Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]

InvitéInvité
MessageSujet: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Dim 1 Mai - 21:44

Que ce soit en automne ou au printemps, Azaleï aime toujours autant les prairies. Un lieu calme, harmonieux, tranquille. Idéal pour se reposer, se changer les idées ou même s'entraîner un peu – même si le terrain vague est sans doute plus adapté à ce genre d'activité. Même si sa première visite à cet endroit s'était soldée par une étrange bagarre avec un inconnu et par la blessure de la personne qu'elle avait rencontré en ce lieu, elle en gardait un bon souvenir. Ses autres balades en solitaire avaient été paisible, ce qui était agréable. Personne pour la déranger, la questionner sur ses goûts ou sur la manière dont elle avait rencontré tel ou tel membre de sa troupe. Le paradis, somme toute.

De bonne humeur après un cours très banal comme on en faisait parfois, elle a décidé plutôt que de rentrer chez elle potasser ses livres, de se rendre aux prairies. Le temps étant en sa faveur, elle ne réfléchit pas deux fois et après avoir mangé un morceau, s'élance, pleine d'entrain. Kami reste bien étrangement sage, marchant à côté d'elle tandis que Ryuko ouvre la marche, pleine de grâce et la tête haute. Aizu, trop maladroit pour suivre la marche, est dans les bras d'Azaleï et observe avec un étonnement enfantin tout ce qui l'entoure, agitant ses petits bras avec vigueur.
Se sachant seule, elle se permet de fredonner une petite mélodie qui ravit le type Glace. De temps en temps, elle s'arrête pour communiquer avec ses compagnons puis recommence à chantonner, tranquille. Elle se sent très bien, toute seule. Aucune contrainte sociale, aucune attention spécifique à avoir quant à son apparence ou bien ses paroles. Oh, elle a bien conscience qu'elle est bien trop froide et tendue lorsqu'elle se trouve avec quelqu'un mais elle ne s'est jamais vraiment sentie à l'aise en société.  La rencontrer en ville n'est jamais une bonne idée, elle est encore pire là-bas. Elle-même se trouve plus souple par rapport à son attitude lorsqu'elle est dans un milieu naturel.

Sifflant sa Minidraco pour qu'elle s'arrête, elle pose Aizu à terre, ce qui déclenche aussitôt ses protestations aiguës. Cependant, il se calme bien vite quand il voit Kami arriver et essaye tant bien que mal de grimper sur le canidé. C'est finalement Seru qui lui vient en aide, le soulevant psychiquement. Drôle de spectacle, qui arrache un sourire sincère à Azaleï.

Elle reste ainsi à observer ses Pokemon batifoler dans l'herbe, bras croisés sous sa poitrine, sous le soleil doux. Quelques minutes passent tranquillement avant qu'elle ne se décide à continuer de marcher, au bonheur de ses amis.
Cependant, Kami ne semble pas l'entendre ainsi. Alors qu'Aizu est redescendue et est retournée dans les bras de la belle blonde, le louveteau décide de partir de son propre côté. Sa maîtresse est capable de se débrouiller sans lui, après tout. Et puis, il connaît son odeur si bien qu'il est capable de la repérer où qu'elle aille. Nul besoin de s'inquiéter !

Oreilles dressées et queue battante, il s'en va dans la direction opposée. Un dernier regard en arrière, pas de panique, elle ne semble pas encore avoir remarqué son absence. Il est temps de courir !
Il gambade gaiement dans les hautes herbes, reniflant à tout va, traçant quelques Laporeille peureux qui s'enfuient en le voyant. Alors qu'il ne veut que jouer, quel dommage !

Une odeur l'intrigue, il lève la tête, aux aguets. Aussitôt, truffe au sol, il se met à tracer cette étrange senteur. Petit à petit, il le sent, il se rapproche. Oui, voilà, ça doit être … Il se cogne contre... Un Persian ?
Relevant le museau et voyant le félin, la seule idée qui lui vient en tête est qu'il a enfin trouvé un compagnon de jeu. Aussitôt, Kami commence donc à sautiller sur place, l'arrière-train en l'air et jappe de temps à autre.

Na ! Medhyena ! [Viens jouer, viens jouer!]
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Mar 3 Mai - 21:41

Enfin le printemps. Shizuo, comme d'habitude, c'était fait réveiller par l'intenable Syan qui souhaitait pouvoir profiter de la chaleur qui lui avait tant manquer pendant l'hiver. A contrecoeur, l'infirmier c'était levé, douché, préparé, sans oublier de nourrir ses compagnons. Jessy, depuis l'arriver de l'œuf, dormait sous la lampe chauffante avec ce dernier.

Shizuo enfila un tee-shirt, un jean et une veste à capuche avant de ne prendre l'œuf,  l'enrouler dans une couverture et le déposer délicatement dans le sac à dos -non fermer- que le garçon prit soin d'installer sur son épaule de façon à avoir un œil sur la coquille.

- Jessy, Syan, on n'y va!

Les deux pokémons arrivèrent presque simultanément. Syan, lui, passa tel une flèche devant son dresseur et ce mit à miauler joyeusement dans l'espèce de petite coure, comme pour demander à Shizuo de ce dépêcher. Jessy, lui, décida subitement de grimper sur les épaules du garçon lui tirant un petit air surprit.

- Ne t'inquiète pas Jessy, il va bien. Lui dit-il doucement tout en déposant une caresse sur le crâne du Chaglam.

