Pokémon Academy

Incarnez ici un étudiant, un professeur ou un habitant et créez votre équipe !
 

Partagez|

Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)

InvitéInvité
MessageSujet: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Mer 30 Mar - 21:57


Cela faisait quelques jours que Diziel était arrivé à l’Académie. Bien qu’elle soit extrêmement agréable, son esprit n’était pas d’humeur à être de ce même avis. Pour lui, l’académie était avant tout bruyante, sale, et chaque jour était un combat pour esquiver méticuleusement chacun des élèves dans le couloir. C’est pourquoi, à peine arrivé, il commençait déjà à battre les records d’absentéisme.

Quoi qu’on en dise, Diziel ne se sentait pas à sa place ici. Il avait constamment peur, et passait le plus clair de son temps soit à l’extérieur, soit à l’intérieur de sa chambre. Parfois, il arrivait à aller en cours, pour s’asseoir à une table au fin fond de la classe, avant de repartir aussi rapidement et mystérieusement, tel un véritable fantominus… Le côté bêtise et maléfique en moins. Il avait probablement dû se faire remarquer par les autres élèves, qui avait dû lui donner un surnom horrible, vicieux et blessant. Tout du moins, c’est ce qu’il imaginait.

Récupérant sa tablette de chocolat, son pokédex, ses écouteurs, son portable, et faisant signe à Lilou de le rejoindre, Diziel s’empressa de rejoindre le Parc en esquivant toutes les zones d’affluence du bâtiment. Et oui, le blondinet avait repéré précisément toutes les zones sensibles regroupant beaucoup de monde, et s’en tenait loin le plus possible.

Chocolat en main, Diziel continua sa route jusqu’à l’endroit désiré, non pas sans angoisse de croiser quelqu’un, ou pire, d’être contraint à toucher quelqu’un. Fixant Lilou, qui gardait à son habitude son regard bienveillant, Diziel se rassura un peu, et réussi à rejoindre le parc sans trop d’encombres. Ouvrant la tablette, qui se trouvait être du chocolat noir. Une friandise qu’ils appréciaient, lui et son pokémon, tout particulièrement.

Offrant un carré de chocolat à son évoli, et en plaçant un autre dans sa bouche, Diziel s’adossa à un arbre. La sensation du chocolat fondant dans sa bouche, inspirant la douce brise automnale, il veillait sur son évoli qui jouait comme un fou dans les tas de feuilles mortes. Cette scène eue pour effet de faire naître sur le visage de Diziel une expression qu’il n’avait jamais eu l’occasion de montrer depuis son arrivé sur l’île : un sourire sincère.

Croquant dans le chocolat noir, il fit signe à Lilou de s’avancer tout en se plaçant accroupis afin de se mettre à son niveau. Puis, il redécoupa un carré, le déposant doucement dans sa main afin de l’offrir à l’animal. L’Evoli s’avança et dévora littéralement le chocolat, avant de reprendre son amusement totalement primaire et familier. Et cette atmosphère, un tant soit peu familière, calma immédiatement Diziel qui profitait enfin d’un moment sans angoisse.

Mais cet instant de paix fut de courte durée. Soudainement, un bruissement éveilla brusquement tout les sens du garçon aux yeux d’améthyste, qui paniqua tant ce bruit lui semblait proche. Fruit d’une hallucination ou bien était-ce un son bien réel ? Il était impossible pour lui de faire la différence, voir même de se poser cette question. Poussant un petit hurlement, il trébucha ensuite en avant, faisant tomber sa tablette de chocolat.

Se retournant vivement vers son potentiel agresseur, Diziel tenta d’appeler Lilou à la rescousse, mais l’angoisse empêchait tout potentiel son de sortir de ses cordes vocales. Il respirait fort, vite, semblable à quelqu’un ayant couru un sprint. En hyperventilation, il était tétanisé face à l’individu qu’il l’avait surpris, alors qu’il n’était pas sur ses gardes.

Son Evoli se précipitant vers son maître, il lui léchouilla la joue afin de le sortir de sa torpeur (tout en récupérant un peu de chocolat qui restait sur la joue du blondinet). Immédiatement, son regard se reporta sur son Evoli, et il posa la main sur lui. Le contact chaud et rassurant de son ami réussi enfin à débloquer les cordes vocales du jeune garçon, qui s’adressa ensuite à son “ravisseur”.

    « Qu’est-ce que… Tu veux ? »


Le connaissait-il ? Est-ce que c’était un élève de l’académie qui séchait les cours, lui aussi ? Diziel arrivait brièvement à se rappeler de l’avoir vu une fois, en cours. Lequel ? Cela n’avait pas d’importance. Se détachant rapidement de son regard, il observa la tablette de chocolat noir qui était désormais derrière cet obst… Humain. L’Adolescent voulait reculer, mais cela signifiait perdre contact avec Lilou… Où plutôt rompre avec la dernière chose qui le maintenait dans la réalité.
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Dim 3 Avr - 18:18



Chocolat Psychotique


Il faisait beau, pas trop frais malgré la saison. J'étais pas fan de l'hiver, ma saison préférée c'était plutot l'automne. Mais aujourd'hui il faisait bon. Et cette agréable météo s'ajoutant à mon bulletin magnifique m'avait laissé de bonne humeur. J'étais allé en ville avec Opal et Sorak, en tentant de joindre Olivia mais elle n'avait pas décroché. Tant pis. Je m'arretais dans un café me prenant un cappuccino a emporter. je sirotais ma boisson, observant les boutique. J'aperçus alors un magasin de chocolat et m'y rendis après avoir acheté une tablette. J'avais acheté une friandise pour mes deux compagnons et mangeais à meme ma tablette. Après tout, le chocolat n'est bon ni pour les chats ni pour les chiens. Je décidais de rentrer par le parc quand Lon'Zu força sa Pokéball, s'envolant.

