Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Le titre au hasard (feat. Nymphe)

avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Lun 21 Mar - 10:47

C’était un matin où il faisait très chaud. Plus chaud que d’habitude. Je n’allais pas m’habiller avec mon gilet et mon pantalon aussi non, j’allais transpirer comme un bœuf. Je me suis alors lavé et je me suis habillé avec un débardeur bleu foncé, un collier en or et un bermuda noir.

En sortant de la salle de bain, mes Pokémon étaient tous à table en train de manger. Pour une fois qu’ils ne m’avaient pas réveillé. Ninjanobi était le chef de la bande. Quoi de plus normal vu que c’était le plus vieux et celui qui était évolué.

- Bah alors comme ça on mange sans moi ? Ais-je dis en rigolant.
- Croâ ! A-t-il fait en me faisant signe.

Je me suis alors joins à eux et j’ai bu mon café comme d’habitude.

Il faisait vraiment chaud. Je crois que sortir avec mes Pokémon ne seraient pas de refus. Aller à la prairie en ce temps-là, je pense que c’était l’une des meilleures solutions. Au parc il allait certainement y avoir pleins de gens et à la prairie, à part les Pokémon, je ne vois pas qui il y aurait pu avoir.

Ninjanobi, Kusanagi, venez on va se promener. J’ai mis Kody et Delta dans leur Pokéball respective. J’ai fait un petit tour dans la salle de bain pour enlever mon masque et me coiffer et je suis parti. Je n’avais pas envie de porter mon masque aujourd’hui, il faisait trop chaud.

Sur le chemin pour aller à la prairie, je n’ai vu quasiment personne. J’ai juste entendu quelques Pokémon mais rien d’autre. Génial, je vais pouvoir profiter de ce magnifique temps.

Arrivé enfin à la prairie, Kusanagi était tout fou, il était tout content. Ninjanobi restait avec lui pour le calmer. Ce qui fut le cas assez rapidement.

- Venez, on va aller prêt du lac là-bas ! On va se reposer un peu.


On s’est donc installer et on s’est un peu reposer.

Dix minutes après, je me suis levé et j’ai vu que Ninjanobi et Kusanagi s’amusaient dans l’eau.

Je me suis levé pour aller un peu marcher mais tout d’abord j’ai dit à mes deux Pokémon de rester ici pour surveiller nos affaires. J’avais envie d’un peu me dégourdir les jambes.

- Ah, qu’est-ce qu’il fait beau aujourd’hui ! Dommage qu’il ne fasse pas tous les jours comme ça.

Je regardais le sol et je marchais. Et là, mon regard s’est figé sur une zone d’ombre près d’un arbre. J’ai couru vers l’arbre et je me suis assis au pied de l’arbre. Un peu de fraîcheur ça fait du bien.

Je n’avais même pas fait attention mais une personne était présente à côté de moi. J’avais tellement chaud et envie d'un peu de fraîcheur que je ne l’avais même pas remarquée.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Ven 25 Mar - 21:22





Pour une fois, Nymphe se levait plus tôt qu'à l'accoutumé. Elle qui n'étais pas prête d'être une lève tôt, avait perdu le sommeil après un énième cauchemar mettant sa mère en scène. La sensation d'être impuissante, la moiteur de ses draps tremper de sueur, le souffle court... rien de tout cela ne l'enchanté dès le matin et encore moins dans ces circonstances-là. Se dégageant doucement de l'étreinte d'Alyss, évitant les queues d'Ahri, tentant de ne réveiller personne, Nymphe se dirigea vers la terrasse de sa petite maison de bois pour prendre l'air. Le soleil perçait à peine l'horizon, la rosée matinal faisait alors son apparition sur les brins d'herbes et les rares fleurs encore vivante en cette saison. Assise à même le sol, la tête entre ses bras, posaient sur ses genoux, elle respirait profondément pour laisser échapper finalement un soupire d'exaspération. Elle détestait se lever aussi tôt, faire des cauchemars, l'automne. En bref sa journée ne commençais pas bien du tout et un mauvais réveille pourrait facilement influencer son caractère sur une journée entière. Elle pouvait parfois ce montrer très soupe au lait et aujourd'hui était un jour ou ce genre de chose avait de forte probabilité d'arriver. Un vent frais vint lui donner la chair de poule, et tandis qu'elle se réchauffer en plaçant ses mains sur ses bras, une couverture vint se poser sur elle. Alyss s'assit à côté d'elle, sans un mot, et vint se placer dans le plaid à son tour, fermant celui-ci en le tenant de ses mains. Sa tête se laissa aller sur l'épaule de Nymphe, dont les yeux avaient commencé à se fermer doucement.  Il faisait bien meilleur ainsi.

Tu vas attraper froid.
Toi aussi.

