Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

La chimie pour les nuls [ouvert à tous]

avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Dim 17 Avr - 0:03

info:
 

L'ennui peut être un excellent moteur, c’est ce qu'avait découvert un certain Absol du haut de sa montagne. Mais pourtant aujourd'hui il avait prévu autre chose, finis l'ennui de rester sur les monts de l'île. L'idée de retourner voir l'académie avait encore une fois germé dans son esprit, il fallait croire qu'il aimait prendre des risques vu qu'il était relativement mal vu là-bas. Et ce qu'il avait en tête risquait de ternir encore sa réputation, peu lui importait sur le moment! Il avait envie de s'amuser et son idée semblait pouvoir l'aider à oublier la monotonie des montagnes. C'est donc d'humeur enjouée qu'il se prépara, car oui il fallait prévoir un plan pour pouvoir rentré dans une académie remplie de dresseur sans risquer de se prendre une pokéball. Mais il avait un avantage sur tous les autres pokémon sauvages. Il avait un passé bien chargé.

*…*

Mais quelque chose le chagrinait, dans sa belle grotte qui lui servait d'abris. Il restait figé devant un rocher, mais ce n'était pas la pierre qui l'intéressait. Au-dessus se trouvait un vieux médaillon, celui-ci était un peu oxydé, mais on pouvait toujours y lire "Luck". Comment était-il arrivé là? Cela datait d'il y a longtemps, mais avait reçut cela d'une humaine attentionnée. C'est auprès d'elle qu'il devait sa vie, mais bien plus encore. Mais pour le moment il devait oser faire le pat, remettre ce collier étais comme un signe d'appartenance chose qui le répugnait un peu, il était né libre et souhaitait le rester.

*Aller… Tu sais que c'est juste une manière de ne pas attirer l'attention. À la fin de la journée, tu le reposeras!*

Prenant sur lui il réussit bien que maladroitement à remettre ce collier, un étrange sentiment de nostalgie le prit au ventre, une époque simple lui revint en mémoire, cependant il la chassât il ne souhaitait pas trop repensé au passé. Le présent était bien plus intéressant, sans parler de l'avenir qui était alléchant. C'est ceci en tête qu'un plan fit son apparition, il fallait juste descendre non loin de l'académie qui était visible en contrebas. Il n'y eut rien de bien passionnant à dire sur sa descente vers les plaines, il faisait simplement froid et le vent faisait onduler sa fourrure laissant apparaitre un frisson sur sa peau. Il évoluait dans un manteau de neige et appréciait la sensation de ses pattes s'enfonçant dans le manteau neigeux et rien d'autre ne semblait pouvoir le captiver. Sur les pentes il n'y avait que lui et le froid. Mais petit à petit la roche devint la terre, et petit à petit la terre fit place au goudron. Car avant d'aller à l'académie il devait trouver quelques choses. Et c'était tellement simple d'en trouver.

*Un journal j'ai besoin de ce qu'il appelle un journal…*

Son plan semblait risqué sur le papier, mais il n'avait pas besoin d'un journal précis, n'importe lequel suffirait pour peu qu'il soit en bon état. C'est en farfouillant dans les poubelles qu'il en trouva un, c'était une activité peu ragoutante sans parler du goût, mais les humains avait tendance à jeter tout et n'importe quoi. C'était donc facile pour n'importe quel Pokémon un peu débrouillard de trouver ce qu'il cherchait… À condition de savoir ce qu'il cherchait. Mais heureusement les journaux de tout genre étaient faciles à se procurer. C'était d'ailleurs une bonne méthode pour ne pas le payer. Un peu de patience et on pouvait finir comme Luck avec le journal en sa possession. Quoiqu’un peu salis…

Mais il en fallait plus pour décourager un absol déterminé (ou suicidaire) à pénétrer dans une académie de dresseurs à la recherche d'une distraction pour égayer sa journée. C'est ainsi qu'il put repartir en direction de l'académie, il avait pris son temps pour trouvé le journal la journée était bien entamée et le soleil allait bientôt être à son zénith. S'il ne se trompait pas, c'était une bonne chose, la majorité des dresseurs serait surement occupée à manger. Luck ne pouvait pas rêver mieux, car à vrai dire lui et la furtivité n'étaient pas vraiment en bons thermes en fonction des saisons. Mais visiblement la chance ne l'avait pas abandonné, approchant avec précaution l'enceinte il put constater que peu d'élèves étaient dehors. En même temps il avait l'avantage d'être habitué au froid extérieur, et sa belle fourrure l'aidait bien plus que tous les habits humains. Mais bon tout ça pour dire que les gens préféraient être à l'intérieur.

Mais pourtant Luck pouvait sentir son estomac se noué un peu plus à chaque, ses pas étaient un peu plus raide à mesure que quelques personnes tournaient un regard intrigué envers cet étrange Absol semblant apporté le journal et arborant un médaillon. Cela pouvait vite dégénérer, si ça nervosité était trop voyante un élève pouvait très bien avoir l'idée lumineuse d'essayer de la capturé… Là il n'aurait répondu de rien.  Cependant cela n'arriva pas, il put entrer dans l'établissement sans aucune difficulté, attirant simplement des regards interrogateurs.

Cela devenait enfin intéressant, se secouant un peu pour chasser les quelques flocons qui s'était accumulés sur son pelage il put partir à la recherche d'une salle bien précise (non sans avoir éclaboussé quelques élèves qui ne comprirent jamais ce qui leurs était arrivé). Mais passons cet incident mineur! Luck repartit dans les couloirs tels une flèche blanche fendent les airs, il n'était pas à sa première infiltration dans ce bâtiment et savait parfaitement où il allait. Enfin à un couloir ou deux… Mais il finit par atteindre son objectif, passant par hasard devant la cafétéria il hésita à faire un arrêt en sentant la nourriture, mais réussit à se convaincre de l'idiotie de son idée. Ainsi il put rentrer dans une étrange salle composée de solide plan de travail et de toute sorte de matériel en verre.

Enfin il avait atteint le laboratoire, au nez et à la barbe de toute une académie il avait rejoint cette pièce. Il pouvait donc observer toutes les fioles contenant d'étranges mixtures aux couleurs plus improbables les unes que les autres! C'était d'ailleurs son jour de chance, car une expérience semblait être en cours! L'élève ou le professeur semblait ne pas avoir jugé bon de mettre le tout en pause en se disant que cela ne risquait rien. La bonne blague! Il ne pouvait pas s'avoir en même temps qu'un Absol joueur allait venir pour faire une initiation à la chimie.

