Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Origami [Kelly]

avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Origami [Kelly]  Dim 12 Juin - 23:34


--------------------------------------------------------------------

Origami
Nouvelle boule de poil


Je me levais un peu du mauvais pied en ce début d’après midi ; je n’avais pas très bien dormi et je devais sacrifier une bonne matinée de sommeil pour aller à l’Académie faire de la paperasse. Les examens arrivaient et il y avait énormément de papiers à trier, de choses à organiser, sans parler des habituelles demandes d’inscriptions et autres dossiers à ranger ; oh non, tout ces dossiers ne m’étaient pas accessible en tant que pion, mais comme je faisais parti des surveillants et que j’avais dans mes charges celles de devoir surveiller les élèves lors des examens, eh bien j’avais la chance d’avoir de la paperasses à faire.

Non je n’aimais pas vraiment ça, pas du tout même, mais il fallait le faire.

C’est donc en trainant un peu du pied que je pris une douche et me préparais pour affronter d’une certaine manière l’enfer sur terre ; cette après midi allait être très longue, je le sentais d’avance, « heureusement » que je n’avais pas à faire cette tâche seul ; tout ce tri de dossiers allait se faire en compagnie de la CPE, Kelly, que j’avais accueillit il y a quelques semaines de ça, trois pour être exactes ; on avait pu se recroiser une ou deux fois dans les couloirs, mais jamais vraiment pu se reparler, la jeune femme ayant surement pas mal de travail et moi n’étant pas forcément très apte à tenir une longue conversation après une nuit de surveillance sans dormir.

T’es sûr de vouloir venir ? Tu risques de t’ennuyer tout l’après midi…

Le regard posé sur Acht, je soupirais légèrement en voyant qu’il était bien décidé à me suivre jusqu’à l’académie pour ne pas faire grand-chose ; mis à part attendre et peut-être dormir, l’après midi du Voltali ne serait pas très palpitante, d’autant plus qu’on aurait surement besoin de calme pour ranger tout ces documents qui nous attendaient sagement, cela voulait dire qu’il allait devoir prendre sur lui-même pour ne pas courir partout et faire trop de bruit. Y arriverait-il ? J’en doutais, mais un miracle peut toujours arriver.

Je fis un rapide détour par la rue commerçante d’Edenia pour aller chercher quelque chose à se mettre sous la dent, se désaltérer à cause de la chaleur et se donner de la motivation à travailler quand, en prenant la direction de l’académie, je fus interrompu dans ma marche après avoir remarqué qu’Acht ne me suivait plus depuis quelques mètres ; revenant sur mes pas et appelant l’évolition, je ne tardais pas à la retrouver en compagnie d’un autre pokémon se trouvant dans un carton abimé par le temps, m’approchant d’eux, je ne tardais pas à prendre la parole :

On n’a pas le temps de faire ami-ami Acht, on va être à la bourre à ce rythme.

Je me baissais à leur niveau avant de laisser mon regard passer de l’un à l’autre en silence, le Lixy sauvage semblait un peu méfiant, mais il n’était pas agressif et Acht était lui-même, en train de faire une tentative d’approche en cherchant à jouer avec le type electrik qui lui faisait face. Un détail visible me fit cependant prendre conscience que l’animal avait peut-être plus besoin d’aide qu’on ne pouvait le voir d’un rapide coup d’œil : il était bien maigre pour l’âge et la taille qu’il avait, depuis combien de temps avait-il été laissé là, abandonné à son compte ? J’eu un peu pitié de cette boule de poil bleu et noir, pourquoi ? Je ne sais pas vraiment, peut-être parce que j’aidais naturellement les autres qu’ils soient pokémons ou humains ? Ou bien parce que j’avais déjà récupéré un cas semblable qui n’était autre qu’Acht ? Dans tous les cas, je pris quelques minutes pour réfléchir à cette question avant de proposer au pokémon de venir avec moi ; je pouvais au moins essayer de m’occuper de lui le temps qu’il reprenne du poil de la bête et s’il voulait rester par la suite pourquoi pas, une petite place c’était faite à la maison depuis que Nensho et Gilgamesh sont partis, ce Lixy pouvait bien la prendre le temps de son rétablissement.

Je liais le félin à l’unique ball qui me restait avant de reprendre ma route en pressant Acht de se dépêcher pour rejoindre Gakuen, je m’occuperais deux minutes du Lixy avant de me mettre à travailler ces dossiers, c’était la moindre des choses à faire selon mon avis.

Hop, hop, hop, j’accélérais encore le pas en passant les grilles de l’école avant de me diriger rapidement vers la cafétéria pour essayer de récupérer un truc à donner à manger au pokémon flash que j’avais capturé juste avant en ville ; par chance il y avait encore de la nourriture pour pokémons, alors je n’hésitais pas plus pour en prendre avant de quitter le self et de me diriger vers le bureau de la CPE. 14h43… Huit minutes de retard, arf… je n’aimais pas être à la bourre. Je toquais à la porte avant de m’annoncer et d’entrer :

Désolé du retard, j’ai eu un petit contretemps en ville ; si tu permets je m’occupe juste d’un truc 30 secondes et on s’y met ensuite.

Faisant sortir le Lixy de la pokéball, je lui donnais rapidement à manger avant de le laisser tranquille avec Acht a qui je demandais de rester sage et comme s’il semblait comprendre cet ordre, le Voltali se coucha pas loin du panier qui servait de lit à la Mentali de Kelly. Pour ma part, je m’assis sur la chaise en face du bureau avant de me frotter les yeux et de mettre mes lunettes, j’en aurais besoin pour lire tout ces dossiers.

On s’y met ? Dis-je d’une voix faussement motivée à Kelly.

L’après midi d’enfer commençait.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Lun 13 Juin - 18:25

Origami
  L'art du pliage de papier...