Nymphe se dégagea alors du plaid, les yeux toujours mi-clos de fatigue. L'air frais revint lui rappeler la réalité de la situation, la réveillant une fois de plus, bien que ses yeux restaient mi-clos. Cela lui donnait un petit air dédaigneux voir imbu, qui ne déplaisait pas tant que cela a Alyss. Nymphe, posant un genou à terre attrapa sa Gardevoir en passant un bras dans son dos, l'autre sous ses jambes et la souleva comme un prince le ferait, enroulé dans son plaid. Elle savait Alyss têtu, mais elle l'était tout autant. Aucune des deux n'avait envie de bouger, mais par amour pour celle qu'elle considéré comme une sœur ou une fille, elle ne pouvait pas se permettre de jouer a qui aurait le pire caractère à ce moment-là. Elle porta le rouleau de Gardevoir jusqu'à l'intérieur de la maison, la déposant sur le canapé et se dirigea vers la cuisine. Alyss resta calmement enroulé dans le plaid, allongé sur le canapé, regardant sa dresseuse se réveillé. Elle devait comme tous les matins préparer le petit déjeuné de ses compagnons, mais aujourd'hui, Shaymin avait décidé que rien n'irait correctement. Elle s'était levée du mauvais pied et rien n'irait en s'arrangeant. Tandis qu'elle couper les légumes en morceau, elle s'entailla le doigt profondément, rependant du sang partout sur le plan de travail. Un pansement et elle reprit quand elle s'aperçu qu'elle manquait de viande pour le repas de ses pokemon. Elle soupira d'exaspération une seconde fois, sachant qu'elle allait devoir aller chasser elle-même pour nourrir toute sa petite tribu. Elle se dirigea vers la salle de bain, toujours sous les yeux observateur d'Alyss qui souriait en coin. La porte se referma à peine qu'on put attendre une insulte glisser depuis la salle de bain, quelques chose comme " Get the fuck right out of this bloody fucking bastard bath ! ". Sa langue maternelle revenait souvent dans ce genre de moment. Alyss souriait en entendant cela, sachant parfaitement ce qui venait de se passer. La baignoire n'avait pas été vidée après le bain de Ney, l'eau était gelée et elle avait dû plonger le bras dedans puis attendre pour pouvoir se doucher tranquillement. Dix minutes après une nouvelle insulte " Damn it lord fucking holy shit of this jerking soap " précédé d'un bruit sourd. Elle était sans doute tombée dans la baignoire, se cognant au passage avant de jurer. La journée promettait encore plus.

Tien... vous êtes réveillé.
Ils veulent t'accompagner, Maitresse Nymphe.
Humm... Pourquoi pas. Maddy, Noxy... Tu viens aussi Alyss ?
Bien sûr, Maitresse Nymphe.


Elle fit simplement signe à ses pokemon de se préparer. Elle laissa simplement sa serviette glisser au sol et se dirigea nue vers son armoire pour saisir ses vêtement les plus confortable pour la chasse. Une robe blanche, lui arrivant légèrement sous les fesses, bustier. Elle enfila sa jarretière de cuir pour y placer son couteau de chasse favoris, en Os taillé, accrocha la partit supérieur de ses cheveux en une fine tresse pour éviter que cela ne lui arrive dans les yeux et revendit, sans faire de bruit. Ses pokeball accroché à la ceinture de tissu de sa robe, elle sortit doucement, en prenant bien soin de fermer la porte et se dirigea vers les prairies. Elle n'était pas de bonne humeur de devoir aller chasser si tôt le matin. Il faisait plutôt chaud, et cela faciliterai sa chasse heureusement, car elle ne se sentait pas de devoir chasser durant des heures simplement pour nourrir ses pokemon alors qu'elle aurait pu leurs donner des croquettes. La brise frôlant son corps durant le trajet vers un lieu de chasse n'amélioré pas vraiment son humeur, et Noxian pouvait sentir la pression des mains de sa dresseuse dans sa fourrure. Les pokemon sauvage allé prendre pour leur grade à la place de tout ce qui n'allait pas. La frustration s'en irait surement en tuant un ou deux être innocent. Elle était parfois comme ça. Après tout, tuer pour se nourrir n'était pas un crime, et si en plus cela pouvait lui permettre de se défouler un peu, c'était d'une pierre deux coups. Elle descendit de sa monture et relâcha ses pokemon, qui s'en allèrent chacun de leur côté pour tenter de trouver de quoi manger en plus. Alyss s'occuper de neutraliser les proies, tandis que Madness se charger du reste. Noxian lui ne suivait que son instinct de chasseur.

Bon... Voyons.

