Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]

InvitéInvité
MessageSujet: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Lun 25 Avr - 23:33








Sortie extra-scolaire



Il fait toujours aussi bon temps, même en fin d'aprèm. Je jette un coup d'oeil à mon portable, faisant virevolter le fil des écouteurs, il affiche 18h27, bon elle devrait pas tarder. Pour l'attendre je me suis adossé à un arbre un peu après le portail de l'académie, déjà pour pas être juste à côté des gardes, et ensuite car comme ça on me fait pas chier pour le nombre de Pokémon sortis, donc j'ai pris Kuma, juste à côté de moi, et Denki sur mon épaule. J'écoute tranquillement de la musique, une musique qui donne de l'ambiance, pas violente, mais pas trop calme non plus, de la musique que j'aime quoi. Denki s'est blottie entre le côté de ma capuche et mon épaule, ma capuche lui servant de couverture, car oui j'ai pris mon sweet blanc en repassant dans ma chambre au coup où.

En y réfléchissant toujours un peu plus, j'me dis p'tain, t'es quand même barjo Iraki ... La nouvelle CPE que tu rencontres parce que tu éclates du carrelage, tu lui propose d'aller boire un coup juste après .. ? Si ça se trouve elle m'as dit oui mais elle va pas se pointer .. Rah je me sentirai bien con mais au moins on pourra pas me dire que je me suis pris un râteau, vu que j'ai dit à aucun de mes pote avec qui j'allais traîner aujourd'hui, donc oui ils savent qu'il y a anguille sous roche, mais ils savent pas la personne ! Et puis bon je pense que vu la situation, si je leur disais, ils rigoleraient tellement ils ne me croiraient pas, ce qui est quand même compréhensible. Bah et puis merde, adviendra que pourra, je fonctionne comme ça depuis un bout de temps alors pourquoi m'arrêter là ?

Kuma me met un petit coup de coude pour me demander si ça va en penchant sa tête en diagonale. Je lui répond en secouant la tête puis lui fait un sourire, j'étais un peu anxieux mais quand même confiant, si Kelly ne tournait pas cette baade en quelque chose de bizarre en m'ignorant ou en agissant comme si on était dans l'académie, tout se passera bien. Mais celle qui me fait le plus sourire pour l'instant c'est Denki, endormie sur mon épaule, mais toujours avec la même petite bouille, et toujours en train de me tenir chaud, une bouillotte et mignonne qui plus est sur pattes !

J'attend encore plusieurs minutes, et je finit pas me perdre dans ma musique, tête baissée, écouteurs dans les oreilles, étant dans mon monde, ayant oublié le fait que j'attendais quelqu'un, et bon, ce quelqu'un pourrait arriver à n'importe quel moment, et Kuma ne pourrait me prévenir puisqu'il n'a jamais vu Kelly. Bon et bah une nouvelle fois adviendra que pourra !


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Mer 27 Avr - 19:49

Sortie extra-scolaire
 Qu'est-ce qui t'es passé par la tête ? Un abri-bus...    


Oh bon sang... Mais qu'est-ce qu'il lui avait prit ?... Comme elle aurait préféré que tout ne soit qu'un rêve étrange, ou une plaisanterie stupide... Elle se tourna vers sa seule source de réconfort en cette situation de panique, son Mentali, qui la regardait avec incompréhension. Déjà, tout le reste de l'après-midi son esprit était perturbé par l'heure qui défilait, la rapprochant de l'instant fatidique. Le rythme des battements de son cœur s’accéléraient en regardant impuissante le temps qui passait. Et malgré la volonté de boucler ses dossiers en cette journée, rien ne se passa selon ses désirs, la tête embuée à d'autres réflexions, envahie d'un stress imposant, qui prenait de plus en plus d'ampleur, incontrôlable. La journée terminée, elle commençait à ranger les documents sortis, du plus urgent au moins important. Elle s'étonna de voir à quel point ses mains tremblaient. Était-ce normal ? Quelle était donc cette sensation qui la paralysait de la sorte ? Le stress, la peur face à cette situation incongrue qui fit irruption dans sa vie sans crier gare ? Un élève qui invite une CPE à sortir en ville, cela devait être aussi fréquent qu'une éclipse solaire totale dans une année bissextile. C'était... Étrange non ? Est-ce qu'au moins elle avait le droit ? Le droit de quoi ? Ils allaient juste faire un tour, et rien de plus, n'est-ce pas ? Que pouvait-il bien arriver d'autre ? Et quel âge il avait d'ailleurs ? Il semblait l'avoir vu en lisant son dossier, il était bien majeur n'est-ce pas ? Oui, il l'était. Mais un élève majeur reste tout de même un élève... Démoralisée et au bord de la crise de nerf, elle s'assied à son bureau, les coudes sur la table, sa tête entre ses mains.

Face à ce mouvement de panique, devant lesquels elle avait déjà déjà eu affaire à l'époque, Mentali grimpa sur le bureau, d'un bond gracieux, ne négligeant jamais l'élégance et le style, et s'assied devant Kelly, toujours en pleine prise de tête, c'était le cas de le dire. Elle pencha la tête sur le côté, espérant ce faire remarquer, attendre une réaction de la part de sa petite humaine, qui ne déniait même pas relever sa tête rousse. Bon, il n'y avait donc rien d'autre à faire. Exaspérée, elle posa son front violet pastel sur le cuir chevelu de Kelly, avoir de lui mordre, pour la faire réagir une bonne fois pour toute, ce qui fut super efficace. En poussant un cri de douleur, elle se releva brusquement, passant une main sur la morsure, en fixant le Mentali avec une mine déconfite, et quelque peu en colère, mais se calma vite en voyant l'expression de son Mentali. Aie, elle allait encore la réprimander... C'était ça à chaque fois, quand elle paniquait, ce qui au fond n'était pas si mal car cela la faisait revenir sur terre, et pouvait réfléchir à nouveau au problème, plus calmement. Mentali posa son cristal frontal rougeoyant sur le front de sa maîtresse, pour la réconforter, la calmer, pour facilité la télépathie, jamais une tâche facile quand l'autre est subjugué de pensées.

*Qu'est-ce qui te tracasse ? Ce n'est qu'une sortie, n'est-ce pas ? Vas-y et détend toi un peu. Depuis quand n'es-tu pas allée en ville ?*

Détournant les yeux vers le sol, pensive, elle réfléchie. Depuis quand... Eh bien la dernière fois remonte à ... A un sacré bout de temps. Kelly n'appréciait pas les sortie en solitaire, sauf si cela était nécessaire, comme faire quelques courses, ou un peu de shopping quand Mentali réclamait quelque chose ou qu'elle saccageait un vêtement en particulier qu'elle adore. Mais il était vrai qu'en dehors de l'Académie elle n'avait pas eu l'occasion de sortir vraiment en ville, surtout avec quelqu'un... Oui sauf que ce quelqu'un était un élève de l'Académie ! En train de retomber dans la panique, Mentali lui colla un petit coup de patte sur le front, avant de la fixer d'un air grave. Bon... Elle avait raison au fond... Pourquoi ne pas prendre ça de manière détendue, et simplement profiter de la soirée ?

Toutes ses affaires rassemblée sans son sac à main, le bureau fermé à clef, Mentali sur ses talons, elle commença à se diriger à l'entrée de bâtiment, plus calme. Bon, après tout, peut être que ce n'avait été qu'une petite blague de l'élève, et il comptait lui poser en quelque sorte un lapin ce qui, dans un sens, ne serait pas plus mal finalement... Déjà, elle ne l'avait pas croisé jusqu'alors, ce qui la rassura au fur et à mesure de sa progression. Bon, c'était donc une blague, elle ne l'avait vu nul part. Elle poussa un soupire de soulagement, avant de se diriger vers la grille. Toutefois, c'est à la dernière minute qu'elle constata que son destin était scellé... Iraki était là, tranquillement adossé à un arbre. Il l'attendait ? Non ... Kelly déglutit difficilement, et sans s'en rendre compte fit un pas en arrière. Mentali se frotta alors à sa jambe, en la regardant fixement, pour lui rappeler ses mots : Détends toi ... Prenant une profonde inspiration avant de ce lancer dans "la fosse aux lions". Lentement, elle se rapprocha d'Iraki, qui semblait perdu dans ses pensées. Ah, il écoutait de la musique. Il était peut être encore temps de faire demi-tour... Non, Mentali faisait barrage avec son petit corps. Bon eh bien... Elle se rapprocha davantage, non loin de lui, esquissa un mouvement de la main pour le faire sortir de sa rêverie. Elle constata également le Lucario à ses côtés, qui s'agitait. Ah, il devait penser qu'Iraki pourrait avoir des ennuis, une femme en tailleur rôdant dans l'Académie pour se diriger vers un élève, souvent s'était pour le réprimander pour son comportement. Sauf pour ce cas de figure.

- Hum ... Bonsoir Iraki ...

D'une toute petite voix elle prononça ces mots, gênée face à la situation actuelle. Fuyant du regard, tout était bon pour ne pas regarder le jeune homme droit dans les yeux. Mais bon, à 24 ans, il était temps de réagir comme une adulte, cesser de faire l'enfant. Mentali la poussa comme elle pu, pour aider la jeune femme à se ressaisir. Elle sourit, timidement, avant de reprendre, avec une voix plus assurée.

- Bon... Où allons-nous ?

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Jeu 28 Avr - 15:16








Réveil en force



Complètement absorbé par ma musique, le dos adossé à cette arbe avec une douce brise me caressant le visage, je sens mes yeux s'alourdir sous l'attente, il m'en faut peu à moi quand je suis fatigué ! Toujours la tête baissée j'essaye de lutter contre le sommeil et mon attention est donc totalement prise par la musique et cette résistance.
En plus avec ma petite bouillotte vivante jaune sur l'épaule ça aide pas, mais en revanche un Lucario qui met un coup de coude violent dans le biceps ça aide. Il avait remarqué une femme à la carrure administrative s'approcher de moi et n'avait trouvé que ça pour capter mon attention.

Alors que je détourne mon attention sur le coup et sur l'extérieur, je relève ma tête pour regarder Kuma, toujours tête baissée, prêt à l'engueuler ou à lui remettre le coup pensant qu'il veut juste me saouler comme il avait l'habitude de si bien faire, mais je suis coupé en un instant par une voix en face de moi.

" Hum ... Bonsoir Iraki ... "

Je m'arrête, bouche entre-ouverte devant Kuma, pour me retourner d'un coup, en enlevant mes écouteurs puis en me frottant le derrière de la tête après m'être relevé. La personne que j'attendais était là en face de moi et Kuma voulait juste me prévenir, abruti que je suis ... Bon, j'reprend un peu mon calme, en soufflant intérieurement puis je lui sourit alors qu'elle continue

" Bon... Où allons-nous ? "

Euh bah j'y avait pas tellement réfléchi, donc autant le faire maintenant en quelques millièmes de secondes ... Un endroit dans lequel on peut aller boire un coup en ville, les restos ? Non ! Là ça fait trop rendez-vous, bien trooop ! Les Snacks ? Pour une femme habillée classe ? Et puis quoi encore ! Du coup il me reste juste, les bars du Quartier Nord, ouais ça me semble une bonne idée, bon on va quand même éviter les côtés craignos du Quartier Nord mais va pour ça !

" Oh, euh, bonsoir Kelly, EUH ... Mademoiselle Oak ! Excusez-moi, je suis fatigué ces derniers temps du coup j'étais à moitié en train de ... m'assoupir ... " dit-je d'un ton géné au début dû à ma faute puis sur un ton plus bas en fin de phrase.

Mais au fait elle venait de m'appeler Iraki, donc logiquement, je pouvais l'appeler Kelly n'est-ce pas ? Bon au pire j'attendrai qu'elle me le signale et puis voilà, j'peut pas tout prendre sur mon dos non plus !

" Hum, et bien j'avais pensé vous emmener au Quartier Nord, il y a pas mal de bars là-bas, où vous pourrez reprendre un café, et aussi promener Mentali pendant le trajet. " lui dit-je en lui souriant puis en m'accroupissant au niveau du Pokémon en question.

En lui souriant à elle aussi, je lui tend ma main pour qu'elle vienne s'y frotter, mais je ne vais pas la caresser de moi-même, certains Pokémon peuvent avoir de mauvaises réactions à cause de la surprise donc c'est toujours mieux qu'ils viennent eux-mêmes.

" En parlant de Mentali, ça se voit que vous vous occupez bien d'elle, je suis ranger, je sais de quoi je parle ! " dit-je en riant légèrement et en grattouillant la tête de Denki sur mon épaule.

Je me relève ensuite et fait un signe de tête à Kuma en même temps de lui faire un clin d'oeil discret, de sorte ce que juste lui puisse le voir, il m'a aidé je l'en remercie, bon il m'a aidé de façon violente mais c'est l'intention qui compte ! Je me frotte un peu le pantalon et commence à marcher avec Kelly vers la ville.

