Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]

avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Mer 16 Mar - 16:42

C’était un soir où il faisait doux et comme à mon habitude, j’ai encore regardé des vidéos de combats Pokémon. Je me suis donc encore endormi tard dans la nuit et puis de toute façon, je n’avais rien à faire le lendemain donc qui dit rien à faire le lendemain, dit grâce mat’ ! Le plus gros combat que j’avais vu était un combat qui opposait deux champions. Red contre Cynthia. Le M-Dracaufeu X de Red s’opposait parfaitement au M-Carchacrok de Cynthia. Quand j’ai vu la flamme du lien qu’il y avait entre les dresseurs et leur Pokémon, ça m’a fait bizarrement penser à moi et Ninjanobi. On fait une sacrée paire lui et moi. Moi je suis plutôt discret et j’ai vraiment du mal à me faire des amis tandis que Ninjanobi lui, il a vraiment facile à se faire des amis et se fait facilement remarquer. Mais bon, je l’adore ce petit Ninjanobi et lui aussi il m’adore. On a beaucoup de points en commun lui et moi et c’est ce qui fait de nous des amis inséparables.

Le lendemain matin, vers neuf heure et demi, je me réveille et me fait un petit café comme d’habitude. Ninjanobi était déjà réveillé et mangeait sa nourriture Pokémon. Quel gourmant celui-là ! Je l’ai regardé et je me suis dit, « Tiens, et si on sortait un peu de l’école lui et moi, comme on adore jouer dehors ! ». Je me suis alors lavé, coiffé, je me suis brossé les dents, ensuite habillé, j’ai pris les Pokéball de mes deux autres Pokémon et me voilà prêt à partir.

En sortant de ma chambre, j’ai comme à mon habitude fais le tour de l’école dans les couloirs. Rien de particulier. En me promenant dans la cours, j’ai vu que deux personnes faisaient un combat Pokémon.

J’ai appris à comprendre plus ou moins mon Pokémon au fur et à mesure du temps qu’on passait ensemble grâce à ses expressions.

Après avoir fait ma ronde et avoir assister au combat, je me suis demander où est-ce que j’allais aller et je me suis dit qu’aller à la prairie serait une bonne idée pour se rafraîchir les idées. Surtout qu’il faisait beau et qu’il y avait un grand soleil.

- Ninjanobi ?
- Croâ ?
- Ça te dit d’aller à la prairie ? Comme il y a un beau soleil !
- Croâporal ! Dit-il avec un air joyeux.

C’est alors qu’accompagné de mon meilleur ami, je me suis hâté vers la prairie et j’ai vu un magnifique paysage.

- Ouaaah ! C’est magnifique.

J’ai cherché un coin tranquille pour me reposer et après quelques minutes de recherche, j’ai vu un lac où l’eau y était très claire et très propre.

- Allons-y Ninjanobi ! Je trouve que cet endroit est parfait !

Je m’installe dans le coin que je m’étais fait, enleva mon masque, pris deux de mes boissons que j’avais préparé avant de partir et me coucha sur le sol. Le sol était si doux et si confortable qu’on aurait dit que j’étais sur un petit nuage. Bien évidemment, tel dresseur, tel Pokémon, et Ninjanobi se coucha aussi.

On était tranquille en train de se reposer quand soudain, j’ai entendu une voix. Ne me souciant de rien je me suis dit qu’une personne se promenait comme moi et profitait du bon temps. D’un coup la voix a pris un autre thon et j’ai entendu les pas de Ninjanobi qui s’éloignaient. Et bête comme il est, il s’est pris le Pokémon de cette personne en pleine face. Je me suis dépêché d’aller vers le Pokémon qui s’était pris Ninjanobi. Il s’agissait en réalité d’un Medhyèna.

- Est-ce que ça va ? Tu n’es pas blessé ?

J’ai pris une Potion qui se trouvait dans mon sac quand soudain, j’ai entendu la personne se rapprocher. Je me suis retourné et j’ai vu une personne dont j’avais l’impression que je l’avais déjà vue, je ne sais pas où mais… Cette façon de s’habiller, cette teinture de cheveux, ces yeux… Oui ! C’était la ranger du cours de stratégie avancée ! Je me souviens !

- Bonjour ! Excuse Ninjanobi, il est un peu maladroit depuis qu'il a évolué... Il ne se rend pas compte que sa vitesse a largement augmentée...


J’ai un peu rougis et j’étais gêné parce que je suis super timide et je n’ai pas l’habitude que ce soit moi qui fasse le premier pas pour parler aux gens.

- Est-ce que… Euh… Je peux faire quelque chose pour Medhyèna ? L’impact était… Puissant quand même.


Merde ! Il a fallu qu’il fasse encore le débile celui-là… En plus, devant elle quoi… Rohlàlà, des fois il me met dans des situation difficile cet amphibien !


Dernière édition par Voxiom Symphony le Mer 13 Avr - 10:14, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Mer 16 Mar - 18:34

Lorsque Azaleï ouvrit ses rideaux ce matin là, elle remarqua que le temps était clément et propice à une petite balade. L'aventure dans les montagnes avec Seru l'ayant satisfaite au niveau des excursions, elle décida qu'après avoir préparé sa petite troupe, ils se rendraient tous au à la prairie non loin de l'Académie.
Elle ouvrit sa fenêtre, faisant entrer l'air frais dans la pièce. Kami, toujours allongé dans son lit, gronda de mécontentement et remua, faisant bouger les couvertures rabattues sur lui. Seru se reposait tranquillement sur le haut de son armoire improvisée et sauta sur l'occasion d'embêter le jeune Medhyèna. Il souleva lentement les couvertures, tandis que la victime innocente se débattait tant bien que mal pour récupérer son bien.

Seru, ça suffit. Lâche ça. On ne traîne pas, on sort aujourd'hui !

Nu... !

Aussitôt, les oreilles de Kami se dressèrent, signe qu'il avait nettement entendu ce qu'elle venait de dire. Il sauta sur le sol sans plus attendre, enthousiasmé par la sortie à venir. Le Nucléos, tout aussi content, envoya son manteau à Azaleï, en pleine figure, ce qui la fit ronchonner. Néanmoins, elle comprit qu'il ne fallait pas qu'elle tarde si elle ne souhaitait pas se retrouver avec un appartement ressemblant à un champ de bataille.
Ainsi, elle tira le rideau de perles sur le côté et prit la première tenue qui lui tomba sous la main. Elle enfila donc un chemisier bleu nuit qu'elle rentra simplement dans un short. Avec des bottines foncées, elle ajouta des chaussettes hautes montant jusqu'au bas de ses cuisses pour éviter de se faire mordre par on-ne-sait-quoi dans les prairies. Kami et Seru s'impatientaient de plus en plus et commençaient à faire un peu trop remue-ménage à son goût. Un peu agacée par ce manque de patience, elle les gronda gentiment tout en faisant son sac.

Voulant faire plus ample connaissance avec son nouveau compagnon, Azaleï décidé de rentrer Kami dans sa Poké Ball le temps de traverser l'Académie. La capture s'était faite un peu contre son gré mais cela n'empêchait pas la jeune femme de vouloir ce Pokemon. Il se trouvait être plutôt attachant, en dépit de son côté cleptomane. Depuis qu'elle l'avait à ses côtés, il s'amusait à la faire tourner en bourrique en cachant divers objets dans des endroits insolites : c'est ainsi que la veille au soir, elle avait retrouvé une casserole dans son armoire et un sachet de pomme dans son oreiller.
En extérieur, la petite cellule semblait plus calme. Elle observait calmement ce qui se déroulait autour d'elle, avec des yeux emplis de curiosité et d'admiration. Lui aussi devait être jeune. Lorsqu'elle s'éloignait un peu trop, elle revenait automatiquement vers Azaleï, comme apeurée par l'idée de la perdre, ce qui était appréciable. Kami faisait confiance à sa maîtresse pour lui courir après.

Une fois arrivée à la prairie, elle libéra enfin le petit Medhyèna qui jappa de joie. Entraîné par l'élan du quadrupède qui s'était mis à courir, Seru s'envola à sa suite en poussant des petits cris gais.

Attendez moi !

Azaleï les héla à plusieurs reprises, les distinguant avec un peu de peine dans les herbes folles. Et tandis qu'elle arrivait à leur hauteur car les deux compères s'étaient enfin arrêtés, elle vit une créature bleue fonçait droit sur Kami. Ce dernier prit l'impact de plein fouet et tomba en sol en glapissant. La jeune femme fut aussitôt à son chevet, l'aidant à se redresser et vérifiant qu'il n'avait rien de cassé.

Bonjour ! Excuse Ninjanobi, il est un peu maladroit depuis qu'il a évolué... Il ne se rend pas compte que sa vitesse a largement augmentée...

Elle lança un regard un peu menaçant à la personne qui venait de parler. Son visage lui était étrangement familier, ainsi que sa voix et elle mit du temps à remettre un nom sur ce faciès. N'ayant sans doute pas discuté énormément avec lui – car autrement elle se serait souvenue de lui -, il devait s'agir d'un élève du cours de stratégie avancée.
Pendant qu'elle avait le dos tourné, Seru en profita pour utiliser Soin sur son ami. Il n'était pas blessé, simplement sonné mais cela le requinqua assez pour narguer son « agresseur ». Le jeune homme s'excusa encore une fois et demanda s'il pouvait faire quelque chose pour Kami.

