Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Quelques Pensées pour les plus frileux [PV Diziel]

avatar
Isabelle Dupré
Messages : 69
Nombres de Rp : 42
Date d'inscription : 03/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 150 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Quelques Pensées pour les plus frileux [PV Diziel]  Lun 4 Avr - 23:35

Des bruits de pas dans la couche de neige similaire a une montagne de papier qu’on pressait d’un seul geste, telle une rude mélodie d’hiver, la poudreuse craquait comme d’un gémissement à chaque enjambée. Les pieds et les pattes de chacun s’enfonçaient dans ce blanc paysage, d’abord rigide en surface puis moelleux. Cette sensation que les pieds vous gelaient, quand on arrivait encore à sentir un semblant de température à ce niveau.  Bien vite le froid commencerait à endormir chaque extrémité du corps.

La démarche d’Isabelle se faisait toujours aussi calme mais plus précautionneuse qu’à l’habitude. C’était surement à cause de ce manteau blanc qu’elle foulait ce jour-là dans la prairie, par peur de glisser bêtement sans doute. Ou bien parce qu’elle n’avait pas l’habitude ? Ou bien l’avait-elle justement cette habitude et qu’elle savait qu’il fallait se montrer attentif ? A vrai dire on aurait pu dire qu’il était possible qu’il neige fréquemment autour de Cimetronelle. Après tout, mis à part la pluie fréquente et les ensoleillements qui l’étaient tout autant, pourquoi pas la neige ? Bien sûr que oui, sinon pourquoi pensez-vous que des scientifiques aient installés une station météo non loin de là et feraient mumuse avec leur morphéo ?

Vous devriez visiter la route 118 d’ailleurs en plein hiver. Les rivières et les chutes d’eau y sont souvent gelées c’est vrai, mais elles reflètent plutôt bien la lumière et on dirait que la couche de glace est comme du diamant à briller ainsi de milles feu, conséquence d’une eau claire et limpide. Evitez cependant d’improviser du patinage artistique, vous pourriez avoir des soucis. Prenez aussi garde à ne pas trop rester sous les pins par temps de neige au risque de vous recevoir une masse importante de poudreuse sur la tête, résultat d’une branche trop épuisée à supporter un tel poids.

Pour l’occasion la demoiselle avait revêtu une doudoune bleu foncée – avec une capuche mais qu’elle n’avait pas enfilée - qui pour le coup camouflait complètement sa silhouette. Plus haut, une écharpe blanche ensevelie en partie par ses cheveux, enroulait bien son cou. Enfin sur la tête un bonnet de laine blanc cassé avec des motifs représentants des obalies. C’était un bonnet que lui avait confectionné spécialement sa mère, il y avait même un pompon bleu azur au sommet ! Ses mains quant à elle avaient troqué les gants de jardinage pour quelque chose de plus chaud bien entendu. De l’extérieur la surface était synthétique, mais protégeait bien de l’humidité et était de couleur bleu foncée aussi. Concernant l’intérieur, c’était blanc, mimant la texture d’une fourrure sans l’être pour autant et cela ressortait à la base du gant dans une version plus rembourrée, comme si ses poignets étaient entourés d’une épaisse couche de fourrure douillette. Concernant le bas, un simple jean faisait l’affaire. Elle avait aussi chaussé de petites bottes qui remontaient juste 10 centimètres au-dessus de ses chevilles. Similaire aux gants, la couche supérieure était imperméable, bleu foncée également et de la même façon elles étaient surmontées d’un rembourrage blanc pour tenir le plus au chaud ses pieds à l’intérieur. La botaniste était de ce point de vue-là assez similaire aux plantes, elle était plutôt frileuse.

Derrière la jeune prof, son compagnon à quatre pattes avait quant à lui une démarche plus confuse que d’habitude. Pourquoi donc ? Parce que le pauvre était affublé de tout un tas de chose sur son corps. Il semblait traîner un peu le pas. Isabelle se retourna et le voyant ainsi peiner elle ne put s’empêcher de lui faire une remarque, accompagnant la parole d’un geste, sortant une Pokéball de sa poche.