" J'espère qu'un peu de marche ne vous dérange pas, on a un petit bout de chemin devant nous. "


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Lun 2 Mai - 1:28

Sortie extra-scolaire
 Quand on arrive en ville    


Iraki se releva prestement à son arrivée, prenant soin également de retirer ses écouteurs. Si ça se trouve, il n'avait même pas entendu la moitié des quelques mots qu'elle venait de prononcer. Il se passa une main derrière la tête. Est-ce que lui aussi était gêné, finalement ? Lui qui précédemment lui avait parlé avec tant d'assurance, le voilà dorénavant hésitant ? Sans doute ne s'attendait-il pas à ce qu'elle réponde positivement à son invitation burlesque, et le voici dans la panade, ne s'y attendant pas le moins du monde à être parvenu à inviter la CPE de son établissement à une petite sortie en tête à tête. Enfin, en tête à tête ... Avait-il prévu d'inviter d'autres personnes, des amis à le rejoindre ? Elle n'avait aucune idée de la façon dont allait ce dérouler le reste de la soirée, toutes les possibilités défilèrent devant ses yeux, des plus extravagantes, aux plus glauques, ce qui la fit déglutir difficilement. Elle inspira profondément. Voyons, il n'y avait aucunes raisons particulières que cette soirée ce termine mal. Et puis quoi ? Ils allaient simplement prendre un verre, c'est bien cela ? Pas de quoi fouetter un Miaouss. Tout ira bien. Et en cas de pépins, Mentali était là, et sans doute défendra-t-elle sa maîtresse crocs et griffes, et à grands coups de Rafale Psy pour mettre n'importe qui ou quoi au tapis. Même face à une armée innombrable, il suffit d'un élément fidèle pour faire basculer la balance de la défaite vers la victoire. Du moins ... Ce soir ce n'était pas tout à fait un combat, elle n'imaginait pas que cela finirai en quelconque combat, c'était juste ... Une simple sortie. Rien de plus. Elle supposait.

Elle sourit doucement face à la maladresse du jeune homme, ses hésitations quand à sa manière de lui adresser la parole, étant toujours pour le moment une responsable de l'Académie. Loin de se moquer de lui, elle trouvait son comportement assez attendrissant, et sourit de façon bienveillante. Le pauvre, il ne savait plus vraiment où se positionner dans cette situation. Elle demeurait la CPE, et il lui devait un temps soi peu du respect. Bon, dans ce cas, peut être était-ce légèrement inutile de prendre autant de manière. Dans sa tête, elle espérait au fond qu'il ne l'appelle pas toute la soirée "Mademoiselle Oak", ce serait gênant au bout d'un moment. Ce tour en ville était une sortie entre adultes responsables, pas juste entre un élève et la CPE. Serait-il trop timide pour se permettre une familiarité ? Serait-il mieux qu'elle l'invite à l'appeler par son prénom pour le reste de la soirée ? Cela paraissait évident.

Il proposa naturellement un tour au Quartier Nord. En effet, il devait y avoir quelques adresses sympathiques, depuis son arrivée, elle a déjà dû passer quelques fois dans ce coin, sans trop s'attarder, surement par un manque de volonté. Emmitouflée dans son manteau d'hiver épais couleur noir, en laine de Wattouat, le nez presque camouflé dans son écharpe rose préférée, embaumée de son parfum habituel, elle commença à entamer la marche quand Iraki s'abaissa pour tendre sa main vers son Mentali qui, fasse à une telle invitation, n'hésita pas à s'y frotter pour être couverte de câlins, comme à son habitude, lorsque quelqu'un lui propose des caresses, n'ayant absolument aucune retenue. Enfin, elle n'acceptait pas non plus les caresses de tout le monde, c'était bien rare, mais il lui arrivait de distribuer des coups de pattes à ceux dont elle se méfiait. Et preuve que Kelly pouvait faire confiance au jeune homme, qui attaquait sauvagement Mentali à coup de grattouilles mortelles, qui eurent raison du pauvre petit pokémon félin. Il lui fit remarquer d'ailleurs que Kelly en prenait soin, ce qui la fit lever les yeux au ciel. Ah ça, elle était tombée entre de bonne main cette fripouille câline. Rien n'était trop beau pour entretenir cette princesse d'améthyste à la robe soyeuse. Sachant qu'en plus un Evoli évoluait en Mentali qu'en étant heureux en plein jour, cette petite boule de poil ne pouvait qu'être comblée. C'est alors que Kelly découvra en plus du Lucario qui accompagnait Iraki un deuxième pokémon qui était tranquillement sur son épaule, qu'elle n'avait pas vu au départ, une sorte d'insecte jaune.

Ce n'est qu'une fois la séance de câlins terminée que les jeunes gens commencèrent à marcher en direction de la ville, quittant l'Académie d'un pas décidés, accompagnés de leur pokemon respectif, si ce n'est Mentali qui s'arrêtait de temps à autre pour humer l'air en levant sa truffe noire, avant de courir gaiment rejoindre sa propriétaire, le soleil se couchant rapidement à l'horizon. Les lampadaires des rues s'allumèrent les uns après les autres, en prévision de la nuit qui ne tardait pas à tomber en plein hiver. Le silence s'était installé depuis seulement quelques minutes mais gênait déjà la jeune femme. Il fallait trouver un moyen simple de détendre un peu l'atmosphère, ou la soirée risquait d'être un fiasco.  

- Iraki, je suppose qu'en dehors de l'Académie tu peux m'appeler Kelly ? Et que dirais-tu si l'on se tutoyait, non ?

Puis, d'un ton léger, elle tenta de lui demander de parler de ses passions dans la vie, afin de parler de tout et de rien le long de la route, afin de s'occuper, le temps d'arriver à destination...



HRP:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Lun 2 Mai - 21:19








Familiarités



Je commence donc à partir en ville, accompagnée de la CPE de mon académie qui hors-scolaire est la personne que j'ai eu le culot d'inviter boire un coup, en plein milieu de son lieu de travail, après m'être justement fait réprimander par elle, mais bon qu'est-ce que la vie sans une petite touche de piquant après tout ? Et bah rien ! Donc moi je prend toutes les chances qui me sont données !

Au fur et à mesure que la nuit fait son apparition, nous marchons jusqu’à la ville, dans un temps qui se rafraîchit de minute en minute. Kuma s'en fout un peu de la fraîcheur grâce à sa fourrure, et Denki semble vouloir s'enfoncer dans mon cou toujours plus, puisqu'elle n'arrêter pas de bouger, et donc elle me chatouille par moments, ce qui me fait esquisser un ou deux sourires hasardeux alors que je lui pose un doigt dessus pour lui dire d'arrêter de gesticuler, ah ces boules de poils j'vous jure !

Kelly elle est bien couverte d'un gros manteau qui semble tout de même plus chaud que mon simple sweet ... J'aurai pu prendre ma veste en cuir c'est vrai mais bon je n'aime pas trop m’encombrer quand la nécessite n'est pas là. D'ailleurs en parlant de la demoiselle elle décide de briser le silence qui s'était installé au fur et à mesure que la nuit tombait.

" Iraki, je suppose qu'en dehors de l'Académie tu peux m'appeler Kelly ? Et que dirais-tu si l'on se tutoyait, non ? "

Et bien on peut dire que je ne m'attendais pas à ça ! Transition un peu radicale mais nécessaire, si on gardait la relation CPE - élève toute la soirée, ça aurait fini par être un peu glauque ! Donc bon, maintenant qu'elle vient de briser ce " mur " autant avancer !

" Bon, et bah d'accord Kelly, si c'est ce que tu veux ! Et c'est pas comme si ça me dérangeait, après tout ! " dit-je en finissant par rire à haute voix.

Elle me demande ensuite de parler de mes passions dans la vie, ce a quoi j’acquiesce car bon, autant apprendre à se connaitre, et puis faut commencer sur quelque chose n'est-ce pas ? Je passe donc vite fait sur le fait que j'adore la musique, les jeux vidéos, bouffer et dormir avant d'arriver sur le sujet principal les Pokémon et les relations humaines. Je lui explique donc d'où j'ai décidé de devenir ranger, quand j'ai sauvé Raksh, que je m'en suis pas sorti sain et sauf, le réveil au centre puis la décision de devenir Ranger. Je lui raconte ensuite que ce qui est venu à m’amener à Gaku est ma mère qui m'as payé une place et que comme l'académie était renommée j'ai décidé d'y entrer.

Le temps que je raconte mon histoire, une bonne partie du trajet était passé et on voyait déjà la ville au loin, j'arrête donc mon histoire, déjà parce qu'on arrive en ville et aussi parce qu'elle est finie en fait. Je l'emmène sur une route menant au Quartier Nord alors que la nuit est presque entièrement tombée et je décide de relancer la conversation.

" Mais au fait Kelly, qu'est-ce qui t'as fait décider de devenir CPE et de venir ici à Gakuen ? Parce que mine de rien ce métier est pas commun. "

C'est vrai que pour vouloir volontairement s'occuper des ennuis de pas mal de personnes adultes comme jeunes et remonter les bretelles à quiconque fait le con, faut soit être un peu sadique, soit y voir un autre intêret ... dans ce cas là s'il existe elle va me le dire ... non ?


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Mer 4 Mai - 15:00

Sortie extra-scolaire
 Au "bar" masqué, ohé ohé ~    


Plus elle avançait, plus cela lui paraissait facile d'enfin se détendre. Finalement, ce n'était pas une si mauvaise chose cette sortie à l'improviste. Jetant un oeil vers le sol, elle regardait son Mentali gambader joyeusement, sa fourrure violette frémissant à chaque caresse du vent frais d'hiver, sans broncher, croisant de temps à autre le regard de sa maitresse et balançant ses longues oreilles joyeusement. Pas besoin de télépathie pour comprendre la bonne humeur contagieuse de ce petit pokemon. Et puis, entendre rire Iraki joyeusement aidait également à détendre l'atmosphère. Ce jeune homme était vraisemblablement quelqu'un de charmant. C'était déjà un réel plaisir d'être à ses côtés, malgré leur première rencontre particulièrement non propice à la décontraction. D'abord envoyé au bureau pour y recevoir une correction, et maintenant à l'extérieur de l'austère bâtiment ? Que cherchait-il ? Attirer sa sympathie pour faire oublier cette histoire ? Lui en être redevable si jamais il provoquait encore un séisme à l'Académie ? Elle sourit légèrement. Iraki aura beau faire tout ce qu'il voudra, elle ne reviendrait pas sur sa décision, c'était peine perdue. Peut être interprétait-elle simplement mal les choses, et qu'il n'avait rien derrière la tête. Du moins, pour inviter comme si de rien n'était sa CPE pour aller prendre un faire, fallait tout de même avoir une Mimigal au plafond, non ? Au moins un peu ? Ou juste mettre un peu de piment dans son quotidien. Il n'avait donc pas peur de prendre des risques, intéressant...

Kelly l'écouta tranquillement parler de ce qu'il appréciait dans la vie, des choses somme toutes assez banales qui ont néanmoins leur charme, avant d'entrer plus en détail dans sa vie, sa rencontre avec son fameux Tyranocif, oui celui là même qui explosa le carrelage de l'Académie, provoquant ainsi leur rencontre, qui n'était encore qu'un bébé lorsqu'il le trouva et décida de le protéger, comment il était devenu Ranger, décidant de mettre sa vie à la protection des pokémons, et son entrée à l'Académie. Tandis qu'il parlait, la jeune femme ne pu s'empêcher de constater la fumé blanche s'échappant de ses lèvres à chaque mots prononcés. L'air du soir s'était terriblement rafraichis en si peu de temps. Elle le regarda, de haut en bas, quelques secondes. Il ne portait que pour seul manteau un sweet  à capuche, plus adapté à la mi-saison printemps été, pas suffisamment chaud pour tenir une nuit d'hiver. Il ne devait pas encore ressentir le froid, ou ne pas le laisser transparaitre. Hésitante, elle posa une main sur son écharpe rose, épaisse. Après tout, son manteau noir serait tout à fait convenable, elle pourrait tenir sans son châle. Elle soupira légèrement. Elle déroula le tissu qui recouvrait son cou, pour le serrer légèrement autour de celui d'Iraki, lui précisant qu'il serait fâcheux qu'il tombe malade à cause du froid. Ne lui laissant pas le choix ou l'occasion de répliquer, elle le "força" à garder son écharpe, afin qu'il n'attrape pas de rhume, ou n'importe qu'elle autre maladie qui traine en hiver. Pour se couvrir, elle détacha sa crinière rouge, se formant ainsi une espèce d'écharpe naturelle en cheveux. Ce qui n'était pas plus mal après tout, vu que ses oreilles étaient dorénavant couvertes elles aussi.

Quand il eut finit son récit, il demanda tout naturellement ce qui avait poussé la jeune femme à devenir CPE. Elle réfléchit, ayant l'étrange impression que cette question lui avait été déjà posé un bon nombre de fois. Ses motivations étaient absolument inchangées, mais une autre idée lui vint en tête, loin l'envie de répondre sérieusement à cette question.

- C'est simple, pour deux raisons : Juillet et aout !  


Elle éclata de rire pour une raison, certes, quelque peu stupide, et peut être également parce qu'elle avait toujours rêvé de dire cette phrase. C'était une plaisanterie assez facile à faire, ce n'était pas malin de sa part, mais qu'importe. Elle avait décidé de passer une bonne soirée, et elle comptait bien remplir cet objectif. Reprenant son calme petit à petit, elle répondit simplement ses véritables motivations. Certains systèmes éducatifs ne sont pas spécialement compétant dans l'encadrement des élèves, et elle espérait juste aider les élèves à s'épanouir. Bon nombre d'élèves se retrouvaient perdus car ils n'avaient pas pu recevoir le soutient de leur école, elle comptait bien renverser cette tendance.