Non, je pense qu'il va bien. Merci. Mais je pense cependant que tu devrais … Seru, mais qu'est-ce que tu fais encore !

Pendant qu'elle parlait, le Nucléos s'était amusé à soulever la Potion et à la faire voler en l'air. Jusqu'alors, Azaleï n'avait pas remarqué ce détail mais en voyant l'objet léviter au dessus de la tête du Croâporal, son esprit n'avait fait qu'un tour. Cependant, son exclamation surprit la cellule qui relâcha immédiatement sa lévitation. Le médicament tomba sur le crâne du Pokemon.
Tout aussi rapide, Azaleï se retrouva accroupie face à l'amphibien, en oubliant presque son dresseur qui devait être bien surpris.

Je suis vraiment navrée. Soupira-t-elle en se redressant.

Elle lança un regard mécontent à son propre Pokemon, qui vint doucement se poser contre elle et frotter ce qui devait être sa joue contre son épaule. Le visage de la blonde se décontracta légèrement et montra l'espace d'un instant un air attendri qui disparut presque aussitôt.

Il est encore jeune et fraîchement capturé. Et il est très très joueur, je ne pense pas qu'il voulait réellement lui faire mal. J'ai encore deux trois choses à apprendre avec lui...

Elle passa une main dans ses cheveux et observa les alentours.

Disons que nous sommes quittes, désormais. Ça risque de paraître plutôt impoli, mais est-ce que tu peux me rappeler ton nom s'il te plaît ? Il me semble que nous nous sommes déjà rencontrés mais ma mémoire me joue quelques tours...
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Mer 16 Mar - 21:29

Elle m’a regardé avec un air un peu menaçant et j’ai rougis encore plus… Pourquoi mes émotions étaient incapables à contrôler ? En même temps. Je n’ai pas eu une vie facile jusqu’à présent et ça m’a terriblement déstabilisé cette nouvelle vie et l’évolution de Ninjanobi.

- Non, je pense qu'il va bien. Merci. Mais je pense cependant que tu devrais … Seru, mais qu'est-ce que tu fais encore !

Son Nucléos a fait léviter ma potion au-dessus de la tête de Ninjanobi avant de la faire s’écraser sur la tête de celui-ci. Ninjanobi était un peu sonner sur le coup.
La ranger s’est dépêché d’aller à côté de Ninjanobi et elle s’est accroupie en ayant l’air de s’inquiéter pour lui.

- Je suis vraiment navrée. A-t-elle dit en soupirant et en se redressant.

J’ai fait une tête surprise parce que j’étais très étonné de voir qu’une personne que je ne connais même pas s’inquiète pour lui mais aussi parce que personne d’autre à part moi jusqu’à présent ne s’était inquiété pour lui.

Le Nucléos a frotté certainement sa joue contre l’épaule de la ranger et j’ai eu comme l’impression que son visage s’attendrissait. Mais son visage attendri a disparu quasiment instantanément.

- Il est encore jeune et fraîchement capturé. Et il est très très joueur, je ne pense pas qu'il voulait réellement lui faire mal. J'ai encore deux trois choses à apprendre avec lui...

Oui, s’il vient d’être capturer c’est un peu normal… Mais bon. Je ne lui en voulais pas. Pourquoi en vouloir à un Pokémon si c’est son caractère qui est comme ça. Après tout, Ninjanobi était un petit farceur quelques fois lui aussi et surtout il adorait rigoler.

- Disons que nous sommes quittes, désormais. Ça risque de paraître plutôt impoli, mais est-ce que tu peux me rappeler ton nom s'il te plaît ? Il me semble que nous nous sommes déjà rencontrés mais ma mémoire me joue quelques tours...


Ninjanobi s’est précipité vers la ranger et s’est incliné devant elle tout en fermant les yeux pour lui dire merci de s’être souciée de lui et il est retourné à mes côtés. J’ai regardé Ninjanobi et il m’a fait un grand sourire avec des yeux doux.

- Moi aussi j’ai comme l’impression qu’on s’était déjà vu. Je m’appelle Voxiom Symphony et lui, c’est mon meilleur ami, Ninjanobi.

- Croâporal !

Je lui ai dit ensuite qu’on s’était vu pour la première fois au cours de stratégie avancée et que, de base, j’étais venu ici avec Ninjanobi pour me reposer mais que finalement, rien ne s’est passé comme prévu. J’avais un peu plus envie de la connaître, et puis, elle avait l’air plutôt sympa.

- Sans vouloir te déranger, ça te dit de venir avec moi et Ninjanobi pour se promener ? Vu le temps qu’il fait autant en profiter non ? Et puis nos deux Pokémon ont l’air de bien s’entendre.

Je lui ai montré du doigt Ninjanobi et le Nucléos qui rigolaient pendant que nous on parlait. Ils jouaient ensemble près de l’eau. Ninjanobi faisait des formes de Pokémon avec le petit lac à côté des fleurs et Nucléos admirait Ninjanobi. Il a même réussi à faire un petit Léviator de 1m50.

C’est alors que j’ai ai tendu la main à la ranger.

- Alors, ça te dit ou pas ?

J’ai enlevé mon masque et je lui ai fait mon plus beau sourire. Ninjanobi s’est précipité encore tout tremper à cause de l’eau qui l’avait éclaboussé et il a tapé dans ma main avec sa patte toute mouillée dans ma main.

- Ninjanobi t’es sérieux ?

- Croâ croâ croâ !

Ninjanobi était mort de rire par terre et j’ai un peu rigolé aussi.

- Et au fait, comment tu t’appelles toi aussi ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Jeu 17 Mar - 13:25

Heureusement pour elle, le dresseur ne semblait pas fâché par cet incident. Le croâporal vint en face d'elle, comme pour la remercier et elle lui adressa un bref signe de tête. L'amphibien semblait sincèrement attaché à son maître, ce qui faisait plaisir à voir. Ils avaient du vivre de belles aventures ensemble, pour construire un tel lien.
Cela lui rappelait un peu sa propre relation avec Kami. Depuis qu'elle avait reçu son œuf, elle n'avait jamais cessé de s'occuper de lui. Il était envahissant, pénible et souvent insupportable en plus d'être une vraie tête de mule mais elle l'aimait énormément. Elle qui plus jeune n'avait de cesse de se plaindre du fait qu'elle n'arrivait pas à tisser un lien fort avec n'importe quel Pokemon comme certain était désormais servie.

L'homme se présenta sous le nom de Voxiom Symphony et lui rappela qu'ils étaient ensemble au cours de stratégie avancée, ce qu'elle savait déjà. Ninjanobi, son Croâporal, et lui étaient venus pour se reposer. Mais puisque rien ne s'était passé comme prévu, il se permit de lui proposer de les rejoindre.
Non loin d'eux, Seru et Ninjanobi jouaient tranquillement dans l'eau, la cellule étant émerveillé par les performances de sculpture aquatique de l'amphibien. Kami, lui, restait blotti contre la jambe d'Azaleï et toisait froidement Voxiom du regard. De temps à autre, elle le sentait gronder imperceptiblement, ce qui l'amusait. Elle ignorait que son louveteau pouvait se montrer aussi possessif envers elle.

Le dresseur tendit la main vers elle mais elle ne bougea pas d'un pouce. S'attendait-il à ce qu'elle la saisisse, comme s'ils étaient des amis ? Ils venaient tout juste de se rencontrer et montrer déjà des signes de familiarité avec elle. Elle se rabroua intérieurement, agacée par son propre comportement. Elle se montrait bien trop droite et sévère avec cette personne, elle essayait simplement de communiquer et sans doute d'entamer une amitié. Il fallait sérieusement qu'elle songe à se détendre un peu plus.
Alors qu'elle réfléchissait à toute allure, Ninjanobi vint frapper la main de son dresseur en éclatant de rire. L'humain rit à son tour, tandis que Seru revenait tranquillement vers elle. Il tourna en l'air autour d'elle, excitant Kami qui se mit à courir en cercle dans l'espoir de rattraper la petite sphère verte. Ces deux là formaient une belle paire.

Et au fait, comment tu t’appelles toi aussi ?

Azaleï Desparia.

Sa réponse fut brève, et peut-être un peu sèche. Elle regarda Seru s'envoler et partir vers ce qui semblait être l'emplacement que Voxiom avait choisi. Elle lui lança un bref regard avant de rejoindre son Pokemon, qui faisait des acrobaties en l'air. Kami courut derrière elle en aboyant non sans avoir dévisagé l'humain et l'amphibien avant.

Azaleï resta debout à observer le paysage en attendant que le dresseur ne la rejoigne. Elle avait conscience de sa froideur mais elle n'avait aucune raison de se montrer chaleureuse et amicale avec le jeune homme. Du moins, pour le moment car elle supposait qu'au fur et à mesure, ce détail s'arrangerait seul.
Lorsqu'il vint enfin à ses côtés, elle se permit de le regarder un peu plus en détail. Le premier détail qui la frappa après son étrange couleur de cheveux fut la différence de couleurs entre ses yeux. Si l'un semblait plutôt normal, l'autre était d'une étrange couleur rouge et accompagné d'une belle cicatrice. Elle ignorait ce qu'il s'était passé pour qu'il puisse récolter cela mais ça n'avait pas du être joli. Préférant rester polie et supposant qu'il était dur pour lui de parler d'une telle chose, elle reporta son attention sur les trois Pokemon qui batifolaient en toute insouciance près de l'eau.

