Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Gardien et Espion [Hikari - Capture]

avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  Mer 18 Mai - 21:00


-------------------------------------------------------------------

Gardien et Espion
Journée de repos

Ces derniers jours ont été assez remplis, entre les urgences au travail et les deux jours d’entrainement imposé, il fallait en plus que je m’occupe, ou supporte, les deux pots de colles de l’équipe ; Chi s’était montré particulièrement collant dernièrement et pour Neriwe, eh bien elle était naturellement comme ça il faut croire, toujours a chercher de l’attention chez tout le monde ; je m’étais vite retrouvé débordé pour le travail, elle voulait rester dans mes pattes et faisait parfois de grosses crises, pire qu’une enfant pourri gâtée… Bon, le problème avait finit par se régler assez vite grâce à Agana et Naerha qui n’avaient pas perdu une seconde pour s’occuper de la Loupio quand je devais bosser, heureusement qu’elles étaient là. Ainsi j’avais pu me concentrer pleinement sur ce que j’avais à faire dernièrement et ne pas me soucier de la sécurité de la type eau pendant que je bossais et pour les entrainements, j’avais emmené tout le monde avec moi comme d’habitude ; Neri restait sur le côté, elle était encore un peu trop jeune pour faire part aux combats qui pouvaient se montrer violent par moment, mais il faut croire que cela ne la dérangeait pas. Elle avait regardé le combat entre Tsar et Zaira avec un grand intérêt dans le regard, pourtant c’est l’un de ceux qu’on a du arrêter le plus vite à cause des blessures des deux pokémons qui s’étaient battu à cœur joie. Tsar avait été le plus blessé, les coups de griffes et de morsures qu’il avait reçues lui avaient valu de rester avec Neri dans un coin jusqu’à la fin de la journée à se faire soigner par Agana. Une preuve que la Persian s’améliorait, car le résultat n’aurait pas été le même il y a quelques mois.

Après ces deux jours d’entrainement quasi-non stop venait le vrai jour de repos, celui ou le programme de la journée était « ne rien faire » ; pour ça, j’avais décidé d’aller au parc avec quelques pokémons qui voulaient profiter du soleil et de la chaleur de ses rayons, mine de rien, une bonne partie d’entre eux s’était déplacé, Galahad, Ignis, Agana, Aeterna, Chi, Kieran, Tenraem, Neriwe… Cela faisait une bonne troupe à déplacer. J’avais passé une bonne partie de la matinée à écouter de la musique au pied d’un arbre pendant que les huit pokémons s’amusaient ensemble ou dormaient ; le temps passa assez lentement mais ce ne fut pas désagréable, au contraire. A cela s’ajoutait le peu de monde qui se trouvait dans le parc à ce moment là, cette tranquillité dénotait bien avec celle des précédents jours.

Finalement, la matinée toucha sa fin et l’heure du repas approcha ; ce fut facile à deviner quand Neriwe revient se coller à moi puis quand tous les autres jeunes suivirent le mouvement, les paroles qui suivirent furent assez simple à comprendre pour tous : « débrouillez vous pour trouver votre nourriture ». Si certaines plaintes se firent entendre, chacun ne mit pas longtemps à chercher dans le parc un endroit ou ils pourraient trouver de quoi satisfaire leur estomac, seuls ou en groupe, ils finirent tous par revenir à leur rythme. Entre baies et branchages, la présence d'un pokémon morts apportait de la couleur à l’herbe du parc ; Aeterna avait réussi à chasser quelque chose de son côté : un Sapereau qui n’avait pas eu de chance.

Tout le monde mangeait dans le calme, il y avait ceux qui partageaient leur nourriture trouvé et ceux qui la gardaient pour eux, je ne fus pas vraiment surpris de voir la chasseuse défendre sa nourriture de Kieran et Tenraem qui s’étaient un peu trop approchés d’elle ; si un grognement menaçant avait stoppé le renard noir dans sa quête de gouter un morceau du lapin, Tenraem, plus débrouillard et tête brûlée avait réussit à arracher une oreille du Sapereau mort et partir en courant, son butin dans la bouche. Je roulais des yeux à cette scène avant de sortir une boite rempli de litchis, un maigre repas, mais je n’avais pas très faim ; pas comme les voraces qui se trouvaient pas loin de moi, m’enfin, décortiquant la coque d’un des fruits, le calme du parc finit par être dérangé par les bêtises de Chi. Je l’avais oublié avec tout ça, le Skelénox chromatique poussa un cri avant de s’emparer du fruit que je tenais avec larcin, ah oui… Avais-je oublié de mentionner le fait que je lui avais encore appris des CT pour qu’il me fiche la paix quelques minutes pendant les deux jours d’entrainement ? Je lui avais donné abri et larcin à apprendre pendant qu’il s’entrainait joyeusement contre Naerha à qui j’avais donné aile d’acier. Eh bien voilà… Il passait à l’action maintenant… D’un rire, le spectre englouti le fruit et retourna joyeusement fouiner autour des plus jeunes pour voir s’il ne pouvait pas leur voler un peu de nourriture à eux aussi pendant que je laissais un soupir passer mes lèvres ; sale mioche…


-------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366


Dernière édition par Allan Walter le Lun 23 Mai - 12:23, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  Lun 23 Mai - 8:11


Le printemps était ma saison préférée. La température n'était point trop chaude ni trop froide, la verdure reprenait vie, laissant l'odeur de la nature régner l'extérieur, les pokémons sortaient de leur sommeil pour revoir le jour. Je ne pouvais nier cet excès de bien-être qui avait pris place dans mon coeur. De plus, depuis ma transformation, je me sentais beaucoup plus utile pour protéger le peuple d'Edenia. Ma force psychique n'était plus un poids pour les autres, ce qui aidait dans ma bonne humeur. Cependant, au plus profond de moi-même, je ressentais ce manque de puissance. Je n'étais point assez forte encore pour protéger les âmes les plus faibles.