Après avoir fermer la porte, le trio s'en alla pour les prairies et les atteignirent rapidement.
Shizuo profita de la chaleur printanière du soleil qui lui réchauffait agréablement le corps, le doux parfum des fleurs lui titillant les narines. Rigolant intérieurement en ce disant que certaines imprudentes finiraient surement dans la gueule de Syan.
Remarquant le départ du persian, Shizuo décida de le laisser ce balader et s'installa confortablement sur la serviette qu'il venait d'installer, déposant Jessy sur ses genoux pour le caresser un peu.

~~~~ Syan ~~~~

Le grand chat était, comme d'habitude, partie devant. Sautant, caracolant, humant les fleurs quand celle-ci ne ce faisait pas croquer en tombant malheureusement devant la truffe du jeune chat. Le pokémon ne c'était pas trop éloigner et, de toute façon, il allait toujours droit devant lui pour que son dresseur puisse le retrouver facilement. Bref, cette fois, il marchait tranquillement, cherchant des yeux une pauvre fleur perdu quand, subitement, Syan ce fit percuter. Oh non, pas violement, mais suffisamment pour le faire s'arrêter. Le Persian chercha des yeux la cause de son arrêt et son regard ce posa sur un petit chiot.

Na ! Medhyena ! [Viens jouer, viens jouer!]

Le petit pokémon ténèbres sautillait sur lui même et levait les fesses tout en remuant énergiquement la queue. Jouer? Mais avec plaisir! Le chat beige poussa alors un miaulement joyeux, donna alors un petit coup de patte sur le Medhyena puis lui sauta par dessus.

- Persian!!!! (C'est toi le chat!!!!)

Le Persian miaulait joyeusement et avait adopter la même posture que le chiot, appelant son nouveau compagnon de jeu à le poursuivre. C'est à ce moment qu'une grande course poursuite s'entama entre les deux compagnons du jour.
L'agilité du chat lui permettait d'esquiver assez aisément les tentatives du pauvre chiot qui essayait de ce débarrasser de son rôle de chasseur. Mais, grâce à sa ruse, il parvint à toucher le chat. Ce dernier poussa un feulement d'agacement, il ne voulait pas perdre!!! Syan ce mit à son tour à courir après le petit chiot. Seulement, après quelques minutes d'une nouvelle course à en perdre haleine, le chat fut stopper net. Devant lui, ce trouvait une magnifique jeune fille à la longue chevelure blonde qui brillait sous le soleil printanier. Cette dernière était accompagnée d'un petit pokémon ressemblant à un sorbet, un espèce de bonbon vert et d'un petit serpent bleu. Le pauvre chat ne connaissait aucun des pokémons ce trouvant devant lui, mais le petit medhyena était là. Visiblement content et toujours prêt à jouer.

Dommage pour lui, le Persian avait envie de découvrir un peu les personnes ce trouvant devant lui mais, avant, il devait s'assurer qu'elle ne lui voudrait pas de mal. Le problème, c'est que, même étant un pokémon, la jeune fille était très belle pour Syan. Pousser par la curiosité, il poussa un miaulement tendre et s'approcha de l'inconnue avant de ne s'arrêter juste devant elle, la fixant de ses grands yeux jaunes.

~~~~ Shizuo ~~~~

- Rahhh encore une fois. Je devrais lui installer un collier gps à ce chat...

Shizuo c'était installer dans l'herbe. L'œuf, toujours dans le sac alors que Jessy était allongé quelques centimètres plus loin. Entendant les paroles de son dresseur, le chaglam poussa un petit grognement, prouvant sa désapprobation quant à la mauvaise manie du Persian.

- Bah, on va attendre quelques minutes, si il ne revient pas, on ira le chercher, sa te va?
- Glamm....
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Sam 7 Mai - 19:58

Oh ? Il joue, il joue ! Aussi heureux que possible, Kami se met à courir derrière le félin, un peu plus agile que lui – forcément. Mais après une jolie ruse bien sentie, à savoir un arrêt forcé au dernier moment suivi d'un bond magistral, il avait enfin réussi à ne plus être le chat. Il démarre alors au quart de tour, aboyant à tout va pour exprimer son immense joie. Il n'avait pas de compagnon à quatre pattes avec qui jouait, à la maison, alors il comptait bien profiter de celui-là !

A force de courir trop vite, il finit par s'emmêler dans ses propres pattes et s'écrase par terre comme un enfant. Il s'attend alors à être touché, forcément, c'est l'occasion parfaite et pourtant rien ne vient. En se redressant, après s'être secoué pour retirer les amas de poussière de son pelage, il lève le museau et aperçoit Azaleï, qui n'a pas l'air ravi du tout. Peut-être parce qu'il est parti sans prévenir ? Ah, les humains !
La colère de sa propriétaire lui passe au dessus de la tête, lui, il veut jouer. Alors avec un autre bond, il se retourne pour chercher le Persian. Ah, bah le voilà ! Mais qu'est-ce qu'il fait, à la regarder comme ça ? Pourquoi il a l'air de lui faire les yeux doux ? Ah non, non, pas d'accord !
Dans son dos, il entend Aizu qui pousse des petits cris de joie. Il sent la présence de Seru au dessus de lui et l'aperçoit bientôt près de lui, dans son champ de vision.

Et bien, on s'est trouvé un ami à ce que je vois ! Par contre, Kami, ne pars plus comme ça tu m'as bien comprise j'espère ? Tu m'as fais une peur bleue !

Azaleï soupire, agacée mais néanmoins soulagée d'avoir retrouvée son ami. Elle n'aime vraiment pas quand il disparaît comme ça et se met toujours à imaginer le pire du pire.

Le Persian continue de la fixer de ses beaux yeux dorés. Est-il sauvage ? Un Pokemon libre, peu farouche et acceptant de s'amuser avec son Medhyena ? Il fait quelques pas en miaulant avant de s'arrêter, un peu plus proche d'elle désormais.

Quitte ou double et se fichant d'être éventuellement blessée, la jeune femme tend la main avec douceur vers le félin. Elle s'en approche délicatement, pour ne pas l'effrayer. Une fois à la bonne distance, elle commence à lentement le caresser. Voyant qu'il ne fuit pas, elle intensifie très légèrement ses câlineries, s'asseyant en face de l'animal, un sourire doux fermement planté sur les lèvres.