Nymphe observa son environnement, quelques arbres, une étendu d'arbres et des pokemon plutôt amicaux en règles générale, qui n'avait pas de raisons de se méfier plus que cela d'un humain. Elle repéra rapidement un Rocous dans un arbre, elle s'approcha, doucement comme un prédateur, main sur son couteau pour pouvoir frapper au bon moment. Il ne fallait pas faire ami ami avec la nourriture, c'était sa première règles lorsqu'elle chassait, et pour cela elle devait simplement se débarrasser de sa conscience de dresseuse pour devenir elle-même un prédateur. Elle monta tranquillement à l'arbre, l'air de rien quand soudain, une vibration trop forte fit s'envoler le pokemon. Nymphe regarda au sol, un jeune homme d'une allure plutôt normal venait de s'adosser à celui-ci ce qui fit fuir le pokemon que Nymphe avait réussi à mettre en confiance. Elle descendit de l'arbre doucement, sans faire de bruit, mais tout aussi furieuse. Décidément rien n'allait bien aujourd'hui. Elle se plaça derrière le jeune garçon, bien décidé à lui faire comprendre qu'elle était de mauvaise humeur. Elle sortit son couteau, le plaça sous la gorge du jeune homme tout en posant sa tête sur son épaule, le tout sans la moindre expression facial. Se rapprochant du jeune homme, elle colla sa poitrine à son bras pour lui parler à voix basse.

Je ne sais pas ce que tu fais aussi loin du campus mon garçon... Mais la prochaine fois, assure toi de ne pas déranger ma chasse.

Elle rangea alors son couteau de nouveau sur sa jarretière et se releva pour voir le visage du garçon qui venait de lui causer un énième tort, et qu'elle venait simplement de menacer. Elle le regarda de bas en haut, sans juger, mais simplement pour évaluer la force de la personne qui l'avait importuné. Il était plutôt beau, mais c'était un homme, dommage, sinon elle aurait demandé réparation en nature. Mais pour le coup elle passa l'éponge. Il était certainement a Gakuen, elle y était professeur et ce n'étais pas responsable de se part mais peu importe.

Quel cursus ? Que je t'apprenne à être plus discret et léger que cela dans la vie de tous les jours.



avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Dim 27 Mar - 15:13

J’étais assis, tranquillement contre l’arbre, les yeux fermés et les bras qui longeaient mon corps. Un couteau est venu se glisser autour de mon cou, la tête de la personne sur mon épaule et la poitrine de celle-ci contre mon bras. Le stress s’est introduit. Je me répétais ces mots dans ma tête " Ne pleure pas ces maudites larmes rouges, garde ton sang froids ". Ce qui fut un succès !

- Je ne sais pas ce que tu fais aussi loin du campus mon garçon... Mais la prochaine fois, assure toi de ne pas déranger ma chasse. M'a-t-elle dit tout bas.

La… Chasse ? Je ne comprends pas. Comment on peut oser faire du mal aux Pokémon. Bah après tout… Faut bien manger.

Elle a rangé son couteau dans une jarretière et s’est relevée. Elle m’a observé quelques secondes avant de me parler.

- Quel cursus ? Que je t'apprenne à être plus discret et léger que cela dans la vie de tous les jours.

Je me suis levé à mon tour. J’étais plus grand qu’elle de facilement dix centimètres. Je l’ai observé aussi. Elle avait des yeux verts et une chevelure verte aussi. Bizarrement, elle me faisait pensé à un Shaymin. Pourquoi ? Je ne sais pas, c’est mon sentiment.

- Non ça va aller. Excuse-moi si je t’ai dérangé, ce n’était pas du tout mon but. Je croyais être tout seul en fait alors je me suis mis à mon aise.

Ninjanobi s’est levé aussi et a observé la femme qui était devant moi. Il est monté sur l’arbre pour voir s’il y avait des Pokémon. Il scrutait les horizons de fond en comble.

- Croâ ! Croâ ! (Il y a des Pokémon qui arrivent !)
- Je pense que Croâporal a vu quelque chose.

Je l’ai senti qu’elle avait des Pokémon. Je le sens quand quelqu'un en a. C’est dû à l’entraînement spécial que j’ai eu pendant que j’étais petit. Je m’entraînais avec un Alakazam pour apprendre à comprendre le type de personne qui se trouve en face de moi. Bien évidemment, je ne contrôle pas ça à la perfection. Loin de là. J’en ai encore beaucoup à apprendre.

- Dis-moi. Comment tu t’appelles ? Et cette question que tu m’as posée, tu dois être professeur à l’académie n’est-ce pas ?