Alors qu'ils discutaient, elle remarqua qu'ils étaient enfin arrivés. Ses yeux se promenèrent sur les quelques enseignes lumineuses qui éclairaient le trottoir, plus ou moins esthétique pour attirer l’œil, et donc les clients, mais tout n'était qu'une question de goût, après tout. Son attention se posa sur un bar en particulier, un bon nombre de jeunes gens installés sur la terrasse malgré le froid, de la musique camouflée sous les bavardages incessants des clients. Il devait être plein, mais y régner une excellente ambiance. Mais après, elle ne devait pas être la seule à décider. Iraki avait peut être déjà une idée en tête.

- On y va, Iraki ?

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Jeu 5 Mai - 23:17








Début de soirée



Alors que je lui racontai mon histoire, Kelly posa une main sur son écharpe avant de la retirer, ce que je vit mais à quoi je ne fis pas attention, et donc je continuai de parler. Mais je m'arrête soudainement en plein milieu d'un mot alors qu'elle vient me mettre son écharpe autour du cou, je m'arrête donc aussi de marcher en attendant qu'elle ait fini, pensant à une blague au départ, une écharpe rose quoi ...  Puis alors que je m'apprêtai à lui rendre, elle laisse sa main sur l'écharpe en me disant qu'il ne faut pas que j'attrape froid. Ah, elle à du remarquer que je n'avais plus très chaud alors ... Ce qui me fait rougir sur le coup, je garde l'écharpe alors que nous reprenons le chemin et que Kelly détache ses longs cheveux rouges, et je ne dit rien malgré que je le pense très fort : elle est mieux comme ça !

Je finit alors de raconter mon histoire en jouant avec son écharpe, puis je lui demande ses motivations à devenir CPE, ce à quoi elle me répond Juillet et Aout ... Sérieusement ? Elle fait parti de ses clichés des grosses feignasses qui bossent en scolaire juste pour se relaxer pendant les vacances ? Nan, nan je crois pas ça doit être une blague. Et en effet, elle éclate de rire, avant de m'expliquer la vrai raison qui est de soutenir le mieux possible les élèves qui pourraient en avoir besoin, ce que je peux comprendre. Sa blague à d'ailleurs fait rire Kuma et moi même, le Lucario qui était calme, les bras croisés n'as pu s'empêcher de pouffer de rire, et ensuite de montrer un grand sourire en fermant les yeux et en secouant la tête lentement. C'est vrai que c'était osé comme blague, beaucoup de choses osées aujourd'hui dites donc !

Peu de temps après on rentre dans la ville et à peine quelques minutes passent avant que l'on atteigne les quartiers remplis de bars. L'ambiance change du tout au tout, le calme de la nature s'endormant change pour l'adrénaline d'une soirée en train de commencer. La musique et le brouhaha des gens qui parlent et chantent règne, avec l'odeur et la chaleur des cuisines travaillant à plein régime, l'heure du repas approchant. Je décide donc après ce changement de température d'enlever l'écharpe et de la tenir à la main, main avec laquelle je fais signe à Kuma de rester proche et à Denki de s'accrocher, on sait jamais quels bandits pourraient traîner ici.

Alors que nous marchons dans une rue peuplée, Kelly s'arrête devant un certain bar, avec pas mal de jeunes, autant dehors que dedans, de la musique, et à boire bien sur. Je ne sais pas pourquoi ce bar, mais elle se tourne vers moi et me demande :

" On y va, Iraki ? "

Répondant par un haussement d'épaules puis par un hochement de tête après avoir jeté un dernier coup d’œil à l'intérieur, je fais revenir Kuma et Denki dans leurs Pokéball en leur expliquant qu'il y a trop de monde, et que je les ressortirai plus tard.
Puis tout en simulant une révérence à Kelly, accompagnée d'un grand sourire que je ne peux m'empêcher d'avoir, je la fait rentrer en premier dans le bar puis la suit.

Le coup d’œil extérieur ne trompe pas, le bar est presque plein. Juste à droite de l'entrée, le comptoir, avec pas mal de solitaires assis sur les tabourets. A l'opposé et un peu partout dans le bâtiment des tables, plus ou moins grandes et au fond du bar, un DJ à fond sur ses platines et juste devant un endroit sans rien servant visiblement de piste de danse. Pas de drogués en vue ni de types un peu trop flippants, que des jeunes qui viennent passer du bon temps, ça s'annonce bien !

Je choisit une table pour deux vers le milieu du batiment, en faisant signe à Kelly de venir s'y asseoir en face de moi. Après m'y être assis je regarde en direction du DJ en "dansant" en faisant des légers mouvements de tête puis je regarde Kelly et ne peut m'empêcher de rire. La musique pour l'instant est plutôt rythmée, comme on est à peine à l'apéro, je regarde mon téléphone, 19h02, ouais c'est encore tôt !

" Bon et bien je sais pas toi mais c'est une bonne soirée qui s'annonce ! J'ai pas l'habitude d'aller dans des bars toute la soirée seul, par contre, j'en suis ravi quand je suis accompagné d'un charmante femme, qui en plus tiens à moi ! " dit-je en riant et en lui posant son écharpe sur la table, juste à côté d'elle.

Et à peine je lâche le tissu rose qu'un serveur vient nous accueillir, bien habillé, souriant et carnet et stylo à la main.

" Bienvenue dans notre établissement, que puis-je pour vous ? Souhaiteriez-vous rester manger ou simplement boire quelque chose ? "

" Bonsoir, et bien pour l'instant nous allons juste vous prendre à boire. Pour moi ça sera un Mojito s'il vous plait, et toi Kelly tu prend quoi ? Fais toi plaisir c'est moi qui régale. " dit-je en regardant le serveur puis ma partenaire du soir.

Spoiler:
 


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Ven 6 Mai - 22:55

Sortie extra-scolaire
 Il m'entraine au bout de la nuit ~    


Doucement, lentement, subtilement, la jeune femme se laissait guider, happer par l'ambiance effervescente qui emplissait la rue de brouhaha intraduisible, si ce n'est la bonne humeur qui s'échappait sans pudeur du bâtiment qui se présentait face à eux. Des jeunes gens profitant paisiblement d'une soirée tranquille en perspective, sans ce soucier des conséquences possibles et imaginables du lendemain que ce soit la gueule de bois en cas d'une descente de boisson un peu trop importante, ou au moins une sacrée fatigue. Ces jeunes qui ne se préoccupaient pas du lendemain croquaient la vie à pleine dent sans hésiter, ils avaient tout à fait raison, à condition évidemment que leur choix ou leur débit de boisson n'affecte pas ce qui les entoure, ou pire subir des dommages physiques, venant d'eux, des autres, ou violenter d'autres personnes, sans la possibilité de contrôler leurs actes, ayant perdu tout moyen de réfléchir, raisonner clairement, à cause d'une alcoolémie importante. Heureusement, ces cas étaient rares, souvent également des cas de fictions, histoire d'apporter sa dose de frissons au citoyens lambda léthargique devant sa télévision. Quoi qu'il en soit, ces jeunes gens ne paraissaient ni dangereux, ni fortement alcoolisés.  Juste des personnes qui passaient une bonne soirée, en bonne compagnie, sans aucun doute avec un groupe d'amis, de connaissance, en plaisantant gaiement. Et puis, ils n'avaient pas tort, il n'y avait rien de mieux que passer un moment agréable entre amis. C'était bien plus plaisant que rester chez soi enfermé toute la soirée.

C'est d'ailleurs bien pour cette raison, et seulement cette raison qu'elle était encore dehors à cette heure de la nuit, du moins, en ce début de soirée qui commençait fort bien. Et avec une compagnie loin d'être désagréable. Son regard bleu se posa sur son compagnon de soirée, le temps de prendre un verre, un jeune homme pétillant et sans complexe. Sans être parano, bien qu'un tout petit peu, soyons franc, être une jeune femme seule et côtoyer les bars la soirée, ce n'était jamais une bonne idée. Et encore, être accompagnée ne garantissait pas toujours une certaine "sécurité", certains ne reculant devant rien pour repartir en bonne compagnie, n'hésitant pas à utiliser tous les moyens, même les plus lourds, pour parvenir à leur fin. Bon, après tout était peut être différent dans cette ville, pour les peu de fois où elle se rendit dans des bars branchés avec ses amis d'autrefois il n'y avait jamais eu de débordement important, juste une ou deux fois où des mecs lourds les avaient agacés, mais rien de plus. Alors pourquoi y aurait-il un problème ce soir ?

Acquiesçant sa proposition, Iraki invita ses pokemons à rejoindre leur Pokeball. Certes, le monde aux alentours pouvaient les perturber, et certains pokemons n'aimaient pas forcément s'il y avait trop de monde, ou trop de bruit autour d'eux. De plus, certains établissement ouvert au public, bars, restaurants, n'autorisaient pas toujours les pokemons en liberté, pouvant déranger les clients, ce qui était logique dans un sens. Elle jeta un oeil en direction de son Mentali, qui ne cherchait pas à comprendre ce qu'il ce passait. Sous son regard insistant, Mentali la regarda avec des yeux larmoyants, pour l'attendrir. Kelly soupira, ordonna en silence, mais néanmoins gentiment, à son Mentali de bien vouloir rejoindre sa pokeball. Bon gré mal gré, c'est en appuyant sur la ball avec son petit museau noir qu'elle la réintégra, sans se plaindre. Puis, la rangeant soigneusement dans son sac, Iraki l'invita à entrer la première dans le bar, esquissant un doux sourire en passant près du jeune homme. La musique ambiante ne parvenait pas à surpasser les bavardages régnant en maitre sur la place, ce qui n'était pas plus mal, cela voulait dire qu'on pouvait s'entendre sans avoir besoin de hurler. Et la musique n'était pas trop agressive, un bon point en plus. Toutefois, lors de son entrée, elle ne pu esquiver les regards inquisiteurs des solitaires installés au bar, qui lui jetèrent des regards imposants, qu'elle ignora tout simplement. Heureusement, Iraki l'invita rapidement à s'assoire à une table, juste en face de lui. Elle ria doucement. On aurait pu vraiment croire à un rendez-vous. Ôtant son chaud manteau, l'accrochant à sa chaise, après avoir posé son sac à main sur ses cuisses, elle retira également sa veste de costume, pour se donner un aspect moi strict, plus détendue, une jupe avec une chemise blanche, légèrement déboutonnée. Elle glissa une mèche de cheveux rouges derrière son oreille, tandis que son pied battait frénétiquement le tempo de la musique.  

- Bon et bien je sais pas toi mais c'est une bonne soirée qui s'annonce ! J'ai pas l'habitude d'aller dans des bars toute la soirée seul, par contre, j'en suis ravi quand je suis accompagné d'un charmante femme, qui en plus tiens à moi !

- Oui, je comprends, je sors rarement toute seule également, et c'est un plaisir de partager cette soirée avec toi.

Elle sourit, en plongeant ses yeux dans ceux d'Iraki, brillants de mille feu sous la lumière artificielle du bar. Il avait retiré l'écharpe, la posant sur la table. Elle s'en saisit délicatement, la posant en boule sur son sac à main, toutes ses affaires précieuses toujours à portée de main, afin d'éviter les vols. Un serveur vint alors prendre leur commande. Sans vraiment notion du temps, elle eut l'impression tout de même que ce fut rapide, malgré le monde. Iraki passa sa commande, tandis qu'elle parcourait encore la carte, balayant les différentes boissons proposées, avec ou sans alcool. Kelly hésitait. Iraki n'avait lui pas hésité à prendre une boisson avec un peu d'alcool. Pourquoi hésiter elle aussi ? Surtout qu'il y avait bien quelque chose qui lui faisait de l'oeil. Elle opta pour un cocktail avec du Gin, des jus de différents fruits avec du sirop de grenadine. Quelque chose d'un peu frais et sucré. Ce qu'elle avait pour habitude de prendre lorsqu'elle sortait en ville. Elle rit doucement. Il comptait réellement payé ? C'était attendrissant. Mais bon, elle n'allait pas non plus laisser l’addition à un étudiant, même si en cette soirée c'était une sortie entre adulte. Elle comptait bien payer, sa part ou plus. En attendant que les boissons soient apportées, un petit silence s'installa entre les jeunes gens. Elle se mordilla les lèvres, hésitante. Que pouvait-elle aborder comme sujet ?

- Si tu as faim, n'hésite pas à commander quelque chose, d'accord ?

... Bravo... On pouvait pas trouver plus bateau comme sujet. Si elle l'avait pu, sans paraitre stupide, elle se serait plaquée sa paume de la main sur son front. Aller, Kelly, fait un effort, tu vas pas lui parler après de la météo, et des saisons qui sont déréglées à cause de la pollution. Elle se tourna vers la piste de danse, à la recherche d'un sujet. La danse ... L'effervescence ... Et une musique qu'elle appréciait énormément. Elle fit un grand sourire, les yeux pétillants. Elle se leva de la chaise, prête à aller rejoindre la piste de danse. Mais avant, elle se rendit près d'Iraki, agitée comme une puce. Tant pis pour ses talons et ses pieds qui allaient douiller ce soir.

- On va danser ?

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Sam 7 Mai - 18:12








~ Les Démons de Minuit



Kelly commanda un cocktail alcoolisé et le serveur parti nous chercher nos boissons. Je sort alors mon portefeuille et le met dans ma poche, pour être sur qu'elle n'ait pas le temps de payer le serveur avant moi, on sait jamais ! J'ai décidé d'être galant, et je le serai !
Il y eut ensuite un petit blanc puis Kelly me dit que si je voulais commander quelque chose à manger, je n'vais pas à hésiter ... Elle compte donc bien payer ! Je rigole doucement puis met ma main dans ma poche pour y sortir mon porte-monnaie et le montrer à Kelly en le secouant :

" Nan nan nan, j'ai dit que ce soir c'est moi qui payait, alors tu va pas commencer à me tendre des perches ! Imagine ça comme un cadeau, tu ne peux refuser un cadeau ! " dit-je en remettant le portefeuille dans ma poche et en riant.

