Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]

InvitéInvité
MessageSujet: Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]  Jeu 4 Fév - 11:45

Un bruit de tringle ce fit entendre et le rideau s'ouvrit, laissant entrer une lumière vive dans la chambre du jeune homme.

- Debout debout là-dedans!

Les deux chats était gentiment allongés sur le bord du lit, presque roulé-boulé ensemble, chacun dormant sur le flanc de l'autre. Attendri, Shizuo ce rapprocha de ses deux compagnons et leurs déposa des caresses sur la tête. Finalement, les deux pokémons semblaient s'entendre. Toutefois, sous l'effet de la lumière et des caresses de leurs dresseurs, Jessy et Syan ce réveillèrent doucement, le premier râlant, le second baillant aux corneilles avant de ne reposer sa tête sur le Chaglam.

- Vous êtes des fainéants tous les deux aujourd'hui. Dit-il en laissant échapper un petit rire face à l'ironie de ses paroles.

L'infirmier ce dirigea alors vers son armoire tout en envoyant valser la serviette qui lui servait actuellement de vêtement, ce retrouvant nu comme un ver avant de n'enfiler une tenue légère, soit un tee-shirt blanc avec un logo noir tribal, un short noir avec ses tongs assortie ainsi que ses incontournable lunettes de soleil. Ensuite, ce fut la routine. Croquettes pour eux, café pour lui, sac remplit d'affaires qui lui seraient nécessaire pour la journée. Toutefois, aujourd'hui, il vérifia ses compagnons, voir s'ils n'avaient pas de blessures ou autre suite à la capture récente du Chaglam mais, les deux semblaient avoir bien récupéré.

Le trio ce dirigea alors vers l'académie, mais tout en restant à l'extérieur de son enceinte, aujourd'hui, le jeune homme visait le terrain vague qu'il avait aperçu en arrivant à l'académie quelques semaines plus tôt. Il voulait apprendre l'attaque tranche à Jessy et Syan pouvait aider dans l'entreprise, connaissant déjà l'attaque.

Alors qu'ils marchaient, Shi sortit une cigarette et, la clope au bec, l'alluma grâce à un briquet, laissant échapper une fumée grise de la bouche et du nez de l'infirmier. Syan lui, courrait doucement devant, caracolant doucement, ronronnant de plaisir sous le soleil de l'été, grignotant des fleurs quand celle-ci avait le malheur d'être sur son passage. Le tout sous l'œil attendri de son dresseur. De son coter, Jessy marchait calmement aux côté de Shizuo, regardant à tour de rôle son ami Persian et l'humain qui l'accompagnait, doucement le Chaglam s'adaptait à sa nouvelle vie, ne semblant pas trop lui déplaire.

Ils arrivèrent alors rapidement au fameux terrain vague. C'était un terrain comme on avait l'habitude de les voir, assez herbeux bien que des espaces terreux, parfois boueux parsemait en tâche le grand espace. Il y avait également des espèces de grandes planches en bois et de rocher pouvant servir de cachette lors d'un combat.

Shizuo siffla pour rappeler Syan qui releva le nez de la pauvre fleur qu'il avait décidé de gober et ce rapprocha de son dresseur et son nouvel ami. Le dresseur leur déposa une caresse avant de leur expliquer.

- Jessy, j'aimerais t'apprendre l'attaque tranche, comme Syan la connais déjà, tu pourras prendre exemple. Il caressa doucement la tête du Chaglam et reposa son regard sur le persian. Toi, j'attends que tu sois sérieux... Promis?

- Miaww!! Firent-ils en cœur, faisant rire le jeune dresseur.

L'infirmier remarqua alors un vieux tronc d'arbre qui traînait sur le terrain et décida de s'en servir. Les deux chats ce placèrent devant le-dit tronc et, ordonnant l'attaque à Syan, ce dernier banda les muscles de son corps, ses griffes devinrent brillante et, lorsqu'il s'élança, une énorme fissure apparut sur la souche, Syan retombant gracieusement sur ses pattes.

- Tu vois Jessy? Essaye à ton tour.

