Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Aveux sous pression [Kelly]

avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Aveux sous pression [Kelly]  Mar 9 Aoû - 23:07




Aveux sous pression
Téléphone

Je regardais mon téléphone, pas vraiment satisfait de moi, je venais de répondre à absolument tous les messages que j’avais pu recevoir ces derniers jours, soit en majeure partie ceux de Light et de Kei ; Light, pour lui dire que je n’étais pas mort mais que ce n’était pas forcément la forme et Kei pour savoir un peu l’avancée de sa quête des badges et avoir des nouvelles de Nensho et de Gilgamesh qui se portaient à merveille selon ses dires, tout comme le reste de son équipe. On ne pouvait pas vraiment dire que mes réponses valaient vraiment le coup de continuer d’envoyer des messages pour suivre une longue conversation ; la, le mieux qui serait pour moi serait d’avoir une conversation verbale avec quelqu’un, mais pas quelqu’un de la famille, ni un pokémon, ni Light en fait.

C’était difficile à dire, mais je ne me sentais pas vraiment capable d’aller me tenir face à elle et essayer de parler de ce qu’il s’était passé dans cette petite base plasma abandonné dans les montagnes ; toutes les images me repassaient en tête dès que j’y pensais, je revivais un traumatisme, clairement, je ne me sentais pas bien. J’étais écœuré de ce que j’avais pu faire et de ce que j’étais ; j’avais du sang sur les mains, collé à la peau, impossible à retirer, comme une tunique de Nessus, me consumant à moitié l’esprit dans des pensées négatives.

Et puis, fixant toujours l’écran allumé de mon téléphone, je crus avoir trouvé une solution, quelque chose pour essayer de me vider la tête ; en effet, le nom de la CPE de l’académie me passa sous les yeux et j’avoue que c’est presque sans réfléchir que je lui avais envoyé un sms, lui proposant d’aller boire un verre en ville, avant de regretter un peu mon action. Pourquoi avais-je fait cela hein ? Ce n’est pas comme si j’allais réussir à lui parler de ce que j’avais fait, non ? Je soupirais, lassé de mes bêtises répétées et commençant à espérer une réponse négative de la part de la jeune femme, comme quoi elle avait autre chose de prévu le soir ou une connerie du genre ; qu’est ce que je pourrais lui dire si elle venait à accepter hein ? Faire comme si il ne se passait absolument rien ? Mon sms démontrait tout le contraire, qu’est ce que je pouvais être con…

Comme je m’en doutais, la réponse de Kelly fut positive, elle donna même un horaire, ce qui m’arrangeait encore moins, en ville vers 19h… Huh, que faire ? Je réfléchis quelques minutes à ce que je pouvais bien faire avant de répondre à la jeune femmes au cheveux roses en lui disant qu’il n’y avait pas de problème, je lui donnais l’adresse d’un bar et lâchais mon téléphone pour le restant de la journée, me disant que je n’avais pas d’autre choix que d’y aller, vu que c’est moi qui l’avait invité. Tant pis, j’allais faire face, ou essayer, je ne sais pas comment les choses allaient tourner, mais cela me faisait un peu peur. Certes, cela pouvait très bien se passer étant donné que Kelly était vraiment une personne sympathique et vivante, mais si elle venait à demander pourquoi je l’avais assez soudainement invité… Il fallait trouver une raison pas bancale, quelque chose pour masquer la vérité qui s’affichait encore trop bien sur mon visage ; j’avais le restant de l’après-midi pour trouver une solution ; ce n’était pas le moment de chômer.

---

Tout le monde, je sors pour le restant de la soirée ; ne faites pas de bêtises ici okay ?

D’un regard circulaire sur les quelques pokémons qui se trouvaient dans le salon, j’attrapais mon manteau avant de l’enfiler et de partir sans plus de cérémonies ; depuis ces derniers jours, c’était la première fois que je sortais de moi-même de la maison et surtout, sans pokémons. Bien, j’espère que je n’allais pas tomber sur un type louche au détour d’une rue ou sur je ne sais quoi d’autre, le soleil était déjà couché à cause de l’hiver qui était tombé, foutu climat changeant comme un rien ! Ce sont les mains dans les poches et la tête enfouie dans une écharpe que je marchais en direction du bar que j’avais mentionné à Kelly un peu plus tôt dans la journée, j’y arrivais légèrement en avance et la saluait d’un sourire quand elle arriva :

Hey, comment vas-tu ? Pas trop dur ta journée ?

Lui faisant la bise, je la laissais entrer la première dans le bar avant de nous diriger vers une table libre, dans un coin tranquille, près d’une fenêtre ; cette soirée spéciale pouvait commencer, en espérant que cela ne tourne pas au désastre.



Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Aveux sous pression [Kelly]  Mer 10 Aoû - 13:17

Aveux sous pression
  Mordre à l'hameçon    


Arf ! P*tain de s*loprerie de b*rdel de m*rde !

