eu un temps de pause avant de reprendre la parole. Elle m’expliquait pourquoi elle en était venue à cette décision, de se jeter dans ce trou immergé dans la montagne ; le manque de contrôle de sa psy, la peur d’être capturée par des types louches, la peur de faire du mal aux autres… Je crois que je pouvais comprendre ce qu’elle ressentais même si de mon côté je m’en fichais un peu de blesser les gens, je me dis que généralement, si ces gens finissaient blessés, c’était de leur fautes d’être resté dans le coin ou je me trouvais ; c’est pas comme si on leur hurlait dessus de quitter les endroits dangereux ou on se trouvait lors des missions en plus. Mon statut de Persécuteur me voyait donc être assez souvent sanctionné mais qu’est ce que je pouvais y faire ? C’est pas moi qui à demandé à le devenir après être devenu amnésique.

Je voulais te remercier d'être resté jusqu'à mon réveil et de t'être déplacé pour venir jusqu'ici. Peut-être bien que tu n'es pas venu seulement pour savoir si j'allais bien, mais je suis quand même heureuse de te voir ici. Merci milles fois.

Une nouvelle fois mon regard se dirigea en direction du lit d’hôpital dans le quel se trouvait Hikari, il y eu quelques secondes de silence ou je me trouvais occupé par ce que je pensais de ma situation de chien de chasse dans la société et je me tournais pour m’adosser à la fenêtre avant de river mon regard vers le sol et de répondre à Hikari :

Ça me semble normal de le faire, de nous deux c’est toi qui a le plus besoin d’aide aussi.

Ça lui faisait un peu de compagnie pour elle aussi maintenant qu’elle était réveillée, ça me prouvait bien que je n’étais pas aussi asocial et froid que je pouvais le montrer, m’enfin ce n’est pas ce qui m’importait pour le moment ; tout en répondant à Hikari, je réfléchissais à un moyen de l’aider, j’avais laissé mes questions de côté pour me concentrer sur la tirade qu’elle venait de me sortir. Pourquoi fallait-il qu’elle voit le mal partout hein ? Dans l’état qu’elle était actuellement elle ne pouvait faire de mal à personne alors à quoi bon parler de sacrifice ? Je réfléchissais à quelque chose qui pourrait l’aider, j’essayais de trouver dans les dossiers que j’avais lu ou sur ce que je savais pour trouver un indice qui permettrait à la Gardevoir d’avancer et de ne plus avoir des idées sombres.

Dit… Si tu veux retrouver ton vrai corps, pourquoi tu ne le fais pas ? J’veux dire, c’est bien des rockets qui t’ont fait ça non ? Ils ont bien du créer un procédé inverse ou je ne sais quoi… Mmh… Ouai, non oublie ce que je viens de dire, c’est idiot.

Mine de rien, je venais de penser un truc qui ressemblait plus à une idée digne d’un film d’action que de quelque chose d’intelligent, ça sous-entendais infiltrer le repère rocket et ça, c’était pas possible de mon point de vue ; bras croisés contre le torse et regard toujours plongé vers le sol, on pouvait voir à ma tête que je cherchais une idée, quelque chose, un truc à peut-près réalisable pour essayer d’aider Hikari mais rien ne me venait à l’esprit. Encore une fois je me retrouvais bloqué et silencieux face à la Gardevoir et mon pokémon qui écoutait dans un coin de la pièce la conversation.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Jeu 31 Mar - 15:17

J'attirais aussitôt l'attention d'Allan qui me fixa, de son regard neutre, avant de s'adosser un peu contre la fenêtre, fixant le sol. Je gardais toujours ce sourire posé sur mon délicat visage, heureuse de voir qu'il était venue et ce, de son plein gré. Peut-être que son but premier n'était guère de savoir su j'allais m'en sortir, mais je ne pouvais enlever ce soulagement de le voir ici. J'avais besoin d'une présence pour pouvoir continuer à vivre et à rêver. De plus, je lui donnais guère tort sur ses dires; J'avais besoin d'aide. J'avais besoin de quelqu'un qui me soutien et qui me poursuit cette quête avec moi. Cependant, de nature fière et orgueilleuse, je voulais tout faire par moi-même. Je portais un énorme poids sur mon dos, malgré que je n'avais point la force de la supporter longtemps. Néanmoins, aujourd'hui, c'était différent. C'était un jour nouveau. Je savais que je pouvais compter sur les gens autour de moi, sans me soucier qu'ils m'abandonnent. Peut-être que certains me diraient que je gardais trop de foi en l'humanité et qu'il était préférable pour moi de rester comme je suis, mais je sais que je ne pouvais abandonner ma quête maintenant. Non, je n'abandonnerais plus jamais.

Perdue dans mes pensés, je levai aussitôt la tête quand Allan reprit la parole. Il me demanda pourquoi je n'allais guère chercher mon vrai corps, si c'était la Team Rocket qui m'avait infligé ce sort, avant de se corriger aussitôt. Son idée n'était point trop mauvaise, cependant, leur nouvelle base restait méconnue envers tous. Donc, gardant un petit ton doux dans ma voix, je répondis immédiatement à ses questions.

