Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)

InvitéInvité
MessageSujet: Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)  Sam 3 Oct - 23:16



Destin pkmn Révélations


Résumé :

Lightning et Akira ne devaient se revoir, il en était ainsi du point de vue de la belle qui ne voulait pas avouer ses propres sentiments à sa raison avant de rompre les ponts avec le gardien de nuit. La raison ? Steven, son propre père. Mais elle n'avait pris en compte leurs Pokémon respectifs, prêts à tout pour pouvoir vivre eux aussi l'amour de leurs dresseurs. C'est alors qu'ils firent en sorte que, ou qu'aillent les deux jeunes gens, ils se croiserait. Epicerie, magasins de musique et jeux vidéos, rien n'y coupa et c'est finalement dans un café, coincés par la pluie que se retrouvèrent les deux dresseurs. Ensemble à la même table par un coup du Destin, le café était cible d'une attaque Plasma qui fut contrée par la Team Rocket. Le combat s'engagea et après sa solide lutte contre Nélo, Light se retrouva libérée par Tsuka. ce dernier ordonna cependant un Séisme et en aidant un enfant à sortir, Lightning se retrouva coincée par une table au moment ou son équipe arriva en renfort. C'est Del, le Jungko, qui se rua pour aider sa dresseuse en la protégeant - vu la résistance accrue des Pokémon. Conduite ensuite à l'hopital, Lightning s'en sort avec un traumatisme cranien et se retrouve confié à Akira. Alors que la nuit se passe sans repos pour nos deux héros, la demande de Lightning tombe à l'eau. La voyant tourner comme un lion en cage le lendemain, Akira propose une balade à la jeune fille. A la plage cependant, la tension n'a pas disparue, bien au contraire. Et par poisse, ils se font attaquer par des braconniers. ce sont des Pokémon de Tsuka qui les protège tandis que les renforts arrivent. Vainqueurs, les Pokémons de Tsuka confient des documents à Akira avant de disparaitre. A la demande de la ranger, le jeune homme dévoile enfin son lien à la Team Rocket


____________________________________________________________________

J'avais posément écouter Akira, sans broncher. Et un poids se retira de mes épaules : au fond, il était aussi en problème avec la Team Rocket. Plus rien ne m'obliger à le tenir loin de moi, et c'était un soulagement. Mais son histoire était tragique et mon vécu me fit serrer les poings. Ce mec mériter de se manger un coup de Mort-Aile d'Yveltal... Je me levais et me tournais vers l'eau. Pourrais-je aider Akira dans sa quête..? Je décidais que oui.

- Je vais t'aider. Je connais pas mal de chose sur les Rocket, je pourrais t'aider.


Je me tournais un peu vers lui avant de verrouiller mon regard dans le sien. Je dis alors d'un ton plus léger et serein, un léger sourire sur le visage :

- Et c'est pas négociable. Et puis.. Un ami est la pour aider un proche à surmonter ses problèmes non ? Quand bien même c’est dangereux je me sens obligé de le faire.


Je souris plus franchement en citant sa propre phrase. Je voulais vraiment l'aider. Je lui tendis la main et il se releva. Je lui souris et on retourna à la maison. Il devait etre prêt de 16h, et j'allais mieux. La tension était descendue mais n'avait pas disparue. Nos pokémon discutaient mais je n'écoutais pas. je sentais l'orage gronder au fond de mes tripes : le duel contre mon père se rapprochais je le savais. mais pour quand ? Etais-je prête ? Sans doute..

Arrivée a la maison, je laissais Akira faire sa vie. Je lui conseillais même d'aller se reposer. Pour ma part, je me rendis au salon ou Quatre venait d'écraser Akiko aux jeux vidéo. La Farfuret me laissa donc sa place, s'installant sur mes genoux. Je menais une partie trépidante d'un jeu d'action contre l'Amphinobi affalé dans le canapé comme à son habitude. Qui le croirait guerrier ? Finalement, Gaijin vient chercher le type ténèbre pour l'entrainement et ce dernier fila, laissant sa place à Akira qui me rejoignit. la fin d'après midi passa donc dans la bonne ambiance et mes Pokémon circulant sans cesse dans la maison. Le plus static à part Haru fut Kai qui resta scotché à l'écran a nous regarder jouer. On ne compte pas Thalan venu escalader la TV deux fois ni meme Haru prenant le controle des manettes.

