Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]

avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Mar 20 Oct - 23:21

Le quotidien des professeurs


Ft. Nymphe Eastmile




Mickey était assis à son bureau dans la salle des professeurs et galérait un peu à faire sa préparation de cours. Son dernier cours avait été un cours pratique, mais il devait maintenant en faire un théorique et cela lui apportait un stress supplémentaire. Les cours pratiques, il l'avait découvert, il n'avait qu'a donné un instruction et laisser du temps aux étudiants pour appliquer la technique. Lors d'un cours théorique, il devait parler pendant plusieurs heures d'un sujet précis et suffisamment clairement pour que les élèves, des jeunes pas toujours très brillant, puisse en tirer quelque chose. Les profs étaient des êtres humains normaux et ils avaient d'autres besoin, mais à voir tout l'effort qu'ils devaient mettre dans la préparation et la correction, c'était facile d'en douter. Le professeur avait décider que le thème de son premier cours théorique serait la compatibilité entre les différents types, mais avant de montrer le tout à ses étudiants, il était impératif qu'il apprenne lui même toute cette théorie pour ne pas se faire piéger, mais si il connaissait tous des types combats, certains autres types étaient quant à eux des mystères pour lui.

Pendant qu'il grognait en faisant son travail, Mickey avait laissé sortir Ronda la Wattouat de sa balle et celle-ci en avait profiter pour se dégourdir les jambes en faisant le tour de la salle en bêlant. Le regard noir de certains profs qui essayaient eux aussi de travailler la découragea cependant assez rapidement de répéter l’expérience plusieurs fois et elle décida plutôt de venir se coucher aux pieds de son maître pour y faire une sieste. Mickey la caressait distraitement avec son pied nue sous le bureau pendant qu'il tentait de finaliser le tout. Le contact avec la laine du Wattouat aidait à le relaxer. Au départ, il avait douter de si capturer le pokémon laine était une bonne idée, mais finalement, il ne regrettait pas sa décision. Oui, bien sûr, il ne savait pas trop comment faire pour l'entraîner, celle-ci n'étant pas adapté pour les même technique qu'il pouvait utiliser avec Adonis, la petite pokémon était quadrupède et pouvant difficilement s’adonner à un combat avec un humain...

Mickey griffonna quelques notes sur le bas de sa feuille et fixa la feuille pendant quelques minutes, relisant une nouvelle fois ce qu'il avait déjà écrit et, satisfait du résultat, il poussa un soupir de soulagement et lançant son crayon sur le bureau, réveillant le pokémon qui poussa un énorme bêlement, attirant tous les regards de la salle sur eux.

-Euh... Excusez moi?

Bon, après avoir fait un fou de lui devant les étudiants, voilà que c'était aux profs d'y goûter...

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Mer 21 Oct - 12:14



Elle était tranquillement assise à son tout nouveau bureau, Nymphe la toute jeune professeur nommé par l'académie. Celui-ci était placé à sa demande près d'une fenêtre, officiellement pour des raisons " religieuse " officieusement pour qu'elle puisse simplement s'échapper sans que personne ne fasse attention à elle. Une fenêtre c'est bien plus discret qu'une porte, surtout quand celle-ci est constamment ouverte en été. Rangé, plutôt bien organisé, elle se balancer sur sa chaise comme un étudiant qui s'ennuie le ferait. Elle était certainement la moins adulte de tous les professeurs, ou peut-être la plus adolescente, elle ne savait pas trop dans quel sens prendre cette phrase, mais une chose est sûre, elle était bien plus proche de l'élève que du maitre dans sa gestuelle et sa façon de parler aujourd'hui. Malgré tout elle n'en restait pas moins pédagogue et savait faire preuve de persuasion quand il s'agissait de travailler. Ne vous demandez pas comment, certainement juste ce regard effrayant qu'elle peut avoir... derrière elle... Madness en sommes. Etre adulte ne lui demandait pas d'effort particulier, juste qu'elle devait faire preuve de maturité bien souvent avec son travail secondaire, celui-ci était bien plus pour la détente et lui permettre de se distraire. L'anglais était une langue secondaire, donc rien de bien important que ce soit pour les élèves ou pour elle. Elle ne niera certainement pas que sa seule motivation fut la perspective d'une rentrée d'argent conséquente, un emploie avantageux possédant de nombreuses vacances, des horaires tout à fait sympathique, la sécurité de l'emploie, le droit de retrait, un puissant syndicat... tout cela en en faisait le minimum possible. Le rêve complet pour la demoiselle qui se demandait bien ce qu'elle allait pouvoir faire plus tard de sa vie.