Un gros coup de barre. C'est le terme exact pour désigner ce qui lui arrivait en ce moment même. Une grosse fatigue soudaine et irrépressible, qui s'abat aussi férocement qu'une tempête en pleine mer sur une petite barque perdue au milieu des flots déchainés. Elle sentait ses paupières maquillées d'un trait d'eye-liner noir se fermer lentement, épuisée, subitement lourdes. Elles devaient peser facilement dix kilos chacune d'elles, au bas mot. La chaleur à l'extérieur était étouffante. Une température estivale qu'il fait bon de profiter en plein air, certainement pas pour rester enfermée dans un bureau toute la journée. Le soleil tapait fort en ce début d'après midi, et la chaleur continuait de grimper. Elle avait bien tenté d'ouvrir la fenêtre, pensant qu'un courant d'air pourrait rafraichir la pièce, mais rien, ce fut totalement vain. Certes, l'air circulait, mais c'était de l'air chaud, donc finalement cela ne changeait en rien la condition atmosphérique étouffante de cette journée. Et malgré le débardeur léger qu'elle avait enfilé en prévision du temps, cela ne suffisait pas à trouver de la fraicheur.

S'il n'y avait que la température du jour qui gênait, cela aurait peut être pu passer, il suffisait de ne pas y prêter trop attention et se remettre au travail, malheureusement, lorsque l'on combine habilement deux propositions, on peut obtenir un résultat aux données fort intéressantes. Intéressantes, certes, mais loin d'être productives... Combinez donc une après midi d'été au soleil aveuglant et étouffant, brillant de tout son éclat, ainsi qu'un repas récemment terminé avant de reprendre le boulot...  Ces deux cas associés ne font jamais bon ménage. Ils provoquent une irrésistible envie de dormir en un claquement de doigt, phénomène auquel Kelly tente désespérément d'échapper, malgré toute la fougue et la motivation qui commençait à la quitter lentement. Cette après midi, ça n'allait pas être de la tarte.

La jeune femme secoua sa tête pour essayer de se ressaisir un minimum. Hors de question de s'endormir maintenant. La journée était loin d'être terminée, et elle avait encore beaucoup de travail. Pas question de rester les bras croisés, si jamais elle prenait dès maintenant du retard, elle ignorait si elle parviendrait à le rattraper en le cours laps de temps qu'on lui donna pour tout achever, avant les épreuves, et les inscriptions. Elle jeta un œil sur les piles de feuilles qui jonchaient sa table, les yeux pleins de désespoir, poussant un long gémissement plaintif à en réveiller les morts. Heureusement qu'elle n'était pas seule dans cette histoire. Enfin ... Heureusement ? La direction lui avait gentiment confier un bras droit pour l'assister dans cette corvée administrative des plus longues et éreintantes. C'est surprise mais également quelque peu enchantée qu'elle apprit qu'elle exécuterait cette tâche avec l'aide d'Akira, la première personne qui vint l'accueillir pour ses débuts. Elle n'avait que jusqu'alors pu le croiser de temps à autre dans les couloirs, histoire d'échanger quelques mots, mais sans plus. En y pensant... Pour demander à un surveillant de nuit de travailler le jour pour des dossiers, c'est que l'école devait être en sous-effectif, ou couler sous les documents administratifs en cette période de l'année. Eh bien... Cela se reproduirait donc aussi l'an prochain ? Elle soupira, exténuée, lasse. Ils ne choisissent vraiment pas la meilleure saison pour s'infliger des corvées pareilles.

Kelly regardait l'heure, installée à son bureau, un stylo en main, quelques feuilles déjà marquées de bleu par endroit. Akira était légèrement en retard, et elle avait déjà commencé un petit peu le boulot sans l'attendre. Au moins quelques paperasses de faites, en attendant qu'il arrive enfin, cela n'allait pas faire de mal. Enfin, quelques.... Elle avançait à son rythme. Un rythme lent. Trop lent. C'était vraiment insupportable. Le degré de frustration devait facilement égaler le niveau de température de la pièce. Kelly soupira à nouveau, en regardant son Mentali qui profitait tranquillement de sa sieste dans son panier neuf. Cyanure ne devait pas être trop loin, mais cette coquine préférait ce cacher, s'isoler surement de la chaleur, ayant trouver un coin au frais. Était-ce seulement possible ? Bon, trêve de distraction, il fallait continuer sur cette lancée. Certes, elle avançait peu, et lentement, mais c'était toujours ça d'accompli. Ne pas relâcher ces efforts, en si bonne route. Elle pouvait le faire. La pointe de son stylo bleu commençait déjà à caresser la feuille, lorsque quelqu'un vint frapper à la porte de son bureau. Elle eut à peine le temps de prononcer "Entrer" qu'elle découvrit qui était cette personne. Akira pointa enfin le bout de son nez

- Désolé du retard, j’ai eu un petit contretemps en ville ; si tu permets je m’occupe juste d’un truc 30 secondes et on s’y met ensuite.


Avec un sourire, elle hocha la tête  et salua Akira, levant les yeux des documents pour le regarder. Il était accompagné de deux pokemons, un Voltali qui se coucha non loin de Mentali, dont le poil se hérissait subtilement à cause de l'électricité produite par la fourrure du pokemon électrique, et un autre petit félin, a qui il donna à manger tranquillement. Et il devait avoir faim vu à quelle vitesse il se jeta sur son repas. Cela fait, il vint s'installer, en mettant lui aussi une paire de lunettes. Ah ça, aujourd'hui, les rétines auront dû mal à suivre, elles auront leur dose de sport pour le mois entier.

- On s’y met ?


Kelly acquiesça avec un sourire se voulant sympathique, mais on pouvait déjà lire clairement la motivation qui s'échappait et la fatigue face à cette épreuve qui paraissait déjà sans fin, regardant d'un air vide les piles de dossiers qui s’étalaient sous leurs yeux. C'est avec un nouveau soupire qu'elle tenta de se remettre au travail, dans le plus grand des silence. Elle aurait bien voulu discuter un tout petit peu avec Akira, mais si elle commençait sur cette lancée, elle ne parviendrait pas à travailler sérieusement. Elle préféra donc se concentrée un peu sur ses fichus fichiers qui lui prendrait toute la journée, malgré son envie de tout jeter par la fenêtre et passer à autre chose. Ca y est, l'ennui commençait à faire son entrée...

avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Ven 17 Juin - 20:00


--------------------------------------------------------------------

Origami
Électricité statique



Tout comme moi, Kelly ne semblait pas vraiment réjouie à l’idée de passer son après-midi enfermée dans son bureau à trier et remplir des papiers, c’était compréhensible en même temps, en jetant un coup d’œil à certains, je ne pu m’empêcher de penser qu’ils devaient plutôt êtres remplis par les secrétaires de l’administration que par la CPE et un gardien de nuit, mais bon, passons.