Ce fut sur cette pensée que je me rendis dans un champs floral, non loin et ni proche d'un parc. Je voulais me tenir loin de la foule pour ne point attirer l'attention avec mon allure magistral et semé la panique avec mes capacités. Néanmoins, ayant une empathie élevée, je pouvais ressentir si une âme était en danger et venir à son aide. Je m'étais installée sur un champs de fleur, sans manteau pour cacher mon corps très féminin. J'étais assise en plein milieu du champs floral, la tête baissée, les mains jointes et les yeux clos. Je priais en concentrant. Je pouvais sentir toutes les auras naturelles, des espèces et de la terre elle-même. C'était apaisant. Puis, soudainement, le sol devint lumineux, laissant disparaître les fleurs autour de moi. Les pétales tourbillonnaient autour du halo lumineux. La concentration psychique de ma capacité fit une léger courant d'air, ce qui bougea légèrement ma chevelure bleuâtre. Mon corps fut automatiquement entouré d'un halo lumineux. Suivant le rythme du rituel, je plaçai doucement mes bras devant moi, les doigts écartés. Je fis apparaître un miroir translucide et un mur de lumière. N'importe quel dresseur pouvait deviner que les techniques étaient Protection et Mur Lumière, mais ce qu'il suivit était beaucoup plus mythique.

En effet, alors que j'avais créer deux barrières devant moi, j'incrustai brutalement mes doigts dans ma protection et j'exerçai une pression pour les diviser en deux. Les éclats énergétiques s'envolèrent pour créer une sphère d'énergie devant moi. Je me levai tranquillement, en ouvrant mes yeux hétéroclites, puis, je plaçai mes mains sous cette sphère lumineuse, sans la toucher, avant de la rapprocher de moi et de la plaquer contre ma poitrine. Je fus emportée dans une légère transe, fermant instinctivement mes yeux, à nouveau. Les éclats d'énergie allèrent derrière mon dis et formèrent aussitôt une forme qui ressemblait à des ailes. Ensuite, avec un peu de magie, les forme se transformèrent en plume et ce, une par une, formant, à la fin, de vrais ailes d'ange. J'ouvris mes yeux et je laissai un doux sourire sur mon visage, avant que les ailes disparaissent dans un éclat de poussière. Enfin, après trois jours d'entraînement intensif, j'arrivai à maîtriser cette variante. Oui, j'étais satisfaite de mon exploit.

Soudain, je sentis la vibration d'une aura en détresse. Je tournai immédiatement mon corps vers la droite, où une petite forêt avait eu refuge, avant de foncer dans cette direction. Je devais faire vite avant que cette pauvre âme soit gravement blessée ou encore, morte par ses ravisseurs. Je me téléportai de temps en temps pour arriver plus vite à ma destination.

En quelques secondes, j'arrivai devant les lieux. La stupeur me frappa au visage quand je vis l'état de la scène. Un petit bébé Loupio, qui semblait inoffensive et curieuse, se faisait attaquer par des oiseaux de chasse affamés. Aussitôt arrivée, j'activai ma nouvelle technique et me téléportai rapidement proche de la petite enfant. Ensuite, voyant les chasseurs foncés sur nous, je nous couvris avec mes ailes, protégeant ainsi nos corps des capacités de l'ennemi. La voyant tremblée, je remarquai qu'elle était terrifiée de la situation, surtout quand je fis apparaître deux dagues translucides de mes mains. Donc, pour la rassure, je lui souris doucement avant de prendre mon temps pour lui ordonner calmement;

-Ne t'inquiètes pas. Je ne te veux aucun mal. Cependant, dès que je nous découvre, part en sécurité, d'accord? Je serais là pour te protéger.

Elle hocha la tête. Après quelques secondes, je nous découvris, déployant mes ailes angéliques qui disparurent aussitôt, puis, je sautai sur le premier pokémon de type vol, l'égorgeant avec ma dague magique. Ensuite, un petit combat, où que j'avais nettement l'avantage, s'opposait entre moi et les rapaces, tandis que la Loupio, elle, courait vers la droite d'un pas stressée. Elle essayait de rester distraite tout en se dépêchant pour rejoindre son dresseur, mais, malheureusement pour elle, un des Fearrow étaient très affamés. Beaucoup plus affamés que ses alliés. L'odeur de la peur et du stress attira son attention sur le bébé pokémon. Enragé de voir son dîner partir, il abandonna son combat contre moi et fonça sur le pokémon de type eau. En voyant son mouvement du coin de l'oeil, je mis un terme assez vite au combat. J'esquivai une attaque, ce qui activa mon ''Witch time'', puis, je fis indination sur leur gueule. Ils se transformèrent vites en poulet rôti. Par la suite, malgré ma fatigue psychique, je calculai la distance entre moi et la Loupia avant de me téléporter derrière elle. Je plaçai rapidement mon bras droit pour bloquer la capacité du Fearrow qui était destinée à tuer sa proie. Son bec traversa ma peau. Je me retiens de crier d'agonie quand il essaya de forcer avec son bec pour me déchirer la peau. Sous l’adrénaline, je concentrai mon énergie dans ma main gauche et je le collai contre la tête de l'oiseau. Ensuite, je fis exploser cette énergie et boum! La tête de moineau explosa en miette, laissant le bec dans ma peau.

