Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

L'amer rencontre d'un scorpion moqueur. [ PV Derek + Capture ]

InvitéInvité
MessageSujet: L'amer rencontre d'un scorpion moqueur. [ PV Derek + Capture ]  Sam 26 Mar - 18:23

Aujourd'hui était un jour spécial. Absolument. Rendez-vous bien compte, qu'au sein du Repaire de la Team Rocket, nous disposons d'une panoplie de secteurs, aux utilités aussi diverses que variées !... Des endroits parfois passionnants, où se mêlent science et technologie. J'adore les découvertes et les bonnes surprises, un arôme épicé et pourtant des plus délectables... Et alors que mon pauvre esprit se devait de traiter une foulée de documents, ma foi forts ennuyeux, le Département Scientifique eut la bonne idée de me contacter, pour me sauver de mon apnée administrative... Les chercheurs paraissaient enfin avoir fini de me préparer ma commande. Mmh ?... De quoi s'agit-il, me demandez-vous ?... Oh, mais bien sûr. Mon extase me fait oublier les bonnes manières, vous n'avez possiblement la moindre idée du sujet traité... Je parle du Projet Onyx ! Ne le répétez pas, c'est un dossier confidentiel...

Mais concrètement, Creed-Senpai, non, Creed-Sama, pour toi... pourquoi nous bassines-tu avec ces évènements, sans importance pour la pitoyable vie qu'il m'est donné de supporter ?... Et bien, simplement, parce que j'en ai envie. C'est une raison suffisante, alors je te somme de redescendre immédiatement d'un ton, petit être fébrile. Mais soit, je continue ma petite histoire... Comme tu dois t'en douter, je ne suis pas assez courageux, ou plutôt je ne suis pas assez idiot, que pour venir à leur rencontre dans ma tenue habituelle. Si, tu sais, ma veste en queue de pie, les bottes, tout ça tout ça... Ces propos te surprennent ? Allons, nous allons prendre un exemple, dans l'optique d'aider ton cerveau lent à saisir l'information... Mettons que tu joues au Poker, dans un casino quelconque, là n'est pas la question. Tu as dans ta main un As et un Roi. Sur la table, la suite de la famille... Même si tu n'as rien à craindre des autres concurrents, à quoi cela te servirait de dévoiler ton jeu, sans raison ?... C'est inutile et tu risques juste de gagner moins d'argent, ainsi que de rater l'occasion d'éliminer tes concurrents, en feignant le bluff. Non, ne va pas trop loin dans la comparaison, je n'estime pas tes capacités mentales au point de créer un sens plus profond à l'exemple.

Ah, oui, le Projet Onyx, donc. Sous l'identité de Deec Dolckerds, mon apparence scientifique, pour ainsi dire, je poussais les belles portes en verre de la Zone d'Expérimentation Pokémon... Mais oui ! T'es futé, dis-moi ! J'y allais justement pour l'un d'eux. Comme c'est surprenant ! Hu... Excuse mon engouement, je me sens juste d'une humeur particulièrement joyeuse, en ces circonstances... Ah, c'est aussi car il allait me falloir revêtir l'apparence du Lieutenant Risk, plus tard dans la journée. Alors, évidemment, vous pensez bien que j'ai besoin d'une petite préparation, pour l'interpréter en bonne et due forme !... Enfin, c'est plus une libération qu'une contrainte, pour être exact. Etre raffiné en permanence, ça use, vous savez ?... Quelques fois, il m'est souhaitable de me lâcher un peu. Amethyst et moi, sommes bien d'accord sur ce point... Il faut aussi penser à s'amuser, quand bien même cela pourrait impliquer quelques petits sacrifices... Oui ? Un sens caché à ma phrase ?... Mais arrête donc, je t'ai dis que tu te surestimais ! Si tu persistes à te fixer l'horizon comme objectif, tu feras le tour de la terre sans t'en apercevoir...

Oula, non, stop. Je sens que je te perd ! On va arrêter ce petit jeu tout de suite, ou tu claqueras bientôt dans mes doigts... Je vais me reconcentrer sur la narration et, si possible, sans t'impliquer davantage... Hum... De ma délicatesse habituelle, je pénétrais le lieu, afin de mener à bien l'autorisation que je m'étais auto-octroyée... consistant donc à venir récupérer, au nom du boss, le sujet d'expérimentation en question. Ces fidèles assistants du savoir ne mirent beaucoup de temps à me remarquer... Je les revois d'ici, l'air fier de leur création. Enfin, création est un grand mot, il s'agit plus de modifications basiques en génétique, ainsi que d'un conditionnement approprié... Le but du jeu, était de donner naissance à une entité incarnant l'essence de la rage... Je voulais sentir une puissance haine se dégager de mon nouveau joujou à venir. Quelque chose d'impulsif, d'automatique et d'utile en combat. Il devait être féroce mais polyvalent, physiquement.