Les lunettes sur le nez et installé sur une chaise des moins confortables, je me mis donc immédiatement au travail : lire le papier, le remplir, passer un tampon dessus, le retourner et le poser dans un coin et recommencer jusqu’à ce que le dossier soit terminé, des gestes qui au fur et à mesure se faisaient de plus en plus mécaniques, comme si je n’étais qu’une simple machine effectuant la même tache, au même rythme. Cependant, les choses n’étaient pas aussi simple, les facteurs qui pouvaient me pousser à vite décrocher étaient nombreux ; la chaleur, le confinement, le silence, le manque de motivation, les pokémons qui commençaient à mettre le bazar… wait.

*Schpouf*

Quelques plaintes de la Mentali de Kelly commencèrent à se faire entendre dans la petite pièce et sans attendre, mon regard se détourna de la feuille que je remplissais pour aller en direction du panier ou se trouvait la pokémon psy qui venait de se prendre une légère décharge de la part d’Acht. Enfin, cela n’avait pas du arrivé expressément, comme d’habitude, mais au final, la situation restait la même ; la Mentali ressemblait désormais à une certaine licorne rose donc le corps poilu faisait le double de la taille de sa tête et elle nous suppliait du regard de faire quelque chose pour elle, la pauvre… Un lourd silence prit place dans le bureau de la CPE, que faire ? Rire ou rester sérieux face à cette situation ? A son habitude, Acht ne semblait pas vraiment comprendre la situation, le Voltali avait commencé à embêté sa consœur de type psy et après un petit contact avec elle, la décharge était partie.

Acht arrête tes conneries et tiens toi tranquille un peu… Dis-je dans un soupir avant de retourner à mon dossier ; la situation me dépassait un peu trop pour que je gronde l’évolition de ses habituelles bêtises.

Retournant donc rapidement à mes dossiers tout en me tenant la tête d’une main, je laissais mes deux pokémons vaquer à leur occupation, soit le Lixy qui finissait de manger et qui commençait à fouiller le bureau et Acht qui venait se frotter contre mes jambes et jouer dans nos pattes. Non, on n’aurais pas la paix pour faire ces dossiers.


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Dim 19 Juin - 12:17

Origami
   N'importe Nawak !    


Les paupières sont lourdes... Vous n'entendez plus que le son du long silence qui envahis l'espace... Plus rien n'existe autour de vous que l’irrépressible envie de faire un somme. Ce n'est plus un bureau sur lequel vous êtes installée mais un doux petit nuage dans lequel il serait agréable de faire un somme, n'est-ce pas ? Des documents ? Quels documents ? Vous n'êtes plus dans un bureau mais dans un espace en dehors du temps, en dehors de toutes notions que vous connaissez... Non, ce n'est pas la quatrième dimension. Bref. C'est fou,  n'est-ce pas, à quel point ces planches de bois vous paraissent idéales pour y reposer sa tête, fermer les yeux quelques instants et s'y endormir. Laissez vous tenter par ce désir un peu coupable de dormir, alors qu'un tonne de travail vous attend... Que dis-je, voyons, il n'y a plus rien, vous pouvez vaquer à votre paisible sommeil, rien ne vous retient. Rien, ni personne n'est-ce pas ? La chaleur vous confine doucement, vous enlaçant de sa douce étreinte, cette même sensation de confort que vous ressentez lorsque vous êtes sereinement installée dans votre lit. D'ailleurs, vous êtes plutôt bien installée, non ? Alors pourquoi ne pas en profiter pour fermer les yeux ? Au moins cinq petites minutes, qui risqueront fort de se transformer en une heure, et plus si affinité, mais n'abordons pas les sujets fâcheux, cela risquerait de vous perturber.

Ça commençait mal. Akira venait à peine d'arriver, ils venaient à peine de commencer à bosser que la CPE commençait déjà à s'endormir. Non. Il fallait rester concentrer ! Mais comment avec une tâche aussi ingrate dans ces conditions ?! La jeune femme n'avait qu'une envie, certes un peu folle, irresponsable, mais qu'est-ce que cela soulagerait : balancer toutes ces maudites copies par la fenêtre et se barrer à l'autre bout du monde pour aller se dorer la pilule et ne rien faire de ses journées. Elle s'imaginait déjà enfiler une paire de lunette de soleil, un fond de musique "gangsta", et partir, laissant tout en plan derrière elle. Mouais non, c'était vraiment pas sérieux comme comportement. Riant discrètement à cette étrange pensée comique, elle décida de retrouver le peu d'esprit qui lui restait et se replonger dans cette merveilleuse et palpitante aventure qu'était le remplissage de ces saloperies de feuilles à la con ! ... Oups ...

Allons Kelly, un peu de nerfs, il fallait reprendre un peu de sérieux. Visiblement, il n'y avait qu'Akira qui travaillait correctement là. La jeune femme laissait un peu trop libre cours à son imagination qui aurait souhaité tout sauf cet après midi de calvaire. Elle soupira. C'était vraiment chiant à en mourir. STOP ! Reprend toi en main, bon sang ! Elle jeta un oeil à son collègue. Peut être qu'en discutant un peu avec lui cela l'empêcherai de divaguer un petit peu trop. Cela canaliserait ses pensées sur un point fixe, retenant son imagination de partir à droite, à gauche, durant les prochaines heures. Elle ne parvenait pas vraiment, ou avec une grande difficulté, de rester concentrée sur ces agaçantes copies. Alors peut être qu'en faisant un peu la conversation, elle retrouvera un peu de motivation, plutôt que rester dans ce silence assourdissant qui lui hurlait de dormir ou de penser à prendre ses jambes à son cou en abandonnant derrière femme et enfants imaginaires. Ca y est, elle était encore partie loin.  

