Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé

avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mer 30 Mar - 21:09


Ce RP est la suite directe de celui-ci : Clear Mind [Solo].


----


Il était déjà tard. Depuis le plage, Léo marchait vers la ville d’un pas lent, il préférait ne pas utiliser sa planche. Les images qui le tourmentaient risqueraient de le déconcentrer, évitons un accident supplémentaire dans cette journée. Et même s’il commençait à digérer le problème, il continuait d’afficher une mine un peu attristée, la tête baissée. Coperny bondissait à ses côtés.

« Gamma… »

Il ne pouvait penser à autre chose que son Pokémon volé. Mais un grand problème subsistait : comment allait-il s’y prendre ? Le voleur pouvait être n’importe où. Et une fois que le Pokémon sera rapporté à ses supérieurs Rocket -si ce n’était pas déjà fait-, il était difficile de savoir ce qu’il allait devenir. Tout à l’heure, Léo avait ses bras immobilisés par la ceinture de l’individu, et ce dernier l’avait laissé derrière lui. À ce moment-là, le jeune dresseur était trop épuisé psychologiquement pour réussir à le poursuivre. Mais si elle n’avait pas bougé, elle pouvait constituer une base de recherche. Si l’usine n’était réellement pas fréquentée, personne ne devrait l’avoir embarqué, elle devrait toujours se trouver là-bas.
Léo réfléchit si quelqu’un dans son cercle de connaissance pourrait avoir des informations, et accepterait de les partager. Ce genre de données n’était peut-être pas accessible si facilement. Le souci c’est que les autres étudiants n’étaient pas forcément informés non plus. Si les vols étaient aussi fréquents, ça se saurait. Pour le coup, le Rocket du jour était juste tombé sur l’un des plus imprudents, il avait de la chance. Peut-être qu’un adulte qui était là depuis plus longtemps aurait des informations…


[FLASHBACK]

« Sinon pour te remercier pour Feljord… Tu as une chose en particulier que tu voudrais ? Un accès à une sale ? Un repas gratuit ? Je pense pouvoir m’arranger facilement puisque je suis professeur ici… ahem. »

[/FLASHBACK]


Nymphe !
La manière dont elle s’exprimait laissait penser qu’elle avait un certain cercle de connaissances… pratiques dirions-nous. Et puis, Léo avait toujours droit à un repas de sa part. Au pire, même si elle ne peut pas lui donner beaucoup d’informations, elle saura peut-être l’aiguiller, psychologiquement parlant. Dans une situation qu’on n’a jamais rencontré, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre, surtout lorsque le moral est au plus bas. On a alors plus tendance à plus se focaliser sur les événements en eux-mêmes et se reprocher des choses, ne laissant que peu de place à la réflexion sur la résolution du problème. Nymphe était certainement l’adulte ici qui paraissait comme étant le plus proche de Léo. Ils ne se connaissaient pas tant que ça mais… la manière dont elle lui adressait la parole, ce genre de choses, il se sentait à l’aise avec elle. Et puis, un bon repas ne fait pas de mal, il n’allait pas sauver Gamma le ventre vide, non mais oh.
Il sortit son téléphone et chercha le professeur dans son répertoire. Ça lui faisait bizarre de contacter quelqu’un qu’il ne connaissait pas tant, surtout un professeur, mais c’était elle qui l’avait invité à le faire. Il écrivit son message et l’envoya, avant de glisser l’appareil dans sa poche.

Il arrivait à la ville. La nuit était déjà tombée. Il se rendait compte qu’il avait été vraiment long pour le coup. Il passait tout d’abord par le Quartier Ouest.
Il n’y avait pas grand monde ce soir. Ou peut-être était-ce le cas tous les soirs ici ? En fait maintenant qu’il y pensait, il n’était jamais venu si tard en ville. Léo regardait son Spoink qui ne semblait pas très rassuré. Il lui fit un sourire faisant comprendre qu’il n’y avait pas à s’inquiéter. Cela dura 1 seconde avant qu’il reprenne une expression très neutre. Il ne se fera pas avoir deux fois.
En temps normal, les balades nocturnes lui paraissent reposantes. Mais les émotions du jour ne lui permettaient pas d’éprouver autant de plaisir que d’habitude à ce sujet. Cette histoire le travaillait trop pour penser à quoi que ce soit d’autre.

Il apercevait de loin les bâtiments de l’usine. Le jeune garçon s’arrêta brutalement dans sa marche en la voyant. Le cochonnet s’arrêta aussi et regarda les yeux de son dresseur. Il y voyait comme de la peur. C’était beau, il venait de réconforter son Pokémon, mais lui-même n’était plus rassuré à présent. L’usine était un endroit où il se sentait bien avant, mais maintenant c’était devenu un lieu qu’il craignait, comme maudit. Il baissa la tête et se traîna vers un banc où il s’assit, reposant sa tête sur ses mains. Il était reparti pour une remise en question. Il ne se sentait pas capable d’y retourner. Plus qu’un vol de Pokémon, il s’y était fait ridiculisé et avait été traité comme une petite poupée. Ça devait le révolter, mais il n’en avait même pas la force. Ce furent quelques larmes qui coulèrent à la place, sous les yeux attristés du Pokémon Psy. Aujourd’hui, l’humeur de Léo faisait des hauts et des bas. Il arrivait à contrôler ses émotions un moment, mais elles finissaient toujours par le rattraper.

_________________

color=#0033FF


Dernière édition par Léo Weber le Jeu 28 Avr - 14:48, édité 1 fois
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Sam 2 Avr - 22:52


--------------------------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois
Ton titre de rp est trop long wesh ><

Un, deux, trois, quatre, saut ; je bandais mes muscles et de manière agile je m’élançais sur un nouveau toit avant de me réceptionner d’une roulade et de continuer ma route en courant, cela faisait une dizaine de minutes que j’étais parti de chez moi pour parcourir Edenia en long, en large et en travers et déjà je me sentais revivre. La ville, pas de barrière et presque aucune limites, je me sentais pousser des ailes au fur et à mesure que je me déplaçais dans les rues, sur les toits etc ; je passais un peu dans les endroits où personne n’allait, j’évitais la masse de gens qui sortaient profiter du soleil, en surprenait un ou deux en passant près d’eux, mais je ne m’attardais pas plus, je me vidais la tête, ça me faisait du bien.

J’avais commencé ma course seul puis au bout d’un moment, je finis par remarquer que Naerha me suivait en volant, je fis donc une petite pause de deux minutes avant de reprendre mon activité avec la Sonistrelle à ma suite ; la deuxième pause arriva bien plus tard, j’avais traversé Edenia d’ouest en est et c’est un coup de téléphone qui me fit redescendre sur terre, rien de vraiment important, mais cela m’agaça un peu puisqu’il ne s’agissait que d’une erreur de numéro ; de quoi me stopper pour rien… Mais bon, ça nous aura laisser le temps de reprendre notre souffle. Je trouvais un endroit avec des rebords sur un mur et descendis en quelques mouvements du toit sur lequel je me trouvais ; je faisais attention à ce que personne ne me remarque descendre de cette maison pour éviter d’être pris pour un voleur et, me réceptionnant au sol sans mal, je partis en direction des grandes artères de la ville pour finir cette petite sortie matinal tranquillement. Marchant dans les rues, mon regard ne se voulait pas trop mauvais pour une fois, enfin, c’était toujours le cas quand je sortais faire un peu de parkour ;  cette activité me réussissait mieux que celle de botter les fesses de méchants à longueur de journée. Dans les deux cas je me dépensais bien, mais je ne finissais jamais de la même humeur et je préférais être plus calme qu’énervé aujourd’hui.

Mon tour en ville avec Naerha se termina une première fois quand je rentrais chez moi un peu avant midi, après une rapide douche et un repas tout aussi rapide, je sortais à nouveau avec quelques membres de mon équipe. Je n’avais rien à faire et vu que pour le moment il ne semblait rien se passer en ville, eh bien j’allais m’en éloigner un peu, ainsi, avec Ignis, Agana, Zaira, Tenraem et Naerha, je passais donc le reste de la journée à ne rien faire. Je m’étais posé dans un arbre dans les prairies et j’avais laissé mes pokémons vaquer à leurs activités presque jusqu’en début de soirée. A partir du moment où le soleil commença à se coucher je réfléchissais à ce que j’allais pouvoir faire de ma soirée mais très peu d’idées me vinrent en tête après m’être dit que j’allais rentrer en ville et manger. J’allais trainer et voir ce qui allait se passer en ville, si j’allais croiser une pauvre âme perdu ou un gang peu sympathique, si j’allais finir ma soirée avec une fille (ou un mec comme vous voulez) dans mes bras ou bien une toute autre chose.