Traversant entre les bureaux et s'arrentant pour observer son reflet déformer par le verre, Luck se demandait  que faire maintenant, comparé à un humain il ne pouvait pas tellement s'intéresser aux divers livres qui reposaient ici et là. En plus même s’il était humain il n'aurait pas eu le courage de lire les ouvrages de 1000 pages… En conclusion il ne lui restait que la pratique! Et bien entendu ça allait vite partir en vrille.


Grimpant sur le lieu de l'expérience Luck s'amusait à se faufiler entre les diverses éprouvettes. Son regard allait ici et là, s'attardant sur un flacon à la couleur douteuse ou encore sur la petite flamme qui faisait bouillir une mixture.

*Tellement de choix et si peu de temps… Je ne vais pas chercher à comprendre ce machin à l'air sympa*


Tell étaient les pensées du pokémon désastre alors qu'il tirait sur un tube pour changé sa destination, au lieu de finir leurs courses dans une éprouvette au contenu vert, les petites gouttes blanches partirent dans un simple liquide rouge qui commença à tourné au rose en faisant des bulles…

*Tien… ça sent la fraise maintenant..? Je vais essayer ça.* se dit-il en attrapant le même flacon et en le versant dans une sorte de sphère en cuivre. Celle-ci commença alors à se gonfler et une drôle de mousse rose sentant la barbe à papa semblait s'y échapper dans un sifflement à la limite du comique. *Ho Mer****! Ça va exploser!*

Luck fut pris d'une légère panique, la situation lui échappait et sa corne commençait à le démanger comme pour lui dire qu'une catastrophe était sur le point de se produire… Il allait encore une fois mériter son nom de Pokémon désastreux… Mais restons un peu concentré sur le pokémon ténèbres, celui-ci n'allait pas rien faire devant l'imminente catastrophe. Aucune solution ne semblait être la bonne. Un peu à court d'idée il se rua sur l'objet qui commençait à lui casser les oreilles et donna un coup de griffe parfaitement aiguisée.

La cocotte minute improvisée  et en cuivre partit à vive allure et alla heurter la porte avec une violence telle qu'elle manqua de volé en éclat! C'est ainsi qui le précieux matériel de chimie finie éventré dans le couloir, tournant sur lui-même en lâchant un gaz sentant étrangement la barbe à papa chimique? Mais bien que ce soit triste pour le matériel il fallait surtout s'intéresser à l'absol qui était resté tremblant sur la table d'expérience. Le sang tambourinait dans sa tête tellement il avait eu peur, il n'était plus tellement à  ses affaires et descendis d'une démarche incertaine sur le sol. Il lui fallait se calmer avant de partir. Du moins si personne ne venait l'empêcher de disparaître pendant quelques jours…
avatar
Matt Tyler
Messages : 99
Nombres de Rp : 54
Date d'inscription : 28/03/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 15 680$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Dim 24 Avr - 21:03

La matinée se terminait, et les cours matinaux prenaient fin les uns après les autres, pour l’ensemble des élèves de l’Académie. C’était une journée radieuse, malgré un petit vent froid d’hiver et des flocons qui persistaient après les précédents jours enneigés. Malgré la saison, le temps était agréable, et se poser à l’extérieur pour en profiter n’était pas de refus. C’est d’ailleurs ce que j’ai décidé de faire, accompagné de mon Farfuret. Les cours étant terminés, nous nous étions retrouvés pour la pause du midi, pour profiter d’un moment de tranquillité entre nous. Oui, vous avez bien compris : un moment de tranquillité. Il ne faut pas croire que mon Pokémon était un diable ne me laissant jamais la moindre seconde de répit, loin de là. Par moment, il était calme, et voulait juste rester avec moi. Et généralement, quand aucun humain ne se mêle de cela, il n’y avait pas de problème. Ah bah oui, si Slash me menait la vie dure constamment, et sans interruption, oui je me serais déjà suicidé depuis bien longtemps. Fort heureusement -ou pas-, ce n’était pas le cas.

Et parmi ces moments calme, il y avait donc la pause du midi. Après qu’il ait mangé, il avait besoin d’un peu de calme, avant de me mener la vie dure. Oui, le pire c’est que je savais à quoi m’attendre, mais je ne pouvais pas m’en défaire. C’était inéluctable. Avec Slash, nous étions habitués à manger à l’extérieur, avec un repas rapide. Un sandwich, ou une salade lors des plus petites faims. Et mon Pokémon, quant à lui, ne se privait pas pour prendre le double de ce que je commandais. Un véritable trou, autant dans son estomac que dans mon porte-monnaie. Mais bon, que voulez-vous. L’en empêcher ne ferait qu’aggraver mes soucis. Vivement qu’il mûrisse un peu, ou qu’il réalise qu’il devrait arrêter de me compliquer la vie à ce point.

On commençait à manger tranquillement, lorsque mon ami vit quelque chose d’étrange.

- Far ? Far Far !

Il attira mon attention sur une présence étonnante. En effet, il venait de voir un Pokémon passer. Je le voyais aussi, maintenant qu’il me l’avait montré. Je ne le vis qu’un instant, mais cette espèce m’était encore inconnue. Je pouvais l’affirmer. De plus, il me semblait vraiment beau. Alors oui, j’étais intrigué, et je voulais bien savoir à qui appartenait ce Pokémon, et où il se rendait. Juste par curiosité. De toute façon, la pause de midi me laissait assez de temps pour le suivre et mener ma petite enquête. On se regardait avec Slash, et on se mit d’accord. On allait partir à sa recherche.

En rentrant dans l’établissement, on croisait des élèves trempés, et des traces d’eau se dirigeant vers une destination précise. D’après les élèves, ce serait un Pokémon qui en serait l’origine. Il était donc par là. On continuait donc notre chemin, à la recherche de ce Pokémon mystérieux.

Seulement malgré nous, sa piste était devenue introuvable. Nous n’avions plus aucune idée d’où était passé le Pokémon, alors que nous avions tout donné pour suivre sa trace. Petit à petit, les traces d’eau séchaient, et sa piste n’était plus visible.