Eh Lon'Zu ! Arrete ça !


Il me regarda avant de tirer la langue depuis le ciel. Je ris, ça faisait longtemps. Le dracaufeu plana un instant avant de se poser près de moi. Lon'Zu avait fait de sacré progré, ma team entière aussi d'ailleurs. il nous manquait seulement à trouver comment combler l'absence d'Oxford si jamais le terrain ne pouvait pas me permettre de l'avoir. J'avais pensé a un nouveau type eau mais je n'arrivais pas a m'y resoudre. Aussi je me résignais à demander au professeur Shogoaka en stratégie. Après avoir donné l'autorisation au dragon de s'amuser un peu et il s'envola à nouveau. Opal bondit de mon épaule et grimpa dans un arbre. je la surveillait en croquant dans ma tablette de chocolat quand un cri retenti.  Je lachais l'arbre des yeux et vit alors un blondinet qui s'étalait par terre, lachant une tablette de chocolat. J'm'approchais pour l'aider, retenant Sorak par son collier qui portait sa démolossite. Il me regardait, affolé tandis qu'un évoli s'approcha de lui. Opal descendit de sa branche alors que je retenait toujours mon chien. La miaouss renifla le chocolat tombé et lécha avant de faire la grimace. Pour ma part, je regardait avec surprise ce garcon qui me demanda, paniqué, qui j'étais et surtout ce que je voulais. Ne répondant pas immédiatement, je lachais Sorak avec une tape sur le nez, qu'il se tienne a carreau et coupait de ma tablette le dernier endroit ou j'avais croqué. Opal ayant léché la tablette du jeune homme, je me devais de lui rendre du chocolat.

Je ne te veux aucun mal rassure toi. Même mon Démolosse, qui a l'ir aggressif, ne te fera rien rassure toi. Tu n'as pas a avoir peur.


J'avais réussit à prendre une voix calme et sereine. J'avais plus envie d'aider ce gars que j'avais déjà croisé dans un couloir. Je me souviens bien qu'il m'avait un peu interloqué, cherchant a éviter tout contact avec les autres. Et même sans son attitude, ma mémoire se serait parfaitement souvenu de l'avoir croisé. Je lui tendis la main pour l'aider a se relever. Je vous choque là non ? Shane Aaron Carter, devenu gentil ? J'étais simplement amical et ce gars m'inspirait plus d'humanité que de médiocrité, alors autant l'aider si je le pouvais. Je n'aurait pas fait ça pour n'importe qui mais je n'aimais pas etre regarder avec peur si je n'avais rien fait pour obtenir ce regard.

Le blond ne bougea pas, ce qui me dérangeait. Je reculais donc d'un pas et m'assis en face de lui après avoir ramassé la tablette tombée. Je rangeais celle que j'avais acheté dans son emballage et la tendis au garçon. A voir s'il la prendrait. je gardais cependant celle qu'il avait perdu qui était un peu plus entamée que la mienne.

Pour avoir fait tomber ton chocolat, prends celui ci. je m'appelle Shane. Tu es ?




Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Lun 4 Avr - 20:07


Il était difficile de décrire exactement ce que Diziel pouvait percevoir de cette situation, de ce qu’il percevait réellement. Sa tête était lourde, son souffle court, et son regard craintif. Toutefois, le ton calme du garçon et la référence à son pokémon plaça le blond dans une position lui permettant de reprendre son calme. Passant son regard intense sur le Démoloss, son visage craintif redevint légèrement plus calme. Enfin, c’était avant de voir le jeune homme lui tendre la main. Le regard améthyste du jeune adolescent se fixa sur cette dernière pendant quelques petites secondes, qui lui sembla une éternité.

Dans un mouvement de tête négatif et maladroit, il murmura avec gêne une phrase où l’on pouvait distinguer un vague et timide « Désolé ». Puis, son regard se reposa dans les yeux de l’inconnu pendant un long moment. Il l’observait récupérer la plaquette de chocolat de Diziel, avant de s’asseoir devant lui et de lui tendre sa propre tablette de chocolat, en lui demandant de la prendre. Il se présenta ensuite sous le nom de Shane.

Shane. Pendant une dizaine de secondes, Diziel se perdit dans ses pensées. Réalisant que c’était son premier réel contact amical avec un élève, le cerveau de Diziel entrait en ébullition. Que devait-il dire ? Que devait-il faire ? Il regardait la tablette avec angoisse, comprenant qu’il ne pourrait pas manger le chocolat d’un autre. Toutefois, il avait refusé déjà la main de l’autre élève de l’académie, pouvait-il une nouvelle fois refuser un geste amical tout en conservant toutes ses chances ?

