Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Le bonheur est dans le pré

avatar
Isabelle Dupré
Messages : 69
Nombres de Rp : 42
Date d'inscription : 03/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 150 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le bonheur est dans le pré  Sam 3 Oct - 1:25






" Isabelle Dupré "

Nom du pokémon

Votre Personnage •
Nom et Prénom : Isabelle Dupré
L'Âge : 28 ans
Date de Naissance et ville d'Origine : Née le 11 mars et originaire de Cimetronelle
Votre Rang : Professeur de phytothérapie et Botanique + Gérante du Club de protection et restauration de l'environnement
Avatar : Aohigeko de Sound Horizon

Votre Pokémon •
Surnom : Acacia (Cassy)
L'espèce : Tropius
Type : Plante / Vol
Sexe : Mâle
Nature : Gourmand
Ct/Cs connus : Pas d'idée :/


Physique • Moi je suis le plus beau !
Des cheveux bruns et longs aux reflets de noisette qui s’épanouissent en un long et calme ruisseau jusqu’à ses hanches, quelques mèches sur le devant qui cacheraient presque un visage frais et épanoui, des yeux verts aussi doux que le printemps. Un petit nez presque timide qui vient lui procurer un semblant de malice. Une bouche fine et des joues assez minces.  Sa robe longue vient épouser ses courbes délicieuses, dans une broderie de bonne qualité,  puis plus bas des sandales à talon pour les jours de tranquillité. Lorsqu'elle travaille, elle utilise principalement un tablier vert autour d’un  pull en laine et d’un jean, ainsi que des bottes et parfois un chapeau de paille lorsque le soleil tape fort.


Caractère • Viens, on envahit le bâteau !
Mademoiselle Dupré est une personne discrète, sans prétention autre que d’aider son prochain. Cela est d’autant plus flagrant avec les pokemons, qu’ils soient apprivoisés ou bien sauvages, elle les trouve plus aimable que la plupart des hommes et des femmes qu’elle a pu croiser. Elle est très sensible à la nature, tellement qu’elle pourrait perdre son sang froid si elle apprenait que quelqu’un s’en prend à mère nature, que ce soit sa flore ou sa faune.

Elle est pour l’occasion assez sentimentale, et possède un regard assez simple sur les choses qui l’entourent, un regard fondamental que les gens de la ville ont pour beaucoup oublié, elle qui vit à Cimetronelle à proximité de la nature. C’est ainsi qu’elle possède une  bonne ouverture d’esprit et un rythme de vie tout à fait calme qu’elle doit à son milieu de vie. Notre jeune demoiselle est donc sensible, peut-être un peu trop, au point de s’être fait abusée par le passé. Elle a ainsi fait naître en elle une part de méfiance qui s’est renforcée  après quelques  mauvaises expériences. En général c’est tout de même une personne souriante, vous ne la verrez que très rarement être d’un tempérament négatif.
 
S’il devait y avoir une seule anecdote, ce serait que notre petite dame soit malheureusement claustrophobe…


Histoire • J'ai vu ma première baleine !

Dans un coin tranquille de la région Hoenn, Cimetronelle se trouvait submergée par la végétation, une symbiose qui persistait entre les hommes et la nature. C’était pourtant loin d’être aussi paisible que cela. Ce coin était souvent l’objet de pluies torrentielles, et d’un coup, une éclaircie pouvait persister pendant plusieurs jours, sans qu’il n’y ai aucun nuage en vue, et laisser place plus tard à une averse qui faisait de Cimetronelle et alentour une zone tropicale, propice au développement de la végétation, sa grande diversité ainsi que beaucoup de sujets d’étude.

C’est ici qu’avait grandit Isabelle, à présent devenu une femme. Pourtant c’est comme si le temps ne s’écoulait pas. Ici pas de train à prendre, pas de retard au travail et encore moins des achats compulsifs en passant près d’un magasin. Au contraire on respirait l’air sain, souvent parfumé par les senteurs des fleurs ou arbres à fruits.  C’était également une grande panoplie de couleurs, du vert principalement bien sûr mais quand vient le printemps la diversité est vraiment saisissante, on pourrait même rester là à contempler, à oublier ses soucis. Bref, la belle vie pour qui sait prendre son temps et profiter.

La jeune femme vivait dans une maison non loin de celle de ses parents. A vrai dire il lui suffisait de sortir et de monter l’échelle car ils partageaient le même arbre où était construite leur demeure, faite de bois principalement. Au début ce n’était qu’une petite cabane près du sol qu’elle avait construite avec son père pour qu’elle aille jouer tranquillement, puis elle est devenu indépendante et la cabane d’enfance s’était améliorée pour devenir son lieu de vie actuel. De cette façon elle pouvait garder son intimité tout en restant assez proche de ses parents.