- Hm... je crois qu’on a perdu sa trace.

Ou pas. Nous n’étions pas très loin du laboratoire, lorsqu’un bruit étrange se faisait entendre. On se regardait avec Slash, curieux de savoir ce que c’était. Puis, une odeur se répandait dans le couloir. Je connaissais cette odeur, c’était...

- De la barbe à papa ?

Étrange. Surtout que cette odeur provenait d’une sorte de gaz étrange. Par précaution, je mettais ma manche sur mon nez et ma bouche, et avançait. Oui, ma curiosité me piquait de plus en plus. Et il n’était pas impossible que le Pokémon et cet incident ne soit pas étrangers l’un à l’autre. Un simple pressentiment. Mais dans tous les cas, il valait mieux que je vérifie qu’il ne se passe rien de trop grave... ce gaz n’était pas arrivé là par hasard, tout comme le bruit sourd que je venais d’entendre.

Après avoir tourné sur un autre couloir, une fiole tournait au sol de plus en plus lentement, libérant ce fameux gaz. Une substance étrange s’en échappait, et je préférais ne pas y toucher. À côté : le laboratoire, qui était donc ouvert. Je ravalais ma salive, avant de jeter un coup d’oeil à l’intérieur.

- Il... il y a quelqu’un ?

À priori, non. Je ne voyais personne à l’intérieur. Du moins, pas dans mon champ de vision. J’observais les alentours, toujours aussi curieux. On pouvait peut-être trouver un indice sur ce qu’il s’était passé dans le coin...

- Slash, regarde dans la salle si tu ne trouves pas quelque chose.

Il accepta sans broncher, lui aussi étant piqué par sa propre curiosité. J’observais également, alors que mon Pokémon s’aventurait dans le laboratoire. Un petit désordre semblait s’être installé sur quelques tables de chimie. Il y avait quelque chose qui clochait ici... mais quoi exactement ?

Spoiler:
 
avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Lun 2 Mai - 21:41

La peur au ventre et une forte odeur dans les narines, il n'en fallait pas plus à Luck pour finir désorienté. Il éternua dans la plus belle imitation d'un pokémon enrhumé. Pourtant ça ne l'empêchait pas d'être encore un peu attentif… enfin un peu. Il était descendu du plan de travail cherchant un peu d'air frais et essayait  de calmer son pauvre cœur. Pourtant il ne réussit qu'a se glacer le sang en tendant l'oreille au casa où quelques approchait.

- Il... il y a quelqu’un ?


Entendant un humain approcher, l'absol se cacha sous un bureau, entre un sac à dos et une pile de livres. Le pauvre observait au travers une fine ouverture ce qui se passait. L'humain allait surement faire demi-tour en voyant la pièce vide.

- Slash, regarde dans la salle si tu ne trouves pas quelque chose.

Et c'était le jackpot! Un humain tellement curieux qu'il envoyait son pokémon pour découvrir le mystère du le laboratoire. Le farfuret commença à s'avancer dans la pièce. Faisant le  tour des bureaux il regardait attentivement. Le pauvre pokémon sauvage ne savait plus trop où donner de la tête, une crainte montait en lui. Il sentait un besoin primaire de se sortir de ce pétrin et rapidement. Et il n'y avait pas beaucoup de sorties… Il lui restait à attendre le bon moment… Chose qui n'allait pas tarder à venir. Il n'allait pas aller dans la dentelle. Quitte à y avoir des répercussions, il voulait fuir!

Il se préparait, rien d'autre ne contait que sa fuite. Il savait déjà quoi faire, aucune finesse rien que l'instinct semblait le guider. Et à peine il vu le farfuret approcher de sa cachette qu'il sut que c'était le moment! Bondissant à pleine vitesse et combinant avec une vive attaque, il propulsa le pokémon contre une armoire. Mais il n'avait pas fini! La sortie n'était pas encore atteinte, et un dernier obstacle se dressait sur sa route. L'humain était en travers de sa sortie, dans un léger cri il lui bondit dessus pour le mettre au sol.

Le maintenant par terre en grognant, la pupille dilatée et le poil hérissé par la peur et ses instincts de survie complètement éveillés.

"Absol…"
Grogna encore le pokémon pour le jeune humain. Visiblement ce n'était pas leurs jours à aucun des deux.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Mar 3 Mai - 21:26

Kami trotte à ses pieds, heureux d'être enfin sorti de cette satanée salle de classe. Le cours a été plutôt long et c'est somnolente qu'Azaleï se promène dans l'Académie. Une petite heure à tuer avant de s'en aller se balader, absence de courage pour remonter jusqu'au dortoir. La voilà qui déambule dans les couloirs, sans trop faire attention à sa destination. Elle laisse son Medhyena la guider, comme un chien d'aveugle – sauf qu'elle est simplement fatiguée. Les nuits passées à réviser telle ou telle notion, chose qu'elle est censée faire à la place de ses randonnées, y sont sans doute pour beaucoup.

Étouffant un bâillement dans son écharpe fine, elle rabat ses cheveux sur son épaule gauche. La journée s'annonce plutôt morne, apparemment. Une petite pensée divague au sujet de son Oeuf, bien au chaud dans sa chambre. Elle a hâte de voir ce qu'il en sortira et aimerait qu'il éclose rapidement. Mais elle ne doit pas surtout pas le presser – de toute façon, ça ne servirait à rien. Sa seule appréhension est éventuellement au niveau caractériel du Pokemon à naître : un type Spectre n'est pas spécialement facile à maîtriser, ces créatures étant la plupart du temps animée par la rancœur, la haine ou le regret. Quoiqu'il en soit, elle est sûre de faire de son mieux pour fournir à sa future recrue un environnement stable où il pourra s'épanouir pleinement – plus facile à dire qu'à faire, elle-même l'admet.

Une odeur étrange vient déranger ses narines mais elle n'y fait pas plus attention que cela. Après tout, elle se trouve dans la partie scientifique de l'établissement, les laboratoires, repères de nombreux chercheurs en tout genre. Par conséquent, l'hypothèse la plus probable est que quelqu'un est en train de s'amuser à mélanger telle ou telle chose ensemble.
Alors qu'elle s'apprête à demander à Kami de faire demi-tour car elle aimerait prendre l'air, le louveteau dresse soudainement les oreilles et se met à courir à vive allure à travers les couloirs. Elle a tout juste le temps de le suivre, ses talons claquant fortement sur le sol. Elle perd les comptes des virages empruntés juste avant d'entendre un bruit d'explosion. Un apprenti chimiste aurait raté sa formule ? Peut-être est-il blessé ?