Observant la tablette, Diziel fuyait le regard qui pesait sur lui. Mais alors qu’il était perdu, Lilou vint à sa rescousse, en poussant un mélodieux et chaleureux « Evo-Evoli ! ». Permettant au blond de se souvenir que généralement, on commençait par se présenter, tout en affichant un sourire chaleureux. Alors, reprenant sa respiration, l’adolescent afficha une vague expression ressemblant à un sourire avant de prendre la parole.

    « Diziel... » il s’arrêta pendant un léger instant, avant de préciser « C’est mon prénom. Et c’est Lilou euh… » Que faire maintenant ? Que dire ? Réfléchissant, il continua « Salut. » dit-il en observant d’un air légèrement farouche son interlocuteur. Est-ce qu’il avait réussi à lui faire bonne impression ? Il était impossible de le dire. Mais en tous les cas, c’est ce qu’il espérait.


Observant toujours d’un air timide le jeune homme, Diziel savait qu’il devait dire quelque chose. Mais quoi ? Ah oui ! Le problème de la tablette de chocolat. Observant encore cette dernière pendant un petit instant, il hésita avant de la récupérer délicatement, en se concentrant de façon à ne pas établir le moindre contact. Et il fallait le dire, le garçon aux cheveux d’or avait des mains extrêmement délicates.

    « Merci mais… Mon chocolat est noir. Le tien est au lait. Ça ne te dérange pas de… Prendre le mien ? » disait-il, avant de fuir son regard, acceptant la proposition du jeune homme : « D’accord. Échangeons nos chocolats. ».


Décidément, cette journée marquait beaucoup de premières dans sa vie. Premier élève de l’académie qu’il rencontrait de façon amicale, et première fois qu’il avait dans ses mains un objet apparentant précédemment à une autre personne. Et malgré son air peu civilisé, voir sauvage, Diziel était d’une grande sincérité. Son air timide était le résultat d’une forte envie de bien faire, et d’établir un premier contact sur de bonnes bases. Et avec un peu de chance, cet élève n’était pas l’un de ceux qui pensait se moquer de lui. C’était rare, mais parfois l’adolescent pouvait se montrer un peu optimiste.

Ensuite, le regard du blond aux yeux d’améthyste se déplaça vers le Démoloss. Pendant un instant, ils s’observèrent tous les deux longuement. À cet instant, le regard de l’adolescent se teinta d’une certaine sérénité.

    « Il n’est pas méchant. »


Puis, Diziel déplaça, avec un réel calme, sa main proche de la tête du Démoloss. La première réaction du Pokémon fut de grogner assez fortement, mais cela n'impressionna pas le garçon aux cheveux d'or. La douceur dont il faisait preuve, couplé aux ordres du Maître lui permit de caresser le pokémon Canin. Un sourire bien plus détendu, et sincère, illumina le visage de l’adolescent.

    « Tu vois ? C'est pas si terrible. »


Il fallait l’avouer, les caresses minutieuses et douces de Diziel étaient agréables. Pour n’importes qui, pokémon ou humain. Et il suffisait d'une simple observation attentive pour s'en rendre compte.
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Mar 5 Avr - 20:06



Nouveau Crush


Il semblait mal à l'aise. Comment ça se fait ?

Merci mais… Mon chocolat est noir. Le tien est au lait. Ça ne te dérange pas de… Prendre le mien ?D’accord. Échangeons nos chocolats.


La couleur du chocolat, je m'en foutais pas mal, j'étais quand même un amateur de bonbons dans mon genre. Je lui souris quand il prit la tablette. Opal s'assit au creux de mes jambes, jetant un regard jaloux au garçon. Diziel. Joli prénom je trouve. Sorak s'assit à coté de moi, sagement, tandis que le blondinet fit glisser son regard vers mon chien des enfers. Puis des mots sortirent de sa bouche : "Il n'est pas méchant". Euh mon gars, tu tiens à ta main ou pas ?! Mais avant que je n'ai pu réagir, il approcha sa main du démolosse qui poussa un fort grognement. Je lachais un sifflement faible entre mes dents, semblable au sifflement d'un arbok. Sorak braqua les oreilles en arrière mais se laissa finalement caresser.

Tu vois ? C'est pas si terrible.


A ma grande surprise, Sorak accepta volontier les caresse, le jeune homme yant un geste habile, sur et doux. Tandis qu'il regardait le chien, je passais mon regard sur son visage. Cheveux blonds, traits fins, deux yeux améthystes. Il était mignon en somme. Tous ses traits étaient, comme pour n'importe qui, gravés au fond de ma mémoire, mais son sourire quand Sorak avait accepté ses caresses était quelque chose de beau. Inconsciemment, je mordis ma lèvre inférieure, avant de me mettre une claque mentale.

Wow ! Carter, tu viens de le rencontrer et avec les gars c'est toujours pour du sérieux, du moins un minimum ! Et en plus, tu sais pas si ce gars est comme toi !
C'est vrai, je l'ignorais. Alors autant chercher a en savoir d'avantage. Je sais qu'il est élève à l'Académie. Mais je ne le vois pas être dresseur, ni même coordinateur comme toutes ces tapettes. Chercheur ? Il avait pas la tetet a l'emploi et n'avait vraiment l'air aventurier des rangers. Il était donc éleveur. Et ça lui allait bien. Nouvelle claque mental. A croire que ce type était mon nouveau crush.. Pourquoi pas après tout ? Il était mignon et il m'intriguait. Autant jouer la carte de l'inconnu gentil :


Tu es à l'Académie non ? Ta tête me dit quelque chose. Tu es en quelle section ? Pour ma part je suis dresseur.