Elle était donc sagement en train de se balancer, un crayon dans la bouche, une feuille encore vierge devant elle. Elle réfléchissait à ce qu'elle allait bien pouvoir faire comme cour pour ses élèves, après tout il fallait un plan pour pouvoir tenir une heure. Bien que l'anglais fut sa langue maternelle, elle ne savait pas vraiment par où commencer tant cela lui semblait normal. Quelque chose vint soudain la distraire, un Pokémon évidement. Un adorable mouton électrique qui s'en venait en bêlant... rapidement recadré par les autres professeurs. Elle avait de la peine pour le pauvre Pokémon, enfermé dans sa pokeball il devait s'ennuyer, mais en dehors de celle-ci il s'ennuyait tout autant. Elle se demanda brusquement ce que pouvait bien faire ses Pokémons à elle. Elle les avait laissé à la maison, donc assez loin de l'académie, mais il ne serait pas étonnant d'en apercevoir un ou deux à sa recherche encore. Alyss était probablement avec Madness à se papouiller à l'ombre d'un arbre, le trio Blink-Tutch-Return devait se disputer non loin de la maison, Freljörd était certainement en train de voler quelques part, Ney devait se détendre au lac, Ahri et Noxian courrait certainement à travers la foret tandis que Demacian et Raxacorico devait se détendre tranquillement à la maison... Pour le coup elle aurait tout donné pour les rejoindre tellement elle s'ennuyait ferme. Un nouveau Bêlement la sortit de ses songes, manquant de tomber de sa chaise, elle se redressa et trouva subitement une nouvelle idée de jeux plutôt intéressante pour elle. Elle se tourne et trouva rapidement l'auteur de ce cri, voyant le dresseur mal à l'aise.

Elle attendit quelques instant que les choses ce calme avant de se faufiler sous la chaise du jeune homme pour aller voir le Pokémon. Cela ne devait pas être tous les jours que l'on voyait une jeune fille s'allonger à même le sol pour ramper entre les barreaux d'une chaise et aller faire des papouilles aux Pokémons sources des sois disant ennuies de la journée. En arrivant à ses fin, Nymphe constata que le dresseur faisait fatalement du pied à son Pokémon et ne put s'empêcher de se mettre à rire, certainement aux plus grand damne des autres professeurs encore une fois. Elle s'allongea sur le dos, posa sa tête sur le Pokémon qui ne dut pas tout comprendre sur le coup et s'adressa rapidement au dresseur de celui-ci avant de disparaitre de nouveau de sous le bureau en glissant sous la chaise.

Je pense que vous avez besoin d'aller faire un tour vous aussi, vous m'accompagnez ? ~

Elle se releva et s'assit immédiatement à la table du pauvre professeur qui avait attiré sa curiosité. Une fois qu'elle était partit, dans le jeu, elle s'en amuserait jusqu'à ce qu'elle soit lassé, peu importe qu'elle soit seule ou non, l'important était de se sortir de l'ennuie sordide de l'ambiance des salles de classes. Elle observa brièvement l'homme, professeur certainement mais de quoi ? Sur certain on pouvait définir une matière au premier coup d'œil sur d'autre il suffisait d'attendre qu'il parle. Pour le coup Nymphe définit celui-ci dans la catégorie " coup d'œil ". Certainement professeur d'EPS ou quelques choses comme cela. Peut-être Combat Pokémon d'ailleurs, c'était une matière dont elle avait entendu parler lorsqu'elle était encore élève. Sans attendre elle tendit la main à son collègue comme une sorte de " Sans rancunes, on n’est pas à notre place tous les deux " avec son plus jolies sourire. On pouvait deviner une touche de politesse mais surtout une véritable délivrance des supplices du calme et du silence dans son geste. Certaines fois sérieuse, d'autre non... aujourd'hui serait un jour plutôt agité.

Désolé, c'est juste que je m'ennuie et que vous m'amusez beaucoup avec votre Boule de Laine ! Je suis Mademoiselle Eastmile, récemment promus professeur d'anglais... humpf... mais vous pouvez m'appelez Nymphe !


avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Jeu 22 Oct - 7:57

Le quotidien des professeurs


Ft. Nymphe Eastmile




Mickey avait réussit à minimiser les dégâts du cri de son pokémon, s'en tirant une nouvelle fois avec seulement quelques regards noirs. Il lança la tête vers l'arrière, poussant un soupir d'exaspèrement, tout en reprenant à jouer dans la laine de son pokémon avec son pied. Il venait à peine d'arriver à l'académie qu'il était déjà en train de se faire une mauvaise réputation auprès des autres profs... Voilà qui augurait mal pour le reste de l'année scolaire!

Le boxeur fixa le plafond un moment tout en se demandant ce qu'il pourrait faire, maintenant qu'il avait terminé de planifier son cours. Peut-être une tentative d'entraînement avec Ronda dans la forêt? Ou bien retourner chez lui pour mater quelques épisodes de la nouvelle série qu'il avait découvert la veille, "Nostenfer le détective"? Alors qu'il venait d'arrêter son choix sur une simple marche dans le parc, il fut interrompu dans ses pensés par un rire qui provenait de... sous son bureau? Rapidement, il se pencha et regarda ce qui s'y passait et y vit une jeune femme bien étendu au sol, la tête couché contre le Wattouat qui ne comprenait plus rien. Celle que Mickey avait reconnu comme l'une de ses collègues pour l'avoir vu assis à un bureau un peu plus tôt s'adressa alors à lui.

-Je pense que vous avez besoin d'aller faire un tour vous aussi, vous m'accompagnez ?

L'étrange demoiselle se releva alors d'un coup, alors que Mickey était toujours un peu abasourdi par la scène qui était en train de se dérouler devant lui, et lui fit un magnifique sourire en lui tendant la main. Le dresseur lui répondit d'un sourire gêné, remarquant qu'ils avaient de nouveaux attirés l'attention des autres profs présents et que certains d'entre eux commençaient à rager un peu dans leur coin. Ils feraient en effet mieux d'aller faire un tour...