Elle redouble le pas, suivant un Kami qui paraît de plus en plus excité. Sa queue remue frénétiquement tandis qu'il fait quelques fois de petits bonds sur place avant de tourner.

Enfin arrivée sur la zone, la fumée commence déjà à s'évaporer mais l'odeur est quasiment insoutenable. Si elle n'est pas désagréable à la base, en aussi grande quantité, c'est écœurant au possible.

Il y a quelqu'un ?


Un pas, deux pas et demandant à Kami de rester à ses côtés, elle répète sa question, n'ayant pas obtenue de réponse. Elle continue d'avancer lentement et sursaute en voyant un corps s'écrouler la terre, le buste dépassant seulement de la porte. C'est un jeune homme, qui doit avoir son âge et qui, à sa tête effarée, ne s'attendait pas du tout à cette attaque.

"Absol…"


Un frisson la parcourt pendant que son Medhyèna aboie de joie, dérapant jusqu'au cadrant de la porte où soudainement, il semble se calmer. S'est-il trompé ? Peut-être a-t-il cru sentir une odeur familière ? Elle le rejoint lentement, prudente.

Aucun doute possible lorsqu'elle aperçoit l'Absol, ça ne peut être que Luck. De plus, malgré sa tête penchée sur sa victime, elle aperçoit le collier qu'elle a remarqué lorsqu'elle s'est rendue chez lui.

Surtout, ne bouge pas et laisse moi faire. Commence-t-elle en s'adressant à l'humain sous Luck.

Elle inspire, pousse doucement Kami en avant pour qu'il aille voir leur ami.

Et bien dis-moi, tu en crées des ravages mon grand ! Ça fait un moment qu'on ne s'est pas vu hein ? Je pensais à toi, je m'étais dis que je passerai te voir avant la fin de l'hiver mais tu m'as devancée ! Est-ce que tu veux bien lâcher ce jeune homme, s'il te plaît ? Je comprends que tu sois effrayé, c'est tout à fait légitime mais je te promets qu'il ne te fera pas de mal. Et si jamais il le fait, et bien il aura à faire à moi et ce ne sera pas bon pour lui, je te le garantis. Personne ne va te capturer, regarde même-moi, je pose mon sac et tu peux venir fouiller dedans, je n'ai même pas mes PokéBall sur moi, juste quelques cahiers et même le manuel que tu as mâchouillé la dernière fois, tu te souviens ?

Tout en parlant d'un ton détaché et tendre, Azaleï s'accroupit et tend la main vers l'Absol en colère. Petit à petit, elle s'approche tandis que le louveteau vient donner un petit coup de museau sur une des pattes de l'autre Pokemon, espérant le détendre un peu.

Luck, sois mignon s'il te plaît. Il ne va rien t'arriver, tu peux me faire confiance. Agresser ce monsieur va t'attirer plus d'ennuis que tu ne le penses, et je comprends que tu agisse sous le coup de la peur tu sais parce que tu as peur d'être capturé mais ça n'arrivera pas, personne ne va t'enfermer dans une Ball. Alors laisse le partir, d'accord ?

Pitié, faîtes que rien n'énerve encore plus le pauvre Absol effrayé. Elle ne sait pas si elle sera en mesure de le contrôler, elle ignore déjà si ses paroles seront suffisantes pour l'apaiser.
avatar
Matt Tyler
Messages : 99
Nombres de Rp : 54
Date d'inscription : 28/03/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 15 680$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Jeu 5 Mai - 17:18

Ce laboratoire ne m’inspirait rien qui vaille. Je ne sais pas pour quelle raison je m’y aventurais, alors que tout me laissait penser que je ferai mieux de ne pas chercher plus loin. Un laboratoire vide, sombre, des fioles cassées, et un produit chimique explosé dans le couloir à côté. Et mis à part ça, il n’y avait personne ? Trois options se présentaient alors. La première possibilité était que le coupable se soit enfui, ce qui voudrait dire qu’il y a quelqu’un de pas très net au sein de l’Académie, perdu, et que personne n’en savait rien. Ce n’était pas rassurant, et je ferais mieux de partir me mettre à l’abri. Seconde option... la personne en question s’est cachée dans le laboratoire, espérant que je ne mette pas la main dessus. Si c’était le cas, je serais en danger si je le trouve, ou si je suis inattentif. Trop dangereux, pourtant encore une fois je suis resté... et enfin, troisième option... ce laboratoire était peut-être... hanté ? Déjà que j’avais quelques doutes sur le Parc, depuis ma rencontre avec Diziel, et me demandais s’il n’était pas habité par des esprits malins. Enfin, rien de sûr, ce gars avait peut-être juste des problèmes, ou était juste un peu -beaucoup- idiot. Je ne savais toujours pas trop quoi en penser...  Enfin, si ce Parc était réellement hanté, alors pourquoi pas le laboratoire également ? Encore une fois, je ferai mieux de partir me cacher.

Pourtant, pour une raison qui me dépasse encore, je suis resté. Ma curiosité m’incitait à rester, alors que tous mes autres sens m’alertaient de me casser. Et pourtant, c’est cette curiosité qui était la plus forte. Au fond de moi, je me disais que s’il y avait un intrus au sein de l’Académie, il aurait été repéré non ? Et puis, au fond de moi je me disais aussi qu’il s’agissait sans doute de ce Pokémon que j’ai croisé un peu plus tôt. C’était même assez probable, mais rien de sûr. Après, cela ne changeait rien au fait que cette créature ne soit pas si bienveillante que je pourrais le penser. Même si je voyais mal un Pokémon être réellement méchant...

Bref. Retournons à nos moutons. Le laboratoire était donc vide, je n’entendais aucun bruit, si ce n’était des gouttes de produits s’écouler sur le sol. Je soupirais, et jetais un regard derrière moi. Le produit semblable à de la barbe à papa s’étendait sur le sol, et commençait à se propager doucement dans la salle. Bon, bien sûr, on était bien loin d’une inondation, ce qui n’arriverait sans doute pas. M’enfin bon.

