Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]

InvitéInvité
MessageSujet: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Ven 22 Avr - 20:46








Convocation chez la CPE



Arf ... Ca devait arriver un jour hein ? Ca y est j'suis convoqué au bout de plus d'un an, bon ça va j'ai pris mon temps ! Mais comment est-ce que un type réglo comme moi peut bien se faire carrément convoquer chez la CPE ? A cause de types que j'aime généralement appeler " Ordures ", " Raclures ", " GROS ENCULE " ...

Bon j'vais quand même raconter ce qu'il s'est passé au lieu de leur trouver d'autres ... charmants surnoms. En fait j'me baladais dans l'académie, sauf que ce fameux groupe d'enculés d'étudiants peu recommandables est venu me parler. Alors au départ c'est juste des " Tiens mais c'est Iraki " sauf que à la fin ça fini à me bloquer le passage, me taper sur le système à vouloir me descendre parce qu'ils sont pas capables de parler face à face un par un. Et au moment où je commençais à envisager de les dévisager, il c'est passé ce que j'aime bien appeler un " SURPRISE MOTHAFUCKA ", ce qui veut dire que Raksh est sorti de sa Pokéball face à moi, à tapé du pied sur le sol, le faisant trembler sur une bonne dizaine de mètres aux alentours et à gueulé un bon coup ce qui à fait fuir le groupe en question et m'as fait tomber sur le cul de surprise en plus d'avoir fissuré 5-6 carreaux du carrelage... Du coup j'me suis relevé et j'ai chopé sa Pokéball pour essayer de vite le remettre, mais trop tard, y avait déjà deux pions qui avaient accourus ... Et puis bon, un bonhomme avec un Tyrannocif sur les nerfs au beau milieu d'un bâtiment, les pions ils cherchent pas à comprendre la raison : CPE !

Donc bon, là je suis en train d'y aller, sympa la fin de balade hein ? J'ai une partie de mon équipe avec moi, j'envisageais un entrainement avec Akuto, Mist et Blaze et j'avais pris comme d'hab Raksh et Kuma. En plus il fait pas trop froid aujourd'hui, mais suffisamment pour que Mist refuse de s’entraîner pour aller s'amuser dans la neige et moi aussi mais bon il a fallu que j'ai cette histoire, j'espère que j'aurai un peu de temps après, parce que je sens que ça va prendre un bout de temps quand même. Donc bon, pas d'entrainement mais un avertissement ! Du coup je suis dans le couloir en train de marcher et de regarder la ball de Raksh, à moitié désespéré par rapport à ce qui va se passer, parce que j'aime pas les heures de colle.

Arrivé au secrétariat, la secrétaire m'indique la porte du bureau de la CPE, mais vous voulez savoir le pire ? Elle est nouvelle. Ce qui fait que abruti réglo que je suis, je vais passer pour un mécréant pour elle vu que je passe à son bureau peu après son arrivée. Bon j'espère que mes talents de beau parleur vont marcher parce que sielle croit pas mon honnêteté, j'suis dans la merde !

Je me dirige vers la porte et peux y lire " Kelly Oak, CPE ", mais d'ailleurs, elle est comment cette femme ? Avec ma chance ça va être une vielle rabat-joie qui va me faire le coup du " Excuse-moi, tu parlais ? Ah désolé, je m'occupais déjà de tes 42 heures de colle. ". Oh et puis merde, adviendra que pourra, je prend mon courage à deux mains et toque trois coups puis met la main sur la poignée et commence à ouvrir la porte.

Spoiler:
 



© Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Iraki Ukiama le Lun 25 Avr - 17:43, édité 2 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Sam 23 Avr - 0:56

Convocation chez la CPE
 Un tremblement de terre ?    