La femme aux cheveux rouges regarde ensuite la piste de dance avec des yeux remplis d'étoiles et un grand sourire. Je profite de ce moment pour l'observer un peu, posant mon coude surla table et mon menton dans ma main. Elle est bien habillée mais s'est décontractée quand on a commencé la soirée, elle à un caractère jovial et sympathique, un beau visage, notamment avec ses yeux bleu océan et ses cheveux rouge flamme, contraste qui va étonnamment bien ... Ouais, par la force du destin je me suis trouvé une compagne de soirée pour laquelle on pourrait envier ma place !

Je sort de mes pensées alors qu'elle se lève soudainement et vient à côté de moi. Elle est toute excitée par quelques chose et je crois savoir ce que c'est. En effet, elle me demande si elle veut qu'on aille danser, ce qui me prend un peu par surprise tout de même. Est-ce qu'elle voulait dire danser, chacun de notre côté ou danser ensemble, mains dans mains, corps contre corps ? Je sent un peu de rouge me monter au joues du à ma réflexion un peu trop poussée je pense, elle veut tout simplement aller se défouler sur la piste pour l'instant c'est tout, rien de plus, calme toi Iraki ! Je me lève alors de ma chaise, la replace sous la table, range discrètement mes Pokéball dans ma sacoche que je pose sur la table à côté de nos affaires, me passe la main dans les cheveux et met ensuite une main dans le dos de Kelly, l’entraînant vers la piste.

" Bien sur, on va profiter au maximum de cette soirée ! " lui dit-je accompagné d'un grand sourire.

Je m'arrête sur un endroit du dancefloor, ni trop loin de nos affaires ni de la musique, musique qui d'ailleurs était très entraînante, ce pourquoi Kelly est tant excitée, et moi aussi d'ailleurs. On commence donc a danser, chacun de son côté, mon regard divaguant parfois entre le DJ et les autres personnes en train de danser mais principalement posé sur Kelly, notamment pour regarder si elle sait mieux danser que moi, car bon, je sais à peut prêt danser, mais il y a largement meilleur que moi ! Je pose donc parfois mon regard dans le sien, tout en lui souriant, puis à un moment, après plusieurs minutes de danse, je décide avec un grand sourire de tester les réactions de la demoiselle m'accompagnant. Je m'approche donc d'elle en lui souriant et lui attrape les deux mains, toujours en dansant. Mais je lui prend pas vite fait nan, quand tu veux voir les réactions de quelqu'un tu le fais pas à moitié, sinon c'est inutile ! Puis en essayant de ne pas rougir et d'avoir une voix la plus calme possible je commence à lui parler :

" Alors Kelly, cette soirée commence très bien tu trouve pas ? Moi je trouve que l'endroit est plutôt sympa, la musique entrainante et en plus j'ai une compagnie plus qu'agréable ! "dit-je sans pouvoir m'empêcher de rire à la fin de ma phrase.

Je ne sais pas combien de temps on reste comme cela mais au bout d'un moment je vois le serveur amener à notre table nos boissons, je souris donc en reprenant le regard de Kelly et lui lâche doucement les mains tout en commençant à me diriger vers la table :

" Allez viens, nos boissons sont arrivées, garde un peu d'énergie pour le reste de la soirée, on y retournera sur la piste ! "


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Lun 9 Mai - 2:09

Sortie extra-scolaire
 Faut que ça danse ~    


Ayant prit auparavant le soin de dissimuler discrètement son sac à main sous l'épaisse couche de tissus rosé lui servant d'écharpe, le tout posé sur la chaise poussée, rabattue en dessous de la table où ils étaient installés depuis ... Depuis... Elle ne le savait pas vraiment, et ne s'y intéressait pas le moins du monde. La jeune femme préférait ce concentrer sur la soirée qui battait son plein plutôt que regarder l'heure qui défilait. Ce qui dans un sens était relativement positif. Cela signifiait qu'elle ne s'ennuyait pas, regardant l'heure lentement passer, torturée à petit feu par ces aiguilles traîtresse qui jouissent de son agonie, comme lors d'un rencart misérable qu'elle a déjà dû subir à plusieurs reprises, se demandant bien souvent, hurlant dans son esprit désemparé, ce qu'elle faisait là. Bien loin les images de toutes ces soirées lamentablement ratées, ces minutes perdues dans le vide, les méandres de l'intérêt. Non, non, ce soir, elle s'amusait, profitant pleinement de la soirée, emportée par l'ambiance générale festive, l'euphorie par procuration. Une petite graine de folie germa en son esprit, une envie de danser irrépressible. Mais pas seule, néanmoins. Jamais en solitaire sur la piste de danse. C'était bien plus amusant d'être au moins deux. C'est pour ça qu'elle invita Iraki à l'accompagner, même si en toute franchise, elle ne l'aurait pas écouter s'il avait refusé, et l'aurait sans aucun doute tiré par la manche pour l'entrainer sur la piste encore peu fréquentée pour le moment. Toutefois, heureusement pour lui, ou pour elle, il accepta sans discuter à la suivre, la fièvre de la danse ayant envahie sa tête. Il n'avait pas l'air de se forcer, au contraire, c'était avec plaisir qu'il se joignit à l'euphorie de la jeune femme. Tant pis pour ses pieds, les talons et la danse ne faisaient vraiment pas bon ménage, mais qu'importe, ce n'est pas ce détail qui allait la retenir. Au pire, elle finira la soirée pieds presque nus, juste recouvert de ces collants. Ce n'était pas la première fois qu'elle rentrerai chez elle, chaussures en main, marchant de façon misérable, non pas imbibée d'alcool, mais parce que chaque pas était un enfers pour ses pieds. C'était comme marcher sur du verre brisé. Certainement donc pas quelque chose d'agréable.

C'est donc sans retenue qu'ils se dirigèrent vers la piste de danse, elle pouvait déjà sentir les petits talons épais de ses chaussures glisser sur le sol. La soirée promettait de ne pas être ennuyeuse. Un sol glissant garantissait des risques de chutes plus élevées, un haut potentiel de ridicule, saupoudré d'une bonne dose de fou rire. Ou ça permettait d'effectué des mouvements plus fluides. Enfin, fluides... C'était vite dit, quand on danse avec la grâce d'un Onix épileptique, pas sûr que la chorégraphie était fluide. Pas sûr non plus qu'il y avait une chorégraphie, en fait. Mais peu importe, seul l'amusement comptait, n'est-ce pas ? Et c'était scientifiquement prouvé : le ridicule ne tue pas. Du moins, ils ne s'étaient pas encore penchés sur ce cas. Bref. Inutile de s'étendre plus longtemps sur le sujet. Kelly ne savait pas danser. Elle ne connaissait aucuns pas de danse particulier, si ce n'est ceux du "je fais n'importe quoi mais je m'en fiche". Quelques mouvements de bras, un petit déhanchement au rythme de la musique, sa crinière rouge fouettant l'air, plus rien n'existait autour, si ce n'est qu'Iraki, qui l'observait également, légèrement en retrait, tout en dansant. Elle ne put s'empêcher de rire. Elle devait avoir l'air ridicule, mais s'en fichait royalement. C'est d'ailleurs peut être pour l’empêcher de paraitre ridicule plus longtemps qu'il se rapprocha d'elle, s'empara de ses mains, pour danser ensemble. Elle jeta un regard intense dans ses yeux d'or.

- Alors Kelly, cette soirée commence très bien tu trouve pas ? Moi je trouve que l'endroit est plutôt sympa, la musique entrainante et en plus j'ai une compagnie plus qu'agréable !

La jeune femme répondit par un rire cristallin. C'est vrai que la soirée était vraiment très sympathique. Et Iraki était absolument charmant. Mais, d'ailleurs, en y pensant... Cela faisait deux fois qu'il glissait un compliment dans ses phrases, non ? Ou interprétait-elle les choses mal ? Non, non. Elle ne pu empêcher ses joues de prendre une teinte se rapprochant de la couleur flamboyante de sa chevelure détachée. Toujours mains dans les mains, son pouce caressa doucement, subtilement, le dos de la main d'Iraki. En plus d'être un jeune homme plutôt mignon, il avait l'air d'avoir un cœur en or. En parlant de cœur, celui de Kelly battait fort dans sa poitrine. Était-ce dû à la musique et à la danse ? Le souffle commençait déjà à lui manquer, ne prenant pas le temps de bien inspirer.

Finalement, un pause s'imposa, il était enfin temps de boire un verre. Heureusement, sa gorge la brûlait, et une chaleur étouffante avait envahie son corps. Les jeunes gens s'arrêtèrent de danser, pour se diriger à leur table, pour profiter d'un temps mort, pour ce reposer. Reprenant sa place, après avoir replacer ses affaires à nouveau sur ses jambes, elle leva son verre en l'honneur de cette soirée, trinqua gaiement avec Iraki avant de se repaitre de son verre, qui se vida rapidement après chaque gorgée. Ce n'était pas une très bonne idée, mais la soif justifie les moyens, et la boisson était fraiche. Elle ne se pria pas donc pour en boire une bonne partie, reposant son verre à moitié plein. Ou vide, ça dépendait comment on le voyait. Puis, replongeant son regard dans celui d'Iraki, elle glissa une main sur la table, non loin de lui, un doux sourire sur ses lèvres.  

- Je ne regrette vraiment pas cette soirée. Tu es quelqu'un de captivant, Iraki...

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Lun 9 Mai - 22:11








~ J'aime cette fille, sur talons-
aiguilles, qui se déhanche



Alors que je m'attendais à une réaction de Kelly plutôt prompte et rougissante au fait que je lui attrape les mains, celle-ci ne vient que quelques minutes après, alors que je sens qu'elle me caresse légèrement les mains, ce qui me fait sourire et notamment un peu rougir mais je ne fait aucune remarque pour faire durer le moment. Le serveur vient ensuite nous donner nos boissons qui commençaient à se faire attendre, nous nous dirigeons donc rapidement vers notre table.

Ma sacoche est bien là et Kelly récupère son sac sur sa chaise, nickel. On s’assoit donc et Kelly saute sur sa boisson, en vidant la moitié de son verre en quelques gorgées ce qui me laisse sans voix alors que j'attaque ma boisson, en rigolant de ce que je viens de voir. En tout cas j'en connais une que si j'emmène danser ne serait-ce qu'un peu trop, elle serait capable de vider une bouteille ! J'essaye de pousser cette idée de ma tête en sirotant mon Mojito, puisque je ne compte pas que l'on finisse notre soirée à dormir sur le pavé, on peut se permettre de boire un coup comme on est hors école mais pas non plus de se torcher, surtout que je ne pense pas que cette sensation soit très agréable ... Peu de temps après qu'elle ait fini ses grandes gorgées, elle repose le verre sur la table puis reprend mon regard, ce à quoi je répond par un sourire, esquissé aussi bien que possible avec une paille dans la bouche. Paille que je lâche quand je voit Kelly approcher sa main de la mienne et ne pas lâcher mon regard, j'essaye autant que possible de garder mon sourire normal, malgré mes joues rougissantes légèrement.

" Je ne regrette vraiment pas cette soirée. Tu es quelqu'un de captivant, Iraki... "me dit-elle.

Wow, et bien on peut dire que je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi direct, moi qui glisse des compliments certes explicites parfois m'en recevoir un comme ça m'as pris par surprise et c'est peu dire ! Mais ce n'est pas du choc, plutôt ... comment dire ... du soulagement ? Oui c'est ça, du soulagement qu'elle ne m'ait pas violemment repoussé quand je l'ai invité et qu'elle passe une si bonne soirée en ma compagnie. Je repose alors un regard doux dans le sien, que je viens compléter par un sourire, et pose ma main délicatement sur la sienne, utilisant mon pouce pour la caresser, comme elle l'as fait plus tôt. Je décide de laisser un petit silence de quelques secondes, histoire d'apprécier le moment, ne pas être gêné par des mots qui ici n'ont pas leur place, les signes en disent déjà beaucoup. Je pourrai suspecter l'alcool de lui donner une telle soudaine réaction mais je suis confiant que non, déjà car l'alcool agit sur le temps hors elle vient juste de boire et surtout car je crois au fait que ses mouvements et paroles sont sincères ... Je sais pas, je ne peux pas l'expliquer mais j'en ai la sensation, et je suis certain que j'ai raison.

" Et bien je suis heureux que tu apprécie autant ma compagnie que j'apprécie la tienne Kelly ... " dit-je d'un ton posé à la femme aux cheveux rouges, à qui je continuer de caresser la main, tout en sirotant ma boisson après ma phrase.