-Désolé, c'est juste que je m'ennuie et que vous m'amusez beaucoup avec votre Boule de Laine ! Je suis Mademoiselle Eastmile, récemment promus professeur d'anglais... humpf... mais vous pouvez m'appelez Nymphe !

C'était donc, tout comme lui, une nouvelle enseignante. L'anglais... Mickey connaissait bien cette langue, ayant dut l'apprendre pour avoir un peu plus de facilité à pratiquer son "emploi" qui se voulait "international", mais il ne se souvenait pas d'avoir suivi ce cours à Gakuen. Il ne se souvenait même pas de qui donnait ce cours à l'époque en fait. Le dresseur serra la main que l'on lui tendait et se présenta à son tour.

-Mon nom est Mickey. Mickey Richards. Je suis aussi un nouveau prof ici, j'enseigne la stratégie et le combat pokémon, je suis enchanté!

Le professeur se leva à son tour et s'étira un brin. Il était assis depuis un bon moment et il n'aimait pas rester inactif trop longtemps, ça lui donnait des crampes. Le pokémon laine, voyant que son dresseur s'était levé avait commencer à s'agiter un peu, elle aussi semblant en avoir assez de rien faire.

-Je ne crois pas que tout le monde ici soit aussi amusé par ma boule de laine malheureusement... Votre invitation à aller faire un tour est la bienvenue, je... Enfin, nous n'en pouvons plus d'être enfermé ici je crois bien, et on va laisser nos collègues tranquille!

Alors qu'ils se dirigèrent vers la porte, Ronda poussa un autre bêlement, avant de me tirer sur le pantalon avec ses dents. Elle n'aimait pas être ignoré trop longtemps.

-Ah, mais où sont mes bonnes manières... La boule de laine impatiente ici présente se nomme Ronda et elle semble enchanté de vous connaître, Nymphe!

Ils avaient enfin atteint la porte de la salle des profs, sous le regard de plusieurs collègues qui les guettaient depuis qu'ils avaient quitter l'emplacement du bureau de Mickey, comme si ils voulaient vérifier qu'ils quittaient bien la pièce. Le dresseur les salua d'un signe de la main et ils reprirent aussitôt leur travail, ignorant le nouveau qui poussa un soupir. Comme il était dur de s'intégrer à une bande de vieux routiers...

-Où souhaitez-vous aller? Je vous laisse le choix, je ne suis pas très difficile...


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Jeu 5 Nov - 7:10



Un jeune homme parfaitement sympathique. Enfin un collègue avec qui Nymphe allait certainement pouvoir s'entendre. Il semblait quelques peu désorienté par la demoiselle qui avait réellement la bougeotte et qui était passé par toutes les positions possible pour simplement dire bonjour au final. Une sale manie de ne pas tenir en place l'été. Une si belle saison, il ne faut surtout pas rester enfermé, c'est un coup à déprimé selon elle. Il semblait gênée par le regard des autres professeurs, chose qu'elle pouvait concevoir mais pas comprendre, elle qui avait pour habitude de se foutre réellement de l'avis des autres, le jugeant souvent bien trop primaire et pas à la hauteur de son propre avis. Oui elle est parfois, voir souvent narcissique, mais heureusement, elle le garde pour elle, et elle seule... et Alyss puisqu'elle lit dans sa tête. Il se présenta à son tour. Mickey Richards, nouveau professeur de Combat et de Stratégie. C'est vrai que dans ses souvenir c'était quelqu'un d'autre qui enseigné cela, même si elle ne s'était jamais présenté au cours, ayant pris une spécialisation en coordination et non en combat. Cependant le nom du jeune homme lui disait quelques choses. Elle ne pensait pas l'avoir déjà rencontré en personne, mais les élèves d'une académie finissent généralement par en connaitre d'autre de nom, ou de réputation, après autant de temps passer à glandouiller dans le coin. Il présenta aussi son pokemon. Ronda. Un nom qui semblait bien lui allait selon Nymphe. En guise de salutation elle lui caressa la tête, il faut dire qu'elle a généralement un bon feeling avec les pokemon. Ils rejoignirent la porte tandis qu'il lui demandait où elle voulait aller.

Aucune idée. A vrai dire juste bouger me fait du bien. Je ne supporte pas être enfermé, je ne suis pas faite pour la vie sédentaire...

Une fois juste en dehors de la salle elle s'arrêta subitement et tira sur le t-shirt de Mickey pour lui signaler de s'arrêter à son tour. Elle avait apparemment oublié quelque chose dans son bureau ? Non, certainement quelque chose de bien moins fin que cela. Elle avait un visage inexpressif à ce moment-là, ne laissant pas deviner ce à quoi elle pouvait bien penser, certainement rien de bon. Elle n'avait pas ses pokemon avec elle, enfin ils étaient peut être à l'académie, mais elle ne le savait pas et ne pourrait donc pas les appeler. Non elle préparer quelques chose de bien pour sa propre intégration. Elle fit simplement signe à Mickey de l'attendre sagement et sans rien dire elle rerentra dans la salle, grimpa sur une chaise, puis sur un bureau... qui était occupé. Le professeur assis à travaillé leva la tête et put constater les habitudes vestimentaire particulière de la demoiselle avant de s'éloigner en faisant rouler sa chaise en arrière, le visage rouge par ce qu'il venait de voir.