Si elle se montrait un peu moins agressive, j’enlèverai mon masque mais pour l'instant, je le laisse. Ça m'embête parce qu'il fait chaud sous ce masque...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Lun 4 Avr - 18:46





Il n'avait pas vraiment réagis à la provocation gratuite de la demoiselle. Il devait être habitué à ce genre de situation, tout comme elle. Un Nomade ? A en juger par ses vêtement elle pouvait en déduire que non, mais quelques chose l'intrigué tout de même. Le jeune homme se leva et l'observa, évidement, elle ne pouvait pas le blâmer de la regarder, mais elle n'aimait pas forcement cela non plus. Son pokemon bougea et grimpa alors à l'arbre comme s'il cherchait à observer ce qu'il se passer autour d'eux avant de signaler quelques choses à son dresseur. Des pokemon approchaient ? Certainement les siens. Ils devaient avoir trouvé de quoi manger, du moins elle l'espérait. L'homme lui adressa alors la parole, lui demandant son nom, supposant qu'elle était professeur. Elle n'aimait pas forcement qu'on l’appelle " mademoiselle Eastmile " ou un dérivé, mais elle était tout de même étonné qu'un élève ose la tutoyer aussi facilement en supposant son rang. Nymphe passa sur ce détail, après tout c'était certainement dû à son éducation. Peut-être que le respect de ses ainées n'était pas une chose courante et elle ne pouvait pas juger les autres sur ses propres valeur après tout, consciente que les siennes n'était déjà pas dans la norme par moment.

Je suis effectivement Professeur à l'académie. La politesse exigerai que tu déclines ton identité en premier car tu es un élève et surtout un homme, mais passons. Je suis Nymphe Eastmile.

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un vent frais s'empara d'elle, souleva sa robe, qu'elle due bloquer de ses mains. Son regarde devient étrangement plus doux malgré la gêne que cela aurait dû occasionner, tandis qu'un spectre sombre commençais à se former autour de la demoiselle, laissant peu à peu deviner la silhouette d'un pokemon bien connu pour ses mauvais tours. Madness. Il n'était pas quitté Nymphe depuis le début apparemment et sentais bien la mauvaise humeur de la demoiselle. Décidant de protéger le jeune homme, il c'était alors matérialiser autour d'elle pour éviter qu'elle ne puisse le frapper ou quoi que ce soit d'autre. Il faut dire qu'il était bien plus sensible que n'importe qui sauf Alyss, aux pulsions de sa dresseuse. Néanmoins voir ses pokemon s'inquiétait lui fis comprendre qu'elle était sans doute bien trop agressive envers ce jeune, et qu'il n'était pas responsable de ses soucis aujourd'hui, si ce n'est le dernier en date.

Tu peux me lâcher Maddy... je ne ferais rien.

Au même moment ou le spectre décidait de relâcher s dresseuse de la prison fantomatique qu'il avait fait, Alyss arriva sur le dos de Noxian, visiblement inquiète  pour Nymphe puisqu'elle sauta immédiatement du dos du pokemon qui l'escortait e vint rejoindre sa dresseuse, sondant son esprit rapidement pour savoir ce qui c'était passé. Sa colère n’était donc liée qu'à cela. C'est vrai qu'avec le manque de sommeil et les évènements qui s’étaient suivis les uns après les autres, sa colère se faisait rapidement puissante. Aussi loin de sa dresseuse elle ne pouvait pas lire ses pensées, mais au moins ressentir ce qu'elle ressentait émotionnellement. Elle sourit à Nymphe, pour lui signaler qu'elle avait compris, tandis que Nymphe rougit légèrement avec un air fâché, pour exprimer la légère gêne qu'elle avait en voyant que tous ses pokemon c'était inquiété sans raison, juste à cause de sa mauvaise humeur matinale. Noxian arriva alors à son tour au niveau de sa dresseuse, frottant sa tête contre elle pour lui faire comprendre de se calmer. Par habitude, elle se mit à caresser la tête de son pokemon, entortillant ses doigts dans son pelage entretenu, presque duveteux pour un félin.

Je vous prie d'excuser Notre Maitresse. Elle est quelques peu désappointé aujourd'hui suite à une série de fâcheux évènement.
Tu n'as pas besoin de m'excuser Alyss. Je ne compte pas demander pardon pour mon comportement rustre. Je ne suis pas une Urbaine.
Maitresse Nymphe...
Passons. Nous n'avons toujours pas de quoi nourrir la famille et les petits ont des besoins alimentaire, je ne peux pas me permettre de les privés de viande.


Nymphe se tourna alors vers le jeune homme. Il n'avait pas l'air bien robuste mais il n'avait clairement pas l'air faible non plus. Il avait peut-être des compétences en chasse ? Ou alors de quoi cuisiner, quitte à ce qu'elle lui donne de l'argent en échange. Son estomac gargouilla alors, laissant une expression horrible sur son visage tant elle avait faim depuis ce matin.

