Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Victime un jour, Victime toujours - Solo [Capture de Vlad]

avatar
Matt Tyler
Messages : 99
Nombres de Rp : 54
Date d'inscription : 28/03/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 15 680$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Victime un jour, Victime toujours - Solo [Capture de Vlad]  Jeu 30 Juin - 16:51

Seulement quelques jours s’étaient écoulés depuis les derniers événements. Il y a de là trois jours, il y a eu cet épisode avec le psychologue de l’Académie. J’avais toujours du mal à m’en remettre, et ce souvenir me hantait constamment. Ce n’était pas facile, mais je devais continuer d’avancer. Le pire dans tout ça, c’était la crainte de retomber sur lui, au tournant de l’un des couloirs de l’établissement. J’ignorais complètement quelle serait ma réaction, si je me trouvais face à lui, par le plus curieux des hasards. Même si me connaissant, je m’imaginais bien tracer ma route, et baisser les yeux au sol pour faire comme si je ne l’avais pas vu.

Haha, oui, ce serait tout à fait mon genre. Ces derniers jours n’ont pas été agréables du tout, puisque j’étais constamment sur mes gardes. Comme si je n’étais plus ce garçon insouciant, entièrement pur et innocent que j’étais auparavant. Maintenant, j’avais tendance à rester constamment sur mes gardes, à être méfiant... limite un peu parano, même. En repensant à cela, je soupirais. Je n’y pouvais rien, c’était un fait. Et j’allais sans doute rester dans cette mentalité un bon moment, le temps que je me remette complètement de ce qu’il m’est arrivé. Et encore, faudrait-il qu’un jour je m’en remette entièrement.

Fort heureusement pour moi, je n’étais pas aussi seul que ce que je pensais. J’ai reçu de l’aide après ce malheur, et je ne pouvais pas le renier. Il y avait eu ce petit garçon, Léo, qui avait su m’aider à me relever. Alors que j’étais prêt à tout abandonner, il m’avait convaincu de continuer d’avancer. Et pour ça, je pouvais lui en être éternellement reconnaissant. Il y avait aussi trois autres personnes qui ont été d’une grande aide : mes Pokémon. Slash, Teddy et Boofy ont été là pendant ces quelques jours, à mes côtés. Enfin, presque. Teddy lui n’en avait rien à foutre. Tout ce qui l’importait, c’était que je reste en vie pour que je puisse continuer à le nourrir, et réparer ces bêtises. Ahh, sale bête.

Donc, je disais, j’ai pu compté sur l’aide de mon Farfuret, ainsi que de mon Dedenne. Et surtout de Slash, à vrai dire. Boofy était présent, et je le câlinais comme pour me réconforter. Sa bonne humeur avait un effet positif sur moi, mais j’ai surtout pu compter sur mon tout premier ami. Il me comprenait comme personne en ce monde, et malgré nos différents, et sa désobéissance constante, il tenait énormément à moi. D’ailleurs, il était très calme depuis ces quelques jours, et n’avait fait aucune bêtise. Il restait avec moi, je lui parlais comme je pourrais parler à n’importe qui. Je comprenais l’essentiel de ce que lui voulait me dire, de mon côté. Et en ça, il a pu m’apporter beaucoup d’aide.

Mais bon, je ne pouvais pas rester éternellement dans cette situation. Il fallait que je me bouge. J’étais dans ma chambre à l’Académie, alors que je devrais être en cours à cette heure-là. Je ratais les cours, j’en étais conscient... mais j’avais quelque chose à faire. Un besoin qui n’attendait que d’être accompli. Je voulais sortir, seul. M’éloigner un peu de cette Académie, voilà ce que je voulais. Et pour ça, je voulais être seul. Seulement avant tout, il allait falloir convaincre une certaine personne de me laisser seul, pour la journée.

- Slash ?

Oui, je parle bien de lui. Souhaitez-moi bonne chance.

- Far ?
- Je vais sortir, et...
- Far Far !

Il affichait une mine joyeuse, pensant qu’il allait sortir également. Après tout, je n’avais pas réellement bougé de ma chambre ces derniers jours...

- ... et j’ai besoin d’y aller seul.

Il fut surpris, puis grogna. Il attrapa la manche de ma veste avec ses griffes, tentant de me retenir. Je soupirais, tandis que je m’abaissais à son niveau, en posant ses mains sur ses épaules.

- C’est important pour moi. Il faut que je réfléchisse à tout ce qu’il s’est passé ces derniers jours, et pour ça, j’ai besoin... d’être seul, et loin. Je ne serais pas long, je rentrerais dans l’après-midi.