BON LES COINCES ! C'EST PAS QUE JE M'ENNUIE AVEC VOUS MAIS IL VA FALLOIR APPRENDRE À SE DETENDRE ON N’EST PAS EN COUR LA !

Elle sauta du bureau et retourna d'où elle venait sans même faire attention aux visages décomposé des professeurs présent dans la salle. Oui. Il y a des jours où elle n'agissait décidément pas comme une adulte et durant ces jours-là, mieux valait ne pas se mettre contre elle car elle n'aurait pas la délicatesse ni même la décence mature d'éviter le conflit ou de le faire dans les règles de l'art. En sortant elle attrapa le bras de Mickey et se mit à le trainer dans le couloir. Encore une salle habitude dans ses jours d'adolescente que celle de trainer les gens de gré ou de force vers dans endroit parfois incongru. Elle finit par le lâcher au bout d'une minute ou deux, attrapant seulement sa main. Elle n'était pas forcément tactile d'habitude, mais aujourd'hui elle avait envie d'être sociable, puis le jeune homme lui faisait étrangement penser à quelqu'un qu'elle connaissait bien donc cela l'aidait forcement à se détendre avec lui... ce qui n'étais pas forcément le cas de l'autre côté mais ça, elle ne s'en soucié pas vraiment.

Certains de mes pokemon sont certainement dans les alentours de l'académie... j'aimerais bien les trouver. Au moins pour t'en présenter un, puisque tu m’as présenté Ronda. Cela te tente une ballade en extérieur ?


avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Lun 9 Nov - 0:51

Le quotidien des professeurs


Ft. Nymphe Eastmile




Dans quoi il c'était encore embarqué cette fois? La jeune femme était clairement folle. Comment quelqu'un comme elle avait bien pu être nommé prof dans une école censé être aussi prestigieuse? Elle devait être sacrément forte dans son domaine pour que la direction ait même envisagé de l'engagé celle-là! Mickey avait assisté depuis l'entré de la pièce à toute la scène étrange qui venait de se produire. Il avait tout d'abord cru qu'elle avait oublié quelque chose quand elle l'avait tiré par le chandail et lui avait fait signe d'attendre un peu, mais quand il l'avait vu escalader le bureau pour faire son discours, le boxeur avait du se rendre à l'évidence. Elle était définitivement folle.

Quand elle ressorti de la salle, elle ne lui dit pas un mot, l'attrapant simplement par le bras avant de le traîner sans ménagement au travers de l'école sans semblé avoir une destination précise, avec Ronda qui peinait à les suivre derrière. Après quelques minutes, elle finit par s'arrêter pour lui annoncer ses intentions. Elle voulait lui présenter l'un de ses pokémon puisqu'elle avait pu rencontrer Ronda, mais elle ignorait où ils se trouvaient. Dans ces circonstances, elle lui proposait une balade à l'extérieur.

-Bien sûr, pourquoi pas, ça fait du toujours du bien un peu d'air frais!

Ils se dirigèrent donc vers le parc de l'académie, d'un pas un peu plus lent cette fois, pour facilité la tâche du petit pokémon électrique et lui permettre de reprendre un peu son souffle après la course-poursuite de tout à l'heure. Mickey avait toujours des doutes sur la santé mentale de sa collègue, mais pour le moment, elle agissait de nouveau de façon à peu près normal, il décida donc de continuer à la suivre encore un peu. Et puis, Ronda semblait s'être prise d'affection pour elle, alors pourquoi pas...

Une fois dans le parc, Mickey pu constater à quel point à force de rester enfermé à l'intérieur il avait en grande partie manqué une très belle journée d'été. Il était arrivé à l'académie très tôt ce matin là, avant le levé du soleil, et son bureau n'était pas situé près d'une fenêtre, il n'avait donc pas encore pu constater par lui même ce que plusieurs de ses collègues avaient affirmé en entrant dans la salle des professeurs, à savoir qu'il s'agissait de l'une des plus belles journées de l'été.

Mickey remarqua plusieurs pokémon qui jouait dans le parc. Près d'eux, un Écremeuh et un Sablaireau semblait s'amuser ensemble et, un peu plus loin, un Tropius faisait de l'ombre pour des jeunes qui avaient préféré venir étudier à l'extérieur. Ne sachant pas quels espèces de pokémon ils recherchaient, le professeur de stratégie se retourna vers sa collègue pour lui demander plus d'information.

-Où avons nous le plus de chance de croiser l'un de tes pokémon? Et quel pokémon ce serait?

Il avait posé cette dernière question pour s'éviter toute mauvaise surprise. Après tout, si les pokémon de Nymphe étaient aussi instable que leur dresseuse semblait être... Bonjour les problèmes!