Alors qu'elle s'apprêtait à prendre la parole, un évènement étrange se déclencha. Elle n'avait pas suffisamment prêté attention au deux pokemons proches depuis tout à l'heure, jusqu'à ce bruit étrange qui lui parvint aux oreilles, qui la réveilla de sa torpeur instantanément. *Schpouf*. Des petits cris plaintifs se firent alors entendre, une Mentali geignarde qui ressemblait maintenant à un gros tas de poils, courant dans tous les sens, tandis que le Voltali ne semblait pas saisir la situation, des petites étincelles autour de la truffe. Eh bien, le courant passait plutôt bien entre ces deux là, ce qui ne plaisait pas trop à la Mentali étrangement. Kelly observa rapidement Akira, attendant une réaction... Mais éclata de rire la première face à cette scène burlesque totalement inattendue. La demoiselle se marra comme une baleine durant plusieurs longues secondes, à en pleureur de rire, au grand dam du Mentali désespérée de retrouver dans cet état sa fourrure violette si soyeuse. Ce n'est qu'après plusieurs minutes que Kelly retrouva son calme, essuya ses quelques larmes de fou rire, et le silence retomba, le pokemon psy se réfugiant de l'électrique sous le bureau, pour ne pas subir une nouvelle décharge... Ou un coup de foudre. Kelly se mordit les lèvres. Non, arrête de rire. C'était finit, plus rien ne pouvait l'aider à ce concentrer sur ces feuilles qui jonchaient son bureau.  

Le Lixy, visiblement pas encore tout à fait domestiqué, grimpa sur le bureau pour chiper dans sa gueule une feuille que Kelly s'empressa de récupéré pour éviter qu'elle ne soit abîmée... En vain. L'arrachant de la gueule du pokemon joueur, celle-ci se déchira sous les yeux de la CPE, avec donc un bout en main, l'autre dans le "bec" du Lixy qui se faufilait déjà à l'autre bout de la pièce pour jouer avec. Ces félins... Un rien pouvait les distraire... Bon ... Eh bien fichue pour fichue, cette feuille était donc maintenant bonne pour la poubelle. Enfin ... Peut être que... Jetant un coup d'oeil rapide à Akira, toujours sur les dossiers, elle commença à plier le bout de papier, le froissa en boule, le plus silencieusement possible en continuant de l'observer. Quand elle lui parut pleinement concentré sur son activité, d'un petit geste du bras, elle envoya la boulette de papier sur son collègue de travail. Bim ! Headshot. Elle se précipita ensuite, stylo en main, faisant mine de travailler, comme si elle n'avait rien fait...


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Lun 27 Juin - 19:25


--------------------------------------------------------------------

Origami
Petit break

Travailler sérieusement était dur, trop dur ; je jetais un coup d’œil à la pile de dossier que j’avais fait jusque la, un, deux, trois, quatre, cinq… Je soupirais, que cinq dossiers de fait, et il y en avait toute une pile qui attendait encore dans un coin de la pièce. Pourquoi est ce qu’on nous refilait du boulot qu’on n’était pas censé faire ? J’étais empli de démotivation totale, mais toujours, le crayon que je tenais parcourait les différentes feuilles que je lui présentais, mais il le faisait beaucoup moins vite que quand j’étais arrivé. J’avais envie de soupirer, de me lever et de partir, mais planter Kelly et la laisser seule ne serait pas très bien vu, pourtant, ce n’était pas l’envie qui manquait, d’aller chercher toute mon équipe et d’aller faire une après midi glandouille à la plage sous le soleil qui brillait bien depuis quelques jours, avec une bonne baignade à la clé, ça ne pouvait être que bien, mais non, j’étais coincé là, à suffoquer en silence à cause de la chaleur ambiante dans la pièce et du nombre, mine de rien, important de pokémons qui couraient et jouaient plus ou moins ensemble tout en poussant tout un tas de cri varié.

Entre le Lixy qui arrachait les feuilles des mains de Kelly et Acht qui s’amusait à me sauter dessus pour avoir des papouilles, je me dis que j’aurais du me montrer vraiment plus convainquant pour faire en sorte qu’Acht ne me suive pas jusqu’ici, mais bon, je n’aurais pas trouver le Lixy sinon. D’ailleurs, pendant que j’y étais, lui donner un surnom ne serait pas trop mal non ? Ah non ! Pas maintenant Akira, concentre toi ! Je me mordis une lèvre et relisait les lignes de la feuille que je n’avais pas touché depuis au moins cinq bonnes minutes, ce n’était pas le moment de réfléchir aux noms que je pouvais donner à mes pokémons, je devais faire ça ce soir, une fois au calme.

Je reposais pour la troisième fois Acht au sol avant qu’il ne se décide d’aller essayer de chiper le bout de feuille que l’autre type electrik avait réussit à attraper entre ses crocs, aller, concentration maintenant ! Croyant récupérer un semblant de motivation en me disant cela à moi-même, je ne vis pas que Kelly semblait avoir une idée derrière la tête et c’est tout naturellement que je me pris une boulette de papier en pleine poire. Je relevais la tête, surpris et regardais d’abord la chose qui m’avait prit pour cible avant de lever les yeux vers Kelly qui avait la tête baissé sur son dossier. Que ? Ça ne pouvait pas être un pokémon qui avait fait ça, à moins que sa Mentali ne se venge de l’affront qu’elle avait subit d’Acht et de sa décharge électrique et qu’elle me el faisait payer ? Mouai nan, c’était ridicule. Aussi, je pris la parole :

Ehm, tout va bien Kelly ?

Bim, question con dans la face ! Je regardais la jeune femme avec un sourcil légèrement haussé, en y regardant de plus près, la CPE ne semblait pas plus réussir à se concentrer sur ses dossiers que moi, pire même, elle semblait un peu amusée de la situation que je venais de vivre non ? Je me redressais sur la chaise et posais mon crayon sur le bureau pour m’étirer avant de jeter un nouveau coup d’œil sur la boulette de papier qui trainait sur le bureau, l’attrapant d’une main, je jouais rapidement avec avant de la lancer sur Acht qui essayait toujours de récupérer le morceau de papier des pattes du Lixy. Bim, headshot ici aussi, le Voltali eu un petit cri de surprise avant de regarder la boulette et de se jeter dessus, ayant trouvé une occupation bien intéressante pour les cinq prochaines minutes. Finalement, mon attention se tourna vers Kelly une dernière fois et je lui proposais alors :

On fait une pause ?

