Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Même pas convoqué (Kelly)

avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Même pas convoqué (Kelly)  Jeu 16 Juin - 12:13

Spoiler:
 

Il y a des jours bon et des jours… un peu moins bon. C'est un concept classique qui s'applique à n'importe qui durant toute une vie. Mais parfois on s'en passerait bien des mauvais jour, Luck en se moment aurait bien voulut ne pas s'être levé de la journée.

Mais revenons quelques heure plus tôt, Luck alors dans sa grotte au sommet de la montagne. L'été avait fait son grand retour et c'est sous un ciel lumineux qu'il s'était réveillé, enfin plutôt le ciel lumineux l'a éblouit jusqu'à ce qu'il se réveille. Mais ce n'était pas le point important! Après le temps un peu nécessaire afin d'émerger complètement et être prêt à affronté une nouvelle journée. Et une fois rassasié et relativement propre il restait à l'ombre, Car en fait il détestait un peu l'été, saison chaude qui frappait durement son pelage blanc légèrement trop épais malgré le frais de la haute altitude. Le vrai problème était simplement ce soleil. Il chauffait la roches de la montagne au point de la rendre cuisante. Ce n'étais pas vraiment l'idéale pour passé du temps.

Il partit donc dans une de ses autres idées d'aller visité des endroits encore inexploré de l'académie. N'importe qui aurait pus croire que cet absol aurait dut connaître le moindre recoin de l'académie, mais à chaque fois qu'il essayait de visité les recoins il rencontrait quelqu'un qui lui faisait oublié de finir sa visite.

Mais bon cette fois il n'allait pas ce faire avoir (du moins c'est ce qu'il croyait) et partit sans aucun remord après avoir enfilé ce vieux collier qui portait son nom.

*Un jour il faudrait que je demande à quelqu'un de bien vouloir rendre de nouveau brillant ce machin… Si mon ancienne humaine voyait l'état du collier elle serait déçue *

Mais bon pour le moment c'était secondaire, au pire si il avait du temps il irait revoir la ranger si elle pouvait l'aider il était sur qu'elle le ferait. Mais avant il allait passer à l'académie, il se souvenait d'une pièce qu'il n'avait pas pus visité, elle portait un plaque juste sur le coté qui devait indiquer un lieu important, et Luck aimait mettre son museau dans les coins important pour voir ce qu'il se passait.

Ainsi il descendit de la montagne, doucement, prenant son temps, après tout la journée ne faisait que de commencer. Il s'arrêtât à de nombreux endroit telle que le lac, afin de s'y rafraîchir. Ou encore la serre qui m'étais pas loin du bâtiment scolaire, il s'était introduit par la porte mal fermée et avait choisit de prendre quelques baie frambi pour ne pas finir affamé trop vite. Puis enfin l'entrée de l'académie.

*Aller… Tu est dejà rentré de nombreuse fois ici… et jamais tu n'as finis avec des pokéball au trousse*

Bizarrement malgré les année d'expérience il n'arrivait pas à ce faire à l'idée de finir capturé. Il savait et avait déjà apprécier le fait d'être domestiqué, mais être lié à une de ses balle rouge et blanche lui glaçait le sang. Heureusement ici les dresseurs n'arrivait pas à faire la différence entre un pokémon sauvage et un capturé, en même temps il y avait tellement de passage.

D'ailleurs ça faisait bien rire Luck, il avait entendu parlé de surveillant. mais en nombreuse occasions il n’en avait jamais vu, lui courir après. C'était surtout au élève qui le croisait de faire avec et de géré l’absol. Mais bon il fit les premier pas dans les couloir des l’académie. Il essayait de se frayé un chemin dans la foule d’élèves, Il sentit les regard intrigué ce posé sur lui mais il devait avancé, car rester immobile n’allait pas l’aider. Il partit donc à l’étage, cherchant un peu dans sa mémoire où ce cachait la salle qui l'intéressait. Elle était en fait au premier étage, mais fermée… Il essaya alors de la forcé un peu avec sa corne, le bois pliât gentiment tendit qu’il forçait.

Mais avant que la porte cède Luck entendit un cris, quelque chose du genre “Attrapez le!” Et un filet tomba sur lui.

Gémissant et glapissant en se débâtant, l’absol restait néanmoins calme. Un peu de self contrôle l’avait sauvé. Ainsi il réussi à se défaire d’un filet tendit que deux personne essayait de le maîtrisé, ils n’avaient pas prévu que Luck aurait de tel griffe. Ainsi le pokémon fuyait dans la salle alors que deux pokémon le traquait en plus des dresseur. Il ne pouvait plus vraiment fuir comme ça, l’escalier n’était plus accessible… Il se contentait de gagner du temps en évitant les pokémons cherchant un coin où fuir.

Pourtant il oublia un détail, évitant une charge il essaya de fuir droit vers une fenêtre. Mais une surveillante plus aventurière le plaqua au sol. Elle reçut des coups de griffe mais après avec l’aide de son collège réussi à attaché l’absol au patte et le muselé avec une corde.

“Bon… on là eu cette fois… on en fait quoi? il à l’air d'appartenir à quelqu’un non?”

“Perso… je le laisserait bien à la CPE. On va le laissé à son bureau… Après tout ça l’occupera”

“Ouais t’a raison… Ce sera son problème…”

Luck se fit alors trimballé dans les couloir et se fit déposé dans le bureau de la CPE avec une petite note “Attention il mord” sur la tête. Il se retrouva seul à attendre dans le bureau. Enfin non pas attendre, Bien que saucissonné il essayait de cassé les cordes sans succès.

Puis il entendit des pats et la porte s'ouvrit

*C’est la merde cette fois*

Il lança un regard de défiance envers la nouvel arrivée. ça promettait.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Jeu 16 Juin - 18:36

Même pas convoqué
  "Colis suspect" ?    


Dans la vie, en choisissant comme voie professionnel un métier social, on est confronté à de nombreuses situations plus ou moins aisément gérables. Les nombreuses plaintes que l'on vient vous déposer parce que quelque chose en particulier ne va pas, les recommandations ou les discutions de sourds à sens uniques, les reproches en tout genres. Bref, des banalités à affronter presque tous les jours, entre deux copies à remplir ou documents à archiver, à trier, à ranger, à classer une bonne fois pour toute, prenant la poussière tôt ou tard car personne ne s'en servira plus jamais. Enfin... Après, non il parait que ça pouvait leur servir, des fois, où ils auraient besoin d'un dossier vieux de Mathusalem, ils pouvaient le ressortir... Pas en claquant des doigts car recouvert par la masse des années, ils demanderaient à quelqu'un d'aller aux archives à leur place, pour pas ce fouler. Sauf que dans les archives, une fois sur deux, c'était le capharnaüm, avec des vieux dossiers qui n'avaient pas vu le soleil depuis plusieurs années, et souvent même incomplet ou avec d'autres papiers de date différentes. En résumé, les archives, c'était loin d'être une partie de plaisir. Mais quand tu viens d'arriver, tu fermes ton clapet, et tu fais gentiment ce qu'on te demande.

C'est donc en salle des archives que Kelly se retrouva "enfermée" toute la matinée, sans espoir de s'y échapper, vu qu'apparement avant son passage, le mot d'ordre n'était pas vraiment le "rangement" mais plutôt le "il y a un dossier qui traine ici, je vais y mettre les dernières feuilles comme ça, discrètement parce que j'ai la flemme de ranger ça au bon endroit." Eh bien merci potentiel précédent employé. Grâce à toi Kelly échappa à une "corvée" pour en tomber sur une encore pire. Comme si elle n'avait que ça à faire, passer la journée dans les archives. La comptabilité pensait avoir fait une erreur de calcule remontant déjà il y a quatre ans. Et forcément, il fallait maintenant trouver le bon dossier, au bon endroit, et de préférence bien rangé. Mais non, c'eut été trop beau, et c'était complètement le foutoir. Pendant que tout le monde trimait sur les rush des derniers dossiers à boucler, Kelly se retrouvait là, à s'occuper du rangement. Elle soupira, agacée. Si a chaque fois on lui refilait ces charges ridicules, pas étonnant qu'on pensait qu'elle ne faisait pas grand chose dans l’établissement. "Quoi ? Elle n'est pas à son bureau encore ? Elle doit se tourner les pouces dans la salle des professeurs !". Très drôle, très spirituel. Mais non. Enfin, si elle pouvait, elle échangerait bien sa place avec n'importe qui dans cette fichu Académie. Était-elle de mauvaise humeur à cause de cette affaire ? Légèrement. Allait-elle tout de même remplir la tâche qu'on lui confia ? Hélas, oui. Parce que si personne ne s'en occupait, les archives resteraient dans cet état. Dommage juste que cela tombe au mauvais moment.