Je pris quelques temps pour reprendre ma respiration, avant de m'accoster contre un arme et retirer le bec dans ma chair. J'arrachai un faible cri de douleur et j'essayai de concentrer ma mana pour me soigner. Cependant, dû à la fatigue psychique, je commençai à voir des points noirs un peu partout alors que mon corps devins plus lourds et fatigué. Avais-je dépassé mes limites à cause de cet entraînement?


HRP:
 
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  Mar 24 Mai - 20:53


-------------------------------------------------------------------

Gardien et Espion
Birds, birds everywhere

Un repas qui se passe globalement dans le calme et l’après midi qui commence tout aussi calmement que la matinée s’est terminée ; je n’avais pas bougé de place depuis tout à l’heure, juste sorti un livre pour m’occuper un minimum pendant que mes pokémons faisaient leur vie. On ne pouvait pas dire qu’il y avait de problèmes pour le moment mais un manque d’attention se faisait sentir de ce tableau et personne n’y prêtait attention pour le moment. Il n’y avait pas de danger pour le groupe, mais pour un jeune membre éloigné dudit groupe, les chances de survie s’amenuisaient bien vite, surtout quand ladite bestiole n’est pas son milieu de vie naturel. Les prédateurs sont différents entre mer et terre, mais dans tous les cas, les plus jeunes ne devaient pas quitter la meute et c’est bien le contraire qui arrivait maintenant ; ce manque d’attention pouvait être fatal pour la petite, heureusement qu’Arceus veille.

Neriwe donc, avait réussit à disparaitre entre deux hautes touffes d’herbes et à s’éloigner du groupe. La Loupio est jeune et curieuse, mis à part le bout d’océan ou je l’ai capturé et la maison, elle ne connaissait pas grand-chose d’autre de l’île ; le parc était nouveau pour elle, avec tout ces arbres, ces fleurs, après la vague de froid, le temps se faisait plus clément même s’il y avait beaucoup de pluie dernièrement. M’enfin, dans tous les cas, la Loupio gambadait joyeusement dans le par cet s’éloignait toujours un peu plus de nous, les arbres avaient piqué sont attention apparemment, ils étaient grand, immenses même et il y avait des choses curieuses qui gazouillaient dessus ; des oiseaux, mais différents des Goélise qu’on pouvait trouver à la plage, ceux la elle ne les avait jamais vu, ils étaient énormes et s’étaient mis à la fixer avec un regard glaçant ; malheureusement, Neri est un peu trop naïve pour voir ça, elle tournait autour de l’arbre en poussant tout un tas de cris joyeux, cela agaçait les Rapasdepic et de leur côté, le message passa rapidement. L’un des oiseaux s’envola et après quelques tours dans le ciel, il chargea la Loupio qui fut rapidement prise de panique ; elle venait de réaliser, enfin, que ces pokémons là n’étaient pas très amicaux, vite, vite, elle devait partir, retrouver la famille ! Courant un peu partout, la type eau esquiva de justesse l’oiseau, mais l’impact de se dernier sur le sol la fit se faire projeter un peu plus loin, la petite chose bleue se releva, toujours paniquée, elle ne se souvenait plus d’où elle était arrivée, mince ! Et voila l’autre prédateur qui revenait à nouveau ; Neriwe se concentra quelques secondes, quelques arcs électriques se formèrent autour d’elle et d’un coup, elle lança une attaque en direction du monstre, elle le toucha sans problème et ce dernier s’effondra au sol, sonné. Il mit quelques secondes à se remettre sur ses pattes et rapidement, ses compères se joignirent à la bataille, la Loupio se retrouva vite encerclée, à se prendre des attaques furies et elle était seule à essayer de se défendre avec des ondes de choc de piètre qualité, elle n’avait pas beaucoup de force ; elle n’aurait pas du quitter le groupe, ça lui attirait toujours des ennuis…

Au final, dans tout ce remue-ménage, de l’aide finit par arriver ; les attaques finirent de tomber sur elle, elle ouvrit un œil, puis l’autre avant de voir qu’une grande créature était là, elle l’empêchait d’être blessée des oiseaux, mais elle ne faisait pas partie de la famille, peut-être qu’il s’agissait d’une amie alors ? Elle venait de faire apparaitre le même genre de couteau que je possédais ; elle ne semblait pas méchante dans ses mots ou dans ses gestes ; elle lui demandait d’aller vite se mettre en sécurité, elle devait retrouver sa famille et vite ! Ils étaient forts, ils n’avaient pas dû se faire manger par ces monstruosités volantes.

La Loupio partit le plus vite qu’elle pu quand la Gardevoir la découvrit pour attaquer les Rapasdepic, sans se retourner, elle courait, en entendant le bruit du combat dans son dos, elle avait pris une direction au hasard en espérant retrouver son groupe qui, au même moment s’affairait à chercher la disparue. Cela devait faire une dizaine de minutes qu’on la cherchait au moins, c’était bien la première fois qu’elle partait comme ça ; par ou chercher quand on a aucune idée d’où elle aurait pu aller ? Je ne cachais pas mon énervement face à cette situation, mais cela ne dura pas plus longtemps, Galahad avait réussit à trouver la trace de Neriwe ; je suivis la Clamiral, son flair ne le trompait que rarement et après une bonne course, on finit par mettre la main sur la disparue :

Ne part plus jamais comme ça espèce de nouille ! C’est dangereux.