Comme je le pensais, il ne se passa pas grand-chose en début de soirée, le soleil s’était couché mais il n’était pas si tard que ça, les rues étaient assez tranquilles jusqu’à ce que je rencontre un type louche, un voleur, un cas désespéré qui se trouvait être assez violent, mais la différence de niveau entre lui et moi était bien visible, surtout que j’étais accompagné par mes pokémons et que lui n’en avait pas. Ça s’est terminé assez vite et je finis donc par me retrouver au bureau des rangers après avoir appelé une troupe ; à croire que c’était une manie chez eux de vouloir tous nous rapatrier au bureau dès que l’on faisait quelques chose… M’enfin bref, je ressortis du bâtiment assez vite après que le boss m’ait demandé de rester attentif ce soir, il aurait peut-être une mission pour moi j’imagine, ce qui me laissait penser que j’allais avoir une nuit courte, mais pas autant que je l’imaginais…

Agana qui courait un peu plus loin devant moi fut la première à remarquer la présence d’un gamin assis sur un banc, un peu curieuse, la Germignon s’approcha de l’enfant et le salua d’un petit cri joyeux avant de voir qu’il ne semblait pas aller très bien ; il pleurait ? Oui, apparemment. La petite plante le fixa quelques secondes, elle commençait à se poser des questions à son sujet, en y réfléchissant bien, il n’avait rien à faire dehors à cette heure non ? Et puis pourquoi était-il triste ? Avait-il un problème ? Peut-être que je pouvais l’aider ? Allez  savoir ce qu’elle pensait ; cela ne s’appliquait pas à moi puisque je passais sur la petite place sans même remarquer la présence du garçon et des deux pokémons, la seule chose qui m’arrêta et qui me fit me retourner fut le fait que la rue ne fut plus éclairée par la lumière des flammes d’Ignis et qu’une liane vint s’entourer autour de mon poignet pour me retenir ; je me tournais donc et plissais les yeux en direction de l’endroit ou on me tirait, je pus donc voir tout ce que mes pokémons avaient remarqué précédemment, soit ce gamin aux cheveux verts en train de pleurer pour je ne sais quelle raison obscure et dont je me contrefoutais totalement. Malheureusement pour moi, je pouvais déjà voir venir Agana et Naerha me supplier de faire quelque chose pour lui alors que je ne le connaissais pas, aussi, je commençais à faire demi-tour et à demander à ma mini-troupe de reprendre le chemin pour rentrer mais rien ne se passa selon mes désirs ; je me pris un coup de fouet-liane à l'arrière du crâne ce qui me força à me tourner à nouveau en direction du groupe. Je foudroyais la Germignon du regard et elle se permit de me rendre un même regard, pas très contente de ma réaction. Bon, bien, d’accord, j’ai compris, j’arrête d’en faire qu’à ma tête et de me rendre utile que quand ça m’arrange ; j’allais lui parler, pas la peine de faire cette tête ; la journée avait bien commencé, autant essayé de faire en sorte qu’elle se termine bien, mais pitié Arceus, faites en sorte que le problème de ce gamin en vaille la peine et que je ne perde pas 1h de ma vie à devoir l’écouter me déballer sa vie. Je poussais un soupir en sentant le regard de mes cinq pokémons sur moi avant de m’adresser au garçon d’une voix aussi peu enjouée que mon expression faciale :

Je me doute que tu dois avoir une bonne raison pour ne pas être chez toi à cette heure là, mais tu devrais rentrer, on ne sait pas trop qui traine dans les rues la nuit.


--------------------------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366


Dernière édition par Allan Walter le Dim 3 Avr - 21:39, édité 1 fois
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Dim 3 Avr - 21:33


Léo restait globalement immobile, il tremblait "juste" de temps en temps, et des larmes continuaient de couler pour tomber sur son short. Il entendait des personnes passer à côté de lui, sans s’en soucier. Est-ce qu’il voulait de l’aide et du réconfort, ou préférait-il rester seul ? Lui-même ne le savait pas, enfin pour être plus exact, il ne se posait même pas la question. Il entendait les pas mais son esprit n’y réagissait pas. Aucune analyse, aucune interprétation.
Puis un bruit plus fort se fit entendre, le garçon fut comme réveillé. Cela ressemblait à un coup. Il sortit la tête de ses mains, avec une mine très surprise. De petites larmes étaient toujours visibles sur ses joues. Il voyait quelques Pokémon fixant un homme aux cheveux sombres. Un duel de regard, il se demandait quel rapport unissait ce petit monde. Le perdant semblait être l’adulte. Ah, quelle surprise !
… Non ce n’est pas la journée pour se dire ce genre de chose.

Il s’approcha de lui et lui adressa la parole. Léo reprit à nouveau son expression surprise. Il ne pensait pas que des gens s’intéresseraient à son cas. Il supposait que les Pokémon étaient les siens, il avait une belle petite troupe. En tout cas, c’était très gentil de lui demander ce qui ne v…
Ah non il lui conseille de partir. Enfin ça reste une manière de s’inquiéter pour lui. Il essuyait les larmes qui restaient sur son visage d’un coup de bras. Comment lui expliquer la situation ? D’un côté, le dresseur est quelqu’un de très honnête. De l’autre… est-ce vraiment une chose que l’on raconte au premier venu ? Bon, certes, il lui a demandé, mais ça restait un inconnu. Il ne savait plus en qui il pouvait faire confiance après de tels événements. Il lui avait dit ça d’une manière ni agressive, ni trop joyeuse. Pour la voix joyeuse, il disait ça en pensant à voleur qui s’était un peu trop enjaillé tout à l’heure. C’est louche de se montrer aussi jovial pour si peu, envers un inconnu. Au final, un ton neutre comme celui-ci lui inspirait plus la confiance.
Il disait qu’il avait une bonne raison ne pas être chez lui… oui, il devait garder son objectif en tête. Il devait retourner à l’usine pour aller chercher la ceinture du Rocket. Rentrer ? Non ! Quite à rater le couvre-feu et à faire nuit blanche, il devait donner tout ce qu’il avait pour retrouver Gamma. Il mit les mains sur ses genoux et se leva. Puis il regarda son interlocuteur dans les yeux, avec un sourire un peu forcé.

« Effectivement, j’ai une bonne raison d’être ici. Je dois encore retourner à l’usine pour aller chercher quelque chose. Merci monsieur !»

Bon c’était un merci pour pas grand-chose au final, mais les mauvaises journées n’empêchaient pas de rester poli. Ils se regardaient, lui et le Spoink, et commençaient à partir vers l’usine. Il se retourna un instant pour ajouter une dernière chose.

« Et oui, je sais que ce n’est pas prudent, merci de l’avertissement, mais je dois vraiment y aller. »

_________________

color=#0033FF


Dernière édition par Léo Weber le Lun 11 Avr - 9:14, édité 1 fois
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mar 5 Avr - 14:01


--------------------------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois
Demande d'explication

Quelques secondes passèrent avant que le gamin ne me réponde ; il eu un temps de surprise ou il me dévisagea avant de reprendre contenance et de m’annoncer qu’il devait aller à l’usine chercher quelque chose. Bon ça ne m’avançait pas vraiment mais j’avais une réponse, c’était mieux que d’être ignoré ; par contre, fallait m’expliquer qu’est ce qu’il foutait dans le tas de débris qu’était l’usine et qu’est ce qui l’intéressant tant là bas. Surtout qu’il disait qu’il y était déjà allé par le passé, il savait que l’accès était interdit ? Il savait que c’était un coin dangereux ? Il savait qu’un peu tout pouvais vouloir sa mort là-bas ? Oui bon j’exagère un peu mais c’est l’idée que je me fais de l’usine ; je n’aime pas trop trainer dans ce coin là de la ville et puis bon, que ce soit dans le quartier nord ou dans n’importe quel autres les rues ne sont pas très sur la nuit, y’avait qu’à voir juste avant ou c’est moi qui ai agressé mon agresseur avant de tomber sur ce gamin.

J’haussais donc légèrement un sourcil avant d’avoir un regard vers Ignis, la jument me regarda aussi sans trop réagir à ce que l’enfant faisait ; pour lui le coin était dangereux surtout s’il n’avait que son Spoink comme pokémon, pour moi, j’avais de quoi me défendre alors bon, je pouvais faire ce que je voulais dans les rues la nuit. Et puis bon, j’avais bien remarqué que le sourire qu’il avait lancé n’était qu’une façade ; il cumulait beaucoup de choses qui me laissaient dire qu’il fallait que je l’empêche d’aller à l’usine au moins ce soir, le jour c’était toujours un peu plus sauf que la nuit, même si presque personne ne s’amusait à passer les barrières de l’usine pour la visiter.

Je le laissais passer devant moi deux secondes avant de me décider de faire quelque chose, j’attrapais d’une main le t-shirt du gamin avant de le tirer en arrière et de pousser un soupir :

Désolé mais je ne peux pas te laisser y aller, les rues ne sont vraiment pas sûres ce soir.

En faisant attention on pouvait entendre des voix dans le lointain, je ne pouvais pas dire s’il s’agissait de types louches ou pas mais en guise de précaution, je préférais l’embarquer avec moi. Ouai, j’étais sympa ce soir, enfin, c’était ça ou je me bouffais des attaques de la part d’Agana ; en parlant de la Germignon tiens, elle attrapait déjà le gamin avec une liane et le tirait en avant dans la direction ou on allait précédemment, soit la maison. Je laissais mes pokémons partir en peu en avant avec le gamin, lançais un regard en arrière pour voir si on n’oubliait rien et reprit la route en fermant la marche. D’un autre point de vue, on pouvait prendre ça comme un kidnapping, sauf que ça se passait globalement dans le calme, ouai, s’il cherchait un peu à se défaire de la type plante, son pokémon nous suivait beaucoup plus sagement. Le trajet se passa sans trop de soucis, j’étais resté silencieux jusqu’à ce qu’on arrive devant l’ancien bâtiment qui me servait de loft aujourd’hui ; j’ouvrais la porte, laissais passer mes pokémons et poussais le gamin aux cheveux verts du bout des doigts à l’intérieur avant d’entrer à mon tour et de refermer la porte. L’ambiance était bien plus animée à l’intérieur qu’à l’extérieur, les pokémons couraient un peu dans tous les sens pour s’installer ou s’amuser avec leurs compères resté à ici aujourd’hui, d’autre restaient dans leur coin à nous regarder rentrer, en bref c’était beaucoup plus vivant que dans les rues. Le seul pokémon qui se permit de venir à notre rencontre fut  Chi ; d’un naturel curieux, la présence du gamin à mes côtés ne passa pas inaperçu, le Skelénox restait fidèle à lui-même, après s’être approché de l’enfant, il commença à réfléchir à une bêtise à lui faire subir, mais immédiatement je le repris d’un ton sec ; ce soir, pas de conneries. Il sembla un peu déçu sur le coup, comme à chaque fois que je l’empêchais de faire quoi que ce soit mais ce n’est pas pour autant qu’il arrêtait de lui tourner autour ; il trouverait bien une occasion pour lui faire peur après tout.