Et pendant ce moment d’inattention, un bruit sourd se fit entendre, et mon Farfuret lâcha un cri. Vivement, ma tête se retourna vers lui, et je le vis, contre une armoire. Il tomba au sol sur le coup, et tombait à la renverse. Il était KO, complètement sonné par la violence du coup. À côté de lui, je pouvais voir que le Pokémon vu un peu plus tôt était présent. C’était donc bien lui à l’origine de tout ça, et de l’attaque de mon Farfuret. Je sentis comme une boule dans mon ventre, par le stress. Il n’était peut-être pas si gentil que ça... mais je ne pouvais pas m’enfuir, laissant Slash derrière !

Seulement, je n’avais pas le temps de réfléchir, que dans un cri, le Pokémon inconnu me sauta dessus, et me fit tomber à la renverse.

- No… AH !

Ma tête tombait même à côté de la couche de produit qui s’étendait. J’étais livide, rien que d’imaginer l’effet que pouvait avoir ce produit... il s’écoulait dangereusement dans ma direction. Mais j’avais un autre problème : la créature à la fourrure blanche magnifique. Il grognait son nom, me maintenant fermement au sol avec ses pattes.

- Ab... Absol... ?

C’était bien ce qu’il avait dit. Ce nom de Pokémon, je l’avais déjà entendu quelque part, me semble-t-il... mais là n’était pas le problème. Me voilà dans une position tout à fait délicate.

- Je... je ne te veux pas de mal...

Je ne savais pas vraiment quoi dire pour me libérer. Non, je ne lui voulais absolument aucun mal. Mais comment le lui faire comprendre ? Et puis, que voulait-il exactement ? Que ressentait-il ? De la colère, de la peur, ou autre chose ? Difficile à dire, sans connaître l’espèce, et le Pokémon en lui-même. Me voilà dans de beaux draps.

Mais soudain, un autre son se fit entendre. Un aboiement. Des secours ? Peut-être pas, mais on ne pouvait que l’espérer. Difficilement, je tournais légèrement la tête vers la provenance de ce son. Il y avait là un Pokémon canin, puis une fille qui arriva. Elle me demandait de ne pas bouger, et de la laisser faire. Comme si je pouvais bouger... m’enfin, je comprenais ce qu’elle voulait me dire. Elle savait sans doute ce qu’elle faisait. J'acquiesçai légèrement de la tête.

Elle entamait donc une discussion avec le Absol, comme s’ils étaient amis. Était-ce vraiment le cas ? Si oui, mon heure n’était peut-être pas venue. Avec un peu de chance, elle allait pouvoir réussir à le raisonner, et ainsi me sauver. Même si je ne la connaissais pas, je ne pouvais que me reposer sur elle, et lui accorder ma confiance après tout. Elle disait comprendre qu’il soit effrayé, c’était donc bien de la peur qu’il ressentait. D’après ce qu’elle disait, on dirait bien qu’il craignait de se faire capturer. Cela n’a jamais été mon intention pourtant, si j’avais su... ce n’avait été que de la curiosité, simplement. Une curiosité sans doute mal placée, qui pouvait me coûter cher. Et de plus, cette idée me venait encore moins à l’esprit après la menace de la fille aux cheveux blonds. Haha.

Elle tentait ensuite une approche plus délicate, en s’approchant légèrement sa main de lui, comme pour le mettre en confiance. En voyant la scène, mon coeur battait de plus en plus vite. À tout moment, le Pokémon pouvait s’emballer, et faire un carnage. Je mordais ma lèvre inférieure, frénétiquement, à tel point que je pouvais ressentir ce goût métallique qu’est le sang dans ma bouche. Mais je n’en avais que faire, mon attention n’était focalisée que sur une seule chose : l’échange entre l’élève et le Pokémon.

Elle venait de finir son discours, lui promettant que je ne tenterais rien, et encore moins de le capturer. Là, je ne savais pas où me placer. Devais-je tenter de lui parler, de confirmer ses dires ? Ou devais-je simplement me contenter de ne rien dire, et de laisser faire. Je ne savais pas trop... je respirais légèrement, cessant de me mordre la lèvre. Je prenais sur moi.

- Je suis désolé si... si je t’ai effrayé. Je ne voulais pas te faire peur... excuse-moi.

C’était peut-être ridicule de ne se contenter que de ça, mais c’est tout ce que je pouvais dire. Je n’étais pas la personne la plus apte à le calmer après tout, au contraire. J’espérais simplement que les paroles de ma sauveuse l’aient atteint, et qu’il allait finir par me libérer. Allait-il accepter mes excuses, pour autant ?


Spoiler:
 
avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Dim 8 Mai - 18:45

Mais en parlant de peur, le pauvre dresseur sous la patte de Luck semblait être dans le cas classique de "Je bouge je suis mort..." Mais il en fallait surement un peu plus pour faire paniqué un dresseur, bien que semblant surpris n'était pas encore tétanisé. ça allait lui être utile dans sa carrière mais Luck lui s''en moquait un peu. Sur le moment sa vision était déformée par la peur et essayait de vaincre ses démon qui était plus que imaginaire.

Pourtant le jeune humain essayait de faire comprendre au pokémon sauvage qu'il ne lui voulait pas de mal. Mais sur le moment l'absol était comme sourd à ce genre de discours pour lui ce n'était qu'une ruse afin qu'il baisse sa garde. Il lui répondit par une grondement sourd et rapprocha son museau du visage humain. La moindre autre action et les crocs pourraient sortir.

Mais dans tout ce chaos un événement que ni le pokémon, ni le dresseur ne pouvait prévoir se produisit. Déboulant de nul part une jeune Medyenna fit son entrée dans la scène, la situation était tendue et rajouté un protagoniste était à double tranchant, pourtant le jeune loup semblait heureux de revoir l'Absol, du moins jusqu'à  ce qu'il remarque la tension entre l'humain et son ami. Pourtant il n'étais pas seul, arrivant en faisant claqué ses talons arriva une jeune Ranger. Et celle si fut tout autant surprise de voir l'Absol dans le coin. Mais elle au moins compris rapidement ce qui se passait, en plus elle savait comment s'y prendre avec le pokémon sauvage. Une chance pour le dresseur, il n'allait peut être pas finir en croquette.

