Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Comme Noir et Blanc, se conjuguent Idéal et Réalité. [ Reprise/Pv Kaos + Capture]

InvitéInvité
MessageSujet: Comme Noir et Blanc, se conjuguent Idéal et Réalité. [ Reprise/Pv Kaos + Capture]  Mar 29 Mar - 21:10


Début du Rp ici.

Visiblement, celui devant le jeune homme à la chevelure verte était encore plus borné que lui. Du moins, cela était-ce que pensait Zoroark. Quant au concerner, il était encore un peu trop surpris pour réaliser une telle chose. Oui. Ce jeune homme plutôt sombre représentait bien celui que N avait été il y a fort longtemps… Quelqu’un qui n’avait plus aucune confiance en ces congénères… Pas que le prince ne pouvait ressentir ce que l’étudiant ressentait via les humains, seulement qu’il avait déjà réalisé que cela n’était pas toujours complètement vrai. Oui. N avait simplement réussi à passer par-dessus ce point. Son opinons sur les humains qui utilisaient toujours mes amis comme le voyait le sombre garçon, il ne pouvait que l’approuver… Du moins, pour ceux qui les forçaient et non ceux qui avaient demandé à Pokémon avant de les faire combattre… Certes, il n’aimait guère voir un combat Pokémon, mais N ne pouvait dire si cela était mal ou bien au final. Après tout, si tous étaient consentants, que pouvait-il bien faire ? Rien.

Zoroark porta son attention complète sur l’étrange humain, lorsque ce dernier s’adressa à lui. À le voir, on pouvait facilement voir qu’il n’avait guère tout compris, mais cela ne le dérangeait pas plus que cela. Disons, que le type ténèbres avait compris l’important selon lui. Tandis que le sombre humain s’accroupit pour caresser doucement un Carapuce, le prince des ténèbres prit la parole en premier.

- Zoo zoroark zo, ark zoo zoroark zoor zo. (Je ne peux dire que j’ai tout compris, mais je peux dire qu’il en va de même pour lui dans un certain sens.) Lança-t-il tout en pointant inutilement N.

Pendant que l'étudiant avait l’air de discuter avec le Gobou. Le prince ne plus m’empêcher de s’accroupir doucement en voyant l’Évoli qui était avec l’autre humain tenté de venir s’amuser avec Ninfia qui ne voulait point quitter sa position. Certes, il pouvait facilement ressentir qu’elle voulait aller s’amuser avec son congénère, mais que la simple crainte la bloquait complètement. Gardant un air et timbre paisible, Natural caressait son amie craintive, cherchant à la rassurer légèrement. Chose qui ne changeait pas grand-chose au final.

N ce releva lorsque ce dernier reprit la parole. Ce qui surprenait d’avantage le prince n’était guère les dires directement, mais plutôt le fait qu’il pouvait presque se voir lui-même là-dedans. C’était un peu dur pour lui de dire le contraire de cet humain, mais il y avait autre chose…

- Je ne peux qu’approuver tes dires, mais le seul conseille que je peux te donner est que la force ne te mènera nul part. Crois-moi, si cela était le cas, j’aurais résolu le problème il y a fort longtemps dans Unys. Tu peux m’appeler N. Commençait-il, tout en s’accroupiant de nouveau, tout en souriant paisiblement envers Ninfia. - Personne ne te fera du mal, je te le promets.

Doucement au dire de son ami à la chevelure verdâtre, celle-ci s’avança légèrement, tout en gardant une petite partie de son attention via l’étrange jeune homme à la sombre allure, mais se concentrant davantage vers l’autre Évoli. Restant tout de même à la gauche de N, sans se décoller de ce dernier.

- Certes, beaucoup de nos congénères ne peuvent comprendre que nous n’avons guère besoin d'objets pour être avec mes amis… C’est pourquoi, je veux continuer à essayer de changer tout cela, mais cette fois sans usé de la force inutilement. En ce qui me concerne, jamais, je ne pourrais forcer mes amis à faire quoique se soient qu’ils ne désirent point. Ceux qui sont présents avec moi, nul sont liés à une Pokéball. Ils sont tous libres de faire comme bon leur semble, tout comme le ferait nos congénères entre eux. Je veux croire qu’un jour que tout cela deviendra une réalité.

Tandis que Ninfia écoutait son congénère, celle-ci posa son regard vers Kaos vite fait, pour ensuite revenir à l’autre Évoli. Décidant finalement de tenter de faire confiance à tous, celle-ci se décolla finalement de N, pour aller se placer devant l’autre fennec. L’humain à la chevelure verdâtre garda son regard vers les deux Évolis en souriant paisiblement. Il était heureux de voir son amie agir ainsi. Chose qui était plutôt rare qu’elle arrive à baisser un peu sa crainte lorsqu’il y avait d’autres humains que lui présent.

- Liiii. Évo… Évoli… Lii ? Vo évoli. Ééé Évoli ? Év'li évoo évoli voo évoli lili ? (Huuum. D’ac… d’accord… hum. Moi ? C’est Ninfia. Eeeh Évoli ? C’ton nom ou c’est parce que t'en n'a pas d'autre que celui de ta race ?) Termina-t-elle plutôt curieuse, tout en penchant légèrement la tête sur le côté droite.