Elle avait du bien le comprendre maintenant, mais bref passons. J’attrapais la Loupio dans mes bras avant d’examiner ses blessures, si quelques unes n’étaient pas trop importantes, il y avait dans le lot une entaille qui n’était pas belle à voir. Galahad se trouvait être un peu dans le même état que moi, mi-énervé, mi-inquiet de la situation, mais il ne tarda pas à repartir en courant dans la direction par laquelle Neriwe arrivait ; s’il y avait un danger, c’était bien sur ce chemin qu’on le trouverait. Je laissais la Loupio aux soins du reste du groupe avant de suivre l’autre pokémon eau ; il n’était pas difficile à imaginer qu’il allait tout de suite s’occuper du cas du ou des pokémons qui avaient attaqué le bébé et la réponse finit par arriver rapidement : pokémon humanoïde blanc, chromatique de par ses quelques couleurs différents des membres de son espèce et des formes féminines. Wait… Hikari ?! J’accélérais ma course jusqu’à arriver au niveau des deux pokémons, Galahad n’était vraiment pas d’humeur à plaisanter, grognant après la Gardevoir et se préparant à l’attaquer avec laser glace ; j’arrivais vite et m’interposais entre les deux avant d’attraper le museau du quadrupède bleu et de le lui fermer pour empêcher d’attaquer.

La calme toi, Hikari est-une amie.

Quelques secondes passèrent avant que je ne lâche la gueule de mon pokémon et ne me tourne vers la principale concernée qui était mal en point ; m’enquêtant de sa santé, mon regard tomba immédiatement sur son bras qui saignait abondamment.

Il s’est passé quoi ici ?

J’avais reprit une voix un peu plus calme et laissait Hikari s’asseoir au sol avant de commencer à jouer les médecins tout en écoutant le récit ; si Neri se faisait soigner à coup de vibra-soin et de rayon charge, le traitement allait être un peu différent pour la Gardevoir. Je n’avais absolument rien pour la soigner mis à part les vibra-soin d’Agana et une bande que je trimballait toujours sur moi, mais ça n’allait pas être suffisant ; je demandais rapidement à un pokémon d’aller chercher une baie oran et pendant ce temps, j’utilisais mon écharpe pour nettoyer le sang qui coulait sur le bras de la chromatique ; on faisait comme on pouvait avec les moyens du bord. La pression accumulée pendant cette dernière demi-heure finit par tomber, je continuais de soigner Hikari avec la baie oran que Kieran avait réussit à trouver, bon ça ne faisait pas de miracle une baie, mais bien utilisée ça pouvait toujours aider un peu. En appliquant la peau de la baie contre la plaie et en faisant pression dessus, le saignement finit par diminuer un peu, assez pour pouvoir bander cela et laisser Agana s’occuper de soigner Hikari avec des vibras-soins.

C’est tout ce que je peux faire pour te soigner, tu devrais essayer de trouver une potion en ville, ça sera beaucoup plus efficace que ça. Je fis une pause avant de reprendre : Désolé pour ces blessures, ça ne serait pas arrivé si j’avais mieux surveillé la petite.

Petite qui se trouvait en ce moment même dans les pattes d’un Clamiral qui ne la quittait absolument plus des yeux ; les choses reprirent rapidement leur cours et je proposais à Hikari de quitter ce champs de bataille parsemé de carcasses d’oiseaux, il y avait mieux comme endroit pour parler. Je soutenais la Gardevoir le temps que l’on change d’endroit et bien vite, nous nous retrouvâmes assis dans l’herbe avec mes pokémon nous entourant ; j’observais Hikari quelques secondes, elle était crevée, presque autant que la première fois qu’on s’est rencontré, c’était un peu inquiétant d’autant plus qu’elle était blessée par ma faute

Mais ce semblant de calme finit bien vite par être interrompu, une nouvelle fois on pouvait entendre Neri crier à tout va contre quelque chose, son mystérieux agresseur ? Un Roucool qui venait de lui chiper la baie qu’Agana lui avait donné quelques secondes auparavant, un coup à ce que la type eau se retrouve traumatisé des types vol… Mais cela ressemblait plus à une grosse crise passagère qu’autre chose ; la voleuse se posa avec son butin sur mon épaule, nullement dérangée que je sois un humain, après quelques secondes de batailles avec l’oiseau, je réussis à récupérer la baie avant qu’elle ne soit engloutie et à la redonner à Neriwe, voilà une de satisfaite, à l’autre maintenant :

Tiens prend ça petite voleuse. Dis-je en tendant un litchi à l’oiseau.

Cette dernière voleta quelques secondes devant mes yeux, hésitant un peu, mais la tentation fut trop grande et d’un coup de serres, elle attrapa le fruit avant d’aller se poser sur une branche d’un arbre voisin, déjà occupé par un compère de la même espèce.


-------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
.
#003366
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  Mar 12 Juil - 17:14

J'essayai de me guérir du mieux que je le pouvais, mais il m'était impossible pour moi de soigner cette vilaine blessure. Si je continuais ainsi, je ne vais pas tarder à me retrouver parmi les étoiles et je ne voulais plus les rejoindre. Non, j'avais d'autres projets en tête. Un monde nouveau et un avenir brillant m'attendaient. Un monde où que je ne serais plus jamais seule. Un monde que j'avais toujours rêvé avoir...