Après tout, nous n’étions plus du tout productif, alors autant prendre deux minutes pour souffler non ?


--------------------------------------------------------------------
Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Mar 5 Juil - 23:47

Origami
  Ca part en steak (haché o/)    


La jeune femme aux cheveux rouges se mordillait fortement les lèvres, les yeux rivés sur ses fiches, pour ne pas éclater à nouveau de rire, les images d'Akira se prenant en pleine poire la boulette de papier tournant en boucle dans sa tête, en mode "There's something on your face : IT WAS PAIIN !". Et le regard inquisiteur d'Akira n'arrangeait pas les choses. Il se doutait bien de l'origine de la boulette de papier, étant loin d'être dupé par le mode ninja boiteux de Kelly. En même temps, qui se serait laissé berné par une ruse aussi pathétique et vieille comme le monde ? Et la carapace sérieuse se brisa rapidement, éclatant à nouveau de rire, ne parvenant plus à contenir ce rire qui ne souhaitait qu'une chose depuis tout à l'heure : éclater au grand jour. C'est donc dans un nouveau fou rire qu'elle était partie, pour une raison certes assez puéril, mais il fallait l'admettre : cela faisait un bien fou ! Se sentait-elle un peu bête ? Un peu. Était-ce justifié ? Un peu aussi. Mais le ridicule ne tuait personne, n'est-ce pas ? Et un peu de détente ne faisait pas de mal. L'envie de travailler était partie depuis bien longtemps, et lutter serai contre-productif. Autant prendre une pause, comme si gentiment proposée par Akira, qui devait aussi être fatigué. Et en plus, avec cette chaleur accablante, cela ne permettait pas de ce concentrer, et Kelly ne songeait qu'à une chose : l'envie de se mettre la tête dans un frigo pour se rafraichir. Enfin, sur le papier, c'était bien joli, mais ça donnait quoi en vrai ? Autant déménager directement sur la banquis, vivre en harmonie avec les Tiploufs et tourner La marche de l'Empereur 2 en compagnie des Pingoleons... Ah ouais, mais Kelly n'appréciait pas trop le froid, et vivre toute l'année sur la banquise, c'était pas très enviable. Et les voisins devaient être certes charmants, mais pas très bavards. Bon, point positif, elle n'aurait pas à râler s'ils venaient à vouloir passer la tondeuse (déjà de base parce qu'il n'y a pas trop d'herbe sur la banquise, et les Pingoleons ne devaient pas savoir se servir d'une tondeuse à gazon) mais il ne risquait pas non plus d'avoir beaucoup de travaux ...  Le maniement de la perceuse avec des palmes et des nageoires, ça ne devait pas être très facile. Mais la voilà qui repartait encore en vrille.

La jeune femme abandonna lâchement sans aucuns regrets (quelle sans cœur, n'est-ce pas ?), le temps de la pause, ces dossiers stupides, dont certaines feuilles traitaient de la réforme du programme scolaire de l'an prochain. Ils devaient s'amuser, au gouvernement, pour demander chaque année de revoir le programme des étudiants. Un coup c'était à leur avantage, un coup cela semblait plus pour les embêter qu'autre chose, certaines classes servant souvent de test, si jamais ils réussissaient haut la main ou se ramassaient, afin de savoir si cette réforme pouvait passer ou non. Et il fallait bien l'admettre, souvent ils se plantaient. Et c'était pas beau à voir. Bref. Lâchant stylos et déposant les lunettes non loin de leur étui, il était temps de prendre une pause bien méritée. Kelly s'étira légèrement, faisant craquer sa colonne vertébrale engourdie, avant d'entendre un bruissement qui attira son attention. Voltali jouait avec la boulette en papier de tout à l'heure, la faisant rebondir et rouler telle une boule de flipper (t'as comprit la blague ? Lololololol !) entre ses pattes avant de l'expédier au loin. Kelly jeta ensuite un oeil sur Mentali, dont le pelage retrouvait peu à peu son apparence d'origine, à force de lavages soigneux.

Enfin... Prendre une pause, c'était bien, mais s'occuper durant une pause, c'était mieux. Mais à part regarder dans le vide, ou dans le blanc des yeux, il n'y avait pas grand chose à faire... D'un geste lent, Kelly s'empara d'une feuille, puis songea à quelque chose. Commençant à la plier sur les bords, elle espérait que ces quelques souvenirs d'école l'aideront à se  rappeler de la manière de plier convenablement cette feuille... Après plusieurs tentatives et ratages, elle parvint enfin à un résultat satisfaisait qu'elle démontra fièrement, un véritable et magnifique origami digne d'un grand maître... Non, j'déconne. C'était juste un avion en papier rien de plus basique, avec une feuille d'administration. Maintenant, il suffisait de voir s'il volait. L'attrapant au niveau de la pointe, s'assurant qu'elle était bien calibrée, d'un mouvement sec, elle le lança, il plana quelques instants... Avant de se faire chaparder par le Lixy, qui se battait avec Voltali pour le garder, au grand dam de Kelly qui aurait été curieuse de voir quelle distance il aurait pu parcourir. Ensemble, ils auraient pu faire le tour de la planète, ce serait le premier avion de papier à traverser toutes les terres, qu'il vente (c'était mieux), qu'il neige, qu'il pleuve... Ah non, la pluie c'était pas une bonne idée pour du papier. Bon bah le projet vu vite abandonné. Petite loupiotte d'espoir qui ne brillera plus. Ce rêve si magnifique qui mourait à peine né, destin tragique d'une idée si lumineuse... Adieu. Tu ne manqueras à personne, projet insensé