Elle se dit intérieurement qu'il doit forcément appartenir à quelqu'un. Peu de Pokemon sauvages sont aussi câlins avec des parfaits inconnus, puisqu'ils n'ont pour la plupart, jamais côtoyé d'humain. Redressant la tête, elle cherche du regard l'éventuel dresseur du Persian mais ne parvient pas à le voir au milieu des hautes herbes. Bah, tant pis. Le félin finira par le retrouver, quoiqu'il arrive.

Azaleï secoue la tête et interrompt sa séance de câlin avec le gros chat, à son grand regret. Elle aurait aimé rester un peu plus longtemps mais elle ne peut pas se le permettre. Ce Pokemon doit avoir un dresseur, et peut-être est-il dans le même état qu'elle tout à l'heure lorsqu'elle s'est rendue compte que Kami ne la suivait plus.

Et si on allait chercher ton maître, d'accord ? A moins que tu ne sois sauvage ?

Aizu observe le félin avec intérêt puis s'écrase à terre en tentant de se retourner pour revenir dans les bras de la blonde. Elle rit un peu en voyant le pauvre se débattre, face contre terre et le reprend contre elle.

Ca va nous faire une petite balade, dans tous les cas.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Mar 10 Mai - 14:28

Le Persian c'était rapproché de la jeune femme, tranquillement posé sur son postérieur, miaulant doucement et la fixant gentiment de ses grand yeux dorés. Allait-il recevoir des caresses ou bien ce faire agresser? Visiblement, aucunes des personnes présentent ici ne représentait un réel danger.

Soudain, la demoiselle ce mit à sa hauteur et approcha sa main. Cette dernière ce déposa délicatement sur son crâne. Ahhhh son point faible!! Il appuya encore plus sa tête contre la main de la dresseuse ronronnant de plaisir, d'autant plus qu'elle augmenta ses caresses lorsqu'elle remarqua la non-hostilité du Persian. Syan rouvrit les yeux lorsqu'elle s'arrêta mais remarqua un tendre sourire sur ses lèvres. Impuissant quant à l'arrêt des caresses, le chat poussa un miaulement.

- Et si on allait chercher ton maître, d'accord ? A moins que tu ne sois sauvage ? Demanda-t-elle.

Syan poussa un nouveau petit miaulement puis regarda d'un air surprit le petit Sorbébé. Quel était ce petit être. Le persian était plutôt intrigué.

- Ca va nous faire une petite balade, dans tous les cas. Ajouta la demoiselle.