Ne quittant point le regard des deux fennecs, mais écoutait attentivement le prénommer Kaos. Une chose plutôt simple qu’il demandait au final à l’Unyssian verdâtre. Après, N n’était guère du genre à juger les autres pour un nom donné, chose que lui-même n’avait jamais réussi à faire dans toute sa vie. Ses amis qui avait un autre nom que celui de leur espèce, étaient ceux que quelqu'un d'autre leur avait donné.

- Enchanté Zamakho ! Commença-t-il, tout en souriant paisiblement envers l’amphibien, pour ensuite continuer vers Kaos, mais en regardant toujours le Gobou. – Je ne sais pas ce qui a plus te faire croire que j’allais juger le nom choisi pour ton ami, mais cela ne m’est guère venu à l’esprit. Après tout, Zoroark, s’appelle bien Zoroark. Certes, je suppose que cela est un peu différent, puisque contrairement à toi, mon ami n’a jamais vraiment eu d’autre nom que Zorua et Zoroark. Continuait-il, tout en levant finalement son regard vers l’autre jeune homme. – Sinon, pour faire simple, ma compréhension s’étend assez loin… Que ce soit dire verbale ou celui de leur cœur… Je ressens tout ce qu’il ressente émotionnellement. J’ai aussi le don, si mes amis me l’accordent de voir un bref moment vu par ces derniers.

N ne savait guère si cela allait réussir à mettre un peu plus cet humain en confiance avec lui ou pas… Certes, normalement l’Unyssian aurait été du genre à s’en foutre, mais celui-ci était différent. Il était comme lui… Il devait avouer qu’avoir un de ces congénères si semblable, cela l’intriguait, tout en le rassurant légèrement de savoir qu’il n’était surement pas la seule âme perdu dans ce vaste monde à avoir un tel don ainsi.
L’endroit était redevenu paisible depuis un petit moment, chose qui ne pouvait que détendre N.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Comme Noir et Blanc, se conjuguent Idéal et Réalité. [ Reprise/Pv Kaos + Capture]  Sam 2 Avr - 14:55

N... Une simple lettre ?... L'écoute ce nom avait un peu perturbé le sombre garçon. Décidément, cette personne se montrait des plus énigmatiques. Chaque discours, chaque phrase et mot, fut considéré avec la plus grande attention auditive. Il transpirait la sagesse, mais aussi la bonté. Evoli était également de cet avis... Jamais ce dernier n'avait pu voir son ami dans un tel état. Les rudes convictions du dresseur éclataient, les unes après les autres, à l'orée de ce voile verdâtre, semblant exempt d'impuretés... Kaos était presque désarmé. Son Joker résidait en cet unique défi, récemment formulé.

" Vo vo, voli vo Evoli. Lii... vo, évo évo. Li vo voli vo... Li évoli. Liii, vo voli, li lii. " ( Eheh, heureux de te rencontrer Ninfia. Heum... En fait, c'est vraiment mon nom. Mon frère était présent à mon éclosion et il ne connaissait pas notre nom de base... Il m'a nommé ainsi. Quand j'évoluerai, je le garderai, ahah. )

Ils étaient charmants... C'est vrai, ça pouvait sembler bizarre. Pourtant, c'était bien son nom... La noirâtre entité avait tenu à le préciser, car lui-même n'aimait pas avoir à nommer autrement un Pokémon que par son véritable nom. Ne pas pouvoir obtenir l'accès à cette information, torturait le jeune homme. Il fallait un lien extrêmement puissant, pour réussir à percevoir des termes aussi spécifiques... Y arriverait-il un jour ? De tout coeur, il l'espérait... De son côté, N, paraissait avoir trouvé le nom du Gobou, en un instant. Lentement, la tête de l'éleveur se retourna, afin d'observer la réaction du Pokémon aquatique...

Non... Pas possible... Ses traits, sa gestuelle, les sonorités émises... Tout indiquait qu'il avait vu juste. Incroyable... Il pouvait donc le faire, il pouvait les comprendre à ce point... Kaos n'en revenait pas. Sa dernière arme venait de lui éclater dans la main. Sans défenses, la sombre silhouette ne put qu'observer calmement le retour de l'amphibien... lui, tout content d'avoir accompli son rôle et d'être si bien compris d'un humain. Black fixait l'herbe, perturbé de cette révélation... Que fallait-il faire, à présent ? Personne n'était jamais allé aussi loin, en sa présence. Cette possibilité n'avait été que vaguement envisagée et pourtant... l'infime chance subsistait. Aujourd'hui, ce pourcentage miracle avait percé sa défense, d'une estoc en plein coeur...

Les lèvres s'écartèrent, mais aucun mot ne sortit... Elles se refermèrent aussitôt. Le visage du chat noir scrutait maintenant la surface de la modeste rivière... L'oeuf entre les mains, contre son torse, le dresseur pouvait sentir cette vie en coquille, bouger légèrement pour se coller à lui. Elle était si fragile, mais à son poids, l'on pouvait deviner la robustesse d'un être rocheux... Un léger sourire se dessina, un sourire particulier... Cet humain disposait peut-être d'un don. Possiblement n'avait-il eu besoin d'accomplir le moindre effort, pour les comprendre aussi bien... Et pourtant, même dans un tel cas, n'était-ce pas une preuve que d'une telle compréhension, pouvaient naître les fleurs d'une harmonie inestimable ?... Etait-il seulement possible de devenir une mauvaise personne, en compagnie de si bons conseillers ?... Kaos ne le croyait pas. Ces évènements le réconfortaient, dans la dure lutte qu'il menait, pour améliorer les conditions des Pokémon.