Installée confortablement, comme un coq en pâte, affalée dans sa chaise, une bonne tasse de café encore bouillant entre ses frêles mains pâles, qui attendaient avec hâte que le soleil reviennent dans ses beaux jours pour reprendre des couleurs halées, Kelly humait avec plaisir la fumée parfumée du café qui commençait à embaumé la pièce, le regard perdu dans la contemplation de l'extérieur depuis la fenêtre, ayant prit soin auparavant de retirer ses lunettes, afin d'éviter la buée désagréable sur les verres froids. Le paysage était teinté de gris, les couleurs qu'adopte l'hiver, préférant la simplicité, contrairement au printemps qui arrivait toujours avec sa large palette de couleurs chatoyantes, chaudes et réconfortantes, avec un soleil radieux. Certes, elle devait bien l'admettre, le printemps et l'été lui manquait, comme tous les ans. Elle n'aimait ni l'hiver, ni le froid, ni la pluie. Comme Mentali, d'ailleurs, installée à côté du bureau en bois, posée sur quelques torchons mis au sol, en attendant d'acheter un panier pour satisfaire le confort de la petite boule de poils. Elle dormait paisiblement, sa respiration lente et profonde, ses moustaches remuant de temps à autre, plongée dans un rêve dont seul les Mentali avaient le secret.  C'était fascinant de ce dire que même endormi, ces petits pokemons avaient toujours leur sens en alerte, pouvaient même parait-il anticiper le danger, et fuir avant toutes confrontations inutiles. On ne le croirait vraiment pas en la voyant ainsi, la tête cachée entre ses pattes, seules les moustaches dépassant mollement de chaque côté.

Alors qu’elle avala une gorgée de boisson chaude, ayant au préalable légèrement soufflé dessus pour ne pas se brûler les lèves, la bouche et la gorge, un bruit soudain fit irruption, venant de l’extérieur, ainsi qu’un tremblement aussi soudain que violent. Le Mentali se réveilla en sursaut pour se précipiter sous le bureau, mort de peur, les poils du dos tout hérissés. Kelly manqua peu de renverser sa tasse, toutefois elle parvint à conserver une maîtrise de soi, dont elle ne se serait jamais douter en temps normal. Elle a d’abord cru à un tremblement de terre, néanmoins les secousses ne se répétèrent pas, et disparurent aussi rapidement qu’elles étaient apparues, suivit étrangement d’un… D’un hurlement ? Oh non … Etait-ce qu’elle craignait ?  Cela ne pouvait pas être un pokemon sauvage attaquant l’Académie, donc ce ne pouvait qu’être un élève qui a laissé sortir un pokemon dont la taille n’était pas réglementaire dans l’enceinte de l’établissement. Kelly prit son Mentali dans ses bras, qui essayait désespérément de rester sous le bureau, s’accrochant vainement de ses griffes au sol, afin de le rassurer, en lui murmurant des mots tendres dans le creux de ses grandes oreilles, sentant son petit cœur battre à toute vitesse, qui ralentissait au fur et à mesure des caresses. Calmée, elle retourna à sa place, tranquillement, en posant un lourd regard sur sa maîtresse. Elle était fâchée d’avoir été brusquement sortit de son paisible sommeil, et comptait bien le faire comprendre toute la journée, peu importe le moyen.

Quelqu’un frappa à la porte. Ah, ils avaient donc décidés d’envoyer l’élève dissident directement ici. Il avait dû faire une sacrée connerie pour être conduit ici, sans « jugement ».  La porte s’ouvrit lentement, découvrant un jeune homme, qui semblait absolument ravi de se trouver en ce lieu. C’était évidemment totalement ironique. A première vue, il ne ressemblait pas à ce qu’on pouvait appeler un délinquant, ni même un mauvais garçon. Toutefois s’il se trouvait ici à cet instant, après ce « tremblement » de terre, c’est qu’il devait être le fautif, et il devra expliquer son comportement, ainsi que les dégâts provoqués. Soupirant, elle son air sérieux, et entama les « hostilités »

- Bonjour jeune homme. Quelles sont les raisons de votre visite ?

Se dirigeant lentement vers le placard où étaient rangés les dossiers des élèves, elle commença à faire mine de rechercher le fichier appartenant à celui qui venait de franchir le pas de la porte. Pour le juger convenablement, il valait mieux d’abord connaitre son parcours, avant de foncer dans le tas comme un imbécile intolérant.

- Nom et prénom s’il vous plait.



HRP:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Sam 23 Avr - 11:34








Accusé à la barre



Je franchais la porte du bureau et après un éclat de lumière me parvenant aux yeux, me faisant les crisper légèrement, je les rouvre normalement, voir plus du à mon étonnement mais aussi à ma satisfaction. La nouvelle CPE n'est pas la caractéristique grand-mère aigrie, mais une femme à peine plus agée que moi, rousse, plutôt mignonne et qui malgré ma situation, ne semble pas énervée, peut-être n'est-elle pas au courant de la raison de ma venue ?