Lorsque je fus amené jusqu'à l'habitacle de la créature, je n'en crus pas mes yeux... Voilà que ce Solochi s'acharnait à défigurer, à blesser un pauvre scientifique, trop imprudent pour la tâche confiée de me le remettre en mains propres. La triste créature... Plait-il ? Non, pas l'humain, lui en s'en fout. Je parle du Pokémon, devant se contenter d'une pareille cible... Ah mais les temps sont durs, tout vient à point à qui sait attendre. Et à qui le mérite, cela va de soi... Je souriais, devant un tel spectacle. Regardez cette petite troupe, dépassée par les évènements, n'osant même pas approcher l'auteur des faits... Ces regards, à la fois tristes et compatissants, guettaient la scène, impuissants. Arceus, qu'elle en faisait du bruit, cette victime... des sons aussi plaisants que stridents, je devais vraiment y mettre fin rapidement. Allez, Onyx, reviens par ici, ce n'est pas de la bonne bouffe, ça. Je vais t'en donner, moi, si tu te montres sage...


" Passez-moi la Luxe ball, il m'a l'air de s'être suffisamment dépensé, maintenant... Il doit être fatigué, l'endurance sera à retravailler. " Osais-je formuler, le plus naturellement du monde.

J'eus l'impression d'attendre, des heures durant, l'avènement de cette sphère de capture, sur la paume de ma main tendue... A la pression exercée, je perçu de suite un tremblant conséquent, de la part du donataire. Ah, c'est vrai, il y avait des personnalités fragiles, dans l'enceinte de ce département... Tant pis. Ces incapables se sont montrés trop confiants, ils en payent le prix fort. C'est ainsi... Les faibles se font manger, les gagnants restent. D'un geste nonchalant, je lançais la prison jusqu'au point d'impact prévu. Et hop, une rose de plus... Toi et moi, ferions plus ample connaissance, très prochainement. Ton potentiel destructeur me sera certainement d'une grande utilité, à l'avenir. Mais en attendant, direction mon modeste bureau de Chef Rocket.

Je me souvenais d'un élément prometteur, ne demandant qu'à toucher le sommet de mon organisme. Il y en avait beaucoup, mais lui, disposait d'un potentiel qu'il aurait été intolérable de gâcher, en temps que simple Sbire... Oh mais, j'avais tellement de noms à retenir, il aurait été injuste de me reprocher une petite vérification du sien... Mmh, ah oui ! C'est ça... Derek Blake. Tout dans la puissance et rien dans la tête... Enfin, ça, c'est l'impression qu'il avait donné, en démolissant un bâtiment, à l'aide de Tyranocif... Il avait subi une baisse de grade, au rang d'espion. Une punition bien méritée, il fallait l'avouer... Toutefois, il était souhaitable que son séjour à l'académie l'ait un peu calmé. Avec un peu de chance, cette mission d'espionnage lui aurait octroyé l'once de subtilité requise, afin de redevenir Sergent. Un bon Sergent !... C'était plutôt dans son intérêt. Changer de grade avait un coût, rien n'était gratuit... Si, nos pokédex, à condition de ne pas abuser du geste... après quoi, l'organisme risquait de le retenir sur vos salaires.


" Hmm... Qu'en penses-tu, Amethyst ?... Se pourrait-il qu'il soit prêt ? Il me tarde de le vérifier... Je n'ai pas eu la chance de le croiser souvent, mais voilà qui ne devrait pas trop altérer mon jugement sur sa personne. Prêt pour une petite virée, mon cher ?... "

L'entité spectrale, apparaissant sombrement, à travers le chic environnement, ne mit longtemps, avant d'acquiescer ma proposition, qu'elle jugeait, d'emblée, des plus divertissantes. Magnifique, nous étions donc partis pour une petite balade, dans les rues d'Edenia. Voilà qui laissait présager de tendres retrouvailles... De mon point de vue, en tout cas. Oui, ce petit Lieutenant galopin n'était pas très bien vu de la populace Rocket... Oh, ce n'était pas bien alarmant, mais disons juste que j'aimais me faire respecter de mes sous-fifres. Une hiérarchie, ça doit être considérée... et les ordres de missions aussi... Tant que le travail est bien effectué, je sais me montrer clément. Je ne suis pas un monstre, après tout... juste un vérificateur.

Mmh. C'est bon, je me sentais désormais assez arrogant pour endosser ma couverture, sans gêne potentielle... et avec cette dernière, mon irremplaçable veste longue et jaune, à capuche... Je prenais soin de placer correctement cette perruque verte et coûteuse, sans oublier mes lentilles jaunes... dont la lueur, s'y reflétant, perçait jusqu'à l'ombre modeste, envahissant mon doux visage. Oui... Je me sens renaître, peu à peu... Encore un petit effort et ce sera parfait... On délaisse momentanément cette posture fière et charismatique, pour un style perceptiblement plus courbé. Laissons le plaisir prendre le dessus, la folie !... Celle-ci doit se retranscrire jusque dans ma voix. J'ai pour besoin qu'elle se dévoile, moqueuse, hautaine, dangereuse, joyeuse, également... Mais bien sûr, voilà ce qui la rend si effrayante. Quoi de plus perturbant qu'un ton passablement sympathique, doué d'un arrière goût amer et indéfinissablement piquant ?... Hu... terminons enfin par les petits détails.

Ma démarche se voulait désormais plus modérée, dans l'attention portée. J'avais juste à me laisser aller, alors que mes chaussures ne provoquaient plus le moindre claquement, sur mon passage... J'avais clairement changé de personnalité, même si en réalité, je restais toujours moi-même... Mes pas me menèrent à ce miroir, récemment brisé par le désespoir d'un amour, à jamais perdu, avant que je me décide d'à peine le guetter, à mon tour... La figure fantomatique de mon compagnon en fond, j'admis la naissance d'un sourire, sinistrement déformé par les nombreuses irrégularités du verre cassé... It's, showtime.