" Tu es... étrange. Comme... un joyau pour notre espèce... Cela ne me fait, étrangement... J'éprouve une sérénité inhabituelle à dire cela... Pour un humain, j'entends. Les mots m'échappent... Peut-être que ma réaction te parait bizarre. Pourtant, je peux te certifier qu'avant toi... je n'avais, jamais... ce sentiment... Peu, peu importe. " S'exclama enfin le garçon à la noire chevelure, peinant à trouver ses termes.

Perturbé, il l'était clairement. Peu de personnes pouvaient se vanter de tenir ainsi en échec, l'élocution du brave éleveur... Cette situation, sans précédents, marquait l'avènement d'une nouvelle page, dans les récits de cette énigmatique silhouette. Evoli le sentait, lui aussi... Il était heureux que son ami trouve un humain qu'il pouvait encore estimer. La haine pour ces derniers assombrissait le coeur du meurtri, il vacillait, manquait de sombrer dans les ténèbres... Qui sait où une telle conséquence pourrait le mener ? Il devait être sauvé de ses propres fléaux. Ne pouvant pourtant l'être que par une vision lumineuse de l'entité qu'il haïssait tant... Aujourd'hui, pour la première fois, un espoir naissant, pour l'humanité. Pour Kaos, telle conception relevait du miracle... Cette rencontre était inestimable, tout simplement.

Zamakho s'approchait méthodiquement, ne voulant perturber les réflexions du dresseur. Les émotions de ce dernier, premièrement instables, commençaient à s'adoucir. Black acceptait, peu à peu, l'émergence de l'exception... Humain et Pokémon, désormais assis, l'un à côté de l'autre, ne tardèrent pas à se fixer. L'un des regards se faisant plutôt insistant, l'autre, légèrement hébété... Comme ça, à un tel moment... Se pourrait-il que ce Pokémon veuille... Il avait attendu son instant, depuis tout ce temps... Il attendait l'opportunité, le blanc dans la conversation, afin de s'engouffrer à travers la faille. Le geste était-il poli, ou non ? Dur à dire...

C'est alors qu'un Maraiste sortit soudainement de l'eau, provoquant de l'attention sur sa personne... Il s'avançait calmement, jusqu'aux deux protecteurs, l'air serein. En même temps, les Maraiste donnaient souvent cette impression, alors il aurait été difficile d'affirmer le contraire... Mais que voulait-il donc ?... Regardant un instant le Gobou, comme pour s'assurer de quelque chose, c'est finalement sur Kaos que son regard se fixa définitivement. Il semblait vouloir communiquer avec l'obscur personnage. Pourquoi pas... Libre à lui de s'exprimer. La curiosité envahissait l'esprit du chat noir, même si il se doutait un peu de la situation présente...


" Maaaaa... Ma maraiste... Maaa, raiste. Maraiste maaaa... Ma ma, maraiste, maaaa, raiste maraiste... " ( Mmmh... Il semblerait que Zamakho soit envieux de mieux te connaître... Je pense qu'il est prêt à t'accompagner, si toutefois tu l'acceptes. Ta force et ta bonté semblent générer son admiration... Il s'évertue à vouloir nous protéger, mais je pense que c'est à tes côtés, qu'il acquerra cette force qu'il convoite tant, pour être en mesure de la mettre au service des autres... )

Il n'y allait pas par quatre chemins, lui... Un sourire se laissa à nouveau percevoir, chez l'atypique dresseur. Le Gobou afficha vite une mine plus indécise... Les propos de l'ancien lui donnaient l'impression d'abandonner sa famille. Mais le Maraiste s'évertua vite à dissiper ses doutes, ses craintes et ses regrets... Ils trouveraient un moyen de s'en sortir, surtout au vu de la rareté d'humains, en ces lieux. Plus important, il était souhaitable que Zamakho commence à s'endurcir, pour le bien de ses objectifs altruistes... Le Pokémon Sol et Eau savait qu'en ce sens, une telle opportunité d'accompagnement ne se renouvellerait pas de sitôt. Il fallait la saisir, assurément.

Kaos se releva... doucement... méthodiquement. A son air, l'on pouvait vite deviner qu'il s'était repris de son étonnement subit... concernant la demande d'accompagnement, mais aussi à propos des dires de son semblable humanoïde. N était parvenu à percer la bulle, sans toutefois l'éclater... Par la douceur de son aura bienfaitrice, par ses propos lucides et pures d'intérêts personnels, l'homme à la verdâtre chevelure s'invitait délicatement dans ce cercle fermé... Cette sphère, ne permettant qu'encore récemment la simple présence d'une entité recroquevillée, observait à présent une scène des plus touchantes. Celle de jumeaux, à la fois si semblables et si opposés...


" C'est d'accord... Ce n'est pas la première fois que des Pokémon m'accompagnent, pour des raisons aussi diverses que variées... Si devenir fort pour protéger les autres, constitue ton but et que tu penses pouvoir me faire confiance... je tâcherai de t'aider du mieux que je peux. Nous sommes une famille... Que tu restes ou que tu finisses par décider un jour de partir, nous serons toujours là pour t'accueillir, lorsque tu jugeras en avoir besoin... L'entrainement sera parfois rude, je ne t'obligerai jamais à quoi que ce soit, mais je promet de te soutenir jusqu'au bout. Tu as ma parole... Ensemble, favorisons l'émergence d'un monde meilleur. " Répondit alors l'obscur personnage, fixant l'horizon estimé, avant d'appliquer un regard rassurant sur son nouveau compagnon.