Cela ne faisait déjà quelques temps que Kelly avait adopté ce petit Kaiminus à ce jeune garçon croisé à la Cafétéria de l'Académie, lui promettant de bien s'en occuper et qu'il recevra tout l'amour dont il a besoin et qu'il mérite... Mais c'était sans compter ces incessantes morsures dont il passait la majeur partie de son temps à infliger sur tout et n'importe quoi. Mais visiblement surtout sur la jeune femme. Elle aurait peut être dû se renseigner un minimum sur ces pokemons si mignons, si attachants avant de foncer tête baissée pour l'adopter, ni connaissant rien aux soins à leur apporter, ni à la façon dont il fallait s'en occuper et les éduquer convenablement.... A commencer par lui faire cesser de mordre la main qui le nourris, p*tain !

Tandis qu'elle enroulais sa main une énième fois dans un énième nouveau bandage qui se teintait déjà de rouge, après la morsure tout juste infligée, elle regardait le Kaiminus, Kraw, prendre son air le plus doux, visiblement désolé de ce qu'il venait de faire, encore une fois, les yeux larmoyant qui fixaient le sol de l'appartement. C'est ça, fait donc le coup des larmes de crocodile. Kelly soupira, tandis qu'elle terminait d'enrouler autour de sa main ce bandage fait à l'arrache, et le maintenait en place avec une épingle à nourrice. Au moins une bonne chose de faite. La jeune femme, depuis l'arrivée de cette catastrophe sur patte, avait désormais prit l'habitude d'avoir toujours à portée de main un stock de bandage et de désinfectant, pour les plaies qu'infligeait ce petit crocodile maladroit, qui ne semblait pouvoir exprimer son affection que de cette brutale manière, ce qui plaisait guère à la CPE, qui bientôt aura les mains en charpies à ce rythme. Elle devait au plus vite lui faire comprendre que ce n'était pas de la sorte qu'on disait à une personne qu'on l'appréciait. Même pour un pokemon. Il fallait changer cette habitude assez... Dévastatrice. Heureusement, les autres avaient pu y échapper, prenant soin d'esquiver rapidement Kraw, avant de prendre un petit coup de crocs. Mais cette manie de s'enfuir en le voyant le blessait facilement, pensant que Mentali et Cyanure ne voulaient pas l'intégrer ... Du coup, le Kaiminus venait fréquemment à déprimer ... Et Kelly avait beau lui répéter que ce n'était pas directement à cause de lui, mais par peur d'être blessé qu'elles l'évitaient, il n'y avait rien à faire. Il venait toujours à lui sauter dans les bras pour pleurer, ne comprenant pas pourquoi on le rejetait de la sorte. Et il finissait par en profiter pour mordre. Encore.

C'était donc durant une après midi sur l'ordinateur, à chercher sur le net des conseils, des astuces pour prendre soin des Kaiminus que Kelly resta une bonne partie de sa journée, affalée sur son canapé, avec son ordinateur portable, à larver misérablement, n'ayant rien d'autre à faire, errant de site en site pour recueillir ce qui lui semblait être les meilleures astuces pour bien s'occuper de Kraw, afin qu'il puisse intégrer convenablement sa petite famille de pokemons. Ce n'était pas le premier cas de Kaiminus mordeur, donc beaucoup avaient dû vivre cette expérience avant de trouver enfin la voie de la "vérité", et de partager leur savoir pour ceux qui débutaient dans l'élevage de Kaiminus. Bon, déjà, c'était mal parti, visiblement, ils ne s'arrêtaient pas de mordre du jour au lendemain, ça pouvait paraitre logique mais pour le coup, Kelly avait eu un semblant d'espoir. Enfin ... Ce n'était qu'une question d'habitude, à force de répéter, le Kaiminus assimilera et finira par cesser de mordre. Cette manie était surtout habituelle chez les jeunes, en vieillissant il perdait donc cette habitude. Quel âge pouvait bien avoir Kraw ? Aucune idée ... Cela ne changerai pas grand chose de le savoir. Le plus simple serait peut être de l'emmener chez un spécialiste pour l'éduquer... Mais cela paraissait un peu froid comme méthode, non ? Kelly préférait le garder avec elle, et s'occuper elle-même de cette partie, même si cela voulait dire que ses mains risquaient encore de souffrir un peu. Un mal pour un bien comme on dit.

Ces recherches furent interrompu par un bruit et une sonnerie qu'elle connaissait bien. Attrapant d'un geste mou et maladroit le téléphone portable posé à côté de l'ordinateur, elle appuya rapidement sur l'écran tactile pour savoir ce qu'on lui voulait. Un message d'Akira ? Tient... C'était assez rare... Et ce message paraissait assez ... Singulier. Drôle de façon d'inviter quelqu'un. Quoi qu'il en soit, n'ayant rien d'autre de prévu en plus, c'est sans tarder qu'elle y répondit, et proposant d'elle-même une horaire précise, histoire de ne pas débattre pendant dix ans sur quelle heure ils allaient donc se rejoindre. En ville, à 19h, pour boire un verre. Elle regardait, relisait ce message, encore quelque peu intriguée. Ça n'avait pas l'air d'aller fort, ces quelques lignes trahissaient un étrange sentiment ... Enfin. Inutile d'en discuter par sms, il finirait bien par lui dire ce qui n'allait pas, lorsqu'ils se verront. Il était encore assez tôt, mais Kelly préféra commencer à aller se préparer, histoire de ne pas à avoir à tout faire dans la précipitation, quand l'heure du rendez-vous s'approchera à grand pas.