J'affichais un sourire et au moment ou je dis ça, le dracaufeu chromatique se posa non loin et s'approcha, saluant notre nouvel ami. Je présentais mon dragon Lon'Zu a Diziel avant d'attendre sa réponse.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Jeu 7 Avr - 0:47


Diziel continuait de caresser tranquillement le pokémon canin, oubliant presque la proche présence de l’autre jeune homme, qui en profitait pour observer plus attentivement ses traits. Il n’était pas extrêmement rare de voir Diziel avoir un tel sourire sur son visage toutefois, cette expression n’était visible qu’en présence de pokémon. Et c’était d’autant plus exclusif, car c’était un humain qui était présent aux premières loges.

Et sous ce visage-là, Diziel était vraiment un adolescent charmant. Des cheveux couleurs or, un regard d’améthyste mystifiant, un magnifique sourire. Le tout avec des traits fins et particulièrement harmonieux, laissant flotter une douce atmosphère lorsqu’on était en sa présence. Bien que farouche, cette facette de l’adolescent aux cheveux d’or était semblable aux licornes. Il ne dévoilait sa vraie beauté qu’en de très rares occasions, et il restait quelqu’un d’extrêmement mystérieux et étrange pour son entourage.

Enfin, l’autre garçon n’était pas non plus à plaindre, mais c’était tout une autre forme de beauté. C’était une harmonie sauvage, pétillante, couvert d’un voile de violence et de combativité malgré la présence en profondeur d’une grande passion et d’un besoin d’être aimé, et d’aimer. Une curiosité souhaitant tout découvrir, tout essayer…

L’étudiant brun profita de cet instant pour questionner Diziel à propos de son cursus scolaire qu’il suivait actuellement. Il disait être Dresseur, ce qui se tenait au vu de l’autorité quasi-parfaite dont il faisait preuve sur ses pokémon. À la suite de quoi, un Dracaufeu noir descendit du ciel, se posant juste à côté de Shane. Il fallait le dire, l’adolescent blond fit les gros yeux en voyant un compagnon aussi majestueux que le brun présenta sous le nom de Lon’Zu. En y repensant, ce nom lui fit lien avec un très bon jeu sur console portable… Mais dans tous les cas, cela lui allait comme un gant.

Souriant de plus belle, Diziel délaissa le Démoloss afin de se présenter au nouvel arrivant. Le pokémon ressemblant très fortement à l’image que l’on pouvait se faire d’un dragon, baissa la tête pour se présenter et se mettre à niveau avec le blondinet, qui s’empressa par lui répondre avec de douces caresses sur le crâne, dont lui seul avait le secret. Puis, il se présenta d’une voix amicale.

    « Je m’appelle Diziel. Et lui, c’est Lilou »


Disait-il en pointant l’Evoli, qui semblait faire connaissance avec la Miaouss. Puis il se tourna vers Shane qu’il regarda, pour la première fois, avec un regard qui n’était pas craintif. Il fallait dire, la présence des nombreux pokémon le plaçait dans une position familière, aussi de confiance.

    « Oui, et je suis en cursus d’éleveur et... »


Il s’arrêta un instant, et fut soudainement plongé dans l’angoisse la plus totale. Son regard, de même que son visage, afficha de nouveau de la crainte. Ou plutôt, un stress soudains et particulièrement virulent. Suffisamment pour qu’il ferme les yeux pendant quelques longues secondes avant d’inspirer profondément. Devait-il dire à Shane qu’il était quelqu’un de “Psychotique”, souffrant plus particulièrement de “Schizophrénie” alors qu’il commençait à peine à entamer une relation “amicale” avec autre chose qu’un pokémon ? Il ne savait pas. Il était perdu. Diziel savait que les préjugés que l’on avait sur les patients souffrant de sa maladie étaient nombreux. Pour la plupart erronés, certes, mais nombreux et susceptible de briser le peu de ce qu’il avait réussi à construire jusque-là.

Il afficha une légère grimace, preuve de sa déstabilisation soudaine. Décidant finalement de ne rien dire pour ne pas perdre toutes ses chances, il se retourna vers les deux pokémon qui commençait à jouer. D’une voix pas véritablement stable, il annonça.

    « Ils s’aiment bien… Je crois... »


Au fond, il n’arrivait même pas à savoir s’il parlait des pokémon, où de lui et Shane. Parce que c’était la vérité, il ne savait pas s'il avait réussi à faire bonne impression. Et encore moins si Shane l’appréciait, où jouait tout simplement un rôle pour mieux pouvoir l’enfoncer.
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Mer 13 Avr - 18:20



Pas en reste


Alors que Lon'Zu, s'assyant, tendit le cou vers Diziel, le blondinet se présenta amicalement. Sa réaction devant la bête sombre m'avait fait lacher un petit sourire. Teigneux durant son temps en Salamèche, Lon'Zu avait su etre puissant et surtout devenir amical. De son coté, Lilou s'approcha d'Opal qui resta dans le creux de es jambes, lâchant un feulement jaloux. Je la caressais distraitement et finalement, mademoiselle se décida a faire connaissance avec l'Evoli. Diziel me regarda a nouveau et quelque chose dan son expression avait changé. Il semblait.. rassuré ? Pour ma part, sans doute la bonne humeur, le soleil, tout ça, je gardais un vague sourire aux lèvres. Choses assez rare en réalité.