Au terme d'un grand labeur, et d'une lutte sans merci avec la poussière et les feuilles volantes, Kelly mit enfin la main sur les comptes de l'Académie qu'on lui avait demandé, avec vraisemblablement tous les documents à l'intérieur du précieux classeur. Parfait. Elle pouvait enfin quitter cette pièce et l'emmener à bon port, pour une petite vérification, avant de repartir dans les oubliettes, reprendre la poussière misérablement. Triste vie que celle d'un papier dans le cadre administratif, condamné à une existence morne et sans saveur. Mais dommage qu'il ne pouvait ressentir la douleur, sinon Kelly lui aurait bien fait comprendre qu'il venait de lui gâcher sa matinée. Enfin, il n'échappa pas au flot de jurons qui s'échappèrent une fois enfin en main. Désormais, c'est en trottinant, suivit toujours de très près de son Mentali qui refusait de trop s'éloigner de sa maitresse, qu'elle se dirigea vers les bureaux de l'administration pour remettre à la comptable les fichiers, pour enfin retourner à sa "mission" principale, ayant enfin accomplit sa "quête secondaire". Débarrassée de cette requête, récompensée d'un simple "Merci", elle pouvait retourner à son bureau, terminer les documents prioritaires. Enfin terminer... Faire au moins le maximum.

Déjà, en arrivant, quelque chose l'interloqua : la porte de son bureau entre-ouverte. Il lui semblait pourtant l'avoir fermé avant de se retirer... Elle y entra doucement, et découvrit surprise un "colis" spécial inattendu. Un Absol était attaché par une corde solide, étendu sur le sol de son bureau. Cette image la bloqua quelques instants, le temps que l'information soit correctement traitée dans sa tête, avant de s'en approcher doucement, pour ne pas l'effrayer. Déjà, dans un premier temps, elle lui retira de la tête ce post-it ridicule. D'accord, c'était gentil de prévenir qu'il était potentiellement dangereux, mais était-ce nécessaire de le traiter de cette façon ? Pauvre bête !

- Chuuuut, ne t'en fait pas, tout va bien....


Elle pouvait lire la panique dans ses yeux rouges, ce qui était justifier. Le pauvre était dans une situation indélicate dans laquelle il ne pouvait s'extirper. Kelly lui parla gentiment, doucement, s'agenouillant à ses côtés. Mentali vint le renifler, approcha sa truffe non loin de l'Absol, mais se réfugiait rapidement près de Kelly lorsqu'il bougea de façon brusque. Mimigal également s'approcha, intriguée, avant de bondir dans le pelage pelucheux du pokemon pour s'y blottir. Kelly l'a vira gentiment, disant que ce n'était pas correcte de faire une telle chose. Quelque chose la chiffonna. A qui appartenait-il ? Elle jeta un rapide coup d’œil, il semblait porter un collier lui aussi. Un signe d'appartenance, au moins il n'était pas sauvage. Elle ne comprenait pas le langage des pokemons, mais Mentali lui servirait de traducteur, comme d'habitude. L'important, pour le moment, était de savoir si elle pouvait le détacher sans crainte de représailles, et également savoir qui était son maître. Il mordait... Peu importe, Kelly approcha ses mains de sa gueule pour lui retirer la corde qui l'empêchait de "parler". Peut être qu'après "conversation", elle lui retirera également le reste des cordes... Elle préféra ne pas prendre trop de risque, ignorant d'où il venait, ni pour quelles raisons il venait d'être fait prisonnier et porté à son bureau...

avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Stratégie improvisée  Ven 17 Juin - 14:20

La porte jusqu'alors légerement entrouverte tourna sur ses gonds. Pour Luck un absol tout a fait paranoïaque dans ce type de situation (oui vous savez, celle ou vous ne pouvez rien faire de plus que de vous débattre sans aucun effet. Comme un magicarp..). Mais bon, restons un peu concentré sur ce qu'il se passe vers Luck. Le battant s'ouvrait rapidement, L'absol lui, s'agitait nerveusement essayant même de ronger ses liens à l'aide du mince espace que lui offrait une muselière de fortune. Mais bon rien n'y faisait, il devait attendre une meilleurs opportunité quand le nouvel arrivant allait faire une erreur. C'était comme ça que l'on faisait de vieux os dans la nature, on prenait les opportunités.

Soit… Luck observait le nouvel arrivant, enfin LA nouvelle arrivante, Elle était relativement grande, un visage plutôt fin cadré par une paire de Lunette noir et de grand cheveux rouge. Le tout assortit avec une tenue qui lui donnait un air strict… Luck n'étais à première vue pas en vaine ce jour là, se faire attrapé puis passé dans les mains d'une personne qui ne devait pas rire tous les jours. Mais elle n'était pas seul à rentré dans ce qui était un petit bureau. Elle était suivie par deux pokémons, un mentali et un mimigal, le premier ne devrait pas être difficile à géré mais le second était déjà plus problématique.

Pourtant ce qui intéressait vraiment le pokémon ténèbres était l'humaine, il la voyait surprise par cette découverte, visiblement il n'était pas attendu… Enfin rien d'anormal lui-même n'était pas invité. Elle finit néanmoins par s'approché, un pats après l'autre. Luck ne savait pas vraiment si il devait paniquer encore plus devant cette situation inconfortable… A première vu cette personne ne semblait pas lui en vouloir, mais comment être sûr? Son air étonné en le voyant et son attitude calme et sereine  semblait indiqué qu'elle ne lui voulait pas de mal, et le fait qu'elle lui retire ce bout de papier collant de sa tête rajoutait de bons points. Mais franchement, quand vous vous faite attraper et ligoté (sans parlé de museler…) Vous ne faites pas confiance facilement à la première personne qui vous retrouve...

- Chuuuut, ne t'en fait pas, tout va bien....

C'était facile de dire ça!  Elle n'était pas immobilisée elle. Mais bon, un problème à la fois, car la mentali approchait, Elle renifla Luck avant de se réfugier vers sa maîtresse. La mimigal lui sauta sur l'absol qui s'agita en sentant le pokémon insecte se blottir contre lui. Il frissonna au contacte de l'intrus et essaya de se débattre alors que la jeune femme enlevais le pokémon. Luck était vraiment mal à l'aise, rarement dans sa vie il avait connu pareil situation. Il essayait d'avoir l'air calme mes ses yeux disait une toute autre histoire, si il pouvait il serait bien plus heureux dans sa caverne surchauffée. Mais plus les secondes passait plus il se demandait ce que faisait la surveillante, après une rapide enquête du coin de l'œil il put voir qu'elle l'observait. Il avait l'impression d'être une énigme et qu'il avait la réponse sur lui. Elle s'attarda au niveau  du cou, là où se trouvait l'ancien collier de Luck. Elle semblait s'y interessé,  A première vu son "Déguisement" était toujours efficace, bien que vieux et usé par le temps son collier lui permettait de se faire passé pour un pokémon apprivoisé. Il allait pouvoir essayé d'utilisé ça pour s'en sortir.

Mais pourtant un événement un peu inattendu se produisit. Sous ses yeux encore paniqué mais calculateur. Il vit la main de l'étrange dame approché de son museau, craintif mais n'ayant pas le choix il la laissa approcher, Puis la libération. Sa gueule libérée des liens, il pouvait enfin agir un peu. Mais il restait la question de comment agir…

*Mordre ou pas morde? Dois-je faire mon sauvage et usé de la  force ou bien une technique plus douce serait meilleur?*

Regardant autour de lui, il remua un peu et sans aucune difficulté apparente se mis assis devant elle. Un légé "Ab" de remerciement se fit entendre depuis son museau alors qu'il hésitait à essayé de rongé ses liens…  Ses yeux croisèrent alors le regard de la surveillante. Il sentait qu’il ne devait peut être pas faire le con cette fois et la défier, il aurait pus sortir dans tout les cas… Son ultralaser aurait facilement pus faire un trou dans le mur mais bon… finis ses expéditions si il faisait autant des dégâts. Alors bon il allait essayer de se sortir de ce mauvais pas pacifiquement…

Il regarda rapidement la mentali et sans regret aucun de dressa autant qu’il le put avec ses patte attachée pour avoir l’air noble. Une stature qui allait très bien avec son pelage blanc. Négocier était son fort… ou plutôt amadouer, son ex maîtresse l’avait vite découvert.

Mais bon il restait un détail, la mentali allait devoir faire le relaie car sinon Luck allait avoir bien du mal à se faire comprendre… heureusement les pokémon psy existait.

Pour un souci de clarté les paroles de Luck seront directement traduite par Mentali (pauvre Mentali surexploité)


“Hem… Merci donc… Mais j’aimerai bien savoir ou je suis… car j’ai un peu faim et la cafétéria n'est pas dans le coin a première vue…”

Il regarda alors la CPE dans les yeux.

“Et puis vous êtes qui? car je vous connais pas… Je passe souvent ici mais ne vous ais jamais vu… Et j’avoue je préférerai êtres chez moi que attaché dans l’académie...”

Il fit alors tinté son ancien médaillons portant son nom, jouant le bluff d’être un pokémon apprivoisé… Il espérait juste que la mentali ne voie pas la supercherie et ne prévienne sa maîtresse.

“S’il vous plait..?”essaya-t'il d'un ton plus doux.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Sam 18 Juin - 21:48

Même pas convoqué
  Jour de chance ?    