Parée pour sortir, vêtue assez sobrement, elle laissa donc ces compagnons seuls à l'appartement, leur faisant confiance pour qu'il ne fasse pas trop de bêtises, enfin ... Le moins possible serait déjà un bel effort, elle fila en direction d'une adresse donnée plus tôt par Akira, comme point de rendez-vous. Déambulant dans les rues en ce début de soirée, bien couverte pour éviter d'avoir froid, c'est au bon de longues minutes dans le silence qu'elle aperçu Akira, et s'en approcha, affichant un large sourire pour le saluer chaleureusement. Quelques échanges de politesses, demandant réciproquement si la journée de l'autre c'était bien déroulés, ainsi qu'une bise amicale, ils entrèrent dans le bar, et s'installèrent à une table, tranquillement, non loin d'une fenêtre, un peu isolée du reste.

- Alors... Comment tu te portes ? Tout va bien ?


Okey, elle le reconnaissait, intérieurement, c'était nul à chier comme entrée en matière. Mais elle pressentait qu'il valait mieux y aller en douceur. Elle n'avait pas envie d'entrer dans le vif du sujet, sans qu'Akira ne face le premier pas. Et si il n'en avait pas envie, elle ne l'embêtera pas du reste de la soirée... Enfin si, peut être au moins un petit peu. Jusqu'à ce qu'il lui dise qu'il ne dira rien, ou parte sous le coup de la colère... Autant commencer doucement, pour qu'il vienne à en parler de lui même, les choses seront bien plus simple ainsi.

avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aveux sous pression [Kelly]  Sam 13 Aoû - 14:05




Aveux sous pression
Discussion simple

Ça y est, l’interrogatoire commençait, on ne pouvait pas dire que la fameuse question du « ça va ? » avait mit du temps à se poser puisque ce fut la première chose que Kelly demanda à peine après que l’on se soit assis à une table. Bon, avec ça, je pouvais facilement passer d’un sujet banal à un autre, avoir une conversation normale comme j’avais envie d’en avoir et puis basta.

Quoi ? Comment ça ce n’était pas si simple ? Merci, je le sais très bien ; quelque chose ne tournerait pas à mon avantage à un moment ou à un autre, comme d’habitude j’ai envie de dire, mais bref, passons.

Ouai, ça peut aller, si on oublie tous les problèmes quotidiens et la monotonie des jours.

J’avais répondu de manière totalement normale, machinalement, en la regardant dans les yeux, je ne me concentrais pas sur ce qui me posais vraiment problème, je ne voulais pas en parler, qui sait comment Kelly pouvait réagir ? J’avais beau « la connaitre », elle n’était pas aussi proche de moi que pouvais l’être Light ou des membres de ma famille et encore, ces derniers ne seraient pas mis au courant non plus de cette affaire, question de survie.

J’ai l’impression de faire un peu la même chose tout les jours, je crois que ça me lasse.

C’est vrai que se faire réveiller en pleine nuit par sa copine car toute son équipe s’est fait capturé par un sbire plasma relou était une chose courante dans mon quotidien… Ouai, non. Voilà un mensonge pour commencer, quoique, il y avait un peu une part de vérité dedans, ma vie n’était pas des plus folles en elle-même si on oubliait tous les problèmes qui me tombaient dessus, un peu comme celle de tout type normal ayant un train-train du type métro-boulot-dodo. Mais même en essayant de diversifier les après-midi, au bout d’un moment, les choses se répétaient entre elles. Ça va que ça se pimentaient un peu avec des problèmes, ce serait trop chiant sinon. Huh… Pitié, frappez moi, que j’arrête de raconter des conneries…

J’allais reprendre la parole mais un serveur vint nous « déranger » pour prendre notre commande, pour ma part, je pris une bière brune et laissait Kelly choisir ce qui lui plaisait ; le serveur partit par la suite chercher nos boissons, je repris un peu la conversation en énonçant le fait qu’il fallait peut-être que je trouve un truc qui me permette de changer mes quotidiens merdique ; comme la dernière fois quand on a fait une bataille de boulette de papier à l’académie, ça libérait la tête et ça faisait du bien tout en étant une manière presque originale de ne pas faire son travail, bref. Après, en soit, sortir boire un verre dans un bar en ville était aussi une originalité car ce n’était clairement pas le genre de choses que je faisais ; quand je sortais, j’avais plus l’habitude d’aller dans le café du coin chercher une dose de boisson me permettant de rester réveiller toute la nuit à l’académie que d’aller dans un bar boire un verre avec une collègue, ou même avec n’importe qui d’autre.



Azayim

_________________
#CC0033

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aveux sous pression [Kelly]  

Aveux sous pression [Kelly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Intrigue V] Une bataille sous pression
» Diplomatie sous pression.
» Women Championship Maria vs Maryse vs Kelly Kelly
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-