Puis finalement vint l'heure de manger. Par miracle -ou alors pour me donner des vacances- ce sont mes pokémon qui avaient préparé le repas. Tout fila dans la bonne humeur. Puis Akira du bientot partir au travail, tandis que mon équipe allait bientot dormir. Tandis qu'Akira s'apprêtait à partir, j'allais monter les escaliers. Je fis une pause, me retournais et attrapa sa main avant qu'il ne quitte la maison. Je baissais les yeux et finalement...

- Tu.. je sais que ça se demande pas comme ça.. mais tu peux rester ce soir..?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)  Dim 4 Oct - 12:51


Destin, pokémon inexistant.


Je parlais, je parlais tout en me remémorant les deux mauvais jours que l’on venait de passer avec Light, « on ne peut plus se voir » qu’elle avait annoncé un beau soir après que je lui ai demandé de m’aider à battre des rockets qui venaient voler les méga-gemmes de l’Académie ; ça avait duré une semaine, une seule semaine avant que nos pokémons et le destin se décide de nous réunir à nouveau en nous faisant nous croiser à travers Edenia et en nous coinçant ensuite dans un café à cause de la pluie. Mais ça ne s’était pas arrêté là, le café avait été la cible de rockets et de plasma, un combat s’en suivit ainsi que l’effondrement du bâtiment ; Light manqua d’y rester d’ailleurs, elle n’a la vie sauve que grâce à son Jungko. Un petit traumatisme crânien fut la conclusion des médecins et la dresseuse devait rester au repos quelques jours. Evidemment, tout cela ne se passa en rien comme prévu, comme je l’avais un peu forcé à ne pas s’entrainer et qu’elle tournait en rond comme un lion en cage, je lui avais proposé d’aller à la plage et c’est là que l’on se fit attaquer par des braconniers. Nouveau combat, et deux pokémons de Tsuka vinrent nous aider avant de me refiler des documents sur l’homme que je cherchais, de là, Light m’avait demandé des explications, chose que je finissais de lui donner à l’instant.

Je continuais de fixer l’horizon ou la mer et le ciel se détachais, raconter cela me mettait en rogne, la cruauté de cet homme n’avait aucune limite et c’est pour cela que je m’étais mis en tête de l’arrêter, de l’effacer de l’existence de la Terre. Light devais être du même avis que moi, elle était Ranger après tout et elle ne laisserait jamais un de ses pokémons se faire voler ou tuer. Ses paroles me le confirmèrent, même si je n’étais en aucun cas d’accord avec :

Je vais t'aider. Je connais pas mal de chose sur les Rocket, je pourrais t'aider.

Malheureusement, je n’eus pas le temps d’en placer une qu’elle renchérit :

Et ce n’est pas négociable. Et puis... Un ami est là pour aider un proche à surmonter ses problèmes non ? Quand bien même c’est dangereux je me sens obligé de le faire.

J’ouvris la bouche avant de la refermer immédiatement, elle gagnait le point. Que voulez-vous que je dise ? Elle venait de ressortir ce que je lui avais dit il n’y a pas une demi-heure et elle semblait déterminée à vouloir m’aider. J’acceptais donc tout en me relevant et nous nous décidâmes de rentrer chez Light, continuant de nous poser nos questions pour nous même. Chacun parti vivre sa vie après ça, que ce soit la Ranger, moi ou nos pokémons ; Light me conseilla d’aller me reposer mais n’étant pas très fatigué, je me décidais de rester un peu dehors et de jouer un peu de guitare après avoir eu son autorisation. J’attrapais donc l’instrument et m’installa avant de commencer un jouer un morceau tout en fredonnant doucement les paroles.



La réaction de Khajana ne se fit pas attendre puisqu’elle rappliqua à mes côtés pour m’écouter, la Salamèche appréciait le son de la guitare, elle n’en profitait plus pour essayer de mettre le feu à quelque chose car elle devenait calme et ça c’était juste une bénédiction vu le nombre de fois qu’elle manquait de faire cramer les rideaux ou les armoires de la maison. J’enchainais directement sur une autre chanson avant que la Salamèche ne reparte apparemment satisfaite, Gaijin et Quatre sortirent presque au même moment pour aller s’entrainer.