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Mar 10 Nov - 23:17



Le parc de l'académie, certainement l'endroit le plus agréable de tout l'établissement en été. Le soleil y taper fort mais l'ombre y était présente en quantité suffisante pour s'y abriter mais profiter de la chaleur de l'air. Aussitôt Nymphe prit plaisir à aller marcher sur la pelouse, pied nue comme à son habitude. Sentir les brins d'herbes lui rappelait toujours ses souvenirs d'enfance, et puis cette odeur d'herbe coupé était peut-être la plus grande signature que l'été était belle et bien revenue sur l'ile ! Elle regardait autour d'elle, plusieurs élèves tranquillement assis, révisant peut être, déjeunant surement, mais s'amusant sous la brise légère de l'été. Elle se sentait renaitre, réellement. La voix du professeur de combat la ramena un petit peu sur terre tandis qu'elle avait commencé à fermer les yeux pour sentir pleinement le bienfait du soleil, en bonne Eastmile qu'elle était. Les  pokemon que l'on cherchait ? Elle n'en avait aucune idée, elle les laissait simplement en liberté le temps qu'elle soit en cour, elle ne savait pas du tout ce qu'ils faisaient ni même où ils allaient. Evidement elle ne pouvait pas répondre cela de but en blanc à son collègue alors elle réfléchit l'espace d'un instant au pokemon qu'elle avait le plus de chance de croiser à l'académie. Noxian qui devait courir ? Ahri qui prenait peut être le soleil ? Madness qui devait s'amuser à faire peur aux élèves qui décidé de s'abritait à l'ombre ? Un de ces trois-là certainement. Elle se tourne vers Mickey pour le lui annoncer bien que ces trois pokemon n’étaient pas des plus rares.

De tous mes pokemon je pense que nous avons plus de chance de tombé soit sur mon Luxray, soit ma Feunard soit mon Ectoplasma. Je ne sais pas trop si l'on tombera dessus, ça va être du hasard, enfin après je peux toujours appeler. Je suppose que Madness n'est jamais bien loin de moi mais comme il aime se cacher dans les ombres, je ne suis jamais sûr de sa présence.

Elle se remit à marcher en invitant Mickey à la suivre. Se retrouver dehors la calmait réellement, elle était plus sereine, moins speed et excentrique certainement. Elle ne parler pas beaucoup tandis qu'elle marchait doucement. Elle reprit la parole simplement pour expliquer à Mickey qu'elle se sentait rapidement étouffer quand elle était en intérieur et que peu importait la saison, elle avait ce besoin vitale d'être dehors et de sentir la nature. Elle était de ces gens qui ne peuvent rester chez eux, de ces gens qui avait besoin de méditer de temps à autre seule dans la forêt et qui vivait souvent de la terre elle-même. Tandis qu'elle marchait elle entendit un bruit, tout à fait inhabituel. Elle prit Mickey par la main et les dirigea vers la source du bruit doucement pour ne pas se faire prendre quand ils tombèrent sur un bulbizare semble-t-il blessé ainsi qu'un evoli qui tenter de l'aider tant bien que mal.  La demoiselle s'approcha du pokemon pour l'aider, évidement elle n'allait pas le laisser blessé ici. Ils reculèrent légèrement, certainement apeuré par l'arrivé d'une humain mais elle montra pattes blanches immédiatement. Elle put s'approcher, doucement, assez pour voir que la blessure n'était que superficiel. Elle arracha un morceau de sa robe et serra la patte du bulbizare avec pour protéger la plaie un minimum. C'était bénin, mais un pansement faisait toujours plaisir. Elle s'assit alors par terre, prenant le pokemon sur ses genoux avant de lui faire quelques caresses sur la tête. Les pokemon de cette académie étaient vraiment docile, il semblait vraiment habitué à l'homme. Soudain une voix parvint à leurs oreilles. L'evoli se cacha directement derrière Nymphe alors que le bulbizare semblait devenir Nerveux. Un élève apparu, double pokeball à la main.

Apparemment le bulbizare lui appartenait, et il chassait un petit evoli pour le capturer. A en juger par le fait qu'il ne fasse pas attention au bandage fait main que son pokemon , il ne devait pas être très expérimenté ou alors n'avait cure de ce que son pokemon subissait. Nymphe laissa le pokemon bulbe rejoindre son maitre l'air de rien avant qu'elle ne lui dise qu'elle n'avait pas vu d'evoli dans le coin. Il partit sans faire plus d'histoire, rangeant son starter dans sa pokeball. Le petit evoli se glissa entre le bras et les cote de Nymphe pour venir s'assoir sur ses jambes, certainement reconnaissant de ne pas l'avoir vendu à ce jeune dresseur. Tellement adorable que Nymphe ne put s'empêcher de saisir le pokemon sous les pattes avant et de le présenter a Mickey, des petites étoiles dans les yeux qui exprimait à quel point elle trouvait cet être adorable.

Elle n’est pas mignonne ? Raaah si j'avais mes pokeball je l'aurais ramené à la maison pour en prendre soin, imagine si elle tombe entre les mains d'un enfant comme l'élève de tout à l'heure ? Gaaah quel gâchis !