Le pokémon ce frotta contre les jambes de la jeune femme comme pour essayer de lui faire comprendre qu'il n'était pas sauvage puis partie un peu devant, comme pour lui montrer le chemin. Oui, il savait où ce trouvait Shizuo et il souhaitait bien que son dresseur rencontre la jeune fille. Mais, en attendant. Syan fit un appel de jeu au petit chiot. Ce dernier ne ce fit pas prier et le petit duo repartie dans une course poursuite folle, tournant autour du petit groupe.

~~~~ Shizuo ~~~~

- Bon, aller Jessy, on n'y va. J'ai peur qu'il ce soit encore attirer des ennuies..

Le Chaglam feula. Rah, il en avait marre de Syan. Ce dernier partait toujours en vadrouille et ils devaient aller le rechercher. N'était-il pas capable de rester calmement à coté de Shizuo, ou de lui? Pff... A contre-coeur, le petit chat ce releva, s'étira et sauta sur l'épaule de l'infirmier, prenant soin que l'homme ai fini d'ajuster le sac contenant le précieux œuf sur son épaule.

- Bon bah c'est partie mon grand. Dit-il en lui déposant une caresse.

Par où commencer? Bah tout droit, surement. En général, c'était ainsi qu'il retrouvait le grand chat. Ce dernier revenait avec son air innocent après être partie un moment. Ma foie, question d'habitude. Le jeune homme suivis donc sa route, appelant le pokémon de temps à autres quand, subitement, il remarqua Syan poursuivit par un... Un Medhyena? Un frisson lui parcourut l'échine. Effectivement, le persian c'était encore attirer des ennuis!

- Jessy, va arrêter le chiot, mais ne le blesse pas! Il est peut-être pas sauvage!

Le Chaglam descendit de son perchoir en ronchonnant. Rahlala quel râleur! Shizuo leva les yeux au ciel en suivant le pokémon normal. Jessy, lui, partit en trottinant puis s'arrêta devant le Persian qui, en le voyant, s'arrêta net avant de ne ce faire rentrer dedans par le petit chiot.
Le chat gris se rapprocha de lui et feula sur le pauvre Medhyena.

- Chaglam glam? (Qu'Est-ce que tu veux?)
- Persian! (Laisse le tranquille, c'est mon ami!)

Le persian ce plaça devant le Chaglam. Ce dernier s'assis de façon calme, étrangement.

- Ah, Syan! Grand bêta tu m'as encore fait peur. J'aimerais que tu arrête de partir comme ça!

Syan redressa les oreilles et ce dirigea vers Shizuo. Une fois à sa hauteur, il posa ses pattes sur les hanches de son dresseur qui lui donna quelques caresses. Jessy lui, renifla le petit chiot ténèbres. Après tout, c'était la première fois qu'il croisait un pokémon qui lui ressemblait.

Peu de temps après, la jeune femme qui suivait Syan et le petit chien arriva, accompagner de ses pokémons. Le chaglam poussa un petit miaulement pour attirer l'attention de Shi qui déposa son regard sur la nouvelle arrivée.
Euh... Que faire maintenant qu'il se trouvait comme un idiot avec Syan sur ses hanche et Jessy un peu plus loin, toisant le chiot. Shizuo n'aimait pas les femmes, il n'était pas à l'aise avec elles. Bon... Après tout, si la demoiselle était arrivée aussi vite derrière le duo, c'éest qu'elle devait les suivres et Syan avait surement fait des siennes... Encore. Il ouvrit alors la bouche.

- Euh... J'espère qu'il ne vous a pas ennuyez.

Gêné, Shizuo porta l'une de ses mains à son cou et ce le frotta, exprimant clairement sa gêne. Que faire maintenant?


Hrp:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Sam 14 Mai - 0:04

Les minutes passent et Azaleï commence à réellement douter. Le Persian a-t-il un dresseur ? Honnêtement, elle ne se voit pas le capturer car Kami s'entend bien avec. Elle ne l'a pas vu jouer ainsi depuis un long moment, et cela lui fait mal au cœur de le constater. Il ne peut pas courir avec ses compagnonns, du moins pas aussi vite. Seru s'envole à chaque fois, Ryuko le toise froidement, et Aizu tient à peine debout. Pas évident, somme toute.

Elle le regarde gambader gaiement avec le gros chat. Elle ne peut pas refouler le sourire attendri qui éclaire son visage à la vision des deux joueurs. Avec un peu de chance, lorsqu'elle reviendra après sa balade du jour, elle pourra retrouver le nouvel ami de son petit loup.

Azaleï fronce les sourcils, persuadée d'avoir entendu une voix. Ne pouvant pas en être sûre, elle met cela sur le compte de son imagination et s'arrête néanmoins en voyant que Kami et le Persian se sont également stoppés. Qu'est-ce qu'il se passe ? Elle n'en sait strictement rien, étant un peu trop loin pour pouvoir comprendre.

Ce n'est que quand elle voit enfin une silhouette masculine qu'elle comprend que le Persian ne doit pas être sauvage et que Kami a encore du se fourrer dans une situation pas possible. Ah, ça lui apprendra à le laisser vadrouiller tout seul alors qu'il devrait rester à ses côtés !

Lorsqu'elle arrive enfin à proximité du duo, devenu quatuor sans qu'elle ne le remarque, elle peut enfin avoir l'esprit tranquille. Son Medhyèna ne semble pas avoir causé trop de soucis, si ce n'est avoir attisé l'intérêt d'un Chaglam curieux. Le Persian, quant à lui, a les pattes avants perchées sur les hanches de son dresseur, qui le sermonne gentiment avant de se rendre compte de sa présence.

 Euh... J'espère qu'il ne vous a pas ennuyez. 


C'est sans doute inapproprié mais Azaleï est subitement prise d'une incontrôlable envie de rire. Peut-être à cause de la gêne qu'elle voit dans le regard de l'homme en face d'elle, du malaise qu'elle distingue sans difficulté dans sa voix. Ou alors parce qu'elle aussi, trouve cette situation plutôt gênante.
Reprenant ses esprits et parant son visage de son habituel masque de neutralité, elle répond calmement :

Non, pas du tout.

Bon, ils ne vont pas aller très loin ainsi. Peut-être devrait-elle partir. C'est vrai, qu'est-ce qui l'empêche de récupérer son Pokémon et d'ensuite tourner les talons ? Très bonne question. Elle se surprend de plus en plus à apprécier la compagnie d'autrui, depuis son arrivée à l'Académie. Peut-être parce qu'elle fait enfin ce qu'elle veut et ce qu'elle aime ? Une autre bonne question.

Avec un léger soupir, elle se tourne vers son petit canidé qui remue frénétiquement la queue face au Chaglam, qui le toise d'un air un peu dédaigneux qui ne l'affecte pas le moins du monde.

Il ne vous a pas embêté non plus j'espère ? Il est encore jeune et relativement envahissant quand il s'y met.