L'entraînement dura une bonne heure et, alors que Shizuo commençait à perdre patiente quand, subitement, le Chaglam réussit l'attaque. Certes, l'entaille n'était pas aussi grande que celle du Persian et la tranche pas tout à fait maîtriser mais il y était parvenu. Shizuo ne pût s'empêcher de faire un bon de joie et de prendre dans ses bras ses deux compagnons, le Persian ronronnant de joie, le Chaglam poussant un petit miaulement étonné.

- Félicitation Jessy! Je suis content de toi. Il lui refit une caresse, suivant l'arrête de sa colonne vertébrale. On fera un combat pour tester ton attaque tout à l'heure. Pour l'instant, on fait une pause!

Le jeune homme sorti alors une grande serviette de son sac et s'allongea dessus avant de jeter un œil à sa montre : 12h38, déjà? Il n'avait pas vu le temps passer mais, après tout, il aurait dû s'en douter au vus de la position de l'astre solaire. Bref, à présent Shi devait nourrir la petite troupe. L'infirmier sorti alors trois gamelles, en remplit une d'eau et les deux autres d'une dose de croquette et d'un poffin pour chacun. Sucré pour le persian, amer pour le Chaglam. Shizuo lui, ce contenta d'un sandwich jambon beurre.

Une fois le frugal repas avalé, le jeune homme enfila ses lunettes de soleil et ce grilla une clope, regardant les deux pokémons. Jessy, lui, dormait paisiblement en boule sur la serviette, coller contre Shizuo, visiblement, le chat gris avait besoin de récupérer de l'entraînement de ce matin. Syan, lui, faisait le fou, comme d'habitude. Toutefois, ce dernier avait remarqué l'arriver d'un inconnu et, presque sans crainte, il se rapprocha de ce dernier, poussant un petit miaulement comme pour dire bonjour. Malgré tout, le Persian resta à un bon mètre du nouveau venu.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]  Mar 8 Mar - 9:38





Quand l'entrainement peut virer au drame.
With Shizuo.
Aujourd'hui etait un grand jour les amis, c'est ce jour où Sebby a été convoqué au repère de la team plasma pour voir un couple de scientifique. Sur sa lettre, le roi avait dit que ce qui se passerait aujourd'hui serait une continuité de son acquisition de son bel Absol, Artémis. Nous ne savons pas ce qui va nous attendre mais, je sens au fond de moi qu'il va se passer quelque chose de très important. Pour cet évènement, Sebby a décidé de prendre une sacoche qui s'accroche autour de la taille. Dedans, il a mis toutes les pokeball de ses Pokemon avec seulement Artémis et Mikoto de sorti.

C'est d'une démarche décidé que Sebby est arrivé au repère. Dès qu'il est arrivé, un sbire l'a accueilli et l'a dirigé vers une petite salle où il n'y avait aucun meuble, seulement une table avec, en son centre, une mallette. Derrière la table été deux scientifiques. Ils regardèrent Sebastian froidement avant que le plus petit pris la parole:

"Bonjour, je suis le docteur Tamago et ceci est mon assistant, Yagami. Aujourd'hui, notre Grand Roi a décidé de vous faire l'immense honneur de vous offrir ceci. Même si je ne vois pas pourquoi il dépenserait notre magnifique génie pour un rat. "

Le scientifique a dit la dernière partie dans sa barbe, pourtant, Sebastian l'a très bien entendu mais ne s'en préoccupe pas plus que ça et attend patiemment pour le scientifique de continuer. Docteur Tamago nous regarde pendant un long moment et on sent bien que la frustration monte en lui. Finalement, il ferme les yeux et s'exclama d'une voix énervé:

"Attendez-vous une invitation pour ouvrir cette mallette ou arriverez-vous à l'ouvrir tout seul?"