La brise soufflait à nouveau, jouant momentanément et tendrement avec les cheveux et la longue veste de l'humain, au grand coeur. L'obscurantisme n'avait qu'à bien se tenir, l'équipe de valeureux guerriers s'agrandissait peu à peu... De la patience, il en faudrait, pour atteindre la ligue et s'imposer en tant que maître de celle-ci. Nul n'était tenu à l'impossible, mais seuls les plus déterminés, les plus braves et les plus méritants, pouvaient se targuer d'arriver un jour à concrétiser leurs objectifs les plus fous... A force de compréhension, d'efforts physiques et mentaux, Kaos aimait à penser qu'il était possible de changer le monde, d'au moins améliorer la condition des Pokémon... N, pourtant, paraissait le mettre en garde de ne pas se tromper de voie, comme lui avait conseillé un certain étudiant, en son temps... Il était vrai que suivre ce genre de chemin pouvait inclure le risque de s'y perdre.

L'amphibien, précédemment en pleine demande d'accompagnement, se vit emplir d'une motivation nouvelle, de par l'acceptation de sa requête... Le discours de son nouveau compagnon d'aventure, le persuada davantage, d'avoir pris la bonne décision. Tous deux se vouèrent un regard de pleine confiance... Après quoi, Zamakho s'empressa de grimper sur l'épaule de cette personnalité mystérieuse, avec son invitation et autorisation. Il était temps de reporter attention au Zoroark, ainsi qu'à son frère de toujours... Black s'avança alors, plus serein qu'au début de cette atypique rencontre. Avant de s'adresser à la troublante réalité, ses yeux ne purent s'empêcher de bifurquer sur les deux Evoli... Peut-être que lui aussi, pourrait prochainement nouer une relation aussi légère et simple, avec un être humain... L'éventualité l'effrayait toujours un peu et continuerait de le dégouter partiellement. Néanmoins... Ce N... Il était, particulier.


" Pardonne mon impolitesse... De toute évidence, je me retrouve face à une situation que je n'avais jamais osé envisager sérieusement... C'était une erreur, en un sens. Mon passé n'a pas été des plus joyeux... Je n'ai eu de cesse d'être confronté à des épreuves qui m'ont fait perdre foi en l'humanité. Partout où je regardais, peu importe les informations octroyées... il n'y avait que mensonge, corruption, déni, égoïsme, crainte, douleur... Les humains sont loin d'être des saints, ils sont loin d'être dignes de cohabiter avec les créatures que nous chérissons. Mais ta vision me conforte, m'aide à penser que cette race bipède, à laquelle nous appartenons, n'est peut-être pas sans espoir. " Reprit la noirâtre entité, de sa voix sombre mais mélodieuse.

Ses yeux ambres vinrent se poser sur cette figure, qu'il considérait vraisemblablement enfin. Rien à faire... Distinguer le mal en lui se révélait être un défi d'ampleur absolue. De son côté, il ne pouvait s'affirmer comme étant si pur... La haine, la colère, la tristesse, sommeillaient en son coeur. S'en débarrasser serait certainement la plus grande épreuve qui soit... Nul entrainement ne pourrait l'aider à soigner ses maux. Plutôt que de laisser exposé ces sentiments pour tenter de les régler, Kaos s'acharnait à les refouler, sous une tonne de verrous psychés... La vérité, était qu'il avait peur des conséquences... Que deviendrait-il, en libérant ces frustrations ? Peut-être une personne sans le moindre espoir, une ombre vengeresse dénuée d'objectivité... un monstre sans le moindre scrupule pour l'espèce humaine... Quand la noirceur se faisait totale, même la plus pure des personnalités pouvait virer, du tout au tout...

C'était ainsi. La rage accumulait en puissance, à mesure qu'on la contenait. Pour le moment, le dresseur parvenait à s'en servir, afin de se renforcer, à travers ses durs entrainements... Combien de temps allait-il encore tenir, avant de ne plus pouvoir contenir et manipuler le geyser ?... Quelqu'un devait l'aider... Quelqu'un s'était déjà proposé... Une personne qui avait su voir en Kaos, la présence d'un grand potentiel... Une douance pourtant limitée par les maux passés... Drew Kaiten représentait un espoir salvateur pour sa psyché, mais le jeune homme repoussait le psychologue, trop borné, trop fier et surtout trop apeuré, à l'idée de se laisser faire soigner le problème, à la racine... L'ensevelir sous une couverture, toujours plus opaque, de chaines... était-ce vraiment la solution ?... Il pouvait nier les scènes de son passé, les enfermer, mais on ne pouvait sceller indéfiniment les sentiments, perdurant et résultant de ces atroces visions...


