Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]

InvitéInvité
MessageSujet: S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]  Jeu 3 Mar - 17:52

Il écarte lentement la branche qui gêne son champ de vision. Doucement, sans faire le moindre bruit. Accroupi, aux aguets, ses yeux magenta scrutent avec attention chaque recoin. Il reste ainsi immobile pendant une poignée de minutes avant de se remettre en mouvement.

Il est comme une ombre dans la forêt. Il progresse avec une précaution qui force le respect. Que fait-il en ces lieux ? Il explore, tout simplement. Nicétas ne se sent pas totalement à l'aise dans l'Académie, quoique cette dernière soit proche de zones naturelles. Et il transpire à grosses gouttes rien qu'à penser à la ville. Non, le jeune homme est habitué aux zones de verdure, aux promenades dans les bois. C'est en espérant retrouver des repères familiers, pouvoir se détendre le temps d'une excursion, qu'il s'est rendu ici.

Il doit toutefois l'admettre, cela n'est pas exactement comme la Forêt Vestigion, verdoyante au possible. C'est probablement dû à la période de l'année, mais le paysage est comme vêtu d'un manteau brun. L'air est humide, les feuilles craquent sous ses pas, rendant ardu tout déplacement silencieux. Tout cela est très différent de ce à quoi il est habitué mais... Il ne trouve pas cela désagréable. Toutefois, force est d'admettre que ses habits verts passent bien moins inaperçus aux yeux de la faune au milieu des feuilles marron d'ici que parmi la verdoyante flore de sa chère Forêt Vestigion.

Nicétas est tiré de ses rêveries par un bruissement dans des buissons non loin. De suite, il est bien plus précautionneux. Il devient quasiment indétectable. Un Chenipotte. Il l'observe avancer lentement, tout en se rapprochant du Pokémon sauvage par la même occasion. Le capturer ? Ne soyons pas ridicules. Non, cela n'intéresse pas vraiment le garçon à la mèche rose. Il n'est plus bien loin maintenant, le Chenipotte l'a désormais remarqué et le considère avec méfiance. Nicétas tends sa main droite, doucement, tout doucement... Il attend une réaction de la part de la créature. Cette dernière semble être en confiance. Parfait. Stoïque, il caresse du bout des doigts le visage du Chenipotte. Il semble apprécier et, après quelques secondes, l'apprenti Ranger caresse franchement la bestiole.

C'est cet instant que Nicétas recherche. Ce moment de communion entre les espèces. Au fond de lui, il souhaite que ce genre d'instants puisse être éternel. En attendant, il reste seul avec le Pokémon sauvage. Enfin, il ne restera pas seul bien longtemps...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]  Ven 4 Mar - 20:31

Rien n'a changé. En excursion, Kami était toujours aussi intenable. Son agitation faisait fuir tous les Pokemon sauvages aux alentours, à au moins trois mètres à la ronde. Et pour éviter qu'il ne se perde, Azaleï devait le rappeler à l'ordre régulièrement et bien évidemment, d'une voix forte. Elle n'allait pas s'en sortir, avec ce loup. Impossible qu'il soit calme plus d'une minute.

Ses talons faisaient du bruit, en écrasant les feuilles mortes. Elle devait assumer ses choix vestimentaires jusqu'au bout et en subir les conséquences. Néanmoins, la pensée d'un nouvel achat lui traversa l'esprit. Une paire de chaussures plus confortables et pratiques. Elle secoua la tête et scruta les environs. Elle ne voyait rien de particulièrement intéressant aux alentours, si ce n'était son Medhyèna s'amusant à se rouler dans un tas de feuilles mortes. Elle le siffla pour qu'il revienne à ses pieds et pour une fois, il daigna le faire.

D'une main agile, elle écarta un amas de branche qui lui masquait la vue et ordonna en chuchotant à Kami d'être le plus discret possible. Un pas en avant, les feuilles craquèrent et elle descendit, le louveteau sur les talons, une petite pente. Elle commençait à s'habituer de plus en plus à déambuler un peu partout dans un tel accoutrement. Ses débuts avaient été catastrophiques, il lui fallait reconnaître ce point. Mais maintenant, elle s'améliorait.
Alors qu'elle était dans ses pensées, Kami se mit à courir en direction d'un buisson. Quelques Pokemon aériens s'envolèrent, effrayés par ce soudain vacarme. Agacée mais néanmoins alarmée, Azaleï emboîta le pas à son Medhyèna. Peut-être avait-il trouvé un Pokemon blessé ? Ou alors, il était pris d'un de ses accès d'excitation qui le poussait à courir comme un déjanté un peu partout.