Et bien moi qui ai l'habitude de me plonger dans mes pensées, mon cerveau est maintenant une usine, tout se bouscule mais ce n'est pas la pagaille, non je me sens même très bien car je comprend tout ce qui se passe. Je garde plusieurs longues secondes le regard de Kelly, avant de lui sourire et de regarder vers la piste, mon Mojito dans une main, et celle de Kelly dans l'autre. Je me détend dans mon siège écoutant la musique rythmée à laquelle je me suis tellement habitué que j'ai l'impression qu'elle est là depuis des heures alors qu'on est arrivé il y a peu. Je me rend ensuite compte que petit à petit j'ai siroté un peu plus de la moitié de mon verre et décide de la poser pour en garder pour plus tard. Je pose ensuite mon coude sur la table et mon menton dans ma main, reposant mon regard dans le bleu des yeux de Kelly. J'ai l'impression de m'y perdre, de m'y noyer, dans ce bleu océan, c'est agréable. J'esquisse un nouveau petit sourire à ma partenaire avant de reprendre la discussion :

" Tu me dira ce que tu veux manger, ou même si tu veux encore à boire, autant finir la soirée ici que de retourner manger à la cantine de l'école. Et puis, je ne refuserai pas un dîner en tête à tête avec un femme aussi charmante que toi Kelly ... " reprit-je d'un ton doux.

Cette avance n'était pas flatteuse, juste véridique, derrière le masque de femme rigoureuse qu'elle doit porter à l’école se cache en fait une femme de compagnie plus qu'agréable, et je ne vais pas lui cacher qu'au moins pour le reste de la soirée, je veux rester avec elle.


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Mar 10 Mai - 21:35

Sortie extra-scolaire
 Can you feel the love tonight ?    


La mine étonnée d'Iraki en voyant la bonne descente de sa camarade la fit doucement rire, esquissant un sourire au coin de ses lèvres. Certes, sa boisson contenait un petit peu d'alcool, néanmoins il n'y avait là dedans pas de quoi en devenir ivre. Un fond de gin noyé dans du sirop très sucré à la grenadine, du jus d'orange, du jus d'ananas et une légère touche rafraichissante de citron. Les quelques glaçons flottants à la surface du nectar tintaient en heurtant le verre lisse. Kelly n'était encore qu'à la moitié de son verre, mais déjà elle se demandait s'il elle n'en commanderait pas un autre durant cette soirée. Toutefois, rien ne l'obligeait à reprendre une boisson alcoolisée, pouvant parfaitement continuer avec quelque chose de plus soft, comme un simple cocktail de fruit ou un soda. Quoi qu'il en soit, la soirée battait son plein, les heures défilaient, et les choses prenaient une tournure des plus intéressantes. D'un geste doux, auquel elle ne s'attendait pas vraiment, Iraki s'avérant plus réceptif qu'elle ne l'imaginait, ce dernier posa sa main sur celle de la demoiselle, en plongeant intensément son regard d'ambre dans ses yeux bleus. Ils scintillaient sous la lumière artificielle produite par les nombreux néons qui parsemaient le plafond, donnant une couleur fascinante aux yeux d'Iraki. En seulement quelques temps, ils s'étaient bien rapprochés, ce qui paru, dans un premier temps, surprenant, mais petit à petit, Kelly se laissait lentement emporter vers ce tendre sentiment qui gagnait son esprit, et teintaient ses joues de notes rosées charmantes, camouflant tel un caméléon se fondant dans le décor ses tâches de rousseurs qui lui conféraient un air candide. Un petit frisson la parcouru lorsqu'il commença subtilement à caresser sa main, nullement gênée par ce contacte empli de tendresse, un doux sentiment de bien être l'envahissant. Échangeant leurs regards, un silence s’immisça entre eux, si l'on faisait abstraction des bavardages aux alentours et de la musique, observant, analysant les réactions de l'autre. Par curiosité, Kelly se demandait bien à quoi pouvait penser le jeune homme, avant de détourner ses yeux quelques instants vers le côté droit. Une étrange alchimie s'était créée entre ces deux êtres que le Destin, avec un humour bien particulier, avait placé sur la même route, tout ça à cause... Non, plutôt grâce à l'intervention d'un Tyranocif en colère. Quel hasard tout de même. Mais quelque chose la turlupinait. Un "problème" persistait. Iraki était un étudiant. Les relations entre un élève et un membre du personnel du cadre scolaire étaient extrêmement mal vues. Soit, l'élève en question était largement majeur, ayant pu auparavant jeter un oeil sur quelques informations concernant le jeune homme durant sa convocation. Mais ... Était-ce raisonnable ? ... Pourquoi ces questions d'ailleurs ? Qui avait dit qu'ils entretenaient actuellement une quelconque relation ? Les quelques mots échangés lourds de sens, et notamment ce langage des corps qui ne pouvait pas mentir ? La femme aux cheveux rouges rougit de plus belle. Pour elle, tout était limpide comme de l'eau de roche. Son coeur battant doucement dans sa poitrine, redécouvrant un sentiment qu'elle connaissait bien, ne désirait qu'en apprendre davantage sur ce jeune homme fort plaisant qui a eu l'audace de l'inviter ce soir. Et cette prise d'audace fut grandement récompensée. La plupart des personnes de ce monde ne pouvant qu'envier sa situation : celle de ne pas s'être prit un douloureux râteau.

Replaçant d'un geste maladroit une mèche de cheveux rouge derrière son oreille avec sa main disponible. Elle écoutait attentivement chaque mots prononcés par Iraki, buvant ses paroles plus sucrées qu'un cocktail de fruits. Avait-elle honte de penser à des choses aussi stupides en ces circonstances ? Peut être, en effet, un petit peu, mais heureusement personne ne pouvait lire dans sa tête, n'est-ce pas ? Ses pensées devenaient toujours un peu confuses, paraissaient ridicule sous une forte émotion. Et la fatigue de la danse n'arrangeait pas les choses. Entre les paroles incessantes, la musique d'ambiance, c'était bien une soirée agréablement animée mais ... Peut être souhaitait-elle passer un moment calme... Seul à seul ? La nuit n'était pas terminée, ils pouvaient bien faire un peu de route ensemble, avant surtout qu'il ne souhaite retourner à l'Académie, avant le couvre-feu qui empêchera toutes entrées et sorties, même pour des élèves. Kelly se mordilla discrètement l'intérieur de la joue, redoutant que ce moment arrive, ne sachant trop comment clore cette sortie fort sympathique. Son esprit s'affola, avec tous les scénarios possibles qu'elle s'imaginait dans sa tête, du plus improbable au plus horrible, rien n'était épargné. Elle soupira, profondément. Autant profiter au maximum de ce qui se déroulait actuellement, que songer, paniquer déjà à essayer de prédire l'avenir. Le plus important pour le moment, pour elle ... C'était Iraki. Et son sourire radieux était communicatif, la faisait craquer.

L'heure du glas sonna, le moment fatidique que beaucoup redoutait, qui faisait trembler les âmes les plus fragiles. L'atmosphère changea tout autour d'eux, la lumière, la musique... La musique. Un morceau bien précis. Quelque chose de doux. Kelly savait parfaitement ce dont il s'agissait. Après avoir embarqués les jeunes gens dans une folle débandade de musiques rythmées, il était temps qu'ils se reposent, que l'adrénaline redescende. Il était l'heure... Du slow. La tentation était bien trop grande. Refoulant sa timidité, elle se leva prestement de sa chaise, en y reposant ses affaires, et s'emparant de la main de jeune homme blond en y glissant ses doigts fins, elle le tira jusqu'à la piste de danse, non sans dissimuler ses joues rougit par l'émotion qui la gagnait. Debout face à face, elle glissa ses bras autour du cou d'Iraki, et l'invita à poser ses mains sur ses hanches, pour entamer les premiers pas de danses qui seront sans doute un peu maladroit au départ. Puis, elle plongea à nouveau son regard dans celui de son partenaire....

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Mer 11 Mai - 21:19








Can't Stop Loving You ~



J'étais plongé dans les yeux océan de ma partenaire autant que j'étais plongé dans mes pensées, à propos de cette soirée, à propos des possible suites des événements ... Sans remarquer que le temps passait hors de mon petit monde. Mais je m'en fais arracher par Kelly se levant soudainement, je décolle alors mon menton de ma main, près à ouvrir la bouche pour lui demander ce qu'il se passait, encore à moitié dans mes pensées. Elle pose son sac sur sa chaise, la range, puis viens de mon côté de table. Je la regarde d'un air surpris, et à peine ai-je le temps de battre des cils qu'elle me prend la main et me tire vers la piste ... Hein ... ? Attend ... Oh !

C'est en arrivant sur la piste que je remarque que la musique avait changé, c'était maintenant une musique bien plus douce, et je reconnais ce genre de musique ainsi que l'ambiance qui était en train de se propager ... Ouais aucun doute, des couples se rapprochent et se lancent des yeux doux en s’enlaçant, c'est l'heure du slow. Ce qui veut dire que Kelly vient juste de m'inviter à danser une danse qui se fait entre amoureux ... Et bien comme si la situation n'étais pas assez explicite ! Et c'est quand je pense ça qu'elle décide de m'enlacer au niveau du cou, puis de m'indiquer des yeux ses hanches. Ne pouvant m'empêcher de rougir, je pose doucement mes mains sur ses hanches, reposant ensuite mon regard dans le sien et lui souriant, touché par son invitation.

Elle fait ensuite les premiers pas et je la suit. Allez Iraki c'est SURTOUT pas le moment de te foirer, t'as déjà vu d'autres faire, c'est pas si compliqué un slow de base : Un pied puis l'autre, rinse and repeat. Je prend le rythme et arrête de me concentrer sur les pas, pour plutôt me concentrer sur ma partenaire. Nos regards l'un dans l'autre, je peux apprécier chaque détail de son visage, comme ses beaux yeux océan et sa crinière de flamme. Je peux voir aussi autour de nous les quelques autres couples dansant, collés l'un à l'autre, dansant tous en chœur au rythme de la douce musique guidant nos pas et nos cœurs. Je me détend de plus en plus, au point de ne plus rougir du tout, et d'apprécier totalement le moment, ayant aussi rythmé mes pieds, histoire de ne pas marcher sur ma compagne de danse. Je commence aussi à caresser légèrement Kelly aux hanches, tout en la rapprochant petit à petit, mécaniquement, sans vraiment m'en rendre compte, car encore, j'étais plongé dans mes pensées, mon regard bloqué dans le sien, comme si l'étreinte de ses bras au niveau de mon cou affectait aussi mon regard, j'étais " piégé " mais pour une fois dans ma vie le mot piéger signifiait une bonne chose.

Plus tôt quand mes yeux se baladaient, j'ai aussi remarqué que dehors il s'était mis à neiger, et le contraste entre la neige s'amassant dehors et la chaleur du bar, intensifiée par une ambiance romantique était très agréable, comme si ça renforçait la sensation de bien-être. Mais malgré ça, et la danse à laquelle j'avais le droit avec une femme plus que charmante, m'ayant enlacé sans même me prévenir, par simple pulsion, ainsi que la soirée qui se déroulait sans encombres, j'ai le sentiment qu'il manque quelque chose ... Je garde mon sourire ainsi que mon regard dans le bleu des yeux de Kelly, y cherchant la réponse. Je continue les caresses que je lui fait, rythmées par mes pas de danse et c'est alors que d'un seul coup une idée me parvient. Cette chose me paraissant tout de même mince est-elle vraiment la réponse à ma question ? Je n'avais pas de choix que de m'y laisser tenter, après tout je pense que ça serait arrivé tôt ou tard, et puis bon je dois l'avouer j'y avais déjà pensé plusieurs fois dans la soirée donc l'idée ne me dérange pas, tout au contraire ... Y penser fait grandir mon sourire et fait légèrement plisser mes yeux de tentation, bon tant pis pour le suspens, il me faut ma réponse. Je fait lentement glisser ma main droite vers le ventre de Kelly puis la monte jusqu'à son visage, évitant tout de même sa poitrine. Je fait glisser mon pouce sur sa joue avant de glisser ma main dans ses cheveux et de la poser contre sa nuque. Puis pivotant et approchant mon visage du sien, je ferme les yeux et viens déposer mes lèvres contre les siennes, entamant un baiser langoureux, provoquant une vague de chaleur dans tout mon corps, me détendant complètement et oubliant tout le monde autour, comme s'il n'y avait que Kelly, notre danse et moi ... Cette sensation, voilà, c'est ça qui manquait à cette soirée.


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Mer 11 Mai - 23:57

Sortie extra-scolaire
 Love me tender... ~    


Ce regard à la fois surpris et éberlué, tel un enfant ne comprenant pas ce qu’il lui arrivait, immobile comme bloqué sur place, paralysé, le temps que l’information prenne tout son temps pour remonter dans le cerveau, avant de reprendre le contrôle de soi, constater ce regard si particulier affiché sur la frimousse d’Iraki  le rendait si adorable, impossible de ne pas être attendrit face à ce visage candide. Bon, après tout, elle l’avait un tout petit peu arraché de ses pensées pour le mener de force sur la piste de danse, ce qui dans un certain sens n’était pas très correcte, et en y pensant, c’est une sacré fougue qui l’a conduit à ce comporter ainsi. Pourtant, l’alcool n’était en rien coupable dans cette histoire, assurément. Un autre coupable pointait le bout de son museau, contemplant avec  une satisfaction non dissimulée son « crime ». Le cœur et ses caprices irraisonnables,  compulsifs, et … Irrésistibles. Il menait la danse outrageusement, se permettant des actes sans retours possibles, à moins que l’autre ne refuse catégoriquement, l’interrompant si brusquement qu’à son tour il perd le contrôle avant que la raison ne reprenne ses droits, et permet de se rendre compte des erreurs ou folies commises. Toutefois…  Pour son plus grand bonheur, Iraki réagit relativement bien à cette invitation à danser extrêmement explicite sur les sentiments qu’elle éprouvait à l’heure actuelle, sans que la moindre once, la petite parcelle minuscule de honte ne vienne assombrir son visage serein. S’accrochant doucement à Iraki, elle le sentait poser ses mains sur son corps fermement, le long de son bassin, ce qui la fit frémir dans un premier temps. Iraki lui semblait quelque peu tendu, ce qui paraissait logique après tout, or lentement cette petite pression rebaissa, le calme apaisant les tensions provoquées. Kelly lança le premier pas, mais rapidement elle sentait le jeune homme reprendre les rênes, loin d’être gêné par la situation.  Des doutes pouvaient être encore possible  quand à la nature de ses sentiments ? La demoiselle ne souhaitait pas s’en préoccuper, toutes ses pensées tournées vers cet instant, un moment de tendresse partagé qui faisait battre son cœur dans sa poitrine. Les yeux plongés dans le regard de l’autre, plus rien n’existait autour d’eux.  A quoi bon s’en soucier ? Etait-ce vraiment le moment ? Non, et elle ne voulait pas y penser.