Mais il fallait un peu comprendre le point de vu de Luck, l'arrivée de Kami le désintéresse de sa proie. Il fit un effort pour vaincre le voile de peur et essayer de comprendre qui était se pokémon qui lui était familier. Puis la Ranger, elle se posa devant lui et commença à parlé d'une douce voix. Luck dut faire des efforts pour ne pas attaqué, ses sens lui rappelait qui elle était, petit à Petit un nom lui revint en tête Azalei... L'odeur de l'humaine lui était revenu, Malgré la peur il se souvenait qu'il pouvait lui faire confiance. Cependant il n'allait pas foncer tête baissée, peut être voulait -elle le capturé aussi?

Il allait alors agir avec prudence elle semblait vouloir aider l'humain alors que c'était lui qui était en danger. Pourtant malgré son instinct il leva la tête et approcha son museau de la main de son amie. Il sentit en même temps une pression sur sa pattes alors que Kami venait contre sa patte. A première vue tout semblait calme après cette folie. Mais il se produisit un petit détail.

Un faible "Tic" se fit entendre alors que Luck avançait une patte.

Il tourna la tête violement à quelques  centimètre de la main de la dresseuse, Son sang fit un tour complet quand il vit sa patte qui venait de frôler  une pokéball sur la ceinture de Matt. S'en était trop pour Luck! Il se retourna violement vers la petite collection de pokéball, Il se mit à grogné et hurla de rage.

"Absol!" Sans prévenir il posa encore une fois ses pattes sur le pauvre dresseur et sortant les crocs attaqua! Mais pas comme on s'y attendait...

Les puissante mâchoires attaquèrent la fine ceinture et commença à la cisailler sous le regard surpris des témoins. Autant de pokéball sur une même ceinture ne pouvait servir qu'à la capture. Il n'allait plus fuir, même le contraire se débarrassé de ces objet diabolique!  Il arracha alors la ceinture et d'un coup sec  produisant un bruit de déchirement et partit bond dans le labo avec les pokéball pendue à sa mâchoire. Il gronda une dernière fois faisant fasse au deux humains.

"Ab... Sol..." Son ventre commençait à le noué alors que sa lucidité revenait légèrement

Pour ce qui est de l'ordre des tours:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Jeu 12 Mai - 21:18

Sa présence semble le calmer, ou du moins, les mots qu'elle prononce. Elle se rend bien compte que le pauvre garçon sous Luck est terrorisé et c'est tout à fait légitime. Qui aimerait se retrouver dans une telle position, avec une créature capable de vous trancher la gorge à coup de griffes ? Tremblant, le jeune homme confirme ce qu'elle avait dit auparavant – à vrai dire, elle ne lui a pas trop laissé le choix. Mais s'il tient un minimum à la vie, il a sûrement compris que contrarier l'Absol n'est pas une très bonne idée.

Voilà, elle y est presque. Sa main s'approche lentement de la fourrure blanche, prête à la caresser pour calmer l'apeuré. Et un son vient tout gâcher. Violemment, Luck tourne la tête vers ce qui semble être la ceinture du garçon... Pleines de Ball.
Alors qu'il ouvre violemment la gueule, Azaleï attrape Kami par la peau de son cou et le tire en arrière, pour le protéger. Elle aimerait faire quelque chose pour l'humain mais là, elle ne peut … Visiblement, l'attention de l'Absol n'est plus tourné vers sa proie initiale mais plutôt vers la ceinture. D'un coup de mâchoire, il arracha l'objet à son propriétaire et bondit à l'intérieur du laboratoire. Note à elle-même : ne jamais contrarier Luck.

"Ab... Sol..."


Un peu ébahie, elle met un certain temps à se remettre des événements. Reprenant le sens des priorités, elle aide le jeune homme à se redresser, sous le regard légèrement apeuré de son Medhyena. Lui non plus ne sait pas trop quoi faire. Doit-il approcher son ami au risque de se prendre un coup ou alors rester sagement près de sa maîtresse ?
N'écoutant que son courage, il s'avance doucement et vient simplement se poster à un mètre de l'Absol. Ne rien tenter de fou pour le moment, rester là, à attendre. Il laisse échapper un petit jappement, néanmoins. Peut-être que ça peut aider ?

Je suis vraiment désolée pour tout ça. Tu n'as rien de cassé ?

Gênée par cette situation plutôt atypique pour une rencontre, elle préfère détourner le regard en attendant la réponse de son interlocuteur. Face à elle, Luck semble revenir petit à petit de sa rage destructrice, à son grand soulagement.

Et toi, dis donc !

Reprenant une voix plus douce, elle s'approche lentement de l'Absol après avoir repris son sac qu'elle a laissé de côté un peu plus tôt.

Tu veux bien rendre cette ceinture à son propriétaire ? Il a quand même dit qu'il ne te ferait rien, je ne vois pas pourquoi il te mentirait. Et puis, il est tout seul. On ne capture pas un Pokemon s'il n'en a pas envie, de toute façon, c'est un principe de base. En plus, mon grand, il est tout seul. Et ici, nous sommes dans une école. Je doute qu'on puisse capturer dans l'enceinte de l'école. Et dans un laboratoire de chimie encore moins...

Elle plonge la main dans son sac et en sort une baie Oran, vestige de sa dernière cueillette en forêt. Elle devrait s'en faire des plants, ça pourrait s'avérer utile.

Si tu veux bien nous rendre cette ceinture, c'est à toi.

Puis se tournant vers le jeune homme, elle ajoute d'une voix posée.

Tu devrais venir avec moi pour le rassurer. Il est plutôt gentil, normalement mais il est totalement affolé à cause des Balls. Si on est deux à essayer de le détendre, il devrait te rendre ta ceinture sans l'abîmer encore plus.
avatar
Matt Tyler
Messages : 99
Nombres de Rp : 54
Date d'inscription : 28/03/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 15 680$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Sam 4 Juin - 15:57

Il semblerait bien que la jeune femme parvenait petit à petit à calmer l’Absol. J’avais une chance inouïe qu’elle soit venue à ma rescousse, en plus du fait qu’elle semblait connaître le Pokémon, et savait s’y prendre pour le calmer. Jamais je ne me serais imaginé que cette histoire allait prendre de telles proportions, ma curiosité m’avait mis dans un bien beau pétrin. Mais grâce à elle, ma dernière heure n’allait peut-être pas encore arriver. Un soulagement se fit ressentir lorsque je vis l’expression qu’affichait l’Absol, bien plus calme. Il approchait même son visage de la main de l’inconnue.