Dis moi Voxiom, lorsque nous étions dans ce cours de stratégie, Ninjanobi n'était encore qu'un Grenousse non ?

Ce fait venait simplement de lui sauter aux yeux. Elle tenait une occasion en or pour apprendre deux trois choses, sur les évolutions notamment. Elle n'avait jamais assister à ce phénomène et n'en comprenait que les mécanismes les plus simples et évidents.

Ça te dérangerait de me raconter comment ça s'est passé ? J'ai toujours été curieuse à ce sujet mais Kami ne risque pas d'évoluer avant un bon moment... Il est loin d'être prêt, à mon avis.

Elle soupira et regarda tendrement son Medhyèna s'agiter avec les autres.

Enfin, je vais lui laisser tout le temps dont il a besoin pour évoluer. Il est encore tout jeune, il n'a que 7 mois après tout. Ca fait longtemps que tu as rencontré Ninjanobi ? Demanda-t-elle d'une voix posée en tournant son regard vers Voxiom.
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Jeu 17 Mar - 18:57

Seru s’était envolé vers l’endroit où je me suis dit que s’y posé serait parfait. Malgré sa froideur je suis sûr qu’elle cache un côté tendre et gentil. Je le sens ces choses-là. Je lui ai laissé deux ou trois secondes avant qu’elle ne me réponde comment elle s’appelait. Elle s’appelle Azaleï Desparia. Très beau nom je dois avouer. Sa réponse était brève et un peu sèche.

Seru, son Nucléos, est ensuite aller près du lac pour continuer à jouer avec Ninjanobi qui semblait s’amuser comme un petit fou. Ça me fait plaisir qu’il s’amuse avec un Pokémon d'une autre personne pour une fois.

- Dis-moi Voxiom, lorsque nous étions dans ce cours de stratégie, Ninjanobi n'était encore qu'un Grenousse non ? Ça te dérangerait de me raconter comment ça s'est passé ? J'ai toujours été curieuse à ce sujet mais Kami ne risque pas d'évoluer avant un bon moment... Il est loin d'être prêt, à mon avis.
- Très beau nom. Et oui, Ninjanobi n’était qu’un petit Grenousse à ce moment-là. Son évolution a été inattendue. Je n’arrivais pas à le gérer. Il pétait un plomb et lançait des attaques contre le mur du gymnase pendant la nuit. Un garçon qui se prénommait Shane est entré et son Salamèche a attaqué Ninjanobi pendant que celui-ci attaquait le mur. C’est l’attaque de son Pokémon qui a fait évoluer Ninjanobi. Il y a eu une lueur lumineuse qui l’a entouré et il changeait de forme en même temps. C’était incroyable ! Je pense qu’un Pokémon évolue quand il a fait la plus grande action possible à son stade d’évolution. Mais ce n’est qu’une supposition.

J’ai regardé tendrement Ninjanobi et je me suis couché par terre en regardant les nuages. Je me suis remémoré tous ces bons moments passés quand il était encore un Grenousse. Combattre à ses côtés, le dresser, lui apprendre des attaques.

Azaleï m’a regardé avant de me poser une question et j’étais la tête dans les nuages. Elle m’a demandé ça faisait combien de temps que je le connaissais. Je lui ai adressé un petit sourire et je me suis redressé tout en restant assis.

- Pfoulàlà. Ça fait longtemps qu’on se connait. Ça doit bien faire sept ou huit ans qu’on est meilleurs amis. Et il a fallu tout ce temps-là avant qu’il évolue. C’est dingue non ?

Ninjanobi est revenu avec Seru et il était tout content. Ninjanobi m’a regardé en sautillant et il m’a souri. J’ai caressé son front et je lui ai souris à mon tour. J’ai ensuite regardé à nouveau Azaleï qui paraissait intriguée par mon œil rouge et la cicatrice qu’il y avait autour de celui-ci. J’ai tout de suite compris ce qu’elle se demandait et j’ai soupiré.

- Je suppose que tu dois te demander comment est-ce que j’ai eu cette cicatrice sur mon œil gauche n’est-ce pas ? Je le vois à ton regard. C’est très long à expliquer…

Ninjanobi a arrêté de sourire quand il a entendu cette phrase et a baissé la tête tout en fermant les yeux. Il m’a fait ensuite un câlin pour me réconforter et a lâché une petite larme de tristesse.

- Tu veux vraiment savoir ? Ce n’est pas très… Sympa comme aventure…

L'amphibien a affirmé de la tête ce que je venais de dire et est retourné calmement avec Seru au lac pour s’amuser à nouveau et se changer les idées avec son nouvel ami.

Pendant qu’ils retournaient au lac, j’ai pris ma petite bouteille d’eau avec un peu de sirop de grenadine mélangée pour boire un coup et je l’ai rangée. Est-ce que c’était vraiment nécessaire de lui raconter toute cette histoire ? Peut-être plus tard quand on se connaîtra mieux. Je préfère en parler qu'aux personnes dont j'ai réellement confiance.

Je ne lui ai même pas laisser le temps de répondre avant de lui adresser la parole.

- Écoute… Euh... Désolé mais je n’ai pas vraiment trop envie de parler de ça. C’est… Très difficile d’en parler et ça me fou la haine.


Je me suis recouché et j’ai regardé le ciel à nouveau.

- Désolé de t’avoir mis dans cette situation. Passons à autre chose… Ça fait combien de temps que toi et Kami vous êtes amis ?


Heureusement que mes larmes de sang ne sont pas sortie parce que ça m'aurait vraiment mit très mal à l'aise.

L’amphibien est revenu avec une fleur et me l’a apporté. J’ai pris la fleur dans ma main et je l’ai senti. Quelle bonne odeur !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Sam 19 Mar - 14:39

Intéressant, il connaissait Shane. Elle songea brièvement qu'elle ne l'avait pas croisé depuis son arrivée à l'Académie – enfin, à vrai dire, elle ne l'avait pas contacté. Voxiom, pendant ce temps là, racontait l'évolution de son Grenousse. Ensuite, il s'allongea simplement sur le sol et se mit à fixer rêveusement les nuages.

Pfoulàlà. Ça fait longtemps qu’on se connait. Ça doit bien faire sept ou huit ans qu’on est meilleurs amis. Et il a fallu tout ce temps-là avant qu’il évolue. C’est dingue non ?

Rien de bien « dingue » à ses yeux mais s'il voyait cela ainsi, tant mieux pour lui. Alors que Seru et Ninjanobi revenaient près d'eux, le jeune homme se rendit compte qu'elle le regardait et dût en conclure qu'elle se posait des questions quant à l'origine de sa cicatrice et de la couleur de son œil puisqu'il lui annonça d'un air un peu triste que c'était un très longue histoire.
Elle n'avait pourtant rien demandé et à vrai dire, même si elle était curieuse, elle n'avait aucune envie de savoir comment cela était arrivé.

Tu veux vraiment savoir ? Ce n’est pas très… Sympa comme aventure…


Pendant qu'il racontait cela, il prit une bouteille pleine de grenadine et en but quelques gorgées. Elle n'eut pas le temps de répondre un « non » qui aurait été ferme et sec que Voxiom refusait de lui raconter son histoire. Tant mieux. Ce devait quelque chose de plutôt déprimant et elle n'était pas d'humeur à jouer la fille consolatrice et compréhensive. Tout ce qu'elle voulait, c'était se détendre, pas être accablé par les malheurs d'autrui. C'était sans doute cruel et injuste mais c'était la vérité.

Je n'avais pas envie de savoir, tu sais. Préféra-t-elle préciser, avant qu'il n'enchaîne. Tu as déduis cela tout seul.

Elle resta debout, surveillant patiemment les Pokemon. De temps en temps, elle apercevait des créatures sauvages s'approcher timidement d'eux. D'autres semblaient un peu plus sur les nerfs et rongeaient leurs freins plus loin, sans doute mécontents de voir des inconnus profiter de leur domaine.
Pour combler le silence pesant qui s'était instauré, Voxiom demanda à Azaleï depuis combien de temps elle connaissait Kami.

Et bien... Mon père m'a donné son œuf un mois avant que je ne parte de chez moi... Il a éclos peu de temps après que je sois partie... Oui, à peu près 7 ou 8 mois. Ce n'est pas grand chose, comparé à Ninjanobi et toi mais nous sommes très proches. Il n'est pas tous les jours très facile mais globalement, c'est un amour.

Devinant qu'on parlait de lui, le Medhyèna trotta jusqu'aux deux humains tandis que le Croâporal offrait une fleur à son dresseur. Azaleï s'accroupit face au louveteau qui sautillait gaiement face à elle. Il voulait certainement qu'elle vienne jouer avec eux, ce qu'elle aurait fait avec plaisir si seulement elle était seule. Appelons ça pudeur ou retenu, le fait était là : elle n'était pas assez proche de Voxiom pour lui montrer cette facette de sa personnalité.
Le Nucléos, resté seul près du lac, vint rejoindre la petite troupe. Il se laissa porter au gré du vent, sans jamais s'éloigner de trop.