Pour ma part, je ne mis pas trop de temps à faire comprendre au gamin d’aller s’installer sur une chaise avant de le suivre et de m’asseoir sur une autre, je le fixais quelque seconde un peu froidement avant de lui demander d’un ton toujours neutre :

Il s’est passé quoi pour que tu veuilles absolument retourner à l’usine à cette heure ?


--------------------------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366


Dernière édition par Allan Walter le Mar 5 Avr - 19:34, édité 1 fois
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mar 5 Avr - 16:16


Après sa dernière remarque, le regard de Léo repartait devant lui, et il reprit sa marche.
Il fut rapidement arrêté par une force qui le tirait vers l'arrière. Il tourna la tête et vit que c'était un coup de l'adulte. Le dresseur fronça les sourcils, il se croyait où lui ? C'était ses oignons ? Non, ça ne le regardait pas. Il essaya de se débattre d'un coup de bras, mais le Pokémon Plante l'attrapa aussi avec Fouet-Lianes pour le tirer vers eux. MAIS QUOI ? IL POUVAIT PAS ÊTRE UN PEU TRANQUILLE AUJOURD'HUI ? Léo continuait de se débattre, mais son impuissance commençait à le rendre rouge de colère. La deuxième fois qu'il se fait surpasser par la force, en si peu de temps. Il lança un regard énervé à son Pokémon.

« Coperny, Rafale Psy ! »

Le Spoink gardait la mine qu'il avait déjà montré toute la journée, des yeux un peu attristés, mais n'exécuta pas l'ordre. Léo afficha une mine choquée. Le cochonnet essayant de lui faire comprendre que ça ne servait à rien de se débattre. Ce type ne voulait pas forcément lui faire du mal. Le garçon se montrait trop violent pour pas grand chose, trop préoccupé par le vol. Il poussa un soupir et se calma un peu, faisant confiance aux talents de son Pokémon Psy. Mais ça ne l'empêcha pas de faire la gueule pour autant. Il avait le sentiment d'être tenu en laisse, il trouvait ça rabaissant.
Il arrêta de lutter et marcha en suivant les Pokémon.

« Désolé mais je ne peux pas te laisser y aller, les rues ne sont vraiment pas sûres ce soir. » La phrase tournait dans sa tête. Il voulait vraiment y aller, c'était la base pour bâtir ses recherches. Et être stoppé par le premier inconnu venu, il ne le prenait pas si bien sur le coup. Léo pouvait être un peu têtu, mais bien qu'il ne voulait pas se l'admettre, l'inconnu avait raison. Il n'avait plus qu'à prier que l'indice laissé sur la scène du crime ne disparaisse pas d'ici à ce qu'on lui foute la paix.


Ils arrivaient devant un bâtiment un peu vieillo, ça lui rappelait un peu le quartier où il vivait à Volucité. Tout le monde entra et le Pokémon Plante relâcha Léo.
Wow, il y avait foule. Le garçon aux cheveux verts regarda un peu tous les Pokémon. Pour le coup, il n'était pas d'humeur Pokédexienne, ça prendrait trop de temps. Mais voir certains d'entre eux s'amuser lui redonna un sourire. Il fut détendu par cette ambiance globalement joyeuse, bien qu'un peu bordélique. Un Pokémon bizarre s'approcha de lui et le regardait de près, mais son dresseur l'envoya balader, comme s'il savait ce qui allait se passer. Il ne savait pas trop ce qu'il avait derrière la tête, mais n'était pas sûr de vouloir le savoir de toute manière.

On l'invita à s'installer à une table, ce qu'il fit sans dire mot. Coperny le suivait et se mit à côté de lui. Léo posa ses mains sur la table tandis que le propriétaire s'installa également. Ce dernier ouvrit la conversation en lui demandait plus précisément la nature du problème.
Léo baissa la tête et resta d'abord silencieux. Il allait vraiment lui raconter sa journée ? Il regardait vite fait autour de lui et se disait que s'il se barrait maintenant... ben en fait il n'y arriverait pas. Il n'allait pas non plus faire sa tête de mule toute la soirée en ne disant aucun mot. Il ferma les yeux tandis que ses mains se crispaient, il tremblait très légèrement. Bon de toute façon il ne pouvait pas éviter la question maintenant.
Après un bref instant, il rouvrit les yeux, se ressaisissant. Sa tête était encore baissée, et il poussa un soupir. Encore une fois, il était surpris qu'un inconnu accorde de l'intérêt à ses problèmes, mais s'il tenait à le savoir, eh bien il le saura très bientôt.

« Bon d'accord, je vais vous raconter. Je suis allé à l'usine tout à l'heure. C'est un lieu que j'aime bien fréquenter, j'aime beaucoup les machines, et il y a pas mal de matériel inutilisé que je peux emporter pour bricoler dans mon coin. C'est aussi là-bas que j'ai rencontré Gamma, mon Terhal. Ça lui fait aussi plaisir de retourner là-bas de temps en temps. »

Il redressa la tête et regardait maintenant son interlocuteur dans les yeux.

« Tout à l'heure, un type bizarre avec un masque blanc est venu et on s'est affronté. Je me doutais qu'il y avait quelque chose de louche, j'étais resté sur mes gardes. Mais malgré tout, il a su trouver le bon moment pour voler mon Terhal... »

Il ferma les yeux et fit un geste brusque de la tête sur le côté. Le ton de sa voix avait descendu au fur et à mesure qu'il parlait. Il resta silencieux plusieurs secondes, le temps de contrôler la soudaine émotion.
Il repositionna sa tête, mais la gardait baissée, yeux à nouveau ouverts. Il reprit avec une petite voix à peu près neutre.

« Pour pas que je me déf... pour pas que je le poursuive, il m'avait attaché avec sa ceinture. »

Il voulait éviter de parler de ce que ce type avait profité pour lui faire après le vol. Pour lui le plus important c'était Gamma. Il serra le poing et fit un "V" avec son bras droit, redressant sa tête. Les yeux de Léo montraient ici une certaine détermination.

« Il faut que je retourna à l'usine pour récupérer la ceinture, c'est le seul indice à portée pour que je le retrouve ! »

Puis il fit une dernière pause et mit ses mains sur ses genoux. Il termina avec une voix calme.

« Désolé d'avoir été un peu violent tout à l'heure... »

_________________

color=#0033FF


Dernière édition par Léo Weber le Jeu 7 Avr - 17:29, édité 1 fois
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mar 5 Avr - 21:18


--------------------------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte [...].
Petit interrogatoire

J’écoutais attentivement le gamin parler, étape par étape, à son rythme ; à le voir trembler et hésiter, je n’avais aucun doute quand au fait que cet incident l’avait marqué et qu’il mettrait quelques temps à s’en remettre, il y avait aussi le fait qu’il ne voulait surement pas trop m’en parler étant donné que j’étais un parfait inconnu à ses yeux et qu’il en était un aussi aux miens ; cette petite prise de distance ne me dérangeait guère, à vrai dire c’était peut-être mieux ainsi, ça m’évitait de devoir créer un lien important avec lui et puis bon, après ça, qu’allait-il arriver hein ? C’est le genre de rencontre qui n’arrive qu’une seule fois, on croise quelqu’un et on ne le revoit plus par la suite ou alors très rarement, ça ne valait pas la peine qu’on échange nos noms à mes yeux.

M’enfin revenons-en à nos Wattouat et résumons un peu brièvement ce qu’il venait de me dire : Il est allé à l’usine récupérer du matériel et faire profiter le coin à son Terhal, pokémon qui s’est ensuite fait voler par un type louche portant un masque blanc et ce, après un combat si je suis bien tout. Ce type c’est ensuite volatilisé après l’avoir attaché avec sa ceinture et depuis, le gamin cherche son pokémon, ou plutôt la ceinture pour avoir un indice sur le type qui lui à fait ça. Intelligent, mais pas trop en même temps ; quand c’est comme ça, il faut plutôt essayer de prévenir la police qu’essayer de mener l’enquête seul, parce que oui, vu comment il est parti, je suis sur qu’il n’a pas pensé une seule seconde à prévenir les autorités. Bon, vous me direz que j’en fais parti mais il ne le sait pas et ça ne l’avancera en rien que je le lui dise. Je tirais rapidement des conclusions au petit monologue qu’il venait de me faire et les gardait dans un coin de ma tête avant de poser une nouvelle question au gamin :

Il ressemble à quoi ton Terhal ? Il a les mêmes couleurs que lui ?

Tout en parlant, j’interpellais Zed pour qu’il s’approche un peu de la table, il fallait bien voir ça comme une coïncidence que j’avais dans mon équipe la dernière évolution du pokémon que le gamin s’était fait voler, après tout, ça pouvait ouvrir tout un tas de possibilités mais aussi fermées d’autres portes mais bon passons, j’écoutais à nouveau sa réponse avant de reprendre mon mini questionnaire tout en jetant un regard en direction du plafond, Chi tournait toujours autour de moi en faisant diverses grimaces à qui en voulait ; les autres commençaient à se calmer dans le fond du salon :

Tu te souviens à quoi il ressemblait cet homme ? Ses vêtements, son physique, sa voix ou ses pokémons ? N’importe quoi qui te remonte à l’esprit.

Qui sait, peut-être que j’avais déjà croisé ce mec quelque part un jour, ou qu’il avait un dossier au bureau ; je ne me souciais pas trop du fait que ce type portait un masque et donc que le gamin n’avait pas vu son visage, il y avait tellement d’autres manières de pouvoir mettre la main sur quelqu’un qu’avec les traits du visage… Bon par contre poser toutes ces questions pouvaient commencer à paraitre bizarre alors je ne tardais pas à me lever de ma chaise et à partir dans une autre pièce, la cuisine ; mine de rien il était 22h passé et j’avais rien mangé encore, c’était peut-être même le cas du môme et de son pokémon, il en avait même peut-être d’autres qui sait ? Tout le monde avait un peu faim j’imagine. Du coup, pendant qu’Agana et Naerha venaient faire les curieuses autour du gamin, je m’occupais de trouver un truc à manger quelque part avant de revenir dans la pièce principale et de dire :

Si t’as d’autres pokémons tu peux les laisser sortir, à douze ou a vingt on ne verra pas la différence ici ; et pour tes excuses, ce n’est pas grave, j’ai l’habitude de pire.