" A t'entendre... Toi aussi, tu as tenté quelque chose, un jour, pour remédier à cette situation... Tu aurais donc échoué ?... Peut-être te manquait-il simplement des éléments, pour concrétiser une réussite. Si tous les ingrédients sont réunis, je ne vois pas pour quelle raison il serait impossible de changer les choses... Deux personnes parfaitement identiques, avec deux Pokémons l'étant également, devraient faire match nul. Du moins, mathématiquement. En pratique, peut-être subsisterait-il de légères différences... mais sur la longue, le taux de victoires et de défaites devraient s'équilibrer. Alors, si l'un d'eux possède un lien absolu avec son compagnon, cela ne devrait-il pas drastiquement faire basculer la balance ?... Si je parviens à devenir maître de la ligue, de par la synergie avec mes amis, la force, la réflexion, l'endurance, la ténacité, l'expérience, la résistance... alors... à moins de rencontrer le chemin d'une personne aussi digne de cette place, nous devrions rester invaincu, non ?... La synergie seule n'est pas suffisante, pour tout contre-balancer. Mais associée au reste, seule une équipe la présentant également devrait réussir l'exploit de nous battre... Il s'agit de ma conviction, de mon espoir pour que même les plus esclavagistes se voient obligés d'admettre la valeur des liens du coeur. Une force aux utilités multiples, qui, même en combat, parviendrait à s'imposer incontestablement... Les humains, voyant cette étape comme obligatoire pour la victoire, se résoudraient, peu à peu, à vouloir comprendre leurs créatures... Certes, dans un but premièrement égoïste. Nonobstant, la porte s'ouvrirait et les Pokémons auraient enfin l'opportunité de déteindre sur leur compagnon... au moins pour que leurs conditions de vie s'améliorent... peut-être même jusqu'à l'arrêt définitif de ces duels imposés, de ce mérite injustement volé, de cette captivité compulsivement recherchée... Ais-je tort ? Ne serait-ce mieux pour tout le monde ?... Je ne demande pas à les séparer, juste à les réunir adéquatement. "

Ce monologue paraissait contenir tous les espoirs, mais aussi toute la détresse d'un être, pour lequel le bien être des Pokémon passait au-delà de sa propre existence... Une entité brisée par son passé, qui s'affairait à vouloir réparer les injustices de l'humanité. Ironique, n'est-ce pas ?... De belles paroles, omettant pourtant le paramètre, non négligeable, qui limitait présentement la capacité du garçon. Nous n'allions revenir dessus, le destin prévoyant déjà la suite de la thérapie, vouée à la libération psychique du lourd fardeau porté. Il était, dès lors, plus pertinent de revenir au sujet présent... Dans cette optique et à la suite des mots énoncés, une information capitale était à partager... Kaos, ayant bien écouté son homologue d'espèce, avait enregistré la révélation selon laquelle N n'usait de ball, pour se lier d'amitié avec les Pokémon... Une formulation importante.

Déposant premièrement l'oeuf aux pieds de son frère, l'éleveur sortit effectivement une Copain Ball, pour la présenter à son interlocuteur, sans dire le moindre mot, autre que celui désignant l'adorable créature brune et blanche, avant de reprendre fermement la sphère et de l'attacher à sa ceinture... Sous l'étonnement probable des observateurs, ce premier sortit maintenant une Luxe Ball... s'adressant au Gobou en lui demandant sa confiance, pour les prochaines minutes à venir. Il lui fut premièrement expliqué qu'il était préférable de lier ce dernier à une ball, pour éviter que d'autres personnes envieuses tentent d'en faire de même... Ensuite, qu'en fonction des circonstances, il pourrait s'avérer plus pratique d'utiliser l'objet sphérique. Par exemple, dans le cadre d'un passage étroit, dans une grotte... dans celui d'un sol fragile ou d'un envol urgent. Finalement, pour lui permettre de se reposer, jusqu'à l'arrivée en un endroit sûr, après une quelconque confrontation imprévue. Toutes ces situations prenant particulièrement sens, une fois le niveau maximal d'évolution risquant d'être atteint.


" Soit rassuré, il n'y a rien à craindre de cette liaison... j'y ai personnellement veillé. Tu peux me croire, rien ne changera. C'est une promesse... Mais avant de faire ton choix, je voudrais que tu observes ce que j'ai à te montrer... Zamakho... Toi aussi, N... Je vais prendre une ball, dans ma deuxième main. Une Honor Ball... N... connais-tu les effets de la Copain Ball ?... Elle établit un fort lien émotionnel, immédiatement, entre le Pokémon capturé et le propriétaire de la ball. A l'époque, seul Fargas, un simple villageois de Johto, les fabriquait à partir de Noigrumes, poussant sur les arbres... Leur effet était alors purement relatif à la marque d'attention que percevait le Pokémon capturé. Du moins, avant que des usines se chargent de les produire en masse, et de les revendre. La Luxe Ball devrait ravir, petit à petit et de par le luxe présent dans son univers virtuel, le Pokémon y siégeant. Là encore, cela devrait être relatif, mais, tout comme pour la Copain Ball, les effets sont certifiés... Commences-tu à voir où je veux en venir ?... Penses-tu que cela ne concerne que deux variétés ?... Peut-être ne s'agit-il juste que des plus effectives... " Osa insinuer le chat noir, lors de son explication.