Je suis contente qu'eux deux s'entendent bien. Pour le moment, Kami n'a pas trop de mal à me partager avec Seru. Je n'ose pas imaginer ce que ça donnera le jour où il y aura des discordes dans mon équipe... Même si je prends mon temps pour l'agrandir, à vrai dire. La quête de puissance, les combats, ce n'est pas pour moi.

Elle fit une petite pause, pendant laquelle elle se contenta de caresser affectueusement Kami, qui se laissait faire avec plaisir.

Qu'est-ce qui te motive à être Dresseur toi ? J'avoue n'avoir jamais compris vos motivations. Ça vient sans doute du fait que j'ai beaucoup de mal avec les combats entre Pokemon, je trouve cela particulièrement cruel.
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Sam 19 Mar - 16:07

Elle mit quelque seconde avant de répondre à ma question. Elle semblait observer les alentours. Il y avait certainement des Pokémon plus mignons et des Pokémon plus agressif avec les autres.

- Et bien... Mon père m'a donné son œuf un mois avant que je ne parte de chez moi... Il a éclos peu de temps après que je sois partie... Oui, à peu près 7 ou 8 mois. Ce n'est pas grand chose, comparé à Ninjanobi et toi mais nous sommes très proches. Il n'est pas tous les jours très facile mais globalement, c'est un amour.


Je le savais ! Je le sens ces choses-là. Quand un Pokémon aime son maître, ça se voit.

- Je suis contente qu'eux deux s'entendent bien. Pour le moment, Kami n'a pas trop de mal à me partager avec Seru. Je n'ose pas imaginer ce que ça donnera le jour où il y aura des discordes dans mon équipe... Même si je prends mon temps pour l'agrandir, à vrai dire. La quête de puissance, les combats, ce n'est pas pour moi.

C’est vrai que ça m’a étonné. D’habitude ‘Nobi ne s’attache pas aussi vite. D’habitude soit il admire un autre Pokémon ou soit il le respecte sans pour autant jouer avec lui. Azaleï a commencé à caresser Kami d’une gentillesse qui prouvait qu’elle n’avait pas que son côté froid.

- Moi aussi je suis content ! Ninjanobi n’est pas souvent comme ça.

J’ai senti le vent doux frôler ma peau et faire bouger mes cheveux. C’est assez agréable quand il y a un grand soleil.

Elle m’a posé ensuite une question.

- Qu'est-ce qui te motive à être Dresseur toi ? J'avoue n'avoir jamais compris vos motivations. Ça vient sans doute du fait que j'ai beaucoup de mal avec les combats entre Pokemon, je trouve cela particulièrement cruel.


Hmm… C’est vrai que c’est une question difficile. J’aurais parfaitement pu faire Ranger comme elle ou même Éleveur. C’était surtout parce qu’en fait de génération en génération on était connu comme étant des grands Maîtres Ninjas jusqu’à ce que je sois le dernier de tous les Symphony. Je n’allais pas tout lui dire et j’ai préféré lui donner peu d’informations.

- Et bien… En fait, mon père a toujours voulu que je sois le plus grand de tous les Dresseurs. Moi aussi c’est mon rêve. J’aimerais un jour être aussi connu que Red… Mais bon. Ce n’est pas prêt d’arriver de sitôt ça.

J’ai rigolé en regardant Ninjanobi qui lui à son tour a rigolé. Ninjanobi et moi, on se comprenais tellement bien. C’est grâce à lui que j’étais souvent de bonne humeur. J’ai envoyé mon Draby hors de sa Pokéball pour qu’il profite du bon temps lui aussi. Il est sorti tout joyeux et a fait un câlin à Ninjanobi. Il s’est mis ensuite derrière Ninjanobi pour se cacher car il a vu qu’il y avait une autre personne que moi et qu’il y avait aussi ses Pokémon.

- Delta, je te présente Azaleï et eux c’est Kami et Seru.

Delta semblait encore gêné et ne se montrait toujours pas.

- Bref, pour en revenir à ta question. Cruel ? Hmm… Je ne pense pas que ce soit cruel. Du moment où tu ne pousses pas un Pokémon jusqu’à sa mort à combattre. J’ai déjà connu des gens malhonnêtes qui l’ont fait mais bref…

Je me suis couché et j’ai mis mes mains derrière la tête. J’ai regardé Azaleï et Ninjanobi s’est couché pour faire une sieste.

- Tu veux quelque chose à boire ? Ou quelque chose à manger ? J’ai de tout si tu veux.

J’ai sorti deux bonbons Pokémon de la poche avant de mon sac. Un était pour Ninjanobi et l'autre pour Delta. Je leur ai distribuer à chacun un bonbon, accompagné d'un sourire et ils ont mangé leur bonbon. Ils avaient l’air de les apprécier ces bonbons.

- C’est bon hein ?

- Croâ !

J’ai ensuite regardé Azaleï à nouveau. Pourquoi était-elle si renfermer d'esprit. Je suis pas quelqu'un de méchant pourtant.

- Dis-moi. Pourquoi tu veux être Ranger toi ? C’est le fait de combattre qui te fais reculer ?


Peut-être que si on se connaissait mieux, elle serait plus ouverte d’esprit je pense. Enfin c'est ce qu'elle me fait ressentir en tout cas.


Dernière édition par Voxiom Symphony le Mer 23 Mar - 21:21, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Mer 23 Mar - 15:42

Et bien... En fait, mon père a toujours voulu que je sois le plus grand de tous les Dresseurs. Moi aussi c'est mon rêve. J'aimerais un jour être aussi connu que Red … Mais bon. Ce n'est pas prêt d'arriver de sitôt ça.

Alors c'était son père qui lui avait dicté sa voie ? Avait-il seulement eu son mot à dire dans tout cela ? Elle trouvait ce genre de situation plutôt injuste, l'ayant elle-même vécue mais heureusement, elle avait eu assez de volontés pour tenir tête à sa mère et ne pas céder à ses demandes. Peut-être que les envies du père s'étaient répercutés sur le fils et que depuis jeune, il lui avait incrusté cette idée de meilleur dresseur dans la tête. Un véritable bourrage de crâne, en somme.

Mais rassure moi, tu as quand même eu envie de faire ça ? Tu n'as pas choisi cette voie juste pour satisfaire ton père ?

Elle se sentait plutôt impolie de poser une telle question mais c'était plus fort qu'elle. Elle ne supportait pas ce genre de situation, où l'enfant n'avait pas son mot à dire et devait simplement se laisser ballotter par les envies des parents.

Voxiom fit sortir un Drabby d'une Pokeball, le présentant sous le nom de Delta. Immédiatement après avoir été libéré, il courut se cacher derrière Ninjanobi, sans doute intimidé par leur présence. Il devait soit être de nature timide, soit ne pas avoir l'habitude de voir d'autres personnes que son dresseur. Où alors, tout comme Seru, il était fraîchement capturé ?
Kami s'approcha doucement des deux autres, les reniflant un peu avant d'agiter la queue. Il aboya un peu pour montrer son enthousiasme et fut suivi du Nucléos qui fit quelques cercles en l'air autour des Pokemon de Voxiom.

De son côté, le jeune homme ne trouvait pas les combats cruels, à partir du moment où les dresseurs ne faisaient pas combattre leur Pokemon jusqu'à la mort. Selon ce qu'il racontait, il aurait déjà rencontré de telles personnes.

Ce que je trouve cruel, c'est plutôt le fait de regarder deux Pokemon se faire mal mutuellement juste pour le défi. Alors certes, cela forge l'entraînement, le caractère sans doute et le lien entre le dresseur et le Pokemon mais tout de même. Il y a bien d'autres moyens de faire tout ça, et sans que personne ne soit blessé. De manière générale, je suis contre la violence, je suppose que je dois voir les combats comme trop violents...

Elle ne savait pas réellement ce qui la dérangeait dans le principe de faire combattre deux Pokemon. Elle n'aimait pas cela, c'était tout.
Voxiom lui proposa de boire ou manger quelque chose, offre qu'elle refusa poliment, n'ayant pas très faim. Il lui demanda ensuite les raisons pour lesquelles elle souhaitait devenir Ranger.

A vrai dire, je n'ai découvert les combats que très tard, je devais avoir une quinzaine d'année. Mes parents sont éleveurs et étant plutôt solitaire, je ne traînai jamais longtemps après les cours, tandis que tout le monde allait combattre. Kami est mon premier Pokemon, et malgré le profession de mes parents, je n'ai jamais réussi à tisser un lien suffisamment fort avec une de ces créatures pour pouvoir le faire mien. Donc non, ce n'est pas à cause des combats...


Elle marqua une petite pause, restant songeuse pendant quelques secondes avant de reprendre.

Je pense que je suis tellement restée chez moi que j'ai eu envie de voir autre chose. Découvrir le monde, protéger la nature, aller où je le veux quand je le veux, n'avoir pas de compte à rendre. Simplement profiter des choses simples, me balader en forêt, escalader des montagnes. La découverte et la curiosité avant tout, je pense. Oui, ça doit être pour ça. Je ne suis plus faite pour mener une petite vie tranquille, dans une maison. J'ai besoin de bouger, d'aventures.


Elle était passionnée, cela se devinait clairement. Son visage se détendait, ses yeux brillaient lorsqu'elle parlait. Après sa courte tirade, elle se reprit néanmoins et revêtit de nouveau son masque de neutralité absolue.