Il me regardait, la mine renfrognée. C’était prévisible, il n’allait pas me laisser partir aussi facilement. Et de plus, j’imagine qu’il devait maintenant s’inquiéter d’autant plus de ce qu’il pouvait m’arriver. Je m’attendais à ce qu’il hurle, à ce qu’il m’attaque, et qu’il me force à rester ou à l’emmener. Mais étonnamment, c’est autre chose qui se passa. Il fit passer ses pattes autour de mon corps, et posa son crâne sur le creux de mon cou. Il restait un moment comme ça, sans dire un mot. J’étais surpris, mais je le pris tout de même dans mes bras. Un câlin de sa part, c’était tellement rare que je n’allais pas m’en priver.

- Far.

Il me disait d’y aller, vu le geste de la main qu’il me fit. Je le souriais, avant de prendre mes affaires. De la nourriture, une gourde d’eau,puis ma guitare. C’est tout ce dont j’avais besoin. Une fois prêt, je pris la route.

~~

J’étais finalement arrivé à destination : une grande cascade, proche du lac. J’ai toujours trouvé cet endroit magnifique, et plein de richesses en tout genre. Le lieu était paisible, beau, il y régnait une certaine atmosphère de sérénité. J’étais persuadé que personne ne viendrait me déranger ici. Prenant place sur l’un des rochers surplombant la cascade, j’observais paisiblement le paysage. J’étais bien. Pour la première fois depuis plusieurs jours, je me sentais complètement apaisé, et en sécurité. Ressentir un tel sentiment faisait tellement de bien, que j’en oubliais presque tout ce qu’il s’était passé. Si je n’avais aucune restriction, pour sûr que j’y serais resté pendant des jours et des jours, sans interruption. On était bien mieux ici.

Souriant, je regardais le ciel, allongé sur ce rocher. Puis je me relevais, sortant ma guitare afin de jouer un petit morceau, tout ce qu’il y avait de plus normal. Cela faisait un moment que je n’avais pas joué. La dernière fois était lors de ma rencontre avec Nobu, dans le parc. Depuis ce jour, les occasions ne se sont pas vraiment présentées. Maintenant, c’était différent. Je le pouvais, et je le voulais. Je commençais donc le morceau, sur les premières notes.




Il n’y a pas à dire, ça faisait du bien de rejouer de nouveau. Cela faisait tellement longtemps. Et pendant que je jouais, quelques spectateurs s’étaient ajoutés. Quelques Pokémon étaient venus, profitant de la musique. Au moins, c’était flatteur. Il y avait un Fouinette, un Machoc et un Caninos, tous les trois sauvages, qui m’écoutaient jouer. Ils ne s’approchaient pas, mais étaient là. Il n’y avait que le Machoc qui s’était approché, au bout d’un certain moment. Je l’observais en souriant. Il semblait méfiant, mais à la fois intrigué.

Le morceau prit fin. Je restais un moment silencieux, la guitare en main. Puis, un bruit sourd retentit. Un hurlement de plusieurs créatures se fit entendre, faisant fuir les trois spectateurs. Je me relevais, tout en me retournant pour chercher l’origine de cet hurlement. De là, je pouvais voir plusieurs Pokémon approcher. Il s’agissait d’un groupe de trois Férosinge, ainsi que d’un autre qui semblait être un Colossinge.

- Féro ! Férosinge !

Ils criaient toujours, et s’approchaient. Je voulais reculer, mais... , j’avais oublié que derrière moi se trouvait le vide, étant toujours au bord de ce rocher. Que se passait-il... ma musique les avait dérangé ?

- Euhm... b…
- FERO !

Ils s’agitaient, tandis qu’ils ne me laissaient même pas en placer une. Dans quel pétrin m’étais-je encore fourré... décidément, je les attire les problèmes. Ils criaient toujours, tandis que le Colossinge s’approchait lui aussi. Ses petits le laissait passer, tandis qu’il s’avançait dangereusement de moi. Je voulais toujours reculer, ce que je fis instinctivement... seulement, je ne pouvais que d’un seul pas. Encore un, et c’était la chute.

- Colo Colo Colossinge !

Il était furax.

- Mais j...
- COLO !

Il ne voulait rien entendre, et semblait reculer son poing comme pour frapper un grand coup. C’était arrivé tellement vite que je ne le réalisais pas complètement, mais j’étais dans la merde. Il fallait que j’esquive son coup sinon, c’en était fini de moi. Enfin... les choses ne se passent jamais comme prévu.