Après la théorie, la pratique. Il fallait démontrer la pertinence des hypothèses, afin d'en tirer des conclusions. Doué d'une soudaine motivation, Black croisa ses avant-bras, avant de s'excuser faiblement... Il préparait quelque chose. Plusieurs secondes s'écoulèrent donc, sans qu'il ne bouge... se contentant de fixer les alentours, du coin de l'oeil, plusieurs fois d'affilées... Il lui fallait attendre, guetter l'occasion et faire mouche, du premier coup... Pour cela, il était nécessaire de repérer des cibles faciles, qui constitueraient un exemple de choix. La ! Maintenant !... Décroisant les bras, le dresseur lança simultanément ses deux ball, dans des sens opposés. Celles-ci vinrent toucher la tête de deux Chenipan... Parfait, des membres de la même famille d'insectes. Cela n'en serait que plus objectif... Faisant un signe de halte, de la main, en gardant également un air se voulant rassurant, Kaos tenait véritablement à ce qu'on le laisse aller au bout de son expérience.

Le garçon, au triste passé, s'approcha donc de la Luxe Ball, pour la ramasser... Celle-ci fut gardée dans la main gauche, alors que ce premier établit une marche inverse, dans le but de rejoindre l'Honor Ball, à l'autre bout de la petite clairière. Une fois revenu, avec une ball dans chaque main... le meurtri libéra, en même temps, les deux Chenipan. Ceux-ci, apparaissant à ses pieds, se comportèrent rapidement de manières différentes... L'un regarda la sombre entité, d'un oeil plutôt frustré de s'être fait déranger, avant de tourner machinalement les talons et de retourner à ses petites affaires... L'autre, dans un premier temps plutôt surpris, se contenta de regarder le surdoué avec méfiance, sans toutefois s'en aller... Très bien. Il ne restait plus qu'à appuyer longuement sur le bouton de la Luxe Ball, pour rompre le lien avec le fuyard... Après tout, cette ball était censée s'utiliser pour Zamakho, à la base...

Ainsi, il ne restait plus qu'à passer au final... Soit la destruction de l'Honor Ball... L'éleveur s'y attela donc, après avoir fixé N, l'espace de quelques instants... D'un puissant et sec écrasement du pied, l'adolescent brisa soudain la ball... Il l'avait laissée tomber par terre, quelques secondes auparavant, alors qu'il s'était justement plongé dans les yeux de son précédent interlocuteur. Le dernier Chenipan, ayant détourné le regard, entretemps, sursauta premièrement, à cause du bruit... Il regarda ensuite les environs, un peu interloqué, avant de repartir, tout comme son confrère d'espèce, faire ses affaires ne regardant que lui... Les pièces de la sphère de capture, étant susceptibles d'être ingurgitées par de malheureuses victimes de la technologie, le misanthrope s'affaira à les ramasser toutes... s'abaissant et tâtant les brins d'herbes, pour être bien certain de n'en laisser aucune sur la zone de l'impact. Tout s'était déroulé comme prévu. Un coup de chance ?... Kaos n'était pas de cet avis... Se relevant finalement et plaçant les pièces dans ses poches, l'atypique personnage reprit la parole.


" Alors... As-tu des remarques à formuler ?... Mais avant, je tiens encore à m'excuser pour ce que je viens de faire. J'ai pleinement conscience qu'utiliser ainsi ces deux Pokémons, dans le cadre de cette démonstration, n'était pas très respectueux pour eux... Je suis sincère, je n'aime pas en arriver là, juste pour exposer mes observations. Je ne voyais simplement pas de manières plus appropriées d'étaler ce que je considère comme des faits, à propos de ces instruments de capture... Je pense qu'il s'agit d'une sorte de lien artificiel, comme une redirection émotionnelle, suffisamment présente pour éviter la fuite, dans un intérêt pécuniaire et crédibilisant, pour la nécessité de les utiliser. Je pense aussi que la force caractérielle du propriétaire et de la cible doivent s'affronter, jusqu'à trouver un équilibre et déterminer la relation de départ, que les deux individus partageront premièrement... Communiquer ces informations au premier venu, me semble assez compliqué à mettre systématiquement en place. La dernière fois, cela m'a valu une longue discussion, que je n'avais de toute façon pas la possibilité d'argumenter autrement qu'avec des mots... Depuis, je me suis un peu mieux préparé. Néanmoins, je n'ai actuellement et malgré tout pas les moyens de me faire correctement entendre... Mais imagine que je parvienne à devenir un maître de ligue... Je ne serais plus une brindille mais une poutre, pour caler la machinerie... Enfin, dans un premier temps, c'est surtout ton avis sur la question, qui m'intéresse. Oh ! Au fait, Zamakho... Qu'en as-tu pen- "

Coupé. Oui, coupé par le mouvement subit du Gobou, justement... Celui-ci, convaincu de la fiabilité du système, en ce qui concernait la Luxe Ball, s'empressa de rentrer à l'intérieur, sautant sur le bouton d'ouverture. Voilà qui désempara quelque peu son nouvel ami... Celui-ci ne s'attendait effectivement pas à une réponse si rapide, dans tous les sens du terme... Ainsi, ce dernier s'empressa de le faire ressortir, toujours sur l'épaule de la noirâtre silhouette. Et bien... il était vif, en tout cas. A moins qu'il ait attendu l'occasion, tout ce temps durant... Dans les deux cas, cela ne pouvait être que positif. Peu d'individus pouvaient se vanter de surprendre le dresseur ainsi. Que ce soit par de la vitesse ou par de l'opportunisme... Black souriait légèrement, en voyant la mine un peu réjouie de son nouveau compagnon. Il n'avait rien à craindre des conséquences de cet acte et il le savait. De plus, après observations et révélations, sur certains spécimens, accompagnant d'autres humains... il semblait que les Pokémon se liant d'amitié avec le maître, avant la capture, paraissaient moins affectés par le lien, prétendument artificiel. Cela aurait pu s'expliquer par l'utilité moindre de le créer, du coup.