Je rentrais donc dans la maison et reposais la guitare avant de rejoindre Light devant la télé, une nouvelle partie de jeux-vidéos commença et fut bien animée par les quelques pokémons qui étaient restés nous regarder jouer. Le reste de l’après-midi passa plutôt rapidement tout comme le début de soirée, je restais manger avec Alazia et Khajana et aux alentours de 21h00, je commençais à me préparer pour rentrer chez moi. Je terminais de mettre mon manteau tout en passant la porte quand Light m’attrapa la main et me stoppa dans mon élan, je me tournais vers elle un peu surpris avant de la voir baisser les yeux et me dire d’une voix basse :

Tu... Je sais que ça ne se demande pas comme ça... mais tu peux rester ce soir... ?

Je mis quelques secondes avant de réaliser sa demande, je pesais rapidement le pour et le contre dans ma tête avant de voir le regard un peu suppliant de Light. Arf, comment voulez-vous que je refuse hein ? Surtout que ça n’avait pas vraiment l’air d’aller de son côté. Et puis, bien que j’avais envie de rentrer chez moi, je pouvais me permettre de rester vu que je ne travaillais pas cette nuit ; Phi et Xeiya qui n’était pas rentrées après l’attaque me regardaient avec de gros yeux, l’une perdait un peu patience tandis que l’autre semblait pouffer de rire intérieurement. J’eu un microscopique soupir avant de donner ma réponse à Light :

Si tu veux, mais arrête de faire cette tête j’ai l’impression que tu vas éclater en sanglots…

Je continuais de regarder Light, son changement de comportement me laissait vraiment penser que quelque chose n’allait pas mais je ne voyais pas vraiment de quoi il s’agissait. Je me retins cependant de lui demander sentant qu’on allait tomber sur un sujet sensible propre à la journée d’hier et que tout ce qu’on voulait aujourd’hui c’était essayer d’oublier, encore.




©Azayim

_________________
#CC0033

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)  Dim 4 Oct - 15:06



Destin pkmn inconnu


J'ignore si mon air suppliant a vraiment jouer un role mais Akira accepta. Brusquement, ma fatigue s'évapora Zack me regarda du haut de l'escalier et se glissa en bas pour nous rejoindre. Il s'assit près de Phi, qui semblait croire que son dresseur devenait dingue. Ou alors elle perdait vraiment patience. Akiko accourut vers Xeiya, contente comme tout que le dresseur reste. Elle demanda à l'oiseau si elle voulait bien rester aussi. Parmi mes Pokémon encore debout on pouvait compter Kolasi, Zack, Akiko et Gaijin. A croire que même les autres nocturnes étaient KO et avaient besoin de dormir. Finalement, Shiro descendit de la bibliothèque et salua les troupes d'Akira. Puis il nous signala qu'il allait regarder un film.

Je regardais Akira et finalement, nous nous sommes calés dans le canapé devant le film, dans le canapé. Akiko était sur la repose bras, Shiro sur le fauteuil et Gaijin sur le dernier siège. Cependant, ma fatigue revint vite et je finis par m'assoupir au bout d'une bonne demi heure sur l'épaule d'Akira. Le Gallame s'aperçut vite que je dormais et il s'approcha doucement pour me soulever et m'emmener dans ma chambre, avec un sourire a Akira. Le type psy me déposa dans mon lit et passa couverture sur moi. Zack dormait au pied de mon lit, Kai entre les pattes.

Mais une fois que Gaijin eut quitté la pièce, mon sommeil se troubla. Mais cauchemars reprirent a ce qui me semblait etre une éternité. Puis finalement, mon rêve me transporta sur mon père assassinant froidement mes Pokémon les uns après les autres avant de me tuer. Je me réveille alors en sursaut, paniquée, dans un cri. Je soufflais un coup tandis que la nuit était calme et silencieuse. Zack remua une oreille mais n'avait pas été dérangé, comme aucun Pokémon dans ma chambre. Seule brillat la Pokéball d'Yveltal. Je soufflais un coup puis me levais. J'allais à ma salle de bain, me passant un coup d'eau sur la figure. Je me regardais dans la glace et finalement, je me dirigeais vers la chambre d'Akira.

J'ouvris doucement la porte mais apparemment, le gardien de nuit sembla être le seul à m'avoir entendu ; il se redressa sur un coude. Je lui demandais doucement :

- Je peux dormir avec toi..? J'ai fait un cauchemar..


Plus enfant, tu meurs. Akira accepta cependant ; je me glissais contre lui, posant ma tête sur son torse. Je sentais que les prochaines semaines ne seraient pas de tous repos.. Puis finalement, le sommeil eut raison de moi.