" Bonjour jeune homme. Quelles sont les raisons de votre visite ? "me demanda-t-elle avant d'aller accéder a ses dossiers.

Ah, et bah bravo Sherlock, elle ne semble pas savoir, mais bon vu la secousse qu'à provoqué Raksh .... Je pense qu'elle à une idée en tête ...

" Nom et prénom s’il vous plait. "me dit-elle les mains dans ses dossiers.

J'esquisse un sourire nerveux en me frottant le derrière de la tête puis soupire et dit :

" Bonjour, Ukiama Iraki, élève ranger. Je suis ici pour ... le chaos qu'à provoqué l'irruption d'un de mes compagnon Pokémon, il n'y à même pas 5 minutes.

Je n'en dit pas plus pour l'instant, attendant qu'elle cherche un peu dans ses dossiers pour me trouver. Pendant ce temps me yeux se posent sur une Mentali, semblant dormir paisiblement malgré le vacarme qu'il y a eu, elle à due avoir peur la pauvre ... Je me concentre ensuite sur l'odeur du café qu'elle était surement en train de boire avant que je n'arrive ... et bah en plus je coupe une pause café ...

Les quelques secondes se passant tandis que je regarde tout et n'importe quoi, comme si j'analysais l'endroit, me paraissent comme des heures et je décide de briser le silence qui s'y était installé.

" Je vous montrerai volontiers le Pokémon qui à créé ce rafus mais premièrement je ne pense pas que ce soit une bonne idée de le refaire sortir et aussi malgré que c'est lui qui à fait la secousse et les bruits, il a uniquement voulu m'aider. Je ne sais pas si vous voudrez me croire ou non, après tout la faute finale est mienne, mais je venais d'être accosté par un groupe de ... d'élèves peu fréquentables " dit-je en me reprenant d'une immense connerie que j'allais faire à la fin

" Cette bande d'élèves reste toujours en groupe et s'amuse à ... pourrir la vie de plusieurs autres étudiants, moi y compris mais jusque à présent je les avait ignoré, ce qui est peut être la raison pour laquelle ils continuaient. Je ne sais pas s'ils se sont déjà fait punir ou non, mais je ne serai pas étonné que non vu comment ils sont sournois ... Et vu comment ils ont déguerpis à la vue de mon Tyrannocif. Encore désolé pour ça."

Puis je re-soupire en regardant mes chaussures puis la ball de Raksh ... T'as vu la merde dans laquelle tu m'as mis grand couillon ? Je me refrotte les cheveux et repose mon regard sur la CPE, ne sachant pas si elle va croire tout ce que je lui ai dit, qui est la vérité après tout, ou si elle va complètement me snober.

HRP:
 


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Sam 23 Avr - 13:24

Convocation chez la CPE
 La victime en tort...    


Eh bien, il n'avait pas l'air dans son assiette. Il fallait dire aussi que le regard pesant de la CPE n'arrangeait en rien les choses. En y réfléchissant, durant son parcours scolaire, Kelly n'avait jamais été convoquée dans le bureau de l'administration. Ce doit être assez impressionnant. Tout dépendait peut être juste de l'âge, niveau ressenti. Du moins, ce jeune homme devait au moins être proche de la vingtaine, alors qu'est-ce qui pouvait le rendre aussi mal à l'aise ? Lorsque l'on fait une bourde, il y a deux types de réactions : ceux qui regrettent leurs actes et ceux qui s'en fichent éperdument, débarquent les mains dans les poches et repartent avec un "Ouais, ouais, j'le ref'rais plus", sans y penser un seul instant, et le pire, récidiver quelques jours plus tard. Regretter son acte était déjà un bon début mais insuffisant, toutes fautes méritent condamnation, encore faut-il réfléchir au poids de la sentence. Jetant un œil par dessus son épaule, elle pouvait voir que ce n'était pas quelqu'un de mauvais, au moins en apparence, si l'on se réfère aux clichés du délinquant d'école traditionnels. Elle poussa un léger soupir, à peine audible, avant de replonger dans ses réflexions. Le pauvre, il en faisait une tête, elle aurait presque envie de s'adoucir, mais ignorant encore les détails importants, elle préféra rester ferme. La gentillesse, on verra plus tard.

- Bonjour, Ukiama Iraki, élève ranger. Je suis ici pour ... le chaos qu'à provoqué l'irruption d'un de mes compagnon Pokémon, il n'y à même pas 5 minutes.