Ce pokemon ligoté tel un vulgaire rôti présentait tous les signes de panique d'un animal effaré. Quoi de plus naturel lorsque que l'on se retrouve confiné de cette façon, sans pouvoir se défendre de quoi que ce soit si jamais il se faisait attaquer ? Cela ressemblait à une méthode de braconnage d'individus peu recommandables et sans scrupules, attrapant sauvagement leur proie pour la revente "au détail", plutôt qu'à une capture. Vu la force exercée des liens sur le pelage immaculé, l'Absol devait être bien ficelé, l'empêchant toute action. Était-il si dangereux que ça pour subir un tel traitement ? N'était-il pas domestiqué, comme l'attestait le médaillon qu'il portait autour du cou, donc habitué à la présence humaine ? Ce pokemon paraissait bien étrange. Il était normal de céder à la panique en de telles circonstances, mais pourquoi ce retrouver dans cet état ? Où était son dresseur ? Ou sa dresseuse ? Il a dû s'échapper durant un moment d'inatention. Un pokemon tout juste capturé par un maitre inexpérimenté ? Cela pouvait être possible. Le seul moyen d'essayer d'obtenir des renseignements était de le laisser "parler" librement. C'est dans ce but que Kelly décida dans un premier temps de délier la gueule de l'Absol, retirant doucement le cordage afin d'éviter de l'effrayer davantage et se prendre un coup de patte, ou un coup de griffes par inadvertance.

Méfiante tout de même, en prenant une grande inspiration, elle retira les nombreux nœuds de la corde qui retenait le museau de l'Absol. Eh bien, ses ravisseurs n'avaient vraiment aucune envie qu'il se libère aisément, visiblement. C'était bel et bien fortement serré, elle peina à lui retirer son lien. Qu'en serait-il des pattes, quand elle le libèrera complètement ? Est-ce que cela lui faisait mal ? Elle espérait qu'il ne souffre pas trop. Comment pouvait-on traiter un pokemon de la sorte ? C'était inacceptable. Elle comptait bien retrouver les auteurs de ce "méfait" et leur en toucher deux mots. Bon, la priorité pour le moment, c'était l'Absol. D'un geste qui ne se voulait pas trop brusque, mais tout de même ferme, elle ôta sans hésitation ce qui paralysait la gueule du pokemon. Elle hésita, mais préféra reculer lentement ses mains après coup, pour ne pas subir de morsure, si jamais il était dans un état important de panique. Mais c'est soulagée qu'elle l'entendit prononcer un petit "Ab", confus. Lorsqu'il parvint à se mettre assis, Kelly recula, sur la défensive. Un pokemon de cet acabit... Il pouvait parfaitement lui sauter à la gorge pour l'attaquer, ronger ses liens de ses dents aiguisés et repartir au triple galop... C'est dans cette optique que Mentali se plaça aux côtés de Kelly et fixa l'Absol, son cristal frontal scintillant, prête à prévoir toutes ses attaques potentielles. Cette boule de poil était certes plus petit que l'imposant Absol, il ne fallait tout de même pas la sous-estimée pour autant. D'ailleurs, en regardant l'Absol assis, de façon très élégante, la jeune femme discernait mieux le collier qui ornait son cou, ainsi que sa petite plaque, usée par le temps, avec son nom. "Luck". Attendez... N'avait-elle pas supposé que ce pokemon avait été capturé récemment ? Comment alors cette plaque pouvait être aussi abîmée ? Ce n'était pas logique. Quelque chose n'allait pas.

Toutefois, Kelly  n'eut le temps d'y réfléchir davantage sur le cas étrange qui lui était présenté, l'Absol qui arborait le nom de Luck se mit à converser, bien évidement dans sa "langue", si on pouvait appeler ça une langue. Plutôt un langage. Bref. Et comme vous vous en doutez bien, Kelly n'y comprenait strictement rien. Ce n'est que grâce à Mentali, brave bête, qu'elle parvint à le comprendre, grâce à une retranscription plus ou moins précise, exacte de ses paroles, souvent Mentali allant droit au but, s'épargnant certains points qui ne lui semblaient pas important à ses yeux. S'il avait un petit creux... Ce n'était pas grand chose, et pas vraiment adapté pour un pokemon, mais la jeune femme gardait souvent un paquet de gâteaux dans le dernier tiroir de son bureau, en cas de fringale le matin ou dans l'après midi, ou pour accompagner sa pause café, tranquillement installée dans son petit coin confort. S'y dirigeant, faisant en sorte que Mentali comprenne qu'elle devait continuer de garder un œil sur l'Absol, elle revint rapidement un le petit paquet en question, déjà bien entamé. Ce n'était pas grand chose. Des gâteaux natures aux céréales complètes. Elle est tendit un à Luck, mais rapidement, face à ce traitement de faveur, les deux autres se jetèrent sur l'opportunité d'avoir un petit en cas rapide et gourmand.  

Cette petite pause goûté terminée, le paquet complètement vide, il fallait maintenant s'occuper sérieusement du cas de ce pokemon toujours ficelé. Que faire... C'était normal qu'il souhaite s'en aller, surtout s'il n'avait rien fait, pour retrouver son dresseur... D'ailleurs, en y pensant... Qui était-ce et où était-il actuellement ? Il devait surement chercher son pokemon en ce moment même. La CPE s'assit en tailleur, devant le pokemon, Mentali toujours à ses côtés, le poil légèrement hérissé. On aurait dit qu'elle se méfiait de lui... Depuis la "mésaventure" avec Massko, elle avait redoublé de vigilance envers les pokemons qu'elle ne connaissait pas. Néanmoins... Cela semblait plus prononcé envers cet Absol étrange. Il semblait domestiqué, malgré l'état de sa plaque qu'il s'amusait à faire tinter.

- Luck, c'est bien ton nom ? Je suis Kelly Oak, la CPE de l'Académie. Crois moi, j'aimerai beaucoup te défaire de tes liens, or je préfèrerais attendre que ton dresseur vienne te récupérer. Je ne sais pas pourquoi tu es arrivé ici dans cet état, il doit bien y avoir une raison....


L'Absol n'appréciera sans doute pas cette façon de procéder, mais quelque chose troublait la jeune femme. Le fait que Mentali se montre aussi méfiante, le poil toujours hérissé, le reniflant régulièrement, comme si elle tentait de percer ses secrets. Que pouvait-il bien dissimuler ? Il devait se montrer prudent. Peu de choses pouvaient échapper au redoutable pouvoir des pokemons psy.

avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Plan B  Jeu 23 Juin - 21:10

Luck observa la femme, celle-ci était vraiment prévoyante, son esprit critique l'admirait. Elle semblait attentionnée, mais restait sur la défensive, elle avait vite retiré ses mains au cas où l'absol serait d'humeur mordeuse comme l'indiquait le post it qu'il portait… Mais pas que elle avait également réagi quand Luck s'entait assis. Elle devait avoir compris que même attaché il restait dangereux. Ma foi c'était vrai… Pourtant ça ne semblait pas gêner Luck le moins du monde, lui-même était retourné sur la défensive, plutôt le bluff, mais c'était son moyen de sauvé sa peau.

Mais étrangement plus Luck "parlait" plus il sentait que son coup de poker s'amenuisait, la mentalis ne devait pas aider non plus, il sentait qu'elle se méfiait de lui et à mesure qu'il discutait ça ne s'améliorait pas. Pourtant il réussit à communiquer et avoir le droit à un petit truc à manger, c’était un biscuit tout à fait classique, Pendent une fraction de seconde un souvenir traversa les pensées de l'absol, avant qu'il ne reprenne sa dégustation. Ce n'était pas sa nourriture préférée, mais cela suffirait à calmer un peu sa faim et lui redonner un peu d'énergie. Bien entendu les autres pokémons n'allaient pas résister à cet appel à la nourriture et firent en sorte d'avoir une partie du butin.

Mais bon ce n'était pas tout, car il restait un problème ou deux à régler… Luck sentit son sang se glacer tandis que le mentali semblait essayé de lever le voile de mensonges qui abritait l'absol de soit une capture, soit d'une éjection loin de l'académie. Bref Luck n'aimait aucune de ses fins, lui préférait repartir libre et avec le loisir de revenir. Et son flash lui donnait presque envie de récupérer quelques tendresses avant son départ. Cependant la jeune dame en fasse de lui allait être un sacré obstacle, quelques paroles bien tournées n'allaient pas l'aider… Et alors qu'elle l'analysait pendent son exposé il remarqua que son collier était peut être trop visible, surtout son côté terni… Quelle erreur!

D'ailleurs cela se confirma, elle l'appela par son vieux nom, il la regarda droit dans les yeux laissant transparaitre la lueur de malice qui accompagnait son résonnement tandis qu'il essayait de trouver une échappatoire. Elle se présentait alors sous le nom de Kelly, le "CPE" du l'académie, cela mis mal à l'aise l'absol qui avait entendu ce mot plus d'une fois, et généralement quand les étudiants entendaient le mot CPE il arrêtait de faire les idiots… C'était mauvais ça… Pourtant il y avait pire. Elle voulait attendre son ou sa dresseuse. À ses mots Luck sentit une onde glaciale lui courir le long de la colonne. C'était mauvais ça, il n'allait pas pouvoir faire grand-chose…  gagné du temps et peut être joué la carte de l'intimidation?

Il jeta un regard au mentali, c'était une mauvaise idée l'intimidation… en faite tout ce qui était prenable comme une agression était à proscrire. Il restait la ruse ou la fuite…

Sentant une certaine nervosité le gagné Luck commença à se balancé d'avant en arrière, avec le tumulte d'émotion la mentali n'arriverait pas à comprendre l'utilité de la chose… Pour l'humaine cela  serait surement pris comme de l'impatience au pire… Mais le plus dur serait de gagner du temps. Il fallait trouver une raison également à ce qu'il faisait là.