Elle ne s’en rendit pas compte sur le coup mais… Subtilement inconsciemment, ils finirent par se rapprocher l’un de l’autre, par une étreinte bien plus forte que celle de départ. Eh bien après tout quoi de plus logique ? Ce n’est pas comme s’ils se fuyaient depuis le début de la soirée, déjà dès le départ ils se cherchaient, pour finalement en arriver là. Ce fut certes rapide mais qu’importe après tout. Autant apprécier ce moment au maximum. Elle regardait Iraki, tendrement, clignant lentement des paupières, observant, dévorant des yeux son visage, le regard pétillant. Sentant la main du garçon remonter le long de son corps, caressant chaque centimètre traversé, procurant une petite vague de frissons non désagréable, avant de sentir la main glisser sur son visage et dans sa nuque, une prise à la fois délicate et ferme. A cet instant, son esprit s’affola. Elle n’était pas prude au point de ne pas comprendre ce qu’il se déroulait. Elle le voyait se rapprocher d’elle, son cœur s’accélérant à un point tel qu’elle pensait qu’il finirait par lâcher. Passionnément, elle se laissait plonger dans les méandres du désir, fermant les yeux, et répondant à ce baiser en l’intensifiant, s’emparant fougueusement de sa langue, tandis que ses mains glisses dans les cheveux blonds d’Iraki, appliquant une légère pression, refusant d’interrompre ce baiser ardent, qui la fit davantage bruler de désir. Le goût de ses lèvres… Un petit parfum de menthe dû au mojito très agréable. Elle soupira profondément, essayer d’apaiser sa frénésie. Toutefois, malgré sa fièvre, c’est elle qui interrompit la première ce baiser, en reculant légèrement, en le regardant. Ce n’était pas la honte ou l’embarras qui l’avait poussé à stopper. Cette chaleur soudaine l’étouffait au point qu’en redescendant sur terre, elle en eut le tournis, peinant à garder un bon équilibre sur ses jambes tremblantes, sa tête bourdonnante. Elle esquissa un grand sourire, encore euphorique, sous l’émotion.

- Iraki … Excuse moi quelques instants, j’ai besoin de prendre un peu l’air.

Puis, passant une main dans ses cheveux rouges, elle lui conseilla de commander quelque chose à grignoter, le temps de sortir quelques instants, se rafraichir l’esprit, et essayer d’effacer toutes ces images perverses qui défilaient sous ses yeux en repensant à ce baiser passionné. C’est les joues rouges que Kelly se rendit à l’extérieur, sans prendre son manteau ni son écharpe, afin de refroidir plus rapidement ses ardeurs. A l’entrée, elle regarda le ciel noir, d’où des flocons tombaient lentement, s’écrasant sur le sol. Certains arrivaient sur son visage, dans ses cheveux, humidifiant son corps. Prenant une grande inspiration, humant l’air frais du soir, elle calma son cœur et son esprit agités. Que d’émotions en un soir. Sa main se posa sur son cœur, battant toujours en pensant à Iraki, qui l’attendait sans doute à la table. Iraki … Son comportement a dû éveiller en lui des centaines de questions. Sans trop de hâte, elle rentra à nouveau à l’intérieur, maintenant rafraichit, pour se diriger vers leur table, Iraki déjà installé, la fixant du coin de l’œil. Se rasseyant, reprenant ses affaires, Kelly s’empara de  la main droite du jeune homme, déposant ses lèvres puis sa joue froide sur le dos de la main, qui était chaud. Puis, reposant son regard dans les yeux d’or du garçon, elle soupira d'aise.

- Désolée pour tout à l’heure, mais ça fait un bien fou !

Elle rit doucement, souhaitant rassurer le jeune homme sur ce qu’il venait de ce passer. Elle ne le laissait pas avoir de doute sur la nature des sentiments qu’elle éprouvait, laissant parler librement son langage du corps, qui brûlait toujours d’envie, mais maintenant avec une certaine retenue non négligeable. Mais d’une voix plus douce, elle ajouta, émue.

- Iraki … Pour ce qu’il s’est passé… Je ne regrette absolument pas…

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Sam 14 Mai - 17:03








Doutes et inquiétude



Je commence donc à embrasser passionnément Kelly et m'attendant à une simple réponse, juste de montrer qu'elle est d'accord, j'obtient plus que ce que je souhaitait. La femme aux cheveux de flamme ferme les yeux a son tour, passe ses mains dans mes cheveux derrière ma tête pour me rapprocher d'elle et pour couronner le tout elle passe sa langue sur la mienne. Le désir était déjà bien présent mais avec ce qu'elle répond j'ai l'impression d'être dans un rêve, et je n'ai pas envie de rompre ce moment, mais plutôt le faire durer, jusqu’à ce que mon cœur décide. Mais malheureusement, Kelly est la première à interrompre ce moment fusionnel, et je suis pris d'inquiétude en voyant son état, parvenant à peine à tenir debout, les jambes tremblantes, la respiration lourde ... Qu'est-ce qu'il lui prend ... ? J4ai fait quelque chose de mal ?

" Iraki … Excuse moi quelques instants, j’ai besoin de prendre un peu l’air.  " me dit-elle avec un grand sourire, puis en me précisant de prendre à manger le temps qu'elle aille prendre l'air.

Elle part ensuite dehors sous la neige dans cet état, et sans blouson ni rien de chaud ... J'ai définitivement gaffé quelque part, j'en suis sur maintenant, son sourire était juste là pour me rassurer ... J'ignore totalement le fait qu'elle m'ait dit de prendre à manger et part tirer ma chaise lentement et m'affaler dessus, le regard vide. La musique ne nous prenait pas en compte et continuait de défiler alors que je jette un coup d’œil vers la piste, les couples toujours en train de danser. J'essaye ensuite de regarder dehors pour voir si j'ai au moins ma partenaire en vue, mais elle n'est pas devant la fenêtre ... Et merde ... Je met mes deux coudes sur la table et plonge ma tête dans mes mains, me massant le crâne lentement.

Mais qu'est-ce que j'ai fait ? Elle semblait apprécier, je dirai même que je pense qu'elle en avait envie depuis un bout de temps, et puis elle a enrichi le moment, mais après m'afficher un sourire surement factice et partir comme ça ? Putain moi qui pensait passer une soirée au paradis, me voilà maintenant seul avec mon moral, six pieds sous terre. Je ne peux m’empêcher de me rappeler ses lèvres sur les miennes, puis la voir de dos, partant dehors ... J'ai beau essayer de penser à autre chose, seules ces deux images reviennent dans ma tête.

Je ne sais pas combien de temps je reste à déprimer comme ça, ma tête dans mes mains, un regard vide sur la table mais un esprit plein en train de cogiter sans cesse, mais au bout d'un moment, j'entend la porte du bar s'ouvrir, et jetant juste un coup d’œil, je vois que Kelly revient, les cheveux brillant de la neige tombée dessus. Je relève la tête et pose mes mains sur la table, la suivant du regard. Elle s'assoit puis prend ma main avant d'y déposer un baiser puis sa joue froide dessus. Ça ne me fait aucun effet , vu que mon état actuel m'avait complètement refroidi.

" Désolée pour tout à l’heure, mais ça fait un bien fou ! " me dit-elle en rigolant légèrement.

... Je ne sais pas quoi répondre, et tout ce que je trouve à faire c'est d'arrêter de la regarder pour remettre ma tête dans ma main gauche, laissant la main droite à Kelly. Elle ajoute ensuite plus doucement :

" Iraki … Pour ce qu’il s’est passé… Je ne regrette absolument pas…  "

Je pousse alors un long soupir avant de me gratter les cheveux et de reprendre la discussion, regardant toujours la table.

" Oui ... Mais il y a regretter et vouloir continuer ... Or vu ta réaction je doute que ce soit le cas. Je suis resté bête sur le moment, et j'ai eu beau chercher, je ne vois pas où j'ai gaffé ... "

Je m'arrête ensuite pour prendre une grand inspiration et pousser un second soupir. Je ne sais plus quoi faire, reprendre ou nous étions, calmer le jeu un peu, reprendre comme de simples amis ... J'en sais rien. Je me redresse et pousse la paille de ma boisson pour prendre une grande gorgée à même le verre, le laissant presque vide, puis me frotte les yeux et le front et repose mes deux mains sur la table. Je reprend ensuite doucement le regard de Kelly pour recommencer à parler.

" Désolé si j'ai fait quelque chose de mal, mais bon maintenant c'est trop tard ... Enfin, on va pas rester sur ça toute la soirée, tu veux qu'on fasse quoi ? " dit-je a voix basse puis reprenant une voix normale au fur et à mesure, un regard toujours à moitié vide posé sur les yeux de Kelly.


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Sam 14 Mai - 20:16

Sortie extra-scolaire
  I want to satisfy the undisclosed desires in your heart    


Son sourire mielleux, encore enflammé par la suave émotion qui parcourait son corps, se dissipa peu à peu en observant le jeune homme se tenant face à elle qui fuyait délibérément son regard. Que ce passait-il ? Il poussa un profond soupir, la mine abattue, ses yeux d’ambres comme éteints. Est-ce qu’il regrettait son geste ?  C’était inimaginable, après tout, il s’était avancé en premier dans cette étreinte passionnée précédente. Alors pourquoi tant de froideur maintenant ? Qu’est-ce qui avait changé ? Les pensées se bousculèrent, envahissant son esprit, la culpabilité, l’incompréhension, l’embarras, toutes avaient en commun d’ajouter leur petit grain de sel dans ce parfum déjà bien amer qui la rendait malade.

- Oui ... Mais il y a regretter et vouloir continuer ... Or vu ta réaction je doute que ce soit le cas. Je suis resté bête sur le moment, et j'ai eu beau chercher, je ne vois pas où j'ai gaffé ...

Face à la rudesse de ces paroles, Kelly en eu un terrible pincement au cœur. Quelque chose se brisa en son être, sous le lourd poids du malaise installé. Tout ceci, c’était de sa faute ? Sans le souhaiter, elle avait provoqué de la confusion, un égarement dans les esprits. Elle eut un léger mouvement de recul, comme poignardée par la gêne qu’elle ne pouvait dissimulée, son visage exprimant  clairement de la peine. Jamais elle n’aurait pu s’imaginer une telle vague, le battement d’aile du papillon avait provoqué un véritable cataclysme. Tout ce qu’elle voulait c’était reprendre ses esprits à l’air frais de l’extérieur, non bouleverser les ressentis d’Iraki, qui avait totalement mal interprété son geste.

L’heure n’était pas aux regrets, elle devait se ressaisir, devait à tout prix lui faire comprendre qu’il ne s’agissait là que d’un malheureux mépris. Reprenant coûte que coûte son assurance, elle serra davantage sa main, sans néanmoins lui broyer, n’étant pas le but, ni son intention, pour l’obliger à se tourner vers elle, capter d’une manière ou d’une autre son attention. Kelly ne comptait pas parler à un mur ne souhaitant ni comprendre ni l’écouter, ou juste d’une oreille détaché, sous le coup de la colère ou toute autre émotion négative. Ca y est, il la regardait. Mais l’étincelle brillant dans ses pupilles auparavant avait disparue. Elle se mordillait la lèvre. Que faire ? Elle n’allait tout de même pas lui sauter dessus pour l’embrasser, s’excuser de son attitude ambigüe, cela ne lui ressemblerait pas. Autant trouver une solution, un peu plus naturelle. Comment lui faire comprendre ses sentiments embués par l’émotion, en restant le plus limpide possible, sans partir dans un tumulte de phrases sans queue ni tête ? D’un geste bienveillant, elle glissa sa seconde main sur celle d’Iraki, enfermée dans ses paumes, tel un écrin de velours précieux.

- Iraki, je suis désolée, mais tu te trompes, je ne voulais absolument pas que cela en arrive là.

Ok alors… Non, voilà. Elle avait bien comprit cette fois que ses mots avaient une double signification. Elle soupira, exaspérée par sa maladresse dans ses propos. Bon sang, elle cherchait à le rassurer ou à le planter sous terre? Rien d’étonnant à ce qu’il ne saisisse plus la situation, Kelly ne l’aidait pas vraiment non plus à ce que les choses soient claires. Elle baissa les yeux en rougissant, une idée germant dans son esprit. Toutefois, ne serait-ce pas légèrement déplacé ? Peut importe, elle avait déjà fait suffisamment de dégât. Il fallait immédiatement que ça cesse. Mettre les points sur les i une bonne fois pour toute. Déterminée à faire bouger les choses, elle se leva de sa chaise, tenant toujours la main d’Iraki avec plus qu’une des siennes, elle se dirigea vers lui, pour se mettre debout face au jeune homme. Ses doigts glissèrent sur son poignet, le tenant fermement, afin qu’il ne puisse se retirer. Progressivement, elle rapprocha la main de sa poitrine, pour la poser sur contre son cœur. Il battait fortement.