Je posais une assiette de nourriture sur la table en direction du gamin avant de prendre une pêche et de la manger tranquillement, réfléchissant à tout et à rien à la fois.


--------------------------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mar 5 Avr - 22:34


Celui qui se tenait en face de lui semblait écouter attentivement tout ce qu’il racontait, sans particulièrement changer d’expression faciale. Ça avait un petit côté perturbant tout de même. Après un blanc, il commença à l’interroger, demandant si Gamma avait les mêmes couleurs qu’un tel Pokémon. L’intéressé s’amena et il s’agissait d’un… Wah mais il ressemblait beaucoup à Gamma ! Léo jeta un regard méfiant à son hôte. Mais avant toute conclusion hâtive, pour cette fois-ci il allait sortir le Pokédex. Il mettrait sa main à couper que ce Pokémon ait un lien étroit avec Terhal.

« Métalosse, le Pokémon Pattefer. Métalosse dispose de quatre cerveaux. Combinés, ils peuvent effectuer des calculs très complexes plus rapidement qu’un ordinateur. Ce Pokémon peut flotter dans les airs en repliant ses pattes. »

Wow, lui il en jetait. Et donc c’était l’évolution de Métang, lui-même étant l’évolution de Terhal. Gamma ressemblera vraiment à ça ? Le dresseur en avait les yeux qui brillaient. Bon, en tout cas, Métalosse était une forme trop évoluée pour être Gamma, il n’aurait pas pu tant évoluer en si peu de temps. Il rangea la machine et répondit simplement à la question posée.

« Oui, il a les mêmes couleurs ! Vous devriez faire attention vous aussi, les Pokémon chromatiques semblent très recherchés par la Team Rocket ! »

Après avoir prononcé ces mots, il se rendit compte qu’il n’avait pas précisé qu’il avait affaire à un membre de la Team Rocket. Bon ben maintenant il le savait. Il remarqua que son interlocuteur levait la tête, il fit de même pour voir. C’était juste le Pokémon de tout à l’heure qui semblait faire le clown. Bon, pourquoi pas, ça devait ajouter quelque chose à l’ambiance quotidienne. Il pensait à Ohm pour le coup, son Motisma qui aimait bien faire des conneries lui aussi. Il se rappela de cette fois où il avait agressé Aaron en prenant possession d’une machine à laver dans la décharge. Sur le coup, il était un peu en colère, mais quand il y repense, ça le fait rire.
Il lui demanda ensuite de décrire plus précisément le voleur. Alors, qu’est-ce qu’il se souvenait de lui…

« Euh… il était grand, plus que vous je dirais. Les yeux… bleus, je crois. Les cheveux étaient blonds clairs et attachés. Sa voix était pas spécialement grave, ni aigue. Pantalon noir, chemise blanche… il portait aussi une ceinture avec le R rouge des Rockets, et il avait un Magirêve et un Ouisticram. »

C’était tout ce qui lui passait par la tête, il se grattait la tête en cherchant d’autres informations, mais rien ne lui venait. C’était déjà pas mal de toute façon. L’inconnu se leva de sa chaise et partit vers la cuisine. La cuisine, ah oui c’est vrai qu’il n’avait pas encore m… *gros gargouillement de ventre*.
Oups. Coperny sourit, voyant que malgré tous ces événements, son dresseur allait bien ! Léo rougit un peu de honte, mais ça passa. On lui invita à sortir ses autres Pokémon. Bon, dans ce cas il prit les Balls une à une. Le premier fut Tarinor. Ensuite vint Elekid. Le garçon s’approcha de ce dernier et se baissa.

« Ça va mieux depuis tout à l’heure Kelvin ? »

Le Pokémon Électrik hocha la tête. Il semblait encore un peu fatigué malgré tout, et triste vis-à-vis de ce qui était arrivé. Léo lui fit un sourire pour le rassurer, lui faisant ainsi comprendre qu’il n’y avait pas à s’inquiéter et qu’ils retrouveront leur ami. Le prochain à sortir fut le fameux Ohm. Toujours avec son sourire, il fit un tour sur lui-même, balayant du regard l’ensemble des Pokémon présents. Il s’éleva un peu dans les airs et rejoint l’autre spectre pour faire connaissance. Était-ce une bonne chose ? Il ne savait pas trop, mais il connaissait mal l’autre Pokémon, il préféra ne rien dire. Puis vint Yanma, et enfin Stari. On aurait pu dire que ce dernier fixait Léo dans les yeux… si lui-même en avait. L’étoile de mer symbolisait un peu les résolutions du dresseur à aller de l’avant et ne pas se laisser abattre. S’il voulait retrouver Gamma, il devait tout mettre en œuvre pour ça. Il se redressa, alors que le monsieur plaçait une assiette sur la table pour lui. Vraiment ? Il avait les yeux qui brillaient (ça faisait déjà deux fois…). Il s’assit à nouveau sur la chaise et dévora la nourriture. Il s’était bien retrouvé, c’était tout lui.
Il interpela l’hôte, la bouche pleine.

« Merci beaucoup m’sieur, c’est bon ! »

Il continuait de manger puis reprit la parole un chouilla plus tard.

« Désolé de vous demander ça mais comment vous vous appelez ? Vous m’invitez chez vous à manger alors qu’on ne se connait pas, et ça me fait bizarre de rester dans l’anonymat… Moi je m’appelle Léo. »

Oui il avait donné son prénom du coup, mais… nan il avait déjà écarté les possibles mauvais scénarios. S’il lui voulait du mal, il aurait pu le faire quand il était en position de faiblesse dans la rue. L’amadouer avec de l’hospitalité et de la nourriture ne lui apportait rien.  Il espérait que ça ne dérangeait pas l’autre de donner ce genre d’information.

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mer 6 Avr - 22:34


--------------------------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte [...].
Changement de tempérament

Attrapant le couteau qui était toujours accroché à ma ceinture dans mon dos, je coupais la pêche que j’avais pris quelques secondes auparavant avant de la manger bout par bout ; j’enregistrais les informations que le gamin venait de me donner, mine de rien, il avait donné des infos intéressantes, le voleur était un rocket et non pas un simple bandit ayant été engagé à voler le pokémon pour une personne cherchant à enrichir sa collection de pokémon rares ; ça arrivait dans tous les domaines ce genre de choses, le vol de pokémons, le vol de chefs d’œuvres aussi diverses et variés soient-ils, tout ça pour le compte d’un homme qui devra cacher cette chose volée pour ne pas se faire prendre par la police ; bon, dans le cas des pokémons ce n’était pas trop le cas puisque généralement ils servaient plus à être montrés à tout le monde qu’autre chose, mais bon, j’avais du mal à comprendre ce que les gens cherchaient à accomplir en faisant ça. Si le voleur était un rocket donc, ça voulait dire qu’il a dû recevoir l’ordre d’un supérieur de voler le pokémon, ou peut-être à-t’il remarqué ce chromatique auprès de son dresseur et chercher à le voler par pur intérêt personnel ; tout scénario était possible mais je doutais que le Terhal du gamin soit encore en la possession du sbire, comme il le disait, les pokémons chromatiques sont très recherchés par la Team rocket, mais ce ne sont pas les seuls à courir après pour les revendre au marché noir. M’enfin ici il s’agissait de cette team vu qu’apparemment le gars avait l’insigne rocket sur sa ceinture, mais bon, tout ne pouvais être qu’un coup monté, du genre se faire passer pour un sbire alors que le voleur n’en est pas un mais cette conclusion me semblait bizarre aussi. Restons focalisé sur le fait qu’il s’agit d’un rocket donc.

Mon regard fini par balayer les cinq autres pokémons que le garçon possédait, tous des stades de bases excepté le Motisma qui n’avait pas d’évolution ; je tiquais légèrement en voyant le spectre du gamin, avec Chi dans les parages cette affaire allait mal tourner, je me souvenais sans mal de la fois ou il s’était décidé de me jouer un mauvais tour avec l’éleveur à l’Académie et sa Ténéfix, il avait cherché à réitérer l’affaire en allant se balader à l’Académie et j’avais du me confronter à Mickey Richards dans les couloirs la nuit ; deux souvenirs pas très agréables donc. Il fallait évidemment ajouter à cela toutes les bêtises du spectre qui passait ses journées à embêter les autres… Bref, je n’étais pas du tout d’avis de laisser les deux spectres ensemble. M’enfin pour le moment ils ne faisaient rien de mal, juste connaissance mais il fallait que je les garde à l’œil, pour la sureté de mon électroménager et la sureté de tout êtres vivant présents dans la maison. Je lançais un léger regard appuyé à Agana qui se trouvait sur mes jambes et me remis à écouter le gamin qui m’adressait à nouveau la parole.

Je lui lançais à nouveau un regard un peu froid involontairement, je voulais une prise de distance, absolument ; tout le monde pu remarquer mon changement soudain d’attitude, j’avais mis une bonne paire de seconde avant de lui répondre d’un ton assez sec :

Contente-toi d’Eleven.

Ni plus, ni moins, je me levais de ma chaise et partis dans le fond de la pièce, je sentais que je m’énervais encore pour rien, il fallait que je souffle un peu, que je me concentre sur autre chose ; je m’approchais de la baie vitrée et portais un regard au ciel avant de me souvenir d’un petit truc qui pourrait me permettre de ne pas avoir plus longtemps le mioche dans les jambes pour la soirée, aussi, toujours d’un ton sec je lui demandais :

T’habites ou ? Que je te ramène chez toi avant qu’il ne soit trop tard.