Accentuant un peu ses balancements il commençait à essayer de gagner du temps.
"Et bien… en faite personne ne viendra me chercher… Je sais c'est bizarre, mais vu que l'on me cherche pas je me disais que je pouvais faire une grande balade…"
L'absol prenait un air vague voir le regard fuyant, comme si c'était une banalité…  Mais en attendant il n'avait pas mieux en stock, il avait eu des années pour créer des bobards à répondre au quelques dresseur qui pouvait le comprendre… Mais il n'avait encore jamais eu un questionnaire en bonne et de la forme… Donc là il devait improviser, et malheureusement il n'était pas des plus doué.

"Sinon pourquoi vouloir me garder attaché? Je ne suis pas violent… Du moins si on ne m'attaque pas comme les deux fous… Je faisais que de poussé une porte là haut et puis… on a essayé de ma capturée… Je croyais que les gens étaient gentils ici…"


À mesure qu'il parlait il faisait en sorte de se balancé un peu plus fort, comme mal à l'aise attaché. Mais cette fois le plan pouvait commencer. Sur ce dernier mot il se donna un élan plus important et fis comme si il basculait en arrière par accident, mais il sentait que la mentali pourrait attaquer donc activa un abri tendit qu'il agitait les pattes. La manœuvre était osée, mais le temps que l'on vienne le relever il aurait fini son objectif…

L'abri était en place, et ses pattes avant au niveau de sa gueule… il restait à donner un coup de crocs et s'était fini. Chose rapidement faite…

Puis avant que La CPE n'intervienne, il se releva la corde dans les crocs.

"Et puis bon… j'ai pas vraiment besoin d'aide pour me détacher en faite…" Il sourit et d'un air malicieux laissa retomber la corde… Il observa la réaction de la responsable.

"on en était où? Maintenant que je peux mieux me poser…"
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Sam 25 Juin - 20:32

Même pas convoqué
  Démasqué     


Le mot "dresseur" fit tressaillir subtilement l'Absol, à tel point que la jeune femme aux cheveux rouges ne le constata pas sur le coup. Ce n'est qu'en l'observant plus attentivement qu'elle y fit attention. Un léger changement dans le comportement de ce pokemon, notamment au niveau du regard. Des yeux fuyant. Fuyant les iris bleues de la demoiselle. La vision de l'Absol scrutait toute la pièce, ce qui l'entourait, mais jamais ne trouvait de point fixe, comme s'il était à la recherche de quelque chose. Face à cette attitude des plus curieuses, le regard se voulant bienveillant de Kelly se durcit subitement, son sentiment de suspicion renforcé non seulement par ce qui risquait de trahir l'Absol, mais également par Mentali qui ne le lâchait pas d'une semelle.

Kelly jeta un oeil à Cyanure, la Mimigal, qui semblait plus vouloir jouer avec ce gros félin blanc. Elle lui fit un discret mouvement de tête, lui faisant comprendre, par la fermeté de son visage, qu'il fallait qu'elle se place à un point stratégique autour de l'Absol, et se prépare à toutes attaques si jamais la situation venait à basculer. N'oublions pas que ce pokemon pouvait aisément tuer une personne, si sa vie en dépendait, avec ses griffes acérées, ses crocs aiguisés ou sa corne tranchante. C'était une véritable arme de destruction, si on le comparait aux deux autres petits monstres de la pièce, un gros chat violet et une petite araignée. Mais les deux combinées pouvaient avoir un potentiel à exploiter, en terme de défense. Les attaques psy seraient toutefois complètement inutiles contre le type ténèbres, ce qui rendait la situation délicate. Seule l'intervention donc de Mimigal pour le bloquer ou l'empoisonner serait efficace, en quelque sorte. Prions pour que cela ce passe dans le calme, mais déjà Kelly s'attendait au pire.

Étrangement, l'Absol vint à ce balancer sur ses pattes d'avant en arrière, on aurait dit une espèce de tic nerveux. Le regard toujours fuyant il se mit à parler, mais Mentali prit du temps avant de me faire par de ses paroles.

*Personne ne viendra le chercher... Il est sauvage !*


Dans un premier temps, Kelly ne saisit pas tout de suite ce que Mentali venait de lui transmettre. Ou plutôt de lui hurler par la pensée. D'ailleurs, elle eut un petit rictus de douleur sous cette "agression verbale" inattendue. Pourquoi avait-elle "dit" ça ? Sur quoi s'appuyait-elle ? Mais pouvait-on vraiment douter d'un pokemon avec qui on a partager une bonne partie de sa vie et en qui on a entièrement confiance ? Il paraitrait que les Mentali pouvaient lire dans les pensées. Et elle le fixait depuis tout à l'heure, son poil frissonnant désagréablement. Avait-elle percé le secret de ce pokemon voulant se montrer comme domestiqué ? Cherchait-il à dissimuler son secret en prétendant être ce qu'il n'est pas ? Quelque chose l'avait trahis, c'était sa nervosité. Son stress entraina la perte de son masque. Kelly déglutit difficilement. Que pouvait-elle bien faire contre un pokemon sauvage ? Elle n'allait tout de même pas l'attaquer ou le mettre KO, cela n'aurait aucun sens. Surtout qu'il était toujours attaquer. Elle était perdue face à cette révélation à laquelle elle ne s'attendait guère. Que faire de lui désormais ? Elle se plongea dans d'intenses réflexions....

Égarée (dans la vallée infernale) dans ses cogitations, elle ne retrouva les esprits qu'en voyant l'Absol tomber en arrière. Mais le temps de réagir, simplement lever le bras pour essayer de le rattraper ou pour l'aider à se relever qu'elle le vit se redresser... Un morceau de corde dans la gueule, souriant... La jeune femme se raidit sur place, Mentali crachant sur le pokemon ténèbres. Il s'était défait des liens qui retenaient ses pattes avant en un coup de crocs. A tout moment il pouvait désormais attaquer ou retirer les dernières cordes, s'enfuir ou attaquer. Mais il resta assis... Sans bouger.... Un mal être l'envahis. Elle recula doucement, en ordonnant au Mentali d'en faire de même. Si possible, elle ne voulait aucun blessé dans l'histoire, mais sans aucun doute le pokemon de type psy était prêt à sauter à cette gorge couverte de fourrure blanche. C'était un pokemon sauvage, certes, mais il semblait avoir l'habitude des êtres humains, et resta pour le moment assez tranquille. Il valait mieux attendre encore un peu. Cyanure pouvait également très bien l'emprisonner avec une de ses solides toiles. Pas de précipitations. Ou la situation allait s'envenimer.

Que faire ? C'était un pokemon sauvage, sa présence n'était pas tolérée dans les bâtiments de l'Académie, cela pouvait être trop dangereux pour les élèves, ou cela pouvait les pousser à combattre, ce qui était également interdit dans l'établissement. Elle ne pouvait pas le sanctionner comme un élève, c'était parfaitement ridicule. Une heure de colle ou un renvoi pour un pokemon sauvage ? La bonne blague... Il était intelligent, lui parler calmement pouvait être la meilleure solution. Lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas rester.

- Tu ne peux pas te promener librement ici si tu n'appartiens pas à un dresseur. Je vais donc te libérer, te laisser partir, mais je ne veux plus te voir ici.


Même ces phrases lui paraissaient ridicules. On aurait dit qu'elle grondait un enfant. Cela n'aurait aucun effet, c'est un pokemon sauvage, les lois régissant les humains il n'en avait que faire. S'il le souhaitait, il pouvait très bien quitter la pièce et continuer de trainer dans les couloirs. Il fallait être plus ferme, même à contre coeur. Seule la menace de se retrouver enfermé, privé de sa liberté, définitivement pouvait peut être fonctionner. La jeune femme abattit donc cette carte, la voix grave.

- Je n'hésiterai pas à appeler les autorités, si jamais tu venais à blesser un élève, un adulte ou même continuer d'errer dans les couloirs, toi ou n'importe quel autre pokemon sauvage.


avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Dim 3 Juil - 23:24

Luck perdit rapidement son sourire espiègle, le petit tour de passe passe pour se libérer et gagner en confort avait été pris comme un geste agressif. Pourtant sa technique de  protection avait été inutile, seul le mentali avait gagné en agressivité même si Kelly avait ordonné de reculer. Cela soulagea un peu Luck et le contraria, il n'avait pas voulu faire peur. Depuis le début de la journée, il essayait de chasser l'ennui, mais à première vue il les avait plutôt réussis à se les attirer.

Mais rien n'était joué, aucune attaque n'avait encore volé ce qui semblait convenir au deux. Luck ne se sentait pas d'humeur "sauvage" cela faisait longtemps qu'il avait arrêté de jouer les éternels désobéissants. Pourtant à mesure qu'il analysait la situation certains points  lui déplaisaient de plus en plus. Son masque était tombé, le déguisement basique ne tenait pas en face des questionnements poussés d'une personne assistée par une mentali un peu trop paranoïaque et intelligente. Elle avait visiblement grillé le mensonge de l'absol et sa maîtresse semblait sur la défensive… rien de bon pour les négociations. Enfin à première vue les négociations semblaient tout autant compromises.