Oui, et je suis en cursus d’éleveur et...


Et là je vis quelque chose d'étrange : un changement brutal d'expression. Je fronçais les sourcils ; que lui arrivait-il ? Il semblait soudainement en pleine alerte, un stress puissant. Je regardais autour de moi, sans comprendre. Qu'avait-il vu ? Ressenti ? Après quelques secondes a fermer les yeux, il fit une grimace en les rouvrant, pendant que moi, j'étais clairement perdu. L'air de rien, Diziel se tourna vers Opal et Lilou qui commençaient a jouer en se fichant pas mal de notre présence.

Ils s’aiment bien… Je crois...


Je relevais les yeux vers lui. Il semblait plus calme, moi j'étais perdu. Il était sympa Dizi, vraiment, je l'appréciais, même si ça devait faire 20 minutes qu'on discutait. Bon, je décidais de passer outre et m'allongeais dans l'herbe. J'avais envie d'apprendre à lla connaitre Diziel, mais j'avais peur, comme pour Olivia ou Aedan, de le mettre en danger... Risque à prendre ou pas ? Sorak de son coté s'était allongé à coté de Diziel, la tete un peu posée sur les jambes du garçon blond. Finalement, je pris la parole.

Dis Diziel ? D'ou tu viens ? Kanto ? Hoenn ?


S'il venait de Kanto, les chances qu'il ait entendu parler de l'enquete sur le meurtre des brigands a Lavanville n'était pas nulles, au contraire. Et ça, ça m'embetait. J'apréhendais sa réponse. Après tout, a part Olivia, je n'avais jamais vraiment eus d'amis...



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Lun 2 Mai - 20:45


La situation était de plus en plus étrange. Presque « Weird » à vrai dire. Diziel ne savait plus vraiment où se mettre, il regardait un peu partout et semblait extrêmement angoissé par la situation. Est-ce que Shane l’appréciait réellement où était-ce simplement un jeu pour le tromper afin de mieux lui faire mal après ? Impossible de le savoir. Toutefois, lorsque l’autre adolescent s’allongea dans l’herbe, Diziel se posa lui aussi, mais privilégia une position en tailleur. Naturellement, le Démoloss s’allongea en posa sa tête sur la cuisse du blondinet, qui en profita pour le caresser d’une manière toujours aussi douce. Cela avait pour effet de faire partir une grosse partie de l’angoisse, et rendre la chose un peu plus contrôlable.

Il avait beau y réfléchir, c’était peut-être la première fois qu’il entretenait un rapport à peu près normal aussi longtemps. Être allongé dans l’herbe, avec un autre adolescent de son âge et leurs pokémons, quoi de plus basique ? Et bien, c’était une chose nouvelle qui déstabilisait l’adolescent, mais qui lui plaisait aussi. En vérité, si les pensées parasites qui subsistaient dans son esprit et le doute n’avaient pas pris le contrôle, peut-être qu’il serait en train de se détendre. Enfin…

Restant silencieux, ce fut le brun qui ouvrit de nouveau les hostilités. Il était évident que le blond aux yeux d’améthyste éprouvait quelques difficultés à maintenir une conversation avec les autres, chose un peu nouvelle pour lui. Enfin, la question était simple à répondre pour n’importe qui, dans n’importe quel état. Inspirant profondément, Diziel lui répondit d’une voix peu assurée.

    « Je viens du Kanto… Plus particulièrement de Lavanville… »


Il baissa la tête en direction du Démoloss, en le caressant avec soin. Il commençait à éprouver un certain attachement envers ce pokémon. Ou plutôt, disons qu’il se sentait extrêmement en sécurité avec lui. Ce dernier avait une aura rassurante, qui confortait le garçon aux cheveux d’or. Avec lui, il avait l’impression qu’il le protégerait des différentes agressions du monde extérieur… Enfin.

Son regard basculant vers Shane, il s’aventura à reprendre de lui-même la conversation.

    « Et toi ? D’où tu viens ? »


Il ne savait pas s’il était trop brut ou direct dans ses questions, mais mieux fallait-il, pour une fois, que ce soit lui qui entretienne la conversation.


Dernière édition par Diziel Ashenhurst le Mer 22 Juin - 23:31, édité 1 fois
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Sam 18 Juin - 22:21



Violent ?


Alors que j'avais laché la bombe, la réponse eut l'effet d'un détonateur en moi.