Halala... Ces rues étaient bien bondées, pour un Samedi soir... Il devait y avoir un évènement, comme un concert alentour. C'était plutôt une bonne chose. Je pouvais ainsi me fondre dans la foule, sans que celle-ci me juge trop vite comme étant louche... Moui, là résidait bien toute la faiblesse de ma couverture. C'était de ma faute, à vouloir pousser ce cinéma jusqu'à l'extrême... mais ciel, que c'était bon de laisser les pulsions prendre le dessus ! En ce sens, je comprenais et compatissais pour ce pauvre Blake... Eh ! Mais c'était ce que je voulais lui enseigner, pouvoir constater en lui... l'émergence d'une certaine lucidité, s'accouplant à merveille avec sa hargne ravageuse !... Moi je croyais en toi, tu n'étais pas plus bête qu'un autre, ça j'en étais persuadé. Bon, peut-être pas au point de gérer des documents administratifs, mais qu'en savons-nous ? Nul n'est à l'abri d'une plaisante surprise... Ta combativité pourrait te mener loin, pour peu que tu réussisses à la rediriger adéquatement.

Allez allez, ne perdons pas de temps. D'autant plus qu'il nous est compté... Absolument. D'après mes informations, il arrivait à cette chevelure verdâtre de trainer dans certains bars, lorsqu'il n'était pas de service... Je n'irais pas jusqu'à avancer que ce Rocket soit alcoolique, non. Juste que cela ressemblait à un petit rituel de pause. A chacun sa façon de déstresser, j'imagine... Soit, mon Derek. Caches-toi bien, car je viens te chercher ! Mais si, j'y tiens, je te dis... Il est justifié de penser que je pourrais refiler le sale travail à quelqu'un d'autre. Toutefois, pour toi, je ferai une exception... Ces crétins ne perçoivent pas ton potentiel à sa juste valeur, certains en ont d'ailleurs simplement peur. Mon rôle, au sein de la Basse sphère, est de repérer les anomalies et de les régler... Ce grade, je ne pense pas qu'il soit digne de toi. Alors, nous allons simplement tâcher d'en discuter calmement, autour d'une boisson des plus revigorantes... D'accord ?...

Oooh... j'avais oublié l'affluence montante des bars, dans cette satanée ville... Je suis lassé de ma recherche et je ne cacherai pas mon désappoint à ce propos... Ah, la moindre occasion d'extrapoler mon expressivité est bonne à prendre, m'enlise dans une attitude désinvolte que j'affectionne particulièrement. La terreur, la terreur vient de la surprise, de l'incompréhension, de la perte de contrôle et c'est justement le sentiment que je désire véhiculer, à l'aide de Risk... le Lieutenant dont l'imprévisibilité n'a d'égal que sa folie. Le Scorpion de la Basse Sphère, comme ces esprits faibles me nomment... Je ne sais pas. Quelque part, ça doit rassurer les potentielles victimes, d'avoir un nom classe à donner, à leur potentiel faucheur. Cela n'en reste pourtant pas moins ridicule... bien que divertissant.


" Amethyst... tu trouves que je ressemble à un scorpion ?... Oui, j'entends bien, j'utilise des dagues et ma veste à capuche possède une teinte jaune orangée. M'enfin, tout de même... " Emis-je, avec ironie, tandis que je m'approchais d'une autre enseigne à breuvages.

Il était amusant de réaliser que mon spectre favori se tenait dans mon ombre, depuis le début du trajet. Bien sûr, il aurait tout aussi bien pu disparaître... Allez comprendre, ces entités fixent leurs propres règles, sans véritable raison apparente. Ca doit être une sorte de jeu, pour eux. Bah... tant qu'il se montre obéissant, honnêtement, ça me suffit. Mais n'espère pas me faire un sale coup dans le dos, petit freluquet... je t'ai à l'oeil. Comme pratiquement chaque membre de mon organisme, d'ailleurs... que ce soit directement ou indirectement. Enfin, je blablate mentalement, mais au moins, cela m'aide à tenir le coup, dans cette infernale recherche... Ils auraient au moins pu me donner des noms de lieux. Ces informateurs ne font que leur boulot à moitié, je dois dire que je n'apprécie pas beaucoup cela...

Encore une porte d'ouverte... J'espérais sincèrement que ma recherche ne serait pas éternellement infructueuse... C'est que je n'apprécie guère les échecs. Non, je ne parle pas de l'activité ! La concernant, c'est même tout le contraire. Oooh... je ne peux pas juste arrêter de contrecarrer sans cesse mes propres pensées ?... J'ai toujours cette impression d'être multiple, au sein de ma psyché. C'en est parfois effrayant... J'aborde juste tellement de points de vue, en un espace de temps si réduit, que j'en viens à les confronter naturellement. Oui, cela doit être ça... J'espère qu'un jour, on ne me retrouvera pas assis sur un banc, à donner des graines aux Poichigeon... à me prendre d'affection pour l'un d'eux, jusqu'à en tomber amoureux... à pleurer sa mort, des jours durant... pour en arriver à hurler compulsivement le chiffre 3, telle une victime du syndrome Gilles de la Tourette. J'en rigole, mais de tels cas de figures m'intimident véritablement...