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween


avatar
Akira Takahashi
Messages : 205
Nombres de Rp : 161
Date d'inscription : 02/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 500 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)  Dim 4 Oct - 16:35


Destin, pokémon inexistant


Tous les pokémons semblaient approuver mon choix de rester ici pour la nuit, tous sauf une : Phi. La Pharamp ne resta pas plus longtemps parmi nous et partie dans la chambre pour aller dormir avec Alazia et Khajana, au même moment Shiro arriva dans la vaste pièce, il salua tout le monde et nous informa qu’il allait regarder un film ; pour lui, la journée commençait. Nous le rejoignîmes dans les canapés et fauteuils avec Xeiya, Akiko et Gaijin et commençâmes à regarder la télé.

C’est le spectre qui choisis lui-même le film et le connaissant, je devinais sans mal le type de film : un d’horreur « parce que c’est drôle ». Un peu plus et il ramenait du popcorn pour regarder ça tout en rigolant de la stupidité des acteurs… Bref, le film commença et le silence se fit. Seulement, au bout d’une demi-heure je sentis un poids contre mon épaule, je tournais la tête pour voir que Light venait de s’endormir alors que la scène qui passait au même moment n’était pas des plus belles à voir. Un des acteurs poussa un cri horrifié et tout le monde, sauf Shiro et Light, sursauta ; c’est Gaijin qui s’occupa d’aller emmener Light dans sa chambre après m’avoir lancé un sourire, je roulais des yeux et me replongeais dans l’action.

Finalement après deux heures de massacre de gens, de fantômes et de jeux d’acteurs pas exceptionnels, le film se termina ; Shiro éteignit la télé et emmena Akiko dormir avant de ressortir et de me dire qu’il partait faire un tour en ville, il était environ minuit, à cette heure il ne trouverait personne à qui faire peur mais je le laissais faire. Je pris Xeiya avec moi et monta jusqu’à la chambre d’amis ou j’avais dormi le matin même, voyant que les trois autres dormaient à poing fermés, je laissais donc Xeiya s’installer sans un bruit et fini par aller m’allonger dans le lit.

J’eu du mal à m’endormir, je repassais les évènements de cet après-midi dans ma tête tout en me redemandant si j’avais vraiment bien fait d’accepter que Light m’aide, elle qui avait déjà assez de problèmes avec la Team rocket, elle allait finir par en avoir encore plus ; et il ne fallait pas oublier le plasma qui nous causait des soucis… Perdu dans mes pensées, c’est un bruit de craquement qui me ramena à la réalité et immédiatement je me ressassais quelques passage du film que je venais de finir de regarder. Génial…

Je fermais les yeux et essayais de me changer les idées, dormir, il fallait que je dorme et que j’arrête de penser à des trucs idiots, le temps passait, 5 minutes, 20 minutes, 1 heure et je finis par m’endormir. Cependant, je ne pus le faire très longtemps, je me réveillais à peine une heure plus tard, tous les sens en alerte ; quelque chose venait de se passer sans que je sache quoi, je me mis alors à écouter le silence, à essayer d’entendre le moindre son qui me permettait de savoir qu’il se passait quelque chose. Ce n’était pas Shiro, le spectre était silencieux et devait encore être dehors à vagabonder, un autre pokémon de Light ? Possible mais la plupart étaient KO et devaient donc dormir à poings fermés, Light alors ? je fronçais les sourcils en entendant de l’eau couler dans la salle de bain, il est vrai que quelque chose n’allait pas chez elle ; elle m’avait demandé de rester pour une raison obscure, et si c’était elle qui était debout à cette heure, c’est que j’avais vraiment dû rater quelque chose.

Des petits bruits de pas se firent entendre et la porte de la chambre s’ouvrit, je me redressais alors pour voir en effet la ranger dans l’entrebâillement de la porte ; d’une petite voix elle me demanda :

Je peux dormir avec toi... ? J'ai fait un cauchemar...

Presque automatiquement je me décalais pour laisser une place plus grande pour elle dans le lit, dans l’obscurité, Phi sembla se réveiller un peu pour voir Light s’installer et se blottir contre moi avant de se rendormir. Je passais une main dans les cheveux de Light et une fois que j’étais sûr qu’elle s’était endormie elle aussi, je fermais les yeux et me laissais tomber dans les bras de Morphée.




©Azayim

_________________
#CC0033

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)  

Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Destin, pokémon inexistant [pv Akira] (reprise)
» [Théorie] Fluvetin et Skelénox : Un funeste destin
» [ROSA] Noeud destin, Pierre Stase, Pierre Nuit, Xp rapidement.
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» On ne contrôle pas le destin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-