Elle voulait qu'il parte… sa présence n'était pas tolérée dans l'académie… encore plus, il devait arrêter de venir sinon elle serait prête à appeler les autorités pour qu'elle l'emmène loin et le prive de sa liberté. Le bon point, s’il partait maintenant il retournerait à sa montagne tranquillement, reprenant la vie de pokémon sauvage, libre, sans complication autre que de se demander comment se passerait la journée de demain.

Mais le Discours de la CPE réveilla d'autres souvenirs. Ainsi Luck se retrouva plusieurs années en arrière, il était assis, blessé, mais en voit de guérison. Il était coincé dans une maison, toutes les portes étaient fermées, il était donc seul avec cette étrange femme qui prenait soin de lui depuis sa chute de la montagne. Elle essayait de lui expliquer ce qu'il ne fallait pas faire dans ce qu'elle appelait sa maison. Luck lui écoutait sans vraiment faire attention. C'était trop abstrait pour l'absol.

Mais maintenant ça avait changé, de l'eau avait coulé sous les ponts. Et surtout maintenant il comprenait mieux les humains et leur coutume. Là il comprenait vraiment ce que lui disait Kelly, un peu plus de sagesse ne lui avait pas fait de mal. Pourtant il grimaçait quand elle parlait d'autorité. Car étrangement il avait envie de rester, prolonger un peu la "discussion" (pour peu que la mentali ne soit pas de mauvaise humeur).  Il allait juste devoir réglé quelques petits détails… à commencé par calmé les deux trois personnes dans la pièce.

"Bon… désolé de vous avoir fait peur… Je ne vais pas attaquer, je ne suis pas là pour ça… Il fallait me comprendre, ses liens me faisaient mal aux pattes. D'ailleurs je vais si cela ne gène pas, retiré le dernier lien pour me mettre confortablement."

Sur ces mots, l'absol retira ses derniers liens avant de se tenir droit, il surveillait un peu les réactions des autres pokémon au cas où une attaque  surgirait. Mais rien ne se produisit, le statut co semblait tenir. Ensuite comme habitué à ce genre de chose il grimpa sur la chaise de bureau et s'installa dessus assis, le meuble grinça sous le poids du pokémon et commença à tourné légèrement, telle une toupie blanche.

"Et deuxièmement, je voudrais plutôt rester dans le coin. Je sais que je n'ai rien à faire ici, mais c'est tellement mieux que ma montagne. Ici il y a de l'herbe, des meubles et tout ce qu'il faut pour mon confort… c'est mieux que ce rocher avec une couverture pour dormir."

Le pokémon fit accélérer un peu la chaise avant de s'arrêter, il sentait qu'il avait l'attention de toutes les personnes dans la salle. (en même temps c'était lui le danger)…

Il reprit donc d'une voix plus grave. "Et puis… je ne crains pas vraiment ce que tu appelles les autorités, j'ai été avec une Ranger, c'était de belle année et je sais bien que si on venait à me capturer, ils me remettront juste en liberté, à moins que je ne blesse quelqu'un…"

À mesure qu'il "parlait" Luck était prit s'une certaine lassitude, il défendait ses idées, mais à mesure il se demandait si cela valait la peine. Pourquoi ne pas remettre ce collier? Sacrifié un peu de liberté contre ce confort… c'était tentant. Mais son instinct lui disait non. Il fit un dernier regard à la CPE. Les yeux de l'absol. Ne reflétait plus sa peur, mais son doute et une certaine détermination. Il n'allait certainement pas être facile à convaincre mais cette sorte de tristesse lui pesait plus que voulut. Pourquoi toujours devoir se justifier?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Lun 4 Juil - 11:50

Même pas convoqué
  Compromis    


C'était pourtant prévisible, on ne prononce pas ce genre de discours pour rien, en imaginant qu'il n'y aura aucune réaction en retour. Un lourd silence s’abattit dans la pièce, l'Absol réfléchissant sans doute aux paroles menaçantes de la CPE, qui certes ne voulait pas de mal au pokemon sauvage, toutefois elle préfèrerait qu'il se ballade loin des alentours de l'Académie pour des raisons qui lui paraissaient évidente, néanmoins peut être obscures pour l'Absol : la sécurité des élèves. Il était bien évidemment hors de question qu'un pokemon sauvage s'infiltre dans l'établissement, vienne y mettre la pagaille, au risque de blesser des étudiants, prit de panique ou simplement par envie de "jouer". De plus, cela multipliait les risques de combats, chose formellement interdite dans ces lieux, mais aussi, en songeant à l'Absol, lui qui semblait tenir à sa liberté, il se promenait sans ce soucier dans un lieu rempli de dresseurs armés de pokeball prêt à capturer tout ce qui bouge, tant que cela n'appartient pas déjà à quelqu'un. Le collier que portait ce gros félin blanc n'était qu'un subterfuge pour qu'on le pense déjà domestiqué, néanmoins si sa couverture pouvait être aussi rapidement brisée, chacun ayant un peu de bon sens dans cette Académie pouvait comprendre qu'il pouvait être plus ou moins aisé de le capturer. Cet Absol n'avait pas froid aux yeux, d'ainsi défier les élèves. Il jouait tel un Rattata au milieu des Miaous, tentant le Diable à chaque instant, jusqu'à ce que le charme s'efface et perde définitivement ce à quoi il semblait durement tenir. Kelly ne comprenait donc pas les motivations de cet Absol à rester ici. S'amuser ? Simplement passer le temps ?

Kelly réfléchissait. Que faire de lui ? Pour le moment, aucunes attaques ne fut lancer, ce qui la faisait penser qu'il ne devait pas être du genre offensif, malgré sa position de faiblesse, ou alors il cachait bien son jeu. Il devait être également habitué à errer dans les environs, sachant très bien que personne n'oserait l'attraper avec cette plaque salvatrice qui lui conférait le statut de pokemon capturé. Cela ne pouvait que signifier que ce n'était pas la première fois qu'il visite les lieux. Depuis combien de temps son petit manège dure ? Il lui semblait néanmoins que jusqu'alors, personne ne s'était plaint d'une violence face à un pokemon sauvage, encore moins d'un Absol trainant dans les couloirs, ce qui pouvait être bon signe, malgré tout. Cela voulait donc dire qu'il n'était pas vraiment agressif. Sauf peut être en cas de danger, si sa liberté venait à être menacée... Dans une école pleine de dresseurs qui ne seraient pas contre l'ajout d'un tel Absol dans leur équipe ! Il n'y avait qu'une solution pour éviter tous les problèmes de chaque côtés, que l'Absol parte sans demander son reste, pour son bien mais également pour le bien des élèves.

Toutefois, c'était sans compter la volonté de l'Absol, qui visiblement, le souhaitait pas encore décamper d'ici, prenant totalement ses aises, après avoir détaché ses derniers liens qui le retenaient, puis grimpa sur la chaise du bureau, la faisant tourner, pour s'amuser. Si Mentali le fixait toujours, sa méfiance paraissait cependant avoir diminué quelque peu. Quand à Mimigal, elle se baladait tranquillement, ayant sans doute oublié l'ordre d'intervenir avec une toile si jamais cela venait à en venir aux pattes et aux griffes. Elle se rapprochait du bureau, sans doute dans le but d'inviter son camarade sauvage à jouer avec elle, voyant toujours chez les autres des partenaires de jeux. Tandis qu'il continuait de tournoyer sur la chaise, ce qui amusait légèrement la CPE, elle devait bien le reconnaitre, cette attitude complètement inattendu, Mentali poursuivait son boulot de traductrice. L'Absol ne souhaitait bel et bien pas partir, du moins pour le moment, se sentant bien dans les environs. La jeune femme haussa les épaules. Que pouvait-elle bien faire face à l'acharnement de l'Absol ? Appeler les autorités ? Que pourront-ils bien faire ? Le capturer, le relâcher dans son habitat et ensuite ? Il reviendra si le cœur lui en dit, ce n'était pas quelques humains désagréables qui allaient l'empêcher d'errer où bon lui semblait-il. Elle soupira. Il n'y avait rien à faire, et rien ne changerai si elle mettait sa menace à exécution, elle s'en doutait bien. D'ailleurs, il confirma ses pensées. Les autorités ne feront pas grand chose pour l'empêcher de revenir.

Or la situation restait la même : si jamais l'Absol venait à blesser quelqu'un, un élève ou un adulte, les responsables étaient tout désignés : l’administration sera pointée du doigt et considérée comme irresponsable de n'avoir pas agit alors qu'un pokemon sauvage errait dans les couloirs. C'était une impasse. Elle se retrouvait pieds et poings liés dans cette situation. Face à un Absol capricieux qui ne cherche qu'à s'amuser, et son statut de CPE qui devait l'obliger à maintenir l'ordre dans l'Académie, et donc le chasser fissa pour garantir la sécurité. Elle n'avait aucun pouvoir sur ce pokemon. Elle soupira à nouveau, désemparée, espérant qu'il serait compréhensif.

- Tu te doutes bien que je ne peux pas faire grand chose "contre" toi, je ne vais pas te mettre une heure de colle, ce serait ridicule.