Alors que je m'apprêtais, encore une fois, à quitter l'une de ces ennuyeuses bâtisses, un détail percuta mon attention... Ca alors... devinez qui voilà. Cette carrure, cette touffe de cheveux verts... Aurais-je enfin atteint mon but ? Non, c'est trop beau, il fallait que je m'en assure... Fort heureusement, le barman ne mit pas longtemps, avant d'ouvrir un tiroir vitré, afin d'y prendre quelques verres. Le reflet, ainsi redirigé, me permis d'écarter aisément le moindre de mes doutes. Ok... il est temps d'avoir une petit discussion entre hommes, mon cher Blake. Depuis le temps que je le cherchais, il avait intérêt à rentabiliser mes efforts avec de bonnes nouvelles...




" Yo, Derek-Kun ! Ca fait un bail ! " M'exclamais-je soudainement, d'une tape un peu trop amicale, en plein sur son dos.

Je venais de sauter sur le haut tabouret de bar, avec l'aisance d'un Ouisticram, juste avant d'exécuter ce tendre geste... destiné au grand gaillard. J'aurais peut-être dû vérifier qu'il ne soit pas en train d'avaler sa boisson avant... Oh, allez, c'est un bonhomme, il n'en ferait pas tout un plat... si ? Peu importe, j'étais content de l'avoir finalement trouvé... Mon socle de repos avait légèrement tangué, sous l'impulsion commise, mais rien d'irrattrapable, bien sûr. Aaah, je me sentais si libre ! C'était tellement bon de se lâcher... Hein Derek ?... Derek ?... Oh oui, c'est vrai, il ne devait pas être des plus heureux, là. Allons, ça fait pourtant toujours plaisir de retrouver l'un de ses vieux copains... non ? Ok, je suis loin d'être ton ami, néanmoins voilà une belle occasion de faire connaissance...


" Tu me remets ?... Risk. Lieutenant, Risk... " Crus-je bon de lui rappeler, avant de lui laisser le temps de dégainer son intimidante poigne.

Quel Colosinge, celui-là... Il me fallait véritablement prendre les devants, pour éviter une malencontreuse confrontation. Oh, je ne me serais pas laissé faire... je n'étais pas Chef des Rockets pour rien. Puis, en général, ce n'est pas non plus pour rien qu'on évite de chercher des noises à un Lieutenant. Même lui, devait s'en rendre compte... On représentait un peu des punisseurs, comme je l'ai déjà dit. Mais plus important, il nous fallait établir les raisons de ce petit entretien surprise... Je ne cache pas mon impatience à ce propos et un sourire malsain se faisait d'ores et déjà présent, à l'orée de mes délicates lèvres...


" Tu sais... j'ai passé de nombreuses minutes à te chercher... Il y a tellement de bars, aux alentours... Tu m'as donné un peu de mal et tu peux t'en vanter. " Enchérissais-je alors, tout en pokant frénétiquement son épaule, de mon doigt inflexible.

Accoudé sur la table, je continuais tranquillement ma petite provocation, retirant finalement ma main, juste au bon moment... en fermant momentanément les yeux. Qu'il était drôle, cet être ronchon... Pris d'une pulsion soudaine, je décrocha alors de ma ceinture, la Luxe Ball, renfermant Onyx... mon Solochi fraichement acquis. Toujours la tête au creux de ma main, j'observais cette sphère de capture, en la manipulant abondamment de mes doigts libres... Oh, oui, j'étais fier de cette acquisition, ô combien dangereuse. Enfin, entre les mains de faibles personnalités, elle l'aurait assurément été... mais entre les miennes... Uhuhuh, c'est ainsi que fonctionne le monde... Il faut mériter ce que l'on veut obtenir. J'allais devoir faire preuve d'un dressage efficace, il me faudrait mater la bête, afin de l'asservir... conformément à mes envies.


" T'es curieux ?... Il s'agit de ma nouvelle prise... Je pourrais te la montrer, si toi tu te montres sage... Néanmoins, je me dois de te prévenir. Ce petit est encore un peu... hum, disons... Hu, sauvage... " Continuais-je, d'un timbre de voix toujours aussi moqueur.

Je venais de déposer la ball sur la construction en bois, la faisant rouler avec légère négligence... Non, je ne risquais absolument rien. J'avais bien exigé que cette prison en reste une, pour mon nouveau compagnon... Inforçable de l'intérieur. Je ne suis pas si fou... Le barman ne tarda pas à venir prendre ma commande, ainsi que celle de mon petit espion académique. C'est vrai, nous n'étions pas dans un salon de détente, ici... Il fallait payer pour rester, surtout au vu du nombre croissant de clients. Qu'à cela ne tienne, un simple verre d'eau me suffirait amplement... je n'avais pas très soif. Cette délectable soirée, en devenir, suffirait certainement à m'abreuver, comme il se doit...