--------------------------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Ven 8 Avr - 10:02


Léo fixait son interlocuteur après avoir posé sa question, et il reçut en première réponse un regard peu sympathique. C'était quoi le soucis ? C'est bon, pas besoin de tirer la gueule parce qu'on ne veut pas donner son prénom. Le garçon avait du mal à le cerner ; il avait l'air sympa mais malgré tout il prenait quelques grands airs typiques d'adulte. Ça restait quand même presque déprimant. Il roula des yeux et soupira avant de retourner à son assiette.
Eleven. Le ton sur lequel cela était dit était désagréable. Du coup oui, il va s'en contenter, il n'avait pas le choix, mais Léo lui tira quand même la gueule. Au ton avec lequel cela avait été dit, il avait bien compris qu'il ne s'agissait pas de son vrai nom. Mais il finira bien par l'obtenir, y a pas de raison qu'un seul l'un des deux connaisse le prénom de l'autre.
Le propriétaire se leva et s'éloigna un peu, regardant à l'extérieur. Léo haussa un sourcil, avant d'avoir droit à une nouvelle question, toujours sur ce ton très amical. Ah oui, rentrer chez soi. Hum oui, ce n'était pas une si mauvaise idée après tout... Il répondit d'un ton à peu près neutre. On sentait quand même que son humeur était à la baisse.

« J'étudie à l'Académie, je loge dans une chambre là-bas. Mais... »

Il était tard maintenant. Le garçon leva la tête et balaya la pièce du regard, cherchant une horloge. Ouais, effectivement, ça allait être plutôt problématique.

« Le couvre-feu est bientôt passé, je n'ai pas le temps d'y retourner avant... »

Ici, la voix paraissait un peu plus dépressive. Il était tellement absorbé par cette idée de sauver Gamma et de rassembler des indices qu'il avait zappé l'heure et le couvre-feu. Il mit ses coudes sur la table et sa tête dans ses mains. Il n'avait jamais dormi dehors, mais ça ne devait pas être cool. Nuit blanche en vue ? Il ne sait même pas s'il sera capable de tenir le coup, à son âge.

Fichtre.

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Sam 9 Avr - 12:54


------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte [...].
Sortie de nuit

Pourquoi avais-je cette impression que cette affaire allait se compliquer hein ? J’attendis la réponse du gamin dont la voix se faisait un peu sur le ton de la baisse, ouai bah écoute si je l’emmerdais ce n’était pas de ma faute, mes sautes d’humeur, fallait les supporter un point c’est tout ; il me répondit qu’il était élève à l’Académie et que bingo, le couvre-feu allait passer et il n’allait pas pouvoir rentrer… Huh… L’Académie, parfois je me demande comment j’ai fait pour étudier là-bas après avoir croisé Mickey Richards en personne, bon surement parce que je ne restais pas dormir là-bas la nuit quand j’y étais étudiant mais bon, s’il croisait un gardien de nuit et qu’il lui expliquait sa situation peut-être qu’il serait compréhensif ? Et puis bon, je suis sûr que si on prenait Ignis, on n’arriverait pas trop tard mais je n’avais pas du tout envie d’y retourner après cette nuit ou Chi avait décidé de se rendre là-bas pour aller s’amuser. Je passais une main dans mes cheveux et soupirais, oui c’est bon, j’étais définitivement de mauvais poil pour le restant de la nuit ; et dire que la journée n’avait pas trop mal commencé…

C’est donc sans joie que j’envoyais le gamin pioncer, ouai, quand bien même l’idée ne me réjouissait pas, je n’allais pas le foutre dehors alors qu’une quinzaine de minutes auparavant je lui disais que les rues n’étaient pas sûres la nuit. Je laissais Agana le tirer joyeusement jusque dans une des chambres avec ses autres pokémons pendant que je continuais de fixer l’extérieur d’un air assez froid, que faire ? Aider ce gamin ? Ne pas le faire ? Prévenir le boss d’un énième vol de pokémon, si je fais ça je pouvais déjà être sûr de l’entendre soupirer et ne pas se mettre au boulot de suite pour lancer des recherches ; en même temps les vols, c’est ce qu’il y a de plus ennuyant au monde comme affaire à régler, mais bon, il faut s’en occuper.

Je passais au moins une bonne heure voir deux à réfléchir et à tourner un peu en rond dans  la pièce principale avant que mon téléphone ne sonne ; je décrochais silencieusement et portais l’appareil à mon oreille avant d’écouter ce que l’interlocuteur me voulait ; à cette heure, il n’y avait que le boss qui pouvais appeler pour une mission.

[…]

Je m’en occupe.


L’appel ne dura pas longtemps, juste assez pour avoir un minimum d’informations et l’habituelle mise en garde contre le fait que je devais m’occuper vite de ça sans y aller trop fort, sinon c’est pour moi que ça allais mal finir, bref, je m’équipais rapidement et pris quelques pokémons avec moi avant de sortir, Aeterna sur les talons ; j’allais fermer la porte quand je me rappelais de la présence de Léo dans la maison, mon regard balaya rapidement l’intérieur et quand je croisais la forme de Kieran dans le noir je lui demandais simplement :

Surveille le gamin et ne le laisse pas sortir ; on va au quartier nord.

Cette histoire ne devrait pas durer longtemps, aussi, je ne perdis pas une minute de plus et partis dans les rues en direction du lieu de cette mission nocturne.

Spoiler:
 


------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366


Dernière édition par Allan Walter le Lun 25 Avr - 15:17, édité 1 fois
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Dim 10 Avr - 17:03


Léo fut rapidement invité à aller dormir. Bien qu’il sentait que ce Eleven faisait un peu ça par obligation,  il ne put qu’être touché par cette hospitalité. Il le remercia puis fut tiré par le Pokémon Plante jusque dans une chambre, puis fut suivi par sa petite troupe de Pokémon. Il sortit le Pokédex pour connaitre le nom de celui qui le tire avec ses lianes depuis le début de la soirée, en ayant un peu marre de ne pas pouvoir mette un nom dessus. Germignon, ok.
Il s’installa sur le matelas et tous essayèrent de trouver le sommeil. Beta et Nova s’endormirent rapidement. En revanche, pour tous les autres, c’était bien plus galère. Ils ne pouvaient s’empêcher de penser à leur compagnon. Léo gigotait dans tous les sens sous la couverture en essayant de se retirer ces images de son esprit, le temps de pouvoir dormir.

Le temps passait lentement. Disons-le clairement, le dresseur se faisait chier. Il n’y a rien de plus insupportable que de se tourner les pouces dans son lit pendant 1 heure, 2 heures, voire plus encore sans réussir à s’endormir. Il en était à se demander s’il arrivera à dormir cette nuit.
Il prit la décision de sortir de sa chambre. Vu l’heure qu’il était, Eleven ne dormait probablement pas, à moins que ce soit un couche-tôt. Il se balada dans le loft à sa recherche, en vain. Il constata aussi l’absence de certains de ses Pokémon. Il n’y avait pas beaucoup d’explications possibles.

* Il me donne des conseils qu’il ne respecte même pas lui-même… *

Il pouvait lui arriver n’importe quoi dehors, il lui avait bien dit. Pourquoi les adultes s’obstinent-ils toujours autant ? Ce n’est pas parce qu’il a peut-être 10 ans de plus qu’il est invincible. Léo avait pris sa décision. Il retourna dans la chambre et fit rentrer chacun de ses Pokémon dans leur Ball respective.
Il retourna à la porte d’entrée et l’ouvr… la clenche disparut au moment du contact, et la porte également. C’était la fatigue qui lui avait fait voir une porte à cet endroit-là ? Il lui semblait bien qu’elle n’était pas exactement ici. Mais il ne la voyait nulle part. C’était l’œuvre d’un Pokémon ?
Pokédex, au rapport. Il balaya la salle analysant les différentes espèces présentes. Il ne retenait pas les noms de chacun, il analysait juste leurs pouvoirs d’entre eux pour savoir lequel pourrait être responsable d’une telle action. La recherche s’arrêta sur cette bête noire avec une touffe rouge, appelée Zorua. Ce Pokémon était capable de créer quelques illusions, bien que généralement imparfaites. Mais là pour le coup, c’était suffisant. Il semblait avoir bien compris que Léo voulait sortir, et ce dernier aurait été surpris que ce soit aussi simple.

« Je sais que c’est dangereux, mais ça vaut aussi pour ton dresseur, je dois aller le chercher. »

Il avait le sentiment d’avoir une petite dette envers lui. Petite hein, il n’allait pas le couvrir de fleurs vu son caractère pourri. Le jeune garçon fit sortir Coperny de la Mémoire Ball et lui ordonna d’utiliser Rayon Simplel. Une attaque annulant le talent du Pokémon touché était toujours pratique. Cela finit par l’atteindre, et la porte réapparut là où elle a toujours été. Et l’ouvrant, Léo se retourna brièvement et fit un sourire au Pokémon pour le rassurer. Cette fois-ci, il sera prudent. Mais le Zorua se dirigea vers lui et essayait de lui faire comprendre par quelque chose. Le dresseur fit un geste de la main pour lui demander d’attendre et fit sortir Ohm qui s’introduit dans le Pokédex pour la traduction.
Il voulait les suivre et les mener à son dresseur. Ce dernier lui aurait demandé de l’empêcher de sortir. Léo ne comptait pas rester ici à rien faire, il accepta l’aide, ça facilitera les choses.