Pour réponse, elle effectua un simple mouvement de tête, de haut en bas, pour ne pas qu'il pense qu'elle ne l'écoutait pas, ou ne l'avait pas entendu, ou faisait la sourde oreille, ce qui pouvait paraitre désagréable pour n'importe qui. Du bout de l'ongle, elle glissa le long des dossiers, recherchant ce fameux Ukiama ... Quelques noms de famille défilèrent, certains qu'elle connaissait déjà et d'autres non, quand elle tomba enfin sur le bon. Ukiama Iraki. Se saisissant du document, elle le posa alors sur son bureau, l'ouvrit pour le consulter, après avoir remit sur son nez ses lunettes rectangulaires couleur noire. Quelques informations de base sur sa vie, date et lieu de naissance, un trombinoscope, et quelques points sur le comportement global, comme les commentaires et appréciations des professeurs. Entre temps, bien sûr, elle avait invité le jeune homme à s’assoir sur la chaise qui faisait face à son bureau, ce n'était pas un monstre qui allait le laisser debout au milieu de la pièce, déjà que la situation était tendue pour lui, et que "l'entretient" risquait de durer plus ou moins longtemps. Autant qu'il puisse s'assoir.

Elle leva les yeux du document quand il commença à s'adresser à elle, justifiant sa visite, dû à son pokémon dissident qui n'aurait fait que... L'aider ? Elle l'écouta attentivement, son regard bleu dans ses yeux d'or, attrapant un stylo par réflexe pour occuper une de ses mains. Il parla alors des ennuis qu'il rencontrait au sein de l'Académie, à cause d'une bande de jeune qu'il semblait visiblement détester. Kelly pencha légèrement la tête sur le côté, son regard s'adoucissant contre son gré. Un groupe d'élèves qui s'amusent à harceler ceux qui sont seuls, pour se sentir plus fort... Si ce jeune homme, Iraki avait eu une altercation avec ces personnes, sans doute que d'autres aussi, ils ne s'en prennent jamais qu'à une seule personne. Face à la détresse de son maître, le pokémon, un Tyrannocif donc, c'était juste jeté corps et âme à la défense de son propriétaire, peu importe les risques encourus.

- ... Encore désolé pour ça.

Il soupira, visiblement toujours embarrassé face à la situation actuel. Certes, il était fautif, toutefois il fallait prendre en compte tout le contexte. Un Tyrannocif... Kelly connaissait vite fait ce pokémon, un monstre immense, relativement belliqueux, surtout à l'état sauvage. Mais celui-ci n'avait fait que vouloir défendre son maître... Mais qu'aurait-il pu se passer si jamais il avait causé plus de dégâts ? Si le pokemon avait attaqué les élèves, histoire de leur donner une bonne correction afin de ne plus jamais à devoir subir leur intimidation ? Iraki possédait un pokémon s'avérant dangereux dans le cadre scolaire. C'était la première fois qu'il agissait ainsi, néanmoins cela signifiait qu'il pouvait recommencer. Kelly ne pouvait pas se permettre de laisser passer cela. Bien que le jeune homme et son pokémon n'était pas entièrement coupables. L'administration avait également des défauts, et avait fait passer ses affaires de harcèlements moral, d'intimidations, ce qui est, en temps normal, punissable. Ensuite, dans son dossier, il était nul part mention d'un élève mauvais, au contraire il semblait bien intégré à l'Académie, n'avait causé aucuns problèmes. Elle expliqua donc la situation, d'une voix calme.

- A la vue de ces informations, même si vous ne paraissez pas être un élève perturbateur, je ne peux hélas vous laissez sans sanction. Comprenez que l'intervention de votre pokémon, bien que louable et noble d'esprit, aurait pu engendrer plus de dégâts qu'il n'en fut fait.


Suite à ces mots, elle ouvrit un tiroir de son bureau, prit deux feuilles blanches et commença à rédiger quelques lignes sur la première, avec le style bleu qu'elle avait en main depuis tout à l'heure. Replongeant dans le silence, elle se concentra sur cette feuille, avant de relever ses yeux sur Iraki. Elle fit glisser la deuxième page blanche au jeune homme, en lui tendant son stylo.