Tu sais chasser ?  



avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Jeu 7 Avr - 20:44

Donc elle s’appelle Nymphe Eastmile et elle est professeur à l’académie. Elle m’a aussi dit qu’il fallait que j’aie un peu de politesse, mais le problème c’est que je n’ai pas très bien eu d’éducation vu que je n’ai que de vague souvenirs de mon enfance avec mes parents. Mais bon, je ne lui en voulais pas, ce n’est pas grave. Un petit vent a soulevé sa robe qu’elle a rabaissé tout de suite avec ses mains. Son regard était plus doux, mais pourquoi ? Elle aurait dû être gênée m’enfin. Chacun montre à sa façon son sentiment de gêne.

Après quelques secondes sa Gardevoir a… Parlé ? Non impossible ! Ça devait être de la télépathie. Oui bien sûr, c’est un type psy. Nymphe a dit qu’elle ne devait pas l’excuser pour son comportement rustre.

Elle s’est retourné vers moi et m’a demandé si je savais chasser. Oui je sais chasser vu mes déplacements rapides et discrets quand il faut l’être mais, faire du mal à un Pokémon pour moi c’est impossible. Je préfère manger quand ce n’est pas moi qui le tue. Je ne supporterais pas de voir un Pokémon mort et encore moins de voir qu’on le découpe pour le manger… Oooh, rien que d’en parler ça me donne des frissons dans le dos. J’ai certainement pris un steak de Tauros au cas où j’aurais voulu faire un barbecue. J’ai donc ouvert mon sac et effectivement, j’avais dix steaks de Tauros facilement.

- Euhm… Ça ira dix steaks de Tauros ? Et excusez-moi pour ma politesse, Nymphe, je n’ai pas été longtemps en contact avec ma famille. Aussi non, je m’appelle Voxiom Symphony le dernier de ma famille.

Ninjanobi s’est approché et a salué de la main la femme aux cheveux verts tandis que Kusanagi s’est montré un peu plus tard et s’est incliné digne d’un chevalier. Il est vraiment brave celui-là. Je me demande s’il restera aussi brave même en évoluant.

- En...an… de v… co… ai…


Hein ? Serait-ce la voix de Monorpale ? Bizarre, je n’aurais jamais pensé qu’il puisse parler par télépathie. Surtout venant d’un Monorpale, je ne savais pas qu’ils pouvaient faire ça. Mais il ne savait pas complètement parler par télépathie. Ses mots étaient incompréhensibles.

- Je crois qu’il essaye de dire bonjour.


Il a affirmé de la tête.

- Bref, revenons-en à nos Wattouat, est-ce que dix steaks de Tauros suffisent ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Mer 13 Avr - 9:05





Le jeune homme fouilla son sac. Il avait donc réellement de la viande sur lui ? Qui se promenait avec de la nourriture aussi étrange dans son sac. Nymphe regarda étrangement le jeune homme, soulevant un sourcil tout en penchant légèrement la tête sur le côté. La chasse en automne n'était pas simple. Il devait avoir envie de préparer une grillade sans doute ? Rien ne valait le gout authentique d'un tas de feuille qui brule sous un lit de brindille. Le bon gout de la viande n'était savoureux et mis en valeur que par une cuisine tout ce qu'il y a de plus naturel. Du moins, c'était la façon de penser de la jeune chasseuse qui pour l'instant, n'avait pas encore attraper un seul pokemon pour manger. Il lui proposait tout de même dix steaks. Ce n'était pas négligeable, au moins assez pour nourrir aujourd'hui et demain sa fratrie de carnivore à la maison. Elle comptait les steaks dans sa tête, réfléchissant à tout cela quand il commença à se présenter. Voxiom Symphony. Quel drôle de prénom ce dit-elle. Dernier de sa famille ? Il était donc tous mort, ou du moins il els considéré comme tel. Elle regarda le jeune homme de haut en bas, se disant que " Dernier de sa famille " pour un homme n'est qu'un titre provisoire, après tout il pourra rebâtir son clan en trouvant une femme et en transmettant son nom. C'est ainsi que les clans ont prospérait et en tant que Eastmile, elle en savait quelques chose. L'histoire même de son clan centenaire découle d'un clan encore plus ancien.

Un pokemon s'approcha, saluant Nymphe, rapidement suivit d'un second. Un Croaporal et un Monorpale. Une voix, plutôt faible se fit alors entendre. Elle resta fixer le pokemon acier, comprenant qu'il s'agissait de lui, ne trouvant pas cela étrange du fait qu'elle possédé elle-même un Dimocles. Son dresseur par contre semblait surpris, certainement une des première fois qu'il entendait la voix d'un pokemon. Cela fait étrange, mais on s'y habitue vite. Nymphe avait passé une bonne partie de sa vie à entendre Alyss lui parler, et depuis, la télépathie ne lui semblait plus vraiment incroyable. Reprenant ses esprits, il lui proposa de nouveau les steaks. Evidemment, ce n'était pas quelques choses de négligeable. Elle n'avait pas d'argent sur elle et ne pouvait décemment pas voler un de ses élèves ainsi. Pas à visage découvert du moins. Elle devrait donc rentrer chez elle pour le payer. Mais avant, elle voulait se calmer un petit peu.