Lorsqu'elle arriva au niveau de son jeune ami, elle toisa avec surprise une personne de dos, accroupie par terre. Elle n'eut pas le temps de dire un mot que le louveteau se jetait déjà sur l'étranger. Avec un soupir d'agacement, elle le rejoignit et l'attrapa un peu sèchement pour l'écarter.

"Mais ça va pas, toi ! Excusez moi, je suis vraiment désolée, il est intenable. Vous n'avez rien de cassé ? Il est menu mais puissant quand il en a envie."

Elle tendit la main vers le jeune homme devant elle, le visage neutre. Kami la mettait dans des situations plus gênantes les unes que les autres et ne manquait pas une occasion de déranger les autres. Un véritable enfant.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]  Sam 5 Mar - 16:11

Le Chenipotte semble aux aguets. Qu'est-ce qui peut bien le mettre dans cet état ? Nicétas pouvait se targuer d'être proche de la nature, mais pas d'être muni du même instinct animal que les Pokémon. Apeurée, la créature finit par s'enfuir. Le jeune homme laisse s'échapper un petit "Flûte." de dépit. C'est alors qu'il entends le bruit des feuilles qu'on écrase. Il met une seconde à déterminer la direction du bruit et à se retourner. Un seconde de trop, déjà une boule de poil lui saute au visage. L'effet de surprise mêlé à l'étonnante force de l'agresseur suffisent à mettre l'apprenti ranger au sol dans un bruit qui finit d'effrayer les Pokémon alentours.

Il peut alors contempler en détails la masse poilue qui pèse sur son ventre. C'est un Medhyèna. Nicétas avait déjà pu en voir dans des livres. Mais celui-ci n'a rien à voir avec les Medhyèna des livres. C'est la créature la plus adorable qu'il avait eu l'occasion de contempler, après Chéliceros bien entendu. Il s'apprête à couvrir de caresse le Tout Poilu mais n'en a pas l'occasion, ce dernier est soulevé par une jeune femme que le garçon en vert n'avait même pas remarqué, trop concentré sur le petit canidé.

La demoiselle blonde s'excuse platement et s'inquiète de l'état de Nicétas. Ce dernier n'écoute qu'à moitié. Il sait qu'elle est blonde car ses cheveux sont longs, mais en vérité son regard rose ne s'est pas détaché du Tout Poilu. Adorable bestiole.

Une main lui est présentée. Il est peut-être temps de penser à autre chose qu'aux mignons machins à quatre pattes Nicétas, n'oublie pas tes bonnes manières. Sa grande main se saisit de celle, plus petite, de la fille. Il se redresse, quelques irréductibles feuilles mortes se sont attachées à sa chevelure. Il détaille celle qu'il imagine être la propriétaire du Tout Poilu. Mazette, la donzelle est jolie. Toute de sombre vêtue, des cheveux d'ors encadrant un visage certes neutre mais décoré par deux beaux yeux bleus... C'était injuste de la part d'Arceus de doter ainsi certains d'une pareille beauté et de leur fournir des compagnons aussi adorables que le petit Medhyèna. Le petit Medhyèna...

"Je n'ai rien, merci."

Le strict minimum servi avec une neutralité dans la voix et sur le visage, comme on pouvait s'y attendre de la part du natif de Sinnoh. Il reporte toute son attention sur le Tout Poilu qu'il caresse affectueusement. Un semblant de sourire apparaît sur ses lèvres.

"Belle bête que vous avez là."

C'était l'un des plus beau compliments que Nicétas pouvait accorder à la jeune fille à ce moment précis. Il fixait presque amoureusement le petit Medhyèna, et seulement lui. Il souhaiterai être seul avec le Pokémon gris.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]  Dim 6 Mar - 17:34

L'homme ne semblait pas blessé et bien heureusement. Elle s'en serait voulu de ne pas avoir pu contrôler son propre Pokemon. Il attrapa sa main, se redressant et lui confirma qu'il n'avait rien de cassé. Elle se contenta de répondre par un hochement de tête.
Il était aussi neutre qu'elle, ne serait-ce pas plus. Sa voix n'avait aucune intonation, ses yeux ne faisaient rien transparaître. « Est-ce à ça que je ressemble ? » Se demanda intérieurement la jeune femme, un peu surprise.