" Ah... oui. Pardonne mon extase, cher collègue. Tu te doutes bien que je ne suis pas venu jusqu'ici, dans le seul but de t'emmerder à gâcher ta soirée... T'en fais pas, j'ai pas encore de trucs à te reprocher. Je voulais juste discuter un peu avec toi... à propos du beau temps... des oiseaux qui chantent... de ta mission d'infiltration à l'académie... Ca va maintenant faire un petit temps que tu as été rétrogradé et assigné à cette tâche... non ?... Ca fait quoi, dis-moi ?... Tu ressens une frustration grandissante ?... Raconte-moi un peu tout ça, s'il te plait. Prenons le temps d'en parler, j'insiste... "

Mais quel beau connard je peux faire, parfois... Je ne devrais pas m'en réjouir de la sorte... C'est juste plus fort que moi. Non, cela part véritablement de mon envie propre, en fait... J'ai besoin de m'assurer du changement de la cible, de constater si oui ou non ce Derek serait parvenu à maîtriser ses émotions, ses pulsions... C'est que ne devient pas Sergent qui veut. Il faut montrer aux supérieurs de quoi on est capable... En l'occurrence, le fait d'être resté sous couverture, pendant une période aussi prolongée, représentait déjà un bon signe, pour la demande probable de mon sujet. Toutefois, la coordination d'équipes reste également une étape des plus essentielles... A ce niveau là, il me semble que le Blake ne se débrouillait pas trop mal non plus... Finalement, il y avait la modeste contribution à régler. 10000 ₽ pour grimper, au sein de la Basse Sphère... Eh ! On possède déjà pas mal d'éléments, répartis entre toutes les couches. Faut bien y mettre un peu du sien, aussi... Puis les missions rapporteraient plus d'argent, de mérite... C'est quoi, 10000 ₽, pour un membre actif, dans les ordres de missions lui étant confiées ?...

Quittant enfin ma posture pour me redresser sur le tabouret, bien que restant légèrement en arrière, celui-ci vacillait méthodiquement, sous les fines pressions de mon pied droit, sur la solide façade du bar... Je reprenais la cage de luxe, ne manquant de lui octroyer quelques allées et venues dans les airs, alors que je repris une mine plus innocente et amusée. Je laissais simplement le temps au musclé d'interpréter les informations, généreusement partagées... Aussi accordais-je un coup d'oeil, en sa direction, continuant mes petites occupations d'équilibriste et de jongleur. Allez, mon cher Rocket, récite-moi tes péripéties et tes succès... que je puisse également me rafraichir la mémoire, ainsi que te juger comme il se doit. Ne prends pas le risque de me mentir. Qui sait ?... Il se pourrait que je sois en mesure de vérifier l'information communiquée... Huhu.


hrp + capture:
 
avatar
Derek Blake
Messages : 24
Nombres de Rp : 10
Date d'inscription : 06/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 35 510 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'amer rencontre d'un scorpion moqueur. [ PV Derek + Capture ]  Sam 16 Avr - 4:56

Samedi, répit. À peu près le seul moment dans la semaine où mes quarts sont suffisamment espacé pour justifier un congé dans ma routine spartiate. De toute façon, les mioches profitent de la fin de semaine et sont plus complaisants avec le couvre-feu. S'il y en a qui sont assez bêtes pour faire un coup durant la période la plus à risque de la semaine, je vois pas l'utilité de couvrir leur fesse. La survie du plus fort/malin, et tout ça. Bref, je laisse ce shift aux autres collègues, qu'ils se débrouillent. Moi, je suis parti picoler.

Le bar comme tel n'a rien de bien spécial, mis à part que j'y viens depuis assez longtemps pour qu'on m'y fiche la paix et que le patron sache quoi me servir. Du coup, quand quelqu'un s'approche derrière moi (tu pensais qu'en prenant mon angle mort je t'entendrait pas, connard?), et que ce n'est pas la démarche lourde du tenancier, je pose tout de suite ma chope de bière, sur mes gardes. (Tu pensais qu'en prenant mon angle mort je t'entendrais pas, connard?) On est dans un lieu social, alors c'est sûrement un truc bénin, alors je m'abstient de réagir, même quand il me flanque une claque "amicale" dans le dos.) C'est qui cet abruti qui fait semblant de me connaître? Il me semble pas l'avoir déjà vu... C'est soit un autre membre un peu abruti, soit un flic vraiment abruti sous couverture. Aucune raison de pas se méfier, même s'il prétend être un Lieutenant.

-Si vous vouliez me voir, fallait envoyer un mémo, boss.

La pure vérité. Il se serait épargné le mal, mais je sens qu'il est du genre à se compliquer la vie, celui-là. Qu'il ait eu du mal à me trouver je m'en balance pas mal, même si c'est pas mal ça la mission qu'ils m'ont donné, quand on y pense. Il arrête de me pointer juste avant que je perde patience, et se met à bavarder sur son Pokémon mal maté. S'il veut un combat, Kong va se faire un plaisir de le réduire en purée, sinon, non ça ne m'intéresse pas vraiment... Le barman vient voir, je suppose qu'il est plus curieux que motivé à prendre notre commande, mais ça lui fait un bon prétexte. Et l'autre tache, bien sûr, commande de l'eau. L'homme lève un sourcil mais je ne lui laisse pas le temps de répondre:

-Il veut dire de la vodka. On va prendre la bouteille.