Kelly se lança alors dans la confection d'un nouvel avion en papier, n'hésitant pas à se servir directement dans le tas de feuilles à remplir, considérant ce geste comme un cri de révolte contre cette société qui nous oppresse (comme des citrons) et nous musèle sans état d'âme... Ou juste une petite vengeance personnelle. Ou juste parce qu'elle s'en foutait complètement de ce tas de feuille, désormais. On dit que la première crêpe est toujours celle qu'on foire. Était-ce de même pour les avions en papier (si l'on admettait que pour cette recette il n'y avait pas besoin d’œufs, de lait, de sucre et de tout le bordel), le deuxième serait mieux ? Eh bien non. Comme un magnifique doigt d'honneur tendu dans le ciel, Kelly ne parvint pas à réussir à plier correctement la deuxième feuille, qui était dorénavant froissée n'importe comment. Foutue à son tour, autant refaire l'origami "boulette de papier" qu'elle adorait tant, et si facile à faire. Faisant une boule de cette feuille stupide, elle la lança à nouveau sur sa cible principale, visant aléatoirement cette fois-ci. La guerre était déclarée.

avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Sam 6 Aoû - 17:16




Origami
Bim headshot, again

Deux minutes pour souffler, j’avais bien dit ça ? haha, la bonne blague ; aussitôt que je proposais une pause à la jeune femme en face de moi, elle ne perdit pas une seconde pour abandonner tout ces dossiers éparpillés sur son bureau et s’étirer, son geste me fit légèrement rire, mais je ne tarda pas à rapidement faire de même ; moi aussi j’en avais marre d’être enfermé dans ce bureau, moi aussi j’avais envie de partir loin, genre sous l’océan, devenir une éponge de mer et aller vivre dans un ananas sous la mer avec un poulpe et une étoile de mer… Quoique non, ne nous affolons pas, ne racontons pas trop de bêtises, je n’étais pas un poisson et mon apnée était franchement médiocre, mais aller faire un tour à la piscine ne serait pas de refus, ou à la mer directement, je pourrais emmener Aleph et il aurait de la place pour nager en toute tranquilité, mais il me semble que je radote non ? Mes excuses si c’est bel et bien le cas, mais la chaleur me monte un peu à la tête et avoir une pensée cohérente devient un peu difficile, surtout quand ma partenaire aux cheveux roses du jour faisait autant de conneries que j’en pensais.

Ouai, c’était bien la seule qui, en ce moment même, pouvait avoir l’idée d’utiliser les papiers de l’administration pour s’essayer au doux art qu’est l’origami ; après sa boulette, voilà qu’elle faisait un avion, qui vola un mètre avant de finir entre les pattes de l’ennemi nommé… ehm… réfléchissons… Te.. Tam.. Ten… Taaaa… Thalek ! ça lui allait bien non ? Bon, en y réfléchissant plus, on aurait dit un mix entre les noms du Grahyèna et du Elecsprint de Light, mais bon passons, Thalek, ça lui allait bien à cette petite boule de poil électrique à peine capturé ; et son compagnon n’était autre qu’Acht, évidemment, le Voltali avait une occasion pour se dépenser au lieu de tourner en rond à s’ennuyer, il en profitait donc comme il le pouvait.

Mentali n’est pas très joueuse non ? Dis-je à la jeune femme

C’est vrai qu’en voyant l’évolition, on ne pouvait voir que du sérieux, occupée à réparer les catastrophe d’Acht sur son pelage par elle-même, je pouvais comprendre qu’elle n’ait absolument pas envie de se mêler aux festivités, d’autant plus que ce n’était pas un, mais deux pokémons de type électrik que je possédais et les deux étaient en forme, c’est le cas de le dire.

J’hésitais un peu avant de prendre une feuille entre mes doigts à mon tour, ce n’était absolument pas une bonne idée de prendre les feuilles de l’administration et de les transformer en toute sorte de choses grâce à des pliages minutieux (ou pas), mais bon, tant pis, j’avais envie de retenter aussi. Pendant que Kelly faisait un deuxième avion, j’essayais de faire une grue, très moche et pas du tout ressemblant, on pouvait dire qu’elle était de retour de guerre avant même d’y être allée ouai, mais je n’avais plus la manière de faire en tête. On jette. Deuxième essai, un hélicoptère, cela étaient simple à réaliser, j’étais lancé, me souvenant de quelques pliages au fur et à mesure que j’en refaisais, mais Kelly elle, semblait avoir plus de mal. J’étais en train de terminer une grenouille quand elle me lança une nouvelle boulette de papier à la figure, que j’esquivais aisément et qui alla se perdre au sol ; sourcil levé une nouvelle fois, le message semblait passer dans ma tête, oui, je voyais très bien ou elle voulait en venir et c’est sans prévenir que je chiffonnais la grenouille pour la lancer sur la jeune femme. La guerre était déclarée, ça oui.

Chacun dans son camp, une petite pile de feuille sous la main, prête à se transformer en arme de tir, l’échange de boulette de papier fut violent, sans merci, l’électricité montait dans l’air au fur et à mesure que je me battais contre Kelly, nous ne prenions pas vraiment le temps de viser, mais la plupart de nos tirs atteignait la cible adverse, esquiver était assez difficile dans un espace aussi restreint, mais nous donnions tout, jusqu’à ce que le pire arriva.

Esquivant une boulette visée en direction de ma tête, je me décalais aussi de la porte que j’entendis s’ouvrir dans mon dos et le morceau de papier chiffonné alla se perdre dans la tête d’une nouvelle victime ; environ 17 ans, blond, mesurant à peut près le mètre 70 et ne semblant pas vraiment de bonne humeur, jusqu’à ce que l’incompréhension ne se peigne sur son visage quand il se prit la boulette en pleine tête ; un silence complet se fit dans le bureau pendant quelques secondes, chacun dévisageant les autres, mon attention se portait plutôt sur le lancer incroyable de Kelly qui avait encore fait mouche pour finir dans le visage de quelqu’un ; j’avais bien envie de l’applaudir là, maintenant, mais l’élève nous salua après avoir reprit contenance, oh oui, cela se voyait bien qu’il ne comprenait rien du tout à la situation, mais c’était tellement tordant, je me mordais la lèvre pour me retenir de rire dans un coin de la pièce, laissant Kelly s’occuper de ce petit malin qui, apparemment, c’était fait virer de cours ; il pouvait être rassuré, il n’était pas le seul qui manquait à ses devoirs actuellement, les restes du champ de bataille pouvait en témoigner.