Des théories, des exemples et blablabla... Mais les preuves, les preuves, il fallait !... Vous n'avez jamais trouvé étrange qu'un Pokémon puisse vous obéir, directement après une capture ? D'autant plus si celle-ci se voyait forcée et éprouvante ?... Ne jouez pas aux innocents. Chacun de vous sait qu'il a déjà été témoin d'une telle scène... Vous pensez être devenu l'ami d'un Pokémon en le capturant ? Pourquoi auriez-vous besoin de le capturer, pour cela ?... Parce qu'inconscient, vous aussi saviez qu'il s'agissait de la méthode la plus rapide, pour pouvoir le compter dans votre équipe. Tout simplement. Mettez un animal sauvage en cage et voyez si celui-ci vous lèche la main ou s'assied, lorsqu'il en ressort... Ce n'était pas logique. C'était même tout le contraire. La dominance ou la faiblesse que vous dégagiez naturellement, par rapport à votre acquisition... il paraissait censé que celle-ci joue un rôle dans ce début de relation, voire même que celle-ci se retourne contre vous, en causant la fuite ou l'agression. Nous parlions ici d'une attache, telle une laisse invisible... ou plutôt une sorte de collier, déviant l'envie de fuite, avant que cette dernière puisse se manifester. La technologie était novatrice, après tout, et des modèles de ball impactant directement le bonheur subsistaient, sans l'ombre d'un doute... Alors, une modification aussi bénigne de l'attache, ne pouvait-elle réellement, sincèrement, se concevoir ? Quel point de vue paraissait le plus rationnel, en la présence de tels éléments, dans un contexte réaliste ?...

Quoi qu'il en soit, l'heure était désormais aux réactions de l'Unyssien, qui avait eu l'occasion d'observer une foulée d'évènements... que ce soit durant cette simple journée, ou certainement tout au long de sa vie... Peut-être avait-il un autre point de vue, possiblement voulait-il partager une autre crainte, à propos des sphères en question... Après tout, celles-ci demeuraient un mystère, à bien des niveaux. Il n'aurait pas été anormal d'avoir des raisonnements propres sur la question. Que pouvaient donc encore cacher ces productions industrielles, sous leur coquille vide ?... Evoli regardait le nouveau membre de la famille, d'un air plutôt curieux... S'entendrait-il bien avec lui ?... Kaos ne prenait pas de décisions à la légère. Il considérait toujours un tas de paramètres, avant de se décider. Celui-ci n'aime perdurer dans l'erreur, mais ne pouvant pourtant percevoir l'une d'elle, rongeant lentement son être... Zamakho démontra ses intentions amicales, d'un sourire sincère, envers l'Evoli. Oui... après tout, ça partait plutôt bien. Prochainement, ces deux là pourraient très bien devenir inséparables et complémentaires... Vous n'imaginez pas à quel point.


Capture:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Comme Noir et Blanc, se conjuguent Idéal et Réalité. [ Reprise/Pv Kaos + Capture]  Mar 23 Aoû - 8:08


Ninfia regardait son semblable, tout en gardant tout de même une petite partie de son attention sur le jeune homme, attention qui peu à peu diminuait. Chose qui était déjà un grand pas pour cette dernière avec sa crainte des humains. Celle-ci laissait entendre un léger rire doux et gentil aux dires de son compare.

- Evoliii, vo evoli evo, li evoli evo ! (Je vois, c’est étrange, mais ça se tient !) Lui souriait-elle.

De son côté, le jeune homme à la chevelure verdâtre regardait toujours le Gobou d’un air paisible, tout en attendant la réaction quelconque du jeune individu sombre. N se relevait seulement lorsque Zamakho revit vers son ami. Le jeune prince déchu restait silencieux son regard poser sur l’autre garçon qu’il avait apparemment perturbé ? Ou quelque chose proche de cela. Les dires de ce dernier démontraient clairement ce sentiment, chose qui ne dérangeait guère à l’Unyssian qui se sentait tout aussi étrange envers un humain qui lui ressemblait grandement, mais qui contrairement à celui en face de lui ne le démontrait que peu. Cela n’était pas tous les jours que Natural rencontrait quelqu’un qui avait un don aussi près que le sien, après tout. Cela était même la première fois, en fait.

- Je ne peux guère trouver cela étrange, puisque je ressens quelque chose de similaire. De toute ma vie, cela est la première fois que je rencontre quelqu’un avec un don aussi près du mien. Certes, j’ai déjà rencontré quelques rares humains qui pouvaient comprendre le langage des Pokémons, mais rien de plus.

N restait ensuite silencieux a écouter le Maraiste qui en avait surpris plus d’un à sortir du lac à l’improviste. Ceci ne regardait point Natural, donc le garçon se contentait d’être un simple spectateur ici sans pour autant que cela ne vienne le déranger, après tout, cela était pour le bien du Gobou, n’est-ce pas ? Aux dires du sombre jeune homme, un sourire paisible était apparu sur le visage de Naturel. Cela était rare qu’il entende un humain parler ainsi à un Pokémon, quelqu’un qui lui laissait la liberté totale comme un ami et non un maître.