Sebby ferme les yeux comme pour se contenir et moi je suis à deux doigts de prendre le contrôle et de séparer la tête du corps de cet impétueux. Sebastian s'avance et laisse ses doigts glisser et caresser la mallette avant qu'il ne prenne les clips la verrouillant avant qu'il ne l'ouvre pour révéler... Deux colliers. Euh, je ne veux pas remettre en question la team Plasma et tout hein mais... Deux colliers, sérieusement? Qu'est ce qu'il y avait de spécial avec deux malheureux colliers pour que des scientifiques s'en intéresse? Nous observons un peu plus attentivement les colliers pour voir si nous n'avons pas louper quelque chose par rapport à eux. Ils sont plutôt simple, la chaine semble être en argent et le pendentif est une pierre multicolore. Les colliers sont semblables seulement pour la pierre. Elle est comme une bille œil de chat plate et c'est la couleur de ses parties qui diffèrent pour chacune des deux pierres. Ne comprenant toujours pas ce qu'il etait sensé faire avec cela, Sebastian leva des yeux confus vers les scientifiques. Yagami n'avait pas ouvert la bouche depuis le début de l'échange et cela ne semble pas que ça allait changer de si tôt. Docteur Tamago, quand à lui, semblait toujours aussi frustré. Il souffla bruyamment devant notre ignorance et pris la parole:

"Le premier collier, celui de droite et un Mega-anneau mis sous forme de collier celui-ci permet d'activer la pierre présente sur l'autre collier qui est appelé Mega-gemme, celle-ci est l'absolite..."

S'en suit une longue explication, nous sommes sortis du repère de la team Plasma avec nos colliers autour de notre coup et celui d'Artemis. Sebby a décidé de se rendre  au terrain vague pour voir si ils avaient un lien assez puissant pour qu'elle puisse devenir un Mega-Absol. Il regarde rapidement sa montre pour voir qu'il est midi passé. Donc, avant d'aller s'entrainer, il sort tous ses Pokemon et sort de la nourriture et de l'eau de son sac. Une fois cela finis, il rappelle tous le monde sauf l'Absol et le Leopardus et part pour le terrain vague.

Quand ils arrivent, ils ne voient personne. C'est pourquoi il sursaute violemment quand il entend un petit miaulement derrière lui alors que Mikoto etait en face de lui. Il se retourne pour voir un Persian a un bon mettre de lui.

"Coucou toi, que fais-tu ici?"

Je sais pas pour Sebastian, je suis pas dans sa tête après tout… A si mais je n'entend pas ses pensés si c'est la question. Bref tout ça pour dire que je ne sais pas pour Sebby mais j'aime plutôt les Persian que je trouve à la fois simple et pourtant assez noble.

HRP:
 

© A-Lice


Dernière édition par Sebastian Kakuzō le Ven 25 Mar - 10:32, édité 2 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]  Lun 14 Mar - 11:49

Syan regardait le nouveau venu, assis sur son derrière, dévisageant le chien blanc et le léopard violet tacheté qui se trouvait à ses côtés. Risquait-il quelque chose?

- Coucou toi, que fais-tu ici?

Le Persian ce redressa subitement sur ses pattes et, après avoir hésité un instant, il e rapprocha du trio inconnu en trottinant doucement. Néanmoins, ne connaissant pas la réaction possible de ses congénères pokémons, le chat beige leur jeta à chacun un regard calme mais interrogateur. Après tout, Syan souhaitait simplement une caresse. Il se lança tout de même en poussant un petit miaulement pour faire comprendre ses intentions aux deux grands pokémons, se frotta contre la jambe de l'inconnu puis s'éloigna un peu, faisant en sorte d'essayer d'attirer tout ce beau monde vers Shizuo et Jessy. Une vrai marieuse ce Persian non?

~~

Shizuo n'avait arrêter de regarder le chat beige qu'une seule pauvre fraction de seconde qu'il avait disparu. Inquiet, très inquiet, le dresseur ce releva presque d'un bond et réveilla doucement le Chaglam endormit à ses côté, le caressant et le secouant délicatement.

- Réveil toi Jessy! Syan a disparu! Aide-moi s'il te plaît! Dit-il doucement au second pokémon.