Accroupie, elle passe une main tendre dans le pelage de Kami, qui tourne la tête vers elle et vient poser ses pattes sur ses genoux, histoire de réclamer un peu plus de caresse – en plus, son éventuel copain ne veut pas jouer avec lui. Pas aussi drôle que l'autre chat.
Une ébauche de sourire fait briller ses yeux et étirer le coin de ses lèvres mais cette illusion se dissipe presque aussitôt.

Quoiqu'il en soit, vous avez un magnifique Persian. J'ai rarement eu l'occasion d'en voir un aussi beau.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Mer 25 Mai - 17:04

Jessy ce détourna rapidement du Medhyena et retourna vers Shizuo, snobant royalement le pauvre Syan qui ce pris un feulement mécontent lorsqu'il s'approcha du chat gris. Le Chaglam se tourna vers les nouveaux arrivant et les fixaient avec son habituel regard hautain alors que le Persian ce rapprocha du Medhyena, et s'il voulait encore jouer?

Shizuo, lui, écouta la demoiselle lui répondre mais ce crispa encore plus lorsqu'il remarqua le visage neutre qu'elle affichait, effaçant le sourire qu'elle arborait encore il y a quelques minutes face aux deux compagnons de jeu. Il déglutit. Et s'il prenait ses jambes à son cou sans même crier gare?  Non, il avait l'air bien assez stupide maintenant alors qu'il n'avait encore rien fait ou dit. Le jeune homme pris alors son courage à deux mains et reprit la parole.

- Il ne m'as pas dérangé non plus. Je m'inquiète souvent car Syan aime bien ce mettre dans des situations difficiles et pourtant ce n'est plus un chaton... Merci pour le compliment.

Bravo! Il avait réussit à aligner plus de trois mots face à elle. Grand progrès vraiment. Mais, ce n'était pas que grâce à ça qu'ils allaient avancer.

Subitement, le chaglam ce redressa et fixa le sac ce son dresseur, poussant un miaulement bien audible. Surprit, Shizuo retira le sac de son épaule et le déposa délicatement au sol, sortant l'œuf qu'il contenait pour le déposer sur ce dernier. L'infirmier déposa sa main dessus, l'œuf dégageait une douce chaleur et tremblait sous lui. Il allait éclore!
Peu de temps après, la coquille ce fissura puis ce brisa, laissant apparaître un petit museau doré.

- Viens mon grand. Dit-il doucement.

Shizuo ne put s'empêcher d'éclater de rire lorsqu'il entendit le bébé pokémon éternuer. Ce qui eût d'ailleurs pour effet de le faire tomber avec sa coquille à présent sur sa tête.

- Ahahah, petit maladroit attend viens, je vais t'aider.

Le dresseur lui retira alors la coquille de sa tête et découvrit ainsi un petit goupix doré. Un chromatique? Un goupix?? Shizuo ne s'attendait vraiment pas à ça mais, il était agréablement surprit.
Jessy c'était rapprocher du bébé pokémon et ronronnait gentiment, au plus grand étonnement de son dresseur.
Le petit goupix, lui, lançait un regard aimant à Shizuo. Ce dernier était habituer grâce à son travail mais trouvait toujours ça très gratifiant. De plus, c'était son nouveau compagnon à présent. Complétement attendri, le garçon fixait le bébé pokémon d'un œil clément, attendri et aimant.

- Gou? Couina-t-elle.

Syan, remarquant l'attroupement, ce rapprocha et remarqua le bébé pokémon, s'approcha de ce dernier et déposa une léchouille tendre sur sa tête sous le regard protecteur de Jessy.
Impatient, l'infirmier attrapa le bébé pokémon et, tout en le caressant, reporta son attention sur la demoiselle qu'il avait presque oublier. Toutefois, et malgré sa gêne, il ne pouvait plus décrocher ce sourire niait qu'il arborait.

HRP:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Mar 31 Mai - 19:49

Azaleï hoche la tête, satisfaite de savoir que son compagnon n'a pas dérangé ce pauvre homme. Il tire d'ailleurs une de ses têtes ! Enfin, elle ne doit pas paraître plus à l'aise, en y réfléchissant. Heureusement pour elle, elle sait maintenir un visage neutre même quand la gêne est à son comble. Comme maintenant, apparemment

Elle s'apprête à répondre mais le Chaglam de l'homme pousse un miaulement, qui pousse son propriétaire à retirer son sac de son épaule. En voyant qu'il en sort un œuf, de type Feu si ses souvenirs sont exacts, elle ne peut s'empêcher de s'approcher pour assister à l'éclosion. Il ne fait aucun doute pour elle que cela arrivera dans les minutes à venir, vu comment l’œuf semble trembler. Elle se met à repenser avec nostalgie au jour où Kami est sorti de son œuf et malgré elle, un léger sourire détend son visage. Cette expression s'accentue lorsque la coquille se brise enfin, libérant un petit museau doré.
Avec un léger éternuement qui fait rire de concert les deux humains, le nouveau-né se voit enfin libéré de sa prison douillette, au profit des bras sûrement aimants de son propriétaire. C'est avec un étonnement à peine dissimulé qu'Azaleï, au même titre que l'homme, découvre que le bébé Pokemon est un Goupix, chromatique qui plus est. Elle n'a que très rarement eu l'occasion de voir ce Pokemon-ci, peut-être une fois ou deux mais pas plus.

Avec un petit pincement de cœur, elle se rend compte qu'elle a laissé son propre œuf chez elle, dans sa chambre. A vrai dire, elle avait fait cela pour une raison de pratique, elle ne voulait pas s'en encombrer durant les cours. Et son envie de balade a été si soudaine qu'elle n'a même pas songé à passer le prendre au passage. Et s'il éclot durant son absence ? Oh, elle s'en voudrait tellement, même si cela n'est que très peu probable. Voir cette éclosion a néanmoins fait redoubler son impatience et sa curiosité quant à l'espèce qu'elle obtiendrait.

C'est d'un œil amusé qu'elle observe désormais le jeune homme, qui ne semble toujours pas apte à se départir de son sourire presque niais. Sourire qu'elle partage sans s'en rendre réellement compte.
Au vu de la gêne qui émanait de lui précédemment, Azaleï en avait déduit qu'il ne devait pas être à l'aise en présence d'autres personnes, un peu comme elle. Ce qui semble dommage, car son sourire est réellement attendrissant et rend lumineux son visage, ajoutant à son charme. Il devrait sourire plus souvent. Elle hésite à le lui dire mais décide que non. Ce serait malvenu et très gênant.