A ce moment précis, Nymphe sentit comme une vague de froid tourner autour d'elle. Il n'y a pas trente-six mile raison pour un tel phénomène surtout en cette saison alors que la brise était très légère, trop pour se montrer aussi fraiche. L'arrivé d'un pokemon spectre évidement, et pas n'importe lequel mais bel et bien son propre pokemon : Madness. Il sauta vivement de son ordre, restant tout de même à l'ombre d'un arbre avant de saluer Nymphe avec son plus beau sourire moqueur comme à son habitude. Il avait clairement entendu la remarque de Nymphe et semblait s'en amuser évidement. Il pourra très bien aller les chercher, les pokeball, mais elle savait pertinemment qu'il allait la laisser galérer avec le pokemon. Il s'approcha d'Evoli et lui tendis la main, tandis que celle-ci lui tendis la patte, ils sympathisé pour l'instant du moins. Elle se leva, gardant l'evoli dans les bras et s'approcha de Madness pour le présenter en bonne et due forme à son collègue de travail.

On parlait de mes pokemon, voilà Madness, mon Ectoplasma. Comme tu t'en doute, il était caché dans mon ombre depuis le début mais ne souhaitait pas se manifester ce petit coquin ! Il n'est pas forcément très amicale avec les adultes... mais il n'est pas méchant pour un sous ne t'en fais pas ! Bon, que vais-je faire de toi ma petite... Si je te ramène à la maison ça te va ?
Liii !
Je suppose que ça veut dire oui... c'est vraiment pas simple quand Alyss n'est pas là pour traduire Nihihi ~

Il rit doucement toute seule en se faisant cette réflexion à elle-même, bien que tout le monde puisse vraisemblablement l'entendre. Mickey devait vraiment la prendre pour une folle complétement bipolaire à la personnalité multiple tant elle avait pris l'habitude d'agir comme bon lui semblait sans faire attention aux gens qui l'entoure. A présent, elle avait trouvé un de ses pokemon et avait peut être gagné un nouveau compagnon. Une belle journée en sommes, qui n’était pas fini heureusement ! Elle comptait bien apprendre à connaitre un peu le seul de ses collègue qui n'avait pas l'air complétement coincé mais qui surtout semblait approcher de son âge. Il devait partager pas mal de chose si ce n'est un âge, au moins une passion pour les pokemon et peut être d'autre chose encore que leurs incapacité à rester travailler dans un bureau.

Du coup Mickey, tu es Professeur de combat Pokemon... tu aurais des petit conseils ? J'étais coordinatrice et pour moi me battre est encore une chose assez... mystérieuse je dois dire.


avatar
Mickey Richards
Messages : 96
Nombres de Rp : 52
Date d'inscription : 04/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 23 530 $
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Dim 15 Nov - 9:30

Le quotidien des professeurs


Ft. Nymphe Eastmile




Mickey était très impressionné par la jeune femme. Les pokémon qu'elle lui avait nommé comme étant ceux qu'ils avaient le plus de chance de croiser, soit Luxray, Feunard et Ectoplasma, étaient trois pokémon très puissant, rien à voir avec l'équipe du boxeur qui se composait d'un Tygnon, d'un Wattouat et d'un Ouisticram. Bon, d'accord, Tygnon était aussi un pokémon respectable, mais c'était qu'un sur trois. Et selon ce qu'il comprenait, Nymphe avait d'autres pokémon aussi, qui vaquait à leurs occupations ailleurs sur l'île. Selon elle, Madness, sans doute son Ectoplasma, aimait bien se cacher dans les ombres et pourrait même les observer en ce moment. Bon à savoir.

Ils marchèrent un moment dans le parc, Ronda toujours sur les talons, discutant tranquillement d'un peu n'importe quoi. Elle lui dit qu'elle étouffait d'être à l'intérieur trop longtemps et qu'elle préférait de loin l'air libre, ce à quoi Mickey ne put qu'être en accord. Lui aussi, en tant que sportif, était une personne qui avait besoin de beaucoup d'air et qui passait en général beaucoup plus de temps à l'extérieur. Surtout pendant une aussi belle journée d'été. Le professeur écoutait sa collègue parler de méditation et de vivre de la terre, tout en ayant un peu la tête ailleurs, profitant de la chaleur du doux vent d'été sur son visage et n'entendit ainsi pas le bruit qui fit réagir Nymphe. Il fut donc très surpris quand celle-ci l'attrapa de nouveau par la main pour l'entraîner, cette fois-ci bien plus doucement, au travers des buissons. Ils débouchèrent devant une scène étrange où un Évoli semblait tenter d'aider un Bulbizarre blessé. Mickey resta un peu en retrait, mais observa avec attention Nymphe s'approcher d'eux et gagner leur confiance avant de faire un pansement rudimentaire au pokémon plante. Elle avait un certain dont naturel avec les pokémon et cela faisait sourire Mickey. Elle était peut-être folle, mais elle n'était certainement pas une mauvaise personne.

Le boxeur assista aussi à l'arrivé du dresseur du Bulbizarre qui leur demanda s'ils avaient vu un Évoli passer par là. Mickey fit signe de la tête que non, ayant remarqué que le pokémon de type normal c'était caché quand il avait entendu le garçon arrivé. Après avoir gromelé quelques mots de mécontentement, le jeune élève reparti avec son Bulbizarre, sans même remarqué le pansement ou remercier Nymphe d'avoir prit soin de son pokémon. Il allait en faire la remarque quand une boule de poils bruns lui apparu soudainement à 2 centimètres du visage. Nymphe avait prit en main de lui présenté la mignonne pokémon à sa façon.