Il reste pleins d'endroits que je rêverai d'explorer, je doute que je puisse tout faire en une vie. Il y a des lieux que tu aimerais visiter, toi ?

Surveillant du coin de l'oeil les quatre Pokemon qui faisaient connaissance tranquillement, elle se décida enfin à s'asseoir. Les jambes croisées sous elle, mains sur les genoux, elle observa le paysage encore une fois avant d'à nouveau tourner la tête vers Voxiom.

Tu as déjà voyagé ?
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Jeu 24 Mar - 12:16

- Mais rassure moi, tu as quand même eu envie de faire ça ? Tu n'as pas choisi cette voie juste pour satisfaire ton père ?

Je suis habitué à ce genre de question. J’ai pris un ton assuré et je lui ai dit.

- Ben... En fait, c’est de génération en génération et j'aurais parfaitement pu faire ranger ou même éleveur, ça m'est égal.

Elle a repris ensuite.

- Ce que je trouve cruel, c'est plutôt le fait de regarder deux Pokemon se faire mal mutuellement juste pour le défi. Alors certes, cela forge l'entraînement, le caractère sans doute et le lien entre le dresseur et le Pokemon mais tout de même. Il y a bien d'autres moyens de faire tout ça, et sans que personne ne soit blessé. De manière générale, je suis contre la violence, je suppose que je dois voir les combats comme trop violents...


Hmm… Oui je vois ce qu’elle veut dire. Je la comprends. Mais elle paraissait quand même s’interroger sur ce qu’elle disait. Elle m’a ensuite refusé poliment ma proposition.

- A vrai dire, je n'ai découvert les combats que très tard, je devais avoir une quinzaine d'année. Mes parents sont éleveurs et étant plutôt solitaire, je ne traînai jamais longtemps après les cours, tandis que tout le monde allait combattre. Kami est mon premier Pokemon, et malgré le profession de mes parents, je n'ai jamais réussi à tisser un lien suffisamment fort avec une de ces créatures pour pouvoir le faire mien. Donc non, ce n'est pas à cause des combats...

Elle a marqué un petit temps de pause avant de reprendre.

- Je pense que je suis tellement restée chez moi que j'ai eu envie de voir autre chose. Découvrir le monde, protéger la nature, aller où je le veux quand je le veux, n'avoir pas de compte à rendre. Simplement profiter des choses simples, me balader en forêt, escalader des montagnes. La découverte et la curiosité avant tout, je pense. Oui, ça doit être pour ça. Je ne suis plus faite pour mener une petite vie tranquille, dans une maison. J'ai besoin de bouger, d'aventures.

Sa voix devenait plus détendue et on voyait sur son visage qu’elle était passionnée. Son petit côté doux s’est un peu montré. Ses yeux brillaient, elle commençait à avoir un petit sourire. C’est la première fois que je l’ai vue aussi passionnée depuis le début de notre conversation.

Après ce petit moment d’émotion, elle a refait une tête neutre.

- Il reste pleins d'endroits que je rêverai d'explorer, je doute que je puisse tout faire en une vie. Il y a des lieux que tu aimerais visiter, toi ?

Elle s’est assise, mains sur ses genoux et jambes croisées. Elle a encore observé le paysage. Je pense que c’est une fille qui doit adorer l’aventure. Elle avait l’air si émerveillée par ça.

- Tu as déjà voyagé ?

Haha, sachant qu’elle adorait voyager, je pense que cette question était très prévisible. J’ai tant à dire sur les voyages que j’ai faits. Je ne vais pas tout lui dire mais je vais essayer quand même d’en dire beaucoup.

- Oui, énormément même ! J’ai faits un très grand voyage. Qui a duré deux ou trois ans. J’ai voyagé dans plusieurs régions dont Sinnoh, Kanto et Johto. Les paysages sont magnifiques. J’ai surtout aimer Johto pour son paysage magnifique et la Tour Carillon à Rosalia. Il y a eu Sinnoh aussi. J’ai adoré aller au sommet du Mont Couronné. Tant de souvenirs…

Mon regard brillait et j’avais les larmes aux yeux. J’ai rencontré pleins de personnes bien pendant mon voyage. Des personnes qui secouraient des Pokémon en danger, des dresseurs plein d’ambition, des Pokémon heureux. C’était magnifique.
J’ai regardé Azaleï en souriant.

- Si tu veux, quand on aura un peu plus de temps, on pourra en discuter d’avantages. Mais en tout cas, ce que j’ai vu de ces régions, c’était vraiment magnifique ! Les Pokémon étaient heureux et les gens souriaient.

Un petit Évoli sauvage nous observait derrière un petit rocher. J’ai pris un biscuit pour moi et cet Évoli est sorti de sa cachette pour me le prendre. Il avait commencé à le manger sur moi. Il ronronnait et il était tout content.

J’ai rigolé et j’ai caressé le petit Évoli.

- T’as faim ?

J’ai pris donc des bonbons Pokémon et je les lui ai mis dans un petit bol. En vingt secondes, il avait tout fini. Il est reparti ensuite en faisant des cris de contentement.

- Haha, ils sont mignons les petits Pokémon comme lui.

J’ai regardé Azaleï et je lui ai posé une question.

- Et toi ? T’as déjà voyagé ?


Delta était plus détendu et moins stressé. Il s’est approché d’Azaleï et a incliné la tête pour dire bonjour.

- DRABY !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Sam 2 Avr - 17:36

D'après ce qu'il racontait, il avait déjà voyagé dans plusieurs régions. Plus précisément celles de Sinnoh, Kanto et Johto. Ces régions étaient plutôt éloignées de son Unys natal, il fallait l'avouer et elle aurait aimé s'y rendre un jour. Sans doute trouvera-t-elle un moyen d'y aller, dès qu'elle en aurait l'occasion.
Il la regardait en souriant, les larmes aux yeux. Ses voyages avaient du être très beaux ou alors, il était tout simplement très émotif.

Si tu veux, quand on aura un peu plus de temps, on pourra en discuter d’avantages. Mais en tout cas, ce que j’ai vu de ces régions, c’était vraiment magnifique ! Les Pokémon étaient heureux et les gens souriaient.

Elle fronça les sourcils. Comment ça, lorsqu'ils auraient plus de temps ? Était-il pressé à ce point ? Ou alors était-ce un prétexte pour qu'ils se revoient ? Dans les deux cas, c'était très bancal comme méthode.

Tu n'as qu'à le dire, si jamais je te dérange. Je comprendrai parfaitement.

Azaleï soupira, agacée. Elle remarqua un Evoli, qui les mirait un peu craintivement, ce qui apaisa légèrement son humeur. Il était plutôt mignon, à tenter de se cacher de cette manière. Pendant que Voxiom sortait un biscuit qu'il voulait certainement manger, la petite créature s'approcha, attirée par l'aliment. Pas farouche.
Il se mit à grignoter le gâteau, sans que l'humain ne dise rien. D'humeur généreuse, le jeune homme lui offrit quelques Bonbons Pokemon, que l'animal s'empressa de dévorer. S'étant sustenté à sa faim, l'Evoli s'en alla en produisant quelques petits sons voulant certainement exprimer son contentement.  Voxiom s'est en suite extasié devant l'animal avant de lui retourner sa propre question.

Non.

Se rendant compte que sa réponse était particulièrement sèche et peu propice à continuer la conversation, elle se reprit en continuant.

Enfin, pas trop. Je viens d'Unys, mais je n'ai commencé... Mon aventure, si l'on peut appeler ça ainsi, il y a tout juste six, septs mois. J'ai un peu exploré Unys mais rien de grandiose, j'y retournerai sans doute lorsque que ma formation de Ranger sera terminée. Même si, à vrai dire, je ne sais pas combien de temps ça prendra.

Elle regarda calmement autour d'elle, pensive.

Et puis, il y a des endroits intéressants ici. J'ai déjà pu visiter le lac à plusieurs reprises, tout comme la forêt. Et un peu la montagne, où j'ai rencontré Seru.

Entendant son nom, la cellule s'approcha de sa maîtresse et vint se poser tout simplement sur son crâne, lui arrachant un soupir dépité mais néanmoins amusé.
Au même moment, le Draby du jeune homme se rendit près d'elle et poussa un petit cri. Il semblait bien plus détendu et moins stressé que lorsqu'il était sorti de sa Poké Ball.

Bonjour toi.

Azaleï lui caressa un peu la tête, avant que Kami, jaloux, ne vienne à son tour réclamer sa dose de câlinerie. Pour cela, il donna un petit coup dans le bras de la jeune femme et gronda pour attirer son attention. Voyant que cela ne marchait pas, il posa une patte sur sa cuisse, prudemment, et sauta sur elle d'un bond.
Elle gronda lorsqu'il atterrit mais ne se laissa pas attendrir pour autant. A vrai dire, les démarches de son Medhyèna la faisait plutôt rire et elle aimait le voir se démener pour qu'elle le remarque.