Le chat ce redressa, s'étira puis poussa un miaulement en direction de son dresseur comme pour lui signaler qu'il était prêt. Abandonnant le tout sur place, l'infirmier ce mit à fouiller le terrain vague. Le Persian était suffisamment intelligent pour ne pas être parti trop loin non plus car, après tout, Shizuo et lui était bien trop "dépendant" l'un de l'autre pour véritablement se séparer. Bref, le dresseur fouillait le grand terrain plat tout en appelant le pokémon, espérant le voir revenir, sentant la peur l'envahir peu à peu. Et s'il s'était fait enlever? Perdu? Blesser? Shi resserra les poings en ce laissant peu à peu envahir par la paranoïa, criant le nom de Syan de plus belle et fouillant encore plus énergiquement. Si le Persian lui faisait une mauvaise blague -comme parfois-, l'employé lui ferait surement une bonne engueulade, un sale quart d'heure en vue...

~~

De son côté, le Chaglam était partit dans la direction opposée à son dresseur, lui faisant un dernier hochement de tête avant de s'en aller comme pour le rassurer. Le petit chat gris ce mit à son tour à fouiller les environs d'un long regard à l'horizon, poussant des miaulements pour appeler son ami félin. Il s'était rapprocher de buisson et de fleur, les fouillant avec ses pattes dans l'espoir d'y retrouver le Persian mais, le Chaglam fut attirer par un miaulement non inconnu : Syan. Le petit chat, malgré sa petite hauteur n'hésita pas un instant à se diriger vers la source du bruit où il aperçut rapidement le Persian devant un trio inconnu. Prenant son courage à deux pattes, le petit chat gris sauta devant Syan qui sursauta, surprit de l'apparition soudaine de son compagnon. Toutes griffes dehors, Jessy essayait de ce "grossir" au maximum pour essayer d'intimider les potentiels adversaires qui se dressait face à lui.

- Appel notre dresseurs grâce à ton tonnerre espèce d'imbécile! Siffla le Chaglam.

Syan baissa les oreilles, vu la réaction de Jessy -qui ne s'entendait pas toujours avec lui-, Shizuo devait être dans un état épouvantable. Le persian s'exécuta donc et lança une petite attaque tonnerre, loin de tout le monde pour montrer l'endroit où il se trouvait à son dresseur. Une fois cela fait, il se plaça devant Jessy.

- Ils ne m'ont rien fait, ne les agresses pas!

Le persian ce tourna alors vers le jeune Shizuo qui courrait vers eux comme un dératé. Il s'arrêta vers ses pokémons, ce qui eu pour effet de calmer Jessy qui se détourna de Syan avant de retourner vers l'infirmier, s'asseyant à ses côté.Shizuo, lui, jeta un regard à la fois rassurer, énerver et heureux au Persian mais, il ne pût l'engueuler, Jessy ayant surement déjà montré sa bonne humeur... D'un coup, l'employé remarqua la présence du jeune homme et des pokémons qui l'accompagnait. Gêner, il se redressa et se passa une main dans les cheveux.

- Euh... Désolé du spectacle... J'espère que mon Persian n'a pas été trop embêtant...

Il jeta un dernier regard énerver au persian qui restait planter là comme un imbécile, ne sachant visiblement pas trop quoi faire, pourtant, Shizuo n'était pas un monstre et Syan était le premier à le savoir. Jessy, lui, montrait ouvertement son agacement de son emplacement.

Hors rp:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]  Ven 1 Avr - 11:16

v



Quand l’entraînement peut virer au drame.
With Shizuo.
Après la petite et très constructive question posée par le grand et magnifique Sebastian (après tout, il a la même tête que moi, comment ne pourrait-il pas être splendide), le Persian se lève et s'approche de nous. Il s'arrête un peu avant de se frotter contre la jambe de Sebby. Quelques secondes passe puis, un Chaglam apparaît d'un seul coup entre Seb et l'autre Pokemon. Il semble connaître le Persian-calin qui fait une attaque tonnerre. Derrière, un jeune homme blond arrive en courant. En soit, il est plutôt pas mal mais rien ne pourra faire oublier à Seb les magnifiques pêches de la forêt ravagée. Elles avaient l'air succulente. Et je suis totalement d'accord avec lui. Miam...