Je te les achète. Ou alors si tu acceptes, en échange, venez manger chez moi. J'ai déjà une fratrie à nourrie, faire à manger pour un humain et deux pokemon en plus, ça ne me tuera pas.

Elle s'assit alors au sol, s'adossant à l'arbre. Il faisait légèrement plus frais qu'en début de journée, mais le temps était encore agréablement doux. Bloquant sa jupe entre ses cuisses, elle s'étira de tout son être avant de soupirer discrètement. Luxray vint alors s'assoir à côté d'elle l'encourageant alors à laisser tomber le dossier dur que représenter l'arbre, pour se coucher a moitié sur le corps du félin électrique. Elle avait envie de reste un petit peu dans les prairies, pourquoi pas de s'amuser. Elle n'aimait pas être de mauvaise humeur comme ça, mais par moment les choses faisaient que ça venait comme ça, sans raison. Madness suivit alors le pas, venant attraper la jeune femme pour la soulever. Décollant alors d'un bon mètre du sol avant de s’allonger sur le dos, la tête sur Noxian. Il posa alors la jeune femme sur son ventre qui s'étala alors de tout son corps sur le pokemon. Elle montait et descendait aux rythme de la respiration du pokemon, et cela semblait la bercer. Alyss s'approcha alors de Voxiom.

Elle n'a pas eu un début de journée facile. Si vous voulez, nous pouvons vous familiariser avec la télépathie de votre Monorpale, cela sera un jeu d'enfant pour nous de vous apprendre cela à tous les deux.




avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Jeu 14 Avr - 16:52

Apparemment les dix steaks suffiraient pour combler leur famille. Elle voulait même m’acheter les steaks ou alors elle m’a proposé d’aller manger chez elle par reconnaissance de les avoir dépanner. Bah, une invitation ça ne se refuse pas et puis, c’est l’occasion de mieux pouvoir connaître les personnes de l’académie. Si elle était prof elle pourrait m’en dire un peu plus sur certains pour que je les comprenne mieux. Mais bon, ce n’est pas mon premier but.

- Je préfère la deuxième option, je n’ai pas envie que vous me payer, je vous l'offre avec bon cœur.

Nymphe s’est étirée et a soupiré discrètement avant que son Luxray ne vienne à côté d’elle. Madness a soulevé la femme aux cheveux verts et la posa sur son Luxray dont elle s’étala sur son corps.

Alyss s’est approchée de moi et m’a dit que Nymphe n’avait pas eu un début de journée facile et que si je voulais, elles pourraient me familiariser avec la télépathie de Kusanagi. Apparemment ce sera facile de nous apprendre ça.

Kusanagi s’est approché de la Gardevoir et a lévité pour se mettre à la même hauteur que sa tête.

- Il me faudra un peu d’entraînement avant de pouvoir parler correctement aux humains, je n’y arrive pas pour l’instant.


J’ai regardé Alyss en me rapprochant de Kusanagi qui paraissait un peu tristounet.

- C’est gentil de nous proposer votre aide. Ça ne me dérangerait pas en tout cas.

- Mai… Maî… V…

Sa voix parait si enfantine. On dirait que c’est un enfant qui parle. Mais… Comment est-ce qu’elles pourraient nous aider à ce que la télépathie soit plus simple pour Kusanagi. L’épée s’est rapprochée d’Alyss et a fait une révérence comme à son habitude pour dire bonjour ou pour remercier.

- Merci de nous aider Madame Alyss.


Il est ensuite resté à côté d’elle et attendait patiemment ce qu’on allait faire tandis que moi, je me suis approché de Nymphe.

- Dites, ça fait longtemps que vous vous connaissez Alyss et vous ? Vous avez l’air si proche. C’est la première fois que je vois un Pokémon qui parle par télépathie aussi bien et aisément.

Kusanagi s’est approché de Nymphe et s’est incliné devant elle pour la remercier aussi.

- Mer… de bi… voul… no… aid... et de n… av… inv…
- Je crois qu’il essaye de vous remercier. Et moi aussi je vous remercie de nous inviter chez vous pour manger.