Alors, comme ça il sait ce que je fout sur cette île? C'est probablement pas un poulet... quoique si je devais sérieusement soupçonner quelqu'un, ce genre d’hurluberlu serait le dernier sur ma liste... Surtout quand on sait que certains d'entre nous se prennent carrément pour des clowns. Ce serait une bonne couverture pour un flic... mais en général ils ont plus de dignité que ça. Bah tant pis, s'il veut savoir ce que j'ai fait ici, à ses risques et périls s'il n'est pas qui il dit être. Et puis, je vois mal un flic se promener avec des dagues. Bien sûr que je les ai remarqués, je ne suis pas un amateur.

-Ce que je sens, on s'en moque. J'ai envoyé quelques Pokémon capturés au QG, et recensé des élèves avec des Pokémon rares ou même carrément légendaires. Je suis aussi directement impliqué dans la fermeture du casino rival de Céladopole et l'envoie d'une cargaison de Gemmes Sésame dans nos marchés d'Unys. C'est pas dans les dossiers?

Il y a aussi quelques larcins pour former mon équipe, mais la capture de Pokémon personnels est informelle et conservée hors des dossiers. Parfois mentionnée si elle prend cours durant une mission officielle, mais c'est tout. Je vois pas trop à quoi ça rime, tout ça. Qu'est-ce qu'on s'en fout de ce que je pense, tant que j'obéis aux ordres? Et même plus que ça...

-Ah, mais j'ai gardé pour moi le dossier d'une recrue potentielle. L'élément a beau être prometteur, je n'ai pas l'autorité pour procéder à un recrutement.

Je trinque mon verre pour le forcer à boire son alcool, et cale cul-sec. Qu'il fasse ce qu'il veut de ces information. J'aurai pas été inactif, c'est l'essentiel. À une époque j'aurais bien sûr recruté moi-même, mais ceux d'en haut aiment pas qu'on ait des couilles plus grosses que les leurs.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'amer rencontre d'un scorpion moqueur. [ PV Derek + Capture ]  Jeu 21 Avr - 12:06

Haaa... Derek, mon Derek... Je sentais l'odeur pestilentielle de l'impatience, prendre sournoisement le contrôle ta faible psyché. Oh, j'exagère... j'en fais toujours pour pas grand chose, n'est-ce pas ?... Tu n'étais pas aussi inintéressant que tes semblables de rangs. Bien sûr que non... A mesure que j'entendais ce grand costaud s'exprimer, reconnaître qu'il ne représentait pas qu'un vulgaire insecte... représentait une constatation, aussi bien essentielle qu'automatique. C'était bien, très bien, même... D'habitude, les Sbires évitent de me tenir tête, même momentanément. Enfin, je dis ça, mais ce cher colosse n'a pas toujours été ainsi gradé... Un Sergent doit savoir se faire respecter de ses sujets, pas vrai ? Ha... Moi je trouve qu'il ne devrait pas trop mal se débrouiller, en ce sens.

Cependant, je ne saluais pas pour autant toutes ses initiatives. Une recrue potentielle, des missions accomplies, des Pokémons envoyés et repérés, des objets, également... Oui, je savais bien qu'il ne s'était pas tourné les pouces, en attendant l'arrivée d'un examinateur. Bien évidemment que j'avais reconsulté tout ça, avant de venir à sa rencontre. Pour qui me prend-on ? Je ne vais pas croire les gens sur paroles, je me fis aux preuves, aux faits... Un Lieutenant ne juge, de surcroit, pas ses cibles sur du vent... ni sous l'effet de l'alcool, petit malin... Ahhhahahahah, celle-là... on n'avait pas souvent osé me la faire ! Amusant ! Ou peut-être s'agissait-il juste d'un moyen de prendre le pas sur moi, d'un mécanisme de défense, afin de sauvegarder ta petite virilité ? ta fierté mal placée ?... T'avais des couilles, mon garçon... et ça, retiens bien qu'avec ça, tu iras loin.

Toutefois, le petit oiseau doit prendre gare à ne pas se brûler les ailes, à force de poursuivre le Soleil... Soit réaliste et considère que tes coassements n'atteindront, au mieux, que la Lune. Crois-moi, il s'agira déjà là d'un bel objectif... Tu crois que je n'avais pas remarqué ce petit regard furtif, le visionnement de mes armes ?... C'est vrai. Ce jeune homme, à la chevelure verdâtre, n'est pas un débutant. Il a appris à analyser rapidement et discrètement ses adversaires potentiels. Voilà comment se doit d'agir chacun de mes pions... Trop souvent plusieurs d'entre-eux négligeaient leurs opposants, se pensaient tout puissant, de par leur entrainement. Il ne faut jamais sous-estimer la personne que l'on avait, en face de soi... là le plus court chemin vers la défaite. J'étais aussi fier de remarquer la méfiance qu'il avait manifesté et continuait sans doute d'éprouver, à mon égard...


" Je pense désormais comprendre un peu mieux ta situation... On se ressemble un peu, tu sais... Toi, t'es un dominant. Tout le monde n'apprécie pas ce trait, qui te pousse à te surpasser... à les surpasser... " Avançais-je alors, soudainement, tandis que je revenais enfin à une position stable.