Il ne faisait pas si chaud dehors, Léo avait les mains sur les bras. En même temps, le débardeur sous le gilet à manches courtes, ce n’était pas la meilleure idée à minuit, même en été. Déjà, il ramena Spoink dans sa Ball. Ne laissons pas inutilement des Pokémon à l’extérieur, il ne voulait pas encore s’en faire voler un par inattention. Il porta ensuite un regard au dénommé Kieran (Ohm est tellement génial pour communiquer avec les Pokémon, on en apprend les prénoms), signalant qu’il était prêt à le suivre. Direction le quartier nord.

Bon, c’est mignon d’arriver au quartier nord mais… ben après il faut le trouver le monsieur. Le Zorua ne pouvait pas deviner où il est. Ils traversaient les rues en regardant à droite et à gauche, attentive aux moindres mouvements. Malheureusement ils ne pouvaient pas se permettre de crier, ça réveillerait tout le monde. Et on sait à quell point un réveil de ce genre est des plus désagréables. Ils arrièvrent à un angle de rue où il entendit des bruits de pas.

« Eleven ? »

Une ombre en sortit lentement. Ce n’était pas le même genre de corpulence. Et il avait une mine carrément pas amicale, avec un sourire presque sadique.

« Bah alors, on s’est perdu ? Ta maman ne t’a jamais appris à ne pas sortir si tard la nuit ? »

Léo fronça les sourcils.

« Vos remarques me laissent indifférents, et si vous voulez tout savoir, ma mère je ne l’ai même pas connu. »

« Ooooohhhhh c’est vraiment dommage. Je vais te faire l’éducation qu’elle n’a pas pu te donner dans ce cas. Et pour commencer tu vas me passer ce Pokémon. »

Le balourd désigna du doigt le Zorua. Merde non. Ce n’était même pas son Pokémon, il allait juste décéder si Eleven se rendait compte qu’en plus de ne pas avoir écouté ses conseils, il avait embarqué son Pokémon dans ses conneries.
Léo plaça une main protectrice devant le Pokémon. Il ne permettra pas d’autre vol. Bon, notons un avantage, c’est qu’il n’avait pas la Poké Ball sur lui. Un Larcin serait inutile cette fois-ci. Zorua était sûrement un Pokémon qui pouvait aussi se defendre seul grâce à ses pouvoirs d’illusion. Mais il ne valait mieux pas prendre de risque. Et le dresseur ne savait pas pendant combien de temps le Rayon Simple de Coperny faisait effet. De l’autre main, il se saisit d’une Poké Balll.

« Il faudra le prendre par la force. »

L’interlocuteur se mit à rire.

« T’es un petit rigolo dis donc. Mais si tu veux oui, vu le temps que ça prendra, ça ne devrait pas beaucoup perturber mon emploi du temps. HÉ CHARLES VIENS VOIR PAR LÀ Y A UN GAMIN QUI FAIT SON ADULTE ! »

Et il y avait un adulte qui faisait son « gamin ». Quelle immaturité, qu’est-ce que ces gens avaient dans le crâne pour penser une seule seconde à voler des Pokémon ? Léo ne savait pas dans quoi il s’était engagé, mais à présent il allait devoir l’assumer. Un individu un peu plus mince sortit du même coin de rue. Les deux antagonistes avaient une coupe de cheveux « punk » de couleur brune ainsi que des vêtements déchirés à plusieurs endroits. Peut-être une sorte de code pour se reconnaitre entre eux, ça faisait très cliché quand même. Ils faisaient à peu près la même taille. Mais trop grand pour que le vert se fasse un ordre d’idée plus précis. Le mince fit sortir un Chapignon, et l’autre un Granbull. Deux contre un, c’était embarrassant… Il prit donc une deuxième Ball et les envoya toutes les deux, libérant Kelvin et Coperny.
Les deux se mirent encore à rire, probablement vu la différence de gabarit entre les deux équipes qui allaient s’affronter. D’un côté, Léo n’aimait pas être sous-estimé. De l’autre, il pouvait tirer ça à son avantage si l’adversaire ne prenait pas le combat au sérieux.

Après s’être informé grâce à son Pokédex, le garçon chassa les mauvaises pensées de son esprit pour se concentrer au mieux sur cet affrontement. Un combat en duo ce n’était pas évident, en plus il devait gérer deux Pokémon alors qu’en face, chaque dresseur n’avait que son propre Pokémon à qui donner un ordre. Il préférait laisser le premier coup et aviser ensuite. Il demeura silencieux jusqu’à ce qu’un autre se décide à lancer une offensive.

« Granbull, attaque Mâchouille ! »

Le chien mauve se mit à courir vers Coperny. Attendant qu’il soit assez prêt, Léo enchaîna avec sa contre-attaque.

« Kelvin, Poing-Éclair ! »

Il fit tournoyer son bras pour porter ce coup à la grande gueule.

« Chapignon, Mach Punch ! »

Le champignon bipède s’approcha très rapidement du Pokémon Electrik et le frappa avant qu’il puisse porter son coup. L’avantage d’une attaque de priorité. Heureusement que le Pokédex est un outil complet, ça permettait de le voir venir. Les deux bandits se mirent déjà à rire de leur combinaison.

« Ohm, Cage-Éclair ! »

Une silhouette s’échappa rapidement du Pokédex, laissant place à la bestiole orangée qui profita de l’inattention des adversaires pour envoyer son attaque. Des arcs électriques bleutés le quittèrent pour atteindre le Granbull, qui se trouvait à présent paralysé. Son propriétaire se mit à grogner.

« Et je suppose que du coup on ne t’a jamais appris ce qu’est le "fair-play" non plus. »

« Ne me faites pas des leçons de morale lorsque votre objectif est de voler un Pokémon. », répondit-il sèchement.

Mais maintenant que l’effet de surprise était passé, ça allait être plus compliqué. Ses Pokémon étaient plus faibles que ceux qu’ils affrontaient. La stratégie et la ruse étaient les meilleurs atouts.

Spoiler:
 

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Sam 16 Avr - 17:05


--------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte [...].
Imprévu emmerdant et énervant

Rejoindre le quartier nord ne me prit pas énormément de temps, comme le boss me l’avait rapidement indiqué au téléphone et comme je m’en doutais un peu, je croisais le chemin de deux flics pour m’encadrer, c’était le truc obligatoire pour chaque mission, j’écoutais rapidement les détails de ce que je devais faire avant de reprendre ma route, comme d’habitude c’était au persécuteur d’ouvrir le bal alors je ne me fis pas prier pour commencer à bosser. Je préférais être vraiment tout seul pour le faire mais je n’avais pas le choix et puis bon, au fond, deux c’était mieux que cinq ou dix flics qui me surveille, donc je ne vais pas me plaindre. Comme « d’habitude » le but de cette mission n’était pas très compliqué, la nuit, c’était surtout de la chasse ou du nettoyage de potentiels gens louches et dernièrement, un petit groupe de gars avait causé quelques problèmes dans certains coin de la ville la nuit, il fallait donc s’en occuper, trouver le chef, s’occuper des têtes de mules et tout faire disparaître. Il fallait essayer de faire ça discrètement aussi, juste pour éviter d’autres problèmes avec le boss, mais je ne me faisais pas de soucis pour ça ; avec les pokémons que j’avais pris avec moi, ça irais vite. Une fois les cibles trouvées, je lançais un regard à Aeterna et d’un léger mouvement de tête, je fis sortir les trois autres pokémons de leurs balls avant de m’élancer en direction du groupe, c’était le moment de s’amuser un peu.

---

Voilà enfin une bonne chose de faite, j’attendais dans un coin adossé à un mur que les flics finissent d’embarquer les deux-trois gars qui s’étaient amusés à mettre un semblant de bazar dans les rues, j’affichais un air un peu froid, la présence du fourgon de la police ne m’enjouait pas trop et puis, j’avais été stoppé dans mon élan pendant cette petite opération, j’avais manqué de frapper un flic aussi, mais c’était presque toujours le cas à chaque mission, sauf que Zed avait agit au bon moment pour m’arrêter ; je pouvais le remercier, je n’allais pas finir derrière les barreaux cette nuit à cause de mes conneries. Bref. Je finis par avoir l’autorisation de partir et ne me fit pas prier pour le faire avec mon équipe sur les talons, je les laissais faire leur vie et continuait ma marche pour rentrer à la maison, on allait pouvoir dormir un peu… Quoique non, pas tout de suite en fait.

Il y avait du bruit non loin de là, facilement identifiable comme étant un combat pokémon, je n’avais pas forcément envie d’aller voir mais quelque chose me disait qu’il fallait que je le fasse ; j’avais une très mauvais impression et j’étais sûr que ça n’allait pas me plaire, je changeais ma trajectoire et me mit à marcher en direction des bruits d’attaques. Caché derrière un mur dans un angle de rue, je jetais rapidement un coup d’œil avant de voir plusieurs types se battre, comme prévu ; bon, des combats pokémons la nuit pourquoi pas, mais généralement, ils ne sont pas fait dans les règles de l’art, si vous voyez ce que je veux dire. J’observais un peu la scène de loin avant de reconnaitre une des formes qui faisait combattre ses pokémons.

Putain de merde mais qu’est-ce qu’il foutait là ?!?

Léo, le gamin… On m’explique pourquoi il est là au lieu de pioncer ?! Je plissais les yeux et serrais les dents, j’essayais de comprendre comment il avait pu faire pour sortir alors que j’avais demandé à Kieran de l’empêcher de le faire ; ce n’était pas le genre du Zorua de désobéir mais il y avait un truc louche, de là ou je me trouvais je n’arrivais pas à voir le renard au pelage sombre qui s’était réfugié contre une poubelle et qui se faisait le plus petit possible pour éviter de recevoir une attaque ou de se faire voir. De temps en temps il jetait un coup d’œil au combat avant de se terrer dans son coin pour se cacher ; en bref, il faisait sa chochotte. La tête de mule de mioche semblait s’en sortir un peu avec ses pokémons mais il y avait une différence de niveau entre les siens et des deux autres types. Bon, je n’avais plus d’autres choix que de devoir agir… ça allait chauffer. Je me tournais vers Zed et lui donnait quelques ordres d’une voix basse et froide avant de le ramener dans sa ball :

Utilise pisto-poing sur le Granbull puis abri, Aeterna, lance flamme.