Agacé, le louveteau aboya. Azaleï lui accorda un bref regard agrémenté d'un léger sourire avant de se concentrer de nouveau sur Delta. Vexé, Kami se dressa sur ses pattes arrières et posa ses membres avants sur le haut de la poitrine de la blonde. Il plaça sa tête de façon à entraver la vision de sa maîtresse et colla son museau contre son visage. Là, comme ça, elle ne pouvait plus le rater !
Elle céda enfin aux demandes incessantes d'affection de son ami, le caressant à son tour. Lorsqu'il fut rassasié, il retira ses pattes et se coucha à côté d'elle, tout simplement.

Je me demande ce qu'on peut trouver dans ces prairies...


Semblant comprendre ce qu'elle venait de dire, Seru s'élança en hauteur avec un cri joyeux et voleta gaiement vers la gauche. Avait-il vu un endroit sympathique ? Ou quelque chose d'intéressant ? Curieuse, Azaleï se redressa. Kami bondit sur ses pattes presque aussitôt.

Je vais aller voir.

Immédiatement, le Medhyèna partit à la suite du Nucléos. Azaleï leur emboîta le pas, tranquillement. Elle n'aimait pas rester en place, il fallait du mouvement, de l'action, quelque chose à faire. Bavarder ne la dérangeait pas, c'était le côté statique de la chose qui le faisait.
Elle s'arrêta néanmoins après avoir fait une vingtaine de mètres. Son envie de découverte lui avait fait oublié, l'espace d'un instant, ses bonnes manières.

Peut-être que tu voudrais venir avec nous, Voxiom ?
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Dim 3 Avr - 16:59

Elle semblait avoir été déçue quand je lui ai dit que j’en parlerais plus tard. Mais ce n’est pas pour un mal. C’est parce que j’ai envie de la revoir une fois. Mais vraiment pour que cette fois-là, on apprenne à encore mieux se connaître. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai envie d’en savoir plus à son sujet.

Azaleï a répondu sèchement « Non » avant de continuer sa phrase. Elle n’a pas beaucoup voyagé. Apparemment elle vient d’Unys. Mais elle n’a pas beaucoup exploré sa ville natale. Elle y retournera quand sa formation de ranger sera terminée.

Elle a ensuite regardé autour d’elle pensive et elle m’a dit qu’il y avait des endroits intéressants ici. Elle a rencontré Seru dans la montagne ? Je croyais qu’elle l’avait rencontré à Unys…

Delta, qui s’est approché d’Azaleï, a reçu des caresses sur la tête et il était tout content. J’ai un peu rigoler.

Son Medhyèna étant jaloux, a essayé d’attirer son attention et n’a pas réussi du premier coup. À son deuxième essai, il a enfin eu son petit câlin, ce qui l’a rendu tout content.

- Je me demande ce qu'on peut trouver dans ces prairies...

Ouais, moi aussi ça me dirait d’aller voir qu’est-ce qu’il y a dans cette zone. Il doit y avoir pleins de Pokémon géniaux !

- Je vais aller voir.

Elle s’est levée et a commencé à marcher derrière ses Pokémon. Moi je suis resté assis avec Ninjanobi et j’ai regardé les nuages.

Après quelques secondes je me suis levé et j’ai commencé à marcher vers la direction de la blonde. Elle s’est retournée brusquement avant de me demander si je voulais venir avec elle.

- Ouais ! Moi aussi j’aimerais savoir il y a quoi comme Pokémon ici. Il doit y avoir des Pokémon géniaux !
- Croâporal ! Affirme-t-il de la tête en sautillant de joie.

Je me suis alors placer à côté d’elle et j’ai commencé à marcher au même rythme que celle-ci. J’étais moi-même suivit par Ninjanobi et Delta. Pour ne pas perdre Delta vu qu’il est petit et lent, je l’ai remis dans sa Pokéball.

Marchant côte à côte, j’ai tourné la tête vers elle. J’étais comme absorber par l’envie de mieux la connaître… Mais qu’est-ce qu’il me prend ? Je perds la tête ou quoi ? Heureusement qu’elle ne m’a pas vu… Ou du moins j’espère, parce que j’aurais trouvé ça bizarre si j'aurais été à ça place.

- Croâ !

‘Nobi m’a mis un coup de coude dans le genou et je me suis retenu de crier en mettant ma main sur ma bouche. Il savait que c’était mon point faible.

J’ai tourné la tête vers elle.

- Azaleï ? Ça fait combien de temps que t’es à l’académie ? Tu connais du monde ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Lun 4 Avr - 20:54

Voxiom avait commencé à la suivre sans qu'elle ne l'invite à le faire et par conséquent, accepta sa requête avec un enthousiasme non dissimulé. Il voulait savoir quelles sortes de Pokemon on pourrait trouver là-bas tandis qu'elle était plus animée par l'envie de découvrir le paysage.

Azaleï marcha donc tranquillement, surveillant d'un œil attentif ses deux amis qui vagabondaient devant eux. Ninjanobi restait à côté d'eux, plus calme que le reste de la troupe. La différence en était presque choquante – mais néanmoins amusante. La jeune femme était souvent obligée de se montrer moins froide à cause de ses Pokemon, qui se plaisaient à la faire tourner en bourrique.

Azaleï ?

Elle tourna la tête en entendant son prénom, sortie de ses pensées hasardeuses. Elle avait laissé pendant ce temps de réflexion le soin au jeune homme de les guider – ou plutôt de suivre Seru qui vérifiait sans cesse que le trio se trouvait toujours derrière lui.

Ça fait combien de temps que t’es à l’académie ? Tu connais du monde ?

Oh, il voulait faire la conversation. Ce n'était pas très embêtant, mais elle aurait aimé entendre la nature un peu plus avant d'être obligée de parler de nouveau.

Et bien... C'est une excellente question, à vrai dire.

Elle passa une main dans ses cheveux, les ramenant sur son épaule gauche d'une main experte. Un geste qu'elle faisait de temps à autre lorsqu'elle réfléchissait à quelque chose. Doucement, elle glissa ses doigts sur sa nuque, démêlant quelques mèches rebelles.

Je dirai trois semaines. Il faudrait que je vérifie la date sur mon billet mais je pense être arrivée il y a trois semaines.

Et si elle connaissait du monde ? Elle lista mentalement toutes les personnes rencontrées au cours de ses périples.

J'ai été accueilli par … Shane. Ensuite, en me rendant au lac, j'ai rencontré Sam, tu dois te souvenir un peu de lui, il était en cours avec nous la dernière fois. J'ai aussi vu un Absol au lac. Après et bien, je suis allée en cours … Et ensuite, j'ai rencontré un autre Ranger, il me semble qu'il s'appelle Nicétas.

Elle trouva à la fois intéressant et attristant le fait qu'elle ait eu plus de vie sociale en trois semaines qu'en 18 années d'existence. Elle s'était bien faite quelques amies au collège, ainsi qu'au lycée mais ce n'était que des relations superficielles, qui s'oubliaient une fois les portes de l'établissement franchie. Remarque faite, elle n'avait revu aucune des personnes citées plus haut après leur rencontre – mis à part Sam.

Et toi ?

Seru s'arrêta soudainement, laissant Kami prendre de l'avance. Il vint se poster près d'Azaleï,  qui le caressa un peu.

Tu as trouvé ce que tu voulais nous montrer, mon grand ?

Le Nucléos s'envola et partit rejoindre le Medhyèna, l'emmenant vers la gauche. La jeune femme pressa le pas, sentant que l'emballement de ses Pokemon les pousserait à doubler l'allure et à se perdre plus facilement.
Lorsque le duo daigna enfin s'arrêter, ils purent observer un lit carmin et orangé de feuilles sèches, qui dansaient un ballet aérien dès que le vent s'invitait. Quelques types Vol venaient se poser dans les arbres nus, qui bruissaient agréablement. Le tableau était absolument magnifique, avec les rayons du soleil éclairant le sol et rendant plus vives les couleurs.

C'est pour ce genre d'endroit que j'aime être Ranger. Parce qu'il y a des endroits dont on ne soupçonne pas l'existence qui mérite la peine d'être vu une fois dans sa vie, pour protéger ces endroits magnifiques. Je pense qu'il est dans notre devoir de protéger la nature, autant que possible. Tu as déjà pu visiter des endroits comme ça ? Qui te donnent envie de les protéger, coûte que coûte?
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Mar 5 Avr - 15:28

Azaleï était là depuis environ trois semaines. Elle ne savait pas le dire de tête il fallait qu’elle le vérifie. Elle a été accueillie par Shane ? Ce n’est pas le type qui était arrogant lors de l’évolution de Ninjanobi ? J’ai préféré ne pas en parler. Ensuite elle a rencontré Sam, apparemment il était là aussi lorsqu’on a été au cours de stratégie avancée. Oui, il me semble même qu’il était à côté d’elle si je me souviens bien. Elle a ensuite rencontré un Absol au lac et pour finir, elle a rencontré un garçon se nommant Nicétas.

- Et toi ?

Je n’ai pas eu le temps de répondre que Seru est venu la rejoindre comme s’il voulait montrer quelque chose. Elle lui a demandé s’il avait trouvé apparemment quelque chose qu’il voulait nous montrer.

Les Pokémon ont pressé le pas et Ninjanobi aussi. J’ai été donc obligé de suivre le mouvement malgré que je préfère le calme.

Lorsqu’ils se sont enfin arrêté, on a découvert un endroit… Il n’y avait pas de mot pour dire à quel point c’était magnifique.