Je viens du Kanto… Plus particulièrement de Lavanville…


En un quart de seconde, je me retrouvais presque en état de choc, totalement en arrêt, mon coeur loupant un battement. Je n'avais tellement rien vu venir que je ne dissimulais rien. Une expression sincère de peur passa dans mon regard, la surprise et le choc dominant sur mon visage. Je devais m'éloigner de ce jeune ou il me foutrais dans la merde ! Lavanville ! C'était presque impossible de ne pas avoir entendu parler du meurtre des deux malfrats, qui, bien qu'habituel a Lavanville, avait fait son bruit là bas en particulier. Je lachais un souffle discret, une longue expiration afin de calmer mon rythme cardiaque. Je devais me tirer et vite. Je me redressais quand Diziel me ramena à la réalité, me retournant ma question. D'un ton linéaire et expéditif je répondis :

J'ai grandi à Lavanville.


Je me rassis, appuyé en arrière ur mes mains, fixant Diziel. Y avait un truc chez ce garçon qui me plaisait plus que chez d'autre abruti que j'avais rencontré. Il avait un coté plus.. enfantin, qu'on devait protéger. Je ne pouvais pas le mettre en danger. Je lachais un soupire et finis par me lever avant de m'approcher d'Ezio, sorti de sa ball. Et j'entendis des rires de mecs débiles pas loin. je tournais ma tête vers eux avant de comprendre qu'ils se foutaient de nous.

Eh Carter ?! Alors le grand dragueur kifferait les mecs ? Ahaha


J'haussais un sourcil tandis que le gars se marrait avec ses potes. Je regardais Diziel un moment avant de m'approcher calmement des gars, les mains dans les poches. Sorak s'était levé, se plaçant de façon protectrice auprès de Diziel. J'me suis approché devant le gars avant de passer ma langue sur mes lèvres et de lui coller un immense coup de poing a une vitesse fulgurante. Le gars tomba en arrière, sonné. Je tournais vers ses potes un sourire carnacier et un regard des plus noirs.

Et ? Tu as un soucis avec ça ? Non si c'est que ça j'peux te le résoudre. Allez décampe.


Ses potes se tirèrent sans leurs pote qui me fixa, terrifié par la voix de tueur que je venais de lachais. Il se leva et me regarda, voulant encore faire le dur mais je fis semblant de vouloir le frapper et il s'échappa en courant. Je regardais mes phalanges, quelques peu abimées par tout les entrainements et les altercations de ce genre. Je revins vers Diziel avant de le regarder dans les yeux, me grattant la nuque.

Désolé.. pour ce.. ce que tu viens de voir. J'suis... j'suis violent avec les abrutis de ce genre..


Pourquoi je me justifiais ? Bah justement, j'en sais rien


Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Jeu 23 Juin - 1:18

Le ton sec du jeune homme interpella Diziel, qui baissa immédiatement les yeux. Avait-il fait quelque chose de mal ? Avait-il dit quelque chose qui l’avait vexé ? Est-ce que Shane s’était rendu compte qu’il était “différent” ? Que c’était un garçon bizarre ? Étrange ? Qu’il ne l’aimait pas ? Qu’il le détestait ? Que cette amitié était morte avant d’avoir commencé ? Cette idée lui était extrêmement pénible. Affichant une mine grise, le blondinet continuait de caresser Sorak… Le contact avec cette créature lui était réconfortant.

Diziel réfléchissait tandis que l’autre adolescent s’éloignait. Shane était de Lavanville, il était pourtant impossible pour eux de se connaître. Bien que le blondinet soit d’une famille bourgeoise et aimante, il était peu probable qu’il s’agissait d’une rencontre antérieure. Pendant longtemps, le garçon souffrant de schizophrénie fut mis à l’écart, et enfermé dans une bulle protectrice à l’IME.

    Eh Carter ?! Alors le grand dragueur kifferait les mecs ? Ahaha


Relevant la tête en direction des inconnus, Diziel devint pâle. Qui étaient ces inconnus ? Ils étaient dans la bande de ce garçon au vilain farfuret qu'il avait rencontré quelques jours avant ? Probablement. Mais il ne comprenait pas vraiment le sens du mot “kifferait”, n’ayant jamais eu l’occasion de l’entendre auparavant. Toutefois, il savait qu’il y avait un lien avec lui dans cette phrase, et le rire moqueur à la fin lui confirmait qu’il ne s’agissait rien de bon. Le lourd regard de Shane se posant sur lui confirmer cette idée. À cet instant, le blond aux yeux d’améthyste aurait souhaité devenir invisible et partir très très loin. À peine avait-il réussi à établir un contact amical que l’on se moquait déjà de la personne qui le fréquentait.

Baissant la tête, il tremblota légèrement. Ses yeux s’humidifièrent sous l’émotion, avant de laisser couler des larmes de tristesse. La vérité, c’est qu’il n’aurait jamais d’amis. Parce qu’il était bizarre, différent, pas comme les autres. Il était malade, étrange, détestable, minable, inutile. Que tout le monde pensait qu’il devait mourir. Et Shane avait compris… Sorak s’étant levé, Diziel l’avait enlacé l’animal, en s’accrochant à lui. Caché derrière l’animal, il avait extrêmement honte. Et plus que ça, il ‘était extrêmement triste de voir sa possible amitié partir en fumée en quelques secondes…

Observant la scène, il ferma les yeux et sursauta lorsque Shane frappa un des garçons.

    Et ? Tu as un souci avec ça ? Non si c'est que ça j'peux te le résoudre. Aller décampe.