J’indiquais au Pandarbare de passer par une autre rue pour ne pas que les deux types qui se battaient contre le gamin puissent fuir et lançais un dernier coup d’œil dans leur direction avant de lancer la ball du Métalosse dans les airs. La sphère retomba au sol et laissa sortir le pokémon chromatique qui s’invita au milieu du combat avant de lancer son attaque de type acier en direction du type fée, cela fit mouche étant donné que personne ne s’attendait à ça, le pokémon pattefer s’assura de bien avoir les pokémons du gamin et lui-même dans son dos avant d’user d’abri pour les protéger de la salve de feu qui arrivait au même moment ; la Feunard qui venait de lancer l’attaque lance flamme se tenait plus en arrière du combat mais cela ne l’empêcha pas de viser juste. Avec sécheresse en plus, ses attaques feu se faisaient toujours un peu plus puissante même si en ce moment même il faisait nuit. L’attaque de la Feunard suffit à mettre le Chapignon KO, elle toucha aussi légèrement le Granbull qui eu le temps de reprendre ses esprits rapidement après cette attaque surprise, le chien ne tarda pas à faire face à la Feunard sur ordre de son dresseur mais Zed se permit de réattaquer une fois qu’il mit fin à son abri ; poing meteor et c’était terminé. Le gamin avait réussit à un peu affaiblir les deux pokémon pour que cela se termine vite, m’enfin il n’empêche qu’il n’avait quand même rien à foutre dans les rues.

Je m’approchais du groupe de mauvaise humeur avec Akh à mes côtés, le Mélancolux toisa un peu tout le monde du regard avant de se tourner comme moi vers les deux punks qui étaient coincés par Tsar d’un côté et Aeterna d’un autre, comment dire, quand bien même ma tête était inexpressive, on pouvait voir que j’avais quelques traits tendus, la lueur dans mon regard était compliquée à décrire ; plus froid et plus déchainé, tu meurs. Il n’y avait pas que ça non plus, il y avait cette sensation étrange et presque intrusive au fond de moi ; je sentais cette envie de tuer grandir et m'animer, mais je ne le pensais pas vraiment, peut-être ? Un micro-regard à Akh et je vis qu’il semblait me pousser à corriger ces deux gars comme il le fallait ; ouai, la je pouvais me lâcher un peu, y’avait personne pour me surveiller et ce n’est pas le gamin qui allait m’empêcher de faire quoi que ce soit, d’ailleurs il faudrait que je m’occupe de lui après…

M’enfin pour le moment il fallait que je corrige un peu les deux types qui essayaient de faire les gros durs face à moi, cela me poussa à m’énerver encore un peu plus que je ne l’étais déjà ; je m’occupais rapidement de leur cas (je vous laisse deviner comment, j’ai la flemme de l’écrire, cette rep est déjà assez longue comme ça en plus), une fois KO, je me tournais vers le gamin pour lui faire face, je le fixais tout aussi froidement que j’avais fixé les deux types auparavant ; d’une voix glaciale je lui demandais :

Qu’est ce que tu fous là ?

Autant lui demander directement non ? Surtout que si je commençais à l’engueuler maintenant ça n’allait mener à rien et puis bon, au fond, croyez le ou non, j’essayais de calmer un peu cette envie de répandre encore un peu plus de sang au sol, ça ne devais absolument pas se voir sur mon visage à ce moment là, mais j’essayais ; fallait juste espérer que les explications du gamin tiennent la route sinon j’allais lui sauter à la gorge.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366


Dernière édition par Allan Walter le Lun 25 Avr - 15:16, édité 1 fois
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Jeu 21 Avr - 23:55


Le combat n’avait pas eu le temps d’aller bien loin avant qu’une Ball ne laisse apparaitre un invité surprise au beau milieu du champ de bataille. Léo reconnaissait ce Pokémon, il s’agissait du Métalosse d’Eleven. Ça lui faisait bizarre d’être "secouru" par ce Pokémon qui ressemblait tant à Gamma. Amusant dans le sens où prochainement, ce sera au Terhal d’être sauvé par son dresseur. Le problème c’était que si ce Pokémon était là, c’était que son dresseur l’était aussi. D’autres de ses Pokémon se joignirent à la bataille et les deux racailles ne pouvaient absolument rien faire. Une belle démonstration de force. En parlant de lui, il ne tarda pas à apparaitre, et semblait plutôt… vénère. Il faisait presque peur à Léo. Puis on a eu droit à une petite partie de cassage de figure. Le vert avait un peu de mal avec la violence, mais des gens comme ça ne méritaient pas vraiment mieux. Puis Monsieur Grognon semblait avoir besoin de se défouler un peu.

Il lui demandait ce qu’il foutait là, de son habituelle voix froide. Léo était trop têtu pour se laisser intimider par ça, il était sûr de ne pas être dans le tort de toute façon. Enfin, pas trop. Il croisa les bras, et détourna le regard en fermant les yeux, levant légèrement la tête.

« Je vous retourne la question. Vous me donnez des conseils que vous ne respectez pas vous-même. Vous vous dites peut-être que vu vos Pokémon vous avez moins de choses à craindre, mais on finit toujours pas croiser meilleur que soi. »

Il ouvrit un œil avec lequel il fixait son interlocuteur.

« Je comprends bien le fait que vous considériez comme peu prudent le fait de sortir tard le soir en ville. Je n’arrivais pas à trouver le sommeil, je suis venu car j’ai constaté votre absence, et je suis venu vous chercher, je m’inquiétais. Le danger peut arriver à tout le monde, ce n’est pas parce que vous êtes adulte que vous êtes immunisé. »

Il referma l’œil et soupira, avant de prendre une voix plus sincère et honnête.

« Merci pour votre aide. »

Quelques secondes plus tard, il eut un tilt. Il ouvrit les yeux et regardant autour de lui pour chercher le Zorua. Il était derrière la poubelle juste à côté. Léo s’avança vers lui, s’abaissa et lui sourit, puis lui tendit les bras pour le prendre. il se releva ensuite et caressa la fourrure du Pokémon. Il était tout doux en fait. Le jeune garçon ne put s’empêcher de le câliner, en s’avançant lentement vers Eleven.

« Apparemment, il devait m’empêcher de sortir. J’assume l’entière responsabilité de mon choix, ce n’est pas de sa faute si je suis là, j’ai juste forcé. Ce n’est pas de sa faute. »

Il se prit un instant de réflexion puis termina son monologue en regardant le râleur dans les yeux.

« Bon ok, c'était peut-être dangereux. Mais pour sauver mon Terhal je veux devenir plus fort, et je dois prendre les difficultés de face. Ce n'est pas en me cachant que je pourrai faire quelque chose pour lui. »

Conscient des risques que cela encourait, il semblait convaincu par ce qu'il disait.

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Lun 25 Avr - 15:15


--------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte [...].
L'aide est parfois la bienvenue

La réaction du gamin ne me plut pas beaucoup, croisant les bras, basculant sa tête sur le côté pour détourner le regard, c’était quoi cette réaction ? Il me faisait la tronche ?! Bon sang, je ne sais pas ce qui me fit soupirer le plus fort, sa gestuelle ou ses mots ? Les deux eurent l’effet d’une bombe sur moi ; j’avais envie de l’étriper…

Je vous retourne la question. Vous me donnez des conseils que vous ne respectez pas vous-même. Vous vous dites peut-être que vu vos Pokémon vous avez moins de choses à craindre, mais on finit toujours pas croiser meilleur que soi. Je comprends bien le fait que vous considériez comme peu prudent le fait de sortir tard le soir en ville. Je n’arrivais pas à trouver le sommeil, je suis venu car j’ai constaté votre absence, et je suis venu vous chercher, je m’inquiétais. Le danger peut arriver à tout le monde, ce n’est pas parce que vous êtes adulte que vous êtes immunisé.

Je n’étais pas un fanatique des leçons de morale, surtout venant d’un gamin haut comme trois pommes comme lui ; bon, la majorité de ce qu’il disait étaient supposition et inquiétude mais je n’en avais pas grand-chose à faire. Je savais à quoi je pouvais m’exposer en sortant, je connaissais les quartiers dans lesquels j’allais la nuit et mine de rien, mon actuel état pouvais bien montrer qu’il ne valait mieux pas me déranger pendant mes sorties. Je toisais le garçon du regard pendant son long monologue ou il me présentait son point de vue de la chose, ses explications, pourquoi il s’était décidé de sortir ; il se permit aussi de prendre la défense de Kieran, disant que ce n’était en aucun cas sa faute. Je serrais un peu les dents, continuant toujours d’écouter, mais ne pouvant pas faire l’impasse sur les choix du renard sombre ; je le connaissais, il était un peu trop gentil avec les autres, il aura juste fait le minimum pour remplir sa mission mais pas plus ; mon regard froid bascula sur lui quelques secondes, son air montrait en tout point qu’il s’excusait, il baissa la tête et plaqua ses oreilles contre sa tête avant de se coller un peu contre le torse du gamin qui le câlinait. Je soupirais intérieurement, Kieran… Sérieusement, la prochaine fois empêche le vraiment de sortir, si je lui ai donné cette mission à faire c’est qu’il a les capacités pour la mener à bien ; m’enfin, faut croire qu’au final je devrais plutôt utiliser un autre pokémon si la situation se faisait voir à nouveau dans le futur. Bref, Léo termina ses paroles en abordant le sujet de son Terhal, la raison de pourquoi il trainait dans les rues la nuit à la base… Que dire à propos de son pokémon à part qu’il ne pouvait rien faire ? Bon il avait de la motivation pour le retrouver mais je n’avais aucunes idées pour l’aider ; je frappais des gens moi, je ne volais pas leur pokémons !