- C'est pour ce genre d'endroit que j'aime être Ranger. Parce qu'il y a des endroits dont on ne soupçonne pas l'existence qui mérite la peine d'être vu une fois dans sa vie, pour protéger ces endroits magnifiques. Je pense qu'il est dans notre devoir de protéger la nature, autant que possible. Tu as déjà pu visiter des endroits comme ça ? Qui te donnent envie de les protéger, coûte que coûte?

J’étais émerveillé par ce que je voyais et ça se voyait dans mon regard. Un petit vent doux et frais est venu faire remuer mes cheveux et quelques feuilles d’arbres m’avaient tournée autour.

- Ouah… C’est… Magnifique…

J’étais bouche bée. J’étais émerveillé par le paysage. Reprenant mes esprits, j'ai regardé Azaleï.

- Ouais j’ai déjà visiter des endroits comme ça. Et j’en ai vu un très magnifique à Kalos. Je ne sais plus où exactement… Mais c’était magnifique. Si je suis dresseur ce n’est pas parce que je veux capturer tous les Pokémon mais c’est surtout visiter les endroits magnifiques que l’on peut découvrir pendant nos voyages, capturer des Pokémon de différentes régions certes mais seulement s’ils veulent me rejoindre d’eux même. Je n’aime pas obliger un Pokémon à me rejoindre, je trouve ça infâme et irrespectueux.


Ninjanobi a affirmé de la tête ce que je venais de dire tout en souriant.

- Et pour en revenir sur ta question tout à l’heure, j’ai rencontré une fille nommée Lightning dans la forêt et lors de l’évolution de Ninjanobi j’ai rencontré Shane. Donc on peut dire que je ne connais pas beaucoup de monde...

J’ai sorti Delta parce qu’il fallait absolument qu’il voit ça.

- Draby !

Il était émerveillé par le magnifique paysage qu’il y avait autour de lui et il sautillait partout en faisant des petits cris de joies. J’ai souris et j’ai fait un petit rire tout en me passant la main dans mes cheveux.

- Je pense que ça doit être la première fois qu’il voit ça. Je l’ai capturé il n’y a pas si longtemps que ça.

Ninjanobi restait plutôt calme en profitant du bon temps. J’ai regardé le paysage autour de moi aussi et j’ai senti que quelque chose nous observait mais j’ai préféré ni le montrer, ni le dire à Azaleï. J’ai donc garder mon calme et le silence.

- Croâporal !

‘Nobi s’est redressé d’un coup et a regardé à un endroit en se postant prêt à attaquer.

- Qu’est-ce qu’il y a ‘Nobi ?
- Croâ !

On entendait des petits cris de Pokémon. Ça ressemblait aux cris de l’Évoli de tout à l’heure ! Je me suis approché pour aller voir qu’est-ce qu’il y avait et l’Évoli était en train de se faire martyriser par un type. Il le prenait et le frappait avec ses poings.

- NON MAIS OH CA VA PAS ?

- Dégage, gamin, je ne t’ai rien demandé. A moins que tu veux que je t’arrache les yeux ?

Il a envoyé deux Pokémon. Un Kadabra et un Tutankafer. Je n’allais pas laisser ce petit Évoli se faire taper par un type comme lui.

- Argh…

Ninjanobi s’est mis en position d’attaque et m’a regardé d’un air confiant.

- Croâporal !
- HAHAHA ! Tu crois que c’est avec ta grenouille que tu vas réussir à me battre ?

J’ai regardé Ninjanobi et j’ai fait un sourire en coin.

- Ninjanobi, Vibraqua sur Kadabra !


Il s’envola dans les airs tout en tournoyant et en chargeant la puissance de Vibraqua. Lorsqu’il a lancé son attaque eau, la puissance envoya Kadabra contre son maître et j’ai eu le temps de reprendre Évoli.

- Espèce de monstre !


Son Tutankafer a soudain lancé un Ball’Ombre sur nous. J’ai été projeté contre un arbre et j’étais sonné par l’attaque. Ma vision était floutée et mes oreilles sifflaient. J'étais blessé à la tête, laissant du sang s'écouler sur mon visage. Je me suis évanouit ne sachant plus rien de ce qu’il se passait. J’espère qu’Azaleï arrivera à se battre… À moins que j'arriverais à reprendre mes esprits dans un laps de temps assez court...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Mar 5 Avr - 20:38

Voxiom lui répondit qu'en effet, à Kalos, on pouvait trouver ce genre d'endroit. Son Draby était émerveillé par l'endroit et le faisait savoir bruyamment. Kami, pendant ce temps là, en canidé digne de ce nom, prenait plaisir à se rouler dans les feuilles mortes sous le regard dépité de Seru.
Elle ne remarqua qu'un peu tard que Ninjanobi semblait inquiet. Il fixait un point au loin et paraissait être sur le point d'attaquer. Le jeune Medhyèna s'était également redressé, aux aguets, les oreilles redressés. Il n'y avait que Seru, qui continuait de bouger, se laissant porter par le souffle du vent. Cependant, le visage de la petite cellule était contrarié.

En écoutant correctement et avant que Voxiom ne parte pour voir de quoi il retournait, elle parvint à entendre quelques petits cris. Le jeune homme, arrivé à leur hauteur, se mit à s'égosiller sur quelqu'un. Azaleï fronça les sourcils, ordonnant silencieusement à ses compagnons de rester ici. Elle n'eut pas fait trois pas qu'un Kadabra et un Tutanfer surgissaient d'un buisson. Une silhouette humaine se dressait derrière eux.

Ninjanobi lança un Vibraqua bien placé qui envoya le type Psy contre son maître. Un Evoli dans le bras – celui qu'il avait nourri précédemment ? - , Voxiom se prit cependant une Ball'Ombre de l'autre agresseur, qui le propulsa contre un arbre. Sa tête dut percuter assez violemment le tronc car il ne redressa pas, sans doute inconscient.

Kami, Grondement. Seru, Charme, sur Tutanfer.

Nullement effrayés par les deux autres, elle s'avança tranquillement vers l'homme, attachant ses cheveux en une queue-de-cheval haute. Lorsque le Tutanfer voulut l'arrêter, Seru lui envoya une Vague Psy qui calma ses ardeurs. Son Medhyèna la suivait de près.

Je ne vous promets pas un combat, vous deux. On évite cela le maximum et nous ne l'engagerons uniquement en dernier recours. Compris ?

Aucune réponse – à quoi s'attendait-elle après tout? - mais les deux semblèrent comprendre ce qu'elle voulait dire.

En face d'elle, l'homme se redressait péniblement. Il la dévisagea avec un rictus mauvais sur les lèvres, tandis qu'elle tirait sur son haut pour laisser apercevoir un peu plus sa poitrine. Un moyen qu'elle savait efficace pour déconcentrer ce genre de personne. Toutes les ruses étaient admises, dans cette situation.
Elle n'était plus qu'à trois pas de l'individu, qui n'avait pas cessé de la défigurer comme si elle n'était qu'un vulgaire animal de foire.

Azaleï resta plantée devant lui, le défiant du regard. Et sans qu'il ne s'y attende, elle le poussa en arrière en plaçant son pied derrière le sien, pour s'assurer qu'il tombe. Elle posa sa chaussure sur son torse et appuya suffisamment fort pour qu'il ne puisse pas se redresser.

Range tes compagnons, s'il te plaît. Je ne sais pas ce que tu veux faire ici, ni pourquoi et honnêtement, c'est le dernier de mes soucis. Tu es en tord, si tu as fais du mal à un Pokemon innocent. Et blesser un être humain avec un de tes amis, car j'ose espérer que tu traites au moins tes Pokemon comme tels, est un acte horrible et cruel.

Pendant son petit discours, elle enfonça son pied un peu plus fort dans la cage thoracique de l'agresseur qui grimaçait. Il ne semblait cependant nullement touché – néanmoins, il n'ordonnait pas non plus à ses créatures d'attaquer. Délicatement et en étant la plus discrète possible, Azaleï retira de son pied encore au sol sa chaussure, qu'elle garda derrière son dos.

Elle sursauta néanmoins lorsqu'on agrippa sa cheville. Elle se débattit comme elle put, manquant de peu le visage de l'homme – ce fait l'attrista légèrement car il aurait bien mérité ce coup. Il manqua de la faire tomber à son tour si bien qu'elle dut agir au plus vite : sa bottine en main, elle frappa la personne allongée au terre du mieux qu'elle put pour l'assommer.

Connard. Et vous deux, vous devriez avoir honte de vous ! Fulmina-t-elle en se tournant vers les Pokemon.

Elle attrapa les Poké Ball de l'inconscient et fit rentrer les deux concernés. Elle regarda les feuilles avec un air désabusé avant d'en prendre deux et de les fourrer dans la bouche de sa victime. C'était puéril, certes. Mais elle en avait eu envie et ce n'était pas comme s'il était innocent.

Elle revint ensuite vers Voxiom, non sans avoir félicité Seru et Kami auparavant. Remarquant sa blessure, elle prit un mouchoir qu'elle trouva dans son sac et un peu d'eau pour désinfecter la plaie. Ce n'était pas grand chose et il lui faudrait passer à l'infirmerie le plus tôt possible. Plus qu'à attendre qu'il reprenne conscience, désormais...
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Jeu 7 Avr - 19:50

J’ai réussi à un peu reprendre mes esprits et j’ai vu qu’Azaleï était accroupie pour m’aider à me soigner de ma blessure que j’avais à la tête. Elle utilisait un peu d’eau et un mouchoir pour soigner ma blessure. En voyant le mouchoir flou qui était tout rouge, j’ai compris que c’était plus grave que ce que je ne pensais.