-En effet, très mignon, mais pourrais-tu l'éloigner un peu de mon visage? Pas que je l'aime pas, mais je suis allergique à l'AAAAATCHOUM!... La fourrure de certains pokémon... Sniff

Mickey sorti un mouchoir de sa poche et se moucha avec force alors qu'un courant d'air était soudainement venu refroidir la journée d'été. La chaleur revint pratiquement immédiatement, au moment où se matérialisa devant eux un pokémon spectre connu pour ses mauvais coups, un Ectoplasma. Devant l'apparition, le pokémon électrique du boxeur prit peur et vint se cacher derrière les jambes de son dresseur. Dans les quelques secondes qui suivirent, Nymphe s'adressa tout d'abord à lui pour lui présenter Madness, le nouveau venu, puis à l'Évoli pour l'inviter dans son équipe et finalement à elle même pour passer un commentaire concernant d'un de ses pokémon que Mickey ne connaissait pas, mais qui devait être plutôt drôle puisqu'elle en rit toute seule. Elle était vraiment dur à suivre cette fille.

Parlant de dur à suivre, elle changea une nouvelle fois rapidement de destinataire et par la même occasion de sujet en lui demandant si, en tant que professeur de combat, il avait quelques conseils à lui donné. Un peu pris au dépourvu par la question, Mickey prit quelques instants pour y réfléchir, alors que Ronda en profitait pour sortir de derrière ses jambes et s'approcher doucement du Évoli et du Ectoplasma, sans doute pour tenter de socialisé un peu avec eux elle aussi.

-Je ne sais pas trop quel genre de conseil je pourrais te donner, puisque selon l'aperçu auquel j'ai eut droit, tu sembles déjà bien t'en sortir... Et puis, pour posséder, et contrôler, un Ectoplasma, ça prend un certain talent de dresseur. Le plus important je crois, c'est de ne pas trop en demander à ses pokémon et de trouver un entraînement qui est adapté à ses besoins et à ce qu'il est capable de faire. À partir du moment où un pokémon est bien entraîné, il y a déjà une bonne base sur laquelle bâtir quelque chose de durable.

Pendant son petit discours, Mickey n'avait pas quitter son Wattouat des yeux, alors que celui-ci avait au final facilement réussi à s'intégrer avec les autres pokémon. Il en était toujours à l'étape de trouver un programme d'entraînement potable pour son pokémon laine. C'était la première fois de sa vie qu'il entraînait un pokémon quadrupède, lui qui avait été élevé dans un dojo avait des pokémon combat et qui n'avait eut à faire qu'à ce genre de pokémon toute sa vie. Si Adonis et Sun Wukong pouvait s'entraîner ensemble, c'était plus dur pour la petite Ronda.

-Et toi, Nymphe, tu es prof d'anglais ici tu m'as dit... Et tu étais élève ici avant, c'est bien ça? Tu étais dans quel programme? Dresseur? Coordonnateur?

Mickey savait que c'était les deux cursus les plus populaires de l'académie, lui même ayant fait celui de dresseur lors de son passage ici quelques années auparavant. Les quelques informations sur l'équipe de Nymphe qu'il avait eut laissait pensé qu'elle était dresseuse, mais comme elle lui avait demandé des conseils quant aux combats pokémon, le professeur avait quelques doutes. Et puis, malgré le fait qu'elle était sans aucun doute folle, elle semblait légèrement trop douce pour les combats pokémon sérieux. Mais, encore là, les apparences étaient parfois trompeuses...

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  Jeu 24 Mar - 10:26



Le pauvre Mickey était allergique à la fourrure de certain pokemon. Nymphe se sentit soudainement désolé de lui avoir presque mit la petite Evoli en pleins visage mais inconsciemment elle ne pouvait s’en empêcher. Quand une chose est si petite, si mignonne, si… trop tout… elle ne pouvait pas s’empêcher de plonger son visage dedans et de faire des bruits bizarre de « Nyaaah trop mignon » comme une adolescente devant un bébé pokemon. Après tout l’adolescence ne l’avait jamais vraiment quitté étant donné qu’elle rentrait en pleins dedans après ne pas avoir pu en avoir une à l’âge normale.  Heureusement, il ne semblait pas trop affecté par son geste, ce n’était pas une de ces allergies sévère qui t’envoi à l’hôpital en quelques secondes. Elle fut soulagé de le constater, car elle aurait été ôh combien triste en voyant que jamais il ne pourrait goûter au bonheur d’enfouir son visage dans la fourrure d’un pokemon. La discussion redevint sérieuse par la suite. Les conseils qu’elle avait demandés trouvaient une réponse. C’est vrai qu’elle avait une team conséquente et puissante, mais elle n’était en rien faite elle pour se battre. Elle aurait plus tendance à se battre à mains nue plutôt que d’envoyer ses propres pokemon qu’elle considère comme ça famille, pour aller se battre. Cela lui semblait presque cruel, mais voyant que certain y prenait du plaisir, elle avait fini par s’y résoudre. Mickey la complimenta d'une certaine façon, lui disant que Controller un Ectoplasma n'était pas quelques choses qu'un débutant pouvait faire. Cela lui fit bizarre, car elle n'avait jamais vraiment pensé le " Contrôler " puisqu'un lien plus filial les unissait, mais en réfléchissant deux seconde, elle se rendit compte que chacun de ses ordres étaient suivit lorsqu'elle était sérieuse et prenait donc une place de dominance sur lui, contrairement aux ordres donné en tant que mère qui eux était la plupart du temps évité.  La demoiselle regardait Mickey, les yeux un petit peu dans le vide à cause de la réflexion.