Le dresseur s'excuse pour la conduite de son Persian. Je ne comprend pas vraiment parce que jusque là, le Pokemon n'avait été rien mais adorable. Ca fait plaisir de voir que certains Pokemon ne nous fuient pas. Bon, d'accord, c'est un peu, légèrement exagéré Seulement les plus fous s'approchent de nous... Aller, Sebby, ça fait un petit moment que tu le regardes, il serait peut être temps que tu dises quelque chose tu ne crois pas ? Il semble que mes suggestions internes tombent dans l'oreille d'un sourd car il continue de regarder le jeune homme, la tête vide. Quelques secondes passent puis, enfin, miracle, Sebastian inspire pour parler et :

« Il ne m'a absolument dérangé, je le trouve d’ailleurs assez... mignon. »

Un petit temps de malaise s'installe pour Sebastian, temps pendant lequel il réfléchit à a prochaine chose à dire quand, enfin, il a une idée.

« Je viens juste de recevoir un méga-anneau et une absolite, je me demandai si ça te disait de t’entraîner avec moi afin de nous aider à méga-évoluer.

C'était une bonne idée, cela nous permettrait de faire de nouvelles connaisses et d'aider Artémis à progresser et à atteindre le rang de Méga-Absol.


© A-Lice
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]  Mar 5 Avr - 14:59

Une fois son souffle un peu retrouver, Shizuo calma un peu le Chaglam en le careesant doucement sur le crâe mais ce dernier gronda un peu pour montrer son agacement face à la situation et tourna le dos, gardant tout de même un œil sur les nouveaux venus.
Syan lui, vint se frotter contre Shizuo et lui fit son fidèle frottage de dos au sol mélée à un ronronnage sonore dans le but de le faire fondre et, comme d'habitude, sa marcha! Le dresseur le caressa alors derrière les oreilles comme le Persian aimait mais, cette fois, il faillit prendre une patte de chat sur le museau.

- Jessy arrête! Ordonna sèchement Shizuo au Chaglam.

Son sale caractère était parfois dur à contenir et le chat gris alla rebouder dans son coin, observer de loin par le Persian.

« Il ne m'a absolument pas dérangé, je le trouve d’ailleurs assez... mignon. »

L'infirmie ce redressa. Il était tellement absorbé par ses deux clowns qu'il en avait presque oublier le jeune homme... La honte et surtout, qu'elle impolitesse. Toutefois, la remarque du garçon le fit sourire, aucun besoin de précisé que le jeune homme était totalement d'accord!

- Merci beaucoup. Mais, connaissant le spécimen, je préfère toujours m'assurer qu'il n'embête personne... Rétorqua Shizuo, légèrement gêné.

Suite à ça, il y eût un petit blanc que même Shizuo ne parvint pas à briser lorsque, subitement, le garçon lui proposa un combat, pour tester son Absolite! Alors ainsi, son pokémon était capable de méga-évoluer! Les seins en était bien incapable, de plus, il ne possédait pas l'attirail nécessaire et n'en trouvait pas forcément d'utilité, n'étant pas un dresseur. Shizuo appréciait juste la compagnie de ses compagnons félins.

L'employé hésita un instant... Un combat pouvait être distrayant si on ne cherchait pas à mettre KO l'autre, d'autant plus qu'il voulait surtout tester ses nouveaux jouets mais Shizuo n'était pas extrêmement douée pour ça... Son attention se reporta sur les deux chats. Syan essayait désespérément de ce faire pardonner par le Chaglam mais, celui-ci lui rétorqua d'un coup de patte, faisant esquiver le chat beige et revenir pantelant vers son dresseur, les oreilles et la queue basse, recevant une caresse lorsqu'il s'assis tranquillement à coté de Shi. Bon... Un combat n'était peut-être pas une mauvaise idée pour défouler le Chaglam et chasser sa mauvaise humeur...

- D'accord, j'accepte, par contre je ne suis pas très doué pour le combat... Donc accepte-tu un, un contre un sans KO? Demanda-t-il.

S'il acceptait, Shizuo irait se placer à quelques mètre de la, Syan toujours sur ses talons alors qu'il expliquerait à Jessy de quoi il s'agissait.

hrp:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]  

Quand l'entraînement peut virer au drame. [PV Sébastian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-