Donc, avec ma force qui me restait, je me redressai et commençai ma marche. Chaque petit pas était un effort pour moi, mais je jure que je m'y rendrais. Je vais réussir à sortir d'ici et aller dans le centre pokémon pour me soigner. Cependant, le destin, lui, ne semblait aucunement en accord avec mes choix. En effet, un Clamiral, qui semblait être mécontent, arriva en furie devant moi. Affichant une mine mécontente, il ouvrit la gueule, prêt à attaquer. Je baissai légèrement ma tête bleuâtre. Je devais encaisser le coup. Cependant, j'avais perdu beaucoup de sang et je commençais même à trembler des jambes. Cette attaque pouvait m'être totalement fatale.J'attendais quelques instants, puis, rien. Je ne sentis aucunement la capacité. Huh? Comment? Étais-je morte avant que la capacité me touche? Avais-je perdu conscience? J'entendis subitement une voix qui m'était familière. Allan..?

J'ouvris tranquillement les yeux pour remarquer le Ranger à chevelure sombre me fixait. Par réflexe, je lui affichais un sourire soulagé sur mon visage, heureuse de le voir. Bon, j'aurais aimé le revoir dans une autre situation, néanmoins, j'étais heureuse que lui, il allait mieux. C'est tout ce qui était important pour moi. Je m'aurais voulu d'avoir été la cause de son malaise et qu'il en serait encore affecté aujourd'hui. Je pouvais remercier le destin d'avoir protégé ce dernier.

D'ailleurs, en parlant d'Allan, celui-ci me demanda le déroulement des événements. Je devais m'asseoir avant de lui expliquer en détail ce qui c'était passé. J'allais m'accoter, à nouveau, sur un arbre, non loin de ma position, et Allan vint me rejoindre. Il commença à porter les soins nécessaires. Pendant ce temps, je racontai les détails du combat, ce que j'étais venue faire et pourquoi j'étais blessée. J'espère au plus profond de moi que la petite Loupio avait retrouvé sa famille et n'était guère perdue dans les bois. Je m'en veux un peu d'avoir laissé cette pauvre enfant toute seule, amis je ne pouvais rien faire de plus. Je ne pouvais me dupliquer et répondre à tous les alertes sur Edenia. Il y a même certaines situations que je ne pouvais rien faire et que je regrette de ne point avoir été assez forte pour les sauver...

Les soins durèrent près d'une heure. Je n'avais guère bronché durant le traitement, vu que la douleur était un prix à payer pour ms actes héroïques. Malgré tout, je n'étais guère insensible à la douleur. En effet, en regardant bien mon visage, on pouvais voir mes yeux vairons étaient légèrement entrouverts, tremblants.

Bref, nettoyant la blessure, Allan finit par l'entourer d'un bandage blanc et sa Chikorita vint utiliser sa capacité de soin dessus. Le jeune Walter me conseilla de trouver une potion dans la ville et s'excusa pour ma blessure. Je fronçai mes sourcils. Je ne comprenais pas pourquoi il s'excusait. Ce n'était point de sa faute si un bébé pokémon s'était égarée dans un mauvais endroit, non? Puis, soudainement, mes yeux s'illuminèrent de joie quad Allan dit qu'il aurait dû surveiller la Loupio de plus près. Alors, elle appartenait au Ranger, ce pokémon aquatique? Quel heureux destin, dit donc! On dirait que la vie voulait nous rapprocher, comme si on était fait l'un pour l'autre..

Je levai aussitôt mon regard pour remarquer le bébé pokémon qui essayait de se cacher entre les pattes du Clamiral. Je la fixais d'un regard doux, suivit d'un petit sourire.

-Non, ce n'est rien voyons! Étant Gardienne de l'île, il est normal que ce genre de situation arrive et je ne peux qu'être fière de ma performance, vu que j'ai réussi à sauver ce petit pokémon en détresse. Elle a put entrer chez elle en sécurité, c'est ce qui est important, à mes yeux. Mais merci pour les soins sur ma blessure. C'est très apprécié. dis-je en tournant ma tête vers le jeune homme.

Je laissais un dernier sourire au gentleman aux yeux sombres. J'étais heureuse qu'il m'ait soigner et s'occupe de mon état. Cela prouvait que mon avenir sera de plus en plus radieux et que j'allais dans la bonne direction.

Le ranger m'invita à discuter ailleurs que sur ce champ de guerre. J’acquiesçai sa demande, avant de me lever et commencer à marcher. Allan, de sa nature altruiste, m'aida à me déplacer. J'avoue que j'étais un peu curieuse de savoir ce qu'il voulait éclaircir. Peut-être avait-il trouvé plus d'information à mon sujet? Ou encore, peut-être voulait-il savoir les résultats de mes recherches? Qui sait?

Nous arrivons dans un coin un peu plus tranquille et tout aussi magnifique à voir. Allan et le groupe s'installa sur le gazon et je fis de même, avec l'aide de ce dernier. Je le remercie aussitôt, souriante, avant d'hériter une légère migraine. Mmmh.. ma réserve de mana était sûrement vide. Je pouvais sentir cette fatigue psychique. Cela me donnait un envie soudain de dormir, mais je devais rester éveiller. Ça ne serait guère polie de ma part de dormir devant celui qui m'avait soigné.