Je souriais... Poisson, poisson... abreuve toi de mon poison... Admet-le, il te goûte, du plus profond de ton âme. Le goût de la victoire, représente un nectar des plus subtils. Ma société entière est basée sur la récompense de l'effort... Plus tu travailles, plus on te considère. Plus on te considère, plus tu gagnes de respect et de biens matériels. Tu ressens ce parfum délicat de la dominance, de la réussite... Elle te motive à en faire davantage, à monter les échelons, encore et encore... toujours un peu plus. Tu penses avoir le pouvoir de t'arrêter en chemin, de décider de ta limite, mais un élément sera toujours présent, pour te rappeler que d'autres considèrent la leur plus importante et imposante que la tienne... Voilà qui semble inacceptable pour un battant, sachant que le sommet d'une montagne ne représente qu'un monticule d'efforts à produire. Même au sein de la Haute Sphère, on ne se relâche pas, chacun aspire au même but... C'est la véritable puissance d'un système hiérarchique, se retrouvant amplifié par les liens engendrés... ces rivaux, évoluant parfois à un rythme différent. Oui, j'étais au courant.

Que cela devait faire mal, de voir son compagnon s'éloigner, peu à peu, de nous... Nonobstant, le gagnant ne pouvait revenir en arrière... Goûter à la gastronomie, c'est l'adopter. Soyez digne, les proportions n'en deviendront que plus délectables... C'est aux perdants de s'améliorer et ça, tu sembles l'avoir compris... Derek-kun... Ton approche parait désormais plus subtile que dans tes plus sombres rapports. Tu favorises l'impact des mots à celui des poings... Ainsi, peut-être espères-tu révéler la faille chez l'opposant... trouver la serrure au lieu de défoncer la porte. J'approuve ce genre de méthodes et d'autant plus, si en addition tu ne te reposes pas seulement sur ces acquisitions... Allier réflexion, observation, force et vivacité... Voilà les composantes d'un soldat parfait. Voilà les éléments qui feront de ton ambition, un succès...

De ma précédente exclamation, je m'étais sorti de ce petit piège tendu. Manquer de porter le verre aux lèvres, feindre d'éprouver une réflexion soudaine et en profiter pour redéposer le récipient sur le bar, au creux de mes mains... Simple, mais efficace. Ne pas le lâcher, l'enserrer de mes membres supérieures, paraissait entretenir l'illusion que je tenais au breuvage, qu'il me tardait de le consommer... Réflexion... Tenter machinalement de rapprocher le tabouret de bar, après tous ces vacillements, mais en profiter pour provoquer une perte d'équilibre naturelle, visant à s'approcher suffisamment de l'objectif... Observation... A présent, il fallait rapidement se rattraper au long meuble, comme n'importe quel maladroit aurait tenté de faire. Poser le pied droit au sol, avec suffisamment de résistance pour contre-balancer la chute et se restabiliser... Force... La demi-seconde de confusion est déjà de trop, pour qui sait adéquatement en profiter. Le dard du scorpion ne pardonne les imprudents... A peine réalises-tu la supercherie que ton verre prend un nouvel envol, au sein de mes doigts délicats... Vivacité... Comprends-tu à présent, à quel point me prendre pour le dernier des imbéciles peut être dangereux ? Es-tu certain d'avoir été maître de ce sentiment, depuis le début ?...

Mon regard perçant devrait aider, à prendre actuellement conscience des évènements récents... Je ne souris plus, et emporte ton verre vide avec moi. Il est temps de relever ce pauvre tabouret, en triste dommage collatéral de ma maladresse vraisemblable... Désolé, j'ai perdu l'équilibre... voudra bien croire ce crédule barman, en spectateur partiel de la scène. Bah, pourquoi faire cette tête ?... Te montrerais-tu étonné, ou simplement affligé d'être l'observateur d'un manège aussi ridicule, dans le simple but de te prendre ton verre ?... Cette façon de procéder en a tué plus d'un. Un assassin doit se montrer malléable aux yeux de tous, il doit créer l'opportunité avec les éléments à disposition. Le mythe de ce garçon, discret à tout prix, se mouvant dans l'ombre et frappant sa victime à l'instant où elle lui tourne le dos... ne représente qu'un ramassis de foutaises. Un tel personnage ne parviendrait jamais à m'atteindre, peu importe le nombre de tentatives... Derek serait suffisamment sur ses gardes, pour ne laisser passer un tel acte... Il s'agit d'un seul de mes nombreux tours, mais qui paraissait essentiel à révéler.


" Derek... Il me semblait avoir commandé un simple verre d'eau... et non de la vulgaire Vodka. Mais ne la gaspillons pas pour autant... et transférons le liquide d'un verre à l'autre. J'estime ne pas l'avoir sauvé de ma chute pour rien. Tiens !... Aussi, saches que c'est toujours moi, qui décide de ce que je, veux bien faire. Barman... Un verre d'eau et dans un propre, il reste des résidus de ce breuvage dégueulasse dans celui-ci. Je payerai la bouteille d'alcool... " Assurais-je, d'un ton plus sérieux qu'à l'accoutumée.

Sérieusement... Depuis quand me forçait-on à faire des choses contre mon gré ?... Allons, voilà qui était plutôt insultant. Aaah... vous me pensez, en colère ? Cette impression semble particulièrement insensée, compte tenu de ma dominance sur l'échiquier... Il me paraissait juste nécessaire de rappeler qui était Lieutenant, de qui ne l'était pas, mon cher Sbire... Mais en voilà une magnifique introduction, pour mon prochain discours à venir. Nous allions remettre la discussion sur la petite recrue potentielle, ayant tapé dans l'oeil de mon sujet, à plus tard... Enfin, je n'excluais pas la possibilité que l'on s'y intéresse prochainement, mais disons qu'il aurait peut-être l'opportunité de traiter la personne, en tant que Sergent, si il veillait à me prêter attention, dans l'instant...