Mettant ses idiotes pensées de côté, elle se permet de s'approcher un peu plus pour contempler le jeune Goupix, tandis que Kami, curieux, vient également le renifler. Le reste de sa troupe reste cependant en arrière, batifolant entre eux sous l’œil dédaigneux de Ryuko, qui jongle entre les deux scènes.

Il est tellement mignon... Finit-elle par lâcher, un sourire dans la voix. Ça me rappelle ma toute première éclosion...

Elle marque un temps de pause, rêveuse, avant de reprendre avec un enthousiasme difficilement masquable.

Vous avez déjà pensé à un surnom ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Mar 14 Juin - 16:06

Alors que Shizuo tenait encore la petite Goupix dans ses bras il remarqua à son tour que la jeune femme souriait, l'aidant ainsi à ce détendre un peu. Le jeune homme observa aussi l'attroupement de pokémon qui c'était effectuer autour de lui. Il est vrai que le bébé pokémon devait attisé la curiosité des autres alors l'infirmier déposa la petite goupix shiny au sol. Cette dernière ce retrouva rapidement entourée et ne savait plus vraiment où donner de la tête. Non, pas de peur mais simplement car elle était impressionnée. Toutefois, elle renifla à son tour les autres pokémons qui l'entourait tout en poussant des petits cris joyeux.

- Oui, très mignon... J'ai pensé à Rosie si c'est une femelle...

Shizuo remarqua qu'il parlait suffisamment aisément à la demoiselle. Etait-ce grâce à leurs sourire niais face à l'éclosion ou simplement à cause du décalage de la situation. Bref, Shi en profita pour observer un peu la demoiselle et, plutôt facilement, il remarqua qu'elle devait être plus jeune que lui. Etait-elle étudiante dans l'académie? Cette question resta en suspend le temps de finir son "inspection". Il pouvait avoir l'air bizarre car disons que le jeune homme n'est pas très discret lorsqu'il observe les gens.
Toutefois, malgré son aversion envers les femmes, il la trouva fort agréable à regarder. De long cheveux dorés tombant en cascade autour d'un visage harmonieux et féminin. Légèrement plus petite que le jeune homme, une allure svelte et une jolie robe qui laissait apparaître de jolies courbes. Oui, sans son aversion, Shi l'aurait trouver attirante. Toutefois, ce n'était pas le cas, il la trouvait simplement jolie ou non désagréable à regarder, ce qui est déjà beaucoup pour lui.

Il se frotta une nouvelle fois la nuque et, pour décompresser un peu, s'alluma une cigarette qu'il sortit d'un paquet, contenue dans la poche de son jeans. Une fois quelques taffes tirées, le jeune homme se sentit un peu requinquer et tenta une approche pour ouvrir une potentielle discussion.

- Enfaite, je m’appelle Shizuo JUCHI, je suis infirmier au centre d'adoption de l'académie. A qui ai-je l'honneur de parler?

Il se sentit subitement bête. On ne pouvait pas faire plus cliché comme rencontre, sa faisait même drague. Pitoyable... Et là, même sa cigarette ne l'aidera pas à ce cacher, toutefois, il resta là à attendre encore bêtement, fumant presque comme un pompier...

De leur coter, les pokémons s'observait. Jessy, lui, restait bien sure ses gardes et prêt à attaque quiconque s'en prendrait à la goupix. Jessy, lui, hésitait entre jouer avec le Medhyena et découvrir la nouvelle arrivée.
Le bébé pokémon, quant à lui. Ce redressa sur ses pattes et marchait ci et là, reniflant tout ce qui passait devant sa truffe. Jetant également des œillades à Shizuo, pas prêt de perdre son "papa" de sitôt.

Hrp:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Jeu 16 Juin - 15:43

Après lui avoir répondu que s'il s'agissait d'une femelle, le Goupix s'appellerait Rosie, Azaleï a le droit à une inspection quasi complète. Peu gênée par cela, elle préfère néanmoins tourner la tête pour surveiller leurs Pokemon qui se sont mélangés. Ainsi, ils ne se retrouveraient pas dans une situation gênante de bataille de regard.

Du coin de l’œil, elle l'aperçoit qui sort un paquet de cigarette de sa poche. Il lui faut d'ailleurs peu de temps pour l'allumer. L'espace étant ouvert, l'odeur ne risque pas de la déranger, ce qui l'arrange plutôt. Même si son père avait la fâcheuse habitude de fumer, elle ne s'est jamais habituée à l'odeur, qu'elle trouve trop entêtante à son goût.

Enfaite, je m’appelle Shizuo JUCHI, je suis infirmier au centre d'adoption de l'académie. A qui ai-je l'honneur de parler?

Elle se tourne vers lui, remettant en place une mèche blonde qui lui masque une partie de son champ de vision.

Je suis Azaleï Desparia, j'étudie à l'académie pour devenir Ranger. Enchantée !

Que faire ? Hésitante, elle pense à un moment lui faire la bise mais ce serait sans doute malvenu. Après tout, ils ne connaissent pas du tout et cette ambiance gênante n'est pas propice à ce genre de salutations. Shizuo semble également mal à l'aise, tirant rapidement sur sa cigarette en regardant d'ailleurs.
Lui serrer la main ? Non, ce serait tout aussi bizarre. Alors elle se contente d'un tout petit sourire, à peine perceptible, et d'un hochement de tête entendu. Ah, le retour de cette tension...

Cela ne semble néanmoins pas affecter Kami et les autres, qui continuent de batifoler ici et là. Tantôt prêt du Goupix qui découvrant le monde, tantôt près de Jessy, cherchant à le faire jouer avec lui. De temps à autre, il se met à courir vers Ryuko, saute par dessus sa queue, vient embêter Aizu et repart à toute allure entre les hautes herbes, ce qui arrache des légers rires à sa propriétaire. Quel enfant.

Sentant l'atmosphère redevenir de plus en plus tendue et étant de plutôt bonne humeur, Azaleï se surprend à demander depuis combien de temps Shizuo travaille au centre d'adoption et si son travail lui plaît.

Spoiler:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Jeu 30 Juin - 13:33

Shizuo en était déjà à sa seconde cigarette. Il ne parvenait que difficilement à rester calme et à proximité de la jeune femme. Toute les fibres de son corps lui hurlait de s'enfuir vite, non pas par peur mais juste car être vers une femme est presque insupportable pour notre jeune homme. Toutefois, en la voyant sourire (aussi petit soit-il) et rigoler en voyant les pokémons faire les idiots, il parvenait à être suffisamment intrigué pour avoir envie d'entamer une conversation.