- Cependant, il est clair que vous n'êtes pas le seul fautif de cette histoire. Ainsi, je vais avoir besoin du nom, prénom et statut des élèves qui vous ont causés des torts, pour leur appliquer une sanction. Je souhaiterais également que vous rédigiez une espèce de témoignage de tout ce qu'ils vous ont fait, jusqu'à aujourd'hui.



HRP:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Dim 24 Avr - 21:53








Coupable(s) ?



Je regarde droit dans les yeux bleus de la CPe, lorsqu'elle m'annonce que malgré que pas de mal n'as été causé il y aurai pu en avoir, ce à quoi elle doit répondre par une sanction ... et merde ... Je m'abstient de préciser que je contrôle mes Pokémon et que Raksh de lui même n'aurait rien fait de plus que de leur gueuler un coup dessus car je sens que je ferrai mieux de me taire plutôt que de me rebeller. Elle prend ensuite deux feuilles d'un tiroir et commence à écrire dessus alors que je pose mes coudes sur la table et frotte mon visage de mes deux mains, c'est pas une bonne journée.

Je décide ensuite de me redresser pour avoir la meilleure allure possible puis regarde quelques secondes nonchalamment dehors puis la Mentali couchée sur un tas de torchons sur le sol. Tu peux lire dans mes pensées toi nan ? Fait comprendre à ta maîtresse que une sanction ça sert à rien, allez quoi ... bon et bah j'aura essayé au moins mais je pense pas qu'elle écoute par télépathie vu qu'elle doit être en plein sommeil. Je dormirai bien aussi tiens, mais bon, faut croire que j'ai une punition à prendre d'abord.

Je me fait couper de mes penser par la CPE me passant une feuille blanche. Je la regarde donc tandis qu'elle m'explique qu'il faut que je fasse une description de la bande qui met tout le monde sur les nerfs. Je lui sourit alors, car c'est toujours mieux qu'un simple ok, et lui prend le stylo avant d'observer la feuille blanche, réfléchissant à ce que je vais bien y marquer, c'est pas comme si je les coutoyais chaque jour. Mais j'écrit quand même leurs noms, prénoms, leur âge on s'en fout, par contre je sais dans quelle catégorie ils sont, tous des dresseurs. J'écrit pas mal sur le fait que à part moi ils emmerdent beaucoup de gens qui se baladent seul, juste parce que eux ne se lachent jamais les uns les autres, je sais pas comment ils vont aux chiottes et j'ose même pas imaginer ... Trop tard. J'explique que je leur ai jamais vu faire aucune violence physique à quiconque malgré qu'ils ont le profil pour et que ça m'étonnerait pas, je note aussi les noms de mes potes qui se font souvent emmerde et pour finir j'ai rempli la page [et mon rp Very Happy]. Je pose mon stylo sur la feuille et la pousse vers la CPE, puis la lâche avant de reposer ma main plus prêt de moi sur la table.

" Voilà, tout y est. En tout cas ça va, vous prenez rapidement les choses en main, au moins ils arrêteront de saouler tout le monde. " lui dit-je en lui souriant.

" Bon, revenons sur les sujets qui fâchent, parce que on en a besoin apparemment, c'est quoi ma sanction ? "

Je prend un ton moins joyeux et je perd un peu de mon sourire en lui demandant ça, je me doute qu'elle n'ets pas méchante mais bon, une personne que tu ne connais peu et qui, comme première rencontre, te met une sanction, ça donne pas trop l'envie de sourire quoi. Je décide quand même a peine une seconde après la fin de ma phrase de rajoter un détail qui me semble quand même important à moi :

" Enfin, si vous êtes toujours convaincue par l'idée de m'en mettre une. " [une sanction, et pas autre chose, j'vous voit venir bande de pervers è_é]



© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Lun 25 Avr - 1:20

Convocation chez la CPE
 Verdict Rendu    


Le jeune homme s'empara de la feuille et du stylo qui lui étaient tendus, puis se pencha légèrement pour commencer la rédaction, installé de l'autre côté du bureau, face à elle, posé sur une chaise. Kelly s'enfonça dans sa chaise, avec un petit soupire, pensive, regardant les lignes bleues apparaitre au fur et à mesure du passage frénétique du stylo. S'arrêtant parfois d'écrire, relevant légèrement son menton, il devait réfléchir à sa formulation des phrases ou des informations à inscrire, prenant garde à ne pas inscrire d'erreurs malencontreuses. Son regard insistant, bien que ce voulant rassurant, n'aidant sans doute pas le jeune homme à ce concentrer sur la rédaction de son témoignage, elle décida de le détourner quelque temps, poser ses yeux bleus ailleurs, afin de ne pas le déranger davantage. Instinctivement, ses yeux descendirent au niveau de Mentali. La pauvre, elle avait eu si peu, il y a quelques minutes, mais heureusement la voici à nouveau paisible, sa respiration lente, profonde, régulière, en boule sur ses torchons, la petite tête entre ses pattes délicates, soyeuse, avec lesquelles Kelly adorait jouer, surtout avec les coussinets, en les pressant doucement, justement car Mentali n'appréciait pas beaucoup. Chatouiller entre les coussinets aussi, c'était très drôle. Soit elle retire prestement sa patte, soit elle écarte ses espèces de "doigts" en une sorte d'éventail. Mais cela ne durait jamais longtemps, son but n'était pas non plus d'embêter Mentali jusqu'à ce prendre un coup de patte, juste de jouer quelques minutes avant de la combler de câlins. A cet instant, la Mentali dormait tranquillement, comme si rien ne s'était passé. Tant mieux.

Elle devait se douter qu'elle pensait tendrement à elle, elle se leva doucement sur ses petites pattes, s'étira longuement en baillant la gueule grande ouverte, découvrant tous ses crocs blancs, sans la moindre pudeur face au visiteur. Ses petits yeux clignèrent plusieurs fois, le regard fixe sur le jeune Iraki, avant qu'elle ne fasse une rapide toilette, se remettre en ordre la fourrure froissée sur la tête, d'un mouvement gracieux, reprenant ses airs de princesse qu'elle arborait en présence d'inconnus. Étirant encore son corps félin aux courbes filiformes, elle bondit sur le bureau, en prenant soin d'esquiver de ses pattes les feuilles blanches. Kelly se doutait bien de ce que voulait Mentali. Ce qu'elle voulait tout le temps, de toute façon. Des câlins. La CPE dû repousser la boule de câlin légèrement, ce n'était pas sérieux de câliner son pokémon dans cette situation, où elle devait se montrer un minimum strict. Toutefois, la persévérance ne manquait pas chez ce petit pokemon, qui aurait son câlin coûte que coûte. Elle se glissa alors sur les cuisses de sa maitresse, marquant son passage par des touffes de poils perdues, elle s'installa tranquillement, avant de se remettre en boule. N'y résistant plus, elle posa sa main gauche sur le corps pelucheux de son pokemon. Finalement, ses yeux bleus croisèrent le regard d'or d'Iraki, qui venait de terminer d'écrire. Il rendit la copie et le stylo. Elle jeta un œil rapide sur ce qu'avait écrit le jeune homme, avant qu'il ne prenne la parole, pour la remercier de son zèle. La CPE le remercia à son tour, en précisant que c'était naturel. Les brimades devaient cesser au  plus vite, avant que d'autres ne les subissent, créer des tensions au sein de l'Académie. Et pour ce faire il n'y avait que deux solutions : les surprendre sur le fait, ou les convoquer, mais encore fallait il savoir de qui il s'agissait. Maintenant qu'une liste était établie, la suite viendrait toute seule. Ce n'était qu'une question de temps.

- Bon, revenons sur les sujets qui fâchent, parce que on en a besoin apparemment, c'est quoi ma sanction ?

Kelly leva un sourcil. C'est vrai qu'elle n'avait pas encore eu le temps de réfléchir sérieusement à ce que pourrait être la punition... Son regard s'assombrit. Vu la situation, elle ne pouvait être trop sévère, après tout il n'était pas complètement en tort, mais non plus trop laxiste, cette situation aurait pu vite dégénéré, et les règles étaient bien claires dessus : pas de pokémon au dessus d'1m20, et le Tyranocif les dépassait largement. Que faire...

- Enfin, si vous êtes toujours convaincue par l'idée de m'en mettre une.

A cette réflexion, Kelly ne pu s'empêcher de rire doucement, et posa sur le jeune homme un regard bienveillant. C'était normal de vouloir échapper à une sanction. Mais dans tous les cas, il n'y échapperai pas.

- Pour cette fois, vous n'aurez qu'un avertissement, cela me semble tout à fait adapté à la situation, mais ne recommencez pas.


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Lun 25 Avr - 12:46








Acquitté !