J’ai ensuite souris et Kusanagi a fait un tour sur lui-même tout en rigolant pour montrer qu’il est content.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Mar 19 Avr - 10:25





Le jeune Voxiom avait donc accepté l'invitation à venir manger chez Nymphe. Cela ne la dérangeait réellement pas d'avoir du monde chez elle, après tout en vivant en communauté avec son clan, le fait d'avoir d'autre humain lui manqué quelques peu même pour être honnête. Le Monorpale du jeune dresseur s'approche d'Alyss, qui semblait alors avoir une petite discussion à en juger par les mouvements de tête de la Gardevoir. Suite à cela, Voxiom remercia Alyss. Ce n'était pas souvent que Nymphe entendait Alyss proposer son aide, et encore moins que les gens remercier son pokemon. Elle n'était clairement pas du genre amical avec les autres dresseurs et avait même plutôt tendance à les mépriser. Même si par le passé elle avait toujours entretenu des rapports courtois avec les précédente rencontre de Nymphe, peu nombreux était ceux qui avait gagné suffisamment d'estime pour qu'elle soit naturellement polit et ne se force pas à donner une bonne image pour que sa dresseuse n'en souffre pas plus tard. Peut être seulement Siloë avait gagné se respect, étant donné qu'elle était la seule personne à avoir aidé Nymphe lorsque celle-ci avait éprouvé de réelle difficulté. Derek aussi peut être, car il était en quelques sortes le Mentor de Nymphe, et encore ce n'était pas sûr. Nymphe regardait Alyss, un petit sourire en coin, les yeux mis clos, elle savait qu'elle préparait quelques chose, mais quoi ? Mystère, elle le découvrirait en même temps que les autres probablement. Peut-être rien de méchant, mais avec elle, il valait mieux toujours se méfier.

Voxiom s'approcha alors de Nymphe, qui par reflexe referma les jambes pour bloquer sa robe qui virevolté au passage de chaque brise. Il lui posa une question. Pas une petite question mais bel et bien une qui pourrait prendre quatre heures à répondre ? Depuis combien de temps connaissait-elle Alyss ? Pas si longtemps que cela finalement si l'on regardait, elle l'avait rencontré le jour de son anniversaire à 16 ans. Durant la fête commune des enfants de son année et elle ne s'était plus quitté depuis. Seulement cinq années passé ensemble et pourtant elle était devenu si proche que le lien télépathique n’était plus un problème pour aucune des deux et qu'une certaine forme d'empathie était même venue à s'installer entre les deux. Bien plus qu'une relation Maitre - Pokemon, elle avait une réelle relation de mère fille, de sœurs et parfois étrangement, une relation bien plus ambiguë qu'il n'ait moralement possible entre un humain et un pokemon. Du moins les apparences le laissaient penser. Durant longtemps Alyss avait certainement éprouvé des choses pour Nymphe, mais en grandissant ses sentiment avait changé, mais elle n'en restait pas moins proche de sa dresseuse. Nymphe quant à elle avait décidé de confier sa vie à son pokemon, comme une amante la confierais a son aimée. Une pleine confiance entre les deux c'était rapidement installé, certainement grâce à la Team Rocket d'un côté, mais aussi grâce aux ambitions secrète de la demoiselle aux cheveux vert. Nymphe soupira en pensant a tout cela, elle devait répondre à Voxiom de façon assez simple de toute façon, il n'avait nul besoin de savoir tout.

Les années ne compte pas, seule la relation que tu as avec ton pokemon importe. Alyss et moi, nous nous connaissons depuis toujours. Les croyances de mon Clan disent que l'homme d'un homme sera toujours lié à l'âme de son pokemon, avant même leur rencontre et leurs naissances. Ce que vous appelez Destin. Elle est moi et je suis elle en quelques sortes. Notre lien n'est pas celui d'un pokemon et d'un maitre, ni même celui d'une amie ou d'une sœur.

Les yeux de Nymphe se portèrent alors sur le pokemon épée qui venait de s'approcher d'elle pour la remercier. Ses mots n’étaient pas encore bien formés mais elle en comprenait parfaitement le sens. Voxiom traduisit tout de même, mais cela n'était pas réellement nécessaire. Il remercia Nymphe pour l'invitation par la même occasion. La demoiselle sourit malicieusement en voyant un jeune homme qui semblait encore si pur et naïf. Durant toute sa courte carrière de Rocket, son travail avait était de séduire les hommes et de les amener à leurs pertes et de voir une proie si... amusante ses instincts de chasseuse semblait reprendre le dessus. Elle se leva et approcha de Voxiom avec un petit sourire légèrement prédateur sur le visage. Rien de méchant ne s'en dégager si ce n'est une légère forme d'arrogance de la demoiselle. Elle s'approche du jeune homme, passa ses bras autour de son cou avant de se coller à lui, sa poitrine contre son torse. Elle se mit sur la pointe des pieds alors, pour lui dire quelques choses a l'oreille lui murmurant quelques choses.

Le plus important pour la Télépathie c'est... la communion de l'âme et du... corps ?