Dans un premier lieu, il remarqua qu'il avait viser juste en pensant qu'elle était étudiante, c'est à dire qu'elle devait surement être plus jeune que lui, maximum 18 ans. Mais, étrangement, sa n'aidait pas à plus apprécier la situation. Bah oui, les "enfants" sont plus gentils... Non?

Bref, après des présentations étrange, Azaleï en demanda davantage, surement pour briser la glace qui commençait à être épaisse entre nos deux protagoniste associable.

- Très jolie prénom... Azaleï. Dit-il d'abord.

En effet, en plus d'être un nom fort peu courant, il était "chantant", glissant sur la langue de Shizuo qui le trouvait agréable à prononcer. Puis remarqua qu'elle lui avait poser une question, le faisant revenir sur terre, la gêne toujours présente, mais peut-être moins... Pesante?

- Je suis nouveau, un mois tout au plus. Il releva la tête et porta sa main à son menton, réfléchissant vraiment à la seconde interrogation de la demoiselle. Oui, c'est un travail très passionnant et que j'aime vraiment. J'apprécie à sa juste valeur la compagnie des pokémons et les bébés sont encore plus agréable à vivre. Parfois, ont les accueillent sous forme d'oeuf, comme la goupix, et, même habitué aux éclosions, c'est toujours un bonheur et une joie immense d'y participer. De plus, on sait rarement de quel oeuf il s'agit, c'est la surprise. Syan aime bien jouer avec les petits pensionnaires, il aime les bébés pokémons aussi. Jessy, lui, est plus distant. Répondit-il, les regard tendre envers ses compagnons.

Les deux intéressés vaquaient d'ailleurs à leur occupations. Jessy, lui, restait prêt de la renarde comme s'il jouait les enseignant alors que le petit pokémon feu c'était rapprocher du sorbébé, lui donnant un coup de langue qu'elle regretta presque aussitôt. La langue froide et pendante. Face à la scène, Shizuo ne pût retenir un rire. Le chaglam observait attentivement.
Syan, lui, semblait en avoir un peu marre d'être assis sagement donc il poursuivit le medhyena dans ses cabrioles, visiblement à la plus grande joie du petit chiot.

- Et toi? ça fait longtemps que tu es à gakuen? Pourquoi avoir choisis la voie de ranger?

Il l'observait avec un sourire franc. Shi était toujours mal à l'aise, mais l'ambiance infantile que produisaient les compagnons pokémons des deux humains parvenait tout de même à le distraire de son aversion, d'autant plus, qu"Azaleï ne semblait pas méchante, même intéressante...

Hrp:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Mer 6 Juil - 15:37

Qu'il fume vite ! Sa gêne apparente le pousse sans doute à enchaîner les cigarettes, pour se rassurer. Il faut dire que l'atmosphère n'est pas très apaisante, plutôt tendue. Aucun des deux, que ce soit Azaleï ou Shizuo, ne semblent à l'aise avec la présence de l'autre. Peut-être auraient-ils du se séparer après que l'infirmier ait récupéré son Persian, cela aurait évité une telle situation. Enfin, maintenant ils y sont non ?

Elle hoche la tête, appréciant la réponse qu'il vient de lui fournir. Elle partage cette passion pour les bébés Pokemon, la surprise que peut réserver un Oeuf. Que ce soit plus jeune dans la pension tenue par ses parents, avec Kami ou même avec son propre œuf spectre. Elle a réellement hâte de savoir ce qui en sortira et aimerait qu'il éclose au plus vite. Cependant, la patience est de rigueur et elle prodigue à son futur nouveau-né tous les soins nécessaires et adaptés. Avec une once de regret, elle se dit que si elle avait su qu'elle rencontrerait l'infirmier du centre d'adoption, elle aurait pu lui amener pour qu'il lui dise à quel stade son œuf se trouve. Et si jamais il éclot pendant son absence ? Elle s'en voudrait tellement !

Elle suit son regard, amusée par les chamailleries de leurs Pokemon. Elle ne peut retenir un rire lorsque la Goupix se met à lécher Aizu, qui semble ravi. Elle se retire bien vite, la langue gelée, ce qui accroît son hilarité.

 Et toi? ça fait longtemps que tu es à gakuen? Pourquoi avoir choisis la voie de ranger?


Ses yeux s'élèvent vers le ciel découvert, pendant que sa bouche forme des mots inaudibles. Elle est en train de réfléchir.

« Et bien, je dirai un mois également, peut-être moins. Le temps passe vite... Et la voie de ranger, je crois que je l'ai dans le sang depuis enfant. Mes parents tiennent une pension à Méanville et même si j'aime beaucoup les aider, j'ai besoin de voir l'extérieur. J'ai envie de découvrir le plus de choses possibles, de voir de nombreux paysages, de découvrir le plus de pokemon possible. Je n'aime pas les combats, je préfère leur venir en aide plutôt que d'organiser une bagarre. »

Elle marque une pause dans son récit, le temps de reprendre son souffle. Ses yeux sont brillants et son sourire s'est encore agrandi. Elle est toujours ainsi, quand elle parle de sa passion. Elle s'illumine, resplendit. On sent parfaitement qu'elle aime ce qu'elle fait.

« Je m'égare un peu, pardon. Mais, je dirai que je l'ai essentiellement choisi pour mon amour de la nature et de l'exploration. »

D'une main experte, elle replace des mèches de cheveux rebelles et soupire d'aise. Elle se sent bien plus détendue, peut-être est-ce dû à l'ambiance donnée par les Pokemon qui est à la plaisanterie et la gaieté. Ou alors à l'évocation de sa plus grande passion ? Elle n'en sait rien mais au fond, peu lui importe.

« Tu étais déjà ici avant ou quelque chose de spécial t'a amené ici ? »


Spoiler:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Mer 20 Juil - 12:31

Shizuo l'observait attentivement et écoutait sa réponse avec attention. D'ailleurs, les paroles de la jeune femme le fit sourire à son tour. Sa lui plaisait bien. D'autant plus qu'après, Azaleï semblait beaucoup plus détendu. Le jeune homme reposa alors son regard sur les Pokémons et ce sentit aussi plus à l'aise. Toutes les idioties du petit troupeau, la tension disparut de la demoiselle fini par atteindre Shi qui poussa aussi un léger soupir.

- Pas besoin de t'excuser, je préféré quelqu'un qui est vraiment passionné par ce qu'il fait que de prendre la première chose qui vient par défaut, de plus, la voie de ranger n'est pas facile, j'espère que tu trouvera ce que tu cherche. Il s'arrêta un instant mais ne pût empêcher un sourire, finalement, la présence de l'étudiante n'était pas si désagréable que ça. J'ai déjà entendu parler de cette pension à Méanville, elle a très bonne réputation mais je n'y suis jamais aller.