Il pouvait le résoudre ? Qu’est-ce que cela voulait dire ? Tremblant, Diziel s’imaginait le pire scénario possible. Est-ce que Shane allait se venger ? Est-ce qu’il allait le frapper pour résoudre le “problème” qu’il incarnait ? Continuant de trembler, son rythme cardiaque s’accéléra. La tristesse laissait place à une virulente angoisse et peur intense. Et lorsque Shane arriva à son niveau, Diziel se colla contre Sorak comme pour se sentir un peu plus en sécurité. Malheureusement, cela n’eut pas véritablement l’effet souhaité : le blondinet continuait de trembler comme une feuille.

L’adolescent à la main ensanglanté s’excusa pour la démonstration de violence, en expliquant qu’il était violent avec les abrutis de ce genre. Non sans rappeler les quelques insultes que Diziel avait reçues lors des précédents essais de phase de sociabilisation « Faut vraiment être abrutis pour croire que toucher quelqu'un va lui faire mal ! ». Restant désespérément accroché à Sorak, Diziel s’exprima d’une voix saccadée par les larmes.

    « Ne… Ne me frappe pas… S’il-te-plait ! Je… Je suis désolé…! Je… Je ne voulais pas… Te faire honte… à cause… De ma différence… »


Diziel parlait de sa maladie. Mais il était aisément facile de faire le raccourci avec la couleur de ses yeux. L’autre adolescent s’avança, et Diziel poussa un hurlement de désespoir.

    « Ne me touche pas ! » l’adolescent aux cheveux d’or pleurait, accroché à Sorak comme une personne s’accrochant à un objet flottant après que son navire ait coulé. « Je t’en supplie, ne me touche pas... Je ne veux pas mourir… Alors… Ne me fais pas mal... » Son souffle était court, saccadé… « Je pensais simplement à… Me faire un ami... Pitié… Je le jure… ! »
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Dim 26 Juin - 23:20



Pas en Confiance


Relevant mon regard vers Diziel, je vis ce dernier accroché à Sorak, dans un état de panique des plus flagrants. Je fronçais les sourcils, perplexe, tandis que Sorak me regardais, aussi perdu que moi avant de poser sa truffe dans le cou du blondinet.

Ne… Ne me frappe pas… S’il-te-plait ! Je… Je suis désolé…! Je… Je ne voulais pas… Te faire honte… à cause… De ma différence…


J'étais surpris. De quoi parlait-il ? Quelle différence ? Je me mis a son niveau, accroupi, mon regard rouge croisant ses yeux baignés de larmes. Il m'avait reconnu..? Il avait vu le monstre en moi ? J'avançais doucement ma main, m'apprêtant à le rassurer quand sa crise amplifia.

Ne me touche pas ! Je t’en supplie, ne me touche pas... Je ne veux pas mourir… Alors… Ne me fais pas mal... Je pensais simplement à… Me faire un ami... Pitié… Je le jure… !


Il hurlait. Je me reculais et me relevais. J'étais à ce point effrayant ? Je regardais mes mains ; l'une avaient quelques traces rouges du sang du con d'avant. Mon regard se posa sur l'enfant fragile à coté de moi. Je me rapprochais et, a distance convenable, je me remis accroupis, les bras appuyés sur mes jambes :

Je ne vais rien te faire Diziel, crois moi. Tu n'y es pour rien si ces gars sont débiles au point de me chercher des noises. Vraiment, c'est pas la première fois qu'ils sont comme ça... Donc non, tu ne m'as pas fait honte, et je ne vais pas te rejeté, tu es gentil et un des rares avec qui j'ai réussit a bien m'entendre. Alors s'l te plait.. Arrête de pleurer


Cette demande était sincère ; je ressentais un pincement au coeur à le voir comme ça. Peut etre qu'il me voyait comme un monstre et je ne le voulais pas, je voulais que ce petit blond me voit comme un être humain. Mais si je lui demandais d'arrêter, c'est parce que je ne voulais pas le voir pleurer, pas lui. Sorak frotta son museau au petit blond.

J'avais parlé d'une voix des plus calmes mais surtout, j'avais été sincère. C'était rare... Mais a l'instant, je me foutais un peu du monde, j'étais sincère et voir Diziel pleurer me faisait mal, j'avais mal. Et j'avais une forte envie de le serrer fort dans mes bras pour lui prouver que je n'allais rien lui faire.. Bizarrement, je sentais que Diziel était le seul a pouvoir m'accepter malgré ma différence et mon passé.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Dim 17 Juil - 1:29

Perdre. C’était une sensation étrange et désagréable que Diziel ressentait, malheureusement, très régulièrement. Toujours collé contre le Démoloss pour lui apporter un peu de réconfort, Diziel était assailli par les souvenirs incontrôlables des coups qu’il avait subis par d’autres. Et lorsque Shane s’approcha, il poussa un hurlement, avant de fermer les yeux, tremblant comme une feuille.

Et même si Shane lui disait clairement qu’il n’allait rien lui faire, Diziel se montrait extrêmement craintif. Est-ce que, lui aussi, il essayait de l’amadouer pour mieux pouvoir le faire disparaître ? Il n’en avait aucune idée. En une fraction de seconde, Shane était passé du potentiel premier ami à menace de destruction imminente.