Il y eu quelques secondes de silence après que le gamin ait fini de parler, quelques secondes ou je pris le temps de trier mes pensées et de mettre mes envies de meurtre au placard, huh, si Agana avait été là ce problème aurait déjà été réglé, mais bref ; pinçant l’arrête de mon nez quelques secondes, je poussais un soupir avant de prendre la parole sur un ton qui montrait bien que j’étais encore énervé des évènements qui venaient de se passer :

Ecoute gamin, c’est gentil de t’inquiéter pour moi, mais crois moi ça n’en vaut vraiment pas la peine ; ce n’est pas parce que j’ai été un poil sympathique avec toi que je le suis avec tout le monde. Entre des types comme ces deux mecs et moi ; je suis le plus à craindre dans ces rues la nuit.

Pour le moment le seul truc plus fort que moi sur lequel j’étais tombé, c’était les flics et les histoires avec eux ne duraient jamais longtemps ; elles s’accumulaient en fait, mais je ne vais pas m’étaler dessus. Je fis une longue pause avant de donner un coup sec sur la tête du garçon avec la tranche de ma main, pas super fort pour ne pas l’assommer mais assez pour qu’il la sente et comprenne qu’il a quand même fait une connerie. Je me calmais lentement, d’un regard circulaire autour de moi, j’observais rapidement les alentours avant de commencer à rentrer mes pokémons dans leurs ball ; Aeterna, Zed, Tsar, je gardais Akh de sorti pour y voir un minimum clair ainsi que Kieran vu que je n’avais pas sa ball sur lui, enfin de toute manière Léo allait le porter j’imagine, je pris la route pour rentrer avec le spectre à mes côtés, marchant d’un pas assez rapide, je finis par m’adresser à nouveau au gamin sans me tourner vers lui :

Si tu veux devenir plus fort entraines-toi et ton équipe déjà ; si tu veux trouver ton Terhal il te faut des informations pour le localiser, je connais assez bien la ville pour savoir qu’il y a du trafic de pokémon et je ne doute pas que le tiens fera vite parti de la marchandise mais je n’en sais pas plus la dessus.

Après tout c’était mon boulot de les chercher ces trafics et de mettre la main sur tout les types y participant pour les boucler en prison, mais on n’avançait pas dans ces affaires au bureau. Recommencer les recherches à zéro serait plus simple à mon avis, mais ça prendrais beaucoup de temps et pour le cas du Terhal chromatique, le temps était compté. Ces pokémons devaient se vendre comme des petits pains j’imagine, un peu à la manière d’œuvres d’art d’illustres artistes, les gens devaient se battre pour en avoir. Je réfléchissais sur ce propos pendant une bonne partie du trajet pour rentrer et je finis par me dire que si je trouvais un moyen de trouver ce Terhal, je pourrais peut-être trouver une piste pour ces histoires de trafic ; oui, cela pouvait être intéressant… Le gamin aurait une chance de retrouver son pokémon comme ça.

Je passais la porte d’entrée avant de retirer mon manteau et laissais sortir mes trois pokémons de leurs balls silencieusement ; tous les autres dormais maintenant, aussi j’avais pris le soin de ne pas allumer la lumière pour ne pas les réveiller ; Kieran sauta rapidement des bras de Léo pour aller se caler non loin d’Ignis, les quatre autres encore réveillés allèrent s’installer rapidement pour commencer leur nuit pendant que moi je me tournais vers le gamin pour lui proposer mon aide, même si au fond je faisais juste ça pour le boulot.

Je peux essayer de me rendre utile pour que tu retrouves ton Terhal si tu veux, j’ai des raisons de penser que cette affaire pourrait m’être utile dans le futur.

Je proposais mon aide, mais au fond, il n’avait pas vraiment le choix de refuser : dans le cas ou il le faisait, j’allais quand même chercher de mon côté la petite chose qui me disait que j’allais tomber sur une piste utile au cours de cette affaire.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
avatar
Léo Weber
Messages : 178
Nombres de Rp : 128
Date d'inscription : 05/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 300 P$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mar 26 Avr - 11:06


Eleven ne l’interrompt pas pendant son discours mais semblait comme lassé. Le jeune garçon avait essayé tant bien que mal de transmettre sa volonté et ses convictions comme il le pouvait, mais ce n’était pas très efficace. Il laissa un blanc avant de lui répondre.
Il disait que c’était inutile de s’inquiéter. Rah, Léo avait le sentiment de parler à un mur, c’était irritant. Et il ajouta qu’il devait le craindre. Le craindre ? Là il ne le suivait pas. Il ne pouvait pas être méchant, sinon il aurait profité de sa situation de faiblesse tout à l’heure. Mais il a eu pitié et lui a proposé de l’aide. Quelque chose clochait. Ou était-ce une manière de lui dire que c’était l’heure du savon ?
Sans prendre garde, il lui frappa le crâne. Le dresseur ferma les yeux par réflexe pendant un bref instant. Ce n’était pas tendre mais largement supportable. Mais pour qui il se prenait ? En tout cas, il ne broncha pas et assuma la douleur, comme s’il n’avait rien senti. S’il se mettait à pleurnicher, ça le décrédibiliserait. Puis c’était à son tour d’avoir droit à des obvious fact. C’est marrant comme aucun des deux n’apprenait quelque chose de leur discussion. M’enfin oui, s’il voulait le revoir, va falloir qu’il rassemble rapidement des indices. Ça l’inquiétait, mais il savait qu’il pouvait le faire. Rien n’est impossible, tant qu’on ne part pas défaitiste dès le début.
Monsieur Grognon fit rentrer ses Pokémon à l’exception du Zorua. Léo fit de même et ils quittaient ensuite les lieux pour rentrer.


Une fois de retour, Kieran quitta les bras du garçon, puis Eleven lui adressa la parole, annonçant qu’il lui proposait son aide. Léo ne put cacher sa surprise. Il avait définitivement du mal à le situer. Il avait un peu le sentiment d’être dans la situation d’un père qui engueule facilement son fils mais qui accepte tout de même de l’aider lorsqu’il était dans le besoin. Mais ne précipitons pas les jugements, il était un peu déstabilisé aujourd’hui et ça pouvait lui faire penser un peu n’importe quoi. Ils s'échangèrent ensuite leur numéro de téléphone, chose qui le surprit également.
Après l'avoir enregistré, Léo leva la tête pour lui parler d'un air sincère.

« Merci beaucoup, Eleven. »

Il rangea le téléphone et bailla un grand coup, de manière peu polie. Mais il était trop fatigué pour le retenir. Il tourna ensuite les talons et retourna dans la chambre qui lui était prêtée. Il fit ressortir sa troupe, et le jeune garçon s'installa sous la couette, cherchant le maximum de sommeil pour cette courte nuit.

_________________

color=#0033FF
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  Mar 26 Avr - 12:01


--------------------------------------------------------------------

Enfant et adulte [...].
Réflexions nocturne

J’ignorais la surprise qui pouvait se lire sur le visage du gamin quand je lui proposais mon aide, bon ça pouvait être compréhensible dans le sens ou il avait eu le droit de supporter un florilège de regards noir et autres soupirs peu sympathiques, mais en même temps, j’avais l’impression qu’il ne mesurait pas totalement l’ampleur de ce qu’il voulait faire ; son pokémon avait été volé par un membre de la TR et il voulait absolument le retrouver alors qu’il avait rien. Les informations qu’il m’a données sur le type pouvaient juste me permettre de faire un pseudo-portrait robot et de faire un dossier au bureau ; c’est sur que ce n’est pas avec ce qu’il m’avait donné qu’on allait pouvoir mettre la main sur ce rocket d’un claquement de doigt mais bref, ce n’était pas ça qui m’intéressait pour le moment.

Plongé dans ma lancée, je profitais de parler pour donner mon numéro de téléphone au garçon ; se recontacter serait plus facile ainsi pour pouvoir se donner un point de rendez-vous pour faire le point. J’imagine qu’on allait devoir se préparer un minimum correctement si l’un de nous arrive à trouver le pokémon ; bon, de mon côté je n’avais pas vraiment de soucis à me faire puisque j’avais l’habitude de faire des missions de ce genre, mais bon, à ce moment là je n’étais pas vraiment capable de voir ce qui allait me tomber dessus. Le gamin finit par me remercier après avoir fait l’échange de numéros, il me semblait reconnaissant, ce par quoi je lui répondis d’un simple haussement d’épaule ; manque d’émotion quand tu nous tiens…

Le gamin partit rapidement dormir à nouveau tandis que moi, je poussais ma nuit blanche encore plus loin à réfléchir à ce qui serait le mieux à faire pour aider ce gamin. Au final, peu de conclusions me vinrent à l’esprit après quelques heures d’intenses réflexions ; le mieux à faire serait de retourner la ville de fond en comble et espérer tomber sur un truc intéressant, à moins que le bureau ne possède des informations potables à retravailler et soit enclin à me les donner, mais je pense que je pouvais me mettre le doigt dans l’œil pour ça. Au final, le jour finit par se lever et le gamin après s’être levé quitta la maison sans demander son reste. Bien, à présent il ne me restait plus qu’à chercher…


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé  

Enfant et adulte peuvent faire bon ménage... parfois [PV Allan] | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Il ne faut pas faire traîner les angines [Livre I - Terminé]
» Ressentir, faire ressentir ou courir il faut choisir [Terminé]
» Je suis ok pour faire le ménage mais ne comptez pas sur moi pour les réparations ~ [en cours]
» Une salle poussiéreuse, il faut faire le ménage
» Car faire ses courses est parfois salissant {Solaara de Chastelo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: LA VILLE : Edenia :: Quartier Ouest :: Résidences d'Habitations :: Ancien Quartier Industriel :: Loft d'Allan Walter-