« Cassy s’il te plait… tu serais plus à l’aise dans ta Pokéball ! Il fait trop froid pour toi en ce moment mon cœur…  »

Le Tropius se mit à grogner faiblement et balança la tête de droite à gauche pour exprimer son refus. L’instant d’après il se mit à éternuer. Son amie humaine ne put réprimer un regard à la fois mélangé d’inquiétude et de mécontentement. Elle le savait, même si des fois il était têtu, son caractère sauvage n’avait pas complètement disparu, et il n’appréciait pas être enfermé dans ces machins tout ronds. Isabelle n’allait pas lui en vouloir, car penser être comme enfermé dans un tel lieu… déjà qu’elle ne supportait pas cette idée elle-même. Cela la faisait frissonner. En tout cas elle lui proposait pour son bien. Tant pis pour lui.

« Heureusement que j’avais pensé à ton manteau en partant de la maison. »

L’alternative qu’elle avait trouvée ? A vrai dire dans son voyage jusqu’à l’académie elle avait rapporté une grande couverture chaude, exprès pour son compagnon et qui prenait une valise entière. L’article en lui-même avait dû être fabriqué sur mesure et pour cela la jeune femme avait dû faire une commande au tailleur pour pokémon situé à Lavandia (oui des habits pour pokémon, ils en faisaient bien pour les Pikachu après tout). Elle se souvient encore du prix, oui… c’était un prix avec plusieurs chiffres et ça avait fait mal au porte-monnaie...très mal même. Bien heureusement c’était du costaud et pouvait tenir des dizaines d’années. Cette couverture chaude de couleur kaki était pourvue de fermetures éclair et enveloppait entièrement le Tropius. Il avait également droit à de grosses chaussettes de la même couleur pour ses pattes. La couverture remontait jusqu’à son cou, et elle laissait libre court à ses ailes de se mouvoir en tous sens, quoique en cette période elles étaient un peu ankylosées ses quatre ailes végétales. Par contre sur la tête il n’avait rien qui le couvrait. L’habit en lui-même tenait vraiment chaud et il ne servait vraiment que pour les grands froids d’hiver, pour éviter de trop l’user.

L’originaire d’Hoenn rangea l’objet sphérique dans sa poche et avança de nouveau sans prêter attention où elle marchait, le temps de retourner la tête vers l’avant, son pied butta dans quelque chose. Elle perdit l’équilibre et son corps plongea vers l’avant. Machinalement elle mit les mains devant elle pour amortir la chute mais c’était sans compter sur l’épaisseur de la neige. Elle se retrouvait affalée dans la couche blanche immaculée. Pourtant elle avait fait attention ! Mais il suffisait d’une seconde d’inattention. C’est comme si elle s’était prise le pied dans un rocher, c’était dur et ne semblait pas vouloir bouger quand elle le percuta. Se remettant d’aplomb elle essuya toute la neige qui s’était collée à elle. Acacia ne put alors cacher un gloussement. Il avait certes froid mais il avait encore toute sa tête ce malin ! Ce à quoi la demoiselle répondit par une boule de neige dans sa belle gueule des tropiques ! Le voici à présent la tête tartinée de neige à son tour. Ah il l’avait bien mérité ! Ce fut Isabelle qui se mit à rire à présent. Elle avait certes grandi et c’était une charmante adulte mais elle n’avait pas perdu sa joie de vivre et son côté joueuse, enfantine.

Elle s’avança à présent vers le lieu où elle avait senti ce machin dur. Elle fouilla dans la neige, sans craindre de la morsure du gel avec ses gants bien chaud. Il y avait là un truc… rouge, une sorte de carapace parce qu’il y avait plusieurs orifices. Elle examina l’intérieur et deux yeux vinrent la dévisager, bien cachés dans la coquille. Isabelle sentit aussi quelques tremblements, comme des frissonnements. Une petite voix en sortie alors, faiblement.

- cara… caratroc…

- Oh ! Mais c’est qu’il y a quelqu’un là-dedans ! Dis-moi, ça va ?

- Ca…

- Vu comment tu trembles tu dois avoir froid hein ? En plus si tu es resté dans la neige tout ce temps… Hmmm voyons… je vais te garder un peu prêt de moi, ok ?

- Cara ! Caratroc !

Le pokemon se remua vivement pour se détacher de l’emprise de cette femelle qui lui semblait sortie de nulle part.

- Mais !! Bon bon comme tu veux…

Elle le reposa par terre, puis elle attendit un instant. Le caratroc sortit la tête au bout d’une minute. La prof en profita pour rappeler sa présence. A vrai dire elle le trouvait mignon ce petit bout de coquille.