- Crois-tu que mon cœur puisse mentir sur la sincérité de mes sentiments ?…

Elle maintenait cette pression légère sur son cœur, qui par ce contacte, s’accélérait, tandis que ses joues prenaient une teinte rose. C’était quelque peu gênant, peut être un peu osé comme geste. Mais pour le moment, c’était la seule idée qui lui vint à l’esprit, où les mots ne sauraient en dire plus long que ces simples battements qui ne pouvaient cacher la vérité.  Emplie d’un désir incontrôlable, Kelly se baissa à nouveau, au niveau du visage d’Iraki, ses yeux ancrés dans les siens, qui par moment plongeait pour regarder avec envie ces douces lèvres qui la tentaient. Elle n’en était plus qu’à quelques centimètres, pouvant déjà sentir son souffle chaud tout proche, ce qui affola son cœur.  Elle murmura d’une faible voix, presque imperceptible.

- Ne me rejette pas…


Puis, elle posa délicatement ses lèvres sur celle d’Iraki, espérant de tout son être qu’elle ne commettait pas une nouvelle erreur, une douce chaleur envahissant son corps...



Spoiler:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Dim 15 Mai - 12:15








Réconfort



J'étais aussi profond sous terre que je pouvais être, et en plus ce que j'avais dit à Kelly a provoqué un gros silence ... Super, toujours mieux Iraki, continue comme ça et tu pourra directement rentrer chez toi. J'osai pas la regarder, j'avais peur de ce qui pouvait arriver mais elle m'as serré la main un peu plus fort, sans parler, ce qui m'as tout de même intrigué ce qui est pourquoi j'ai relevé mon regard. Hors là on m'enfonçait encore plus, je pouvais clairement voir la peine de Kelly sur son visage, putain c'est vraiment parti du paradis jusqu'en enfer en un battement de cils. Et au moment ou je me dit qu'il faut que je me reprenne, pour arrêter de plomber la soirée, je sens la seconde main de Kelly entourer la mienne, comme si elle tenait un objet précieux. Je regarde alors ma main capturée puis Kelly, sur le point de parler.

" Iraki, je suis désolée, mais tu te trompes, je ne voulais absolument pas que cela en arrive là. "

Cette phrase me fait plisser les yeux. Que voulait-elle dire ? Il y avait deux possibilités, soit je me fait envoyer droit dans la friendzone parce qu'elle ne voulait pas que ça en arrive à un stade de couple, soit elle ne voulait pas que on en arrive là après sa réaction de partir dehors ... Mais je trouve plus logique la seconde option, car sinon pourquoi m'aurait-elle embrassé si passionnément, ça n'aurai eu aucun sens. Ce choix provoque un petit soulagement soudain, et si tout ceci était vraiment parti d'une ambiguïté qui m'avait donné de fausses idées ? Je rouvre les yeux normalement, prenant une grande inspiration et expirant à peine pour me remettre en forme, y a toujours espoir. Puis encore une fois Kelly se lève soudainement de sa chaise et s'approche de moi, prenant mon poignet dans une de ses mains,je tourne alors ma chaise pour lui faire face, alors qu'elle commence à rapprocher ma main d'elle ... Je me met à rougir d'un seul coup quand je voit la destination de ma main, Kelly l'approchait de sa poitrine et alors qu'elle y dépose ma main et que je doit surement être aussi rouge que ses cheveux, je me calme en comprenant ce qu'elle voulait faire. Elle a posé ma main sur son cœur, battant la chamade, je repose donc mon regard plein d'espoir dans les yeux océan de ma partenaire.

" Crois-tu que mon cœur puisse mentir sur la sincérité de mes sentiments ?… "

Je sent une vague de chaleur me parcourant à cette phrase accompagné du doux toucher qu'elle m'offre en gardant le contact de ma main et de son cœur, s’accélérant encore un peu plus? J'essaye autant que je peux de ne pas bouger la main, pour ne pas passer pour un gros pervers, malgré que ce n'est pas moi qui ai mis ma main là. Kelly se baisse ensuite, approchant son visage du mien, ce qui me refait rougir de plus belle, elle s’arrête à quelques centimètres de moi, et je sent sa lourde respiration chaude sur mon visage, alors qu'elle me murmure quelque chose d'à peine perceptible.

" Ne me rejette pas ... " murmura-t-elle en posant ses lèvres sur les miennes une seconde fois.

Pris par surprise, je pose ma main gauche sur la table et sans le remarquer, resserre légèrement la prise de ma main droite, sentant toujours le cœur de Kelly battre la chamade ... J'aurais donc eu faux sur toute la ligne, elle n'est vraiment partie uniquement que pour prendre l'air ... ? Ah, je suis un idiot fini ... Sentant ma respiration s'alourdir de seconde en seconde, je pose ma main gauche sur le dos de Kelly afin de la rapprocher encore plus puis je la décale dans sa nuque, entremêlée dans ses longs cheveux de flamme. Pour la seconde fois dans la soirée, je me perdait dans le désir que j'ai pour elle, la chaleur du contact de mes lèvres et des siennes se rependant dans tout mon corps et en plus un autre contact que je dois avouer, en tant qu'homme honnête, n'est pas désagréable. Je décide que cette fois c'est moi qui allait intensifier le moment, glissant ma langue contre la sienne, provoquant une nouvelle vague de chaleur dans mon corps, remplaçant le froid ténébreux qui avait pris le dessus il y a quelques minutes, cette soirée est pour moi un manège d'émotions dites donc ...
Je poursuit cet intense baiser je ne sais pas combien de temps, mais je m'en fichait complètement de toute autre chose, les gens étaient occupés à danser, personne ne pouvait nous gêner dans ce moment là alors autant en profiter. Enfin je l’interrompt lentement, plongeant ensuite mon regard d'or dans le regard océan de celle avec qui je venait de passer un moment inoubliable. J'utilise ma main sur sa nuque pour poser son front contre le mien et ferme les yeux quelques instants, retirant ma main droite pour la placer sur sa hanche. Un grand sourire me traverse le visage alors que j'ouvre la bouche pour commencer à murmurer à Kelly.

" ... Je t'aime. "

Je n'ai rien dit pendant un moment avant de sortir ça, car je voulais m'excuser une nouvelle fois, mais je me suis dit que ce n'était pas le bon moment de remettre ça sur le tapis. Je reste une poignée de secondes front contre front puis je lui lâche la nuque et me replace correctement sur la chaise, une main toujours sur une de ses hanches. Je veux ensuite lui dire autre chose sans trouver quoi, puis une anecdote me traverse l'esprit, me faisant pouffer de rire en reprenant le regard de Kelly.

" Bon, que voudriez-vous faire maintenant, Mademoiselle Oak ? " lui dit-je à voix basse, à moitié en rigolant.

C'est vrai que notre relation est allée plutôt vite et que nous sommes passés du vouvoiement et des marques de respect au tutoiement ainsi que maintenant aux baisers fougueux ! Mais bon, je ne vois pas pourquoi est-ce que je devrais m'en plaindre, ça me va comme ça et je suis dorénavant sur qu'elle est du même avis que moi.

Spoiler:
 


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Dim 15 Mai - 19:55

Sortie extra-scolaire
 Le carnaval des sentiments


Son coeur battait si fort dans sa poitrine, un sentiment entremêlé d'une douce affection et d'un soupçons de peur, qui dominait son être, faisant faiblement trembler ses mains. La crainte d'une quelconque réaction négative, une marque de répulsion du jeune homme, pour la confusion jeter en son esprit il y a peu qui aurait été complètement justifié. Elle qui connaissait bien les tumultes que pouvait provoqué ce sentiment doux/amer, savait tout aussi bien les douleurs et les blessures commises par un refus brutal de réciprocité. Cette sensation de déchirure qui paralyse sur le coup, pour ne laisser qu'une coquille vide après un terrible affront, certes guérissable avec le temps, mais pouvait laisser des traces éprouvantes. Tel un envol d'oiseaux sauvages gracieux dans le ciel, son anxiété se dissipa, effacée à la proximité exquise de leurs lèvres, qui empourpraient ses joues, envahie d'une submersion fiévreuse dans tout son corps. La température grimpa encore lorsque Iraki amplifia cette approche passionnée en offrant sa langue si douce, si chaude... Elle sentait sa respiration devenir plus importante, témoignant de tout son désir contenu en elle face à l'ivresse de cet instant, des papillons dans le ventre. Un sentiment de bien être incomparable s’empara de ses pensées, de son esprit, tandis que l'autre main d'Iraki remontait jusqu'à sa nuque, effleurant sa crinière rousse lisse. Les langues se délièrent, un intense échange de regard s'opéra. Son front se posa délicatement sur le sien, Kelly savourait ce doux moment affectueux, ses yeux fermés, un sourire mince esquissé sur ses lèvres. Elle l'entendit murmurer mielleusement.

-  ... Je t'aime. "
 

Ne se doutant pas un seul instant qu'il prononcerait ces quelques mots, Kelly fut dans un premier temps surprise. Agréablement surprise. Ces simples paroles eurent en son coeur l'effet d'un doux ouragan de complaisance, le sentiment de bonheur à son comble. C'est incroyable ce que pouvait avoir comme conséquence une simple phrase sur un être humain. Déposant un délicat baiser sur le front du jeune homme, elle attendit quelques instants, se délectant de l'instant présent, avant de répondre à ses sentiments, sans la moindre hésitation.

- Je t'aime aussi...


Le libérant de l'emprise de ses mains, Kelly se redressa, le regardant les yeux empli de douceur. Que d'émotions pour en arriver là. A quoi bon se lamenter ? Elle n'allait pas s'en plaindre. Certes, aimer un élève n'entrait pas dans les mœurs populaires, mais il était trop tard pour renier ces sentiments. Et l'envie n'y était pas dans tous les cas. Il suffirait simplement de rester discret dans l'enceinte de l'Académie, éviter que des rumeurs fondées à propos de leur relation "interdite" se propagent comme une traînée de poudre emportée par le vent, n'est-ce pas ? Espérons seulement que le jeune homme puisse comprendre sa situation dans cette histoire, sans que tout ne s'envenime et finisse par un échec cuisant, mêlé de regret, pour l'un comme pour l'autre. C'est alors qu'Iraki ricana légèrement. Qu'y avait-il de drôle ? Elle jeta rapidement un coup d'oeil autour d'elle, en cherchant naïvement les raisons pour lesquelles il riait, avant qu'il ne prenne la parole.

- Bon, que voudriez-vous faire maintenant, Mademoiselle Oak ?


La CPE gloussa à son tour, interloquée par cette soudaine manière de s'exprimer. C'était clair comme de l'eau de roche. Il se moquait gentiment d'elle, afin de replonger dans une ambiance détendue. S'il souhaitait partir sur cette lignée, autant continuer, après tout, il l'avait bien cherché. Levant son avant bras et tendant son petit doigt d'une manière cliché de bourgeois, elle haussa les sourcils en levant le menton, prenant une pose noble parfaitement stéréotypé, ce qui paraissait totalement ridicule dans ces conditions. Sur un timbre forcé, imitant  une voix de fausset, elle prit la parole, en se retenant de rire.

- Mon cher Ukiama, il est, à mon humble avis, temps de festoyer dignement, combler un appétit qui me tiraille !


Un rire cristallin surgit de sa gorge, rangeant une mèche de cheveux derrière son oreille, avant de retourner à sa place. N'en avait-elle pas trop fait ? Sur le coup, peut être, mais peu importe, cela lui avait sembler d'être une bonne idée de plaisanter un bon coup. Levant brusquement le bras, attirer l'attention d'un serveur, accompagné d'un "s'il vous plait" de politesse, elle passa rapidement commande, après s'être accordée avec Iraki de prendre quelque chose à partager, redemander de nouvelles boissons, puis remercia le serveur avant qu'il ne reparte. Malheureusement, l'heure continuait sa route dans le grand fleuve de la vie, et sa barque avait déjà parcouru un long chemin. Kelly profitait de temps qui défilait sans pouvoir le stopper, craignant déjà l'instant où leurs routes devront se séparer. Elle posa ses coudes sur la table, joignant ses mains, posant son menton au centre, ses yeux dévorants Iraki, une étincelle coquine brillant au fond d'eux, sans qu'elle ne s'en doute.



Information qui sert à rien !:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Lun 16 Mai - 21:57








Dîner mérité !