La CPE rit légèrement à ma remarquer, ce qui m'arrache aussi un sourire puis elle pose son regard dans le mien avant de me dire que pour cette fois je m'en tire avec juste un avertissement, ce à quoi je peut m'empêcher de répondre par un gros soupir et je balance ma tête en arrière sur le siège un instant. Et en la ramenant je pose mes deux mains sur la table et reprend à mon tour le regard de la femme en face de moi.

" Ah, merci beaucoup Mademoiselle Oak, c'est vraiment sympa de votre part ! Bon et bien du coup je pense que je vais pouvoir y aller maintenant. Malgré les circonstances c'était un plaisir de vous rencontrer. " dit-je d'un ton joyeux et en lui faisant un petit signe de tête sur la fin.

Je me lève donc de la chaise, remarquant des touffes de poils rose qui n'étaient pas là il y a 5 minutes sur le bureau ... Je regarde vite fait le tas de torchons puis la CPE et remarque que la Mentali est parti chercher des gratouilles. Je me tourne en direction de la porte avant de sourire un petit coup par rapport à ce que j'ai vu. J'ai aussi remarqué qu'il n'y avait plus de fumée s'échappant du café, il à du refroidir entre temps, j'en profite pour jeter un coup d'oeil à mon Pokématos, 15H07, ouais ça à pris une quinzaine de minutes.

Je marche donc vers la porte, met la main sur la poignée mais un petit sourire et un tout petit rire m'échappent. Je pensais que j'allais rencontrer une atroce personne et pour finir cette même personne m'as plus aidée qu'autre chose, alors pourquoi pas lui rendre la pareille ? Je me retourne donc vers Kelly et reprend une nouvelle fois son regard en lui souriant.

" D'ailleurs, j'ai remarqué que votre café s'est refroidi. Aussi, je pense que se dégourdir les jambes ne ferrait pas de mal à Mentali qui vient de sortir de sa sieste. Et puis il fait bon temps et je m'en vais en ville me balader, donc si quelqu'un voulait m'y accompagner, je ne serait pas contre ? " dit-je d'un ton un peu taquin en marquant une pause entre chaque phrase, pour lui laisser le temps de remarquer ce que je viens de dire.

Certes, ce que je viens de faire est osé, mais après tout, c'est ce caractère qui m'as mené où je suis, et puis moi je suis bien comme je suis alors je continue de l'être et puis je pense que le comportement hors scolaire de Kelly pourrait se révéler prometteur, vu qu'elle me fait quand même une fleur dans le milieu scolaire !
Et puis bon, si elle est si gentille que je le pense, tout en étant agréable à regarder comme elle est, je voit pas de quoi j'aurai à me plaindre sie je réussis à 'emmener avec moi en ville !
[ Quoi ? L'avis des autres ? Par rapport au fait qu'un étudiant invite la CPE ? Bah ils sont pas aux courant, et puis balek é_è ]


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  Lun 25 Avr - 18:20

Convocation chez la CPE
  « Poursuite » judicaire    


L’entretient terminé, la sanction tombée, libéré du stress qu’il avait accumulé jusqu’alors, craignant de ce prendre une correction  sévère à cause de son Tyrannocif compulsif, Iraki ne put s’empêcher de pousser un long soupir d’aise, relâchant la pression contenu dans son corps depuis son entrée dans le bureau. Enfin détendu, affalé sur la chaise, il exprima sa reconnaissance, car après tout la sanction était assez légère contrairement à ce qu’il s’attendait, d’une voix joyeuse, loin de celle de tout à l’heure, qui était renfermée, emplie de gêne, ses yeux ambrés dans son regard d’azur. En glissant la feuille du témoignage manuscrit d’Iraki dans son dossier, elle referma le précieux document, avant de s’emparer d’un post-it, sur lequel elle inscrit « Avertissement », indiquant la date du jour, avant de l’y ajouter, afin de ne pas l’oublier, ce qui serait embêtant. Forcément beaucoup moins pour l’élève qui serait ravi d’échapper à cet avertissement, mais pour la CPE qui devait parfois faire preuve d’autorité, sans quoi sa crédibilité tomberai en flèche, et ne ferai pas long feu au sein de l’Académie. Les employés incompétents n’étaient pas désiré, même dans le cadre scolaire qui paraissaient un peu plus laxiste sur certains points, le rôle de CPE n’était pas à prendre à la légère, il faisait partie intégrante de l’administration centrale, il fallait paraitre un minimum appliqué dans son travail, et éviter les bourdes administratives. Et également s’occuper un tant soi peu des élèves de l’Académie. Cela va de soi. Kelly était encore nouvelle dans ce domaine, bien que cela lui plaisait tout de même, et elle était loin de tout abandonner. Ou alors, il fallait vraiment que la dose de travail soit insupportable, qu’il lui arrive quelque chose d’horrible entre temps, ou que les élèves lui cherchent des noises au point qu’elle en fasse une dépression. Prions pour que cela n’arrive jamais.  