- Coucou !

Et le caratroc surpris, retourna réfugier sa tête dans sa maison. Il se passa une minute de plus et Isabelle frappa avec son index contre la carapace.

- Toc toc toc ! Y a quelqu’un ? Héhé…

En fait là le Caratroc il voulait peut-être juste qu’on lui foute la paix, non ? En tout cas Isabelle semblait en admiration, là accroupit en train d’observer ce pokémon. Il n’allait pas rester planté là dans la neige à trembloter, il fallait bien qu’elle s’occupe de lui ! Elle arriverait à le persuader de venir, coûte que coûte.

Pendant ce temps, les sens ‘‘aiguisés’’ de son Tropius captèrent des pas dans la neige et il tourna la tête en direction de la source.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Quelques Pensées pour les plus frileux [PV Diziel]  Sam 16 Avr - 22:02



La surprise fut agréable lorsque Diziel ouvra ses volets. Les belles couleurs rougeoyantes particulières de l’automne avaient laissé place au blanc pur et enfantin d’une douce neige. Emerveillé, l’Adolescent réveilla avec délicatesse son compagnon avant de se diriger vers la salle de bain pour prendre une douche bien chaude. Veillant à sécher ses cheveux, il se prépara en conséquence pour affronter le froid extérieur. Enfilant un T-shirt à manche longue, il continua avec un petit pull d’un blanc cassé et une belle doudoune violette foncée. Pour le bas, il s’équipa d’un jean assez sombre, et d’une paire de botte noire, avec des chaussettes bien chaudes. Enfin, il récupéra une écharpe blanche, et un bonnet noir avec des motifs violet clair, et un pompon violet de la même couleur.

Avant de partir, il récupéra l’écharpe rouge de Lilou, et l’enroula autour de son compagnon. Souriant, il lui caressa la tête et l’évoli le remercia en lui poussant un petit cri de plaisir, et caressant affectueusement ses jambes. Enfin, il sortit de la pièce afin de rejoindre les grandes prairies enneigées à proximité de l’académie. Et pendant tout le chemin, le blondinet veillait à ce que son compagnon suive bien la cadence, et n’attrape pas froid. Bien que le risque était très faible, étant donné que ce pokémon avait la particularité d’être évolutif, et donc d’adapter son organisme aux différents caprices qu’il subissait de la part de son environnement. Une caractéristique qu’il ne partageait pas avec son Maître, souvent très sensible au moindre changement.

Mais en arrivant, Diziel comprit qu’il ne serait pas seul. Difficile de ne pas voir l’immense Pokémon qui devait bien faire deux mètres de hauteur. D’une nature douce et curieuse, Lilou n’hésita pas à courir pour faire connaissance avec ce pokémon plante. Observant son camarade s’enfuir, Diziel se mit à le poursuivre en essayant de lui dire d’arrêter.

    « Lilou ! Doucement ! »


Continuant à le poursuivre, il s’arrêta immédiatement lorsqu’il vue cette silhouette humaine accroupis à proximité d’une carapace. Observant la jeune femme d’un regard inquiet, il plissa les yeux avant de se focaliser sur le pokémon tremblotant. Sans dire un mot, Diziel s’accroupit à son tour. Qu’est-ce qu’il pouvait faire ? C’était une bonne question. Difficile de savoir quoi faire dans cette situation… Il avait une marge de manœuvre relativement réduite… Alors…

Alors il enleva son manteau, avant de le placer au-dessus de la carapace de l’être frigorifié. Ce serait une solution intermédiaire, le temps de trouver quelque chose de plus efficace. Et quant à lui, il aurait toujours son polaire blanc pour lui tenir chaud. D’une voix timide, il s’adressa à la femme qui semblait avoir peut-être trente ans. Ou un peu moins.

    « Il faudrait… Faire quelque chose pour lui… Non ? »


Diziel était légèrement méfiant. Mais le bien-être du pokémon passait avant sa crainte d’autrui, en général. Enfin, il ne s’empêcha pas de rajouter.