Kelly, après avoir répondu à mon aveu de sentiments, par un autre " Je t'aime ", qui me réchauffe le coeur plus que tout au monde, rigole à mon soudain changement de ton de parole, et commence ensuite à prendre une pose cliché des bourgeois, buste bombé, dos droit, tête relevé, petit doigt sorti, et me sort sur un ton limite dénigrant pour les personnes ayant moins de " classe " qu'elle :

" Mon cher Ukiama, il est, à mon humble avis, temps de festoyer dignement, combler un appétit qui me tiraille ! "

Et bien elle non plus fait pas les choses à moitié, ce que me fait rire aux éclats pendant un moment tellement elle pousse la blague loin, en tout cas, le ridicule ne tue pas ! Elle part ensuite s'asseoir et lève la main pour appeler le serveur, pour commander un repas. On regarde la carte et on s'accorde pour prendre un grand plat pour 2, puis elle regarde pour les boissons, alors que je finit d'une traite mon Mojito et le tend au serveur, demandant plutôt un pichet de vin pour le dîner, et pour nous deux. Je croise ensuite mes bras sur la table, regardant Kelly, mais un " détail " plutôt important, me fait rigoler légèrement et même un peu rougir ... En effet, Kelly venait de poser ses coudes sur la table et son menton dans ses mains et ... elle me dévorait littéralement du regard. L'étincelle qu'elle avait dans son regard plongé dans le mien me faisait penser qu'à tout instant elle serait capable de me sauter dessus, pour me faire je ne sais quelle chose perverse ! Aaaah, il faut que je l'embête avec ça, je suis presque sûr qu'elle ne se rend même pas compte ! Je décide alors de lui rendre le même regard et mettre ma joue sur ma main gauche, le coude posé sur la table.

" Et bien Kelly, c'est quoi ce regard ? tu va me sauter dessus ou quoi ? "lui murmurai-je en lui montrant ses yeux en faisant des petits cercles avec mon index.

Je n'ai pas le temps de continuer ma blague car le serveur se ramène déjà avec le repas, un grand plateau, rempli d'amuses gueules et de crudités, suffisamment pour remplir l'estomac de 2 personnes. Il repart ensuite pour revenir avec deux verres à pied et un pichet de vin, comme commandé. Je le remercie d'un signe de tête avant qu'il reparte vers le bar. Je prend le pichet pour servir Kelly, remplissant son verre, puis le mien. Je le repose à côté du plateau, et prend mon verre pour trinquer avec Kelly.

" A notre belle soirée et à nos estomacs, réclamant que l'on arrête enfin de discuter pour les satisfaire ! dit-je avant de faire taper nos verres l'un contre l'autre.

Je bois une gorgée et repose mon verre pour commencer à manger. Le vin est très bon, et les premières bouchées que je prend le sont aussi, j'espère qu'il en sera de même pour tout le repas. Je continue à manger, mais d’ailleurs en parlant de manger, la soirée défile ... Je jette un coup d’œil discret à mon téléphone, 20h30 ... Si je veux encore profiter de la soirée après le repas je ne pourrais pas rentrer à l'académie, même sur le dos de Shell ... Mais qui dit pas d'académie dit deux solutions possible, la rue ou chez Kelly, or je doute qu'elle me laisse dehors dans la neige. donc si je profite encore, je devrais dormir chez Kelly, non que ça me déplaise, mais bon, je n'ai pas non plus envie de m'y incruster, il vaudrait donc mieux pour pas que je soit super gêné que ce soit elle qui m'invite ... Mais si c'est elle qui m'invite, vu le regard qu'elle m'as jeté, qui sait ce qu'il pourrait arriver chez elle ? Je ne suis pas contre non plus, je l'aime, mais aller si loin dès le premier soir avec une membre de l'administration de l'académie ? Putain j'ai pas intérêt à dire un seul mot sur cette soirée à quiconque. Mais bon, je vais surement trop loin, si ça se trouve juste après le repas elle va rentrer chez elle, me faire un bisou avant de partir et j'irai retrouver mon lit, mais je ne peux m'empêcher de penser que ce soir il y a une chance sur deux que le lit dans lequel je couche ne soit pas le mien ... RAAAAAH, abruti retire toi ça de la tête un peu ! Alors que j'arrête de faire fonctionner mon cerveau comme une usine, je me rend compte que l'on a presque fini le plat, et voyant qu'il ne reste plus qu'un seul bout, une idée machiavélique me vient à l'esprit.

Je chipe le morceau de nourriture restant en lançant un regard compétitif à Kelly, puis je ne peux m'empêcher de me marrer comme un idiot à ma propre blague. Je tend donc avec un regard doux cette fois le morceau de nourriture au niveau de la bouche de Kelly, afin qu'elle le mange. Une fois le plateau vidé, et mon verre aussi, je le remplit à moitié car j'ai encore un peu soif ( mais je ne vais pas tout boire d'un coup de même ! ) puis reprend la discussion avec Kelly.

" Que fait-on maintenant, Mademoiselle " Regard coquin " ? Tu veux retourner danser, ou juste rester assis à parler peut-être ? " dit-je doucement et en rigolant au début puis normalement à la fin.

Spoiler:
 


© Jawilsia sur Never Utopia

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Mar 17 Mai - 23:42

Sortie extra-scolaire
 Until the end...    


Le regard qu'Iraki posa sur elle la troubla. Qu'avait-il a la fixer avec cet air quelque peu lubrique, à la fois amusant et déconcertant ? Il esquissait un sourire mesquin, amusé, lui faisant remarquer le désir qui brûlait dans ses pupilles bleutées. Gênée de la réflexion, elle cacha son visage, en riant d’embarras, sentant ses joues devenir chaudes suite à ces mots. Oh bon sang. Il fallait qu'elle calme ses ardeurs, au plus vite, avant de sembler plus que bizarre. Certes, elle n'était pas étrangère à tout ce qui ce passait ce soir, mais cela n'était pas une raison pour la mettre dans une telle situation. Ce rendait-il compte de cette gêne qui tâcha ses joues de roses ? Bon... Elle ne pouvait le nier, il ne la laissait pas indifférente, surtout depuis peu. Cette spontanéité impétueuse, ce caractère enjoué, cette crinière d'or comme les blé et ces yeux d'ambres chatoyants... Kelly respira profondément. Ce garçon qui avait tout pour plaire n'avait pas attiré la convoitise d'une demoiselle charmante ? Oh, si, sans doute avait-il eu un passé amoureux, tout comme Kelly, mais à quoi bon y penser, seul l'instant présent comptait désormais, n'est-ce pas ?

Ce n'est qu'à la vue alléchante du plat qu'elle se rendit compte à quel point elle avait faim. En effet, il était bien temps de festoyer enfin après cette soirée riche en émotions. Triquant joyeusement leurs verres de vin, célébrant cette soirée avec panache, ils commencèrent à dîner, tout en continuant de discuter dans la bonne humeur, jusqu'à la dernière bouchée du repas, chipé par Kelly lorsqu'Iraki lui tendit, jouant avec la nourriture tels deux gamins, malgré leur âge, se fichant éperdument de ce qui pouvait se dérouler autour d'eux, ou les regards étranges que les autres leurs lançaient. La soirée se poursuivait, dans des paroles échangées avec entrain. Mais la fatigue s'installa à son tour rapidement, et la volonté de quitter les lieux se fit grandement sentir. Kelly invita Iraki à se lever de table et partir. Au moment de l’addition, malgré l'obstination du jeune homme qu'elle refusa d'écouter, elle insista pour payer intégralement. Ce n'est qu'après de pénibles délibérations, l'un enchérissant toujours sur l'autre, qu'ils finirent par s'accorder de payer moitié-moitié l'addition, avant de se diriger vers l'extérieur. Le choc brutal de température la fit frissonner. L'air s'était terriblement rafraichit, et malgré son lourd manteau, le froid s'était faufilé pour grignoter sa peau. Ce doutant rapidement que cela devait être pire pour Iraki, tout juste vêtu d'un sweat blanc, enroula à nouveau son cou de son écharpe rose, en lui déposant un baiser sur la joue, se relevant sur la pointe des pieds. C'est qu'il était grand le bougre ! Ils entamèrent quelques pas hésitant dans le froid. Que faire désormais ? Le raccompagner tranquillement à l'Académie, espérant tomber avant l'heure du couvre-feu, afin se repose dans sa chambre, chacun reprenant des chemins différents ? Ou ... Kelly rougit à cette idée. Elle pouvait également... Lui proposer de dormir à l'appartement, non loin d'ici, pour poursuivre la soirée paisiblement... C'était sans compter son esprit fiévreux qui harcelaient sa tête d'images obscènes, qu'elle s'empressait de chasser au plus vite, embarrassée. Que pourrait penser Iraki de cette attitude, honnêtement ? Elle le regardait, discrètement. Mieux valait faire vite, prendre une décision rapidement, ou le pauvre allait finir gelé à ce rythme de marche. Kelly s'en rapprocha, se plaça tout près de lui, épaule contre épaule, prenant doucement sa main, entremêlant leurs doigts, pour se tenir chaud, un peu comme les groupe de pingouin qui se collent pour avoir chaud.

- Iraki ... Ca te dirait de venir chez moi, passer la nuit, plutôt que de retourner à l'Académie ?


Kelly lui jeta un regard doux, brillant sous la lumière artificielle de la nuit. Pourquoi hésiter après tout ? Si la spontanéité d'Iraki l'avait conduit jusqu'ici, pourquoi ne pas en jouer également ? Pourquoi ne pas ce permettre un énième grain de folie en cette soirée ? Et en toute honnêteté, resserrant sa main dans celle d'Iraki, elle n'avait nullement l'envie de le laisser repartir, son cœur devenant lourd en effleurant cette idée. Bon... Le seul souci était que son appartement était fort probablement un peu en bordel. Son esprit s'embua de questions. Qu'allait-il répondre à cette invitation ? Comment réagirait-il ? Etait-ce vraiment une bonne idée ? Le coeur battant, elle attendait une réponse...



Spoiler:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  Jeu 19 Mai - 21:04








Non pas la fin, mais le début



Nous finissons notre repas et le serveur arrive pour nous donner l'addition, la posant sur la table. Faisant genre de rien je jette ma main pour la prendre afin de la régler mais ma partenaire eut la même idée ... Elle sait pas encore à quel point je sis têtu c'est vrai, surtout qu'elle veut tout payer elle même, c'est un non catégorique que je lui fait de la tête, en riant à moitié. J'essaye d'utiliser de mes talents de beau-parleur et de charmant jeune homme afin de lui convaincre de me laisser la note mais je crois que je suis en face d'aussi têtu que moi. C'est au bout de plusieurs minutes de " dispute " que nous décidons de régler moitié-moitié, malgré que j'essaye jusqu'au dernier moment de tout payer, en vain. En y repensant, j'ai déjà déboursé 500$ dans du carrelage en plein milieu de l'aprèm ... Faudrait peut-être que je me calme le temps que mon compte en banque guérisse sa douleur au derrière. Nous quittons donc notre table et partons hors du bar ... Mauvaise idée ! J'ai qu'un sweet sur moi et il s'est toujours pas arrêté de neiger ! Je fais du mieux que je peux pour ne pas montrer que j'ai quand même bien froid, mais Kelly réitère son acte attentionné d'il y a quelques heures en me remettant son écharpe autour du cou, avec en bonus un bisou sur la joue. Rien que le geste de me donner son écharpe me donne chaud au cœur de voir comment elle s'est mise à tenir à moi en si peu de temps, je parle aussi de la soirée bien sur. La plupart de la marche est silencieuse, j'ai passé mes mains sur ma nuque et regarde le ciel étoilé depuis un bout de temps. Essayant de ne pas me prendre de flocons dans les yeux, ce à quoi je n'arrive pas à part en les fermant, j'admire ce beau et froid soir d'hiver pourtant chaleureux grâce aux événements. J'ai toujours adoré l'hiver, surtout pour les soirs enneigés comme ça, ou les lampadaires et les lumières des villes paraissent comme de grosses étoiles. Ce spectacle lumineux à la fois naturel et artificiel, je l'adore, il n'y a pas d'autre mot. Je m'étais habitué au rythme du bruit de nos pas dans la neige, mais soudainement ce rythme change, devenant plus rapide. Voulant voir la raison de ce changement je tourne ma tête vers Kelly et replace les mains le long de mon corps, alors qu'elle s'empare de l'une d'elle et se colle à moi, côté contre côté. A ce moment j'hésite rapidement entre une question et juste une marque d'affection et j'ai rapidement ma réponse :

" Iraki ... Ca te dirait de venir chez moi, passer la nuit, plutôt que de retourner à l'Académie ? "

Et bien de la chaleur en veut tu en voilà ! Je suis sur que je rougit aussi vivement que la couleur des cheveux de Kelly à sa question, certes j'avais déjà dit que c'était possible que ça arrive, mais on est dans les temps pour rentrer à l'académie et elle me demande d'un seul coup ... Je ne peux m'empêcher de lâcher un petit rire nerveux en me frottant la tête. Je connais déjà ma réponse mais ... je sais pas, surement toujours l'effet de surprise me laissant bouche-bée. Bon, allez, ça suffit les remarques de chochotte, elle m'as imité en allant droit au but, alors il est temps que je porte mes couilles mon courage à deux mains et que je lui réponde !

" Eh bien Kelly ... Oui ... Ca me plairait beaucoup même de rester avec toi cette nuit. " lui dit-je doucement d'une voix aussi sereine que possible, malgré mes joues toujours un peu rosées.

Je lâche ensuite sa main dans laquelle mes doigts étaient entremêlés pour passer mon bras autour du cou de Kelly, afin de la coller plus à moi et de lui couvrir la nuque pour lui tenir plus chaud, mais aussi afin de lui déposer un petit bisou sur la joue avant de continuer notre chemin, sous la neige, non plus en direction de l'académie, mais de son appartement ...


© Jawilsia sur Never Utopia

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]  

Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sortie extra-scolaire [ Feat Kelly ]
» L'odeur sucrée du coquelicot [feat Kelly]
» Sortie entre filles [ Feat Anna ]
» Une sortie avortée... [Feat Isabella, Katsa, Blaire] [La Fôret Interdite]
» Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-