Et quand bien même les arguments de Shane étaient plutôt juste et bons, Diziel avait fait un retour illico-presto à son air craintif et peureux, qu’il avait pu voir lors du début de leur rencontre. Il fallait toutefois remarquer une amélioration notable dans son état : Diziel avait cessé de pleurer, en respirant un grand coup et après quelques longues secondes, même s’il était toujours scotché à l’animal, comme si l’en décrocher aller le tuer.

    « Tu mens ! »


Le ton était légèrement agressif. Mais l’adolescent avait vite fait d’afficher de nouveau un regard de crainte, avant de se justifier.

    « Ils… Ont dit un truc… Sur moi. Ils se moquaient de toi parce que tu me parlais ! Je les ai entendus ! Ce mot-là ! Kifferait ! Ça avait un rapport avec moi n’est-ce pas ? Ils ont rigolé, c’était forcément un truc méchant ! »


En l’écoutant, on avait presque l’impression de voir un animal blessé aux abois. Mais plus que tout, Diziel était profondément blessé et avait de surcroît extrêmement peur.

    « Tu crois que c’est drôle de ne pouvoir toucher personne ? D’avoir la peur au ventre d’être détruit au moindre contact ? De devoir saigner pour vivre ? Tu crois que je le fais exprès ? Je ne suis pas un menteur ! »


Le blondinet hurlait de désespoir, tremblant encore plus, et les sanglots revenant à la charge. Diziel était à bout de souffle, et c’était très rapidement épuisé pour contenir cette crise hallucinatoire. Baissant la tête, il regardait le sol, les larmes coulant sur sa joue.

    « J’ai pas choisi… D’être ici… D’être différent... »


Il s’arrêta pour reprendre son souffle.

    « Je ne vous ai rien fait… Je ne suis pas un monstre ! »
avatar
Shane A. Carter
Messages : 285
Nombres de Rp : 180
Date d'inscription : 30/10/2015

Feuille de personnage
Vos Pokémon:
Vos Objets:
Argent: 6 260$
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  Lun 1 Aoû - 12:04




"Tu mens" ; les deux mots du blondinet résonnaient dans mon esprit. Pourquoi était-il comme ça ? Je le regardais, perdu.

Ils… Ont dit un truc… Sur moi. Ils se moquaient de toi parce que tu me parlais ! Je les ai entendus ! Ce mot-là ! Kifferait ! Ça avait un rapport avec moi n’est-ce pas ? Ils ont rigolé, c’était forcément un truc méchant !


J'avais envie de lui dire que c'était bidon, mais clairement, parler ou même tenter de le raisonner aurait été inutile.

Tu crois que c’est drôle de ne pouvoir toucher personne ? D’avoir la peur au ventre d’être détruit au moindre contact ? De devoir saigner pour vivre ? Tu crois que je le fais exprès ? Je ne suis pas un menteur !


Il hallucinait, mais j'ai l'impression que c'était plus profond que ça. Il y avait autre chose, ce gamin en avait subit bien plus qu'il n'y laissait voir. Je le regardais sans un mot, apercevant toutes ses expressions, retenant le moindre geste que son visage, ses mains, possédaient. La peur, c'est ce que dégageait Diziel, ni plus, ni moins. Je n'étais pas psy, mais on va dire que j'avais un certain entrainement dans l'analyse et le mentalisme. Je connaissais les expressions, les gestes, les émotions.

Le démolosse lacha un couinement, me sortant de mes pensées. Diziel s'accrochait à lui et Sorak avait envie de l'aider c'était évident. Je fis rentrer tous mes Pokémon sauf Opal, Sorak et Ezio. Diziel dit qu'il n'était pas un monstre. D'une voix calme, toujours accroupis face à lui, je lui répondit.

Je n'ai jamais dit que tu étais un monstre, que c'était facile d'être différent. Je le sais très bien, je suis aussi différent.


Qui d'autre pouvait se vanter d'avoir une telle mémoire, tellement entrainée dans le passé que rien ne m'échappait et que revoir une scène de film ou de ma vie était possible ? Pas grand monde. J'avais bien d'autre handicap mais je n'étais pas touché au même stade que Diziel. Et qund je dis toucher, c'est que j'ai appris à passer totalement au travers de mes émotions, à ne rien resssentir sauf en de rare occasions.

Ecoute Diziel, on tranquillement oublier l'intervention de ces gars, d'accord ? Moi je te veux aucun mal mais je n'ai rien pour te prouver ça, sauf peut etre que je ne t'ai rien fait jusque là alors que j'en ai eut multiple fois l'occasion.  


Je me levais et m'éloignais du garçon afin de retirer la menace potentielle que j'étais pour lui. Que pouvais-je faire de plus ? Je sortis un papier de ma poche et y notais mon numéro, attendant qu'il se calme avant de le lui donner.



Said no more counting dollars We'll be counting stars


© Halloween



_________________

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)  

Chocolate Psychothic Desire (PV. Shane A. Carter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Sybrater : Shane A. Carter] Le réveil du Temps
» [Arène] Shane A. Carter
» La Tempête est lâchée - PV. Shane A. Carter
» B.F.F [Feat Shane Carter]
» Isabella Eloïse Carter {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Academy :: HORS RPG : ZONE RÉCRÉATIVE :: Rp-