Quelques petites minutes passèrent donc pendant que Kelly s’occupait de l’élèves, je laissais mes deux pokémon aller gambader dans l’académie en leur disant de ne pas aller trop loin et après que le jeune ai quitté le bureau, je me retournais vers Kelly, le sourire au lèvres et la voix un peu moqueuse :

Ce tir était magnifique, mes félicitations.





Shampoing.



Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Dim 7 Aoû - 17:57

Origami
   C'est la guerre    





Le ciel est lourd, sombre, obscurcit par la cendre et la poussière des tirs de coup de feu et des obus qui sifflent, tranchant l’air à une vitesse phénoménale, pour se planter dans le sol, provoquant des explosions meurtrières, objets de guerre créer dans l’unique but d’arracher des âmes de ce monde triste et assombrit par la haine, et la quête incessante du pouvoir des hommes au cœur corrompu, qui n’hésitent pas à sacrifier la vie des autres pour leur soif intarissable de domination du monde. Des hurlements s’élevaient de toute part, la peur, la douleur, les sentiments les plus atroces de l’humanité plongeait cette dernière dans ses pires retranchements. Ce n’étaient plus des hommes, mais des machines, des pions que l’on sacrifie au nom d’une cause, la liberté, et la victoire, peu importe le prix qu’il en coûtera. Les heures les plus sombres de l’humanité, ses pires aspects de ses cœurs emplie de haine, et torturés par les images traumatisantes d’un passé sanglant et terrifiant.

Une bombe éclata soudainement juste à ses côtés, faisant voler la terre légèrement humide aux alentours, qui retombait sur elle, la recouvrant de particule terreuse et de poussière. Aveuglée l’espace d’un instant par ce nuage, et en recevant dans les yeux malgré les avoir fermés, elle se redressa, avant de retourner vivement dans sa tranchée, bombardée de tirs ennemis, bien plus coriace qu’ils ne le semblaient auparavant. Comment avaient-ils pu en arriver à une telle guerre ? Non, ce n’était pas le moment de penser à de telle chose. Dans la boue de la tranchée gorgée d’eau de pluie, elle tentait de recharger son arme, le corps tremblant, se retenant de vomir ou de faiblir à la vue des cadavres de ses compagnons d’autrefois, n’ayant pas encore eu le temps de leur offrir une tombe convenable en ce temps de guerre. Se cachant une partie du visage de son écharpe, essayant d’échapper aux odeurs nauséabondes de la mort et de la terre mouillée, son arme enfin prête et en joue, elle lança une nouvelle slave de tir à ses ennemis, sans le moindre état d’âme pour les vies qu’elle arracherai peut être à son tour. Peut être dans le lot y avait-il un père de famille, que femme et enfants attendaient ? Le retour d’un père qui ne reviendrait jamais du champ de bataille, son corps à jamais disparu dans la terre… Ou peut être un jeune marié, dont l’épouse se morfondait, loin de lui, ignorant tout de ce qu’il se passait réellement sur le front … Le Chaos, la Désolation… La Mort…. Les hurlements ne cessèrent pas de s’élever dans le ciel, mais ils étaient recouverts par les détonations et les sifflements infernaux des obus, qui venaient choir et détruire la terre de leurs explosions fatales.

Profitant d’un court moment de répit, si rare qu’il valait mieux l’utiliser à bon escient, elle rechargea à nouveau son arme, prenant cette fois-ci une artillerie plus lourde pour frapper de plein fouet là où ça fait mal. Le canon chargé et prêt à tirer, elle fit feu en se bouchant les oreilles, et se cachant à nouveau dans la tranchée, avant de sentir un léger tremblement dans la terre. Son tir avait parfaitement touché la cible. Satisfaite, elle ne pu s’empêcher d’esquisser un sourire, malgré le nombre de morts qui venaient d’être fait en face. Dans cette situation, ce n’était plus des humains, mais des cibles à éliminer, sans peur, sans crainte, sans regrets. Il fallait tous les éliminer. Un par un même, s’il le fallait. La guerre faisait toujours rage, les tirs s’enchainaient à la vitesse de l’éclair, de tous les côtés, et elle sentait qu’elle perdait du terrain, ses camarades tombant peu à peu sur le champ de bataille. Déglutissant difficilement sa salive, sentant son cœur se serrer, elle sentait son heure approcher à grand pas. Son cadavre allait aussi à son tour pourrir dans cette fosse commune, creusée à l’origine pour s’abriter des tirs ennemis ? Non… Pas question de mourir dans cette tranchée … Les tirs se faisaient de plus en plus rare en face… Manquaient-ils de munition ? Parfait ! C’était le moment d’agir ! Rechargeant une dernière fois son arme, elle s’élança en dehors de sa tranchée, prête à abattre ses dernières munitions pour la gloire de sa patrie, et mourir avec honneur sur le champ de bataille. S’elançant corps et âme sur le front, elle mit son canon en joue, esquivant les tirs d’obus qui soulevaient la terre autour d’elle, et tira avec une précision hors norme en plein dans la tête …

Le silence s’abattit soudainement, presque tous les regards tournés vers un point central. Reprenant ses esprits, Kelly jeta un coup d’œil au champ de bataille autour d’elle, légèrement confuse. Son bureau jonché de toute par de boulette de papier froissé…. Et elle venait d’en lancer une … En plein dans la tête d’un étudiant qui venait tout juste d’entrer. Le silence. Et une très grosse envie d’éclater de rire face à une telle situation. D’ailleurs, elle jeta un œil vivement à Akira, qui lui aussi peinait à retenir de rire. Se raclant donc la gorge, tâchant de retrouver un peu de sérieux, et demanda à l’élève en question ce qu’il voulait, malgré le désordre ambiant dans son bureau. Mais face à la situation, il se contenta d’esquisser un rire gêné, puis de donner la raison de sa présence. Un renvoi de cours. Comme si c’était le moment. Elle soupira, avant d’attraper une feuille de retenue, lui donnant quelques exercices à faire, le temps de sa colle. Puis il pu se retirer, rejoindre une salle de permanence, pour passer le temps, et reprendre les cours après cette heure. Il quitta le bureau prestement, refermant la porte derrière lui. Quelques secondes de blancs … Avant que Kelly ne parte dans un fou rire. Elle avait réussi à le contenir durant tout ce temps, mais là s’en était trop.