Son visage se détendit alors qu'il se remettit à caresser Kami. Ce dernier, très content d'avoir de l'attention, se remit à sautiller un peu partout mais sans s'éloigner de la main flatteuse du jeune homme. Il aboya à plusieurs reprises, après s'être mis à courir en cercles autour des deux personnes.

"Belle bête que vous avez là."

Azaleï ne sut ce qu'elle devait répondre après une telle phrase. Il était rare qu'on fasse des compliments sur son Medhyèna, qu'on trouvait d'ordinaire attendrissant la première minute. Par la suite, il était bien plus commun qu'on lui demande comment elle pouvait supporter une telle bestiole qui ne semblait jamais se fatiguer.
Un petit sourire éclaira donc le visage de la jeune femme avant qu'elle ne hoche la tête. Peut-être était-il très enfantin mais elle l'aimait énormément, depuis qu'il était entré dans sa vie. Il lui apportait cet entrain et cette joie innocente, des émotions dont elle ne faisait que trop rarement usage. Il était très rare pour la jeune femme de se laisser aller.

Merci. D'habitude, on me dit plus qu'il est insupportable.


Étrangement, elle se sentait très calme. Kami était revenu à ses pieds et ne bougeait plus, chose extraordinaire. Comme si la présence de l'homme le calmait, l'apaisait. Elle ne se souvenait pas de l'avoir vu aussi calme, même pendant un cours, il trouvait un moyen de rester en action. C'était impressionnant.
Son interlocuteur était passionné par son louveteau. Il le dévorait des yeux, si intensément qu'on aurait pu se demander si ce n'était pas de l'amour que l'on pouvait apercevoir.

Vous vous promenez seul ? Ce n'est peut-être pas très prudent, dans cette région.


Là voilà qui se mettait à poser des questions. Dans une autre situation ou atmosphère, elle aurait récupéré son Pokemon et serait retourné en exploration. Cependant, elle ne se sentait pas de partir si vite. La compagnie du jeune homme semblait être agréable. Autant rester un petit peu plus longtemps.

Qu'est-ce que vous faites ici ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]  Sam 9 Avr - 23:24

Voilà que l'adorable Pokémon se calme. Quoiqu'il est appréciable de voir un être plein de vie comme celui-ci, il est indéniable qu'il est plus aisé de le caresser lorsqu'il est à peu près immobile. Nicétas passe ses longs doigts à travers la fourrure du Medhyèna. Un frisson imperceptible parcourt tout son être. Instant divin que celui-ci.

Une question qu'il n'entend qu'à moitié le tire presque de sa rêverie contemplatrice. S'il est seul ? Non. Le regard toujours braqué sur le mignon canidé, la paume gauche effleurant toujours le pelage gris, il tapote de son index tendu la Pokéball à son flanc. "Mon partenaire est avec moi", c'est ce qu'il veut faire comprendre à la blonde sans émettre d'autre son qu'un vague "Hun hun". Après tout, pourquoi perdre son temps en explications et autres palabres superflues quand on peut faire des papouilles au Tout Poilu ?

Il continue de prodiguer moult marques d'affection au Pokémon mais est cette fois totalement extirpé de ses pensées par la question de la demoiselle. Il semblerait qu'elle veuille discuter. Cela faisait longtemps que quelqu'un n'avait pas entamé une conversation avec lui. Les habitants de Vestigion le connaissant bien, avaient décidés d'un accord tacite, mais néanmoins commun, de lui foutre la paix et de ne pas lui adresser la parole. Finalement, après tout ce temps, c'est une jolie fille croisée au hasard qui entreprend de tailler une bavette avec lui. Et bien soit ! Il converserait.

"Je suis arrivé ici il y a peu de temps de cela. Je ne suis pas un grand fan des espaces urbains. Une promenade champêtre me semblait être nécessaire."

Le jeune homme écourte, à contre-cœur, sa séance de câlins avec le petit animal et se redresse lentement pour faire face de toute sa hauteur à la jeune femme qu'il regarde droit dans les yeux, tout en restant stoïque, fidèle à lui-même.