La jeune femme poussa un petit rire nerveux. Tout ce qu'elle pouvait faire pour l'instant, c'était obtenir, en quelque sorte, une "promesse" de l'Absol, celle de se tenir un minimum à carreau pour ne pas trop éveiller les soupsons et pouvoir donc continuer à trainer dans les couloirs. Il avait raison, rien ne l'empêcherai de revenir si l'envie lui prenait. Et appeler les autorités ou renforcer la sécurité en recrutant de nouveaux surveillants ne changerait rien. Les surveillants étaient là pour encadrer les élèves, pas pour chasser les pokemons sauvages qui trainaient sans doute en masse dans les environs. Même si c'était pour la sécurité des élèves. Kelly prit une profonde inspiration, se rapprochant doucement du pokemon de type ténèbres. Pouvait-elle continuer de l'appeler Luck, ou ce nom était également complètement factice ?

- Je ne peux pas faire grand chose, mis à part te laisser te balader librement, mais soit discret d'accord ? Si jamais un élève venait à se plaindre de toi je serais obligée d'agir selon les conséquences. Toutefois, si jamais tu venais à avoir des ennuis... Tu peux toujours venir me trouver, je te protègerais, cela te conviens ?


Elle approcha lentement une main de la frimousse de ce pokemon qui semblait très pelucheux, et très doux. Elle ne lui voulait pas de mal, même si elle paru rude précédemment, mais il devait comprendre que la sécurité des élèves passent avant tout. Mais il pouvait lui faire confiance. Elle ne cherchera pas à lui faire de mal, si ce n'était pas nécessaire. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était que tout ce passe bien, de chaque côté. Ainsi, l'Absol continuerai de se balader librement, s'il continuait de faire mine d'être domestiqué, et si jamais son masque venait à tomber, il pourra quérir l'aide de la CPE pour s'échapper ou se cacher, limitant ainsi les dégâts ou les agressions. Elle voyait les choses ainsi.

avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Lun 4 Juil - 14:53



Un petit instant de calme



Tic Tac Tic Tac, Luck observait  un peu la pièce tendit que ses paroles arrivait aux oreilles de Kelly. Cela semblait bien fonctionner, Luck était content d'avoir eu ses années en tant que pokémon de compagnie, il savait relativement bien comment fonctionnait le système des "autorités", du moins les rangers. Mais que faire de l'autre demande? Luck sentait bien qu'elle voulait lui évité des problèmes, et elle-même ne pas avoir de problème avec sa présence. Dans tout les cas il sentait qu'il avait réussi son objectif premier, ne pas se faire massacré était atteint, mais le plus dur restait à faire. Il n'était pas  KO, c'était bien, mais maintenant il ne savait pas trop quoi faire. Toujours partagé entre cette idée de liberté totale ou alors chercher à gagné un peu de ce confort.

Le choix n'était vraiment pas facile, il sentait qu'il devrait agir avec une certaine prudence, la mentali en face de lui bien que calmée semblait prendre un malin plaisir à fouiller un peu ses pensées cachées. Son instinct un peu parano lui disait que pour un oui ou pour un nom si elle sentait qu'il serait prêt à se faire domestiqué à nouveau elle prendrait plaisir à traduire ça à sa maîtresse. Ainsi mieux valait ne pas trop pensé à ça. Et fort heureusement là CPE lui offrit de quoi se changer les idées. Elle semblait un peu désemparée par le comportement de Luck (quoi de plus normal?). A première vue elle n'avait pas de quoi faire pression sans déclencher un combat du moins, Son rôle était plus du coté élève et règlement, les pokémon sauvage il fallait éviter qu'il vienne mettre la pagaille. Et comme elle le dit-elle-même, à part lui demander d'éviter de se faire remarqué et blessé un élève, elle ne pouvait pas en demander bien plus à un sauvage.

Mais en attendant Luck se remis à faire tourné la chaise, c'était inutile mais l'amusait un peu et lui permettait de voir la pièce. Il s'agissait d'un bureau tout à fait normal, remplis de feuille rangée qui aurait pus s'envolé au premier coup de vent pour certaines… Mais Luck n'allait pas faire la bêtise des les envoyés volés… Il était déjà en fâcheuse posture, énerver une potentielle ennemie serait suicidaire dans sa situation. Au lieu de ça il attendit une autre action de sa part. Celé n'allait pas tarder à venir heureusement leurs évitant donc un grand moment de silence.

La main de Kelly s'approcha du museau du pokémon, elle était un peu folle de faire ça, mais étrangement Luck ne fit rien, il essayait de comprendre ce qui se passait, reculant un peu d'appréhension. Il observa un peu le regard de la CPE, il cherchait à savoir si cette approche cachait quelques chose mais à première vue non… Il se posa une question, depuis combien de temps on n'avait pas essayé de le caresser? Pas si longtemps mais pas de cette manière, il devait choisir entre accepter ou refuser, il avait un peu reculé surpris mais…

Regardant une dernière fois la CPE et les pokémon aux alentours, il fit le second pas, appuyant sa tête contre la main de la CPE et se laissa caresser. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres et il profita de l'instant. Se demandant juste comment elle allait prendre cette action? C'était la vraie question. Il craignait un peu la capture mais vu qu'il n'avait rien dit encore cela l'étonnerait que la mentali ait dit quoi que ce soit. Mais il fallait qu'il dise quelque chose.

"Bon… Merci… Je veux bien rester sage dans l'académie… Mais je ne garantis pas quelques égratignures si on essaye de me capturer… Un dresseurs doit apprendre qu'il ne doit pas attaqué plus fort que lui."

Il fit un sourire et descendit de la chaise pour se posé en face de Kelly afin qu'elle puise le caressé un peu mieux.

"Mais j'ai une question pour toi… Pourquoi vouloir me protéger? Je ne t'appartiens même pas ni à des connaissances et tu serais prête à prendre des risques si j'ai des ennuis? J'avoue avoir de la peine à te comprendre."

Un petit rictus se dessina sur le visage de l'absol profitant encore des caresses, la question était un peu à double voir triple sens, mais il était juste curieux et s'amusais déjà d'avance de la tête de la CPE devant cette sorte de petite question piège. La réponse lui importait peu tant qu'il ne se prenait pas une pokéball à la fin.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Mar 5 Juil - 18:42

Même pas convoqué
  Un Absol câlin ~    


C'était risqué. S'approcher ainsi d'un pokemon sauvage, sans prendre de précaution et sans dispositif de défenses ni de protections, la chaire rosée de la main bien en évidence, prête à recevoir un coup de griffe ou un coup de croc qui la fera virer au rouge sanguinolent. Cette peau douce et si fragile que le moindre choc pouvait faire changer de couleur, du bleu/violet au rouge vif, cette armure de tissus organiques couvrant le derme n'était en rien résistante, un rien suffisait à la rompre en un clin d’œil. Alors face aux caprices d'un Absol possédant de quoi si aisément déchirer l'épiderme et même bien plus, sa main ne ferait pas long feu s'il venait à penser qu'elle lui voulait du mal en s'en approchant ainsi. La jeune femme eut pourtant une histoire assez similaire, durant sa jeunesse. Un jour, en vacances, elle avait voulu caresser un Persian, qui pourtant n'était pas sauvage, sans crier gare il griffa et mordit à plusieurs reprise sa main avant de décamper rapidement. Heureusement que ce jour, elle portait des mitaines relativement solide, sinon elle n'osait imaginer dans quel état aurait été sa peau sous les assauts violent du Persian. Il fallait croire que des leçons se retenaient mieux que d'autres, et celle-ci était passée aux oubliettes. Et pourtant... Si jamais ce schéma venait à se reproduire ? Sans ces précieuses mitaines, ou autres protection, l'Absol ne ferait "qu'une bouchée" de sa main. D'ailleurs, celui-ci recula lentement, très méfiant envers la jeune femme, quoi de plus normal après tout ? Sa truffe remuait de façon presque imperceptible, tandis qu'il jetait des coups d’œil à ce qui l'entourait, encore une fois.

Finalement, ôtant les derniers centimètres qui séparaient son museau de la main de la CPE, il se laissa tenter par une série de caresses et de grattouilles que Kelly prit plaisir à lui donner, se rendant compte de la douceur pelucheuse de l'Absol, facilement comparable à celle de Mentali, qui regardait d'un œil mauvais la scène, sans doute par pure jalousie envers cet Absol dont elle n'avait toujours pas confiance. Ses ongles passèrent du sommet de la tête, puis au niveau des joues, avant de continuer de descendre vers le cou, "l'attaquant sauvagement à coup de grattouilles meurtrières". Le pokemon sauvage également semblait apprécier ce petit instant de douceur, déjà bien plus agréable que l'échange plus agressif précédent. Pour le moment, tout ce qui importait, c'était qu'il reste tranquille, et le défier ou l'agresser n'était pas la meilleure des solutions. Visiblement loin d'être aussi dangereux qu'on ne pouvait le croire, vu la façon dont il fut déposé ligoté dans son bureau tout à l'heure, il paraissait bien plus câlin et docile que la première impression qu'on lui donna. Et comme il était habitué à la présence humaine, il devait en connaitre quelques subtilités comportementales. La voie du combat avait été brillamment évité, il fallait poursuivre sur cette lancée. Kelly continuait de gratter l'Absol, ravie de ne pas voir sa main réduit en charpie, et appréciant la douceur de la fourrure du pokemon, sentant ses ongles glisser contre sa peau. Est-ce qu'il ... Souriait ? On aurait dit en tout cas. C'était plutôt mignon, et la CPE ne put s'empêcher d'esquisser à son tour un petit sourire, adoucie.