Cependant, cela ne dura pas. L’une de ses pattes vint frôler de justesse quelque chose de bien particulier : l’une de mes Pokéball, attachées à ma ceinture. Lorsqu’il vit ça, je compris bien assez vite que ce n’était pas bon signe. Mais alors, pas du tout. Il hurla de rage, tandis que je mis mes bras devant mon visage, cherchant à me protéger de ce qui m’attendant, en criant -oui, crier n’allait pas le calmer, mais que voulez-vous ?-. Il reposait se pattes sur moi, montrant les crocs. Là, oui, c’était bel et bien la fin. Je ne voyais pas comment m’en sortir. De peur, quelques larmes s’échappaient.

Seulement, ça ne se passa pas exactement comme prévu. Il attaqua avec ses crocs non pas moi, mais plutôt ma ceinture, à laquelle était accrochée toutes mes Pokéball. Ses dents déchiraient le cuir, et ma ceinture finit bien assez vite dans sa bouche, avec toutes les sphères bicolores qui y pendaient. Parmi elles, il y avait également celle de Teddy. Le Absol grognait alors, et m'avait libéré de son emprise. Il se tenait devant nous, loin, la ceinture à la bouche.

L'inconnue s'approchait alors de moi, et m'aidait à me relever en me demandant si tout allait bien, si je n'avais rien de cassé. Elle s'excusait même du comportement du Absol. C'était peut-être son Pokémon ? Non, ce n'était pas trop probable, sinon il ne craindrait pas le fait de se faire capturer.

- Non, ça va... merci, je te dois beaucoup.

C'est vrai que si elle ne l'avait pas calmé au départ, j'aurais peut-être pris beaucoup plus cher. Et ça, je ne peux pas le nier. Personne ne pouvait prédire ce qui me serait arrivé si elle n'avait pas été là, bien que j'en ai une petite idée.

Pour en revenir au Absol, elle chercha à renouer contact avec lui, une seconde fois. Y a pas à dire, elle avait du courage. Bien plus que ce que j'en avais, ça c'est sûr. Elle tentait de le raisonner, lui expliquant que je ne voulais en aucun cas le capturer, que ce n'était pas mon intention. C'était vrai, après tout. Et puis, elle avait raison : le lieu et la situation n'étaient pas vraiment propice à une capture. Elle tentait même de l'attendrir, en lui proposant de rendre la ceinture contre une baie qu'elle venait tout juste de sortir de son sac.

En attendant, je m'étais rapproché de mon Farfuret, pour voir comment il allait. Il reprenait peu à peu conscience, je lui caressai la tête.

- Slash, tu vas bien ?

Il acquiesçai de la tête, légèrement. Il était encore un peu sonné, et il resta donc assis contre le mur encore un moment, pour bien reprendre conscience. En même temps, j'écoutais leur discussion, lorsqu'elle s'adressa une nouvelle fois à moi. Elle voulait que je vienne avec elle, pour essayer de lui parler et de le détendre un peu. Je ravalai ma salive, franchement pas rassuré. Je craignais de faire une gourde, qui pourrait nous coûter cher... mais en soi, l'idée n'était pas mauvaise... elle n'avait pas tort, pour le coup. Prenant sur moi, je m'avançais alors, doucement et fébrilement.

- Hm... coucou toi.

Meilleure approche, ever. Comme si je ne l'avais pas encore vu depuis tout à l'heure. Haha.

- Excuse-moi si je t'ai fait peur, Absol. Je ne voulais pas t'effrayer, et encore moins  te capturer. J'ai seulement été curieux de savoir ce qu'un Pokémon comme toi faisait ici, alors je t'ai suivi. Je ne pensais pas mal agir.

Je fis un pas de plus, vers lui, et m'abaissait légèrement.

- Ne t'inquiète pas, je ne te veux pas de mal. J'ai des Pokéball, oui, mais elles ne sont pas pour te capturer. Tu peux me croire... je ne tenterai rien. C'est promis.

Je soupirais un instant, en attendant sa réponse. Allait-il accepter mes excuses, et me faire confiance ? Seul l'avenir nous le dira.
avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Mar 14 Juin - 23:00

Une faible crampe d'estomac attaqua le ventre de l'absol. Lui qui voyait rouge depuis un moment commençait à revoir le monde sous son vrai jour. Et non il ne souffrait pas de daltonisme éphémère, juste que le stress mêlé à un rythme effréné lui donnait l'impression d'être dans un brouillard de guerre rouge sang. Car oui il était un peu en guerre, contre ce qui semblait être un combat désespéré pour sa liberté.

Enfin ça c'était au début, l'adrénaline tombait, et il recommençait à penser comme il le fallait. Qu'elle était la vraie situation? Il tenait dans sa gueule une ceinture, enfin un reste de ceinture… Le cuir était irrécupérable. Mais bon ce n'était pas ça qui intéressait le monde autour de Luck. Car oui il ne fallait pas oublier qu'il n'était pas seul dans ce laboratoire.

En face de lui et se faisant relever se trouvait un jeune dresseur, le pauvre venait de subir un vol de pokéball assez violent de la part de l'Absol… Mais bon c'était soit la ceinture soit la gorge… on pouvait dire que l'humain avait eu de la chance sur ce coup-là… Si un ranger n'était pas arrivé, il serait surement à l'hôpital dans un triste état. Mais bon Azalei était arrivée juste à temps et avait probablement sauvé le dresseur, heureusement d'ailleurs, car peu de personnes auraient su comment s'y prendre avec cet Absol. Enfin non, c'ertain aurait envoyé un pokémon rapide et puissant pour mettre Luck KO. Mais au moins il n'y aurait pas de pokémon inconscient (sauf si l'on compte le malheureux farfuret sonné contre l'armoire.