Un des bras de la demoiselle quitta les épaules du jeune homme pour venir glisse le long de son torse puis de son ventre avant de s'accrocher avec l'index au relief de son pantalon. Elle recula son visage, le regarda quelques instant dans les yeux avant de s'éloigné de nouveau de lui, un léger sourire narquois toujours affiché sur son visage. Elle se retourna comme si rien ne c'était passé, mais espérait secrètement que le jeune homme avait compris le message derrière cela. La télépathie parfaite entre un humain et un pokemon n'était pas qu'une histoire de connaitre l'autre, il fallait aussi vivre pour l'autre. Elle aurait eu du mal à définir cette chose, mais elle l'avait constaté elle-même. Quand Nymphe venait de recevoir sa petite Tarsal, la communication entre les deux n'était pas toujours simple et puis au fur et à mesure de proximité à la limite de la moralité, leur télépathie était devenue tout à fait viable jusqu'à atteindre la perfection acquise à ce jour. Elle se pencha en pliant les genoux pour caresser son Luxray et l'inciter a finalement se lever. Ils n'auraient pas besoin de chasser aujourd'hui alors autant rentrer, en puis il serait alors plais aisé d'aider Voxiom.

Rentrons. Je préparerais à Manger tandis qu'Alyss t'apprendra les bases de la télépathie avec ton pokemon.

Le félins se leva et se faufila entre les jambes de sa dresseuse qui semblait surpris de la manœuvre. Il n'était pas commun que le pokemon attrape de lui-même sa dresseuse pour la porter, mais il devait avoir envie de lui faire plaisir ou du moins de lui rendre service. Maddy se leva à son tour, rejoignant alors Alyss qui attrapa sa main. Geste assez inhabituel qui ne manqua pas de faire tilter Nymphe. Un nouveau sourire pleins de sous-entendu fut lancer en direction du pauvre Ectoplasma qui regardait alors sa dresseuse avec l'air le plus paniqué du monde, rougissant tellement que son corps semblait en être devenu rose. Noxian se mit alors à marcher et prit la tête du groupe. Nymphe invita évidement Voxiom à suivre le convoi.

J'habite à une dizaine de minutes d'ici. Profitons de la route pour discuter un petit peu non ? Si tu as des questions n'hésites pas, après tout je suis professeurs ~



avatar
Voxiom Symphony
Messages : 118
Nombres de Rp : 80
Date d'inscription : 22/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 500$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  Sam 23 Avr - 16:18

Elle s’est levée et s’est approchée de moi, affichant un petit sourire prédateur. Elle a ensuite passé ses bras autour de mon cou avant qu’elle ne se colle à moi, poitrine contre mon torse. J’ai ouvert grand les yeux et j’ai rougit, c’était la première fois que ça m’arrivait en même temps… Elle s’est ensuite mise sur la pointe des pieds et m’a murmuré quelques choses à l'oreille.

- Le plus important pour la Télépathie c'est... la communion de l'âme et du... corps ?

Un de ses deux bras a quitté mes épaules et a glissé le long de mon torse jusqu’à ce qu’elle accroche son index au relief de mon pantalon, j’ai rougit encore plus et un petit « gloups » s’est fait entendre dans ma gorge. Elle a reculé son visage en me fixant le regard et je passais rapidement de son œil droit à son œil gauche et inversement. Après quelques secondes d’échange de regard elle s’est éloignée de moi. J’ai soupiré et respiré profondément pour me déstresser. Mais, pourquoi elle a fait ça ? Elle voulait peut-être me faire comprendre quelque chose pour la télépathie ? Enfin, en tout cas, c’était très étrange… Je l’ai regardée du coin de l’œil l’air interrogatif et j’ai ensuite tourner le regard vers Kusanagi.

- Dites m… Maî… Vox… Que vi… t… il de s… pass… ?
- Euh… A vrai dire, je n’en sais rien.

Nymphe a commencé à me parler et j’ai tourné la tête vers elle.

- Rentrons. Je préparerais à Manger tandis qu'Alyss t'apprendra les bases de la télépathie avec ton pokemon.

Alyss m’apprendra les bases de la télépathie pendant que Nymphe fera à manger. Ouais ça me va ! J’ai tourné la tête vers Kusanagi et je lui ai souris.

- T’es d’accord Kusa’ ?
- OUI !

Bon et bien au moins c’était clair et précis pour une fois. J’ai observé Ninjanobi et il semblait être calme et heureux en même temps.

- J'habite à une dizaine de minutes d'ici. Profitons de la route pour discuter un petit peu non ? Si tu as des questions n'hésites pas, après tout je suis professeurs ~


J’ai affirmé de la tête ce que Nymphe a dit et j’ai donc commencé à suivre le convoi. Je me posais tellement de questions que je ne savais pas par quoi commencer… Kusanagi a donc posé une question à Alyss en tout premier.

- Dites, Alyss, c’est quoi les bases de la télépathie ?
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le titre au hasard (feat. Nymphe)  

Le titre au hasard (feat. Nymphe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'agrément de la vie, c'est de choisir en ayant l'air d'ignorer le hasard || Feat Arès
» Retrouvailles innatendues ( feat keny et nymphe )
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-