Il s'adressa à nouveau à Kelly, et cette dernière regarda son Mentali pour avoir une traduction, ce qui fit lever les yeux au ciel de la pokemon de type psy, comme agacée ou ennuyée de devoir servir d’interprète à chaque fois. C'est vrai que cela pouvait être pénible à force, toutefois la demoiselle aux cheveux rouges ne lui demandait pas constamment ce petit effort, et cela ne lui coûtait rien de lui rendre ce petit service. Bon gré mal gré, le félin violet s'exécuta, traduisant toujours dans les grandes lignes les paroles du pokemon de type ténèbres, qui promettait donc de ne pas faire de grabuges dans l'Académie, sauf si un élève venait à vouloir le capturer, auquel cas il s'exposait à de grands risques. Kelly poussa un long soupir. C'était surtout pour cette raison qu'elle préférait qu'il ne remette pas trop les pattes à l'intérieur de l'établissement, éviter ce genre de risques. Elle ne doutait pas un seul instant qu'il défendrait férocement sa liberté, il en avait tout à fait le droit. Mais il prenait seul ce risque de la voir s'échapper en s'aventurant ici. Qu'est-ce qui l'attirait ? Le goût du danger ? Elle ne comprenait pas vraiment les intentions de cet Absol. D'ailleurs, ce dernier descendit de la chaise de son bureau pour venir près de la jeune femme, semblant réclamer encore des caresses, tel un gros félin très câlin. Baissant complètement sa garde, elle s’agenouilla au sol, être plus au niveau du pokemon, pour lui caresser la tête.

Quand il demanda alors pourquoi Kelly souhaitant tant le protéger, la CPE ne saisit pas vraiment le sens de sa question, dans un premier temps. Mais en y réfléchissant ... C'est vrai. Pourquoi ? Pourquoi être aussi protectrice ? Elle n'en savait trop rien... Cela lui paraissait naturel. Elle n'avait rien à gagner, mais beaucoup à perdre dans cette histoire, mais l'Absol ne méritait tout de même pas son mépris. Elle lui caressa affectueusement la tête, avec un grand sourire.

- Je ne sais pas vraiment pour quelles raisons je fais tout cela, mais ça me semble normal. Et puis, cela ne coûte rien de faire un peu de bien autour de soi, même pour les pokemons.


Cela lui rappelait son histoire avec Massko, malgré ce qu'elle avait pu risquer également, elle n'avait pas hésité un seul instant à le conduire loin des forces de polices afin de lui éviter un emprisonnement forcé. Enfin... C'était finalement Kelly qui avait finit en cage, même si cela n'avait pas duré longtemps, heureusement. Alors si elle avait été capable d'en faire autant pour un pokemon sauvage qu'elle ne connaissait pas, elle pouvait très bien en faire de même pour l'Absol. Surtout si cela pouvait éviter qu'il ne s'attire trop d'ennui et qu'il ne mette pas trop le souk dans l'Académie.  

- En tout cas, maintenant, si tu songes à continuer de faire ta ronde dans les couloirs, méfie toi, j'ai cru comprendre qu'ils sont sur les nerfs les surveillants, aujourd'hui.


Elle rit doucement, se remémorant dans quel état elle trouva plus tôt l'Absol, saucissonné dans son bureau de façon grossière, avec ce ridicule post-it sur la face. Si jamais il venait à être capturer de nouveau, il devait s'attendre à tout. A moins qu'il ne reste encore un peu ici, ce qui était tout à fait probable. Après tout, il pouvait aller où il voulait quand il le souhaitait. Libre comme l'air.

avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Sam 9 Juil - 12:39



Une négociation dangereuse?


Certaines vieilles habitudes revenaient vite, très vite. Luck s'en rendait compte en ce moment même alors qu'il sentait les caresses de la CPE parcourir son pelage. Il se retrouva encore une fois dans son monde de souvenir, installé dans un canapé, limite immobilisé par des blessures il se laissait caressé par une ranger qui l'avait retrouvé inconscient et emporté pour le soigner.

Il s'était vite fait à cette étrange manie humaine, ça avait le don de l'apaiser  et de chasser cette méfiance envers les humains. C'était presque comme de la magie aux yeux de l'absol. Mais il eut un sentiment de culpabilité en revenant à la réalité et voyant le petit sourire de Kelly, elle semblait apprécier de caresser le pelage blanc.  Luck observa un peu les autres pokémon, Mentali semblait fatiguée de traduire son jargon. Mais fois elle allait devoir continuer encore un moment. Car même si elle lui expliqua que c'était normal et que cela ne coûtait rien de faire du bien autour de soi. Luck sentait qu'il allait être redevable. Mais avant toute chose il allait devoir réfléchir, car son instinct le poussait un peu à réfléchir une fois de plus à sa situation.  Qui plus est la CPE le mit en garde contre les surveillants qui semblait être à cran… Cela fit rire un peu Luck qui avait été aux premières loges, les surveillants n'avaient pas l'air à cran, ils étaient à cran et surtout contre lui! Il savait qu'il devait s'être fait voir plusieurs fois par un système de sécurité. Juste que cette fois il s'était fait avoir comme un débutant.

Pourtant malgré ce petit rire Luck s'éloigna un peu de la CPE et se posa proche d'une fenêtre qui donnait sur une partie de sa montagne. Il repensa alors à toutes ses années passées, d'aussi loin il pouvait en était un petit pokémon, à ses derniers jours à visité l'académie, en passant par les quelques années avec la Ranger en tant que pokémon de compagnie et coéquipier. Il mettait souvent en doute si son style de vie était meilleur que d'être attaché à une pokéball. À chaque fois il balayait cette idée, cette fois encore il la balaya d'un revers de la patte, il savait que même si les pokémon étaient bien traités une fois capturés par de bons dresseurs, il ne pourrait plus jamais faire ce qu'il voulait quand il le voulait. Fini les heures à contempler le paysage, sentir le vent caresser son pelage en haut de sa montagne (et les repas de minuit dans la serre de l'académie au passage)
Mais quelque chose lui disait qu'il avait une autre possibilité, un plan un peu plus osé comme il aimait les faire. Cela ne couterait rien à personne et soulagerait un peu son honneur, il avait beau être un des rares pokémon sauvages qui appréciait être aidé, il faisait toujours en sorte de rendre ce service. Ainsi, Kelly l'avait aidé en le laissant se libérer, en plus  elle voulait l'aider si besoin est.

L'absol n'allait pas hocher la tête et partir avec un simple merci… ça ne se faisait pas.

Il quitta donc la fenêtre qui donnait vu sur la montagne et son abri (du moins c'était la bonne montagne). Il rassura un peu la mentalis en disant qu'il ne ferait rien à Kelly et tourna un peu autour d'elle en se blottissant quelques fois.

"Bon… Merci de vouloir m'aider… Par contre je ne peux pas partir comme ça sans contrepartie. J'ai une proposition à te faire."

Il repartit et sauta de nouveau sur la chaise en la faisant tourner. C'était débile, mais il adorait se type de siège, ça lui donnait un sentiment d'importance, en plus il avait besoin de caché une action  ou deux, le dossier du siège serait parfait pour ça. Il redescendit après deux, trois tours.

"Alors ça va te paraitre étrange, mais si tu souhaites m'aider quand j'ai des problèmes, je veux que ce soit réciproque, si tu souhaites trouver un endroit calme loin de l'agitation ou des personnes, je te laisse volontiers venir sur mon territoire? Il est au niveau du sommet de la montagne."


Il continua son manège en tournant autour de la CPE, il recommençait à s'amuser à tourner un peu autour du pot exaspérant un peu au passage la mentali par tous ce manège. Mais il arrivait à la fin.

"Et une dernière chose… merci de me laisser continuer mes petits tours dans l'académie, mais je pense que j'aurais besoin d'une chose."
Il soupira et retourna vers la chaise. Reprenant son collier qu'il avait retiré et le posa devant la CPE.

"J'aimerai que quelqu'un refasse mon vieux collier pour que je passe plus inaperçu. Si tu acceptes, je t'offrirais même mon aide pour quoi que ce soit. J'ai été longtemps avec des ranger, si tu souhaites que je rejoigne ton équipe occasionnellement car tu aurais besoin d'un Pokémon comme moi, je ne dirais pas non, mais je te demanderai une chose. Être nourris et avoir un peu d'attention tant que je reste avec toi."

Il frissonna un peu à ses propres paroles, il n'avait pas l'habitude de dire ça. En tout cas une chose était sûre. Il n'avait pas parlé de pokéball et ça, ce n'était pas négociable.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Dim 7 Aoû - 14:33

Même pas convoqué
  Entraide    


La jeune femme se perdait dans les douces caresses sur le pelage de l’Absol, qui lui paraissait plus doux, plus duveteux de celui dont elle était déjà bien habitué, à savoir celui de Mentali, qui restait de marbre, à observer la scène, le cœur légèrement en proie à de la jalousie, face à toute l’attention que sa chère maîtresse portait à ce pokemon sauvage que la type psy considérait plus comme indésirable ici qu’autre chose. Elle préféra tourner la tête, prenant un air dédaigneux, la truffe relevée, pour me pas en voir davantage, faisant ainsi sa petite crise de demoiselle gâtée et capricieuse. Kelly n’en tint pas rigueur, concentrée sur son étrange et particulier invité, en cette fin de matinée, promenant lentement sa main sur sa tête blanche, risquant de la glisser le long de sa nuque, où la fourrure semblait plus épaisse, sans toutefois oser risquer sa main sur une autre zone, restant loin d’un possible coup de patte ou d’une morsure, causé par un agacement ou par gêne, bien que l’Absol ne semblait toujours pas repousser ces câlins, ce qui devait signifier qu’il appréciait.