- Ce tir était magnifique, mes félicitations.

- Merci beaucoup !


Faisant une petite révérence, elle rit à nouveau, avant de contempler les dégâts, et son bureau … Bon … Toutes les feuilles y étaient passées dans cette guerre… Bon… Il fallait se mettre au rangement maintenant … Avant que quelqu’un d’autre ne débarque. Elle décalait la corbeille au milieu de la pièce, commençant à ramasser les boulettes de papiers une par une pour les jeter. Hmm… Mais avec tout ça, pas sûr qu’une poubelle suffise. Bonjour l’administration sérieuse et mature.

avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  Lun 8 Aoû - 12:35




Origami
Après "l'effort", le réconfort

Je ne pu m’empêcher de rire à nouveau quand mes propos reçurent une révérence de la part de Kelly, pouvons nous vraiment être fiers de nos gamineries ? Mmh, oui je pense, ce n’était pas la première fois que je partais dans un jeu de ce genre avec quelqu’un et qu’après avoir terminé, un bordel monstre se présentait à nous, mais si c’était quelqu’un de plus important, comme par exemple le directeur, qui aurait débarqué dans le bureau, on serait actuellement en train de s’expliquer avec lui, ah oui, la scène aurait été beaucoup moins drôle si notre patron se serait présenté à la place de cet élève, mais ce ne fut pas le cas, alors on pouvait se permettre de garder cette atroce guerre de boule de papiers dans nos têtes, qui sait ? Peut-être qu’un nouveau combat aurait lieu  un jour ? Il n’y avait pas vraiment eu de gagnant pour le coup. Mine de rien, la CPE cachait bien son jeu, étant toujours très sérieuse au travail, mais semblant avoir une personnalité beaucoup plus enjouée à côté ; beaucoup plus bon enfant et avec l’envie de s’amuser. Bon, la scène du jour devait être un peu l’exception à la règle du sérieux au travail, mais aujourd’hui était une journée assez épouvantable avec le soleil de plomb qu’il y avait dehors et la grosse démotivation que cela entrainait, il faut aussi dire que la pile de feuilles à faire était assez inimaginable, ce qui ne nous avait en aucun cas encouragés à travailler.

Mais au final, j’allais sortir de cette pièce avec un sourire que je n’avais pas en arrivant ; mais avant de partir comme un voleur, il fallait plutôt ranger toutes ces feuilles et les mettre à la poubelle, j’étais autant responsable du bazar dans la pièce que Kelly. Tout cela me laisse penser que si j’avais emmené Phi avec moi aujourd’hui, rien de tout cela aurait pu se passer ; la Pharamp n’aimait pas vraiment quand je retournais tout sur mon passage après une activité totalement débile avec quelqu’un, regards noir et même possible décharges nous seraient tombés dessus si elle avait été présente, mais le pire aurait été que tout ces dossiers auraient fini remplis. Un mal pour un bien, certes, mais ce gros moment de détente était bien mieux que l’après midi d’enfer qu’on avait manqué d’avoir.

Au final, ce remplissage de dossier n’aura pas mit beaucoup de temps à être fait ; la bonne blague.

On devait juste être en milieu d’après midi, ce qui voulais dire qu’après avoir rangé tout cela, on pouvait se permettre d’aller vaquer à une activité glandouille avec nos pokémons ; ma décision avait été prise pour ma part, la plage, définitivement la plage, j’avais besoin d’aller piquer une tête dans l’eau. Pour Kelly par contre… Elle n’avait pas fini ses horaires non ? Ce qui allait la laisser encore enfermée dans son bureau, à moins qu’elle n’arrive à s’en éclipser pour aller prendre l’air quelques minutes ; aaaah, je me sentais un peu mal pour elle du coup, ça me donnait presque envie de rester à l’académie pour le restant de la journée, mais ce n’était pas possible malheureusement ; il fallait que je me repose pour bosser ce soir et cela voulait dire aller dormir quelques heures à la maison.

Mettre toutes ces boulettes de papier à la poubelle dû nous prendre plus d’une demi-heure étant donné qu’on avait réussit à se motiver en faisant une nouvelle compétition pour savoir qui de nous deux arrivait à lancer le plus de boulettes dans la poubelle ; posté de part et d’autre du bureau, on avait rassemblé un maximum de boulettes sur le bureau avant de tirer chacun notre tour dans la poubelle, ouai, il en fallait peu pour trouver un moyen efficace de faire une chose ennuyante et le faire en s’amusant était une bonne manière de terminer ces taches rapidement. Bon, au final, on n’avait pas compté le nombre de boulettes qu’on avait pu lancer chacun, mais la grande majorité de mes tirs avaient été justes ; les restes de basket de l’adolescence. Cela faisait un certain temps que je n’y avais pas joué d’ailleurs, mais on ne pouvait pas dire que j’avais énormément de temps et de place pour le faire, je pouvais bien utiliser le gymnase de l’académie, mais il était assez souvent remplis d’élèves en train de suer corps et âme pour deux pauvres heures de sport, alors oui, je pouvais y aller quand il n’y avait personne, mais en pleine nuit je travaillais et le matin, j’avais plus envie de dormir qu’autre chose ; je n’avais donc pas de temps, étant donné que j’étais plus souvent ailleurs que proche des terrains de l’académie en pleine après midi et pour cet après midi, il faisait trop chaud pour jouer et je m’étais déjà décidé sur ce que j’allais faire.

Je finis donc par saluer Kelly après que l’on ait terminé de ranger l’entièreté de son bureau et lui souhaiter bon courage pour le restant de sa journée ; j’avais récupéré Acht et Thalek complètement essoufflés au détour d’un couloir et j’avais quitté l’académie pour passer rapidement à la maison chercher les pokémons qui voulait aller à la plage et récupéré des affaires avant de m’y diriger pour quelques heures.


glouglouglou:
 

Azayim

_________________
#CC0033

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Origami [Kelly]  

Origami [Kelly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Origami - Une épidémie a lui tout seul.
» Kelly Kelly Vs Eve Vs Natalya
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky
» Kelly Kelly Vs Ashley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-