Mais BON! Le narrateur disgress! Donc Luck se tenait dans la pièce, grognant et commençant à prendre conscience de la gravité de ses actes il lutte entre son instinct et l'envie de faire plaisir à la jeune Ranger en se clamant. De plus, celle-ci était occupée à aider le jeune dresseur toujours déboussolé par le placage offert par un pokémon relativement gros pour un chat de compagnie. La situation semblait bloquée, Luck effrayé aperçut Kami le petit Medhyenna de Aza approché. Le jeune loup était courageux, il osait essayer de renouer le contacte avec un pokémon parano. Mais ça semblait suffire à calmer un peu les craintes du pokémon désastre.

En même temps il pouvait faire confiance au petit loup, ils avaient déjà combattu ensemble.

D'ailleurs c'était un peu pareil pour l'humaine, Luck se souvenait qu'elle avait combattu à ses côtés, elle l'avait déjà aidé, même soignée d'ailleurs. Ce n'était pas rien aux yeux du pokémon ténèbre qui avait une sorte de code d'honneur. En plus elle essayait encore de le calmer en l'amadouant avec une baie. Et tout le monde sait qu'une baie vaut bien plus qu'un trophée.

Mais il restait quelque chose à clarifier tandis que l'esprit critique de l'absol reprenait le dessus sur son instinct de préservation, qu’allait-il faire de cet humain? Le jeune garçon qui avait ressue l'aide de la ranger. Se connaissait-il? Luck ne le pensait pas en tous cas, cela semblait plus être une facétie du destin. Une rencontre cocasse autour d'un sujet. Mais pour le moment Luck l'observait, les yeux rivés sur le dresseur. D'abord c'était Kami, puis Azalei… et maintenant lui. Il observait comment il se comportait avec son pokémon qu'il venait de rejoindre. Le pauvre avait pris une sacrée secouée de la part du sauvage. Mais il allait s'en remettre.

Et finalement alors que tous semblaient se calmer la ranger demanda à ce jeune dresseur de s'approcher pour parler à Luck. Cela fit sourire le pokémon désastre désormais parfaitement sortit de son état de peur panique, le coté taquin qui l'animait était revenu et il s'amusait  à voir le garçon hésité à approché. Il était hésitant et rien n'amusait plus Luck que de voir comment les autres réagissaient. Lui rigolait intérieurement rassuré par cet état de fait et sachant qu'il était un peu maître de la situation. Il observait alors l'humain s'excuser en face de lui, il disait ne pas vouloir de mal et semblait sincère. Luck n'avait plus vraiment de doute là-dessus et se maudissait de son état qui l'avait empêché de voir ça…

"Ab…" lacha-t'il visiblement désolé. Il approcha de l'humain et lâcha la ceinture au pied du dresseur puis partit ver la ranger donnant un coup de museau affectueux à Kami et se blottit contre-la ranger.

"absol…"

À première vue Luck était calmé… mais bon il y a eu un sacré remue-ménage dans le labo désormais envahit par une mousse de barbe à papa et sentant la fraise chimique…

Et puis comment allaient réagir les deux humains au changement de comportement du pokémon? Luck espérait ne pas devoir partir en vitesse à cause des dégâts causés…
InvitéInvité
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  Jeu 23 Juin - 19:39

Son idée semble fonctionner. Alléché par la baie tendue vers lui et manifestement calmé par la présence de Kami, qui continue de timidement s'avancer vers lui en dépit de son angoisse, Luck reprend ses esprits. Les paroles apaisantes du jeune homme y sont pour quelque chose également, à son avis.
Avec un léger air coupable, l'Absol vient poser la ceinture déchiquetée au sol avant de se diriger vers elle. Affectueusement, elle passe sa main dans son pelage et l'ébouriffe calmement.

T'en fais du grabuge toi hein ?

Elle plisse le nez, gênée par l'entente odeur de barbe à papa dans la pièce. Ça lui donnerait presque la migraine.

Le laboratoire est dans un état.. Renversant. Enfin, surtout renversé à vrai dire. Après avoir prodigué quelques caresses au Pokemon, Azaleï se redresse en prenant appui sur ses cuisses, tout en poussant un long soupir. Elle n'a pas spécialement envie de nettoyer mais, tristement, elle est contrainte de le faire.

Tu as bien de la chance d'avoir quatre pattes Luck, sinon je t'aurai forcé à nettoyer avec moi.


Retirant un éternel élastique de son poignet, elle regroupe en un chignon plus que brouillon sa tignasse blonde et s'étire. Bien, direction ménage ?
Avant cela, elle se tourne vers le jeune homme et son Farfuret, toujours un peu sonné. Les pauvres ont vécu en l'espace de quelques minutes un ascenseur émotionnel sûrement intense.

Il n'a rien de cassé ?


Pendant qu'Azaleï prend connaissance de l'état du Farfuret, Kami a décidé que ce serait après-midi mousse. Premièrement intrigué par l'étrange substance, il la renifle avec un air suspicieux. Quelle étrange odeur. Il recule, prudemment, jette un coup d’œil à sa maîtresse trop préoccupée par sa conversation pour faire attention à lui et après un regard complice adressé à Luck, le louveteau bondit dans la mousse, sans un bruit. Ah, il sait être silencieux quand il le faut !
Il s'ébroue à plusieurs reprises, incapable de voir quoique ce soit dans ce nuage rose. Plusieurs fois, il manque d'éternuer mais essaye tant bien que de se retenir, avançant prudemment. Il se prend quelques meubles, bien évidemment, et n'est plus aussi discret qu'au début. Il jappe légèrement, jusqu'à apercevoir quelque chose de plus lumineux. Les voix de la blonde et du garçon à la ceinture détruite se rapprochent, ce qui signifie que Kami est sur le point d'atteindre son but.

Il s'immobilise, aux aguets. Il doit être patient, alors il le sera. Délicatement, il pose une patte devant l'autre et son petit museau, surmonté d'un petit amas de mousse se retrouve à l'air libre. Avant qu'un des deux humains ne puisse le remarquer, il se jette en dehors en aboyant, projetant la substance rose sur toute personne se trouvant aux alentours.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La chimie pour les nuls [ouvert à tous]  

La chimie pour les nuls [ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Rock/Métal pour les Nuls
» La navigation pour les nuls...| PV Acarvius. |
» Manuel-mode d'emploi en vue d'être président, pour les Nuls
» 2- Les vampires pour les nuls
» [O.P] La Marine pour les nuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-