Il fit de nouveau une pause mais la dernière question le crispa un peu... Devait-il vraiment dire ce qu'il venait faire ici?

/Tire Shizuo! Montre moi que tu n'es pas une lopette! Tu es un Juchi bordel!!!/

L'infirmier serra le poing et la mâchoire sans même s'en rendre compte mais il chassa très vite ce souvenir en secouant la tête, les yeux fermer quelques instants avant de les rouvrir. Il remarqua qu'il avait écraser son paquet de cigarette sous la "colère". Shi poussa alors un soupir mais jeta un regard à Azaleï. Bon, après tout, il pouvait arranger un peu la vérité. Nul besoin de lui préciser qu'il était d'une famille de yakuza ou encore moins de noircir son esprit d'un meurtre... Shi lui esquissa alors un léger sourire avant de reprendre la parole.

- Hum.... Non, je ne suis pas originaire de cette ville. Je suis de Doublonville. Je suis ici pour l'emploi d'infirmier mais surtout pour... Euh.. M'enfuir?!.... Oui, c'est ça, je me cache. Shi fit un arrêt ou il fit un sourire béat, comme pour essayer d'apaiser un peu ses paroles. Je ne suis également pas très doué pour les combats et, avec son caractère, Syan n'est pas vraiment fait pour ça. Il nous fallait un endroit pour nous abriter. J'espère que ma cachette de sera pas découverte!

L'infirmier rigola un peu, il ce rendait compte de l'absurdité de ses paroles, actes ou tout autre chose mais bon, après tout, c'était la vérité. Ou au moins une partie. Il décida d'essayer de changer un peu de sujet, ou plutôt de faire oublier ses dernières paroles.

- Moi aussi j'aime beaucoup la nature. Je me devais aussi de découvrir le reste du monde, en plus, la ville n'est pas fait pour Syan, il n'aime pas être enfermer. Je ne le met dans sa ball que si c'est vraiment nécessaire. Mais dit moi, qu'est ce qu'une académie peu apporter à un ranger? J'espère ne pas être trop indiscret.

De leur coter, les pokémons continuaient leurs découvertes. La petite goupix semblait toujours avoir la langue froide ou ne comprenait pas trop ce qui lui était arrivée, couinant comme si sa vie en dépendait. Le petit Sorbébé, lui, semblait ravi qu'elle ai fait ça. Sûrement amusé face à sa réaction. Jessy continuait d'être froid. Décidément, il ne changerait jamais.
Le gros félin et le chiot, eux, continuait à se courir après ou encore à faire semblant de ce battre en ce sautant dessus. De vrai enfants! Peut-être que, finalement, le Persian parviendrait à calmer le petit Medhyena!


Hrp:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  Jeu 18 Aoû - 11:22

Azaleï a la décence de masquer son étonnement lors de la réponse de Shizuo. Se cacher ? De quoi, de qui ? Et pourquoi ? Si elle aimerait lui poser toutes ces questions, elle n'en fait pourtant rien. Il ne doit pas avoir une histoire facile et en parler à une parfaite inconnue n'est certainement pas la chose la plus aisée à faire – même si un point de vue externe n'est jamais à négliger. Elle se contente donc de hocher lentement la tête, pour montrer qu'il gardait son attention et qu'elle comprenait ses paroles.

Doublonville. Je ne m'y suis jamais rendue, enfin pas pour le moment. Mais si mes souvenirs sont corrects, c'est une grande ville n'est-ce pas ?

Elle n'est donc nullement pas surprise qu'il tourne la conversation dans un autre sens. Si elle s'était trouvée à sa place, elle aurait sans l'ombre d'un doute fait la même chose.

Je ne suis pas une grande fan des Ball non plus, mais avec Kami...

Elle tend le bras vers son Medhyena, qui se roulait à terre avec une expression de pur bonheur. Quand il remarque que la jeune femme parle de lui, une de ses oreilles se dresse et il bondit vers elle, la queue battant à tout va

Je n'ai pas trop le choix. Les autres sont plus tranquilles, mais lui... Une boule de nerf. Mais j'évite de le remettre dans sa PokéBall pour la simple et bonne raison qu'une fois que je le libère, c'est pire.

Elle secoue la tête avec un air amusé et se permet un petit rire. Elle donne quelques caresses à son louveteau et le regarde repartir chercher l'attention des autres.

Mais dit moi, qu'est ce qu'une académie peu apporter à un ranger? J'espère ne pas être trop indiscret.

Azaleï lève les yeux vers le ciel, pensive. Elle ne s'était jamais posée cette question auparavant, à vrai dire. Cela allait ainsi ; et c'était suffisant à ses yeux.

Je pense qu'on ignore tous un tas de choses et que l'Académie est là pour combler cette ignorance. Il y a des choses qu'on connaît, des règles à respecter et des choses qu'on fait mal, je présume. Et puis, il y a également tout ce qui touche aux soins – je suppose avec raison qu'on n'approche pas un Ursaring de la même façon qu'un Roudoudou.

Elle hausse les épaules, ne voyant pas quoi répondre de plus.

Je ne sais pas si j'ai réussi à répondre à ta question. Mais pour te donner un exemple, il me semble que nous allons étudier au cours de l'année ou de la suivante, ce qui touche aux mouvements migratoires des Pokemon. Pourquoi, comment, quels critères font que tels types migrent et pas d'autres...

En passant la main dans ses cheveux pour les arranger un peu, elle rit doucement.

Je ne pensais pas que c'était si compliqué quand je suis arrivée ici, mais je ne suis pas déçue. C'est même mieux que ce j'imaginais, alors je suis contente.

Kami ne semble pas se lasser de sa courte poursuite avec le félin, bondissant en aboyant autour de Ruyko qui se met à siffler de mécontentement – mais il est bien évident que ce n'est que pour la forme et que si elle se le permettait, elle les poursuivrait bien elle aussi.

Tu as toujours voulu faire infirmier ou c'est un choix qui s'est imposé à toi ? C'est peut-être indiscret, excuse moi si c'est le cas.


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]  

Tentative de détente [ft. Shizuo Juchi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!
» Tentative de meurtre à l'exodar
» [Flashback] Une petite journée de détente ! [PV Loyckh]
» Une bonne détente .....Ooh mais c'est Draka!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-