    « Mais ne touchez pas mon manteau ! » avant de se rappeler la politesse de base « S’il vous plaît… »
avatar
Isabelle Dupré
Messages : 69
Nombres de Rp : 42
Date d'inscription : 03/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 17 150 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quelques Pensées pour les plus frileux [PV Diziel]  Ven 3 Juin - 15:19

Les petits pas d'un évoli vinrent fouler la neige, et tandis qu'il s'approchait, le tropius baissa la tête et huma l'air en direction de cette boule de poil, même si avec ce froid son odorat en avait pris un coup. Acacia s'ébroua suite à un frisson qui parcouru son dos car un courant d'air frais venait tout juste de passer. L'instant d'après il ne put retenir un éternuement qui allait en direction du petit pokémon à fourrure. Vu le gabarie de la bête, quand il éternuait c'était très loin d'être silencieux. Maintenant, allez savoir si c'était à cause du coup de froid ou bien s'il était allergique aux poils d'Evoli. Par la même occasion, le caratroc avait sursauté suite à ce bruit si soudain, renforçant son idée qu'il valait sûrement mieux rester à l'abris.

"A tes souhaits mon grand."

Puis la prof aperçut le pokémon évolutif entouré d'une belle écharpe. Il n'avait clairement pas l'air sauvage avec ce style là.

"Oh salut toi, tu es tout seul ?"

Mais elle eut vite la réponse quand elle entendit d'autre bruits de pas dans la poudreuse, elle leva la tête et vit une jeune homme s'approcher.

"Bonjour."

Il observa à son tour le caratroc en position délicate, décida d'enlever sa veste et recouvrit la tortue. Quelle belle attention se dit-elle. Isabelle aurait pu faire de même mais l'idée ne lui était pas venue en tête pour l'instant. Non à la place elle avait une autre idée. Le garçon exposa alors son inquiétude et l'enseignante voulut répondre, tout en faisant mine de prendre le Pokémon roche nouvellement emmailloté d'un habit dans ses bras.

"Oui je pensais à..."

« Mais ne touchez pas mon manteau ! »

"Oh..."

Isabelle ainsi surprise interrompit son geste et rétracta ses bras, comme avertie. C'était vraiment brusque comme intervention.

« S’il vous plaît… »

Bien, ça passait déjà un peu mieux.

"Ne t'en fais pas pour ça. De toute manière il est assez récalcitrant à ce qu'on le tienne dans les bras pour l'instant. Je sais comment le réchauffer un peu plus. J'ai toujours ce qu'il faut pour les grands froids."

La dame brune fouilla dans une poche et en sortit un distributeur à Pokébloc. D'une seule main elle fit sortir un pokébloc. Le mécanisme poussa la friandise vers l'extérieur tandis que ce qui restait à l'intérieur fut poussé un peu plus vers le haut pour combler de nouveau le vide. D'un seul déclic, un bonbon rose tacheté de rouge tomba dans son autre main. Elle rangea de nouveau son distributeur de poche et posa la nourriture devant le Caratroc.

"Assez sucré pour être appétant et reprendre quelques forces, une pointe d'épices pour réchauffer le corps pendant un moment, plus un petit quelque chose qui permet de préserver du gel. Avec ça il craindra moins le froid pendant un moment."

Quelques secondes d'attentes suffirent pour que le malheureux pokémon sorte la tête, considère la friandise pendant un instant, la lèche pour tester si ce n'était pas du poison (on ne sait jamais), et visiblement cela lui parut plutôt bon car il mit le pokébloc dans sa bouche, remit la tête dans la carapace et se mit à manger à l'abris.

"Je crois bien qu'il apprécie, mais il serait mieux qu'on lui trouve un véritable abris. Il serait bien dans la serre si je le prends avec moi et je pourrais le surveiller tout le temps, même pendant mes cours."

La dresseuse sortie une pokéball verte, visiblement une copain ball, puis elle la fit rebondir dans sa main, attendant le moment propice.

"D'après toi, c'est quand même mieux que de rester là dans le froid non ? Et puis je le trouve mignon, il se plaira sûrement dans la serre avec toutes ces plantes."

Dit-elle en direction du blondinet.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quelques Pensées pour les plus frileux [PV Diziel]  

Quelques Pensées pour les plus frileux [PV Diziel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une pensée pour Paris
» Une pensée pour la Belgique
» Petite pensée pour le Japon
» Quelques petits liens pour un futur Chris Hemsworth ?
» Une Pensée vient d'éclore...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-