"Nicétas."

Une pause. Une réflexion. Peut-être qu'une précision est nécessaire.

"C'est mon prénom."

On ne sait jamais. Son patronyme n'est pas des plus commun. On pourrait croire à une salutation traditionnelle de Sinnoh, le genre de truc que les autochtones se disent quand ils croisent un ami dans la rue. "Nicétas, Frédéric." "Oh, Nicétas aussi mon gars, ça faisait longtemps !". Et comme d'habitude, en partant d'une simple idée stupide, revoilà le jeune homme tout de vert vêtu reparti dans ses pensées. Peut-être devrait-il se concentrer pour écouter le prénom de la blonde. C'est comme ça que c'est censé se passer, pas vrai ? On écoute le prénom de son interlocuteur et on répond avec le sien. Par Arceus, c'en est presque risible.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]  Dim 24 Avr - 11:37

Il ne semblait pas prêt de s'arrêter, ce qui n'était pas pour déplaire à Kami. A la question qu'Azaleï lui avait posé, à savoir s'il se promenait seul, le jeune homme se contenta de tapoter une PokéBall qu'elle n'avait au premier coup d'oeil pas remarqué. Il était prudent, au moins. Ça ne lui était jamais encore arrivé mais elle se doutait bien que certains idiots seraient capables de se rendre dans des lieux dangereux seuls, sans protection aucune. Et si jamais elle croisait un de ces énergumènes, elle serait contrainte de les aider – en bonne Ranger qui se doit.

"Je suis arrivé ici il y a peu de temps de cela. Je ne suis pas un grand fan des espaces urbains. Une promenade champêtre me semblait être nécessaire."

Rien d'étonnant aux yeux de la blonde. Elle aussi n'était pas une adepte des villes, même si elle ne rechignait pas une sortie là-bas. Mais elle ne pouvait pas nier le fait qu'elle se sentait bien mieux au milieu de la nature qu'entourée d'êtres humains à l'odeur parfois peu commodes et tirant une tête de six pieds de longs.
A vrai dire, après un jugement hâtif, elle trouvait que son interlocuteur faisait étrangement ressentir cela sur lui. C'était totalement idiot et sans doute malpoli mais elle ne pouvait pas se le figurer dans des lieux publics somme tout très banals tels que le métro ou encore une rue commerçante. Non, à ses yeux, la seule place qui lui convenait était cet endroit. Les lieux où seule la nature règne et où l'Homme n'a sa place qu'à condition de la respecter.

"Nicétas."

Ce mot la sortit de ses pensées – ou de ses visualisations, à voir. Elle ne percuta pas réellement ce qu'il venait de dire, avant qu'il ne précise au bout de quelques secondes qu'il s'agissait là de son prénom. Peu commun mais elle n'allait pas en rire, après tout elle s'appelait bien Azaleï.

Elle s'apprêtait à répondre mais remarquant l'air absent du jeune homme, elle préféra ne rien dire, attendant patiemment d'avoir un brin d'attention.

Je suis Azaleï. Enchantée, Nicétas.

C'était un début, peut-être un peu trop banal. Elle avait la désagréable impression d'être une enfant de primaire se présentant devant quelqu'un et qu'elle allait tout simplement par la suite lui dire "Dis Nicétas, tu veux être mon ami?". Ridicule.
Elle n'était pas très loquace de nature mais visiblement, son interlocuteur était dans le même cas - ne serait-ce pas plus.

Tu es venu pour étudier à Gakuen ?

Kami, qui jusque là était sagement resté assis, fut repris d'un élan d'entrain et se redressa d'un bond, la queue frétillante. Il allait ici et là, reniflant des bosquets et sautant dedans pour effrayer quelques curieux qui passaient.
Souhaitant garder le louveteau dans son champ de vision, Azaleï fut contrainte à plusieurs reprises de se décaler, de se retourner pour être sûr qu'il était toujours là. Si elle le perdait du regard pendant une seconde, elle allait se retrouver contrainte de faire une chasse dans toute la forêt. Et ce ne serait pas plaisant du tout, que ce soit pour elle ou pour lui. Pire qu'un enfant, parfois.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]  

S'écarter des sentiers [Azaleï Desparia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» A true humanitarian,Jimmy Carter.
» entraînement Carter
» James Carter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-