Ainsi, je me réinstallais tranquillement, songeant déjà à la suite de cet entrevue. Mmh... ma Luxe Ball n'avait plus le moindre intérêt de rester sur la table, maintenant. Elle ne servirait qu'à donner une occasion de me rendre la pareille, pour le verre... La fourrer dans la poche de mon pantalon, me conviendrait assez bien, dans l'instant. Ah ! Voilà mon verre d'eau. Parfait... Cette teinte claire, liée à mon observation des mouvements, en provenance de mon esclave temporaire, m'indiquait la pureté du breuvage. Si l'on pardonnait la présence de calcaire, que permettait malgré tout le robinet de cet endroit miteux... du moins, selon la comparaison avec mes véritables conditions de vie... C'est vrai. Les pitreries du Lieutenant taquin, me divertissaient particulièrement... Néanmoins, elles ne représentaient qu'une facette exagérée de ma véritable identité. Tout comme l'air suffisant mais néanmoins raffiné, que je me devais d'exercer en tournée... Alors bon, me satisfaire d'une eau d'aussi piètre qualité, c'était loin d'être la mer à boire...


" Tout à l'heure... tu m'as demandé si tes rapports de missions n'étaient pas inclus aux dossiers... si il n'aurait pas été préférable de t'envoyer un mémo, pour te prévenir de mon arrivée... Mais aujourd'hui, j'avais pour ambition de percevoir le vrai Derek. Pas l'un de ces piquets, sur leur 31, préparant à l'avance leurs réactions à mes questions... C'est dans la surprise, que l'on décèle la véritable personnalité de sa cible. "

J'avais bu une gorgée de mon pure breuvage... Il était temps de jouer carte sur table... Il était important de saisir l'instant propice, pour l'énonciation de chaque sujet. Car en fonction de l'emplacement temporel et des circonstances, l'attention que vous obtiendrez différera. Parfois radicalement. Traiter de sujets sérieux nécessitait l'émergence d'un environnement calme... ce que je venais de réguler, tout en démontrant une partie de mon jeu. Cependant, je repris bien vite mon air provocateur... Après tout, cela faisait partie de mon personnage. Etre sérieux n'empêchait de se montrer espiègle et joueur...

D'un regard en coin, j'observais le reste des clients... Ha... Hahahah... Je décelais tellement d'ouvertures que je ne pouvais les dénombrer. J'avais comme cette impression, ce sentiment... que mes capacités m'auraient permis de tous les maîtriser, les uns après les autres. Mes entrainements étaient si intensifs, mon attention si permanente, que je me sentais flotter dans une étrange euphorie... Je me sentais fort... Et ciel, ce que j'aimais me sentir ainsi. Comme si, le monde entier tournait autour de ma personne... mais il s'agissait d'une émotion que les faibles ne pouvaient comprendre... Jusqu'où mon obsession pour la perfection me conduirait-elle ?... Cette team... Plus que de me rapporter de grosses rentrées, me permettait également de forger des adversaires à mon niveau, afin que je puisse m'améliorer davantage... Pourtant, en ces faits ne résidait encore sa véritable utilité... Pour combien de temps encore, resterait-elle camouflée ?...


" J'vais être franc avec toi, Derek-kun... J'ai l'impression que ta situation actuelle n'est pas des plus plaisantes, ni des plus méritantes... C'est vrai. Toujours occupé à surveiller ces sales mômes, se pensant plus malins qu'un ex-Sergent... C'est sûr, ton rôle t'a donné l'occasion d'acquérir des compétences qui te manquaient, de te remettre en question. C'était le but... Et pourtant... je pense pas me tromper, en affirmant que certains de tes anciens camarades ne verraient pas d'objections à te laisser ainsi... même des plus hauts gradés... Alors je voulais te rencontrer personnellement, dans un soucis d'objectivité... Hu. Dire que ton potentiel semble si prometteur... Ce serait du gâchis, tu ne penses pas ? " Me décidais-je enfin à insinuer la raison de ma venue, d'un sourire aussi énigmatique que sournois.

Ces paroles, je les avais prononcées sous un ton enjoué, qui trahissait nettement la présence d'un sens caché, au sein de cette dernière phrase. Aaah... Voici venir le moment où je peux tenter d'échanger un oeil complice, avec mon camarade de team. Mais pour ça, il faudrait qu'il saisisse le véritable sens de mes propos... Quoi qu'il en soit, je reportais mon verre à la bouche et décida de laisser encore un fond d'eau. Accoudé au bar, je faisais tournoyer le liquide incolore, en attendant les réactions de mon cher Rocket. Je me demandais si sa possible ascension le porterait bien plus loin, que premièrement estimé...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'amer rencontre d'un scorpion moqueur. [ PV Derek + Capture ]  

L'amer rencontre d'un scorpion moqueur. [ PV Derek + Capture ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le roi scorpion
» Le Serpent et le Scorpion
» Derek Boogaard meurt à l'âge de 28 ans
» Signature de contrat - Derek Boogaard
» Inscription de Derek Sagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-