Vivait-elle seule ? Pas vraiment. Il  y avait son ami Tropius du nom d’Acacia qu’elle avait rencontré  quand elle n’avait que 8 ans. Ce jour là il faisait orage et il pleuvait fort. Isabelle avait alors était surprise par le changement brutal du temps, elle avait dû se retrouver dans une petit caverne,  le temps que ça passe. Peu de temps après, un Dynavolt voulu également entrer. Voyant la petite fille, il tenta de la déloger en lui grognant dessus férocement, lui montrant les dents même, prêt à bondir pour la mordre. C’était sans compter sur l’arrivée d’un Tropius qui fit fuir le pokémon électrique. C’est à partir de là qu’eux deux ne se lâchaient plus d’une semelle. Le Pokémon fit partie de la vie d’Isabelle et elle le baptisa Acacia. Le récit de leur rencontre est certes expéditif, mais ce serait trop long de tout expliquer.

Quoi qu’il en soit, elle fut tellement apeurée ce jour là  qu’elle en garda une trace indélébile, ne pouvant plus supporter les espaces confinés et le danger qu’il puisse impliquer. Plus tard on lui diagnostiqua ce mal qui la suivra longtemps jusqu’à présent, très handicapant. Elle était devenue claustrophobe.

Pourtant tout ceci n’est que souvenir, et la résidente de Cimetronelle devait rester forte... mais aussi trouver un boulot. Jusqu’à présent elle allait aider le maître des baies au sud, apprenant beaucoup de chose sur le domaine des plantes. Elle en apprit pas mal de sa propre expérience également, ses nombreuses expéditions dans la nature en compagnie de son fidèle pokémon plante qui s’avérait très utile, même s’il avait toujours su se montrer un peu trop glouton sur les bords, un véritable ventre sur patte, mais pourtant tellement adorable.

Elle avait appris pas mal de ses parents, d’un peu tous les habitants de cimetronelle à vrai dire, car tout le monde se connaissait là bas. Alizée lui avait également conseillé sur pas mal de point, notamment sur l’importance de rester en symbiose avec la nature, comme cette confiance dont font preuve les pokémon oiseau pour s’envoler haut dans le ciel et leur permettre de traverser les frontières, être libre comme l’air.

Ce jour là elle dût passer à Lavandia pour aller acheter quelques graines. Comme elle passait devant le kiosque à journaux, elle en feuilleta quelques uns et tomba sur les annonces d’emploi. Jusqu’à ce qu’une ligne vienne attirer son attention.

« Gakuen pokémon recherche un professeur en phytothérapie et botanique pour assurer les cours dans son établissement… hé Acacia ! Regarde ! Ca pourrait être intéressant tu trouves pas ? »

Le Tropius renifla le journal et commença à prendre un coin de papier dans sa bouche. Isabelle voulu tirer dessus mais il ne semblait rien vouloir lâcher.

« Mais c’est du papier ! Ça se mange pas ! rrooooh… bon beh vas-y termine hein…»

« Tro-mium-nium-nium-nium… »

« Désolé monsieur, je vous paie celui-là, et je vais en prendre un autre du coup. »


______________

Plusieurs jours plus tard au port de Gakuen :

« Je n’aurais jamais pensé que mes parents m’auraient encouragé sans attendre à faire ma candidature. Tu crois que c’est parce qu’ils en avaient marre de me voir ? Haha. Moi je pense que c’est surtout parce qu’ils savent que tu es là pour veiller sur moi Cassy. En tout cas, ça nous fait une belle jambe de partir comme ça à l’aventure, on n’est jamais parti aussi loin n’est-ce pas ? J’ai hâte de voir ce que nous allons découvrir. »

La jeune professeur agrippa un de ses bras et le serra dans sa main comme parcouru d’une soudaine appréhension. C’est la première fois qu’elle entrait vraiment dans la vie active.

« Pourquoi je m’inquiète après tout, il faut bien un début à tout. Et puis… je ne suis pas seule. »

Elle  se mit à caresser le long cou de son partenaire et celui-ci vint alors frotter sa tête contre la sienne. Il descendit ensuite la tête plus vers le bas, vers les petits sacs qu’elle portait, les plus gros étant attachés au dos du pokémon. Ce comportement n’étonna en rien la jeune femme, ça la fit même sourire et elle oublia son stress l’espace d’un instant.

« Oui je sais ce que tu veux, tien attrape. Le trajet a du te creuser l’estomac. »

Elle sortit d’un sac un petit pokébloc rose qui avait pour particularité de caller instantanément les appétits les plus féroces. Ceci fait, ils se dirigèrent vers l’académie pour débuter leur nouvelle histoire.




Derrière l'Ordinateur  •
Pseudo/Prénom : Florian de nouveau
L'Âge : J'ai toujours 25 ans
Où avez vous connus le forum et comment le trouvez vous ? : Je redis ce que je dis sur la présentation de Goldy, super forum, bravo le staff.
Code du Règlement : Validé par


©️ Halloween





InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le bonheur est dans le pré  Sam 3 Oct - 9:59

Tout est en règle ! Je te valide donc ^^

Le bonheur est dans le pré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Résumé progressif
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»
» Harry J. Potter ♦ « On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière »
» On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres ... [ft lost comets]
» rêve ta vie en couleurs c'est le secret du bonheur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: La Gestion des Personnages :: La Présentation :: Fiches Validées-