Soudain, la Loupio cria fortement, comme pour éloigner quelque chose. Je pouvais la sentir énervée et.. désespérée. En me mettant sur mes gardes, je me retournai rapidement pour apercevoir un roucool qui volait au dessus du petit pokémon aquatique, une baie au bec. Je fronçai mes sourcils et je me mettais en position, prête à bondir sur l'oiseau, au cas où il voulait attaquer le bébé pokémon. Quelques instants, l'animal volant  se dirigea sur Allan et se posa sur son épaule, d'un air calme. Je me calmai à mon tour. Elle ne semblait point dangereuse pour le groupe. En effet, le pidgey, qui était de sexe féminin, n'avait guère l'air de vouloir la peau de la Loupio. Par contre, pour qu'elle réagisse ainsi, la Roucool avait sûrement voler la baie à cette dernière, vu que je vis le jeune Walter se battre avec le pokémon volatile et de redonner la baie à son pokémon de type électrique. Je laissai un léger rire, amusée par la situation, avant de remarquer la Roucool se percher sur une branche, avec un autre oiseau de son espèce. Peut-être était-il frère et soeur? Possible. Cependant, ce qui me perturba, était que si la Pidgey était venue pour voler la nourriture d,Allan, l'autre pokémon, lui, était venue pour autre chose. La façon dont il me fixait me faisait penser qu'il était venu me voir. Mais.. pourquoi? Pourquoi moi? Qu'avais-je d'intéressant pour qu'un pokémon s'intéresse à moi?

Au moment que je fronçai mes sourcils, l'oiseau vint vers moi, en laissant un petit cri. Je le fixai devant moi, intriguée, avant de tourner ma tête vers le gentleman. Il pouvait remarquer la confusion dans mon regard de couleur différent. Je ne savais guère ce qui me voulait et ça me perturbait royalement. Soudain, j'entendis un «tend ta main» de la part du roucool. Je tournai rapidement ma tête bleuâtre vers lui, le dévisageant quelques instant, avant de tendre tranquillement ma main vers lui. J'étais emplie de confusion, vu que le pokémon de type vole ne voulait parler plus que ça.

Sous cette pensée, je soupirai longuement, avant de baisser ma tête, fermant les yeux sous cette occasion. Subitement, je sentis ma mana réagir. Comment.. est-ce possible? J'en avais quasiment plus. Pourquoi s'affolait-elle? Je levai à nouveau la tête, ouvrant mes yeux vairons, et la stupeur me frappa au visage. Je vis le petit roucool proche de ma main qui brillait de milles feux et cette petite sphère scintillante sur le coeur de celui-ci. Ma pierre rouge entre ma poitrine brillait aussi, mais tout se tut alors que l'oiseau se posa sur mon épaule, en alerte. Je tournai à nouveau ma tête vers l'homme à chevelure noire, totalement perdue.

-Euhm.. il.. il s'est passé quoi là?

HRP:
 
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  Sam 6 Aoû - 21:32




Gardien et Espion
Quand les problèmes s'invitent d'eux-mêmes

Installé dans l'herbe, un certain silence avait prit place dans le parc, je n'avais pas vraiment grand chose à raconter à Hikari, si ce n'est que depuis la dernière fois que l'on s'était vu, j'allais mieux ; la crise était passé, je continuais de vivre, quoi de plus normal ? En fait, j'essayais plus d'oublier cette affaire qu'autre chose, ne pas y penser restait facile, mais quand la dernière personne qui était mêlé à ça se trouvait à nos côtés, une piqure de rappel était obligatoire semble t-il. Ça va que les deux Roucool étaient assez distrayant pour éviter de se concentrer dessus et créer un malaise.

L'une un peu voleuse et l'autre un peu plus distant, on pouvait quand même dire que les deux pokémons n'avaient pas vraiment peur de nous ; n'hésitant pas à s'approcher voir à se poser sur nos épaules, c'était le cas avec la femelle en tout cas, puisqu'il se passa une toute autre chose étrange avec son comparse et Hikari.

Mmh, je ne sais pas comment je peux expliquer ça, il se passait toujours quelque chose de spécial à chaque fois que je croisais Hikari, Yveltal, l'hôpital, ma mémoire... et maintenant ça, pour faire simple, on pouvait dire qu'il y avait des effet pyrotechniques et des chtiotes n'étoiles qui brillent, mais ce n'est pas le cas, j'étais autant perdu que la chromatique quand je vis l'oiseau briller tout comme la corne rouge de la Gardevoir. Le silence se fit une fois que ce drôle de manège se termina, je restais sans réponse quand Hikari me demanda si j'avais une idée de ce qu'il venait de se passer, comme la plupart des autres fois ou ou il s'était passé un truc singulier et que j'étais présent, je n'avais pas vraiment d'explication à donner à ce qu'il se passait.

J'aurais pu rester plus longtemps ainsi à imité le regard d'un magicarpe perdu dans un bocal d'eau, mais du bruit, un peu plus loin, attira mon attention ; mon cerveau commençait à me crier qu'il y avait un problème dans le coin, sans rien dire, je me relevais et cherchais du regard ce qui pouvait me dans cet état alors que partout autour de nous, aucun pokémon ne semblait réagir à la présence d'un probable ennemi, comme si j'étais le seul à qui son instinct demandais de retourner l'endroit pour faire fuir le ou les dangers potentiels qui nous entourais. Mais après une bonne minute, je finis par voir ce que je voulais voir, trois types débarquèrent d'entre les arbres, l'attitude louche ; on n'eut pas vraiment le temps de réagir qu'ils attaquèrent sans raisons valables notre groupe. Enfin si, la raison elle existait bien, il y avait quelques pokémons chromatiques qui se trouvait dans le lot de pokémons que j'avais avec moi aujourd'hui ; Chi, Ignis et il y avait aussi Hikari ; de quoi attiser la convoitise de quelques braconniers.

Il n'était pas vraiment difficile de voir leur cible, mais ce n'est pas pour autant que j'allais les laisser me voler et kidnapper Hikari ; d'un sifflement, j'organisais le placement de mes monstres ; Aeterna, Kieran et Agana sur un premier, les plus jeunes en retrait avec Ignis pour les protéger, Galahad entre les deux groupes pour empêcher de quelconques attaques de toucher les plus jeunes et pour attaquer de loin s'il le fallait.