L’attention complète de l’ancien prince des Plasma retournèrent vers le jeune homme lorsqu’il s’adressait à ce dernier. Visiblement, lui aussi semblait avoir eu un lourde passé tout comme N qui avait déjà presque sombré complètement dans les ténèbres quand il était jeune. Par chance que Venus et Colombre avaient été là pour l’aider dans ce moment de détresse du prince qu’il avait été.

- Je vois… Je ne sais pas pourquoi je vais te dire cela, mais bon… Quand j’étais jeune, mon père a voulu retourner mon don contre nos congénères. Enfermer dans une chambre sans pouvoir en sortir avec seule compagnie nos amis qui avaient été blessés par les humains, donc leur seul sentiment toujours vivant en eu était la haine totale envers notre espèce… Des amis dont même ma voix ne les atteignant plus… Regardant sa main droite qui tremblait toujours un peu à ce simple souvenir. - Jour après jour, nuit après nuit… Au final, si mon père ne l’avait point réalisé avant, il m’aurait simplement changé en monstre. Je suppose que lorsqu’il a remarqué qu’il en avait trop fait, il m’a envoyé de l’aide qui m’a empêché de sombrer complètement. Certes, au final, je lui ai quand même servi de marionnette dans ces sombres plans, mais faut croire que je me suis réveillé à temps pour éviter un carnage. Fermat-il les yeux doucement. – Certes, les humains ne sont pas tous des saints, mais ils ne sont pas tous des démons, non plus. C'est pourquoi, je veux les aider pour le bien de tous.

Natural ne savait pas trop pourquoi, il avait révélé cela. Lui, qui en parlait a personne… Faut croire que l’être devant lui, lui était simplement trop semblable. Ou peut-être cherchait-il simplement à lui dire qu’il était préférable de chercher de l’aide au lieu de se laisser sombrer complètement dans les ténèbres… Qui sait ? Hm. Certes, le jeune homme à la chevelure verdâtre avait effectivement échoué par le passé et visiblement, ce jeune homme tentait la même chose que ce dernier… Pouvait-il vraiment réussi là où le prince déchu avait échoué ?

- Effectivement, j’ai échoué, puisque je n’avais guère réalisé que la force n’était guère le moyen pour arriver à ma fin. Même, si tu termines par battre le maître de la ligue quelle que soit ta force, cela ne fera point changer la vision des humains, crois-moi aussi étrange cela soit-il, cela est vrai. Après, peut-être peux-tu réussir où j’ai échoué, mais j’ai des doutes que la conclusion soit bien différente de la mienne dans cette voie.

Hm. Natural ne comprit guère pourquoi le jeune homme avait déposé son œuf au sol. Œuf que Sonistrelle était allé rejoindre, sans pour autant y toucher par peur de faire mal à ce dernier. Écoutant le sombre individu, disons que N connaissait vaguement les habiliter des différentes balls, sans qu’il les ait testés. Après tout, l’Unyssian ne comprenait pas grand-chose aux mystères des Pokéball, surtout parce qu’il n’aimait pas les utiliser ou avait-il simplement peur ? Le jeune prince déchu hocha légèrement la tête positivement lorsqu’il se fit demander s’il voyait où Kaos voulait en venir. Certes, au lancer des deux boules sur les deux Chenipans, N avait éprouvé un léger sentiment de haine, surtout que le jeune homme n’avait guère demandé l’accord des deux chenilles, mais sans en faire plus. Il se doutait bien qu’il n’allait pas forcer les deux à finir en esclave, après tout. Pour la suite, cela n’avait guère dérangé N. Lorsque le sombre éleveur était venu détruire la boule blanche, Ninfia était venu se cacher dans les cheveux de Zoroark bien vite en peur. Zoroark qui tentait de la rassurer comme il le pouvait. Un léger sourire venu de dieu sait où était apparu sur le visage de N lorsque le Gobou était entré dans la ball sans crier gare. Enfin, reportant son regard vers Kaos.

- Je sais que tu n’as point voulu leur faire mal et je suis sûr qu’ils le savent aussi. Commençait-il en parlant des deux Chenipans. - Hm. Que nos compares utilises ce type de ball ou pas, changera rien à notre situation actuelle, puisque quelle que soit la Pokéball utiliser cela force nos amis à faire ce que les humains désirent. Après, ne crois-tu pas que ces Luxe Ball et Copain Ball ne sont pas pires que les Pokéball de base ? Après tout, un Pokémon indifférent ne devrait-il pas le rester après la liaison avec une Pokéball ? Les liens ne devraient-ils pas se créer naturellement et non machinalement ? Selon mon point de vue, ces deux balles ne servent qu’à forcer davantage un lien quelle que soit la nature envers notre race du Pokémon capturé… Sinon, si le lien est déjà créé et qu'on a l’accord de mes amis, je n’ai rien contre le fait qu’ils soient liés à une ball… Dans mon cas, je ne les lies pas par simple peur… Aussi pathétique que cela peut-être, je n’aime pas ne pas pouvoir entendre leurs voix… Cela était simplement le point de vue de N dans tout cela.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comme Noir et Blanc, se conjuguent Idéal et Réalité. [ Reprise/Pv Kaos + Capture]  

Comme Noir et Blanc, se conjuguent Idéal et Réalité. [ Reprise/Pv Kaos + Capture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour. [Tous]
» Les Limbes, ou, comme quoi, faire des erreurs peuvent engendrer de mauvaises surprises [PV]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-