- Machoc ! Choc Choc !

Un autre cri, celui d’un Machoc. Lui de tout à l’heure ? Sans aucun doute. Il était revenu, et semblait vouloir que le Colossinge et sa clique débarrassent le plancher. En colère, la bête enragée donna un violent coup de pied sur le rocher sur lequel nous étions. Celui-ci se fissura alors, bien trop vite pour que je puisse réagir à temps. Il se détruisit, tandis que je tombais. Par chance, j’arrivais à saisir à temps l’extrémité du rocher avec mes mains, pour ne pas faire cette chute… mortelle. Même si je n’étais pas du tout tiré d’affaire. Je ne tiendrais pas éternellement, et je n’arrivais pas à remonter à la surface, par la seule force de mes bras. J’étais dans une situation critique.

De ce que j’entendais, en haut, les deux Pokémon semblaient se battre. Je puisais dans mes ressources pour tenir assez longtemps, et pour encourager le Machoc, bien qu'étant moi-même en mauvaise posture.

- Vas-y... Machoc ! R... règle lui son... compte !

Il le fallait bien. Il avait essayé de me sauver, et je sais qu’il pouvait y arriver. Et d’un coup, je n’entendais plus beaucoup de bruit. Le combat semblait s’être terminé, tandis que j’entendais l’un d’eux s’approcher. Je ravalai ma salive, craignant de voir le Colossinge. Gloups.

Et c’était...

- Machoc !

Il me tendit sa main, pour m’aider à me relever. Soulagé, je lui la saisis, en essayant de ne pas lâcher prise à ce moment là bien précis. J’en pleurais presque, tant j’ai eu peur de perdre la vie sur ça... en tout cas, grâce à sa force surhumaine, il arriva à me remonter à la surface à la seule force de son bras.

Une fois en haut, je respirais fortement. J’étais essoufflé, et j’observais autour de moi. Le Colossinge était complètement KO, et ses petits tournaient au tour, essayant de le réveiller. Ce petit Machoc m’avait sauvé la vie. Sans lui, je me serais retrouvé en bas de cette cascade, et sans doute... mort. Seulement, il était intervenu à temps.

- Merci...
- Machoc ! Choc !

Il souriait, et me tapait l’épaule. Je grimaçais de douleur sous l’intensité de ce coup, mais j’essayais de ne pas trop le montrer, tentant de garder le sourire.

Le Colossinge quant à lui se releva péniblement, et nous foudroya du regard. Le Machoc n’en avait pas complètement fini avec lui, et s’empressa de régler ce problème. Il lui redonna un coup qui le sonna complètement, et attrapa sa patte. Il fit tourner son corps au dessus de sa tête, et l’envoya bien plus loin, dans les herbes au loin. Les petits Férosinge accoururent, pour aller chercher leur chef.

Exemple en image 8D:
 

Il se retourna ensuite vers moi, et s’assit tout comme moi. Il avait l’air de vouloir rester à mes cotés. Il semblerait bien, oui, puisqu’il tendait les bras vers moi, et m’attrapa pour me serrer contre lui. Très fort. Outch. Ce Machoc ne savait décidément pas... canaliser sa force, tout en étant... très affectif. Oui voilà. C’est ça.

Il me lâcha au bout d’un moment, avant qu’il ne me tue lui-même. Ce Pokémon était très attachant, et je lui devais une fière chandelle. Je me voyais mal partir, en le laissant derrière moi. Je pouvais peut-être le capturer. Je pris l’une de mes Pokéball en main, le la lui montrant.

- Machoc, ça te dit de faire partie de mon équipe ? Tu pourras rester avec moi, comme ça !

Il tendit une nouvelle fois les bras, avant de m’étreindre fortement une seconde fois. J’ai bien cru que sur ce coup-ci, mes os allaient se briser en mille morceaux. Dans tous les cas, il avait accepté mon offre, et était devenu mien. Il était ainsi mon quatrième Pokémon. Cependant, encore une fois, ce n’était pas réellement une capture. Un jour, je capturerai un Pokémon dans les règles. Je le jure.

Victime un jour, Victime toujours - Solo [Capture de Vlad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Scout un jour, Scout toujours !
» Connard un jour, connard toujours [Solo; Suède]
» (solo) Voleur un jour, volera toujours. (Terminé)
» Gaffeuse un jour, gaffeuse toujours ! (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: LES ALENTOURS DE L'ÉCOLE :: Le Lac :: La Cascade-