Je t'en laisse un Hikari.

Lançant un rapide coup d'oeil à la Gardevoir, je savais qu'elle n'aurait aucun mal à s'occuper de l'un des trois hommes, le premier étant déjà occupé avec ma furie de Feunard, le petit renard sombre et la médecin, je lui laissais celui qui semblait bien décidé à en découdre avec elle et allait pour me diriger vers le troisième quand je vis Tenraem sortir de terre et l'attaquer d'un coup de dent ; je laissais donc le petit dragon s'occuper du compte du type qui n'avait pas pu sortir ses pokémons pour l'aider, plusieurs coups de crocs à droite et à gauche, un ou deux draco-rage dans le tas et voilà que l'homme prenait la fuite comme il le pouvait, mon énergique petit démon à ses trousses ; pour le cas du premier gars, sa fête fut faite rapidement aussi, les deux renards combinant assez bien leurs attaques, il ne mit qu'assez peu de temps à se retirer, il en était de même pour l'homme qui se battait contre Hikari ; une totale victoire pour nous en soit et je n'avais pas eu à bouger un doigt de pied, c'était véritablement une journée de repos pour moi.

Ça va, rien de cassé ? Demandais-je à la Gardevoir en m'approchant d'elle.

Cherchant du regard si toute ma troupe était bien présente, un très léger sourire apparu sur mes lèvres en voyant le Griknot revenir en trottinant avec ce qui semblait être un bout du vêtement de l'homme qu'il chassait dans la bouche, il avait beau juste s'amuser en agissant de la sorte, mais il s'avérait un peu plus chaque jour qu'il allait devenir un puissant combattant dans le futur.



Azayim

_________________
.
#003366
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  Mer 10 Aoû - 16:37

Allan afficha le même regard que j'avais en ce moment. Il était tout aussi confus que moi. Em même temps, lui demander la signification de ce.. truc était un peu stupide de ma part, mais je ne m'entendais point à une réponse du Ranger. J'étais seulement surprise que je pouvais faire un truc pareil, malgré que je n'avais aucune idée de ce que j'avais fait. Je ne savais guère en quoi ça apportait pour moi ou pour le Roucool qui était sur mon épaule, en alerte.

J'observa toujours l'oiseau, confuse, puis, je vis Allan se lever pour observer tout autour de lui. Je fronçai les sourcils, intriguée. Avait-il remarqué du danger? Quelqu'un nous observait? Avertie par son aura, je fis réagir ma mana, faisant briller mes yeux vairons. Je préparais une capacité défensive si, au cas où, une personne décidait de nous attaquer.

Sans trop attendre, une Ball'Ombre fonça droit sur nous. Je concentrai mon énergie pour entourer le groupe avec mes ailes lumineuses, les protégeant de la technique. Des jeunes adultes, très louches, vint apparaître proche de nous. Je dégageai la Ball'Ombre qui toucha l'arbre proche de nous, faisant disparaître les ailes psychiques que j'avais créé.Allan siffla pour que ses pokémons se mettre en position offensive. Je fis de même alors que Pidgey, lui, se dégagea de mon épaule et vola à côté de moi, décidé à les déboîter. J'hochai la tête aux paroles de mon allié avant de tourner ma tête vers le brun qui lançant deux pokéballs. Un Raichu et un Rhydon sortirent de ces balles alors que le Grotadmorv vint rejoindre la troupe. Le dresseur me lança un sourire malicieux sur son visage légèrement déformé, convaincu sûrement qu'il allait gagner cette bataille. Pour ma part, je le fixais d'un regard froid et indifférent. Je savais que la racaille n'avait point le niveau pour me vaincre facilement, mais je n'avais point le choix de le battre.


Donc, prête à lui donner une leçon, je levai le bras gauche en l'air et je fus enveloppée d'un cocon de cristal. Je sentais ma mana revenir à nouveau. Pendant ce temps, le Pidgey se plaça devant mon pilier de cristal et envoya un jet de sable sur les ennemis. Énervé par cette attaque, la souris électrique utilisa une décharge électrique vers l'oiseau, qui s'enfuit rapidement de la capacité. La foudre vint toucher le cristal, le brisant en miette. Je me jetai rapidement sur Muk, lui donnant un coup de pied psychique sur la tête. Il fut sonné sur le coup. Ensuite, je tournai ma tête vers le Rhynoféros, le fixant avec mes yeux lumineux et vides d'émotion. Il fut aussitôt pris dans mon hypnose et, par conséquent, il attaqua le Raichu. Il essaya de donner des coups de pique sur la petite souris électrique, mais celle-ci était bien trop rapide pour lui. Malgré les tentatives désespérées du pokémon de type électrique pour raisonner son coéquipier, je stoppai l'adversaire avec ma capacité télékinésie et le Rhydon réussi à prendre la souris dans ses bras avant d'utiliser Tunnelier dans le visage de ce dernier. Les cris d'agonies se firent entendre alors que le pokémon de type sol écrasa son coéquipier sur le Muk, le mettant K.O. Il revint à lui, surpris de voir ses deux alliés au sol. Cependant, je ne lui laissai guère le temps de reprendre ses esprits. En effet, quand je le vis reprendre la raison, je fis quatre clones de moi et tous, on envoyait des Feuilles Magik sur celui-ci. Il tomba sur le tas de pokémon inconscient. Bon, plus que le dresseur maintenant.