Un entrainement adapté... Je vois. Je tenterais d'en discuter avec eux se soir pour savoir ce qu’ils veulent améliorer chez eux et ainsi adapté cela à leurs désirs... Je ne me suis jamais vraiment entrainer aux combats, cela va me faire bizarre.

Elle remarqua alors, sortant de sa réflexion, que Ronda était allé voir Madness et la petite Evoli. Comme un bon spectre qu'il était, il investissait tout son être pour amuser la galerie, faisant divers grimaces et changeant de forme à sa guise. L'une des choses qu'il préférait faire était quelques peu étrange mais pour le moins assez drôle quand on était dedans. Il se servait de cela pour protéger physiquement Nymphe mais aussi d'autre pokemon. Son corps n'étant rien d'autre qu'un spectre, il pouvait " recouvrir " un individu, comme une armure, celui-ci profitant du talent de lévitation du pokemon. Evoli fut la première victime du mauvais tour du Pokemon qui engloba son corps et se mit à léviter légèrement au-dessus du sol, faisant décoller le pokemon quadrupèdes pour apparemment son plus grand bonheur à en juger par ses petits cris de joie et son sourire. Une fois revenu au sol, il s'approcha de Ronda et fit de même préparant le pokemon à " subir " la même expérience, lorsque Mickey interrompit Nymphe dans son observation pour lui poser une question.

Oui, j'étais élève ici avant, mais je n'étais pas très assidus en cours à vrai dire. J'étais dans le programme de Coordination, mais ça ne m’a pas vraiment passionné. Je ne suis pas doué pour la scène et tous les artifices. Je suis bien trop proche de la nature pour cela. Je n'avais pas d'attirances pour le combat, étant donné que de là où je viens c'est... rare que l'on se batte. Au final j'ai fini par devenir professeur par je ne sais quel miracle ahah ! Enfin... je suppose que ces car je suis Native de la langue que j'enseigne.

La tribu était encore présente sur le campus, et Nymphe n'avait pas l'habitude de cela. Elle se dit, que sa famille avait certainement un rôle dans le fait qu'elle fut acceptée comme prof. Car rien des notes de la jeune fille ne laissait prévoir un tel changement de carrière. Mais son CV n'étais pas vierge de tout non plus, durant les deux ans d'apprentissage hors de la tribu, elle avait eu des petits boulots, dont une entant que Lectrice en anglais dans une Faculté et travaillait bénévolement à l'aide aux devoirs en anglais pour les plus jeunes qui avait choisi cette option. Quoi de mieux qu'un Natif d'une langue pour l'enseigner, après tout. Elle regarda autour d'elle rapidement et constata la présence de plusieurs baies, et autres fruits. Elle avait marchait, il faisait chaud, elle avait soif et faim, et les pokemon aussi peut être. Elle s'excusa poliment auprès de Mickey en s'inclinant, puis grimpa dans l'arbre le plus proche avec aisance avant de laisser tomber quelques fruits qu'elle jetait à Madness pour qu'il les rattrape. Le visage de la demoiselle réapparut quand celle-ci descendit de l'arbre, simplement en sautant de la branche, tout en prenant bien soin de garder sa robe entre ses jambes.

Les baies et ce qu'on peut en tirer sont certainement la seule chose pour laquelle j'étais doué en coordination Nihihi ~ Si tu as faim, je peux aller t'en chercher des murs dans les arbres. Je ne connais pas tes gouts, mais si tu aimes les péchas, j'en ai pris suffisamment pour tout le monde.

Elle s'approcha de Madness et distribua une baie à tous les pokemon, en prenant soin d'en garder deux dans la main. Une pour elle, et une pour son collègue fraichement rencontré. Ils n'avaient certainement rien en commun, si ce n'est l'amour des pokemon et de l'air frais, mais pour Nymphe cela faisait déjà beaucoup. Elle sentait qu'elle appréciait la personne qu'elle avait en face d'elle, et cela lui fit inconsciemment plaisir de pouvoir discuter normalement avec un adulte, sans que celui-ci ne fasse partie de la Team Rocket. Ces derniers temps, ses contacts avec des humains autres que sa famille étaient quelques peu limité suite à tout le bazar qui s’est passé entre Mitsu, l'académie, Creed, le nouveau QG etc. Elle avait l’impression de n'avoir des discussions qu'avec Alyss et bien que cela fût intéressant... elle manquait cruellement d'humanité par moment. Souriant au fait qu'Alyss était parfois un Tyran, elle tendit la main vers Mickey, lui proposant la baie fraichement cueillit. Plus frais que cela, tu meurs.

Tu savais que certaines baie pouvait, préparé ou non, augmenter la force, la vitesse, etc, d'un pokemon ? Cela fonctionne un peu comme un stimulant naturel...


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]  

Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le quotidien des professeurs [Ft. Nymphe Eastmile]
» L’impunité au quotidien
» (libre)[C] Saphire Amrod, nymphe démoniaque
» Salle des Professeurs
» Magie pratique au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-