Se détachant lentement de sa main, comme l’attention attirée par autre chose, il se dirigea doucement vers la fenêtre, et se perdait dans la contemplation du paysage lointain, les yeux scintillants d’une étrange lueur. Kelly l’observait, silencieusement, se demandant quel pouvait être ce regard. Etait-ce de la nostalgie ? Du regret ? Il avait peut être envie de repartir, quitter l’Académie pour retourner à l’extérieur, à l’air libre. Jetant un coup d’œil à la fenêtre, chercher où l’Absol plongeait son regard, la jeune femme aux cheveux rouges vit qu’il fixait intensément ce qui semblait être la montagne à l’horizon, immobile, comme égaré dans ses pensées. C’était son habitat ? Son territoire ? Un simple lieu qu’il appréciait ? Que pouvait-elle en savoir ? Posant à nouveau ses yeux sur l’Absol, elle le vit alors revenir sur terre, et ce concentra sur sa bienfaitrice, s’en rapprochant à nouveau, tournoyant lentement autour d’elle, frottant par moment son pelage contre ses jambes, tel un gros chat qui réclamerai des câlins. Légèrement amusée par cette attitude, elle se laissait faire, faisant glisser sa main le long du dos de Luck, tandis qu’il continuait son petit tour. Terminant finalement son petit manège, il bondit alors sur la chaise de bureau, la faisant tournoyer à nouveau pour s’amuser. Un tour, deux tours, il devait en avoir assez, ou un peu mal au cœur à force de tourner sur lui même, descendant de son petit perchoir improvisé pour reprendre son manège autour de la CPE. Il prit la « parole », encore gentiment traduit mentalement par Mentali, qui semblait exaspérée de l’Absol, battant lentement de sa double-queue violette, levant par moment les yeux au ciel pendant sa traduction, comme elle boudait un petit peu à Kelly, ne pouvant pas lui en vouloir trop longtemps, après tout. Elle y était bien trop attachée pour être rancunière. Bref. C’est surprise que l’humaine finit par comprendre que Luck venait ni plus ni moins de lui offrir à son tour l’hospitalité dans son territoire qui était donc bel et bien la montagne. Ne sachant que trop répondre à cette invitation, qui voulait sans doute dire beaucoup de la part d’un pokemon sauvage, qu’une humaine s’invite ainsi sur ses terres, Kelly était assez touché de cette offre qu’elle ne pouvait pas refuser, par peur de blesser l’Absol. Après tout, il n’était pas obligé de se sentir redevable, la CPE n’attendait rien en retour. Néanmoins, contre toute attente, il lui offrait la possibilité de se recueillir dans un lieu paisible en cas de problème, ou juste pour le plaisir, tout comme elle lui offrait la possibilité d’errer à sa guise dans l’Académie, sans trop, de préférence, attirer l’attention. C’était généreux de sa part, surtout que rien ne le forçait à faire ce choix. Il devait avoir une grande fierté, pour agir de la sorte. Refuser de ne rien apporter en retour.

Étrangement, rapidement, l’attitude du pokemon sauvage sembla changer. Une petite ombre passa sur sa frimousse taquine, tandis qu’il soupirait doucement. Quelque chose n’allait pas ? Kelly pencha la tête légèrement sur le côté, ressentant un peu d’inquiétude vis-à-vis de l’Absol qui semblait précédemment si confiant et souriant. D’un geste lent, il s’empara de son collier, avant de le déposer sur le bureau, juste en face de la jeune femme, qui regarda un peu la plaque usée par les années, avant de poser son regard à nouveau sur l’Absol, ce demander ce que cela pouvait bien signifier. Il avait besoin d’un collier paraissant un peu plus neuf, pour mieux passer inaperçu, qu’une plaque rouillée et ancienne qui attirait trop facilement l’attention. Il proposa également… Qu’il rejoigne temporairement son équipe en cas de besoin en échange de nourriture et de soin tant qu’il restera avec elle. Cette dernière phrase la laissa ébahie, muette d’étonnement, la bouche légèrement entre ouverte, ne sachant pas à nouveau quoi répondre. Cet Absol était vraiment très surprenant… Et il n’avait pas froid aux yeux ! La demoiselle aux cheveux de feu rit alors, doucement, et s’agenouilla au niveau de l’Absol, lui adressant un doux sourire. Elle accepta bien volontiers de rénover un peu son collier, l’empruntant le temps de l’emmener chez un bijoutier et il sera remit à neuf, cela ne posait pas de soucie. Toutefois … Elle ne voulait pas contraindre l’Absol à changer ses plans ou sa vie, juste pour la satisfaction de le voir rejoindre son équipe. C’était très gentil de sa part de le proposer, toutefois elle ne voulait pas le museler de la sorte. Néanmoins, s’occuper de lui n’était pas un soucie, et il n’avait nul besoin de rejoindre l’équipe pour recevoir de l’attention et de la nourriture.

- Je ne veux pas te forcer à faire partie de mon équipe. Toutefois tu peux toujours me trouver, je m’occuperai bien de toi. Cela te convient ? D’ailleurs, il faudra bien qu’un jour je te retrouve pour te rendre ton collier, une fois rénové.


avatar
Luck
Messages : 65
Nombres de Rp : 45
Date d'inscription : 04/02/2016

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  Mer 10 Aoû - 18:26



Une happy End?


Doute. Crainte et contradiction se bousculaient dans la tête de l'absol, si confiant il y avait à peine quelques minutes, il se demandait s’il n'avait pas franchi un point de non-retour. Il n'aurait d'habitude jamais proposé de son propre chef de rejoindre une équipe. Mais la situation avait un peu évolué, il appréciait la CPE, elle semblait réfléchie et attentionnée comme jadis son ancienne maîtresse. C'était deux traits qu'il chérissait lui-même, il n'avait pas de code de conduite fixe, juste une morale qui s'adaptait au cas par cas, ses émotions le guidaient dans ses choix. Et pour changer, il semblait pouvoir faire confiance à une nouvelle humaine, c'est pour cela qu'il lui avait offert son aide en cas de besoin. Mais c'était au tour de Luck d'être surpris.

Le cœur légèrement battant sous le stress en ayant réalisé qu'il avait peut être parlé un peu vite il hésitait à reformuler sa phrase subitement, tel un pokémon marchant sur une braise retirant sa patte précipitamment. Fort heureusement, Kelly lui évita cette peine en refusant de le "contraindre à faire partie de son équipe". Mais au moins venir la voir ne serait pas un problème, d'ailleurs se serait obligatoire, s'il il souhaitait r'avoir son collier… On ne pouvait pas refaire une plaque en quelques  heures (quoique…).

Luck réfléchit alors, légèrement rassuré que l'idée de faire partie d'une équipe même occasionnellement soit repoussée. Il devait quand même trouver un moyen de venir chercher son futur nouveau collier, problème, c'était une des seules stratégies qu'il lui évitait à coup sûr de se faire remarquer. Il allait soit devoir demander à la CPE de le retrouver hors de l'académie ou plus risqué… faire reposer sa discrétion sur sa chance, il avait confiance en lui, mais chaque chose avait ses limites.

Pendent que l'absol réfléchissait, il s'était reblottit contre Kelly sans vraiment faire attention, il était vraiment accro aux câlineries et autre marque d'affection. Ou simplement était-ce un manque qu'il pouvait combler maintenant? Car il devait bien avouer, du jour au lendemain il était passé du confort à la survie… Ce n'était pas un grand exploit vu qu'il n'avait pas perdu son instinct, mais on y perdait quand même en y repensant.

Ainsi il r'ouvrit les yeux entre deux caresses volées et sourit. La mentalité allait avoir encore un peu de travail…

"Bon… d'accord je ne vais pas m'imposer, mais si un jour tu as besoin d'aide tu peux me demander. Je ne dirais pas non"

Le pokémon osa alors un geste un peu plus affectueux en mordillant la CPE "Et pour mon collier, je pense que dans quelques jours tu pourrais me le ramener un soir? Dans la serre par exemple, je sais comment y rentrer et y vais de temps en temps pour prendre des baies."

Cela semblait une bonne idée selon le pokémon, il espérait juste que le CPE ne soulève pas trop le fait qu'il allait piller la serre certaines nuits, il faisait suffisamment attention en ne prenant que des quantités négligeables pour que les jardiniers ne remarquent rien. Mais bon cette fois ce ne serait pas les baies qui l'intéresserait, juste revoir l'humaine et retrouver un des plus vieux objets qu'il possédait.

"Alors? Ça te convient?" l’achat-t-il en ayant retrouvé le sourire. Il sentait que fréquenter la CPE allait lui apporter de quoi s'amuser, même si ce n'était qu’occasionnel.



Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Même pas convoqué (Kelly)  

Même pas convoqué (Kelly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kelly Kelly Vs Eve Vs Natalya
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor
» Kelly Kelly & Eve Vs Maryse & Velvet Sky
» Kelly Kelly Vs Ashley
» Sheamus /w Kelly Kelly Vs Cody Rhodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-