En me tournant vers le Brun, je me téléportai sur le tronc d'arbre, qui était derrière la racaille, et l'envoya au tapis en lui sautant dessus. Un craquement suivit d'un cris d'agonie sortit entre les lèvres de l'antagoniste, mais je n'avais guère fini avec lui. Non, malgré qu'il souffrait le martyre, ma pitié pour ce genre de personne était absent. Je le pris par sa chevelure pour le ver, puis, avec ma force physique, je le kickais dans le visage, le faisant atterir sur ses pokémons. Le Roucool, qui me suivait depuis ce temps, envoya sa capacité Tornarde sur ses ennemis qui virevoltèrent dans les airs avec la Tornade. Parfait! Il ne restait que la final.

D'un léger sourire satisfait, je créais de ma main, un petit senbon psychique et l'envoya vers la Tornade. Ensuite, je me téléportai à nouveau pour éviter mon senbon, activant ma capacité ''Witch Time''. Pour finir, Je sautai en plein milieu de la tornade, puis, je vu couverte par des ailes psychiques et instables. Le sol créa un design bizarre sous mes pieds, brillant de mille feux. J'ouvris subitement mes yeux lumineux.

-Shining Bind!


Je déployai les ailes qui explosèrent en rayons lumineux, envoyant mes adversaires très haut et loin dans le ciel. Bon débarras!

Après mon petit combat, Allan vint vers moi et me demanda si je m'étais blessé. Je lui souris doucement, tout en faisant ''non'' de la tête.

-Il n'était pas vraiment un adversaire de taille. Et toi, rien de casser? Tes pokémons vont bien?

Après mes dires, quelque chose attira ma curiosité. Le roucool qui m'accompagnait se mit à briller, tel un soleil aveuglant. Je cachais mes yeux avec l'aide de mes maigres bras. Quand la lumière se tut, je dégageais mes bras pour remarque que mon compagnon volant avait changé d'apparence et était rendu un magnifique Pidgeotte. Je laissai un regard surpris sur mon visage, avant de lui sourire joyeusement.

-Génial Valedor! Tu as bien grandi à ce que je vois. Je suis fière de toi! dis-je joyeusement, avant de caresser sa petite tête.

Content, le pokémon de type vol s'éloigna de nous et partit des lieux. Mmh.. je devais peut-être faire de même aussi. Je tournai légèrement ma tête vers Allan et lui sourit doucement.

-Je dois bientôt y aller. Est-ce que t'avais quelque chose à me demander avant que je ne quitte?

HRP:
 
avatar
Allan Walter
Messages : 210
Nombres de Rp : 138
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 26 920 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  Mer 10 Aoû - 20:00




Gardien et Espion
Evolution

Hikari semblait se porter à merveille, les quelques mots que l’on échangea par la suite le prouvèrent, une discussion calme et posée repris, comme si tout de cette scène n’avait jamais eu lieu :

Il n'était pas vraiment un adversaire de taille. Et toi, rien de casser? Tes pokémons vont bien?

Je n’ai pas eu à bouger ; je faisais le tour de mon équipe avant de reprendre la parole : Tout semble bien aller pour eux.

Si on les regardait bien, on pouvait voir qu’ils agissaient tous comme je le faisais avec Hikari, l’ambiance calme et joyeuse ne semblait pas avoir quitté l’endroit et quelques cri témoignant d’une certaine bonne humeur se faisait entendre ; oui, tout allait bien pour eux, il n’y avait pas à en douter. Mon attention fut soudainement portée sur le Roucool qui avait aidé Hikari durant le combat, celui-ci se remit à briller une nouvelle fois, mais il s’agissait d’une lueur que je reconnaissais bien mieux contrairement à précédemment ; il évoluait.

On ne pouvait pas vraiment dire qu’il avait perdu du temps, mais les mots que la Gardevoir sorti ensuite en son intention me marquèrent légèrement ; elle venait de parler comme n’importe quel dresseur venait de parler non ? De plus, Valedor, c’était le nom originel du pokémon ou venait-elle de le nommer ? Etait-ce une réaction tout à fait normal d’Hikari ou ne se rendait-elle pas compte de ce qu’elle venait de dire ? Ceci me perturba quelque peu, enfin, surtout par rapport à ce qu’il s’était passé juste avant que l’on se fasse attaquer, était-ce lier ? Le fait que la chromatique et l’oiseau se soient mit à briller ensemble et que maintenant, ils agissaient comme s’ils étaient les meilleurs amis du monde ? Encore un phénomène étrange en compagnie de  la Gardevoir.

Mais bon, passons, l’oiseau évolué se permit de s’envoler avant de quitter le parc et Hikari annonça qu’elle allait suivre son mouvement ; les aux-revoir tombaient.

N’oublie pas de me prévenir si ta quête avance et si tu as besoin de mon aide.

Je ne sais pas si lui rappeler cela était-utile, mais bon, je n’avais rien d’autre à lui demandé d’autre, la prochaine fois sera peut-être meilleure niveau discussion, peut-être ? Bref, on s’en fout. Je saluais Hikari avant de prendre la route d’Edenia pour rentrer à la maison en étant suivit de près par ma troupe et en ayant la Roucool sauvage sur l’épaule.



Azayim

_________________
.
#003366
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Gardien et Espion [Hikari - Capture]  

Gardien et Espion [Hikari - Capture]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» Nodox >> Hikari
» Att / Def /gardien
» Aferbas Baziageth [Assassin & Espion de la Dothka]
» Nalfein Nathrae [Espion/Assassin de la Dothka]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-