Après, elle restait là, accroupie devant moi à attendre que je reprenne mes esprits certainement. J’ai regardé du coin de l’œil pour voir si le type était toujours là et il était assommé par terre.

- Huh... Ais-je gémis faiblement.

J’ai bougé. Ça y est ! Je commence à reprendre le contrôle de mon corps ! J’avais super mal à la tête par contre. C’était une douleur atroce. J’ai mis ma main gauche sur l’épaule de la blonde et j’ai essayé de me relever.

- Qu’est- ce qu’il s’est… AAAARGH.

Un cri de douleur. J’ai mis ma main sur ma tête et j’ai froncé les sourcils. J’ai attendu quelques secondes que la douleur se calme un petit peu et j’ai un observer un peu ce qu’il y avait autour de moi. Ne voyant pas Ninjanobi, le stress s’est installé.

- Ninjanobi ? IL EST OU ?

J’ai essayé de me mettre debout mais une nouvelle douleur est apparue. J’avais mal à la jambe droite aussi et donc j’ai dû me remettre accroupi pour essayer de ne pas avoir mal. J’ai enlevé ma main de ma tête et je l’ai regardé. Elle était remplie de sang. Voyons voir, je vais essayer de me remémorer ce qu’il s’est passé pour comprendre la raison de mon état. J’ai réfléchi et je me rappelle juste d’un Tutankafer qui m’a fait un Ball’Ombre et puis plus rien. Le coup a dû être assez puissant pour me propulser à un endroit dur comme par exemple un rocher ou un arbre.

- Croâ ! Croâ !

Ninjanobi arrivait vers nous. Il ne semblait pas être blesser. Heureusement ! Je n’aurais pas supporter qu’il lui serait arrivé quelque chose.

Voyant mon état pitoyable, il a pris un bandage dans mon sac pour me le mettre sur ma tête. Cela allait certainement empêcher temporairement le sang de trop coaguler. Pour ma jambe, il fallait m’aider, je ne savais pas me déplacer seul.

- Azaleï ? Je ne saurais pas me lever, j’ai trop mal à la jambe. Qu’est-ce qu’on va faire ?
- Croâ Croâ !

‘Nobi a dessiné une croix rappelant une pharmacie. Il essayait de nous dire quelque chose.

- Hein ? Une croix de kit de soin ? Mais je n’en ai pas sur moi… J’aurais dû en prendre un… Ah moins que tu veux dire d’aller à l’infirmerie ?
- CROÂ CROÂ ! Affirme-t-il de la tête.
- Bon ben, je crois que c’est la dernière chose à faire. Je suppose que tu y as songé n'est-ce pas Azaleï ?

J’étais resté accroché à son épaule pour ne pas tomber, j’avais super mal à la jambe et à la tête.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Sam 9 Avr - 12:48

Voxiom mit dix bonnes minutes avant de reprendre entièrement conscience. Sa première action fut de tenter maladroitement de lui demander ce qu'il s'était passé durant son inconscience, cependant sa phrase se termina sur un cri de douleur. Avec une telle blessure à la tête, il était plus qu'évident qu'il devait souffrir.
Il remarqua ensuite l'absence de son compagnon, qui le plongea dans un stress intense. Ne réussissant pas à se redresser, il s'accroupit – position qui selon elle, devait accentuer la douleur mais elle ne lui en toucha pas à un mot. A vrai dire, durant tout ce petit manège, la jeune femme resta aussi silencieuse que possible.

L'amphibien finit par arriver vers eux et pansa la blessure de son Dresseur. Ce dernier se tourna ensuite vers elle, lui demandant comment il allait pouvoir marcher, la douleur étant trop intense pour le faire seul. La première pensée qu'eut Azaleï à ce sujet fut qu'elle devrait sans doute le porter sur son dos. Elle pouvait paraître un peu frêle mais elle était plus forte que ce qu'on pouvait penser.

Bon ben, je crois que c’est la dernière chose à faire. Je suppose que tu y as songé n'est-ce pas Azaleï ?

Entendre son prénom la sortit de ses pensées. Elle mit quelques secondes avant de comprendre de quoi il parlait puis hocha la tête.

Je ne vois pas où on pourrait aller, sinon. Le seul soucis, c'est que je ne sais pas trop comment on va pouvoir te transporter.

Il était agrippé à son épaule. Peu habituée à ce qu'on la touche aussi franchement, elle eut un léger mouvement de recul qu'elle tenta de camoufler du mieux qu'elle put. Ce n'était pas très poli, après tout.

Légèrement mal à l'aise, Azaleï tourna son regard vers Seru, qui restait calmement en l'air, les yeux fermés. Se sentant observée, la cellule poussa un petit cri et se mit à rouler sur place, arrachant un rire à la jeune femme. Ce Pokemon était un sacré numéro, tout de même. Elle se reprit néanmoins rapidement, tandis que Kami venait frotter sa tête contre sa main.
Évidemment, elle avait oublié sa mallette de soin. Elle était toujours censée l'avoir sur elle, pour éviter ce genre de situation. Comment aurait-elle fait, si elle avait été seule dans une forêt avec une telle blessure ? Quelle mauvaise Ranger elle faisait. Incapable de faire un sac correctement.

Il fallait donc trouver une alternative. Elle retira avec précaution la main de Voxiom de son épaule pour se redresser. Ils ne pouvaient pas rester indéfiniment, elle devait trouver une solution rapidement. Peut-être que Seru pouvait l'aider ? Son type Psy était un atout, il pouvait faire léviter des objets après tout. Cependant, n'étant qu'un jeune Nucléos, il ne pourrait certainement pas soutenir un humain d'environ 60 kilos. Elle allait devoir lui prêter main forte.

Seru, tu m'aides s'il te plaît ?

Attrapant le bras de Voxiom qu'elle passa autour de son cou, elle le redressa avec fermeté et enroula son autre bras autour de sa taille pour le soutenir. Seru se servit de sa condition de Pokemon Psy pour alléger le poids du jeune homme pour elle, lui permettant de ne pas se blesser non plus.

Le retour vers l'Académie fut nettement moins drôle que l'allée. Kami trottinait gaiement derrière eux, chahutant de temps en temps avec Ninjanobi sans qu'Azaleï ne puisse rien dire – elle espérait seulement que le louveteau n'agace pas trop l'amphibien. Seru s'épuisant de plus en plus, la jeune femme lui ordonna de s'arrêter. Elle fut donc contrainte de ralentir un peu plus le rythme.

Ils arrivèrent ensemble à l'infirmerie après ce qui lui sembla être une éternité. Elle n'avait pas décroché un mot de tout le trajet, bien trop concentrée sur sa tâche. Expliquant brièvement ce qu'il s'était passée à l'infirmière, elle lui laissa Voxiom après l'avoir salué poliment. Drôle d'après-midi.
avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  Mer 13 Avr - 9:58

Elle a appelé Seru pour pouvoir l’aider à me transporter. C’est vrai que comme c’est un Pokémon Psy, donc il peut utiliser ses pouvoirs psychiques pour m’alléger et faire en sorte que je sois plus facile à transporter. Mais vu qu’il est encore petit, je ne pense pas qu’il puisse tenir autant de temps qu’il veuille.

Sur le trajet, Kami ennuyait un peu Ninjanobi mais celui-ci n’avait pas l’air de s’énerver ou de vouloir lui rendre la pareil. Enfin, du moins, c’est ce qu’il affichait physiquement.

Seru devenait de plus en plus faible vu son stade d’évolution. Elle lui a demandé d’arrêter et donc il n’y avait plus que la blonde qui me transportait. Le rythme de marche était plus lent mais finalement, ça ne me dérangeait pas tant que ça. C’est la première fois qu’un humain m’aide d’une blessure. J’ai toujours été aidé par Ninjanobi.

Aucun mot ne se faisait entendre et je n’avais pas envie de parler, j’avais trop mal pour ça. Ça me fait chier. J’aurais voulu passer plus de temps avec elle. J’aurais voulu mieux la connaître. Mais bon, tant pis, peut-être une autre fois…

Enfin arrivés à l’infirmerie, Azaleï décriva brièvement ce qu’il s’était passé aux prairies. Elle me laissa à l’infirmerie et avant qu’elle parte je l’ai remerciée. Je ne sais pas si elle m’a entendu mais au moins, c’est fait.

Ninjanobi était avec moi et semblait plus s’inquiéter qu’autre chose pour moi. Ma blessure à la tête a été soignée et pareil pour ma jambe. Ils ont un talent cette infirmerie, au moins, je sais que si je viens, je sortirai en forme.

Une fois les blessures soignées, j'ai regardé autour de moi pour voir s'il y avait la blonde et... Aucun signe. Je suis donc rentrer chez moi avec mes Pokémon. Une bonne sieste me ferait du bien.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]  

Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ninjanobi, le maladroit de service (pv Azaleï) [Terminé]
» Ryûji - Le chieur de service en action ! - Terminée o/
» Un service qui tourne mal. [Terminé]
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-