Libéré donc de sa convocation, pouvait retourner à ses activités, c’est calmement que le jeune homme ce dirigea vers la porte, s’en aller paisiblement finir sa journée, surement en prenant l’air, le soleil ayant l’air de briller à l’extérieur de ses murs froids et austères de l’établissement. Il avait bien raison, qu’il profite un peu de son temps libre, plutôt que de rester enfermé dans le bâtiment, rejoindre ces amis ou jouer avec ses pokémons. Kelly, elle, avait encore un peu de travail. Cela ne lui prendrait peut être pas tout le reste de la journée pour le boucler, enfin cela dépendrait de son rythme de travail, plus ou moins rapide, selon tout un tas de paramètres, pas toujours compréhensibles, de la part des personnes extérieurs ou même de la CPE, qui pouvait souvent s’avérer illogique à certains moments. C’est ainsi qu’elle commença à reprendre son boulot, comme si de rien n’était, en s’emparant d’une pile de feuilles à côté de son bureau. Autant boucler tout ça avant la fin de la journée, jetant auparavant un coup d’œil sur sa tasse blanche, toute simple, qu’elle utilisait spécialement pour l’Académie, ses autres tasses étant un peu plus… Excentriques, loufoques, tout ce que vous voulez comme adjectif, mais rien de très normal, disons. Ah, depuis tout ce temps, le café avait dû refroidir. Le goût du café froid ne lui était pas particulièrement gênant, elle devait admettre que c’était meilleur à une température optimale : celle où le liquide ne lui brûlait pas l’intérieur de la gorge, mais lui diffusait une douce chaleur dans le corps. Elle détourna ses yeux de la petite tasse encore pleine, songeant qu’il fallait penser à jeter son contenu plus tard, avant de partir, puis reprit son travail. Alors, qu’est-ce que c’était que tout cela…. Un petit rire l’interronpi dans ses réflexions, son regard se releva des papiers, et elle s’étonna qu’Iraki soit toujours présent dans son bureau, sans non plus être gênée de sa présence, mais s’interrogeant sur les motivations qui le poussaient à ne pas être parti. Il se tourna vers elle, esquissant un sourire.

- D'ailleurs, j'ai remarqué que votre café s'est refroidi. Aussi, je pense que se dégourdir les jambes ne ferrait pas de mal à Mentali qui vient de sortir de sa sieste. Et puis il fait bon temps et je m'en vais en ville me balader, donc si quelqu'un voulait m'y accompagner, je ne serait pas contre ?

Hébétée, elle cligna plusieurs fois des yeux, réfléchissant bien à ces mots qui furent prononcés, les analysants, mais s’emmêlant une fois sur deux les pinceaux. Quoi ? Venait-il de ? Attendez, non, elle n’avait pas rêvé ? Du moins, elle pensait n’avoir ni rêvé, ni halluciné. Alors, cela signifiait bien, sans fausse interprétation, qu’il venait plus ou moins de l’inviter à sortir en ville, non ? Se ressaisissant, s’étant bien rendue compte qu’elle s’était comme « bloquée », elle reprit ses esprits, avant de répondre, quelque peu gênée, face à cette étrange invitation. Un élève qui invitait une employée, avouez tout de même que ce n’était pas anodin.

- Eh bien … Une fois ma journée terminée, pourquoi pas ?

C’est alors qu’il s’en alla, visiblement satisfait, lui adressant un dernier sourire avant de quitter la pièce. Kelly resta bloquée encore quelques secondes, avant de comprendre ce qu’il ce passait. Attendez...

Que venait-elle de faire ?


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]  

Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]
» Convocation chez son directeur de maison à 18h
» L'odeur sucrée du coquelicot [feat Kelly]
» CONVOCATION CHEZ LE BOSS - Niigaki-san, redescendez sur terre.
» Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-