-J'y avais pensé, mais le problème est que leur nouvelle base reste, pour le moment, inconnue et... mon corps ne possède plus de matière organique. Mon père, après avoir fait le transfert, a décidé de transformer mon vrai corps en poupée. Je ne pourrais survivre à un autre transfert sûrement, surtout si le corps en question ne possède plus les matières nécessaires pour que je puisse survivre.

Sous mes dires, je laissais un léger soupir avant de baisser ma tête, pensive. Je réfléchissais à une solution probable pour retrouver ma vie d’antan, sans faire de sacrifice, mais en vain. Rien ne me venait à l'esprit. Puis, d'un coup, je levais brusquement la tête, les yeux illuminés. Une illumination vint passer à travers de mon esprit. Je tournai ma tête vers le ranger et je lui souriais.

-Allan.. inutile de continuer à chercher plus longtemps, je crois que j'ai trouvé la solution à mon problème. Je ne sais pas comment d'expliquer, mais je dois établir un contact avec une personne et ce, seule. Enfin, je ne penses pas que tu puisses m'aider, pour le moment.. *temps* Sur ce, si tu veux partir, je ne te retiens pas plus longtemps. T'as sûrement autre chose à faire, non?
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  Jeu 31 Mar - 21:18


---------------------------------------------------------------------------------------

Fallen angel
En attente de prochaines nouvelles

Un petit silence eu lieu dans la pièce avant qu’Hikari ne reprenne la parole, elle m’expliquait un peu mieux sa situation et avec ce que je savais déjà, j’essayais de trouver des pistes qui pourrait l’aider à redevenir qui elle était, mais l’idée me semblait encore plutôt inconcevable ; elle venait elle-même de dire qu’elle n’avait plus de corps physique alors comment pouvait-elle retrouver un corps humain ? Dans un cimetière ? Laissez-moi rire, je ne suis pas sur que des scientifiques aujourd’hui seraient capable de faire une chose de ce genre, à part chez ces timbrés de rockets bien sûr…

L’autre détail qui attira mon attention fut celui sur le fait que la team avait apparemment changé d’endroit, je plissais les yeux et regardais la Gardevoir d’un œil un peu interrogateur, je n’étais pas au courant de tout ce que j’entendais. J’aurais bien été tenté de demandé plus d’infos à Hikari mais ce n’était pas la raison principale pour laquelle j’étais là.

Un nouveau silence prit place dans la pièce, je réfléchissais tout autant qu’elle mais rien ne me venait en tête ; je ne pense pas que transférer une âme dans un corps était possible normalement, nous n’avions pas les moyens de le faire tout simplement. Je n’étais pas forcément d’humeur à laisser mon esprit dérailler vers des idées moins logiques et peut-être un peu trop dangereuses alors je finis par soupirer légèrement pour indiquer que non, je ne trouvais pas d’idées pour l’aider.  A l’entente de cet énième soupir, Agana finit par me rejoindre et me regarder d’un air interrogateur, à vrai dire la conversation la dépassait un peu ; elle ne comprenait pas vraiment ou on voulait en venir avec tout ces transferts, ces rockets, ces âmes etc… A vrai dire, rares étaient ceux qui étaient au courant dans mon équipe, en fait, il n’y avait que Zed, Ignis et la Germignon vu que ce sont les seuls qui ont pu écouter une conversation entre moi et la Gardevoir.

Allan... inutile de continuer à chercher plus longtemps, je crois que j'ai trouvé la solution à mon problème. Je ne sais pas comment d'expliquer, mais je dois établir un contact avec une personne et ce, seule. Enfin, je ne pense pas que tu puisses m'aider, pour le moment… Sur ce, si tu veux partir, je ne te retiens pas plus longtemps. T'as sûrement autre chose à faire, non?

Hikari venait d’avoir une soudaine illumination mais ne voulait pas vraiment m’en dire plus, elle aurait besoin de mon aide plus tard apparemment ; j’avais haussé un sourcil en entendant ce qu’elle me disait, j’étais un peu surpris oui, mais si c’est ce qu’elle voulait vraiment je n’allais pas me montrer chiant. Le mieux que je pouvais faire était de me rendre utile au bon endroit et au bon moment, donc j’attendrais un signe de sa part :

Pas vraiment, non, mais toi tu dois te reposer donc je ne t’ennuierais pas plus longtemps. N’hésite pas à me trouver quand tu iras mieux et que tu auras besoin de moi.

C’est toujours d’une voix neutre que j’annonçais à Hikari mon départ, je ne sais pas si j’aurais le temps de revenir la voir à l’hôpital mais dans le pire des cas, on finira par se recroiser un jour ou l’autre sur l’île ; je quittais la chambre en lui lançant un « à bientôt » à peine plus chaleureux que mes précédents mots et disparaissait dans le couloir avec Agana à ma suite, je quittais assez rapidement l’hôpital avant de me fondre dans la masse de personne qui se trouvaient dans la rue ; je rentrais chez moi.


---------------------------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fallen angel [Hikari]  

Fallen angel [Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fallen Angel || Pégase
» Nodox >> Hikari
» Fallen Galaxy
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: LA VILLE : Edenia :: Quartier Sud :: L'Hôpital-